DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse   Jeu 09 Fév 2012, 10:34

L’attaque d’Obama contre la liberté religieuse

Publié le 9/02/2012

Un dispositif de l’ « Obamacare » piétine le libre exercice de la religion, suscitant une levée de bouclier parmi de nombreuses communautés cultuelles.

Par Mike Brownfield, depuis les États-Unis

Il s’agit d’un rare moment où les gens de toutes confessions font cause communes. C’est d’autant plus rare que la cause est politique, avec comme cible principale un seul et unique projet de loi. Mais quand la loi détruit les fondations même de la liberté religieuse aux États-Unis protégée par le premier Amendement, il n’est pas surprenant que les Catholiques et les Juifs, les Évangélistes et les Protestants fassent cause commune dans la défense de leurs libertés.

Ainsi en est-il de l’opposition grandissante à l’ « Obamacare » et de l’attaque de l’administration Obama sur la liberté religieuse. Suite au nouvel amendement proposé par le Département de la Santé et des Services Sociaux (HHS), la Maison Blanche impose que tous les employeurs religieux, à l’exception des églises, fournissent à leurs salariés une assurance couvrant la contraception – y compris des médicaments entraînant l’avortement – piétinant ainsi la garantie constitutionnelle du libre exercice de la religion. Ce mandat a donc causé une réponse passionnée dans les églises et les synagogues de tout le pays.

Hier, le responsable de la Ligue Catholique, Bill Donohue, a prévenu que les 70 millions de catholiques américains sont prêts à faire la guerre aux dictats de l’administration, expliquant que « jamais auparavant, et c’est sans précédent dans l’histoire des États-Unis, le gouvernement fédéral ne s’est dressé ainsi contre l’Église Catholique Romaine. Nous allons nous battre avec des poursuites, avec des décisions de justice, et, j’ose le dire, peut-être jusque dans les rues. »

L’appel de Donohue suit celui de la conférence des Évêques Catholiques Américains et celui d’au moins 153 évêques catholiques à travers tout le pays qui pèsent de tout leur poids dans l’opposition à ce mandat. « Nous, Catholiques, sommes contraints soit à violer nos consciences, soit à abandonner la couverture santé de nos salariés, et être punis pour cela », a écrit l’évêque Alexander Sample de Marquette, Michigan. Ces pénalités, y compris financières, imposées par le gouvernement fédéral, pourraient coûter plusieurs millions de dollar par an aux organisations les plus larges.

L’Église catholique n’est pas la seule dans son opposition à la charge de l’Obamacare contre la liberté religieuse. David Addington, le vice-président de la Heritage Foundation sur les questions intérieures et la politique économique, détaille le nombre de plus en plus importants de fidèles qui disent que l’Administration Obama a franchi une ligne dangereuse. L’Association Nationale des Évangélistes a commenté que « les lois du HHS bafoue l’une de nos libertés les plus appréciées et inscrit un dangereux précédent ». Selon la Congrégation de l’Union des Juifs Orthodoxes des États-Unis, « en refusant d’étendre la dérogation religieuse sur la loi concernant les assurances santé, l’administration Obama a dramatiquement échoué à respecter les besoins des organisations religieuses comme les hôpitaux, les associations caritatives et bien plus. » La « Agudath Israel of America » a expliqué son opposition, comme l’a fait la Synode de l’Église Luthérienne du Missouri et l’Assemblée des Évêques Canoniques Orthodoxes d’Amérique du Nord et d’Amérique Centrale.

L’Administration Obama commence à ressentir la pression. Dimanche, Kathleen Sebelius, secrétaire du HHS, a publié une tribune dans USA Today pour défendre les actions de l’Administration Obama, prétendant qu’une toute petite exception à ce mandat était une preuve que la Maison Blanche « travaille à trouver le juste équilibre entre les croyances religieuses et l’amélioration des accès aux femmes à des services critiques de prévention de la santé. » Pourtant, cette dispense ne concerne pas des institutions comme des écoles religieuses et des hôpitaux. Sebelius peut prétendre que l’Administration fait une fleur aux croyants, mais en fait ce n’en est pas une. Dans un éditorial écrit le même jour que celui de Sebelius, USA Today était d’accord avec ceux qui se battent pour la liberté de culte, écrivant « qu’en élaborant les règles ayant entrainé la modification de la réforme sur la santé, [l’Administration Obama] avait franchi la ligne et avait transgressé la règle simple que le gouvernement devrait se tenir éloigné le plus possible des affaires des Églises. »

Les actions de l’Administration Obama, bien qu’entièrement contraire à la liberté de cultes, ne devrait pas être une surprise connaissant la nature de la réforme de la santé. L’Obamacare, qui a donné au gouvernement fédéral la toute-puissance sur un sixième de l’économie américaine, prétend ainsi accorder à Washington le pouvoir de forcer les institutions religieuses à faire des choses contraires à leur foi. Addington écrit que ce genre de concentration des pouvoirs « s’est avéré être une expérience radicale et dangereuse. » Les leaders religieux américains et les croyants se sont éveillés au danger et se battent pour la défense de leurs libertés. Le Congrès devrait lui aussi réagir maintenant en abrogeant l’Obamacare et en restaurant la liberté de culte, tellement centrale dans notre style de vie.

—-
Article original titré « Morning Bell: Obamacare Awakens a Sleeping Giant » et publié le 07.02.2012 sur The Foundry.
Traduction : Nicolas B. pour Contrepoints.

Lien raccourci: http://www.contrepoints.org/?p=68389

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse   Ven 10 Fév 2012, 11:10

C'est fou cette histoire.

En France, tout le monde trouve normal que l'on paye on plutot qu'on s'endette pour payer l'avortement.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse   Ven 10 Fév 2012, 11:16

Parce qu'en France les libertés individuelles sont foulées aux pieds de manière continue.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12228
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse   Ven 10 Fév 2012, 11:40

Parce que bien entendu il n'est pas contraire à la foi de priver une partie de la population de droits dont bénéficient tous les autres?

D'autant qu'ici ne sont concernées que des organisations religieuses privées et non les églises elles-mêmes. Et quand on sait la masses de fric que manipulent ces organisations... voire ces églises. Et ne me dites pas le contraire... j'ai été administrateur d'une de ces organisations en France.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse   Ven 10 Fév 2012, 11:56

adamev a écrit:
Parce que bien entendu il n'est pas contraire à la foi de priver une partie de la population de droits dont bénéficient tous les autres?

D'autant qu'ici ne sont concernées que des organisations religieuses privées et non les églises elles-mêmes. Et quand on sait la masses de fric que manipulent ces organisations... voire ces églises. Et ne me dites pas le contraire... j'ai été administrateur d'une de ces organisations en France.

Ce n'est pas la question. La question est celle de la liberté de conscience. Quand vous défendez la liberté de conscience, vous ne faites pas des lois qui obligent les employeurs à adopter des comportements contraires à leurs convictions religieuses.

Jusqu'à preuve du contraire, la liberté de conscience est un droit éminemment plus fondamental que la liberté de se faire payer ses moyens de contraception par autrui.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12228
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse   Ven 10 Fév 2012, 21:15

Curieuse conception. Ouvrir un droit n'est pas obliger à en faire usage si la conscience s'y oppose.

Quand bien même, ce qui n'est pas la vérité, la loi IVG ouvre le droit à l'avortement personne ne peut obliger quiconque à avorter si la conscience s'y oppose. La contrainte en ce domaine tombe même sous le coup de la loi.

Quand bien même mes presque 45 ans de vie professionnelle m'ont ouvert un droit à la retraite et aux pensions attachées personne ne pouvait m'obliger à exiger l'ouverture de ce droit si ma volonté avait été de continuer à exercer ma profession par exempe en libéral...

Dans le cas présent aligner le statut des personnels des organisations religieuses n'impose nullement l'obligation de recourir à ce droit.

Les cris d'orfraies des patrons de ces organismes ne sont que ceux de gens qui ne veulent pas lâcher un liard au bénéfice de leurs employés... et ça fait furieusement penser aux protestations véhémentes de certaine église européenne pour assurer des ressources décentes à ses prêtres en activité ou âgés.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2560
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse   Ven 10 Fév 2012, 22:08

les Etats Unis n'ont vraiment pas la même mentalité que nous frenchies !

le film les Intouchables a paru largement être un films "raciste " là bas , alors que chez nous des millions de spectateurs se sont marrés!

l'étiquette Catholique là bas implique que l'institution qui veut la porter pour en faire une carte de visite doit adhérer à un cahier des charges de "catholicité " dont l'évêque local est en dernière analyse le juge .
C'est ainsi que certains hopitaux dits catholiques ne peuvent en aucune manière proposer un avortement , même thérapeutique , pour sauver la vie de la mère , pour certains évêques locaux , ainsi qu'une histoire en 2011 a défrayé la chronique . Une religieuse s'étant faite excommunier par un évêque pour avoir donné le feu vert du comité d'éthique de l'hopital à un avortement thérapeutique ...
Mais d'un autre coté c'est vrai que si un avortement ou une contraception ne sont pas remboursés par l'assurance de l'institution , ça peut constituer un frein matériel permettant une prise de décision plus informée du pourquoi de l'opposition du payeur
du contrat et mieux informer la conscience morale de celle qui doit prendre la décision ...
à ses frais .
Si en france , l'avortement n'était plus systématiquement remboursé après le premier .
ça permettrait sans doute de mieux responsabiliser celles qui le prennent pour un moyen de contraception ordinaire ....enfin je pense .
Et dans notre pays , un couple , mettons de 40 ans , qui ne tient pas à faire une amniocentèse systématique pour grossesse tardive est pratiquement pris pour des fanatiques sectaires à enfermer ...la pression pour l' 'Eugénisme anti trisomie 21 est considérable , on est donc aux antipodes des états-Unis .
Revenir en haut Aller en bas
 
Le système de santé Obama piétine la liberté religieuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Dr Marc ZAFFRAN crève l'abcès sur les paradoxes du système de santé français
» Le plan de réforme du système de santé étatsunien de Barak Obama.
» Le système de santé aux Pays-Bas
» Jugement sur le système de santé canadien.
» la santé en Moldavie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: