DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le saint respect des reliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Le saint respect des reliques   Dim 19 Aoû 2012 - 12:26

J'ai suivi ce matin le culte en direct d'une communauté évangélique de ma région. Le pasteur pentecotiste, au moment de la prédication, a tourné en dérision la vénération des saintes reliques dans l'Eglise catholique en accusant les catholiques "de mettre leur foi dans un os", ce qui a bien entendu bien fait rire l'assemblée des fidèles réunis. Les évangéliques sont généralement hostiles à toute tradition mais il y en a une qu'ils conservent avec une grande fidélité c'est l'anti-catholicisme primaire. Je me suis alors souvenu que Dieu, dans l'Ancien Testament, avait accompli un grand miracle par les ossements du prophète Elisée. Voici le texte qui rapporte ce récit miraculeux: "Elisée mourut, et on l'ensevelit. Or, en début d'année, des bandes, venant de Moab, pénétraient dans le pays. Comme des gens ensevelissaient un homme, on aperçut une de ses bandes; ils déposèrent en hâte l'homme dans la tombe d'Elisée et ils partirent. L'homme toucha les ossements d'Elisée; il reprit vie et se dressa sur ses pieds" (2 Rois 13;20-21). On trouve encore d'autres passages dans l'Ecriture qui témoignent de cette coutume des israélites qui consiste à entourer avec un saint respect les reliques et les tombeaux des saints hommes qui ont vécu sur terre: "Quant aux douze prophètes, que leurs ossements refleurissent du sein de leurs tombeaux! Car ils ont consolé Jacob, et l'ont sauvé par une espérance certaine. (...) Nul homme ne fut non plus comme Joseph, le prince de ses frères, le soutien de sa nation; et ses ossements ont été gardés avec soin." (Sirac 49;10,15).

On trouve également dans la Tradition des récits qui témoignent du prolongement de cette coutume dans l'Eglise. J'ai trouvé un témoignage qui relate les miracles que Dieu a opéré au travers de la relique du premier martyr chrétien, saint Etienne, plusieurs siècles après sa mort: "On raconte que quelque temps après, la veuve du fondateur de l'église dans laquelle avait été déposée la Relique de Saint Étienne voulut transporter à Constantinople la dépouille de son mari. Mais, à cause de la ressemblance des deux sarcophages, ce fut la Relique du Saint qu'elle emporta. Tout le long du chemin les miracles se multiplièrent à son passage; et quand le navire parvint au port de Chalcédoine, les démons qui étaient cachés dans les flots crièrent qu'un feu insupportable les tourmentait. Quand le navire eut abordé, on posa le sarcophage sur un chariot traîné par des mules. Mais les bêtes s'arrêtèrent soudainement en un lieu nommé Constantianes, et l'une d'elles prit même une voix humaine pour déclarer qu'il fallait déposer là le corps du Saint. On eut beau atteler douze autres mules, il fut impossible de déplacer le chariot. On déposa donc les précieux restes, le 2 août, en cet endroit où une église en l'honneur du Saint Premier-Martyr fut ensuite édifiée." (source: http://www.icones-grecques.com/textes/synaxaires-vies-de-saints/transfert-reliques-saint-etienne.htm).

Je trouve personnellement admirable ce saint respect que les églises catholiques et orthodoxes entretiennent à l'égard des reliques des serviteurs et des amis du Christ qui ont vécu sur cette terre en nous laissant un bel exemple à suivre car l'Eglise a toujours besoin de saints et de saintes sur qui rayonne la grâce et l'amour du bon Dieu.

Bon dimanche à tous et soyez bénis salut
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le saint respect des reliques   Dim 19 Aoû 2012 - 13:23

Les évangéliques croient qu'on adore des os, des statues.

Leur coeur est obscurci par la haine. Sad
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le saint respect des reliques   Dim 19 Aoû 2012 - 14:38

Simon1976 a écrit:
Les évangéliques croient qu'on adore des os, des statues.

Leur coeur est obscurci par la haine. Sad

Par la haine je n'irais pas jusque là mais par des préjugés tenaces certainement. Il y a peut-être aussi eut au cours de l'histoire des dérives dans cette piété ce qui peut expliquer qu'à un moment donné les protestants ont rejetés le bébé avec l'eau du bain salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le saint respect des reliques   Dim 19 Aoû 2012 - 14:46



bof : faut laisser faire : il n'y a aucun argument pour étayer !

Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Le saint respect des reliques   Dim 19 Aoû 2012 - 15:07

D : Est-il permis d'honorer les reliques des Saints ?
R : Oui, parce que leurs corps ont été les temples du Saint-Esprit, et qu'ils doivent un jour ressusciter glorieux.

On entend par reliques d'un Saint ce qui reste de son corps après sa mort, ses os, ses cendres ; on donne aussi le nom de reliques aux objets qui ont appartenu à un Saint ; par exemple, à ses vêtements. L'Église a, dans tous les temps, traité avec un profond respect les reliques des Saints, et elle les a toujours eues en grande vénération, parce que ce sont les restes précieux de leurs corps, où le Saint-Esprit daigne habiter, qu'il sanctifia par sa présence, et qui doivent, à la fin du monde, ressusciter pour la vie éternelle. « Dieu, dit le concile de Trente, a accordé, par les ossements des Saints, plusieurs faveurs aux hommes ; et par là il a fait voir combien le culte que nous leur rendons est agréable à ses yeux » Lorsque, dans les beaux jours de l'Église naissante, les fidèles appliquaient aux malades les mouchoirs et les linges qui avaient touché le corps de saint Paul, ils rendaient à ces mouchoirs et à ces linges un véritable honneur, par cela même qu'ils s'en servaient pour obtenir des effets supérieurs aux lois de la nature. Si cet honneur avait déplu à Dieu, l'aurait-il autorisé par des miracles ? Cependant il l'a fait, puisque l'application de ces mouchoirs et de ces linges procurait aux malades la guérison, aux possédés la délivrance. De semblables se sont renouvelés dans tous les siècles de l'Église, en sorte qu'on peut dire que si la vénération des reliques des Saints était une erreur, ce serait Dieu Lui-même qui nous y aurait constamment induits.

D : Quelles reliques peut-on exposer à la vénération des fidèles ?
R : Il n'est permis d'exposer à la vénération des fidèles que les reliques des saints dont l'authenticité a été reconnue par l'évêque.

Il n'est pas permis d'honorer d'un culte public les reliques des personnages morts en odeur de sainteté, mais qui n'ont été ni canonisés ni béatifiés par l'Église : on peut, tout au plus, les honorer d'un culte privé.
On ne doit exposer à la vénération des fidèles aucune relique dont l'authenticité ne soit pas suffisamment constatée. Les reliques douteuses ne peuvent être l'objet d'un culte religieux, qu'il soit public ou privé.

http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/cate43.php

Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le saint respect des reliques   Dim 19 Aoû 2012 - 17:10

Le récit le plus ancien, qui s'intitule le martyr de Polycarpe (Polycarpe fut un disciple de l'apôtre Jean et le texte date environ de l'an 155), témoigne aussi de la vénération que les chrétiens de l'Eglise primitive portaient aux reliques:

"Et lorsqu'il (le proconsul) le vit remporter de haute lutte la couronne d'incorruptibilité, il se démena pour nous empêcher de reprendre le corps, ce que la plupart des nôtres désiraient justement faire, impatients qu'ils étaient de toucher ces restes sacrés (...) nous risquions, paraît-il, de délaisser le crucifié pour inaugurer avec celui-ci un nouveau culte! (...)

Ils ignoraient que jamais nous ne pourrions abandonner celui qui a souffert pour que vivent tous ceux que dans le monde entier il appelait au salut, lui, innocent, pour les pécheurs; et qu'il nous était impossible d'adorer quelqu'un d'autre. Nous vénérons Jésus, parce qu'il est le fils de Dieu et, dans ses martyrs, nous aimons les disciples et les imitateurs du Seigneur; leur incomparable fidélité envers notre roi et maître mérite cet hommage. Puissions-nous devenir nous aussi leurs compagnons et leurs disciples! (...)

Nous ne recueillîmes que plus tard ses ossements, plus précieux que les joyaux, plus nobles que l'or, et nous les déposâmes à l'endroit de notre choix. Là, peut-être, le Seigneur nous accordera de nous réunir dans la joie et l'allégresse pour fêter l'anniversaire de son martyre, et nous nous souviendrons de ceux qui ont déjà combattu tandis que se prépareront et s'entraîneront les générations suivante" (17;1, 18;1)

Ce texte suffit à attester que la vénération des saintes reliques dans l'Eglise est très ancienne, n'est pas idolâtre et s'enracine dans la Tradition judéo-chrétienne ;)
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Le saint respect des reliques   Lun 20 Aoû 2012 - 12:57

les pentecotistes et évangéliques de tout bord croient respecter la Bible, sola scriptura. Ce témoignage est navrant.

"ne t'assieds pas sur le banc des moqueurs".

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saint respect des reliques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le saint respect des reliques
» Saint Célestin et commentaire du jour "Jusqu'à ce que toute la pâte ait levé"
» Le «pèlerinage» des reliques de Jean-Paul 2 et de Saint Padre PI0 dans les hôpitaux...
» Les reliques de Saint-Antoine de Padoue
» Les reliques de saint Césaire d’Arles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: