DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.   Jeu 07 Aoû 2014, 21:41







Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.   Sam 09 Aoû 2014, 12:38

Bonjour Dim,

Je suis sûre que je suis la seule à avoir visionné entièrement ces vidéos (et même deux fois la partie traitant la conscience)...

Comme tu vois, toi et les autres démontriez de la lassitude concernant les discours sur la conscience et pourtant c'est bien un des piliers centraux sur lesquels s'appuie le bouddhisme. Nous sommes impermanents, certes, mais nous sommes aussi un "flot de conscience" qui CROÎT en Amour, compassion et sentiment d'unité.

J'aime bien tout le discours de Matthieu Ricard, mais il y a une toute petite phrase qu'il dit (d'apparence anodine) qui change tout. D'abord il compare la conscience pure à un cristal qui se colore lorsqu'on le pose sur un tissu coloré - jusque là ça va, c'est conforme au principe de vacuité - puis il affirme que si la conscience pure n'est pas mauvaise C'EST QU'ELLE EST BONNE. Là c'est contraire au principe de vacuité qui ne serait ni le vide ni le plein, ni le rien ni le non rien etc... etc...

Comme je te l'ai suffisamment expliqué, à toi de réfléchir ce que ça implique.

Par contre j'ai bien aimé son parallèle avec la mécanique quantique et l'expérience des particules intriquées qui démontre que tout est interdépendant.

Tania  :hello: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.   Sam 09 Aoû 2014, 12:49

Tania a écrit:
Je suis sûre que je suis la seule à avoir visionné entièrement ces vidéos

N'en soyez pas si sûre, Tania !
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.   Sam 09 Aoû 2014, 13:57

Tabris a écrit:
Tania a écrit:
Je suis sûre que je suis la seule à avoir visionné entièrement ces vidéos

N'en soyez pas si sûre, Tania !

Ha, au temps pour moi, vous démontrez un esprit ouvert et c'est tout à votre honneur.

Tania  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.   Sam 09 Aoû 2014, 16:45

Tania a écrit:
Ha, au temps pour moi, vous démontrez un esprit ouvert et c'est tout à votre honneur.

Et je suis aussi convaincu qu'il y en a de plus ouverts et éclairés que le mien ou le vôtre sur ce forum !

L'important n'est pas tant l'ouverture d'esprit que la clarté de ce qu'on y laisse entrer. Tout esprit n'est pas fait pour tout entendre ou tout apprendre mais c'est une nécessité pour progresser, or la sagesse vient avec l'âge et sans l'endurcissement de l'âge nous laisserions notre ouverture d'esprit devenir une brèche à haut risque pour notre entendement. Si d'autres choisissent de fermer les leurs, rien ne leur sera enlevé pour autant !
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.   Sam 09 Aoû 2014, 17:00

Tabris a écrit:
Tania a écrit:
Ha, au temps pour moi, vous démontrez un esprit ouvert et c'est tout à votre honneur.

Et je suis aussi convaincu qu'il y en a de plus ouverts et éclairés que le mien ou le vôtre sur ce forum !

L'important n'est pas tant l'ouverture d'esprit que la clarté de ce qu'on y laisse entrer.


D'un autre côté on ne peut rien y laisser entrer si on ne l'ouvre pas...  Smile 

Tabris a écrit:

Tout esprit n'est pas fait pour tout entendre ou tout apprendre mais c'est une nécessité pour progresser, or la sagesse vient avec l'âge et sans l'endurcissement de l'âge nous laisserions notre ouverture d'esprit devenir une brèche à haut risque pour notre entendement. Si d'autres choisissent de fermer les leurs, rien ne leur sera enlevé pour autant !


Tout dépend de quel âge vous parlez. Il y a l'âge spirituel et l'âge humain. A partir du moment oú on est adulte*, la sagesse, si elle doit se manifester, elle se manifestera. C'est cela qu'enseigne M. Ricard dans les vidéos en parlant de la circulation du "flot de conscience" et de la réincarnation de Kalou Rinpoché.

Tania
*Je parle ici d'être adulte en tant qu'humain mais, selon le principe de la réincarnation bouddhiste, même un enfant peut démontrer une sagesse précoce s'il a hérité d'une bonne conscience à la naissance (c'est à dire d'une conscience adulte).
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.   Dim 31 Aoû 2014, 15:53

Tania a écrit:
Bonjour Dim,

Je suis sûre que je suis la seule à avoir visionné entièrement ces vidéos (et même deux fois la partie traitant la conscience)...

Comme tu vois, toi et les autres démontriez de la lassitude concernant les discours sur la conscience et pourtant c'est bien un des piliers centraux sur lesquels s'appuie le bouddhisme. Nous sommes impermanents, certes, mais nous sommes aussi un "flot de conscience" qui CROÎT en Amour, compassion et sentiment d'unité.

J'aime bien tout le discours de Matthieu Ricard, mais il y a une toute petite phrase qu'il dit (d'apparence anodine) qui change tout. D'abord il compare la conscience pure à un cristal qui se colore lorsqu'on le pose sur un tissu coloré - jusque là ça va, c'est conforme au principe de vacuité - puis il affirme que si la conscience pure n'est pas mauvaise C'EST QU'ELLE EST BONNE. Là c'est contraire au principe de vacuité qui ne serait ni le vide ni le plein, ni le rien ni le non rien etc... etc...

Comme je te l'ai suffisamment expliqué, à toi de réfléchir ce que ça implique.

Par contre j'ai bien aimé son parallèle avec la mécanique quantique et l'expérience des particules intriquées qui démontre que tout est interdépendant.

Tania  :hello: 

Bonjour Tania.

La conscience est bien sur au centre du Bouddhisme.
Sauf que contrairement à ta doctrine il n y a pas de conscience éternel ayant des caractéristiques qui lui soit propre. Il y a un flot de conscience, c'est à dire que ce flot n'est que des instants de conscience qui se superposent. Car quand un instant de conscience disparaît, un autre apparaît. Ce qui fait qu'il y a un flot de conscience qui est sans interruption, mais si tu fais une mesure à 2 endroits différents tu ne trouveras rien d'identique.
C'est ce flot qui est appelé vacuité !

La conscience que nous avons aujourd'hui se repose sur les 5 agrégats qui sont eux même impermanents.
Maintenant dans le Mahayana par exemple tu retrouveras le terme de conscience pure pour désigner le nibbana. Et donc cette conscience pure serait immanente et intrinseque ce serait donc la nature de Bouddha ( la vacuité ).
J’adhère en parti à cette définition. Mais car il y a toujours un mais, ce qui faut ajouter pour qu'il n y est pas d’ambiguïté c'est que cette conscience ne peut se situer, ni même se définir. Elle hors de toute dualité, de tout conditionnement,de toutes représentations, de toutes descriptions. Voila pourquoi le mot conscience pure lui même et ses adjectifs ( intrinsèque et immanence ) ne peuvent pas qualifier ce que c'est.
En fait à chaque fois que tu cherches à savoir ou à qualifier ce qu'est Nibbana tu es ne le trouve pas. Tu continu de saisir en fonction de tes désirs et tu continus de nourrir le samsara.

Et l'amour c'est quoi ? C'est pareil c'est cet inconditionné, cela ne s'appel donc pas amour il infini et sans condition. Il s'étend à l'infini dans toutes les directions.
Revenir en haut Aller en bas
 
Matthieu Ricard : Science et Bouddhisme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evénement: Le Rotary reçoit à Lille le bouddhiste Matthieu Ricard
» Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)
» Le bouddhisme nie-t-il les émotions ? Questions posées à Matthieu Ricard
» Psychologie/Etre heureux: Plaidoyer pour plus d'altruisme par Matthieu Ricard
» Interview: Matthieu Ricard, scientifique et bouddhiste "Démystifier la méditation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: