DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Droit Naturel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Le Droit Naturel   Dim 28 Mai 2006, 22:08

Cette rubrique dérive d'une autre rubrique, et il est intéressant de la traiter à a part...

Attention c'est assez technique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_naturel

Citation :


Le Droit Naturel

Le droit naturel est l'ensemble des normes prenant en considération la nature de l'homme et sa finalité dans le monde (définition du Petit Larousse).

Ainsi, les droits naturels de l'homme sont des droits qui viennent du fait que l'homme est un être humain, indépendamment de sa position sociale, de l'ethnie ou de toute autre considération.

Au sens large, le droit naturel désigne toute recherche objective de normes de droit en fonction des seules caractéristiques propres à l'être humain, indépendamment des conceptions du droit déjà en vigueur dans les sociétés humaines.

L'expression droit naturel est susceptible d'acceptions différentes:

1. Recherche du juste par une analyse rationnelle et concrète des réalités sociales dans leur contexte global, orientée par la considération de la finalité de l'homme et de l'univers,
2. Principes immuables, découverts par la raison, permettant d'éprouver la valeur des règles de conduite admises par le droit objectif, qui dérivent du comportement « naturel » (instinctif) des êtres.

La révolution de 1789 reconnait 4 types de droits naturels, liberté,propriété, sureté, résistance à l'oppression.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_international_public

Citation :
Les sujets du droit international

Un sujet de droit international est assujetti à ce droit et doit pouvoir s'en prévaloir. À l'origine l'État était le seul sujet du droit international. (Selon Kelsen : « le seul sujet du droit international est l'État »).

11 avril 1949 avis de la Cour internationale de justice : « Les sujets de droit dans un système juridique ne sont pas nécessairement identiques quant à leur nature ou quant à l'étendue de leur droit et leur nature dépend des besoins de la communauté ».

Mais cette conception est révolue, car bien que sûrement sujet originel, depuis 1815, les états ont ressenti la nécessité de se grouper en Organisations internationales qui peu à peu vont atteindre le statut de sujets. L'ONU est devenu un sujet de droit international, puis cela s'est étendu aux autres organisations internationales (= sujets de droit dérivé).

L'individu a pris une place de plus en plus importante dans le système de droit international du fait de la protection des droits de l'Homme.

Applications du droit naturel international:

La légalité des tribunaux établis pour juger les crimes des nazis après la seconde guerre mondiale est bien établie et bien conforme au droit naturel.

Les poursuites contre les dictateurs, au TPI (Tribunal Pénal International) de certains dirigeants Serbes pour crimes de guerre.

Théoriciens du droit naturel


Citation :

* Antiquité
o Aristote
o Stoïciens

* Période médiévale
o Thomas d'Aquin (1225-1274)

* Renaissance
o Hugo Grotius, néerlandais (1583-1645)

* Lumières
o Samuel von Pufendorf (1632-1694)
o John Locke (1632-1704), Law of nature
o François Quesnay (1694-1774)
o Diderot (1713-1784)
o Emmanuel Kant (1724-1804)
o Voltaire

* XIXe siècle
o Lysander Spooner (1808-1887)
o Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)

* XXe siècle
o Leo Strauss (1899-1973)
o Murray Rothbard (1926-1995)

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Dim 28 Mai 2006, 22:17

christianc a écrit:


Théoriciens du droit naturel



* Antiquité
o Aristote
o Stoïciens

* Période médiévale
o Thomas d'Aquin (1225-1274)

* Renaissance
o Hugo Grotius, néerlandais (1583-1645)

* Lumières
o Samuel von Pufendorf (1632-1694)
o John Locke (1632-1704), Law of nature
o François Quesnay (1694-1774)
o Diderot (1713-1784)
o Emmanuel Kant (1724-1804)
o Voltaire

* XIXe siècle
o Lysander Spooner (1808-1887)
o Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)

* XXe siècle
o Leo Strauss (1899-1973)
o Murray Rothbard (1926-1995)


Vous oubliez Rousseau! Et il est important. Car, il est le seul à avoir offert une théorie complète de l'État et du droit!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Dim 28 Mai 2006, 22:47

Le droit naturel est une chose très vaste.

Par exemple, la monogamie. C'est certainement un droit naturel à notre esprit, aussi bien celui de la femme que de l'homme, puisque l'amoiur d'amitié qui est naturel au mariage, requiert l'unicité (la pluralité de femmes fait d'elle des mères plus que des épouses).

Par contre, du point de vie du corps, il se peut que le viel hominidé dont est fait notre vie sensible soit polygame par nature.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Dim 28 Mai 2006, 23:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Le droit naturel est une chose très vaste.

Par exemple, la monogamie. C'est certainement un droit naturel à notre esprit, aussi bien celui de la femme que de l'homme, puisque l'amoiur d'amitié qui est naturel au mariage, requiert l'unicité (la pluralité de femmes fait d'elle des mères plus que des épouses).

Par contre, du point de vie du corps, il se peut que le viel hominidé dont est fait notre vie sensible soit polygame par nature.

Mais polygamie et monogamie ont une même fin:la procréation. Ils se justifent donc par celle-ci. Tandis que l'homosexualité n'a aucune signification naturelle, biologique. C'est une pure aberration!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Dim 28 Mai 2006, 23:53

C'est certain.

Il y a visiblement dans la nature humaine une union entre amour et ouverture à la vie, l'humanité étant la seule espèce à avoir de manière naturelle une sexualité face à face, donc en vue de la tendresse et pas seulement de la procréation.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Dim 28 Mai 2006, 23:54

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est certain.

Il y a visiblement dans la nature humaine une union entre amour et ouverture à la vie, l'humanité étant la seule espèce à avoir de manière naturelle une sexualité face à face, donc en vue de la tendresse et pas seulement de la procréation.

Pas seulement mais pas en dépit de, non plus!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 07:12

Alain Rioux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le droit naturel est une chose très vaste.

Par exemple, la monogamie. C'est certainement un droit naturel à notre esprit, aussi bien celui de la femme que de l'homme, puisque l'amoiur d'amitié qui est naturel au mariage, requiert l'unicité (la pluralité de femmes fait d'elle des mères plus que des épouses).

Par contre, du point de vie du corps, il se peut que le viel hominidé dont est fait notre vie sensible soit polygame par nature.

Mais polygamie et monogamie ont une même fin:la procréation. Ils se justifent donc par celle-ci. Tandis que l'homosexualité n'a aucune signification naturelle, biologique. C'est une pure aberration!

Une autre dimension pourrait être abordée, la notion du compagnonage, le couple est surtout compagnon, ami, amitiés, et cela forme un droit naturel fondé sur la rupture de l'isolement. 'Il n'est pas bon que l'être humain soit seul'.


Le fait qu'il se reproduise ou non n'en fait pas moins un couple, à moins de ne pas considérer comme couple ceux qui n'ont pas d'enfants...


Les besoins psycho-affectifs de l'être humain sont là, besoin de relation, "malheur à celui qui est seul car si il tombe il n'a personne pour l'aider à se relever".

D'autre part le catéchisme de l'église catholique reconnait l'homosexualité comme "fait de nature", soumise donc au droit naturel.


Un droit n'est pas n'importe quoi, quand on dit "le droit à l'air pur", on se réfère à un code et à quelqu'un qui le fait respecter.

Un droit est un droit de quelque chose à quelque chose, avec un juge, si il n'y a ni texte, ni juge pour trancher, il n'y a pas de droit.

Un philosophe des lumières, se fondant sur le droit naturel comparait les noirs africains à des animaux et justifiait leur esclavage.

Les groupes sud-africains et du Sud des Etats Unis , se fondant sur la Bible et sur Gen 9:23-24, et sur le droit naturel justifiaient l'esclavage et l'apartheid...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 07:57

christianc a écrit:
[

Une autre dimension pourrait être abordée, la notion du compagnonage, le couple est surtout compagnon, ami, amitiés, et cela forme un droit naturel fondé sur la rupture de l'isolement. 'Il n'est pas bon que l'être humain soit seul'.


Le fait qu'il se reproduise ou non n'en fait pas moins un couple, à moins de ne pas considérer comme couple ceux qui n'ont pas d'enfants...


Les besoins psycho-affectifs de l'être humain sont là, besoin de relation, "malheur à celui qui est seul car si il tombe il n'a personne pour l'aider à se relever".

D'autre part le catéchisme de l'église catholique reconnait l'homosexualité comme "fait de nature", soumise donc au droit naturel.

L'homosexualité n'est pas un fait mais un désordre de la nature. On ne saurait parler de couple homosexuel, car il ne peut y avoir d'accouplement entre eux!...

D'autre part, puisque tout un chacun est libre, alors quiconque est majeur peut bien gérer sa liberté comme il l'entend et vivre selon les principes de Corydon, les maximes de Sodome, les coutumes de Priape ou bien les us de Sapho. Le respect de la liberté est un droit,cela s'appelle: la tolérance!

Quant à reconnaître les variations de la liberté, en surcroît de la tolérance,lorsqu'elles violent la nature, cela est impossible. Surtout lorqu'elles briment d'autres droits(comme ceux des enfants par le"mariage" gay et l'homoparentalité). Donc, que les satellites de Gomorrhe se contentent de la tolérance démocratique!

Je terminerai par ce mot de Bossuet, tiré du carême du Louvre:"Non contents qu'on les tolère, encore faudrait-il qu'on les applaudisse". Sûrement pas! puker puker puker :thumbdown:
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 08:35

christianc a écrit:
Cela me fait penser à Montesquieu ...

Citation :
L’esclavage des nègres

Si j’avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais :

Les peuples d'Europe ayant exterminé ceux de l'Amérique, ils ont dû mettre en esclavage ceux de l'Afrique, pour s’en servir à défricher tant de terres.

Le sucre serait trop cher, si l'on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves.

Ceux dont il s'agit sont noirs depuis les pieds jusqu'à la tête ; et ils ont le nez si écrasé qu'il est presque impossible de les plaindre.

On ne peut se mettre dans l'esprit que Dieu, qui est un être très sage, ait mis une âme, surtout bonne, dans un corps tout noir.

Il est si naturel de penser que c’est la couleur qui constitue l'essence de l’humanité, que les peuples d'Asie, qui font les eunuques, privent toujours les noirs du rapport qu'ils ont avec nous d'une façon plus marquée.

On peut juger de la couleur de la peau par celle des cheveux, qui, chez les Égyptiens, les meilleurs philosophes du monde, étaient d'une si grande conséquence, qu'ils faisaient mourir tous les hommes roux qui leur tombaient entre les mains.

Une preuve que les nègres n'ont pas le sens commun, c'est qu'ils font plus de cas d'un collier de verre que de l'or, qui, chez les nations policées, est d'une si grande conséquence.

Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes ; parce que, si nous les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous-mêmes chrétiens.

De petits esprits exagèrent trop l'injustice que l'on fait aux Africains. Car, si elle était telle, qu'ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes d'Europe, qui font entre eux tant de conventions, d'en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié ?



Bossuet que vous invoquez ne les reconnait pas comme des être humains de la même manière que Montesquieu ne reconnaissait pas les noirs comme des êtres humains...

Je pourrais exposer les citations de Luther et de son anti-sémitisme, ou de l'anti-sémitisme de Jean Chrysostome.

Ne pas reconnaître une personne en tant qu'être humain, c'est la considérer comme une chose, comme le disait Martin Buber et aussi l'Apotre Paul quand il demandait à Philémon d'accueillir Onesime (un esclave, une "chose" en fuite .. comme un homme et un frère...)

Je ne saisis pas la pertinence de votre répartie!...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 10:02

christianc a écrit:
Le défi ethique en vaut la peine finalement, ce qui montre bien qu'avec la Bible on peut "faire ce qu'on veut",

C'est alors qu'on peut faire dire n'importe quoi à n'importe quoi:même à un manuel de physique! A cet effet, considérez la mécanique quantique et les bêtises de ceux qui disent que:" le réel n'est qu'une variation du néant"! Rolling Eyes


Dernière édition par le Lun 29 Mai 2006, 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 10:21

J'ai divisé ce fil (voir esclavage)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 17:02

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
Le défi ethique en vaut la peine finalement, ce qui montre bien qu'avec la Bible on peut "faire ce qu'on veut",

C'est alors qu'on peut faire dire n'importe quoi à n'importe quoi:même à un manuel de physique! A cet effet, considérez la mécanique quantique et les bêtises de ceux qui disent que:" le réel n'est qu'une variation du néant"! Rolling Eyes

La mécanique quantique est totalement "non intuitive", on ne fait pas dire n'importe quoi à un manuel de physique, on ne peut lui faire dire que ce qu'il dit... "des équations", des règles.

Après, ce sont des sciences "dures", elles sont vérifiées/vérifiables ou non..

Un manuel de Physique n'est pas un manuel de théologie, ou de philosophie. Il n'existe que parce qu'il répercute les travaux d'une communauté de pairs qui se controle mutuellement.



http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9canique_quantique

(J'ai étudié la Mécanique Quantique) (Un peu, quelques bases) et il y a une vraie différence à faire entre les vrais chercheurs et les commentateurs...




Comment dire , l'univers ou nous vivons est il "le seul" ou "fait il partie d'une infinité d'univers déclinés avec des variations infinitésimales entre chaque univers" (c'est un thème de SF avec la série "Sliders" par exemple).

La mécanique Quantique n'est pas relativiste..

Ou "Le temps est une illusion humaine qui se perd dans l'Eternité" (Einstein)...
Pour dire que le temps n'est qu'une variable comme une autre de l'espace.

Le temps, la nature sont sources de méditations très profondes, surtout chez les contemporains.



Et pour conclure

"La Carte n'est pas le territoire", 'un modèle mathématique - ou philosophique, ou théologique - aussi sophistiqué soit il est "un reflet de la réalité" et non la réalité elle même.

"La valeur d'une science réside dans sa falsifiabilité " (Karl Poppers) Les sciences et les philosophies construisent des hypothèses qui atteignent leurs limites, et deviennent faussses.
C'est leur capacité à devenir fausse qui prouve leur caractère scientifique réel, leur ancrage dans le réel.

Karl Popper ajoutait malicieusement (en 1920) que ni le marxisme, ni la psychanalyse freudienne n'étaient de véritables sciences car ils proposaient un "horizon indépassable", qui ne pouvaient être contestés que par "la mauvaise foi" , "le caractère contre-révolutionnaire", ou "les refoulements " du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 19:22

christianc a écrit:
Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
Le défi ethique en vaut la peine finalement, ce qui montre bien qu'avec la Bible on peut "faire ce qu'on veut",

C'est alors qu'on peut faire dire n'importe quoi à n'importe quoi:même à un manuel de physique! A cet effet, considérez la mécanique quantique et les bêtises de ceux qui disent que:" le réel n'est qu'une variation du néant"! Rolling Eyes

La mécanique quantique est totalement "non intuitive", on ne fait pas dire n'importe quoi à un manuel de physique, on ne peut lui faire dire que ce qu'il dit... "des équations", des règles.

Après, ce sont des sciences "dures", elles sont vérifiées/vérifiables ou non..

Un manuel de Physique n'est pas un manuel de théologie, ou de philosophie. Il n'existe que parce qu'il répercute les travaux d'une communauté de pairs qui se controle mutuellement.

(J'ai étudié la Mécanique Quantique) (Un peu, quelques bases) et il y a une vraie différence à faire entre les vrais chercheurs et les commentateurs...

Le problème avec la mécanique quantique, c'est qu'on ne vérifie plus r<ien, le réel devient réfractaire aux mathématiques. Donc, les commentateurs deviennent aussi scientifiques que les autres et la théorie de Popper ne fonctionne plus!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 20:02

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
Le défi ethique en vaut la peine finalement, ce qui montre bien qu'avec la Bible on peut "faire ce qu'on veut",

C'est alors qu'on peut faire dire n'importe quoi à n'importe quoi:même à un manuel de physique! A cet effet, considérez la mécanique quantique et les bêtises de ceux qui disent que:" le réel n'est qu'une variation du néant"! Rolling Eyes

La mécanique quantique est totalement "non intuitive", on ne fait pas dire n'importe quoi à un manuel de physique, on ne peut lui faire dire que ce qu'il dit... "des équations", des règles.

Après, ce sont des sciences "dures", elles sont vérifiées/vérifiables ou non..

Un manuel de Physique n'est pas un manuel de théologie, ou de philosophie. Il n'existe que parce qu'il répercute les travaux d'une communauté de pairs qui se controle mutuellement.

(J'ai étudié la Mécanique Quantique) (Un peu, quelques bases) et il y a une vraie différence à faire entre les vrais chercheurs et les commentateurs...

Le problème avec la mécanique quantique, c'est qu'on ne vérifie plus r<ien, le réel devient réfractaire aux mathématiques. Donc, les commentateurs deviennent aussi scientifiques que les autres et la théorie de Popper ne fonctionne plus!

Le réel n'est pas réfractaire à l'expérimentation, qu'est ce qui marche et qu'est ce qui ne marche pas , qu'est ce qui se vérifie et qu'est ce qui ne se vérifie pas.

Au royaume des "sciences dures", vérifiées par l'expérimentation de leurs effets, la théologie chrétienne fait figure de "croyance superstitieuse ..."


A moins que les théologiens n'aient-vraiment- réussi à domestiquer l'énergie divine, (ce qui est leur boulot ... non ??) Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 20:36

christianc a écrit:


Le réel n'est pas réfractaire à l'expérimentation, qu'est ce qui marche et qu'est ce qui ne marche pas , qu'est ce qui se vérifie et qu'est ce qui ne se vérifie pas.

Au royaume des "sciences dures", vérifiées par l'expérimentation de leurs effets, la théologie chrétienne fait figure de "croyance superstitieuse ..."

En tous cas, depuis 1910, rien ne va plus et ça continue! Donc, le réel semble ne plus être mathématisable... En ce qui a trait à l'opinion des "scientifiques" face au Christianisme, leur échec essentiel, face au seul problème humain véritable, la mort, relativise beaucoup son impact! Laughing Laughing Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 21:05

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Le réel n'est pas réfractaire à l'expérimentation, qu'est ce qui marche et qu'est ce qui ne marche pas , qu'est ce qui se vérifie et qu'est ce qui ne se vérifie pas.

Au royaume des "sciences dures", vérifiées par l'expérimentation de leurs effets, la théologie chrétienne fait figure de "croyance superstitieuse ..."

En tous cas, depuis 1910, rien ne va plus et ça continue! Donc, le réel semble ne plus être mathématisable... En ce qui a trait à l'opinion des "scientifiques" face au Christianisme, leur échec essentiel, face au seul problème humain véritable, la mort, relativise beaucoup son impact! Laughing Laughing Laughing lol!

Désolé mais ce n'est pas la vocation de la science,la vraie de produire des discours métaphysiques mais de produire des résultats vérifiables et reproductibles....

Ce qui est amplement suffisant .... Seuls les clowns (créationnistes entre autres) prétendent autre chose....
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 21:14

christianc a écrit:


Désolé mais ce n'est pas la vocation de la science,la vraie de produire des discours métaphysiques mais de produire des résultats vérifiables et reproductibles....

Ce qui est amplement suffisant .... Seuls les clowns (créationnistes entre autres) prétendent autre chose....

Je regrette, mais depuis Thalès de Milet, la science a pour but d'unifier le multiple sous un principe ou une équation. Or, à moins de considérer les Galillée, Newton et Einstein pour des clowns clown , ça toujours été la justification de l'escroquerie d'étiquette du mot science par les savoirs empirico-métriques. Toutefois, maintenant que l'échec d'unification des savoirs empirico-métriques est constaté depuis près de 100ans, 1910, à cause de la mécanique quantique, nous ne pouvons plus parler de science pour qualifier les savoirs empirico-métriques, mais seulement d'art ou de technique. Il n'y a plus désormais que des techniciens ou artiens, d'un côté, et des métaphysiciens ou scientifiques de l'autre! Laughing Laughing Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 21:27

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Désolé mais ce n'est pas la vocation de la science,la vraie de produire des discours métaphysiques mais de produire des résultats vérifiables et reproductibles....

Ce qui est amplement suffisant .... Seuls les clowns (créationnistes entre autres) prétendent autre chose....

Je regrette, mais depuis Thalès de Milet, la science a pour but d'unifier le multiple sous un principe ou une équation. Or, à moins de considérer les Galillée, Newton et Einstein pour des clowns clown , ça toujours été la justification de l'escroquerie d'étiquette du mot science par les savoirs empirico-métriques. Toutefois, maintenant que l'échec d'unification des savoirs empirico-métriques est constaté depuis près de 100ans, 1910, à cause de la mécanique quantique, nous ne pouvons plus parler de science pour qualifier les savoirs empirico-métriques, mais seulement d'art ou de technique. Il n'y a plus désormais que des techniciens ou artiens, d'un côté, et des métaphysiciens ou scientifiques de l'autre! Laughing Laughing Laughing lol!

Désolé mais aucun chercheur moderne ne se reconnaitra dans cette définition clownesque et unilatérale, l'ambition de 1910 de certains physiciens a été abandonnée...

Cela n'empêche pas l'entrerprise scientifique de fonctionner et de donner de bons résultats...

Cela me rappelle un débat dans une université à Lyon, un groupe d'étudiants (un peu inconscients il est vrai) avait invité pour un débat un pseudo-pasteur-pseudo-scientifique-créationniste face à une somnité du monde paléontologiste...

Et cette somnité avait commencé son intervention par "je ne reconnais ici qu'un seul scientifique et c'est moi", c'était normal , reconnu par la communauté de ses pairs, qu'avait il à faire à répondre aux attaques d'idéologues .??

En quoi son adversaire était il réputé pour ses recherches et pour faire un véritable débat , en rien...

Le Vatican a contourné ce problème en créant l'Academie Pontificale des Sciences... Où il est possible de dialoguer avec de véritables professionnels...

Il serait peut être temps que les dénominations protestantes en facent autant, plutot que de rester dans une ambition impossible, au nom de la théologie de devoir répondre à tout....

Si les dénominations protestantes persévèrent dans cette ambition de "répondre à tout", elles finiront... (par Ubris ... orgueil... un des péchés capitaux...)


Dernière édition par le Lun 29 Mai 2006, 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 21:31

christianc a écrit:


Désolé mais aucun chercheur moderne ne se reconnaitra dans cette définition clownesque et unilatérale, l'ambition de 1910 de certains physiciens a été abandonnée...

Cela n'empêche pas l'entrerprise scientifique de fonctionner et de donner de bons résultats...

Cela me rappelle un débat dans une université à Lyon, un groupe d'étudiants (un peu inconscients il est vrai) avait invité pour un débat un pseudo-pasteur-pseudo-scientifique-créationniste face à une somnité du monde paléontologiste...

Et cette somnité avait commencé son intervention par "je ne reconnais ici qu'un seul scientifique et c'est moi", c'était normal , reconnu par la communauté de ses pairs, qu'avait il à faire à répondre aux attaques d'idéologues .??

En quoi son son adversaire était il réputé pour ses recherches et pour faire un véritable débat , en rien...

Ses recherches ont-elles unifié le multiple? La communauté empirico-métrique a-t-elle résolu le problème de la mort? Non! Alors, laissez-moi me tordre devant toute cette mascarade et cette auto-gratification poppero-kuhnienne! Laughing Laughing Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 21:35

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Désolé mais aucun chercheur moderne ne se reconnaitra dans cette définition clownesque et unilatérale, l'ambition de 1910 de certains physiciens a été abandonnée...

Cela n'empêche pas l'entrerprise scientifique de fonctionner et de donner de bons résultats...

Cela me rappelle un débat dans une université à Lyon, un groupe d'étudiants (un peu inconscients il est vrai) avait invité pour un débat un pseudo-pasteur-pseudo-scientifique-créationniste face à une somnité du monde paléontologiste...

Et cette somnité avait commencé son intervention par "je ne reconnais ici qu'un seul scientifique et c'est moi", c'était normal , reconnu par la communauté de ses pairs, qu'avait il à faire à répondre aux attaques d'idéologues .??

En quoi son son adversaire était il réputé pour ses recherches et pour faire un véritable débat , en rien...

Ses recherches ont-elles unifiées le multiple? La communauté empirico-métrique a-t-elle résolu le problème de la mort? Non! Alors, laissez-moi me tordre devant toute cette mascarade et cette auto-gratification poppero-khunienne! Laughing Laughing Laughing lol!

Le but de la communauté scientifique n'est pas de résoudre le problème de la mort, ce problème est "hors définition".

Il me semble que vous projetez votre propre toute-puissance, qui n'aboutit pas d'ailleurs sur d'autres branches des sciences exactes...

L'ignorance n'est pas une source d'autorité...

En rien, si vous avez des compétences en physique quantique et sur la résolution par la physique quantique du problème de la mort, faites les valoir..

Il doit bien exister une académie des sciences avec des normes qui accepte les travaux...

Et un directeur de recherche qui vous fera entrer dans ce domaine...

Aucun problème, la communauté scientifique n'attend que des résultats tangibles...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 21:41

christianc a écrit:


Le but de la communauté scientifique n'est pas de résoudre le problème de la mort, ce problème est "hors définition".

Il me semble que vous projetez votre propre toute-puissance, qui n'aboutit pas d'ailleurs sur d'autres branches des sciences exactes...

L'ignorance n'est pas une source d'autorité...

En rien, si vous avez des compétences en physique quantique et sur la résolution par la physique quantique du problème de la mort, faites les valoir..

Il doit bien exister une académie des sciences avec des normes qui accepte les travaux...

Et un directeur de recherche qui vous fera entrer dans ce domaine...

Aucun problème, la communauté scientifique n'attend que des résultats tangibles...

Rien dans le réel est hors sujet pour un vrai chercheur. D'autre part, je récuse un tribunal qui n'a pas fait ses preuves ni selon sa cohérence interne(unification du multiple)ni selon sa pertinence externe(problème de la mort).Une science exacte:exactement ignorante,oui! Rolling Eyes Tout au plus habile dans ses techniques...Enfin, ce n'est pas moi qui ai le fardeau de la preuve de l'escroquerie d'étiquette du terme science par les artiens empirico-métristes, c'est eux! En effet, l'ignorance n'est pas un argument d'autorité:qu'ils fassent donc leurs preuves! Laughing Laughing Laughing lol! Ce que je rigole, ce que je pouffe! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 21:56

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Le but de la communauté scientifique n'est pas de résoudre le problème de la mort, ce problème est "hors définition".

Il me semble que vous projetez votre propre toute-puissance, qui n'aboutit pas d'ailleurs sur d'autres branches des sciences exactes...

L'ignorance n'est pas une source d'autorité...

En rien, si vous avez des compétences en physique quantique et sur la résolution par la physique quantique du problème de la mort, faites les valoir..

Il doit bien exister une académie des sciences avec des normes qui accepte les travaux...

Et un directeur de recherche qui vous fera entrer dans ce domaine...

Aucun problème, la communauté scientifique n'attend que des résultats tangibles...

Rien dans le réel est hors sujet pour un vrai chercheur. D'autre part, je récuse un tribunal qui n'a pas fait ses preuves ni selon sa cohérence interne(unification du multiple)ni selon sa pertinence externe(problème de la mort).Une science exacte:exactement ignorante,oui! Rolling Eyes Tout au plus habile dans ses techniques...Enfin, ce n'est pas moi qui ai le fardeau de la preuve de l'escroquerie d'étiquette du terme science par les artiens empirico-métristes, c'est eux! En effet, l'ignorance n'est pas un argument d'autorité:qu'ils fassent donc leurs preuves! Laughing Laughing Laughing lol! Ce que je rigole, ce que je pouffe! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing lol! lol! lol! lol! lol!


Alain vous vous égarez .......

Cela fait très longtemps que la théologie n'est plus une science, ou tout au moins n'est plus - en tant que science - que l'inventaire et la classification des des croyances religieuses, ainsi que quelques recherches de nature sociologiques sur la manière dont les gens vivent et comprennent la foi-

Les seuls points ou les sciences religieuses émergent c'est en sociologie, d'une part pour les plus sérieux...

Si votre groupe religieux a oublié de vous l'expliquer c'est qu'ils ont mal fait leur travail...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 22:04

christianc a écrit:



Alain vous vous égarez .......

Cela fait très longtemps que la théologie n'est plus une science, ou tout au moins n'est plus - en tant que science - que l'inventaire et la classification des des croyances religieuses, ainsi que quelques recherches de nature sociologiques sur la manière dont les gens vivent et comprennent la foi-

Les seuls points ou les sciences religieuses émergent c'est en sociologie, d'une part pour les plus sérieux...

Si votre groupe religieux a oublié de vous l'expliquer c'est qu'ils ont mal fait leur travail...

De quelle autorité dites-vous cela? Quelles sont vos réalisations pour que nous admettions vos propos? Du vent!...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Lun 29 Mai 2006, 22:16

christianc a écrit:
Désolé mais aucun chercheur moderne ne se reconnaitra dans cette définition clownesque et unilatérale, l'ambition de 1910 de certains physiciens a été abandonnée...

Donc,selon vous, Einstein était un clown clown, qui a dit:"Dieu ne joue pas aux dés!"? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 05:54

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
Désolé mais aucun chercheur moderne ne se reconnaitra dans cette définition clownesque et unilatérale, l'ambition de 1910 de certains physiciens a été abandonnée...

Donc,selon vous, Einstein était un clown clown, qui a dit:"Dieu ne joue pas aux dés!"? Rolling Eyes

Einstein était panthéiste et développait une philosophie panthéiste, ses travaux sur la relativité sont remarquables....

(Il y a beaucoup de structures philosophiques explicatives du monde
- le panthéisme (monisme oriental)
- le monisme occidental , (ex Eckart)
- le dualisme (séparation-êtres-monde),
- la conception neo-platonicienne (plusieurs niveaux plantes-animaux-hommes-anges-dieu,
- le panenthéisme (une vision du sujet en devenir, l'image de Dieu passant de Dieu l'inconnu à Dieu l'ennemi puis Dieu le compagnon,) (Whitehead)

- l'Evolutionnisme théistique de Chardin...
- Le kantisme (dans lequel la structure explicative existe dans la tête du sujet
- différentes formes de naturalismes (qui disent que la nature contient en elle même ses propres règles et que toutes les choses ont une explication naturelle... on le voit avec le mouvement actuel des "BRIGHT".
....
)



Y a t'il une relation entre les travaux d'Einstein et une philosophie panthéiste de Dieu défini comme étant "le tout de l'univers" ? C'est autre chose....

Einstein avait été "dénigré" en 1920 en introduisant les principes physiques de la relativité restreinte et générale, (un mètre n'est plus un mètre quelque soit la vitesse où on se déplace, ou "tous les référentiels galiléens sont équivalents") sur des principes philosophiques et non sur les résultats de ces travaux.

Dans les accélérateurs de particules on vérifie la relativité tous les jours..

Une discipline qui se demande si quelque chose est vrai ou faux, est une science car elle contient et tient compte des preuves.

J'aime bien ce qu'écrivent Stephen Hawkins et Hubert Reeves aussi..
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 08:28

christianc a écrit:


Une discipline qui se demande si quelque chose est vrai ou faux, est une science car elle contient et tient compte des preuves.


Donc, une enquête policière est une science!... Laughing Laughing Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 08:45

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Une discipline qui se demande si quelque chose est vrai ou faux, est une science car elle contient et tient compte des preuves.


Donc, une enquête policière est une science!... Laughing Laughing Laughing lol!

Oui effectivement, car elle cherche des preuves et des indices, elle est réglée par les règles de la criminologie et de l'investigation scientifique, la criminologie est une science et une enquête policière est une application de la criminologie.


C'est par rapport aux preuves apportées, que les jurés se décident, sur la base de l'enquête.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 08:47

christianc a écrit:


Oui effectivement, car elle cherche des preuves et des indices, elle est réglée par les règles de la criminologie et de l'investigation scientifique, la criminologie est une science et une enquête policière est une application de la criminologie.


C'est par rapport aux preuves apportées, que les jurés se décident, sur la base de l'enquête.

Non, car elle n'est pas prédictive! Donc, vous errez christianc! ;)
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 08:52

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Oui effectivement, car elle cherche des preuves et des indices, elle est réglée par les règles de la criminologie et de l'investigation scientifique, la criminologie est une science et une enquête policière est une application de la criminologie.


C'est par rapport aux preuves apportées, que les jurés se décident, sur la base de l'enquête.



Non, car elle n'est pas prédictive! Donc, vous errez christinac!

Ne confondez pas instruction judiciaire, jugement et conduite d'enquête,

"tout ce qui est affirmé sans preuves peut être nié sans preuves " disait Euclide.

L'enquête judiciaire peut être prédictive...

Elle peut être prédictive,en quoi ne pourrait elle pas l'être ?, les questions de profilage psychologique, sociologique ou de prévision de nature de criminalité permettent des prédictions vérifiées... "Globalement", c'est le sujet d'ailleurs de nombreux films policiers, le profilage et son caractère prédictif.

La prévision de phénomènes sociologiques a commencé avec Durkheim (en dehors de la criminologie) qui avait étudié la question du suicide et l'avait mis en relation avec des évènements "extérieurs", (fête, solitudes, ) et non avec une "faiblesse de caractère".

En sociologie on dit que l'extérieur conditionne l'intérieur, d'une manière ou d'une autre et on le vérifie.

Même dans les sciences "douces" on obtient des résultats.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 08:54

christianc a écrit:
"Globalement", c'est le sujet d'ailleurs de nombreux films policiers, le profilage et son caractère prédictif.

Vous confondez science et roman!... Tout cela n'est que de la littérature... Laughing Laughing Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 09:05

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
"Globalement", c'est le sujet d'ailleurs de nombreux films policiers, le profilage et son caractère prédictif.

Vous confondez science et roman!... Tout cela n'est que de la littérature... Laughing Laughing Laughing lol!

Non pas du tout, il existe des experts criminologues qui sont attachés à des enquêtes et qui donnent leur avis, pas exactement de la même manière que dans les films, mais les labos français de recherche scientifique et de criminologie ne chôment pas...

Bertillon avec sa technique des empreintes digitales

Et on enseigne la criminologie comme science des causes du Crime, elle est multidisciplinaire ,

Citation :
En effet, née officiellement à peu près en même temps que la sociologie (voir Auguste Comte et Émile Durkheim), elle s'est presque aussitôt enrichie des apports de la médecine, de la psychologie, du droit et de la pénologie, avant de se développer en direction de la biologie et de la psychologie sociale.

Citation :
C'est ainsi que depuis la fin du XIXe siècle, on peut dire que la criminologie au sens large est la science dont l'objet polymorphe est constitué par tout ce qui touche le phénomène criminel, soit aux premiers chefs le crime, la criminalité, le criminel et sa victime, mais aussi et par extension la prévention du crime, la réaction sociale face au crime, la place des victimes dans le processus criminel, les instances de lutte au crime, le contrôle de la déviance, l'étude de la violence physique ou morale, etc.

Sur ce vaste et multiple objet, la criminologie a eu du mal à développer son monopole méthodologique et son autonomie scientifique.

Dès son origine, elle a été tiraillée par des mouvements tantôt centripètes tantôt centrifuges. Les premiers ont favorisé le passage des disciplines mères à une science autonome ; on a vu, par exemple, la sociologie criminelle devenir la criminologie sociologique, la psychologie criminelle se transformer en criminologie psychologique, la biologie criminelle muer en biocriminologie.

Mais, à l'inverse, surtout à la fin du XXe siècle, on a vu croître la tendance au développement de disciplines spécialisées telles que la victimologie, les sciences policières, la polémologie, la génétique criminelle, le profilage criminel, etc.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Criminologie

Site de l'association française de criminologie pour plus d'informations

http://www.afc-assoc.org/

centre des sciences de Montreal

http://www.centredessciencesdemontreal.com/autopsie/index.htm

Cours de Criminologie (extrait) de l'univeristé de Lille II

http://www2.univ-lille2.fr/droit/enseignants/lombard/docs/Criminologie.pdf

La prévision de la criminalité est un "très gros chantier" de cette discipline, car il y a une relation forte entre prévision et prévention.

"Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuves"
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 12:42

christianc a écrit:


La prévision de la criminalité est un "très gros chantier" de cette discipline, car il y a une relation forte entre prévision et prévention.

"Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuves"

J'ai hâte de voir le jour où il n'y aura plus de crime!... lol! En effet, ce qui est affirmé sans preuve:la scientificité de l'art empirico-métrique, peut être nié sans preuve! lol!

Merci à Euclide! cheers
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 16:30

Il y a eu des réductions nettes de criminalité après les émeutes de Cleveland aux etats unis en prenant en compte les aspirations , les besoins à l'éducation et à la reconnaissance sociale.

Empiriquement cela fonctionne, mais c'est un chantier à prévoir, c'est de la sociologie, le ressort des sciences expérimentales c'est le "comment", le "pourquoi" appartient à la philosophie.

Laissons les philosophes philosopher entre eux et occupons nous des problèmes concrets, l'ingéniérie sociale a fait des projets, l'alphabétisation, l'éducation, la formation professionnelle, le développement économique sont des facteurs réels de reduction de criminalité dans tous les pays, ce n'est pas suffisant certainement.

Les questions qui se posent actuellement sont du ressort du fonctionnement de la cellule parentale, de l'insertion dans la société et je rencontre beaucoup de chrétiens dans ce milieu là (beaucoup de catholiques , mais aussi des réformés et des évangéliques).



Citation :
Citation:
"Je ne prêche pas un évangile social, je prêche l'évangile, point. L'evangile de Notre Seigneur Jésus Christ concerne toute la personne humaine. Quand les gens étaient affamés, Jésus n'a pas dit "Est ce politique .. ou social" , Il a dit "nourrissez les vous même", parce que le pain est une bonne nouvelle pour une personne affamée. Desmond Tutu.

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 17:00

christianc a écrit:


Empiriquement cela fonctionne, mais c'est un chantier à prévoir, c'est de la sociologie, le ressort des sciences expérimentales c'est le "comment", le "pourquoi" appartient à la philosophie.

Donc, les arts empirico-métriques sont sulbaternés à la science, comme le comment est subordonné au pourquoi! cheers
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 17:08

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Empiriquement cela fonctionne, mais c'est un chantier à prévoir, c'est de la sociologie, le ressort des sciences expérimentales c'est le "comment", le "pourquoi" appartient à la philosophie.

Donc, les arts empirico-métriques sont sulbaternés à la science, comme le comment est subordonné au pourquoi! cheers

La Science est l'art du Comment, la Philosophie est l'art du Pourquoi et aucune n'est en position subalterne par rapport à l'autre, il n'y a aucune raison de hiérarchiser.

Certains ont hierarchisé, ayant la croyance d'une "science supérieure", mais ce n'est qu'une croyance qui ressurgit de temps en temps.

Pour les uns la science supérieure sera la biologie, comme chez Debray-Ritzen, pour d'autres ce sera la philosophie, pour d'autres la théologie, pour d'autres la physique, la chimie et la mécanique seront les sciences supérieures, pour d'autres ce sera l'histoire (comme chez Ibn Khaldun), pour d'autre la Geographie (Herodote), pour d'autres les sciences du comportement (Gustav Szondi), la sociologie et la psychologie trouveront aussi des convaincus pour les porter aux nues...

Que chacun élise sa science supérieure, s'il pense qu'elle est supérieure c'est qu'il a de bonnes raisons de son point de vue de le penser.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 17:13

christianc a écrit:
Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Empiriquement cela fonctionne, mais c'est un chantier à prévoir, c'est de la sociologie, le ressort des sciences expérimentales c'est le "comment", le "pourquoi" appartient à la philosophie.

Donc, les arts empirico-métriques sont sulbaternés à la science, comme le comment est subordonné au pourquoi! cheers

La Science est l'art du Comment, la Philosophie est l'art du Pourquoi et aucune n'est en position subalterne par rapport à l'autre, il n'y a aucune raison de hiérarchiser.

Certains ont hierarchisé, ayant la croyance d'une "science supérieure", mais ce n'est qu'une croyance qui ressurgit de temps en temps.

Qu'est-ce qu'un savoir qui ne peut dire la raison ultime des chose:une technique ou un art, c'est tout. C'est pourquoi ,seule la Métaphysique est une science!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 20:10

Citation :
Qu'est-ce qu'un savoir qui ne peut dire la raison ultime des chose:une technique ou un art, c'est tout. C'est pourquoi ,seule la Métaphysique est une science!
_________________

Nous connaissons ce savoir, c'est pour ce savoir qu'Adam et Eve ont cédé à la pression du tentateur.

Et c'est pour ce savoir, "Qui nous fait comme des Dieux" qu'ils ont cédé, ..suivant celui qui est "menteur et meurtrier depuis le commencement"...


Citation :
"Chercher les yeux bandés un chat noir - qui n'y est pas - dans une pièce noire en criant 'je le tiens' ... " c'est la définition de la métaphysique...


Qui a dit le premier que telle science était supérieure aux autres et qui a dit le contraire?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 22:11

Citation :
Qu'est-ce qu'un savoir qui ne peut dire la raison ultime des chose:une technique ou un art, c'est tout. C'est pourquoi ,seule la Métaphysique est une science!

Je dirais:

Seule la métaphysique (au sens de théologie naturelle) est une SAGESSE (la science qui donne sens aux sciences, dit saint Thomas).

Mais les sciences, heureusement, n'ont pas toutes pour objet la raison ultime des choses, à savoir Dieu.

Il y a une vraie science spéculative de la vie (la philosophie du vivant, mais aussi, du côté de la matière vivante, la biologie).

etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 22:52

christianc a écrit:
Citation :
Qu'est-ce qu'un savoir qui ne peut dire la raison ultime des chose:une technique ou un art, c'est tout. C'est pourquoi ,seule la Métaphysique est une science!
_________________

Nous connaissons ce savoir, c'est pour ce savoir qu'Adam et Eve ont cédé à la pression du tentateur.

Et c'est pour ce savoir, "Qui nous fait comme des Dieux" qu'ils ont cédé, ..suivant celui qui est "menteur et meurtrier depuis le commencement"...


Citation :
"Chercher les yeux bandés un chat noir - qui n'y est pas - dans une pièce noire en criant 'je le tiens' ... " c'est la définition de la métaphysique...


Qui a dit le premier que telle science était supérieure aux autres et qui a dit le contraire?

Lamentable! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mar 30 Mai 2006, 22:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Qu'est-ce qu'un savoir qui ne peut dire la raison ultime des chose:une technique ou un art, c'est tout. C'est pourquoi ,seule la Métaphysique est une science!

Je dirais:

Seule la métaphysique (au sens de théologie naturelle) est une SAGESSE (la science qui donne sens aux sciences, dit saint Thomas).

Mais les sciences, heureusement, n'ont pas toutes pour objet la raison ultime des choses, à savoir Dieu.

Il y a une vraie science spéculative de la vie (la philosophie du vivant, mais aussi, du côté de la matière vivante, la biologie).

etc.

Depuis Thalès, en passant par Aristote, est science le savoir qui unifie le réel! Avec l'impasse quantique, l'art empirico-métrique est déboulonné de son socle usurpé et rentre dans sa réelle dimension:une technique!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 06:37

Cher Alain,

La biologie (par exemple) n'est pas une technique. C'est une science.

Ce n'est que dans un second temps, appuyé sur ce savoir spéculatif, qu'elle peut déboucher sur une technique comme le génie génétique...

C'est juste une question de vocabulaire. Ce que vous visez et qui unifie les science est appelé SAGESSE par Aristote. Inutile de débattre de cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 10:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alain,

La biologie (par exemple) n'est pas une technique. C'est une science.

Ce n'est que dans un second temps, appuyé sur ce savoir spéculatif, qu'elle peut déboucher sur une technique comme le génie génétique...

C'est juste une question de vocabulaire. Ce que vous visez et qui unifie les science est appelé SAGESSE par Aristote. Inutile de débattre de cela.

Une science doit unifier le réel. Ce qui n'y parvient pas n'est pas une science:c'est un art!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 10:53

Il me semble que ce n'est pas du tout le projet de la science d'unifier le réel, le réel étant déjà unifié, le projet tombe quand il est réalisé.

L'article de Wiki sur science est plutot clair..


http://fr.wikipedia.org/wiki/Science

Citation :
Historiquement, la science (du latin scientia, connaissance) est une branche de la philosophie, connue sous le nom de "philosophie naturelle". La philosophie, dans son ancienne acception, regroupait toute la pensée humaine. Au cours du Moyen-Âge, la science s'en est progressivement détachée, mais cela n'a pas été sans heurts (Galilée, Giordano Bruno,...). Finalement, un modus vivendi s'est imposé :

* la science cherche à répondre aux « Comment ? » (Comment les oiseaux volent-ils ? Comment fait-on marcher les locomotives ? Comment la matière se comporte-t-elle ? ...) ;
* la philosophie cherche à répondre aux « Pourquoi ? » (Pourquoi les oiseaux volent-ils ? Pourquoi fait-on marcher les locomotives ? Pourquoi la matière existe-t-elle ? ...).

Pour autant, l'avancée des travaux scientifiques aboutissent à bousculer cette dichotomie, que ce soit à propos de l'origine de l'univers (big bang) ou de la vie.

Plus précisément, la science consiste en :

* la recherche et l'acquisition systématique (ou non-systématique) de connaissances sur les objets et le monde qui nous entoure ;
* l'organisation et la synthèse de ces connaissances par application de principes généraux a priori (théories, lois, mesures, méthodes, expérimentations, etc.) ;
* la diffusion des résultats de ces démarches.

Selon le philosophe Karl Popper, une théorie n'est scientifiquement acceptable que si elle peut être réfutable, c’est-à-dire soumise à des tests expérimentaux. La connaissance scientifique est ainsi l'ensemble des théories qui ont jusqu'alors résisté à la réfutation. La science est donc par nature soumise en permanence à la remise en question.

Au cours de son développement, la science, face à la diversité des phénomènes à étudier, a vu se créer autant de disciplines, comme la chimie, la biologie, la thermodynamique, la mécanique, l'optique, l'électricité, l'automatique, la systémique, l'homme, etc. Ces disciplines a priori hétéroclites ont pour socle commun la physique, pour langage les mathématiques et comme principe élémentaire la méthode scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:02

En tous cas, la science conçue comme l'unification rationnelle du réel a été pratiquée ainsi par Thalès, les pré-socratiques, Aristote, Gallilée, Newton , Auguste Comte, Einstein. Si vous ne voulez plus de cette définition, alors changez de nom. Mais, tout de même, soyez honnête intellectuellement et ne vous érigez pas en maître du savoir,comme l'indiquent les réflexions clownesques clown de l'énergumène à Popper! puker puker puker :thumbdown:
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:15

Alain Rioux a écrit:
En tous cas, la science conçue comme l'unification rationnelle du réel a été pratiquée ainsi par Thalès, les pré-socratiques, Aristote, Gallilée, Newton , Auguste Comte, Einstein. Si vous ne voulez plus de cette définition, alors changez de nom. Mais, tout de même, soyez honnête intellectuellement et ne vous érigez pas en maître du savoir,comme l'indiquent les réflexions clownesques clown de l'énergumène à Popper! puker puker puker :thumbdown:

Apperemment vous confondez le discours sur" la science", la manière dont les gens l'ont pensée à une époque ou une autre, ce qui était leur perception avec "les sciences" elle-mêmes, leur exercice et leurs pratiques, il y a d'autre définition sur les sciences...

"La carte n'est pas le territoire".

Et la notion d'unification du réel a peu de sens en elle même, puisque le monde réel existe et fonctionne à sa manière. Ils ont atteint leur objectif dès leur formulation.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:20

christianc a écrit:
".Et la notion d'unification du réel a peu de sens en elle même, puisque le monde réel existe et fonctionne à sa manière. Ils ont atteint leur objectif dès leur formulation.

Qu'est-ce qu'une formulation sinon une unification rationnelle du réel? Or, l'unification totale, c'est cela, la science! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:31

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
".Et la notion d'unification du réel a peu de sens en elle même, puisque le monde réel existe et fonctionne à sa manière. Ils ont atteint leur objectif dès leur formulation.

Qu'est-ce qu'une formulation sinon une unification rationnelle du réel? Or, l'unification totale, c'est cela, la science! Thumright

Oui et alors, la formulation de l'objectif de la Métaphysique, "unifier" le réel n'est il pas atteint dès son énoncé.

Comment sait on que l'objectif "unifier le monde réel" est atteint ? Parce que "monde réel est unifié, cohérent "? Comment voit on qu'il est cohérent ?

Parce qu'il est "stable" ou "stable dans un mouvement".

Donc la Métaphysique a atteint son but.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9416
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:36

christianc a écrit:
Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
".Et la notion d'unification du réel a peu de sens en elle même, puisque le monde réel existe et fonctionne à sa manière. Ils ont atteint leur objectif dès leur formulation.

Qu'est-ce qu'une formulation sinon une unification rationnelle du réel? Or, l'unification totale, c'est cela, la science! Thumright

Oui et alors, la formulation de l'objectif de la Métaphysique, "unifier" le réel n'est il pas atteint dès son énoncé.

Comment sait on que l'objectif "unifier le monde réel" est atteint ? Parce que "monde réel est unifié, cohérent "? Comment voit on qu'il est cohérent ?

Parce qu'il est "stable" ou "stable dans un mouvement".

Donc la Métaphysique a atteint son but.

Le monde est unifié rationnellement lorsqu'on peut le dire, le formuler, de sorte que le principe est toujours vrai, peu nimporte les situations. Cela, seule la métaphysique peut le faire. Ainsi la métaphysique n'est pas une simple tautologie comme vous essayez de l'insinuer!Les arts empirico-métriques n'y sont pas encore parvenus!...
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 11:52

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
".Et la notion d'unification du réel a peu de sens en elle même, puisque le monde réel existe et fonctionne à sa manière. Ils ont atteint leur objectif dès leur formulation.

Qu'est-ce qu'une formulation sinon une unification rationnelle du réel? Or, l'unification totale, c'est cela, la science! Thumright

Oui et alors, la formulation de l'objectif de la Métaphysique, "unifier" le réel n'est il pas atteint dès son énoncé.

Comment sait on que l'objectif "unifier le monde réel" est atteint ? Parce que "monde réel est unifié, cohérent "? Comment voit on qu'il est cohérent ?

Parce qu'il est "stable" ou "stable dans un mouvement".

Donc la Métaphysique a atteint son but.

Le monde est unifié rationnellement lorsqu'on peut le dire, le formuler, de sorte que le principe est toujours vrai, peu nimporte les situations. Cela, seule la métaphysique peut le faire. Ainsi la métaphysique n'est pas une simple tautologie comme vous essayez de l'insinuer!Les arts empirico-métriques n'y sont pas encore parvenus!...

Le monde réel est unifié, que l'on en ait une perception correcte ou non, cette perception pouvant fluctuer, ainsi que les principes qui le décrivent.

La description du sujet devient alors un élément du monde, ce qui le modifie, et donc la théorie le principe élaboré peut être amené à être dépassé.
La position du sujet a de l'importance, car le sujet fait partie du monde réel, et sa perception et les élaborations qui vont en être faites, vont être parcellaires, ou modifiant le monde par injection d'idée.

ex : Keynes, injecter des sommes massives d'argent dans l'économie par le biais de la production de monnaie a aidé la reprise économique , en Grande Bretagne, les mêmes méthodes appliquées plus tard ont conduit uniquement à de la production d'inflation, donc à la modification de la loi qui avait été constatée.

L'objectivité, la séparation du monde entre l'observateur et le monde observé était une constante de tous les penseurs que vous avez cité.

Mais c'est ce préjugé qui pose problème, si l'observateur peut être séparé du monde alors une compréhension théorique globale devient possible, mais si il ne peut être séparé du monde réel, alors cette compréhension devient informulable.

ex : Principe d'incertitude d'Heisenberg, on peut mesurer la vitesse d'un électron, ou sa position, mais pas les deux, l'observation fausse les conditions de l'expérience.

Ce qui amène les définitions "quantiques" ou "stochastiques" pour prévoir le comportement sur des bases "statistiques". Le hasard entre dans le modèle.

La croyance que "tout est unifié" a une base métaphysique, fondée sur une tradition religieuse, une vision du monde,

Chez Nagarjuna on trouve une métaphysique sans unification. (Fondée sur la notion de "vacuité" - d'évolution, de transformation en fait)(Traité de la Voie du Milieu).
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Droit Naturel   Mer 31 Mai 2006, 12:02

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Chez Nagarjuna on trouve une métaphysique sans unification. (Fondée sur la notion de "vacuité" - d'évolution, de transformation en fait)(Traité de la Voie du Milieu).

J'imagine sans peine que c'est celle-là qui convient le mieux aux ignares empirico-métristes! Laughing Laughing Laughing lol!

Vouloir construire une métaphysique et ne pas reconnaitre une réfèrence à Kant, pose un vrai problème sur la définition que vous donnez du mot "ignare",

Peut être vaut il mieux "être ignare"avec Kant et Nagarjuna,parce que quand on "ne sait rien" on a la possibilité d'apprendre, et le fait de "savoir" empêche d'apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Droit Naturel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» droit naturel & positivisme
» Le peuple juif et son droit naturel et légitime
» "La Face cachée de l'ONU" Mgr Michel Schooyans
» Vers une réhabilitation du sophiste ?
» droit naturel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: