DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Bassmeg



Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 20:08

Ah, bon, alors maintenant, on deplace sur le neo communisme...

Et tu nous parles d erudits...
Ca sent l appel a l autorité.

Pignon, pour mettre a terre l idée selon laquelle, les feministes sont communistes et les communistes sont feministes,

il me suffit de trouver des communistes non feministes et des feministes non communistes...

Ca te dit que j essaie?
Si j y arrive, seras tu pret a changer ton avis?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 20:14

Bassmeg a écrit:


il me suffit de trouver des communistes non feministes et des feministes non communistes...


Les féministes sont généralement de gauche et les gens de gauche sont généralement féministes .

Concrètement je trouve cela dommage, abandonner la lutte des classes pour la lutte des sexes, quel gâchis !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
J&B



Messages : 2876
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 20:16

pignon a écrit:
Tu imaginais quoi question strategie pour obtenir l egalité homme femme?

Moi, rien, vu que je ne crois pas à l'égalité dans ce monde.
Et en plus, ceux (la gauche) qui prônent l'égalité sont pour les différences   fou
Revenir en haut Aller en bas
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 20:18

Genial, pignon.

Tu es donc d accord.
On peut etre feministe et non communiste.

Et c est mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 20:22

Bassmeg a écrit:
Genial, pignon.

Tu es donc d accord.
On peut etre feministe et non communiste.

Et c est mon cas.

Tiens ! lui il va te remettre en place  Mr.Red
Il valide ce que je te disais  salut

Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
J&B

avatar

Féminin Messages : 2876
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 20:23

J'espère que vous avez regardé le petit extrait du "Meilleur des mondes" de Huxley, on est en plein dans le sujet Smile
Le féminisme a disparu, phagocyté par un communisme heureux et bienfaisant  drunken

http://encyclopedie.homovivens.org/documents/le_meilleur_des_mondes
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 12178
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 20:48

Jean-Claude Bourret et Jean-Pierre Petit discutent du " meilleur des mondes " dans les pages 231 à 233 de leur livre " OVNI - L'extraordinaire découverte " , Guy Tredaniel éditeur , 2017 .

" On imagine le choc que pourrait représenter la concrétisation de l'idée de Huxley : le fait d'externaliser totalement la conception des êtres humains , ce qui est parfaitement envisageable . " .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Ven 16 Mar 2018, 23:55

Pignon a écrit:
Bassmeg a écrit:
Genial, pignon.

Tu es donc d accord.
On peut etre feministe et non communiste.

Et c est mon cas.

Tiens ! lui il va te remettre en place  Mr.Red
Il valide ce que je te disais  salut


Pignon... le verbiage soralien ne prouve pas du tout que les féministes sont des communistes, ni non plus que les communites sont des féministes.

Sansrire, tu sais ce qu est un syllogisme ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:00

Ce n'est pas un syllogisme.
Je dis que ton idéologie est d'inspiration marxiste.
Un marxisme "discount" appliqué à l'égalité homme/femme ... abdiquer sur la lutte des classes et se reporter sur la lutte des sexes c'est pathétique.
Belle arnaque !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:13

C est la qu il y a un probleme dans ton raisonnement, pignon.

L egalité et la justice sont des concepts BEAUUUUUCOUP plus vieux que Marx.

Ca n a donc pas grand chose a voir avec le marxisme

(a moins encore une fois, de tomber dans le syllogisme vaseux
" premisse A : le marxisme est feministe  (ce qui est faux)

" le feminisme est généralement un truc de gens de gauche " premisse B, encore plus fausse.

"donc les féministes sont marxistes."....


Tu comprends que la logique de ce genre de syllogisme est juste biaisée?
C est comme si je disais
"Hitler etait raciste,

et tonton  raymond est raciste

DONC, tonton raymond est hitlerien."

Tu comprends que le syllogisme, c est un truc qui ne fonctionne pas ,pignon?




Ca me parait quand meme assez basique comme truc...
Un autre exemple:

Soral est a moitié chauve. et il a un probleme flagrant avec sa virilité.

Et vincent Lagaffe est chauve lui aussi.

DONC, il a un probleme....

Tu comprends que ca ne fonctionne pas???

Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:24

Non.
D'un point de vue traditionnel l'égalité n'est pas un concept valable, ce concept d'égalité n'est pas antérieur au marxisme, justement.
La tripartition de la société a toujours été de vigueur chez les peuples de l'antiquité jusqu'à la révolution française ( fausse révolution bourgeoise ---> transfert du pouvoir de la noblesse à la bourgeoisie et non au peuple).
Ton principe d'égalité est issu du marxisme, le marxisme a conceptualisé cette idée, les lumières aussi.
Au départ cette idée pouvait être noble, égalité sociale, abolition des classes dominantes.
C'est critiquable, mais.
Ton combat est encore plus critiquable car c'est un glissement de la lutte des classes à une guerre des sexes.
C'est un marxisme frelaté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:31

au cas ou tu ne sois pas au courant,

les lumières, c est juste anterieur au marxisme, pignon.

je vais de ce pas faire un don a l education nationale.

Et le concept d egalité est encore plus ancien que les Lumières...

je vais de ce pas REFAIRE un don a l education nationale.

Marx n a pas inventé l egalité, pignon.
Je sais pas qui t a mis ce genre de truc dans la tete, mais sérieux, on passe tous une part non negligeable de nos impots pour eviter que ce genre de rigolade deletere ne se repande parmi nos cerveaux.

Juste pour etre sure;
selon toi, qui est le plus ancien?
Le mouvement des Lumières
ou bien Marx?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:36

Point de détail.
Marx a étudié avec beaucoup d'intérêt les philosophes français.
Nous sommes à quelques décennies de décalage.
Bref, j'ai dit ce que tout le monde sait, le féminisme est une escroquerie idéologique, une dégénérescence de l'idéologie marxiste, un combat d'arrière garde complètement bidon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:43

Pignon a écrit:
Point de détail.
Marx a étudié avec beaucoup d'intérêt les philosophes français.
Nous sommes à quelques décennies de décalage.
Bref, j'ai dit  ce que tout le monde sait, le féminisme est une escroquerie idéologique, une dégénérescence de l'idéologie marxiste, un combat d'arrière garde complètement bidon.

genial on avance enfin.

Donc, le fait d exiger l egalité n est pas un truc marxiste, en fait, vu que l egalité, c est un concept ANTERIEUR A marx.

Merci, pignon.
Toi et moi, on chemine cote a cote,
cahin caha, mais on avance quand meme un peu.

J ai une question.
Comment tu arrives a dire que le fait de demander l egalité de droit homme femme ce qui est une exigence tres ancienne,

pourrait etre une degenerescence d une ideologie posterieure a cette exigence, sans eclater de rire et sans postuler une machine a voyager dans le temps?????




Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:47

Bassmeg a écrit:
Pignon a écrit:
Point de détail.
Marx a étudié avec beaucoup d'intérêt les philosophes français.
Nous sommes à quelques décennies de décalage.
Bref, j'ai dit  ce que tout le monde sait, le féminisme est une escroquerie idéologique, une dégénérescence de l'idéologie marxiste, un combat d'arrière garde complètement bidon.

J ai une question.
Comment tu arrives a dire que le fait de demander l egalité de droit homme femme ce qui est une exigence tres ancienne,




Très ancienne ? Non, l'égalité homme/femme est un concept récent stupide qui ignore la notion de complémentarité.
Ton égalité n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:52

Pignon a écrit:
Bassmeg a écrit:
Pignon a écrit:
Point de détail.
Marx a étudié avec beaucoup d'intérêt les philosophes français.
Nous sommes à quelques décennies de décalage.
Bref, j'ai dit  ce que tout le monde sait, le féminisme est une escroquerie idéologique, une dégénérescence de l'idéologie marxiste, un combat d'arrière garde complètement bidon.

J ai une question.
Comment tu arrives a dire que le fait de demander l egalité de droit homme femme ce qui est une exigence tres ancienne,




Très ancienne  ?  Non, l'égalité homme/femme est un concept récent stupide qui ignore la notion de complémentarité.
Ton égalité n'existe pas.

ah bon....

perso, je pense pas que l egalité homme femme soit un concept recent.
Parce que j ai d autres sources d infos que la collabosphere, et que l ecole, j ai pas fait que passer devant.

et je crois pas non plus que l egalité homme femme ce soit un concept stupide.
Tu as le droit de ne pas etre d accord .
Revenir en haut Aller en bas
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:56

Cela dit, je suis prete a parier que si c etait les femmes qui etaient censés etre les cheffes des hommes,

et que la situation etait inversée,

tu ne serais pas mort de joie au vu des stats nationales et mondiales.
Peut etre meme que tu exigerais de ne pas etre traité comme un subordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 00:58

L'égalité homme/femme est un concept récent d'inspiration communiste .
Les dégâts sont considérables sur la santé des femmes, triple peine: travailler, élever les enfants, s'occuper du foyer.
La règle, pendant des millénaires, a été autre.
Les femmes ont perdu beaucoup de libertés, elles subissent la triple peine maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 01:03


Double emploi de mère et de working girl, sans parler des 80 % de tâches domestiques qu’elles assument seules… Écrasées par ce mille-feuille de besognes, elles seraient, dit-ont, plus sensibles au burn out, cette maladie du travail dévastatrice. En février 2014, l’étude Technologia révélait que parmi les 10 % de Français frôlant le burn out, les femmes seraient les premières à se consumer de l’intérieur. Près de 35 % d’entre elles affirment que leur travail a eu un impact négatif sur leur santé dans l’année écoulée contre 25 % des hommes. La deuxième catégorie la plus touchée par le burn out ? Les familles monoparentales, soit 85 % de femmes.


http://madame.lefigaro.fr/societe/burn-out-t-sexe-170914-934190
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 01:09

L egalité homme femme est un concept bien plus ancien que Marx, pas besoin d avoir le brevet des colleges pour etre au courant.

Certains opposants a l egalité arguent ainsi
"avant, ma femme devait juste passer le balai, faire des enfants et a manger.
Maintenant, elle doit en plus travailler a l exterieur...

Quelle calamité pour les femmes ohlalalala..."
et en plus ils peuvent dire ca sans rire.

Alors qu ils ne se rendent meme pas compte que si on parle d egalité, ben d un coup, toute la these s ecroule. Ils parlent d egalité en envisageant une situation A LA BASE inegale. Quatre vingt pour cent des taches menageres faites par les femmes????
Madame figaro est vraiment entourée de gens un peu traditradi... Le monde a un peu changé depuis le marchal Pétain.

Si les taches menageres sont partagées également, si l education des enfants est partagée,
ben ce serait plus juste
Donc mieux.


Dernière édition par Bassmeg le Sam 17 Mar 2018, 01:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 01:15

Tu disais être catholique et lire la bible.
La bible nous dit que Adam et Eve n'étaient pas égaux mais complémentaires.
Tu es chretienne ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Bassmeg

avatar

Féminin Messages : 7174
Inscription : 04/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 01:19

Pignon a écrit:
Tu disais être catholique et lire la bible.
La bible nous dit que Adam et Eve n'étaient pas égaux mais complémentaires.
Tu es chretienne ou pas ?

Oui.
Une autre question?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 6822
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 01:28

Super salut
Tu es chretienne et tu aimes lire la bible

"Dieu dit à la femme : J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 4261
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 01:54

Arnaud Dumouch a écrit:

  • La disparition des hommes et des femmes au profit d’un être hybride‏

« La tendance est plutôt à la disparition des hommes et des femmes au profit d’un être hybride »
dans Société / Par Marie -Madeleine Courtial / le 25 mars 2014 à 10:29 /

Anne Brassié est écrivain et journaliste depuis plusieurs années. Elle anime aujourd’hui une émission littéraire, chaque jeudi, sur Radio Courtoisie et depuis peu sur TV Libertés sous le nom de Perles de Culture. Elle a co-écrit un livre avec Stéphane Bignon : « Cessez de nous libérer ». Nous avons voulu en savoir plus sur ce petit livre. Anne Brassié a accepté gentiment de répondre à nos questions.
1) Anne Brassié, quand on entend parler de votre livre « Cessez de nous libérer », on se dit qu’enfin il y a une voix discordante dans le discours récurrent de libération de la femme dont nous abreuvent les féministes. En tant que femme, c’est ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?
Oui les scies médiatiques, les mensonges idiots sont exaspérants. Citons en quelques uns : l’égalité (qui n’existe pas), la parité (impossible à mettre en œuvre puisque les femmes ont une fonction différente de celle des hommes), contraception et avortement, facilités qui régleraient tout. J’ajouterai : les femmes à la maison qui «ne feraient rien », l’épanouissement de la femme qui passerait par un départ à 7 h de chez elle pour déposer ses bébés à la consigne jusqu’à 19 h, etc, etc.
Ce discours de libération cache une réalité d’asservissement.
Il faut réagir vigoureusement, montrer le nord aux médias, et donner des arguments à ceux  qui manifestent en nombre et régulièrement et qui, eux, ne sont pas déboussolés du tout.
 2) Vous avez co-écrit ce livre avec Stéphanie Bignon, qui a été pilote d’engins sous-marins et qui dirige aujourd’hui une équipe d’ingénieurs sur chantiers sous-marins au sein d’un grand groupe multinational. On pourrait donc croire qu’elle prendrait la défense de la femme libérée. Est-ce que cela donne force et crédibilité à votre livre ?
Oui nous l’espérons. Nous ne prêchons pas pour un modèle unique. Chacune doit se réaliser avec les cartes données par le destin et accomplir sa vocation. Certaines ne se marient pas, d’autres n’ont pas d’enfants. Mais partout il y a un rôle féminin à jouer, à la maison comme au travail. Une femme, en tous cas celle qui ne se veut pas un homme comme les autres, ne dirige pas une équipe comme un homme. Il y a toujours en elle un penchant maternel.
3) Votre livre trace un rapide historique de la place de la femme dans la société au cours des siècles. Peut-on dire que, contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, plus la femme a voulu se « libérer », plus elle est devenue prisonnière de ses propres désirs et de cette société ?
La journée de la femme est une invention communiste. Ce régime n’a fait que des esclaves, la femme aurait donc dû se méfier. Quand un ministre se permet de dire qu’il faut arracher l’enfant à ses déterminismes familiaux, religieux et sociaux, c’est à dire l’arracher à sa famille et à sa mère, puis à Dieu,  on se dit que le nouveau régime est aussi totalitaire que d’autres bien célèbres.
Mais le régime capitaliste ultra libéral est tout aussi malhonnête quand il prétend libérer la femme pour la mettre au travail. Il veut en réalité la transformer en agent économique pour augmenter ses profits….
Quand aux soi-disants désirs de la femme, ils sont majoritairement ceux de plusieurs  maternités . Celles qui ne veulent pas d’enfant ou juste un ! sont minoritaires. Toutes les enquêtes le prouvent. Si les jeunes femmes de haut niveau professionnel n’ont pas les mêmes salaires que les hommes c’est qu’elles préfèrent les postes sédentaires qui leur permettent de rentrer le plus tôt possible chez elles, auprès de leurs petits. On nous bassine  avec la démocratie mais ce sont les minorités qui mènent la danse.
 4) Dans une société qui tend à se féminiser de plus en plus comme vous le montrez et où l’homme est en quelque sorte dévirilisé, quelle place a-t-il ? N’y aurait-il pas un équilibre à trouver ?
Non la société ne se féminise pas, la tendance est plutôt à la disparition des hommes et des femmes au profit d’un être hybride. Et la femme porte une lourde responsabilité, c’est elle qui élève les petits garçons, c’est elle qui reconnaît le père de son enfant, quand elle n’a pas le culot de dire « j’ai fait un enfant toute seule ».
A vouloir être un homme comme les autres elle fait disparaître la fonction de ce dernier qui est en grande souffrance aujourd’hui.
A son tour il cherche à être une femme comme les autres ! Regardez les mannequins de mode masculine.
5) Vous citez cette phrase d’Heinrich Heine : « Pour tuer l’Eglise, il n’y a qu’à prendre l’enfant et corrompre la femme. » Pour vous, ce mouvement de libération de la femme est-il avant tout anti-chrétien ? Est-ce un moyen de s’attaquer indirectement à l’Église et de saper son importance dans la société ?
Absolument. Ce sont les vieilles femmes russes, les babouchkas qui ont maintenu fervente la religion orthodoxe.. La femme co-créatrice est naturellement liée à Dieu et à la Vierge. Dissocier la procréation de l’amour est proprement diabolique.
6) Votre livre dresse les différentes étapes de libération de la femme : divorce, avortement, aujourd’hui PMA, GPA. Selon vous, y a-t-il un processus final ? Est-ce une société asexuée qui transparaît à travers la théorie du genre ?
C’est l’univers du même , selon l’expression d’Alain de Benoît, qui est le but ultime de toute société marchande. Et c’est la volonté malthusienne de certains grands groupes internationaux de se prendre pour Dieu et d’anéantir la pauvreté en tuant les pauvres !
Il faut lire sur le site Contraception.fr le Père Gorgio, un prêtre de formation monastique et médicale qui a exercé son ministère en Amérique latine, en extrême Orient et en d’autres parties du Monde. Il a été  témoin de la tentative d’infiltration de ces continents par la culture de mort anti-femme et anti-famille, notamment sous forme de contraception, d’avortements, de stérilisations forcées, de vaccins abortifs, de perversion de l’intelligence par les moyens de communication (messages directs ou subliminaux), de tromperies monstrueuses.
Ne resteront sur terre que des consommateurs soumis et faciles à vivre. Des consommateurs masculins puisque ces politiques mortifères ont pour effet de supprimer les petites filles en Inde comme  en Chine.
Tous ces plans  ont été pensés aux USA depuis bien longtemps. Une conférence de Berelson, président américain du conseil de la population  à Dacca en 1969 nous révèle leur état d’esprit : trop de monde sur la terre, dans des pays trop pauvres, devient un danger pour nous peuples riches et civilisés. Il faut donc leur donner des pilules contraceptives, les faire avorter, les marier plus tard, stériliser les hommes comme les femmes, etc. Les pires programmes eugénistes des pays totalitaires au début du 20ème siècle sont modestes à côté de ces programmes.
7) Nous n’allons pas passer tout votre livre en revue pour laisser le plaisir aux lecteurs de le découvrir mais pour finir, il serait intéressant de revenir sur ce que vous pourriez proposer comme modèle parallèle. Quel serait-il ? Où se trouveraient l’harmonie et l’équilibre ?
L’harmonie se trouve et s’est déjà trouvée dans une société qui respecte la famille et où les 3 fonctions ont une place égale, la prière, la défense et le marché.
[justify]La cellule familiale a besoin d’un ciel, d’un sol et de nourriture. La femme transmet la vie et la tradition religieuse, l’homme défend le sol et rapporte de quoi nourrir sa famille. Chacun a une fonction, une vocation. Si elles ne sont pas remplies, la société part en vrille ! Et cette vrille commence à être visible….[/justify]

Tout est dit ou presque Thumright EQUILIBRE
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 4261
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 02:07

Les féministes détruisent, par complexes et par les idées de ce monde qui leur ont été inculquées, (que je ne jugent pas), le sacerdoce royal de la FEMME.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 4261
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 02:21

Sainte Bernadette qui se considérait comme le balai que l'on sort de son placard et que l'on remise après utilisation, par amour du Christ.
Petite Thérèse qui se penchait pour ramasser une épingle tombé à terre pour la conversion d'une âme ou pour une sœur envers qui elle n'avait point d'affinités, par amour du Christ.
Et combien de femmes, au sein du foyer, passe l'aspirateur, fais le ménage, en offrande, par amour du Christ.

A toutes ces FEMMES, religieuses dans l'âme, je leur dit
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4137
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    Sam 17 Mar 2018, 10:24

Après 3 pages de délire, je verrouille, sur la conclusion d'ARC EN CIEL, que je remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".    

Revenir en haut Aller en bas
 
"Réaction d'une femme au féminisme : "Cessez de nous libérer".
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» J'étais une femme battue et l'Islam m'a libéré.
» Comment comprendre vos rêves ?
» Citation: Bavardage et Action
» La pilosité féminine: histoire, tabou, féminisme
» Le féminisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: