DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 manifestation à Montréal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: manifestation à Montréal   Sam 26 Mai 2012, 11:14

26/05/2012 à 08:02
Canada: manifestation festive sous une pluie battante à Montréal contre la loi spéciale

Casseroles, saladiers, boîtes de conserve, poêles à frire, tout était bon à prendre vendredi soir dans les rues de Montréal, malgré la pluie battante, pour manifester dans le bruit l'opposition à la hausse des frais de scolarité et à la loi spéciale du gouvernement québécois.

"La loi spéciale, on s'en câlisse!", scandaient en choeur quelque 2.000 protestataires qui s'étaient retrouvés dans le centre de la ville pour leur trente-et-unième manifestation de nuit consécutive. Malgré une pluie torrentielle, ces derniers marchaient en tapant sur leurs casseroles, la plupart trempés de la tête aux pieds, beaucoup en simples shorts et sandales, suivant un trajet qui n'avait pas été communiqué huit heures à l'avance à la police.

Pour cette raison, et selon la loi spéciale 78 adoptée le 18 mai par le gouvernement de la province francophone, objet de toutes les contestations car vue comme une entrave à la liberté d'expression et d'association, la manifestation avait été déclarée illégale par les forces de l'ordre. Mais la police la tolérait malgré tout tant que celle-ci ne dégénérait pas.

Et sur les trottoirs, l'ambiance était festive. Des personnes de tous âges applaudissaient au passage du cortège, en grande partie étudiant. Certains dans leur voiture reprenaient à coups de klaxon les airs des slogans, tandis que des familles à leur balcon s'étaient aussi armées d'objets métalliques pour prendre part au tintamarre ambiant. Plusieurs résidents allumaient et éteignaient la lumière de leur salon en signe de soutien aux manifestants.

Dans la foule, Stella, 24 ans, ne semble guère embarrassée par la pluie. Pour elle, si le mouvement est parti de la décision du gouvernement d'augmenter les frais de scolarité pour les rapprocher de la moyenne américaine, il est devenu une contestation plus large, non seulement des entraves à la liberté d'expression mais aussi "des mesures d'austérité prises un peu partout face à la crise économique mondiale". Dans ce contexte, "on veut montrer qu'on peut faire du bruit et exprimer notre opposition librement".

Quant au trimestre de cours perdu à cause de la grève étudiante, elle ne voit pas cela comme un "sacrifice". "Moi je suis pour la cause, je me bats pour ça et je n'ai pas peur des coups de matraque", insiste-t-elle, ajoutant que "personne ne comprend pourquoi Jean Charest (le Premier ministre québécois, libéral) est toujours en place".

Vincent Courtemanche, 37 ans, au chômage, prend en photo les manifestants. Il habite dans le quartier et cela fait plusieurs soirs qu'il les entend. Il se dit "fier" que de grands médias français fassent leur une sur l'événement. "On a l'impression de n'être pas tout seul. Ce mouvement exprime aussi un refus de l'injustice, des écarts trop grands entre les riches et les pauvres, y compris dans nos pays industrialisés". Et de lancer "la casserole a débordé...".

A quelques mètres, une jeune femme court entièrement nue dans le cortège. Des policiers à vélo l'encerclent et lui demandent calmement de se rhabiller. Elle obtempère, un sourire en coin, avant de montrer son derrière une fois que les agents ont le dos tourné. Une manifestante, la cinquantaine, éclate de rire.

Moins dans l'ambiance, Mohammed se tient à l'entrée de son commerce de nuit, regardant les animations sans bouger. Pour lui, "tout ça ne change rien et ça ne permettra pas de faire changer la loi".

Après presque cinq heures de manifestation, la police municipale a indiqué à l'AFP que tout s'était déroulé dans le calme et qu'aucune arrestation confirmée n'était à déplorer. Un policier a même souligné que les manifestants "se défoulent sur leurs casseroles, c'est mieux comme ça".

Le matin même, quelque 140 personnes issues de 25 organisations, groupes et associations avaient déposé deux recours en justice contre la loi spéciale, jugée "ignoble" et "muselant" le mouvement étudiant.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Sam 26 Mai 2012, 13:13

J'ai regardé ça à la télé ces derniers jours. C'est quelque chose que de voir ces foules faisant du bruit avec leurs casseroles ! Je crois que le ras-le-bol (Mr.Red) a dépassé le cadre des frais de scolarité et les gens protestent contre la loi 78, la corruption, les politiques gouvernementales en général.

:manif: :manif: :manif:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Sam 26 Mai 2012, 13:43

ça m'a fait penser un peu à mai 68 !!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Sam 26 Mai 2012, 13:49

Ici, on a eu la Révolution tranquille dans les années 60. Je ne sais pas si le mouvement actuel est un début de révolution sociale de ce genre, on verra.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Sam 26 Mai 2012, 16:31

La page Wikipédia de la grève étudiante québécoise est constamment mise à jour, suivant les développements du conflit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Lun 28 Mai 2012, 15:52

Et toi, qu'en pense tu Simon ?
Est ce juste d'augmenter les frais d'étude à la manière états-uniène qu'en penserait le Christ ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Lun 28 Mai 2012, 16:45

Le gouvernement justifie la hausse des frais de scolarité par le besoin de financer les universités. C'est sûr mais tous les jeunes n'ont pas les moyens financiers de se payer des études supérieures. Certains ne pourront pas y aller...

Peut-être que si on permettait une plus grande place au privé dans le financement, cela aiderait les universités. Mais je ne sais pas si cela a été suggéré...
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Lun 28 Mai 2012, 18:38

Voui voui voui ....par exemple,


McDo à la cantine
Black&Decker en salle de bricolage

:twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Lun 28 Mai 2012, 19:14

Et si c'était l'état qui mettait l'argent qui manque ?
Ca fait trop communiste de penser que c'est un droit fondamental de pouvoir faire des études indépendamment de ce que gagne papa et maman ?

J'ai déja choisi mon camp Mr. Green

Sinon, c'est n'importe quoi cette loi pour éviter les manifestations, c'est digne d'une dictature ou du règne Sarkoziste concernant le droit de grève.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Lun 28 Mai 2012, 20:45

Simon1976 a écrit:
Le gouvernement justifie la hausse des frais de scolarité par le besoin de financer les universités. C'est sûr mais tous les jeunes n'ont pas les moyens financiers de se payer des études supérieures. Certains ne pourront pas y aller...

Peut-être que si on permettait une plus grande place au privé dans le financement, cela aiderait les universités. Mais je ne sais pas si cela a été suggéré...

il n'y a pas de "bourse" pour ceux qui ne peuvent pas payer leurs études ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Lun 28 Mai 2012, 21:35

Oui, il y a des prêts et des bourses.
Revenir en haut Aller en bas
Jehova



Messages : 243
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Lun 28 Mai 2012, 23:33

on nous avait prevenu que le programme de la gauche serait aussi nul qu'a droite
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Mar 29 Mai 2012, 01:45

Québec: négociations cruciales pour tenter de dénouer la crise étudiante
(info portail orange)

Gouvernement et dirigeants étudiants du Québec ont amorcé lundi des négociations cruciales pour tenter de dénouer le conflit aux allures de crise sociale qui les divise depuis près de 4 mois sur une hausse des droits de scolarité.

L'espoir d'un dénouement dans ce différend qui n'a cessé de prendre de l'ampleur depuis 106 jours est grand dans la population, mais les principaux protagonistes sont restés prudents dans leurs déclarations avant cette rencontre dite "de la dernière chance".

"Je me présente ici sans être fermée à rien, avec ouverture", a déclaré la ministre de l'Education, Michelle Courchesne, en réponse à la presse qui lui demandait si le gouvernement était prêt à reculer sur la hausse des frais de scolarité, question au coeur du conflit.

"Il faut être positif et confiant. Si on n'est pas confiant et positif, c'est sûr qu'on n'arrivera à rien. On va franchir les étapes une à une", a-t-elle ajouté à son arrivée devant l'édifice à Québec où se déroulaient les négociations.

Les étudiants ont insisté sur le fait que la discussion devait nécessairement porter sur les droits de scolarité, à l'origine du litige qui dure depuis février, ainsi que sur la loi spéciale controversée destinée à mettre fin au mouvement de contestation.

Si Mme Courchesne "refuse d'aborder les frais de scolarité et la loi 78, c'est sûr qu'on peut sérieusement douter du temps qu'on va passer autour de la table", a dit Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de la Classe, le plus radical des syndicats étudiants.

Cette loi qui limite le droit de manifester déchire la société québécoise, et depuis son adoption il y a dix jours, des milliers de Québécois descendent dans la rue tous les soirs avec des casseroles pour protester contre le gouvernement libéral (centre-droit) du Premier ministre Jean Charest, au pouvoir depuis neuf ans.

Retrait peu probable de la loi spéciale

"On est ici pour négocier, pour trouver une solution à cette crise, pour aborder les droits de scolarité", a déclaré pour sa part Léo Bureau-Blouin, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (Fecq), le plus modéré des dirigeants étudiants.

Concernant les droits de scolarité, la ministre Michelle Courchesne devrait "mettre quelque chose sur la table", assurait lundi le quotidien La Presse, citant des sources proches de la négociation.

Le gouvernement, qui a déjà accepté d'étaler sur sept ans au lieu de cinq ans initialement la hausse des droits de scolarité, n'aurait cependant pas l'intention de repousser d'un an son entrée en vigueur, prévue à l'automne, comme l'avait réclamé les étudiants.

Les droits de scolarité doivent augmenter de 1.780 dollars sur sept ans (environ 254 dollars/an) pour atteindre près de 4.000 dollars par année, plus près de la moyenne nord-américaine.

Concernant la loi spéciale, il apparaissait aussi peu probable que le Premier ministre Charest accepte son retrait, d'autant que certains aspects --dont la suspension du semestre dans les établissements en grève jusqu'à la mi-août-- recueillent un fort soutien dans la population.

Le quotidien Le Devoir suggérait lundi au gouvernement de "surseoir à la portion odieuse de sa loi 78, qui concerne les droits de manifester et d'association" et qui n'est pour l'instant pas appliquée.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Mar 29 Mai 2012, 13:16

84 arrestations à Québec hier soir:

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/05/28/006-etudiants-35e-manifestation.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 01 Juin 2012, 11:12

Québec: manifestations calmes mais déterminées après l'échec des négociations

Plusieurs milliers de personnes armées de casseroles ont manifesté jeudi soir dans les rues de Montréal, de façon calme mais déterminée, peu après l'échec des négociations entre le gouvernement québécois et les responsables étudiants sur la hausse des frais de scolarité.

La manifestation principale du centre-ville, regroupant près de 2.000 personnes, a dès le départ été déclarée illégale par la police car son trajet n'a pas été communiqué à l'avance. Les forces de l'ordre la toléraient néanmoins tant qu'elle ne débordait pas.

Deux autres manifestations ayant démarré à différents endroits de la ville ont rejoint le cortège principal en milieu de soirée. Des groupes de marcheurs ont également été signalés dans des quartiers périphériques. La presse locale a indiqué que les protestataires étaient au total environ 10.000.

Selon la police de Montréal, trois arrestations ont eu lieu au total.

Une vitrine d'une institution bancaire aurait par ailleurs été brisée, d'après les médias québécois. Un journaliste de l'AFP a également observé la présence d'une trentaine de marcheurs vêtus de noir, quelquefois masqués, mais qui ne faisaient rien de répréhensible.

Dans l'ensemble, les manifestations se sont déroulées dans le calme à Montréal malgré l'électricité dans l'air à la suite de l'échec des négociations dans l'après-midi, entre les représentants étudiants et la ministre de l'Education Michelle Courchesne, après quatre jours de pourparlers.

Arpentant le pavé en frappant contre sa casserole, Madeleine Delisle, intervenante communautaire, indique être ici "parce que nous voulons la justice et la gratuité scolaire pour tous. Je suis complètement désabusée par ce gouvernement, je n'y crois plus, il ne veut pas céder sur l'augmentation des frais pour ne pas perdre la face devant l'électorat, c'est une honte".

Bloquée dans sa voiture par le cortège, Elisabeth Lousky, administratrice, se dit au contraire "tannée" (fatiguée) par les manifestants, "ils sont en train d'esquinter notre économie; je suis d'accord pour qu'ils s'expriment mais là maintenant on n'en peut plus, le gouvernement a fait beaucoup d'efforts". Selon elle, "il y a une très bonne qualité d'éducation ici, il faut payer pour cela sinon ça va dépérir".

A Québec, lieu des négociations entre étudiants et gouvernement, les manifestations se sont déroulées jeudi soir dans un climat plus tendu qu'à Montréal. Un journaliste du Journal de Québec, Jean-François Racine, ayant reçu deux coups de matraque de la police qui chargeait des manifestants, a indiqué avoir été témoin de "plusieurs arrestations" mais il n'y a pas encore de bilan officiel de la police de la ville.

Le porte-parole du syndicat la Classe, Gabriel Nadeau-Dubois, a appelé à une grande manifestation samedi à Montréal, tandis que le Premier ministre québécois Jean Charest a lancé un appel au calme.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 01 Juin 2012, 13:16

Le gouvernement et les associations étudiantes négociaient depuis le début de la semaine mais cela a échoué hier.

Le Premier ministre a appelé à une accalmie pour les prochaines semaines mais je crois que ce ne sera pas le cas. Le festival de la casserole va se poursuivre ! Smile

J'ai même vu des gens du Wisconsin aux USA manifester avec leur casseroles en appuis aux étudiants. Very Happy

Peut-être que les cousins français devraient sortir les leurs. Smile

:manif: :manif: :manif:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 01 Juin 2012, 13:53

Simon1976 a écrit:

J'ai même vu des gens du Wisconsin aux USA manifester avec leur casseroles en appuis aux étudiants. Very Happy

Peut-être que les cousins français devraient sortir les leurs. Smile

:manif: :manif: :manif:

bonne idée Laughing

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 01 Juin 2012, 20:44

Il y a eu des scandales financiers de favoritisme et de pots de vins je crois.
Une sordide histoire de construction travaux publique noyauté par la mafia canadienne et magouilles effectués par des personnes du gouvernement.
Le montant serait tellement faramineux que cela couvrirai largement les fameux frais de scolarité.

Confirmation, Simon ? Parce que les infos ici, en France, ce n'est pas toujours clair.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 01 Juin 2012, 21:37

Oui, on parle beaucoup de corruption dans le domaine de la construction depuis plus d'un an.

Il y a une Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction qui se penchera sur tout cela.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Dim 03 Juin 2012, 01:49

AFP
02/06/2012 à 23:15

Conflit étudiant au Québec: des milliers de manifestants bravent la pluie

Des milliers de personnes ont bravé la pluie samedi à Montréal pour manifester contre la hausse des frais de scolarité et afficher leur détermination à poursuivre la mobilisation, 48 heures après la rupture des négociations entre les étudiants et le gouvernement québécois.

Partis vers 14H00 (18H00 GMT) du parc Jeanne Mance, les manifestants, des étudiants mais aussi des familles, défilaient dans le calme et la bonne humeur, certains déguisés, d'autres jouant de la musique avec trompettes, cornes de brume ou casseroles.

Selon la Classe, syndical étudiant le plus radical, le défilé réunissait en milieu d'après-midi de 5.000 à 7.000 personnes.

"Je viens juste de rembourser (un prêt étudiant de) 15.000 dollars", a déclaré à l'AFP Isabelle Farfeuille, une manifestante de 46 ans, ex-universitaire.

"Je suis là pour mes enfants, pour ne pas qu'ils aient à rembourser davantage. Je suis prête à manifester chaque jour, chaque soir, jusqu'à ce que les discussions aboutissent", a-t-elle ajouté.

La manifestation se déroulait sous le regard attentif de la police, ostensiblement présente.

"Toujours motivés"

Des milliers d'étudiants ont manifesté ces dernières semaines au Québec provoquant des tensions parfois très vives avec les forces de l'ordre. Environ 700 personnes ont été arrêtées à Montréal et à Québec dans la nuit du 23 au 24 mai, cinq jours après l'adoption d'une loi spéciale limitant les manifestations.

La Classe, syndicat dirigé par le charismatique Gabriel Nadeau-Dubois, avait appelé les Québécois à former le plus grand rassemblement depuis le début du conflit étudiant le 13 février.

"C'est pour continuer la mobilisation et montrer qu'on est toujours motivés même si l'été arrive", avait déclaré à la presse locale le leader étudiant avant le départ de la manifestation.

La Classe a prévenu que l'itinéraire de la manifestation ne serait pas dévoilé aux policiers, contrairement à ce que prévoit la loi spéciale votée le 18 mai dernier. Le texte exige que le parcours soit annoncé au moins huit heures avant le départ.

Cette manifestation est "illégale", nous "n'avons pas reçu d'itinéraire" soulignait d'ailleurs la police de Montréal sur Twitter, précisant toutefois: "Les gens peuvent marcher si aucun acte criminel (n'est) commis".

"Accalmie"

Le gouvernement québécois a déjà usé de plusieurs armes pour désamorcer la gronde des étudiants dans le loi spéciale: suspension des cours jusqu'à la mi-août dans les établissements en grève, amendes (1.000 à 125.000 dollars, soit 750 à 95.000 euros environ) pour l'organisation ou la participation à une manifestation ou à un piquet de grève.

Samedi matin, la ministre de l'Éducation du Québec, Michelle Courchesne, a affirmé dans un entretien au quotidien La Presse que la loi spéciale avait créé une "accalmie" dans les rassemblements étudiants.

Après quatre jours de négociations à Québec, Mme Courchesne avait rompu les discussions jeudi.

Aucune reprise des pourparlers ne semblait se dessiner samedi. À quelques jours du Grand Prix de Formule 1 de Montréal du 8 au 10 juin, Gabriel Nadeau-Dubois, a déclaré jeudi vouloir profiter de la "tribune" offerte par l'événement, tout en précisant ne pas avoir l'intention de le perturber.

Ses propos n'en ont pas moins été dénoncés comme une "menace" par le Premier ministre Jean Charest, qui a dit qu'il n'était pas question pour le gouvernement d'y céder.

M. Charest a laissé transparaître quelque exaspération vendredi. "C'est beau de manifester contre Jean Charest, manifester contre le gouvernement. Mais (les manifestants) sont en train de nuire aux Québécois et aux gens chez qui ils cherchent des appuis".


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Dim 03 Juin 2012, 13:18

Citation :
Mais (les manifestants) sont en train de nuire aux Québécois

Les manifestants ne me nuisent pas. lol!

Qu'ils nuisent au grand prix, je m'en fous, on n'a pas besoin de cette course bruyante et polluante.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 08 Juin 2012, 11:40

08/06/2012 à 10:30

Québec: seins nus et casseroles contre Grand Prix de F1 et frais de scolarité

Entre deux et trois mille jeunes gens, dont beaucoup presque entièrement dévêtus ont manifesté à Montréal jeudi soir au son de casseroles pour protester contre le Grand Prix de F1 prévu dans la ville et la hausse des frais de scolarité.

La police anti-émeute, présente mais d'abord discrète, a eu recours en fin de soirée aux grenades assourdissantes et aux gaz lacrymogènes pour empêcher les manifestants de s'approcher du quartier où les stands du Grand Prix étaient installés dans une rue piétonne, remplie d'invités en tenue de soirée et de voitures de luxe.

Elle a procédé dans la foulée à une dizaine d'arrestations.

Au total, la journée a compté au moins trois manifestations différentes et le nombre total de personnes arrêtées a atteint 39 en fin de soirée, selon les forces de l'ordre.

"Tous nus dans la rue!". Mitraillés par des centaines de photographes amateurs, les manifestantes, des carrés rouges, symbole du mouvement étudiant, collés sur la pointe du sein, et leurs collègues du sexe opposé - dont trois, particulièrement joyeux, affichaient une nudité totale par cette chaude soirée de printemps - ont scandé aussi "Formule 1, pollueur, sexiste, voleur".

Certains brandissaient des pancartes mettant dans le même sac "Harper, Charest, Tremblay, Ecclestone", autrement dit les Premiers ministres du Canada et du Québec, le maire de Montréal et le patron de la F1.

Un marcheur saxophoniste ajoutait une note de jazz au concert quelque peu chaotique de casseroles et de cornes de brume.

Les étudiants voient un lien entre le Grand Prix, "événement élitiste" selon eux, en partie financé par le Québec, et leur combat pour refuser la hausse des frais de scolarité prévue par le gouvernement qui invoque ses problèmes de financement.

"Notre nudité exprime la demande de transparence", a déclaré à l'AFP un étudiant du collège de Maisonneuve à Montréal, vêtu d'un slip de coton gris. "Le gouvernement en manque, il cache ses vraies motivations, on l'a vu dans la négociation" sur les frais de scolarité, ajoutait-il, disant rester anonyme "pour ne pas gêner sa mère".

En fin de parcours, les manifestants se sont mêlés à la foule de spectateurs du premier concert des Francofolies de Montréal, donné par Daran, chanteur français vivant à Montréal.

"Avec nous dans la rue", ont ils crié, avant de repartir dans la nuit tiède animée non seulement par des concerts en plein air mais aussi par les gyrophares et les sirènes des voitures de police.

Plus tôt dans la journée, une manifestation de jeunes radicaux contre le Grand Prix avait été dispersée par la police qui a arrêté 18 personnes.

Une des 39 personnes arrêtées jeudi l'a été pour possession de cocktail Molotov, d'autres se sont vu reprocher des voies de fait sur un policier, des jets de pierres, de morceaux de bois ou de peinture sur les forces de l'ordre, ou encore des infractions aux règlements municipaux, ont indiqué les services de police.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 08 Juin 2012, 13:18

:pompom:
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: manifestation à Montréal   Ven 08 Juin 2012, 13:20

Ce n'est pas que des seins nu c'est aussi toutes les parties qui sont au grès des courants d'airs.

Honteux ces impudiques
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
 
manifestation à Montréal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» manifestation à Montréal
» 2005: Le 13/08 - Ce que j'ai vu a Mcmasterville près de Montréal
» Lieu de prière et repos près de Montréal
» Manifestation à Paris au quick
» Méga manifestation anti-avortement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: