DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 jugement et condamnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albine



Féminin Messages : 190
Inscription : 09/06/2014

MessageSujet: jugement et condamnation   Sam 12 Mar 2016, 12:02

Je viens de trouver ce texte sur Internet.
Voici le lien: http://docteurangelique.free.fr/livresformatweb/ecriture/jean1.htm#_Toc147574339

"488. En ce qui concerne l’affirmation elle-même, il faut noter que, selon Augustin, le Christ ne dit pas que CELUI QUI NE CROIT PAS est jugé, mais qu’il n’est pas jugé parce qu’il A DÉJÀ ÉTÉ JUGE — ce que l’on peut expliquer de trois manières. Selon Augustin, en effet, CELUI QUI NE CROIT PAS n’est pas jugé parce qu’il A DÉJÀ ÉTÉ JUGE, non dans la réalité 34, mais dans la prescience de Dieu, c’est-à-dire que Dieu, à l’avance, sait qu’il sera condamné: Le Seigneur connaît ceux qui sont à Lui 35. Chrysostome donne une autre interprétation 36. Pour lui, CELUI QUI NE CROIT PAS A DÉJÀ ÉTÉ JUGE en ce sens que le fait même qu’il ne croie pas le condamne. Ne pas croire, en effet, c’est ne pas adhérer à la lumière, autrement dit être dans les ténèbres 37; et c’est là la grande condamnation. Ils avaient tous été liés d’une même chaîne de ténèbres. — Quelle joie aurai-je encore, moi qui suis assis dans les ténèbres et ne vois pas la lumière du ciel? 38 Troisième interprétation, encore selon Chrysostome 39: CELUI QUI NE CROIT PAS n’est pas jugé en ce sens qu’il est déjà con damné, c’est-à-dire qu’il y a déjà en lui un motif manifeste de condamnation; comme si, de quelqu’un qui, visiblement, est tout proche de la mort, on disait qu’il est déjà mort, avant même que soit prononcée sur lui la sentence de mort.

Aussi Grégoire dit-il qu’il y a deux procédures possibles dans le jugement de ceux qui doivent être condamnés 40. Certains, en effet, seront jugés après examen, car il y a en eux quelque chose qui s’oppose à leur condamnation: le bien de la foi; ce sont les croyants pécheurs. Mais ceux qui ne croient pas, dont la condamnation est évidente, sont condamnés sans examen; et c’est d’eux qu’il est dit ici CELUI QUI NE CROIT PAS A DEJA ETE JUGE. Les impies, dit le psaume, ne ressusciteront pas au jugement 41, c’est-à-dire pour l’examen de leur cause.

489. Ajoutons qu’être jugé a ici le même sens qu’être condamné, et qu’être condamné, c’est être privé du salut, auquel on ne parvient que par une seule voie qui est le NOM DU FILS UNIQUE DE DIEU: car il n’est pas sous le ciel d’autre Nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés 42. — O Dieu, sauve-moi par ton Nom 43. Ceux donc qui ne croient pas dans le Fils de Dieu se privent du salut, et il y a en eux un motif manifeste de condamnation."

Je ne comprends pas, je croyais que, à l'heure de la mort, Jésus "prêchait" son évangile et que c'est à ce moment-là que celui qui refuse toujours de croire, est condamné. Arnaud, vous pouvez expliquer?
Merci
Bernadette
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6485
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: jugement et condamnation   Sam 12 Mar 2016, 13:02

Albine a écrit:
Je viens de trouver ce texte sur Internet.
Voici le lien: http://docteurangelique.free.fr/livresformatweb/ecriture/jean1.htm#_Toc147574339

"488. En ce qui concerne l’affirmation elle-même, il faut noter que, selon Augustin, le Christ ne dit pas que CELUI QUI NE CROIT PAS est jugé, mais qu’il n’est pas jugé parce qu’il A DÉJÀ ÉTÉ JUGE — ce que l’on peut expliquer de trois manières. Selon Augustin, en effet, CELUI QUI NE CROIT PAS n’est pas jugé parce qu’il A DÉJÀ ÉTÉ JUGE, non dans la réalité 34, mais dans la prescience de Dieu, c’est-à-dire que Dieu, à l’avance, sait qu’il sera condamné: Le Seigneur connaît ceux qui sont à Lui 35. Chrysostome donne une autre interprétation 36. Pour lui, CELUI QUI NE CROIT PAS A DÉJÀ ÉTÉ JUGE en ce sens que le fait même qu’il ne croie pas le condamne. Ne pas croire, en effet, c’est ne pas adhérer à la lumière, autrement dit être dans les ténèbres 37; et c’est là la grande condamnation. Ils avaient tous été liés d’une même chaîne de ténèbres. — Quelle joie aurai-je encore, moi qui suis assis dans les ténèbres et ne vois pas la lumière du ciel? 38 Troisième interprétation, encore selon Chrysostome 39: CELUI QUI NE CROIT PAS n’est pas jugé en ce sens qu’il est déjà con damné, c’est-à-dire qu’il y a déjà en lui un motif manifeste de condamnation; comme si, de quelqu’un qui, visiblement, est tout proche de la mort, on disait qu’il est déjà mort, avant même que soit prononcée sur lui la sentence de mort.

Aussi Grégoire dit-il qu’il y a deux procédures possibles dans le jugement de ceux qui doivent être condamnés 40. Certains, en effet, seront jugés après examen, car il y a en eux quelque chose qui s’oppose à leur condamnation: le bien de la foi; ce sont les croyants pécheurs. Mais ceux qui ne croient pas, dont la condamnation est évidente, sont condamnés sans examen; et c’est d’eux qu’il est dit ici CELUI QUI NE CROIT PAS A DEJA ETE JUGE. Les impies, dit le psaume, ne ressusciteront pas au jugement 41, c’est-à-dire pour l’examen de leur cause.

489. Ajoutons qu’être jugé a ici le même sens qu’être condamné, et qu’être condamné, c’est être privé du salut, auquel on ne parvient que par une seule voie qui est le NOM DU FILS UNIQUE DE DIEU: car il n’est pas sous le ciel d’autre Nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés 42. — O Dieu, sauve-moi par ton Nom 43. Ceux donc qui ne croient pas dans le Fils de Dieu se privent du salut, et il y a en eux un motif manifeste de condamnation."

Je ne comprends pas, je croyais que, à l'heure de la mort, Jésus "prêchait" son évangile et que c'est à ce moment-là que celui qui refuse toujours de croire, est condamné. Arnaud, vous pouvez expliquer?
Merci
Bernadette

Bonjour Aline ,

je crois que l'on y va toujours un peu fort avec le juger condamner , car on en reste a une vision de l'ancien testament qui a un couperet !!

en fait le jugement est simple , c'est une séparation comme Jésus le dit " lors du Jugement Je mettrais mes brebis et agneaux a ma droite et les boucs a ma gauche " !
mais toute notre vie est en fait un temsp de trie , un temps où l'on se place soit-même a droite ou a gauche du Christ, il a la voix qui mène a la vie et l'autre qui mène nul part, et au final on se retrouvera là où on a voulu là où on a pris la direction toute notre vie en choisissant régulièrement la voie droite la justice le bien le partage l'Amour ou la voie tordue de la retordisse de la tricherie du mensonge de l'exploitation du mal de la destruction de notre âme !!

le jugement sera rapide est limpide les êtres qui aiment le mal le font et s'en réjouissent et leurs proposer la Vie de Justice et Vérité ne les intéressera pas, ils portent des fruits mauvais parce qu'is sont de mauvais arbres et que cela leur convient !!

la condamnation sera pour ceux qui pouvait faire le bien et espéraient y avoir part mais qui se sont acoquinés avec le mal et voudrait hériter du bien !! = Luc Ch12
47 Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n'a rien préparé et n'a pas agi selon sa volonté, sera battu d'un grand nombre de coups. 48 Mais celui qui, ne l'ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l'on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l'on a beaucoup confié.

mais la condamnation n'est que l'évidence des résultats d'une vie , on ne peut pas récolter ce que l'on a pas semé !!

nous voulons toujours un tribunal un Juge une forme de légalisme institutionnel Céleste , mais Vivre EST Justice permanente a nous de bien le réaliser , a la fin on valide ou invalide mais sincèrement Le Seigneur Est Bon donc on sait Vers Qui On avance ou qui on fuit !! :jesus: :sts:
et alors le salaire est une Évidence dés ici puisque l'Esprit Est Témoin en nous !! en notre Faveur si on va droit et défaveur si on se dévoie et on sait tous que c'Est Vérité du Père !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
jugement et condamnation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les hommes jugés par la lumière. Saint Jean, 3, 16-21
» Jugement d'un délit de jeunesse chez un majeur SVP !!
» Objet : Etapes après un jugement de cour d'Appel
» Le jugement à partir d'une faute= la condamnation
» L'illumination finale ( ou la condamnation de dumouch )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: