DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
RenéMatheux



Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 19:12

Cela change la parole de Dieu!
Nul n'y est autorisé!
En plus il me semble qu'il y a des malédictions sur qui s'y risque!
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 19:18

Arnaud Dumouch a écrit:
...Ca ne change pas vraiment le sens de la parabole : l'homme qui laisse dormir ses talents.
Ce qui est important, c'est ce que l'on en retire. Dieu ne donne pas les mêmes talents à tous, mais ils les font fructifier : Dieu les en récompense.
Un seul ne le fait pas : c'est pourtant celui qui a le plus reçu : il se fait enlever ce qu'il a.
Il est de même du peuple élu qui a reçu la première alliance et la manifestation du Verbe. Il n'en tire pas partie et tout ce qu'il a lui sera enlevé.
La suite de l'histoire comme le reste de l’Évangile le prouvent.
Transposé dans notre époque, c'est un avertissement pour nous qui avons reçu la Révélation en plénitude.
A qui a beaucoup reçu, il sera beaucoup demandé.
D'autres passages de l’Évangile confirment cette analyse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 19:19

Oui
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 19:29

RenéMatheux a écrit:
Cela change la parole de Dieu!
Nul n'y est autorisé!
En plus il me semble qu'il y a des malédictions sur qui s'y risque!
Very Happy
Luc 6, 1 dans la Vulgate :
6:1 factum est autem in sabbato secundoprimo cum transiret per sata vellebant discipuli eius spicas et manducabant confricantes manibus

Le même verset dans la Bible AELF (catholique)
01 Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs ; ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.

Le même verset dans la Bible Louis Second (protestante):
6.1 -
Il arriva, un jour de sabbat appelé second-premier, que Jésus traversait des champs de blé. Ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.
--------------------
Cette mention de Luc dans la Vulgate est si obscure que les Bibles catholiques n’en parlent pas et que les Bibles protestantes l’indiquent sans expliciter le mystère.
---------------------
1 - La Bible catholique que vous lisez attirerait les malédictions sur vous. J'en doute.
2 - Dans Maria Valtorta, cette indication du shabbat premier-second est lumineuse. Mais dois-je le dire au risque d'introduire des malédictions sur ce forum ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 19:33

Vincent01 a écrit:
Je viens de lire les visions de Maria Valorta, déjà je remercie le Seigneur de m'avoir fait découvrir cela...

Les visions que je viens de lire sont sur Judas Iscariote , la trahison jusqu'a sa damnation.

Oui il semblerait que cela soit le seul apôtre damné.

Enfin, j'ai fini ma lecture par les visions et explications de l'enfer de la part de Notre Seigneur à la Sainte Mario Valorta.

Bref, je vous invite à lire, et cela contredit certains dire de théologiens comme quoi l'enfer est un lieu paradisiage ou luxueux... c'est loin d'être le cas.

Pareil pour Judas Iscariote, les visions explique bien le personnage et le pourquoi de sa damnation.

Je n'invente rien, je ne fais que retranscrire ce que je viens de lire.

L'enfer est un endroit effrayant... et franchement je suis triste pour ceux qui y sont, après ils l'ont choisi, que le Seigneur nous protège nous tous d'y tomber ! Amen

Voici les liens : http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JudasKeriot.htm


http://www.maria-valtorta.org/Quaderni/440115.htm#Judas

Pour moi il est en enfer " il a vendu Jésus", de plus l'église catholique a refusé pendant des décennies des sépultures aux suicidés.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 19:59

Arnaud a écrit:
Ca ne change pas vraiment le sens de la parabole : l'homme qui laisse dormir ses talents.

Il ne les laisse pas simplement dormir, il les cache, les enterre, en toute connaissance de cause.
Un peu comme Jonas qui a refusé la mission de Dieu, parce que convertir la ville de Ninive, ce n'était pas une mince affaire.
Si on lit ce que dit Jésus au dernier serviteur, on pourrait tout aussi l'appliquer à Jonas, rejeté dans les ténèbres extérieures symbolisées par le ventre de la baleine.




Valtortiste a écrit:
Vous n'avez pas fait la démonstration que votre compréhension était cohérente avec le reste de l'Ecriture. Valtorta, si.

On en a souvent parlé de cette parabole, par exemple, dernièrement ici : http://docteurangelique.forumactif.com/t20035-que-signifie-la-banque-dans-la-parabole-du-mauvais-serviteur
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 20:47

Valtortiste91 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Cela change la parole de Dieu!
Nul n'y est autorisé!
En plus il me semble qu'il y a des malédictions sur qui s'y risque!
Very Happy
Luc 6, 1 dans la Vulgate :
6:1 factum est autem in sabbato secundoprimo cum transiret per sata vellebant discipuli eius spicas et manducabant confricantes manibus

Le même verset dans la Bible AELF (catholique)
01 Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs ; ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.

Le même verset dans la Bible Louis Second (protestante):
6.1 -
Il arriva, un jour de sabbat appelé second-premier, que Jésus traversait des champs de blé. Ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.
--------------------
Cette mention de Luc dans la Vulgate est si obscure que les Bibles catholiques n’en parlent pas et que les Bibles protestantes l’indiquent sans expliciter le mystère.
---------------------
1 - La Bible catholique que vous lisez attirerait les malédictions sur vous. J'en doute.
2 - Dans Maria Valtorta, cette indication du shabbat premier-second est lumineuse. Mais dois-je le dire au risque d'introduire des malédictions sur ce forum ?
Very Happy



Définition de "Deuteroprotos"
Second-premier
Le second des premiers Sabbaths après la fête de la Pâque
http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-grec-deuteroprotos-1207.html
(protestant)


"Tous les jours de Sabbat qui se rencontraient entre le second jour de la fête de Pâques et la fête de la Pentecote, tiraient leur dénomination de ce second jour de la Pâque, ou l'on commençait à compter les cinquante jours jusqu'à la Pentecôte : en sorte que le premier Sabbat suivant s'appelait : le premier Sabbat après le second jour, le deuxième Sabbat s'appelait deuxième après le second jour, et ainsi de suite....jusqu'au jour de la Pentecôte. (Chavouot, 50ème jour après la Pâque juive)"
R.P. Augustin Calmet, religieux bénédictin, "Commentaires littéral sur tous les livres de l'ancien et du nouveau testament."  Paris 1726


Dans la Bible : Lévitique 23, 15
Lévitique 23
15Depuis le lendemain du sabbat, du jour où vous apporterez la gerbe pour être agitée de côté et d'autre, vous compterez sept semaines entières. 16Vous compterez cinquante jours jusqu'au lendemain du septième sabbat; et vous ferez à l'Eternel une offrande nouvelle.…




« Les seuls livres qu'elle pouvait consulter étaient la Bible et le Catéchisme de Pie X...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Valtorta

La formule magique était là Idea

Bon, je sors Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Lun 04 Avr 2016, 22:08

Faire fructifier des talents, porter du fruit....
ce que je comprends c'est qu'il nous faut vivre pleinementnotre vie... nous sommes tous ici sur terre avec un capital de vie, des talents particuliers et il nous faut les travailler. Celui qui s'assied et vit dans une position d'attentes perdra ses acquis (comme en sport plus d'entrainement les muscles fondent). Sa santé physique, mentale et spirituelle va décliner et le peu qui restera s'envoler...
Le cep qui ne produit rien est jeté...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 09:25

J&B a écrit:
..."Tous les jours de Sabbat qui se rencontraient entre le second jour de la fête de Pâques et la fête de la Pentecote, tiraient leur dénomination de ce second jour de la Pâque, ou l'on commençait à compter les cinquante jours jusqu'à la Pentecôte : en sorte que le premier Sabbat suivant s'appelait : le premier Sabbat après le second jour, le deuxième Sabbat s'appelait deuxième après le second jour, et ainsi de suite....jusqu'au jour de la Pentecôte. (Chavouot, 50ème jour après la Pâque juive)"
R.P. Augustin Calmet, religieux bénédictin, "Commentaires littéral sur tous les livres de l'ancien et du nouveau testament."  Paris 1726

Bel effort, ... mais insuffisant ! le premier second, n'est pas le second premier.
La Bible (à la quelle on ne peut toucher, dites-vous) dit : le second premier et vous justifiez l'inverse. Mais c'est presque cela.
Cherchez ... et vous trouverez. Personnellement j'ai déjà trouvé la lumineuse explication.

Seconde invitation : pourquoi les Bibles catholiques passent sous silence ce passage de l'Ecriture ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 09:29

rebelle2 a écrit:
Faire fructifier des talents, porter du fruit....
ce que je comprends c'est qu'il nous faut vivre pleinementnotre vie... nous sommes tous ici sur terre avec un capital de vie, des talents particuliers et il nous faut les travailler. Celui qui s'assied et vit dans une position d'attentes perdra ses acquis (comme en sport plus d'entrainement les muscles fondent). Sa santé physique, mentale et spirituelle va décliner et le peu qui restera s'envoler...
Le cep qui ne produit rien est jeté...
Tout à fait et celui qui a reçu beaucoup de talents doit produire beaucoup de fruit.
Si l'un reçoit peu de talents et fructifie peu, il lui sera donné peu de réprimande, mais celui qui a reçu beaucoup de talent et fructifie peu, celui-là sera fortement réprimandé dit Luc.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 09:46

J&B a écrit:
...« Les seuls livres qu'elle pouvait consulter étaient la Bible et le Catéchisme de Pie X...

La formule magique était là...
Vous pensez avoir découvert le pot-aux-roses. Je vous ai indiqué, plus haut, qu'il vous fallait encore chercher, car google ne suffit pas à devenir savant.
Mais arrêtons-nous sur votre extrait que je sélectionne :

1 - Comment Maria Valtorta aurait-elle pu parler d'un détail que les bibles catholiques omettent alors qu'elle ne possédait, comme source documentaire que celle-là ?

2 - Comment aurait-elle pu savoir ce que vous ne saviez pas car vous avez fait appel aux moteurs de recherches pour trouver une demie explication. Moyens qui n'existaient pas à Viareggio pendant la guerre.

3 - Comment Maria Valtorta a-t-elle pu avoir une connaissance si pointue de la Bible alors qu'elle ne l'a eu (cadeau de son confesseur) qu'au moment de ses visions ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 13:09


Je ne doute pas un instant que Maria Valtorta ait été transportée dans un autre monde, dans un autre état d'esprit, l'éternité peut-être, qui contient tous les temps, puisque nous avons tous en nous un potentiel divin. Mais le psychisme et les connaissances, le langage viennent forcément interpréter la vision, comme d'ailleurs tout ce que nous voyons et interprétons dans ce monde-ci.

Le principe qui me dérange, comme nous l'avons vu ici, c'est de changer les données pour parvenir à un résultat souhaité et conforme au "reste de l'évangile". Les Ecritures devraient toujours rester le canevas sur lequel on brode. En faisant de l'exégèse sur une vision, on rebrode sur un canevas déjà brodé.

Et le style roman théologique avec force détails ne me convient pas spécialement, mais peut-être est-il utile à d'autres, comme je l'ai déjà dit.
D'ailleurs les diverses mystiques qui ont vu le temps de Jésus ne s'accordent pas sur tous les points, et votre explication est que ces mystiques étaient soumises à des influences extérieures, Brentano pour A.C.Emmerich et l'inquisition pour Marie d'Agreda.
Donc attention avant de parler de miracles, ce sont des choses passionnelles qui font les divisions entre chrétiens, en voulant les faire connaître et reconnaître à tout prix. (on le voit sur ce forum, concernant les apparitions)

Pour ma part, je préfère les évangiles "officiels" et celui de Thomas, très sobre en détails et qui permet une méditation personnelle. Trop de détails tue la méditation.

Et surtout, je ne peux pas aller plus avant dans cette discussion, car je n'ai lu que des extraits.

Pour ce qui est du "second premier", c'est volontiers que je lirai vos explications de M.V., je n'ai pas trop le temps de chercher aujourd'hui.

Merci d'avance !


Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 19:13

Pourquoi les Bibles catholiques omettent de parler du "sabbat second-premier" pourtant cité par Luc (et uniquement par lui) et mentionnée dans la Vulgate ? Pourquoi les bibles protestantes le mentionnent sans l’expliciter ?
---------------------------
Luc est un historien. Il rédige son évangile après avoir fait une enquête auprès des témoins dont la Vierge Marie. Il donne de nombreuses indications historiques qui permettent de dater les évènements, comme le recensement de Quirinius.
L’épisode en question est rapporté par les trois évangélistes synoptiques qui ont des divergences de détails (elles disparaissent dans la vison de Maria Valtorta). C’est le temps de la moisson car les épis sont mûrs. C’est un sabbat. Jésus fait référence aux pains de propositions que seuls les prêtres pouvaient manger et que David consomma pourtant, tenaillé par la faim.
Ce texte est traduit en latin par Jérôme de Stridon au terme d’une enquête minutieuse. Il interroge Grégoire de Naziance, théologien, exégète et son professeur, sur la signification du sabbat second premier. Nous sommes à la toute fin du IVe siècle.
Grégoire de Naziance répond à Jérôme « qu’il n’avait rien à répondre qui put le satisfaire ». On avait donc perdu le sens de cette indication, pourtant usitée quatre siècles plus tôt.
De là l'abandon progressif d'un détail qu'on ne comprenait plus.

C’est une indication liturgique : vous avez raison. Mais laquelle ? Elle est en rapport avec Pâque selon les exégètes, mais Pâque existe toujours au temps de Jérôme.
Le seul événement qui est tombé en désuétude est la Pâque supplémentaire prévue en Nombres 9, 10-11. Elle avait lieu un mois après la première Pâque pour les personnes empêchées. L’importance de cette fête disparaît peu à peu  après la chute du Temple en 70.

La Pentecôte (Chavouot) est la fête « au cours de laquelle on célèbre le début de la saison de la moisson du blé ». Hors, dans la scène décrite, le blé est proche de la moisson car les apôtres mangent les épis. Il s’agit bien du froment, de cette fleur de farine dont on faisait les pains de propositions dont parle Jésus.
Il ne s’agit pas d’un premier sabbat après la Pâque comme le suppose l’Abbé Calmet (auteur remarquable par ailleurs), car son explication est chrétienne et non juive : elle est centrée sur le dimanche qui n’est rien d’autre que le début de la semaine juive et non un jour repère. À Pâque (14 nissan) on commençait à récolter l’orge, nourriture des pauvres et du bétail, pas le froment de Chavouot.
L’indication liturgique perdue est donc « après la seconde Pâque, le premier sabbat ». C'est une datation voulue par Luc.

Est-ce Maria Valtorta qui le dit ? Non, car elle note dans le détail des visions, non des cours de faculté. Ce sont les exégèses de ses textes qui ont permis de valider cet élément d’authenticité des évangiles, passé sous silence. Les visions de Maria Valtorta « confirment les évangiles canoniques » dans leur authenticité au contraire de l’exégèse moderne qui en détourne.
On a enlevé un iota à l’Ecriture, mais il n’y avait pas lieu de l’enlever.
Ce sont ces détails, qui vous semblent suspects, qui, vérifiés scientifiquement, permettent de certifier l’exactitude historique, géographique, archéologique, botanique, zoologique, astronomique, exégétique, théologique … des scènes rapportées par Maria Valtorta, des scènes qui restaurent la « simplicité évangélique » comme dans l’exemple de la cananéenne, des talents ou d’autres exemples qui foisonnent.

Il y a désormais des publications sur cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 19:27

J&B a écrit:

...Pour ma part, je préfère les évangiles "officiels" et celui de Thomas, très sobre en détails et qui permet une méditation personnelle. Trop de détails tue la méditation.
...
L'évangile de Thomas est un apocryphe. Vous conduit-il à l'Enfer ? non, puisque ce sont des textes apocryphes que nous tenons certains éléments du corpus de la foi.
Ainsi le nom d'Anne et Joachim, les parents de la Vierge Marie
Ainsi la tradition de l’Assomption de Marie
Ainsi les noms de Dismas le bon larron, Photine la samaritaine, Longin le centurion de la croix, ... tous honorés par l'Eglise comme saints mais dont les noms sont ignorés de l’Évangile.
Ainsi sainte Véronique essuyant le visage de Jésus, fait et auteur qui ne sont pas mentionnés dans les évangiles,
etc.
Le rapprochement que vous faites entre votre amour "officiel" et votre amour "apocryphe" rend difficile une charge contre Maria Valtorta, car vous prouvez que l'amour du second n'obère pas l'amour du premier.
A une nuance près, c'est que les visions de MAria Valtorta, nourriture de papes, de saints et de bienheureux en notre époque, rejoignent intégralement les évangiles canoniques qu'ils "confirment" selon les mots de Jésus.

Je reprendrais seulement l'affirmation sur la méditation : votre vue personnelle n'est pas vérité universelle. Saint Ignace de Loyola, dans ses exercices spirituels prônent au contraire de faire appel à la puissance imaginative de ses sens pour mieux méditer l’Évangile.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 19:35

Valtortiste91 a écrit:
Longin le centurion de la croix

D'après le récit de la Passion selon Anne-Catherine Emmerich, Longin serait le soldat ayant percé le côté du Christ. Le centurion s'appellerait Abenadar (comme notre Abenader Laughing).
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Mar 05 Avr 2016, 20:20

Simon a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Longin le centurion de la croix
D'après le récit de la Passion selon Anne-Catherine Emmerich, Longin serait le soldat ayant percé le côté du Christ. Le centurion s'appellerait Abenadar (comme notre Abenader Laughing).
En effet, il y a Abenader le centurion et Abenader le croisé à la voix de stentor.
Abenader est une appellation propre à Anne-Catherine Emmerich. Chez les autres mystiques le centurion est appelé Longin. L'Eglise le fête le 15 mars.
Les visions d'A.C. Emmerich sont authentiques, mais leur narration a été entachée des déductions personnelles et enthousiastes de Clemens Brentano. l'écheveau est difficile à démêler, d'autant que les livres écrits sont posthumes.
Cela n'empêche que ses écrits ont un grand retentissement : "La Passion du Christ" de Mel Gibson s'en est inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer   Dim 17 Avr 2016, 22:46

Hum... dans L'apocalypse on dit de Marie qu'Elle est un signe, qu'Elle apparaît avec une couronne constituée de 12 étoiles... espérons que ce sont les apôtres et que Judas en fait partie, vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage Maria Valtorta Judas Iscariote et enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Maria Valtorta ?
» Les écrits de Maria Valtorta vrais?
» Jésus décrit l’enfer à Maria Valtorta : un tourment de feu, de gel, de ténèbres!...
» Maria Valtorta, qu'en pensez vous ?
» maria valtorta ou medjugorie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: