DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La drogue et l'enfer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: La drogue et l'enfer.    Jeu 06 Déc 2012, 05:01


La Drogue et l'enfer.

Il n'est pas difficile de comprendre a quoi peux bien ressembler le pire de l'Hadès. Devenez accro a l'héroïne ou la cocaïne et cela est suffisant pour vous faire craindre l'enfer si votre coeur est bon. Un coeur sec s'enfonce, un coeur sec aime la drogue, car un coeur sec aime l'enfer.

Pourquoi faire l'analogie ? Parce que les symptômes du manque sont comme décrit souvent quand la théologie général parle de l'enfer.

Syndrome de sevrage amphétamine

- Absence de sentiment d'amour. Sensation de néant, un vide qui s'ouvre sous vos pied.
- Angoisse perpétuelle. A tout instant " quelque chose " vous veut du mal. Souvent le monde entier quand ce n'est pas une " force " invisible
- Malaise physique, la peau est dur, on voudrait quitter son corps.
- Impossibilité de trouver la paix nul part
- Soif incessante d'amour ( l'amour pour le drogué étant le produit )
- remords ( d'en être arrivé là )
- Obsession du plaisir que l'on ne retrouve pas
- Déni de sois, haine des autres, Dieu il ne faut même pas y songer quand on est athée.
- Sensation de feu dévorant. Comme si notre cerveau bouillonnait.
- Dépression extrême


Le démon aime la drogue et le drogué. La drogue appel le démon qui lui donne raison.
Cela commence par un malaise envers sois. Et puis le cerveau est piraté, par le produit.
Et là le Diable tir les ficelles, car l'âme est déconnectée de l'esprit.

Il ne faut pas maudire les toxicos, ce sont des victimes d'eux même. Quand ce n'est pas démon qui a commencé.

Qu'en déplaise à certains, ma théologie accusera beaucoup Satan des maux. Car je considère l'homme comme bon a la base, Dieu n'a pas imaginer une créature pouvait être mauvaise, mais si libre que cela a mal fini. Pour cela il a fallut le support de l'Ange révolté. Lucifer est au centre de la Genèse, car il est au centre de notre mal être.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La drogue et l'enfer.    Jeu 06 Déc 2012, 08:03

Cher David, cette expérience que vous décrivez ressemble plutôt au shéol, à ce lieu intermédiaire entre ce monde et l'autre où des âmes errent, dans la solitude et le désespoir d'un état "grisâtre".

L'enfer est très différent : C'est le lieu et l'état d'âme hyper déterminées dans le mal, déterminées dans une lucidité et maîtrise de soi parfaites au point qu'elles ne reviennent jamais en arrière.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La drogue et l'enfer.    Jeu 06 Déc 2012, 09:01

Je suis assez d'accord. Mon expérience globale est un Shéol terrestre. Puisque mon âme pleurait du manque d'amour, je ne pouvais être en enfer. Les damnés ont le manque d'amour, mais leur orgueil leur fait renoncer a sa source, Dieu.

Hors en manque, on veut juste que cela s'arrête. Retrouver une paix et de la Sainteté, ce que ne veux pas un damné.

Je médite sur les fameuses peines cités par Jésus. Je me demande comment une âme peut volontairement aller subir des souffrances, a moins d'être vraiment maso. Car je crois aussi que l'on choisit d'y aller, que Dieu ne nous jette pas comme une canette qu'il aurait écrasée dans sa main.

L'homme ne serait qu'un pantin si il était jugé puis envoyer la on lui dit. Et pire encore pour le bon larron qui n'a jamais été a l'église. Non, devant Dieu on crache ou on tend la main. Sans cela, toute la miséricorde est bancale.

C'est pour cela que je pense, les Purgatoires sont plus intense que l'enfer. Qui lui n'est qu'un lieu de perdition ou toutes les horreurs sont possibles. Les tourments décrits par Jésus sont une conséquence logique de la vie là bas, mais le plaisir que les damnés ont a être les rois d'empires obscures est plus fort que la crainte de ces souffrances. De nouveau, leur orgueil leurs font dire " Même pas mal, je suis fort, rien ne m'arrête "

Mais au fond d'eux même, ils pleurent cet amour qu'ils n'auront jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La drogue et l'enfer.    Jeu 06 Déc 2012, 09:37

David a écrit:

Je médite sur les fameuses peines cités par Jésus. Je me demande comment une âme peut volontairement aller subir des souffrances, a moins d'être vraiment maso. Car je crois aussi que l'on choisit d'y aller, que Dieu ne nous jette pas comme une canette qu'il aurait écrasée dans sa main.

A cause d'un "bien" apparent qui leur paraît plus important : leur liberté égoïste.

Un peu comme un homme qui préfère prendre le risque de vivre avec sa femme malheureuse plutôt que de perdre le plaisir égoïste d'avoir un maîtresse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La drogue et l'enfer.    Jeu 06 Déc 2012, 09:45

Je vois bien oui, j'imagine très bien certaines personnes se damner. Je me suis toujours étonné comment certains pouvaient être profondément méchants. Je ne les vois pas se repentir devant un Jésus qui leur parle d'humilité et d'amour. Surtout si il meurt en état de disgrâce après 80 ans d'orgueil et d'égoïsme.

Alors dans ce cas l'enfer doit être aussi peuplé que la terre... ( Ironie )
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La drogue et l'enfer.    Dim 09 Déc 2012, 06:26

La Foi et l'addiction

Je pense déjà aux gens que je vais aider. Il n'y aura pas que les drogués, mais disons que je les connais bien.

J'entends déjà certains d'entre eux " Mais, comment pourrais-je trouver le Christ en sniffant cette mXxde ? "

Je lui répondrai ceci:

" Appel le. Interesse a lui. Pleure après lui dans tes moments de manque. Ressent de la honte quand tu sniffe, dis lui que tu n'en peux plus. Chaque jour, fait le, même si tu n'y crois pas une seconde, fais le pour moi mon frère "

Je lui dirais aussi: donne de la volonté, éssaie un début de sevrage, en y mettant du coeur, pour lui montrer que tu n'en peux vraiment plus.

Je prierais pour que le Saint Esprit lui donne un signe de succès, qui l'encouragerait a continuer.

Autre chose, le Saint Esprit n'évite pas les drogués. C'est déjà lui qui ma sauvé de la coke et je fumais du cannabis.

Seul ma volonté pouvait arrêté le cannabis, mais pas la coke ( Prodige dans ce cas ). Dieu ne juge pas le faite que vous fumiez de la drogue, il en fait un Pêché de faiblesse.

Car qui connait la drogue, sait que la meilleur des volontés peut fléchir, même avec Dieu qui précise bien qu'il s'agit d'une affaire chimique. La Dopamine est notre plaisir dans son fondement et il est touché.

Un drogué fera une meilleur prière pas en manque, Dieu voit aussi cela car il comprend le problème complexe de l'addiction et la pénétration du système des émotions, l'hippocampe corrompu dans le centre du cerveau.

Seul un Prodige peut vraiment affranchir de cela autrement que les longs sevrages qui coute très cher en temps et en énergie.

Ne sous estimé jamais un toxico, le démon a tout ce qu'il faut pour faire de lui une marionnette. Parfois des tueurs quand il s'agit de crack ou de méthamphétamines.

Paix sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
 
La drogue et l'enfer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NDE négative: ils ont vu l'enfer...
» Le problème de l'enfer éternel
» Le "Festival de l'enfer" à Clisson
» Quels péchés mènent en enfer s'ils ne sont pas confessés ?
» L’enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: