DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^   Mer 03 Oct 2012, 00:20

Citation :
Nouvel ObservateurMonde
Mise à jour 00h18


Le majordome du pape dénonce ses conditions de détention


Créé le 02-10-2012 à 22h01 - Mis à jour à 22h01

par Philip Pullella et Naomi O'Leary

ROME (Reuters) - Paolo Gabriele, l'ancien majordome de Benoît XVI jugé au Vatican pour avoir diffusé des documents confidentiels subtilisés dans les appartements privés du pape, a dénoncé mardi ses conditions de détention après son arrestation en mai.

Prenant pour la première fois la parole au deuxième jour d'audience, il a affirmé avoir été détenu entre 15 et 20 jours dans une pièce minuscule, avec la lumière allumée vingt-quatre heures sur vingt-quatre, ce qui aurait occasionné des problèmes ophtalmologiques.

Paolo Gabriele, âgé de 46 ans et père de trois enfants, a aussi fait état de pressions psychologiques.

Au cours de cette audience, l'ancien homme de confiance du pape a rejeté l'accusation de "vol aggravé" portée contre lui mais a reconnu qu'il avait "trahi la confiance du Saint-Père", qu'il a dit aimer d'un amour "filial".

Paolo Gabriele a expliqué sa conduite par la constatation d'un écart considérable entre les perceptions du fonctionnement de l'Eglise par les fidèles ordinaires et par ceux qui se trouvent "au sommet du pouvoir".

Il a précisé qu'il n'avait pas eu de complices directs mais qu'il avait été influencé par certaines personnes et par le sentiment de malaise général qui règne, selon lui, au Vatican.

L'ancien majordome n'a pas nié avoir volé des copies de documents et les avoir ensuite transmises à l'extérieur, mais a dit aux enquêteurs avoir agi pour aider Benoît XVI.

"A certains moments, le pape posait des questions sur des choses dont il aurait dû être informé", a expliqué Paolo Gabriele. "J'ai acquis la conviction qu'il était facile de manipuler une personne qui a un énorme pouvoir de décision entre les mains."

"ON M'A MÊME REFUSÉ UN OREILLER"

L'accusé a dit qu'il s'était rendu auprès de son "confesseur" qu'il faisait quelque chose de mauvais, mais a ajouté que cela ne l'avait pas empêché de continuer et qu'on ne lui avait jamais offert d'argent en échange des documents.

Au cours de cette deuxième audience, son avocate Cristiana Arru a demandé à Paolo Gabriele s'il était vrai qu'après son arrestation le 23 mai il avait été détenu dans une pièce du poste de police du Vatican si petite qu'il ne pouvait pas même étendre les bras. "Oui", a répondu l'accusé.

Il a précisé que pendant les deux ou trois premières semaines, la lumière restait constamment allumée. "La première nuit, on m'a même refusé un oreiller", a-t-il dit.

A la suite de ces déclarations, Giuseppe Dalla Torre, le président du tribunal composé de trois juges, a demandé au procureur Nicola Picardi de s'occuper de cette affaire.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a ensuite annoncé qu'une enquête avait été ouverte. Il a reconnu que la pièce du poste de police était petite mais conforme aux normes internationales. Dès que cela a été possible, a-t-il dit, Paolo Gabriele a été installé dans une autre salle, plus grande.

Le secrétaire particulier du pape, Georg Ganswein, a également été entendu lors de cette deuxième audience qui a duré trois heures. Il semblait mal à l'aise lors de sa déposition, notamment lorsqu'il a évoqué le moment où il a nourri les premiers soupçons envers le majordome.

Le procès a été ajourné jusqu'à mercredi matin.

"Paoletto", comme l'appelait affectueusement le pape, est accusé d'avoir dérobé des documents confidentiels puis de les avoir transmis à un journaliste italien dans le but de faire prendre conscience au souverain pontife du "mal" et de la "corruption" qui régnerait "partout dans l'Eglise".

"AGENT DE L'ESPRIT SAINT"

Parmi les documents que Paolo Gabriele reconnaît avoir transmis, figurent des lettres adressées à Benoît XVI, dans lesquelles l'archevêque Carlo Maria Vigano, ancien secrétaire général du Vatican, juge que les relations d'affaires de la cité papale ont été le cadre de comportements répréhensibles, en particulier de corruption.

Carlo Maria Vigano a depuis été affecté comme nonce apostolique (ambassadeur) à Washington, malgré sa volonté affichée de rester au Vatican.

Cette affaire du "VatiLeaks", comme l'ont surnommée les médias, a déclenché une crise au Vatican, sur fond d'affaires financières et d'âpres luttes de pouvoir.

Paolo Gabriele, qui se présente comme un "agent de l'Esprit Saint" chargé de lutter contre la corruption dans l'Eglise, est passible de quatre années de prison dans un établissement pénitentiaire italien s'il est déclaré coupable, ce qui semble le plus probable car il a reconnu les faits.

Le pape peut néanmoins lui accorder sa grâce.

Le tribunal a décidé de juger séparément Claudio Sciarpelletti, un informaticien du Vatican accusé de complicité et qui risque un an de prison.

L'ancien majordome, qui possède la double nationalité italo-vaticane, aidait le pape à s'habiller, lui servait ses repas et l'accompagnait notamment lors de ses déplacements officiels à l'avant de la "papamobile".

Un chèque de 100.000 euros à l'ordre du pape, une pépite d'or et un livre du XVIe siècle ont été retrouvés à son domicile au cours d'une perquisition. Paolo Gabriele a assuré qu'il avait l'intention de rendre ces objets.

Guy Kerivel et Julien Dury pour le service français
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^   Mer 03 Oct 2012, 00:24

Partout où il y a l'homme, il y a de l'hommerie... :|
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^   Mer 03 Oct 2012, 00:40

Simon1976 a écrit:
Partout où il y a l'homme, il y a de l'hommerie... :|

Si ce que le majordome dit est vrai, cela est scandaleux. De plus, cela discréditera tout témoignage subséquent de l'église romaine, à propos de la défense des droits humains.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^   Mer 03 Oct 2012, 00:46

Citation :
Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a ensuite annoncé qu'une enquête avait été ouverte. Il a reconnu que la pièce du poste de police était petite mais conforme aux normes internationales. Dès que cela a été possible, a-t-il dit, Paolo Gabriele a été installé dans une autre salle, plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^   Mer 03 Oct 2012, 17:54

Attention , cette affaire est vraiment Hors Normes . J'ai lu une version complètement contradictoire avec celle du Nouvel Obs sur les dépêches de Zenit ...
Ce qui n'est pas normal , c'est le nombre de jours où il a été interrogé sans pouvoir disposer de l'assistance d'un avocat , d'après le droit italien qui est sensiblement le même que celui de la cité du vatican au niveau pénal. les données recueillies dans ces interrogatoires non conformes à la procédure pénale auraient d'ailleurs été invalidées par les juges ...
Visiblement , cet homme n'a pas pu être seul et essaye de couvrir les autres membres du réseau...
qu'il y ait de la corruption au Vatican est de notoriété publique , à commencer par les audiences privées avec le pape qui s'obtiennent sans difficulté après l'envoi de gros chèques , et ce depuis Jean-Paul II et son ineffable secrétaire Mgr Dziwicz, actuel archevêque de Cracovie .
Renvoyer de son poste un homme comme Carlo Maria Vigano qui avait divisé par deux les frais de fonctionnement de la cité du vatican , rien qu'avec des appels d'offres normaux et concurrentiels en est un témoignage éclatant et d'une maladresse consternante . Pour donner un exemple unique cité dans le livre de Gian Luigi Nuzzi, le tarif de la crêche de Noël du vatican de la place st Pierre était passé grace à lui de 500 000 à 300 000 euros ....
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^   Sam 06 Oct 2012, 17:47

Vatileaks: le majordome du pape condamné à 18 mois de prison

CITE DU VATICAN (Sipa) — Un an et demi de prison pour le majordome personnel de Benoît XVI: Paolo Gabriele a été reconnu coupable samedi d'avoir volé des documents confidentiels du pape et les avoir transmis à un journaliste dans l'affaire des fuites au Vatican, le scandale "Vatileaks". Mais il pourrait toutefois bénéficier d'une grâce pontificale, selon le Saint-Siège.

Après deux heures de délibération, le juge Giuseppe Dalla Torre a lu la décision des trois juges du tribunal du Vatican. Le magistrat a expliqué que la peine avait été réduite de trois ans à 18 mois en raison d'une série de circonstances atténuantes, dont le fait que Paulo Gabriele avait jusque-là un casier judiciaire vierge. Le majordome du pape est resté impassible à l'écoute du jugement dans la petite salle du tribunal, situé derrière la basilique Saint-Pierre de Rome.

Dans une ultime déclaration avant que le tribunal du Vatican ne rende sa décision, Paolo Gabriele avait expliqué un peu plus tôt qu'il ne se considérait pas comme un voleur et qu'il avait fait fuiter des documents privés du pape par "amour viscéral" pour l'Eglise catholique et le souverain pontife.

L'avocate de Paolo Gabriele Cristiana Arru avait expliqué que si le geste de son client était "condamnable", il ne s'agissait pas selon elle d'un vol, et qu'il ne méritait pas d'aller en prison. Lors de sa plaidoirie, Cristiana Arru a souligné que seules les photocopies et non les originaux avaient été saisis au palais apostolique, remettant en cause, selon elle, le témoignage du secrétaire du pape affirmant que les lettres originales faisaient partie des preuves saisies au domicile de Gabriele.

Pour la première fois un membre de la famille du majordome, son père, était présent samedi dans la salle d'audience.

Pour l'instant, et depuis le mois de juillet, Gabriele est assigné à résidence. Il avait passé les deux premiers mois suivant son arrestation dans une salle de détention du Vatican. Le Saint-Siège avait fait savoir qu'en cas de longue peine il serait détenu dans une prison italienne. Une grâce pontificale restait néanmoins probable, a précisé ensuite le Vatican.

Paulo Gabriele, un laïc de 46 ans, père de trois enfants, était au service du pape depuis 2006. Il l'accompagnait dans ses déplacements du lever au coucher, servait ses repas et l'aidait à se vêtir. Le majordome avait été arrêté le 23 mai à son domicile au Vatican, en possession selon les enquêteurs, d'une "montagne de documents" confidentiels.

Il était accusé d'avoir dérobé puis photocopié pour des journalistes ces différents écrits exposant au grand jour des luttes de pouvoir sans merci, mais aussi des faits de corruption présumés au plus haut niveau du Saint-Siège.

Assigné à résidence depuis le 21 juillet après avoir été incarcéré au Vatican, Paolo Gabriele a reconnu pendant l'instruction avoir transmis les documents volés au journaliste Gianluigi Nuzzi.

Alors que les fuites alimentaient déjà la presse italienne depuis plusieurs semaines, l'affaire avait pris encore de l'ampleur avec la sortie en mai du livre de Gianluigi Nuzzi, "Sa Sainteté. Les documents secrets de Benoît XVI". L'ouvrage contient nombre des documents dérobés, dont une série de lettres et mémos confidentiels destinés au pape lui-même ou écrits de sa main et celle de son secrétaire particulier, Mgr Georg Gänswein.

Paolo Gabriele devait comparaître initialement avec Claudio Sciarpelletti, poursuivi pour complicité. Mais le cas de cet informaticien, employé de la secrétairerie d'Etat, avait été disjoint à l'ouverture du procès le 29 septembre. Il est soupçonné d'avoir fourni de l'aide Paolo Gabriele mais son rôle est considéré comme secondaire par l'instruction. Devant la cour cette semaine, le majordome du pape avait assuré "de la façon la plus absolue" qu'il n'avait pas de complices.

af/sb/v


(Sipa / 06.10.2012 16h48)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: fin de ménager la chévre et le chou , a ce jeu de l'indécision de la divison de l'hésitation   Dim 07 Oct 2012, 19:28

Simon1976 a écrit:
Partout où il y a l'homme, il y a de l'hommerie... :|

Heu Simon1976,

c'est un peu simple de dire cela !

Jesus n'A-T-il pas dit " si le sel perds son gout il n'est plus bon qu'a être jeté dehors et piétiné par les hommes , et Il demande que votre Lumière Brille au milieu de ce monde !
" Il a aussi posé cette question TERRIBLE " Lors de Sa Venue le Fils de l'Homme trouvera-T-Il la foi en ce monde ?"
vu le cirque actuel et le contre témoignage d'une certaine clique , rien n'est sûr !!
heureusement ce n'est pas une exclusivité romaine ou catholique d'Aimer Jésus ! (dommage si cela surprend certains)

Jésus a prit des hommes et en a fait des Fils de Dieu , si on prétend être les successeurs des Apôtres , alors il faut faire de même !
des Évêques avec des budgets de ministres de ce monde c'est indigne ! si Rome se ramasse un coup de pieds où je pense elle ne l'aura pas volé !

je le redis ; je crois a la l'appel de Pierre a travers le temps , ce qui n'empêche pas le Seigneur de botter le train arrière de Pierre , mais là ça va être plus ferme !
tant pis et tant mieux, l'important étant de revenir a l’Évangile et Au Christ !


pour cette histoire du majordome , hier soir un (flic) disait " il parait assez invraisemblable que cet homme ai pu faire cela seul ou même sans avoir été manipulé, car on estime a 82 cartons le nombres de pièces qu'il a sortit et on voit vraiment mal comment il n'aurait pas été vu ni repéré vu le nombres de documents disparus !!

d’église rome s'est mondanisée en religion et état et elle en paye le prix ; Le Seigneur nous tire vers en Haut et ne nous demande pas de devenir des caméléons diplomatiques qui ne tranchent pas clairement entre oui et non a ce jeu de la diplomatie mondaine du ni oui ni non on ne tranche plus et ainsi on a la tiédeur générale et la division qui règne ça c'est le jeu du diviseur !
on voit cela depuis que rome a choisi de devenir état mais c'était déja pas clair avant , en 1914 et en 1940 personne n'a eu je courage Chrétien de dire a SES Baptisés , " vous ne pouvez vous entre tuer vous Êtes Baptisés ce qui veut dire Fils d'un Père Unique Frère du Christ , vous entre tuer vous Haïr vous égorger a la baïonnette c'est maudire le Christ en vous c'est rejeter le pardon !"
ha non les lâches et trahisseurs on préférés prétendre que défendre la Vérité c'était aller s'entretuer et bénir les canons ou ne rien dire et laisser ses Baptiser envoyer les Juifs par pleins wagons aux fours crématoire , ALORS qu'il fallait se mettre debout prés au martyr et dire " STOP VOUS CRUCIFIER LE CHRIST A NOUVEAU !" ha mais non fallait sauver la religion !
on en voit tous le bénéfice et le rapport et le coup de pieds au c,ul que se prend rome et la religion qu'elle prétendait sauver par des ruses bellâtre et indigne spirituellement (ça c'est le fruit de la ruse retord des diplomates affadit) hé bien c'est le fruit de tant de lâcheté, mais que les autres dénominations ne se croient pas a l’abri car elles ont aussi bien brillé par leurs silence !

Jésus Est Venu Allumer un feu Spirituel (rappelez vous l'étonnement des Apôtres quand le Christ s'engage par oui ou Non face a tous) et nos Clowns eux veulent ne rien risquer pour sauver les bâtiments classés leurs place leurs fonctionnarisme sclérosés, alors que quand jésus Est là , le temple de pierre ne sert plus a rien ! vu que le Temple Est le corps de l'Homme et le Culte Est La Vérité du Feu Spirituel Vécu au prix du reniement de la chair !
donc si rome a des difficultés parce qu’elle s'accroche a ses pierres et ces cendres je trouve que c’est bon signe !! ce qui est batit sur le sable s'écroule , on s'en fiche Jésus ne passe pas c'est a LUI qu'IL faut s'accrocher ; Il n'a pas tremblé en parlant de la ruine du temple parce que c'est iune page du livre de Vie qui s'ouvre et une qui se referme parce que cela est passé !

"Alors Pierre debout et Marche avec Ton Seigneur Viens et suit Moi et laisse tomber le reste tes frères attendent un Vrai témoignage !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^   Dim 07 Oct 2012, 20:45

Oculus a écrit:
à commencer par les audiences privées avec le pape qui s'obtiennent sans difficulté après l'envoi de gros chèques , et ce depuis Jean-Paul II et son ineffable secrétaire Mgr Dziwicz, actuel archevêque de Cracovie .

Ben voyons ! Relayons toutes les calomnies sans preuve. Ca fera avancer le schmilblick !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Il voulait faire la lumière et dormir, ensuite, sur ses deux oreilles?...^^
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRIERE à faire avant d aller dormir ;)
» faire du mal alors qu'on voulait faire du bien
» Si Hitler s'etait approprié la méditerranée...
» 2013: le 03/05 à 5H30 du matin - Lumière étrange dans le ciel - Nantes - Loire-Atlantique (dép.44)
» DR MORPHEE besoin d'aide pour bébé de 3 mois 1/2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: