DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le Droit Naturel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
saint Zibou



Messages : 9458
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:36

christianc a écrit:
Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
".Et la notion d'unification du réel a peu de sens en elle même, puisque le monde réel existe et fonctionne à sa manière. Ils ont atteint leur objectif dès leur formulation.

Qu'est-ce qu'une formulation sinon une unification rationnelle du réel? Or, l'unification totale, c'est cela, la science! Thumright

Oui et alors, la formulation de l'objectif de la Métaphysique, "unifier" le réel n'est il pas atteint dès son énoncé.

Comment sait on que l'objectif "unifier le monde réel" est atteint ? Parce que "monde réel est unifié, cohérent "? Comment voit on qu'il est cohérent ?

Parce qu'il est "stable" ou "stable dans un mouvement".

Donc la Métaphysique a atteint son but.

Le monde est unifié rationnellement lorsqu'on peut le dire, le formuler, de sorte que le principe est toujours vrai, peu nimporte les situations. Cela, seule la métaphysique peut le faire. Ainsi la métaphysique n'est pas une simple tautologie comme vous essayez de l'insinuer!Les arts empirico-métriques n'y sont pas encore parvenus!...
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:52

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
".Et la notion d'unification du réel a peu de sens en elle même, puisque le monde réel existe et fonctionne à sa manière. Ils ont atteint leur objectif dès leur formulation.

Qu'est-ce qu'une formulation sinon une unification rationnelle du réel? Or, l'unification totale, c'est cela, la science! Thumright

Oui et alors, la formulation de l'objectif de la Métaphysique, "unifier" le réel n'est il pas atteint dès son énoncé.

Comment sait on que l'objectif "unifier le monde réel" est atteint ? Parce que "monde réel est unifié, cohérent "? Comment voit on qu'il est cohérent ?

Parce qu'il est "stable" ou "stable dans un mouvement".

Donc la Métaphysique a atteint son but.

Le monde est unifié rationnellement lorsqu'on peut le dire, le formuler, de sorte que le principe est toujours vrai, peu nimporte les situations. Cela, seule la métaphysique peut le faire. Ainsi la métaphysique n'est pas une simple tautologie comme vous essayez de l'insinuer!Les arts empirico-métriques n'y sont pas encore parvenus!...

Le monde réel est unifié, que l'on en ait une perception correcte ou non, cette perception pouvant fluctuer, ainsi que les principes qui le décrivent.

La description du sujet devient alors un élément du monde, ce qui le modifie, et donc la théorie le principe élaboré peut être amené à être dépassé.
La position du sujet a de l'importance, car le sujet fait partie du monde réel, et sa perception et les élaborations qui vont en être faites, vont être parcellaires, ou modifiant le monde par injection d'idée.

ex : Keynes, injecter des sommes massives d'argent dans l'économie par le biais de la production de monnaie a aidé la reprise économique , en Grande Bretagne, les mêmes méthodes appliquées plus tard ont conduit uniquement à de la production d'inflation, donc à la modification de la loi qui avait été constatée.

L'objectivité, la séparation du monde entre l'observateur et le monde observé était une constante de tous les penseurs que vous avez cité.

Mais c'est ce préjugé qui pose problème, si l'observateur peut être séparé du monde alors une compréhension théorique globale devient possible, mais si il ne peut être séparé du monde réel, alors cette compréhension devient informulable.

ex : Principe d'incertitude d'Heisenberg, on peut mesurer la vitesse d'un électron, ou sa position, mais pas les deux, l'observation fausse les conditions de l'expérience.

Ce qui amène les définitions "quantiques" ou "stochastiques" pour prévoir le comportement sur des bases "statistiques". Le hasard entre dans le modèle.

La croyance que "tout est unifié" a une base métaphysique, fondée sur une tradition religieuse, une vision du monde,

Chez Nagarjuna on trouve une métaphysique sans unification. (Fondée sur la notion de "vacuité" - d'évolution, de transformation en fait)(Traité de la Voie du Milieu).
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 12:02

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Chez Nagarjuna on trouve une métaphysique sans unification. (Fondée sur la notion de "vacuité" - d'évolution, de transformation en fait)(Traité de la Voie du Milieu).

J'imagine sans peine que c'est celle-là qui convient le mieux aux ignares empirico-métristes! Laughing Laughing Laughing lol!

Vouloir construire une métaphysique et ne pas reconnaitre une réfèrence à Kant, pose un vrai problème sur la définition que vous donnez du mot "ignare",

Peut être vaut il mieux "être ignare"avec Kant et Nagarjuna,parce que quand on "ne sait rien" on a la possibilité d'apprendre, et le fait de "savoir" empêche d'apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9458
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 12:08

christianc a écrit:


Peut être vaut il mieux "être ignare"avec Kant et Nagarjuna,parce que quand on "ne sait rien" on a la possibilité d'apprendre, et le fait de "savoir" empêche d'apprendre...

Pas lorsque le principe directeur de connaissance, c'est qu'on ne peut rien connaître! Cela,c'est du scepticisme et alors je ne comprend pas pourquoi on s'obstine encore à parler, dans de telles dispositions. C'est de l'écholalie, du pssitacisme ou quoi? Laughing Laughing Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 13:39

Citation :
lorsque le principe directeur de connaissance, c'est qu'on ne peut rien connaître!
Thumright Thumright

C'est quand on ne sait rien qu'on peut apprendre, effectivement, le but de l'apprentissage n'est il pas l'oubli ?

Apprendre à conduire ne conduit pas à "connaitre la conduite",il amène à conduire.

Apprendre à nager ne conduit pas "connaitre telle ou telle forme de nage", il amène à nager,

Apprendre une langue ne conduit pas à "connaitre telle langue", cela conduit à la parler, je n'ai pas besoin de réviser mon vocabulaire et mes verbes irréguliers avant de demander quelque chose à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 14:41

Alain Rioux a écrit:
En tous cas, la science conçue comme l'unification rationnelle du réel a été pratiquée ainsi par Thalès, les pré-socratiques, Aristote, Gallilée, Newton , Auguste Comte, Einstein. Si vous ne voulez plus de cette définition, alors changez de nom. Mais, tout de même, soyez honnête intellectuellement et ne vous érigez pas en maître du savoir,comme l'indiquent les réflexions clownesques clown de l'énergumène à Popper! puker puker puker :thumbdown:

Aristote était plus humble qu'eux. Il savait que JAMAIS aucune science humaine ne pourrait atteindre cerner tout le réel. Seule la science divine le peut.

Cher Alain, nous sommes ici dans le réalisme. La science ne fait que tendre à ce maître qui la dépasse, le réel. Elle ne l'unifie pas. <Je souscris à l'avis de Christianc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9458
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 22:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Alain Rioux a écrit:
En tous cas, la science conçue comme l'unification rationnelle du réel a été pratiquée ainsi par Thalès, les pré-socratiques, Aristote, Gallilée, Newton , Auguste Comte, Einstein. Si vous ne voulez plus de cette définition, alors changez de nom. Mais, tout de même, soyez honnête intellectuellement et ne vous érigez pas en maître du savoir,comme l'indiquent les réflexions clownesques clown de l'énergumène à Popper! puker puker puker :thumbdown:

Aristote était plus humble qu'eux. Il savait que JAMAIS aucune science humaine ne pourrait atteindre cerner tout le réel. Seule la science divine le peut.

Cher Alain, nous sommes ici dans le réalisme. La science ne fait que tendre à ce maître qui la dépasse, le réel. Elle ne l'unifie pas. <Je souscris à l'avis de Christianc.

Je ne suis pas de votre avis et la seule existence de la métaphysique d'Aristote contredit votre opinion!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9458
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 22:32

christianc a écrit:
Citation :
lorsque le principe directeur de connaissance, c'est qu'on ne peut rien connaître!
Thumright Thumright

C'est quand on ne sait rien qu'on peut apprendre, effectivement, le but de l'apprentissage n'est il pas l'oubli ?

Apprendre à conduire ne conduit pas à "connaitre la conduite",il amène à conduire.

Apprendre à nager ne conduit pas "connaitre telle ou telle forme de nage", il amène à nager,

Apprendre une langue ne conduit pas à "connaitre telle langue", cela conduit à la parler, je n'ai pas besoin de réviser mon vocabulaire et mes verbes irréguliers avant de demander quelque chose à quelqu'un.

En effet, vous savez parler, mais vous ne savez pas ce que vous dites! Laughing Laughing Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 23:04

Alain Rioux a écrit:
En effet, vous savez parler, mais vous ne savez pas ce que vous dites! Laughing Laughing Laughing lol!

même avec des smiley, ça le fait pas... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Droit Naturel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» droit naturel & positivisme
» Le peuple juif et son droit naturel et légitime
» "La Face cachée de l'ONU" Mgr Michel Schooyans
» Vers une réhabilitation du sophiste ?
» droit naturel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: