DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Il faut exploiter le gaz de schiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 10 Jan 2012, 11:27

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Gaz, éoliennes, pétrole etc ça fait longtemps que c'est périmé...

Nicolas Tesla avait inventé une tour (prototype) pour capter l’énergie de la ionosphère...une énergie inépuisable !
Renseignez vous sur Tesla.


En outre la photo que vous montrez était semble-t-il une tour de télécommunications, pas de captation d'énergie.

Lisez:

Wardenclyffe Tower

World Wireless System

The transmission of electrical energy


http://en.wikipedia.org/wiki/Wardenclyffe_Tower


Oui, je connais.

Mais d'après mon souvenir, la tour permettait de transmettre l'énergie sans fil (ex : allumer des ampoules à distance sans les brancher) mais pas de la produire. Or c'est bien de la production d'énergie dont nous nous soucions.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 10 Jan 2012, 11:33

Lisez tous les chapitres...

Electrical transmission and reception

Ionospheric conduction

A Variant Receiver



autrement regardez le documentaire
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 10 Jan 2012, 11:44

Je souscrit à l'article de Phillipe si ce qu'il y est dit est vrai. Je suis cependant très étonné que notre gouvernement ne profite pas d'une telle aubaine, si vraiment cette méthode d'exploitation ne pollue que très peu.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 10 Jan 2012, 14:36

Philippe Fabry a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
au pire on conserve une excellente réserve stratégique pour plus tard, quand bc moins de pétrole, avec peut-être des nouvelles techniques d'extraction encore meilleures.
On ne peut pas raisonner comme cela. En exploitant le gaz de schiste et en nourrissant ainsi l'économie pendant des années, il est fort probable que chez les autres apparaîtront des progrès techniques, jusqu'au jour où le gaz de schiste sera dépassé parce que l'on aura découvert encore d'autres sources d'énergie.
Résultat on aura l'air bien nouilles avec notre gaz de schiste qui ne servira plus à rien : certes nous bénéficierons nous aussi des nouvelles technologies, mais en attendant nous aurons eu, côté gaz de schiste, un considérable manque à gagner.
je voulais revenir sur ça :

1) De manière générale, il me semble que l'on peut dire les ressources naturelles ne sont jamais "périmées".

De plus, penser que le gaz naturel serait "périmé" dans les dizaines (et même quelques centaines) d'années à venir relève de l'absurde, alors que la plupart des experts se demandent au contraire si on ne va pas "manquer" de ces énergies fossiles (d'abord de pétrole, puis) de gaz !)

2) Dans cette perspective, il me semble qu'on va plutôt chercher à aller exploiter des gisements de pétrole et de gaz de plus difficile d'accès donc coûteux. En ce temps-là, le gaz de schistes sera peut-être considéré comme un gaz "facile d'accès et peu coûteux".

3) Quelle est la loi qui dit que le plus profitable, est toujours d'exploiter une ressource naturelle au moment de sa découverte ?

Tu dis que ça ferait du bien à nos finances ; qui te dit que ça va pas au contraire augmenter nos "vices" ? Ne va-t-on pas être tenté de s'assoir sur une rente, éviter de se réformer pour augmenter notre compétitivité sur la scène internationale et avoir une gestion saine de nos finances publiques,

rente qui dans deux générations.... sera finie...

ou toute autre variante la fameuse Maladie Hollandaise ?
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 10 Jan 2012, 14:42

nb: attention, j'ai bien dis "variante" parce que ce n'est pas ça la maladie hollandaise.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 10 Jan 2012, 15:44

Scrogneugneu a écrit:

Tu dis que ça ferait du bien à nos finances ; qui te dit que ça va pas au contraire augmenter nos "vices" ? Ne va-t-on pas être tenté de s'assoir sur une rente, éviter de se réformer pour augmenter notre compétitivité sur la scène internationale et avoir une gestion saine de nos finances publiques,

C'est effectivement l'argument le plus redoutable, selon moi : puisqu'en France c'est l'Etat qui se déclare propriétaire du tréfonds quand il y a des ressources (s'il n'y en a pas vous pouvez considérer que c'est vous, ça vous fait une belle jambe) il serait joliment bénéficiaire d'une rente fossile et la corruption de nos institutions ne ferait que s'accélérer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mer 11 Jan 2012, 13:40

Philippe Fabry a écrit:

Je vois que vous évitez soigneusement les arguments avancés.
Personne ne dit qu’il faut arrêter les recherches avant de se lancer dans l’exploitation en France. On dit juste qu’on ne doit pas foncer la tête dans le guidon. Est-ce clair ?

Toute votre analyse est orientée. Vous gobez tout ce que vous lisez qui va dans le sens de votre vision néolibérale et archaïque. Si vous n’étiez pas aussi psychorigide, vous ne vous empresseriez pas de faire des copier-coller intégraux sans vous donner la peine d’en analyser les points évoqués l’un après l’autre. Votre démarche manque cruellement d’analyse scientifique rigoureuse. A vous lire, il est flagrant que vous êtes totalement incompétent sur cette matière.

« La consommation d’eau d’un complexe d’exploration est 2 à 3 fois moins élevée que la quantité d’eau qui sert à arroser les terrains de golf. »

Vous avez réfléchi un peu à ce que vous copiez-collez ? Qu’est ce que c’est que cet argument ? Ca veut dire quoi 2 à 3 fois ? Et « les terrains de golf », quels sont-ils ? Ceux de toute la planète ? Et « la quantité d’eau qui sert à arroser les terrains de golf », correspond-elle à la consommation sur une journée, ou à la consommation totale depuis que les terrains de golf existent ? Cessez s’utiliser ces arguments loufoques et typiques des « analystes » partiaux qui ont des intérêts personnels.

Citation :


Cette technologie utilise de l’eau, du sable, et des adjuvants chimiques (environ 0.5% de la solution – Liste PDF ici), dont la plupart ont de nombreux usages grand public, comme la gomme de Guar, que l’on trouve dans… les crèmes glacées. Mais je ne puis être certain que toutes les substances indiquées soient totalement sans risque dans les conditions d’emploi considérées.

« Mais je ne puis être certain que toutes les substances indiquées soient totalement sans risque dans les conditions d’emploi considérées. » Ah bon ! on est rassuré.

Citation :

Ce monsieur Taury Smith est-il un suppôt d’Exxon Mobil ? Non. Smith se définit lui-même comme un « gauchiste très inquiété par le changement climatique », et estime que la fracturation des roches doit être fortement encadrée par le département de la conservation de l’environnement, parce que « ni les industriels, ni les organisations écologistes, ne peuvent être objectives ».

Ca vous arrange bien de croire ce que dit Smith, n’est-ce pas, qu’il est un gauchiste… Langhorne Smith a des bienfaiteurs qui ont de gros intérêts. Il utilise la caution que lui a donnée l’Etat répandre de la désinformation… qui comme par hasard coïncide exactement avec celle de ses bienfaiteurs. Gauchiste… Mort de rire.

Citation :
[…] et les rares incidents qui se sont produits n’ont pas provoqué de catastrophe sanitaire ou écologique, et ont donné lieu, comme il se doit, à des réparations assorties de dommages.
« les rares incidents qui se sont produits n’ont pas provoqué de catastrophe sanitaire ou écologique » Faux http://www.radio-canada.ca/emissions/decouverte/2010-2011/Reportage.asp?idDoc=134268 . A partir de 3’20’’ c’est très éclairant (baryum, radio-nucléides de toutes sortes.

« les rares incidents qui se sont produits » Faux. Ces incidents sont loin d’être rares.

« et ont donné lieu, comme il se doit, à des réparations assorties de dommages. » C’est bien la moindre des choses. Malheureusement là encore c’est faux. Quelles ont été les indemnisations versées au titre de la pollution qui s’est déversée dans la rivière en question, de toutes ses conséquences ? (pour ne parler que de cette pollution-là). Je peux vous trouver bien d’autres liens si vous le souhaitez.

Citation :
Les écolos peuvent bien raconter n'importe quoi à propos du gaz de schiste : comme les gens n'y connaissent rien, ils sont prêts à tout gober.
Vous avez une bien piètre opinion des écolos et des gens. Comme toute votre analyse repose sur elle et sur l’opinion des gens soutenant la thèse que vous défendez et qui ont de très gros intérêts financiers, on voit la valeur qu’elle a.

Merci de cesser ce ton hautain et méprisant que vous adoptez chaque fois que quelqu’un vous prend en flagrant délit d’incompétence, jusqu’à les traiter d’imbéciles, comme je l’ai vu ailleurs sur ce site.

Et cessez d’utiliser ce forum pour divulguer votre propagande, OK ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Jeu 12 Jan 2012, 00:07

Philippe Fabry a écrit:
Petit messager a écrit:
Ce serait faisable sans polluer ? (ou ça le sera un jour ?).

Les risques de pollution ne sont pas supérieurs à ceux de l'extraction du pétrole, contrairement à ce qu'ont réussi à faire croire les écologistes chez nous. Résultat, on se prive d'une importante source de revenu et d'emploi (on estime à 100 000 le nombre d'emplois qui seraient créés par l'exploitation des gisements).

Et en plus on se rendrait moins dépendants pour notre approvisionnement de tout un tas de kleptocraties comme la Russie ou des pays du Moyen-Orient. Notre politique étrangère pourrait être plus éthique.


Bonjour Philippe et Sainte Année 2012,

" et les hommes ne relièrent pas les œuvres de leurs mains !"

on a pas vraiment besoin de ce gaz et surtout de continuer de polluer et détruire la planète avec des produits fossiles, seulement il faut se remettre en cause et cesser de vouloir gagner du fric absolument comme on le fait depuis trop longtemps en refusant de respecter la création, quand l'homme ne voit dans une arbre qu'un certain nombre de planche ou de M3 de chauffage il n'est plus le couronnement de la création mais le parasite sans merci !

il existe bien d'autres méthodes pour avoir du carburant de l’électricité et autre, seulement il faut que les lobis cesse de vouloir tout détenir et là ça ne se fera pas !

donc on va continuer a détruire en disant que c'est pas pire que le pétrole ! comme ci on devait ce consoler des dégâts du pétrole sur la planète !

que l'on ai besoin d'un produit de substitution au pétrole d'accord , mais il faudrait une volonté de le remplacer par du solaire ou autre maintenant que l'on sait le faire , mais cela ne se fera pas !

alors si le gaz de schiste permet l'enrichissement de lobbys on ne pourra s'y opposer mais il va nous arriver ce qui est écrit et qui est déjà en marche !

vraiment comme c'est dit " ils refuseront !" :help:

plus j'y pense plus je me dis que l'on pourris la vie de nos descendant et que même si Le Seigneur fait Grâce , nos œuvres nous suivent et les conséquences de nos actes et refus d'actes ne peuvent être des fruits !

mon opinion est que l'on a pas compris ce que veut dire Grâce ! si nous sommes les destructeurs de ce monde et que cela engendre des choix dramatiques sur les âmes qui viennent en ce monde, peut on croire que cela sera tenu pour peu ?

et nous bon chrétien qui dort , on fait de l'économie positive avec du schiste en livrant la planète a la destruction et en piégeant la génération qui vient ! nous ne manquons pas de savoir ni d'information, seulement de courage et conviction spirituelle et cela ça s'appel bazarder la Grâce ! :bienmal:
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 00:51

Philippe Fabry a écrit:
Fée Violine a écrit:
Petit messager a écrit:
Ce serait faisable sans polluer ? (ou ça le sera un jour ?).
Non.

Citation :
Quels sont les risques ?

Spoiler:
 
Autre son de cloche, beaucoup moins optimiste que le joli conte de fées ci-dessus (le remboursement des dégâts! On peut rêver!):
http://www.reporterre.net/spip.php?article1654

extraits :
Citation :
Malgré les discours rassurants, l’analyse de ce texte montre en réalité que la France a décidé de brader le sous-sol et ses ressources en simplifiant les procédures et sans prendre les garanties qui s’imposent.

Citation :
pas d’enquête publique ou de concertation pour les permis de recherche, passage quasi-automatique du permis de recherche à l’autorisation d’exploitation, documents de prospection non communicables au public pendant 20 ans pour les hydrocarbures, prolongations des autorisations de recherche pendant 10 ans sans mise en concurrence (2 renouvellements de 5 ans), pas de garanties financières pour les autorisations existantes avant 2014, absence de sanction en cas de dommages à l’environnement ou de non respect des autorisations administratives lors de l’exploration, facilités à entrer et occuper le terrain d’autrui.

Bref, ils ont tous les droits, et aucun devoir.


Et aussi des tas de choses à lire ici: http://www.stopgazdeschiste30.com/infos-derniers-dossiers.html
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 02:42

Raphaël a écrit:
Je souscrit à l'article de Phillipe si ce qu'il y est dit est vrai. Je suis cependant très étonné que notre gouvernement ne profite pas d'une telle aubaine, si vraiment cette méthode d'exploitation ne pollue que très peu.

bonjour Raphael,

t'es un grand naïf ils n'ont pas cessé de nous mentir en tout domaine au nom de calcul qui s’avère destructeur a force de compter les œufs dans le c,ul des poules !!

si notre génération ne s'oblige pas a devenir responsable, elle est celle qui assassine sciemment la prochaine en mettant la terre en ruine et lui livrant une poubelle !

un Chrétien doit avoir le soucis de cela maintenant que c'est connu, si nous ne cessons pas de donner la primauté aux bien de consommation et a la finance, nous trahissons le Christ envers nos descendants !

le soucis n'est pas religieux mais de responsabilité Spirituelle évidente ! :bienmal:

prière
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 05:35

Je n'ai pas du tout l'âme verte, mais dans ce cas bien précis, je crois que l'on ferait bien de méditer les paroles d'un guerrier apache célèbre :
« Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors, on saura que l'argent ne se mange pas. » Geronimo (1829-1909)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 10:45

Fée Violine a écrit:


Citation :
pas d’enquête publique ou de concertation pour les permis de recherche, passage quasi-automatique du permis de recherche à l’autorisation d’exploitation, documents de prospection non communicables au public pendant 20 ans pour les hydrocarbures, prolongations des autorisations de recherche pendant 10 ans sans mise en concurrence (2 renouvellements de 5 ans), pas de garanties financières pour les autorisations existantes avant 2014, absence de sanction en cas de dommages à l’environnement ou de non respect des autorisations administratives lors de l’exploration, facilités à entrer et occuper le terrain d’autrui.


Si c'est le cas alors c'est une grosse erreur : il faut autoriser l'exploitation, mais prévoir de lourdes sanctions en cas de pollution et de dommages environnementaux. C'est par des réglementations strictes que l'on peut à la fois profiter d'une ressources et s'assurer que ce ne sera pas dommageable.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 12:00

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 16:06

Philippe Fabry a écrit:
Si c'est le cas alors c'est une grosse erreur : il faut autoriser l'exploitation, mais prévoir de lourdes sanctions en cas de pollution et de dommages environnementaux. C'est par des réglementations strictes que l'on peut à la fois profiter d'une ressources et s'assurer que ce ne sera pas dommageable.
Certes.
Et tu fais comment pour les obliger à obéir et à payer ?
Les grandes firmes sont plus puissantes que les gouvernements!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 16:20

Fée Violine a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Si c'est le cas alors c'est une grosse erreur : il faut autoriser l'exploitation, mais prévoir de lourdes sanctions en cas de pollution et de dommages environnementaux. C'est par des réglementations strictes que l'on peut à la fois profiter d'une ressources et s'assurer que ce ne sera pas dommageable.
Certes.
Et tu fais comment pour les obliger à obéir et à payer ?
Les grandes firmes sont plus puissantes que les gouvernements!

Allons Fée Violine , tu déranges le micmac industrie des lobbies, tu te tais tu fais comme tout le monde quand il y a une catastrophe (tu n'as que l'embarras du choix pour choisir laquelle !) tu lances une enquête une commission une sous commission une contre enquête et contre commission, puis tu condamne le portier a 2àdollars et tu le vire, pendant ce temps là comme les indous tué par la pollution ou comme les Bretons qui voient leurs cotes polluées et les huitres crever, tu auras des déclarations mais tu crèveras et tu trouvera de braves (croyants) pour te raconter que l'on indemnise les gens ! belle affaire , si tu pollue une rivière ou l'océan c'est pour plusieurs générations, de même si tu fends une plaque rocheuse en profondeur et que le gaz de schiste pénètre les eaux et se répand tu rend pour 10 000 ans l'eau imbuvable et le sol dangereux par les émanations pour ceux qui y viendront habiter !

mais il ne faut surtout pas le voir le dire et s'engager , c'est sûr la mise en garde dans l'Apocalypse n'a pas été écrite pour nous , nous on est des gens bien qui payons ! alors le temps que le fric servira de conscience tout va bien !
l'Evangile selon saint pognon a de beaux jours !?

Tchernobyl; Fukushima, et tous les derniers coups ne servent a rien, on refuse d'en tirer les leçons , interdit de voir la Vérité en face , Fée Violine chante comme tout le monde on te dit ça va bien !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 16:22

Fée Violine a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Si c'est le cas alors c'est une grosse erreur : il faut autoriser l'exploitation, mais prévoir de lourdes sanctions en cas de pollution et de dommages environnementaux. C'est par des réglementations strictes que l'on peut à la fois profiter d'une ressources et s'assurer que ce ne sera pas dommageable.
Certes.
Et tu fais comment pour les obliger à obéir et à payer ?
Les grandes firmes sont plus puissantes que les gouvernements!

C'est faux. Aux USA on a des exemples de condamnations dans ce type d'affaires.

En fait, contrairement à ce que l'on croit souvent, c'est plus difficile de faire condamner une grosse firme en France parce que la collusion avec le pouvoir est très forte, en particulier parce qu'en France l'exploitation des tréfonds ne se fait pas au profit de propriétaires privés mais de l'Etat, qui est propriétaire des tréfonds dès lors qu'on y trouve quelque chose qui rapporte.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 13 Jan 2012, 17:58

Aux USA je sais pas, mais en France, Total ne paie même pas d’impôts, et ils rembourseraient leurs dégâts???
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 14 Jan 2012, 04:21

Fée Violine a écrit:
Aux USA je sais pas, mais en France, Total ne paie même pas d’impôts, et ils rembourseraient leurs dégâts???

Ben si Fée violine allons aux USA ils payent ils sont respectueux, tu peux demander a la famille Kennedy et a quelques autres famille de Président plombés démocratiquement !! Question

et puis ça fait qu'en même plaisir de savoir que pour la pollution du golf du Mexique un jour quelqu'un payera ( a qui ?) les gens qui ont perdu leurs travail parce que plus de poissons, les fond marin foutu pour des décennies, les poissons crevé et ceux qui n'existeront pas, ça leurs fait une belle jambe que l'état mette une amende a quelqu'un !!

si c'était des faits rares , mais non le nombre de catastrophe dans le genre y en a un tas c'est pour cela que ça va bien ! mais le temps que 'on se donnera bonne conscience avec l'argent ça ira bien jusqu'au cimetière hein !!?

j'ai vraiment du mal a suivre Philippe sur un terrain plus que marécageux au niveau du sens de la responsabilité !!

que l'on ne puisse pas empêcher des erreurs et des fautes OK , mais là on sait que le risque est élevé et que l'on se lance la dedans juste pour des raison de fric, qu'il existe d'autres voies , seulement il faut vouloir changer réellement afin de préserver cette planète pour ceux qui viennent après nous ; cela me fait penser aux scientifiques stupides qui ont décider de flinguer les satellites dans l'espace " ben oui c'est immense alors on est pas prés d'avoir des collisions avec les morceaux !" sauf que maintenant y a tellement de miettes que cela perfore les satellites et engendre de beaux problèmes même pour les navettes !
donc devant tant de sagesse et de respect (prendre l'espace pour sa poubelle ça relève du bon sens ??) plus la goinfrerie financière qui mène tout cela , croire les versions officielles faut vraiment aimer se faire chanter des berceuses ! scratch

le gaz de schiste c'est comme le forage du pétrole ou les échouages de tankers a répétition sur les plages et un peu partout dans le monde ou les centrales qui nous pètent dans les pattes ou les sous marins nucléaire qui ont coulé en bon nombre et d'on on nie les faits , on niera tout on travestira la vérité mais on ne changera rien ! tout va très bien Madame la Marquise !! :titanic:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 14 Jan 2012, 10:22

Fée Violine a écrit:
Aux USA je sais pas, mais en France, Total ne paie même pas d’impôts, et ils rembourseraient leurs dégâts???

C'est justement le problème dont je vous parlais : la collusion en France entre l'Etat et les grandes entreprises.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 14 Jan 2012, 13:03

Philippe Fabry a écrit:
Fée Violine a écrit:
Aux USA je sais pas, mais en France, Total ne paie même pas d’impôts, et ils rembourseraient leurs dégâts???
C'est justement le problème dont je vous parlais : la collusion en France entre l'Etat et les grandes entreprises.
Au contraire, c'est grâce à cette "collusion" et donc au malaise que cela provoque pour des français de ne pas payer d'impôts à la France, que Total va payer des impôts.

Sinon la multinationale, qui ne gagne pas d'argent sur la France, aurait tout simplement dit "mais.... je ne suis pas française les amis...".

12 juillet 2011

http://www.lefigaro.fr/societes/2011/07/12/04015-20110712ARTFIG00604-total-paiera-desormais-un-impot-sur-les-societes.php

Total renonce à un avantage fiscal

Le groupe pétrolier a annoncé qu'il renonçait au bénéfice mondial consolidé, un régime fiscal avantageux qui a permis au géant pétrolier d'échapper à l'impôt sur les sociétés en France et dont il affirme ne plus profiter depuis dix ans.

Dix milliards de bénéfices en 2010 et aucun impôt sur les sociétés. Depuis deux ans, Total suscitait de nombreuses critiques pour ne pas avoir payé d'impôt malgré des bénéfices annuels gigantesques. Ce à quoi la direction répond que le groupe ne paie pas d'impôt sur les sociétés depuis 2008 parce que ses activités en France sont déficitaires depuis 2008. «Le BMC (bénéfice mondial consolidé) permet d'imputer en France des pertes subies à l'étranger, affirme le directeur financier, Patrick de la Chevardière, dans un entretien aux Échos. Or, dans la mesure où nous n'enregistrons que des pertes en France, nous ne payons pas d'impôts sur les sociétés dans l'Hexagone. La dernière fois que le régime du bénéfice mondial consolidé a eu un impact favorable sur nos impôts, c'était en 2001 !». Et Christophe de Margerie, PDG de Total, de rappeler : «Total paye 800 millions d'euros d'impôts en France chaque année, dont 500 millions sur les dividendes versés à l'étranger».
«Nous avons choisi d'y (avantage fiscal) renoncer de nous-mêmes»

Quoi qu'il en soit cette polémique n'aura plus lieu d'être puisque le groupe a renoncé à cet avantage fiscal. Tout simplement parce qu'il ne lui rapporterait plus rien. «Plutôt que de continuer à entendre à longueur de journée que l'entreprise bénéficie d'un régime de faveur, nous avons choisi d'y renoncer de nous-mêmes»,a déclaré le directeur financier de Total. Désormais, seuls NRJ et Media Group utilisent ce régime, qui leur permet d'inclure dans le résultat imposable en France les résultats des filiales étrangères qu'elles contrôlent.

Le patron de Total, Christophe de Margerie, avait laissé entendre que son groupe envisageait de renoncer à ce dispositif, après sa remise en cause la semaine passée dans un rapport de l'Assemblée nationale pointant les écarts entre l'impôt payé par les groupes du CAC 40 et celui acquitté par les PME. Le député Gilles Carrez, auteur de ce rapport, affirmait que plus les entreprises sont grandes et moins elles s'acquittent de l'impôt sur les sociétés.

L'abandon du BMC par Total, dont le ministre de l'Economie François Baroin a «pris acte» dans la soirée sur France 3, intervient alors que Christophe de Margerie, PDG de Total, s'est trouvé engagé ces derniers jours dans une autre polémique, sans rapport, après avoir déclaré ce week-end que le groupe pétrolier allait répercuter à la pompe les récentes hausses des cours du pétrole brut.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Lun 16 Jan 2012, 17:08

Théodéric a écrit:
Raphaël a écrit:
Je souscrit à l'article de Phillipe si ce qu'il y est dit est vrai. Je suis cependant très étonné que notre gouvernement ne profite pas d'une telle aubaine, si vraiment cette méthode d'exploitation ne pollue que très peu.

bonjour Raphael,

t'es un grand naïf ils n'ont pas cessé de nous mentir en tout domaine au nom de calcul qui s’avère destructeur a force de compter les œufs dans le c,ul des poules !!

si notre génération ne s'oblige pas a devenir responsable, elle est celle qui assassine sciemment la prochaine en mettant la terre en ruine et lui livrant une poubelle !

un Chrétien doit avoir le soucis de cela maintenant que c'est connu, si nous ne cessons pas de donner la primauté aux bien de consommation et a la finance, nous trahissons le Christ envers nos descendants !

le soucis n'est pas religieux mais de responsabilité Spirituelle évidente ! :bienmal:

prière

Salut Théo !

Je regrette, je n'ai que des possibilités de connexions de quelques minutes par semaine, ce qui fait que parfois j'ai tendance à simplifier mes réponses. Je voulais exprimer que si ça se passait réellement comme cela, il paraissait un peu gros que le gouvernement ne fasse pas campagne pour en profiter. En Ardèche, tout l'été a été baigné de manifestations anti-gaz de schiste. Pas une seule conférence pour démentir les propos des opposants !!! Selon l'article, entre 400 et 800 milliards de dollars dorment dans nos sous-sols et le gouvernement ne ferait rien ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 21 Fév 2012, 01:42

Gaz de schiste : ce Made In France dont on ne veut surtout pas

Publié le 20/02/2012

Les candidats à la présidentielle, emmenés par Bayrou, ont récemment redécouvert les vertus du Made In France. Et s’ils n’ont guère d’intérêt personnel dans la crise qui touche les Français et dont ils sont douillettement protégés, ils ont confusément assimilé le désir de beaucoup de leurs électeurs dans une nouvelle vague d’industrialisation française. Las ! Cette industrialisation se heurte de plein fouet avec l’autre souhait, parfaitement antithétique, d’un avenir plus vert, plus écolo, plus nature, et surtout furieusement moins industriel.

Et cela devient particulièrement cocasse lorsqu’on sait que la France pourrait très bien lancer, sur son sol, une nouvelle industrie à peu de frais, rentable et particulièrement efficace pour lui assurer, au moins en partie, une bonne indépendance énergétique, mais qu’on n’en fera absolument rien parce qu’il en a été décidé ainsi, unilatéralement.

Une très récente étude, de deux chercheurs de l’Université du Texas, vient de paraître, dont les conclusions sont pour le moins particulièrement tempérées : il n’y a aucune indication directe que la fracturation hydraulique pour l’exploitation du gaz de schistes contamine les nappes d’eau souterraines.

Pour ceux qui s’en sentent le courage, l’étude complète est disponible ici même. Et comme le sujet est évidemment très polémique, je vais éclaircir la phrase précédente : le Dr. Groat a donc réalisé une étude qui ne permet pas de prouver un lien entre la fracturation hydraulique et une pollution des nappes phréatiques. Il ne nie donc pas qu’il y ait des nappes contaminées, mais comme il le dit lui-même, « la plupart des problèmes cités dans le développement des gaz de schiste et qui ont un impact sur l’environnement se produisent en surface ou près de la surface du sol » et résultent surtout du processus classique de forage comme des malfaçons en cimentant des puits ou d’autres défaillances techniques.

Autrement dit : un travail de cochon va entraîner des cochonneries, certes, mais aucune preuve n’a été trouvée que la pollution existerait aussi dans le cas d’un travail bien fait. Et des forages bien fait, sans pollution, il y en a, ce qui tendrait à prouver qu’exploiter proprement les gaz de schistes est possible.

Heureusement, en France, on n’en a pas besoin.

D’une part, on a toute l’énergie qu’il nous faut : pas de Made In France pour le Gaz de Schiste !

Clean EnergyEn réalité, on préfère largement envoyer nos beaux euros bien coûteux à Abdel en Algérie et à Vladimir en Russie, qui sont d’ailleurs très heureux de les recevoir, plutôt que produire notre propre énergie, chez nous, quitte même à en revendre aux autres pays qui seraient, pour le coup, heureux de nous donner leurs euros. Quelle joie, finalement, de participer, tous et de bon cœur, à la richesse de ces pays qui ont bien besoin de notre argent alors que la crise les frappe durement ! Quelle joie de savoir que de riches capitalistes à l’autre bout du monde, qui ne paieront jamais la moindre taxe en France, récupèrent une part croissante de nos richesses. Une telle dépendance, voilà qui doit faire plaisir à tous nos dirigeants politiques, au passage…

D’autre part, nous n’avons pas le savoir-faire nécessaire pour implanter les exploitations de gaz de schistes chez nous. Ainsi, Total ne dispose d’aucun ingénieur, géologue ou chercheur capable de lancer cette activité sur notre territoire. C’est trop dur, trop complexe. On ne sait pas faire, voyons ! En outre, Total est une toute petite entreprise qui n’a pas les moyens de se lancer dans ce genre d’aventures nauséabondes. Ce serait vraiment dommage de risquer que celle-ci se lance dans une telle histoire et se retrouve, bêtement, à payer des taxes, ici, en France, pour du travail et de la production locale !

Enfin, il y a fort à craindre que de telles exploitations créeraient des milliers d’emplois, ce qui serait une catastrophe pour Pôle Emploi dont l’avenir dépend directement d’un nombre croissant de chômeurs en ces temps de crise. Et je n’évoquerai pas ici la calamité que représenterait une baisse conséquente du prix du gaz : chacun sait, surtout depuis que Free est arrivé dans la téléphonie mobile, que la baisse des prix est le début des ennuis graves pour les concurrents qui vendent à prix d’or leurs produits et services. Le consommateur, aimable ruminant qu’il faut traire aussi régulièrement que possible, ne doit pas subir l’atroce incertitude de prix qui baisseraient sensiblement.

J’ai déjà parlé, dans les éditos (ici et là, par exemple), des gaz de schistes, de leur exploitation, et de l’hystérie écologiste qui accompagne le sujet.

Il est par exemple particulièrement savoureux de constater que ces écolos n’hésitent pas une seconde à taxer tous ceux qui sont en faveur de l’exploitation de cette ressource de dangereux pollueurs, toujours à la solde d’industries pétrolières sans foi ni loi. Inversement, personne ne doutera de l’honnêteté des écolos qui refusent catégoriquement (colères à se rouler par terre comprises) ces gaz de schistes, et personne n’envisagera qu’ils aient pu être payés par l’une des puissances pétrolières que l’apparition de concurrents sérieux enquiquineraient pourtant furieusement.

Il est aussi très intéressant de constater que chaque nouvelle source d’énergie sérieuse, qui peut vraiment aboutir à une exploitation rentable, sera systématiquement honnie par ces mêmes écologistes. Le solaire est parfait tant qu’il est lourdement subventionné (donc pas rentable). L’éolien, c’est trop de la balle surtout que sans les aides d’État, personne n’en veut (dangereux, bruyant, intermittent, écologiquement catastrophique). Le pétrole, c’est cracra. Le charbon, ça file des maladies. Le nucléaire, c’est encore pire.

Bref : jamais bon. Alors qu’on se demande exactement ce qui peut empêcher d’imaginer, techniquement, une exploitation propre des sources connues et rentables. On se demande exactement aussi pourquoi la France devrait absolument et fermement se priver d’une source d’énergie et de savoir-faire qui lui permettront de diriger ses maigres ressources ailleurs que dans l’achat de pétrole pour fonctionner, au fur et à mesure que ses réacteurs nucléaires seront démantelés.

On a, ici et maintenant, l’occasion de tester, de peaufiner, d’améliorer une technique d’exploitation qui donnerait à la France une vraie capacité d’influer sur son futur et sur le bien-être de la population. On pourrait faire du Gaz de Schiste Made In France, le vendre, et en tirer bénéfice substantiel pour sortir de la zut récessionniste ce pays englué dans le socialisme et le verdisme de Prisunic.

Mais non : vous pouvez être sûr que cette chance ne sera pas prise au nom de toutes les générations à venir qui préfèreront avoir des parents et des grands-parents chômeurs et assistés par un État bouffi et endetté jusqu’à l’os plutôt que des ancêtres fiers d’avoir construit quelque chose.

Ce pays est donc foutu.

—-
Sur le web
Flux des commentaires
Imprimer

Lien raccourci: http://www.contrepoints.org/?p=69873

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 21 Fév 2012, 10:37

c'est tristement vrai
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 19 Mai 2012, 10:18

« Michelle Obama, bloquez le gaz de schiste »

Publié le 19/05/2012

Un groupe d’activistes nommé « Le Projet des Mères » en appelle à la première dame des États-Unis, Michelle Obama, pour qu’elle fasse tout son possible pour empêcher l’exploitation du gaz de schiste par fracturation hydraulique.

Un article de Steve Everley pour Master Resource.

Michelle Obama, première dame des États-Unis







Dans le cadre de la dernière tentative des activistes anti gaz de schiste pour obscurcir les faits et ignorer les preuves, un groupe intitulé « Le Projet des Mères » a récemment sponsorisé un encart de publicité dans le New York Times, en appelant à la première dame Michelle Obama pour qu’elle fasse tout ce qu’elle peut pour « appuyer sur le bouton pause » de la fracturation hydraulique, ou fracking.

Ce groupe, qui a été fondé par nulle autre qu’Angela Monti Fox, la mère du metteur en scène de Gasland, prétend que la fracturation hydraulique cause des dégâts environnementaux irréversibles. Une des activistes du groupe, Soni Skakich-Scrima, avait ceci à déclarer au sujet de ce procédé :

Nous voyons des impacts sur les nappes phréatiques et les eaux de surface dans tout le pays et au Colorado. Celles qui ne peuvent pas être remises en état, sont irréparables.

Il n’est pas clair à qui elle fait référence quand elle dit « nous », mais ce n’est certainement pas aux régulateurs des États, à l’Agence de Protection de l’Environnement des États-Unis, ou aux scientifiques dotés de l’expertise adéquate.

Comme le dit le dicton, si ce n’est pas cassé, ne pas réparer. Voici quelques exemples de pourquoi :

Les régulateurs d’au moins un douzaine d’États, y compris le Colorado, ont affirmé que la fracturation hydraulique ne contamine pas l’eau. En fait, le gouverneur démocrate du Colorado, John Hickenlooper, lui-même géologue du secteur pétrolier de formation, a dit récemment : « il est presque inconcevable que nous contaminions jamais, par le procédé de fracking, les nappes phréatiques ».
L’administratrice de l’EPA [Environmental Protection Agency, NDLR] a déclaré publiquement, en de nombreuses occasions, que la fracturation hydraulique ne contamine pas l’eau. L’EPA a aussi récemment publié les résultats de son quatrième lot d’échantillons d’eau pris dans la ville de Dimock, une petite ville au nord-est de la Pennsylvanie mentionnée dans Gasland, et citée constamment par les activistes comme preuve de la contamination de la nappe phréatique par la fracturation hydraulique. La conclusion de l’EPA : il n’y a pas de souci de santé publique avec cette eau.
Une évaluation complète par l’Université du Texas à Austin a trouvé qu’il n’y a « pas de preuve » que la fracturation hydraulique contamine l’eau. Cette même étude a aussi regardé la couverture accordée par les médias à cette question, et a trouvé que deux reportages sur trois étaient décidément négatifs de ton, et que seul environ un tiers référençait vraiment des données scientifiques.
Même quand la Park Foundation recrute un consultant pour prétendre que, d’une façon ou d’une autre, dans le futur, sur la base de modèles informatiques, il serait possible que la fracturation hydraulique, peut-être, contamine la nappe phréatique, la communauté scientifique le contredit immédiatement.

La raison pour laquelle la fracturation hydraulique ne peut pas contaminer la nappe phréatique est de la simple géologie : les formations rocheuses qui séparent les réserves d’eau du sol et les formations où la fracturation hydraulique va avoir lieu, ont gardé les hydrocarbures et les autres fluides piégés en profondeur pendant des millions d’années.

Si ce n’était pas le cas, il n’y aurait pas besoin de stimuler les puits. L’idée que des milliards de tonnes de roches imperméables vont miraculeusement permettre la migration vers le haut de fluides, ça fait peut-être des gros titres et ça aide peut-être les groupes d’activistes à lever des fonds, mais ça n’est tout simplement pas fondé sur la réalité.

Ce qui nous ramène au Projet des Mères, qui dit essayer de créer une « lame de fond » pour « attirer plus d’attention sur le problème ». Pour être juste, il est parfaitement légitime que des citoyens expriment des inquiétudes sur le développement, et poser des questions sur les impacts potentiels ne peut être considéré comme sujet à controverse. Et à ces questions, on devrait répondre avec des faits scientifiques et des preuves solides.

Mais quand il s’agit de la fracturation hydraulique, les faits sont clairs. Il est juste malheureux que des groupes d’action citoyens ne soient pas intéressé à attirer « plus d’attention » sur ceux-ci.

www.contrepoints.org/2012/05/19/83585-michelle-obama-bloquez-le-gaz-de-schiste

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 19 Mai 2012, 11:59

Une nouvelle phobie que tentent de créer les écolos.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 19 Mai 2012, 18:34

J'ai hâte qu'on en arrive à ça :

http://youtu.be/rG7tXle5PwA

Sinon, je suis pour l'exploitation du gaz de schiste en cas de force majeure.
Attendons la fin du mandat de François Hollande.
Le problème, c'est si le président actuel l'exploite, ça occultera longtemps les lacunes économiques de son parti, et le risque est ensuite de se retrouver sans sous... et sans gaz de schiste. Pour ne parler que des dégâts matériels.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Dim 20 Mai 2012, 13:01

Les anglais sont dans un phase d'hésitation, les ressources disponibles font encore l'objet de débats, les couches sont plus difficiles à exploiter qu'aux USA (c'est pareil pour la France), la densité de population plus grande, le territoire assez restreint, les atteintes à l'environnement plus sensibles.
Une étude récente y a montré que les répercussions des fracturations pouvaient aller jusqu'à 600 mètres environ, au-delà les couches rocheuses ne seraient pas touchées, donc il faudrait éviter une fracturation si des nappes se trouvaient dans cette limite.
Pour la région parisienne, un blog plutôt opposé :

http://latribunelibredebleau.blogspot.fr/search/label/gaz%20de%20schiste

http://latribunelibredebleau.blogspot.fr/p/non-au-petrole-et-gaz-de-schiste.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 12 Juin 2012, 14:14

Gaz de schistes et gomme de guar

Publié le 12/06/2012

Comme le faisait remarquer un récent (et excellent) article de Contrepoints, on ne manquera pas d’énergie avant un moment, et ici même, j’évoquais la piste des gaz de schiste, piste qui n’a pas manqué d’allécher le troll verdoyant sur mes terres pour une partie de chasse musclée. Aujourd’hui, je voudrais vous entretenir d’un effet secondaire intéressant de cette exploitation.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelons rapidement ce qu’est le gaz de schiste et comment on procède pour l’extraire.

Essentiellement, il s’agit de gaz naturel (du méthane) qui est piégé dans des roches poreuses (argileuses) suite à la décomposition de matière organique. Pour le récupérer, le procédé le plus couramment évoqué est celui du « fracking » : cela consiste essentiellement à effectuer des forages horizontaux dans la roche favorable en y injectant de l’eau sous forte pression. Cette dernière va provoquer un grand nombre de micro-fractures qui vont permettre au gaz de remonter par les forages effectués.

Pour optimiser l’efficacité des forages et de la fracturation, le procédé emploie de l’eau préalablement traitée avec différents composés dont la liste est disponible en détail dans ce PDF. Comme le montre l’image ci-dessus, on trouve ainsi de l’acide, de l’isopropanol, du distillat de pétrole, du sel (de potassium et de sodium), divers autres produits chimiques dont la liste exhaustive est fournie dans le PDF, et … de la gomme de guar.

guarLe guar, c’est une plante qui produit des gousses et dont on peut extraire une gomme aux vertus laxatives. C’est aussi un épaississant (le E412) utilisé dans l’industrie alimentaire. Et c’est donc un végétal à partir duquel la farine extraite est utilisée pour épaissir l’eau d’injection, essentiellement afin de s’assurer que le sable qui y est ajouté reste en suspension lors de son transit jusqu’aux points où il servira à pénétrer la roche poreuse. Les propriétés chimiques de la gomme de guar font qu’elle est un produit naturel intéressant, bon marché et sans danger pour l’environnement (c’est un polysaccharide, totalement biodégradable).

Là où l’affaire devient directement intéressante pour mon billet, c’est que cette plante est essentiellement (à 80%) produite en Inde (Rajasthan, Punjab, …), qui en exporte autour de 600.000 tonnes par an. Et sur ces 600.000 tonnes, la majeure partie est utilisée par … l’industrie gazière.

Or, l’exploitation des gaz de schistes est actuellement en pleine croissance, d’une part aux Etats-Unis, et partout ailleurs dans le monde d’autre part, à commencer par l’Europe avec des gisements en cours de forage en Pologne.

Rassurez-vous : les secondes réserves les plus importantes, en France, ne seront consciencieusement pas exploitées pour permettre au pays de rester dépendant de ses importations, ne pas créer les milliers d’emplois correspondants et conserver des prix du gaz très supérieurs à ceux en vigueur dans les pays qui exploitent leurs ressources ; en effet, si le socialisme venait à manquer de pauvres et de chômeurs, l’économie du pays deviendrait subitement florissante et les électeurs renverraient les barons du collectivisme à leurs études, fort mal payées.

Pendant qu’en France, on s’évite ainsi de frôler le succès, les États-Unis ont stupidement décidé de devenir indépendant énergétiquement et sont en passe d’y parvenir. Cette croissance des exploitations et l’aubaine que représente une énergie pas chère auront permis la création de nombreuses richesses, à commencer par celle … des paysans indiens qui cultivent la fameuse plante verte.

« Le guar a changé ma vie », explique Shivlal, un petit producteur local qui s’est fait 300.000 roupies (5.400 $) — cinq fois son revenu annuel moyen — en vendant les graines qu’il avait plantées sur deux hectares de sol sablonneux dans l’état du Rajasthan. Ce petit capitaliste éhonté a spéculé comme un malade en plantant ses graines il y a quelques temps et a bénéficié d’une multiplication par dix des prix du guar, ce qui est, on en conviendra, assez scandaleux puisqu’il dispose maintenant d’une maison en dur et d’une télévision couleur, et envisage, toute honte bue, de faire même pousser les graines sur son toit. La cupidité de ces gens est sans borne.

Eh oui : d’un côté, des capitalistes sans freins ni lois percent le schiste et produisent du gaz à pas cher au point de reléguer les peurs de pénurie énergétique au rang de vaste blague malthusienne qu’elles n’ont jamais cessé d’être.

De l’autre, d’autres capitalistes profitent directement de l’hubris des premiers en produisant les produits qu’ils payent le prix fort sur le marché international, et sortent ainsi de la pauvreté tout en montrant que la mondialisation est bien ce monstre hideux dépeint par les humanistes poignant des mouvances socialisantes.

C’est, véritablement, scandaleux !

Pensez, une seconde, à toutes les générations futures qui ne payeront pas leur gaz à des prix stratosphérique ! Pensez à ces autres générations futures, issues des familles de paysans pauvres dont les enfants ne mourront pas dans d’atroces souffrances de la faim, de la dysenterie, du choléra ou d’autres maladies parce que leur père aura eu les moyens de s’acheter les équipements sanitaires et médicaux pour l’éviter ! C’est, véritablement, une catastrophe à la fois humanitaire (si l’on se rappelle que cela fera autant de bouches à nourrir plus tard, hein) et écologique (en notant que tout ce gaz qui va servir à produire de la chaleur et de l’électricité, c’est forcément autant de gros degrés celsius ajoutés à une atmosphère déjà irrespirable, voyons).

Autrement dit, tout indique ici que l’exploitation maintenant musclée du gaz de schiste provoque des effets de bords notables sur les individus qui exploitent les gaz d’une part, et sur les individus qui aident ces individus en leur vendant les produits dont ils ont besoin. Au fur et à mesure que les premiers mettent sur le marché une énergie à bas prix, les seconds sortent de la pauvreté de façon à la fois rapide et inattendue.

Nul doute que ce scandale trouvera un nouveau Josh Fox pour dénoncer le gaz de schiste au moyen de quelques torsions de faits vigoureuses, ou un nouveau Michael Moore pour dénoncer les impacts néfastes de l’enrichissement sur la société indienne du Punjab ou du Rajasthan.

En attendant, permettez-moi, avec toute la naïveté confondante du libéral capitaliste qui grignote des beignets d’enfants communistes en regardant des vidéos sur youtube, de penser que tout ceci améliore nettement le sort de l’humanité.

http://www.contrepoints.org/2012/06/12/86742-gaz-de-schistes-et-gomme-de-guar

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 14 Sep 2012, 17:41

Citation :
Conférence environnementale : Hollande ferme la porte aux gaz de schiste

A l'occasion de la conférence environnementale qui se tient ce vendredi, François Hollande a refusé l'exploitation des gaz de schiste. Le président de la République a donc donné raison aux écologistes tout en disant surveiller les évolutions.

François Hollande a fermé la porte à l'exploitation des gaz de schiste Crédit Reuters

Outre l'annonce de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim en 2016, François Hollande a également mis fin au débat sur l'exploitation des gaz de schiste. "J'ai demandé à Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, de "prononcer sans attendre le rejet de sept demandes de permis déposées auprès de l'État et qui ont légitimement suscité l'inquiétude dans plusieurs régions", a déclaré le Chef de l’État, ce vendredi à l'occasion de la conférence environnementale avant d'ajouter que "s'agissant de l'exploration et de l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, telle sera ma ligne de conduite tout au long de mon quinquennat".

Il s'est justifié en précisant que "dans l'état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l'exploitation des gaz et huiles de schiste par facturation hydraulique, seule technique aujourd'hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et l'environnement". En dépit d'avoir été la cible des écologistes suite à sa position sur le nucléaire, Arnaud Montebourg a affirmé soutenir "cette décision politique". "Je n'ai jamais dit autre chose", a martelé le ministre du Redressement productif. Ce dernier a néanmoins nuancé ses propos en précisant qu'il fallait "regarder les évolutions techniques et observer avec précision les dégâts environnementaux".

Fin août, Jean-Marc Ayrault avait suscité une polémique en déclarant que la question de l'exploitation des gaz de schiste n'était "pas tranchée". En réponse, Nicolas Hulot avait demandé "un moratoire sur l'exploitation des énergies fossiles non conventionnelles". Le débat est donc clos, pour l'instant...

Rappel : il y aurait environ 800 milliards d'euros de gaz de schiste dans le sous-sol français. Aux USA, l'exploitation du gaz de schiste a déjà créé 600 000 emplois, et cela fera 1,5 millions d'emplois en 2035.

Mais en France on n'a ni besoin d'argent, ni besoin d'emplois, pas vrai ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 14 Sep 2012, 17:46

Pas de nucléaire (danger), pas de pétrole à cause du CO², pas de gaz de schiste.

L'industrie française va bientôt tourner aux éoliennes ! lol!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 14 Sep 2012, 17:52

Nous savons bien que les socialistes sont les plus grand des démagogues...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 15 Sep 2012, 13:25

Gaz de schiste : mais quand la France se décidera-t-elle enfin à prendre son indépendance énergétique en main ?

Dans le cadre de la conférence environnementale, François Hollande a fermé la porte à l'exploitation des gaz de schiste. Le président de la République a finalement donné raison aux écologistes, sans entendre les arguments en faveur de leur exploitation.


Atlantico : Dans le cadre de la conférence environnementale, François Hollande a fermé la porte à l'exploitation des gaz de schiste. Le président de la République a donc donné raison aux écologistes. Pourquoi la France refuse-t-elle d'exploiter le gaz de schiste ? Pire, même d'engager la phase d'expérimentation ?

Philippe Chalmin : Ce choix est représentatif du blocage français caractéristique, que le gouvernement soit de droite ou de gauche.

Dans ce domaine, François Hollande ne fait que marcher dans les traces de la loi du 3 juillet 2011, dite loi Jacob. Cette loi interdit toute forme d’exploration faisant appel à la fracturation hydraulique, qui est la technologie utilisée pour les gaz de schiste.
Ce choix politique est-il un moyen de ne pas déclencher une crise avec les écologistes ?

C’est tout à fait probable, d’autant plus qu’on avait cru sentir une certaine flexibilité de certains personnes du gouvernement en ce qui concerne le gaz de schiste. Les membres du gouvernement Hollande avaient dit que le dossier n’était pas clos.

Aujourd’hui, François Hollande a refermé presque définitivement (ou du moins pour un bon moment) ce dossier. Je le répète, mais ce dossier avait déjà été fermé par la droite l’année dernière. Le principe de précaution règne donc entre la droite et la gauche.

Vous qui défendez les gaz de schiste, pouvez-vous nous expliquer de quoi il s'agit ?

Les points positifs, c’est d’abord de donner une certaine indépendance énergétique au pays. C’est aussi faire des économies et de développer une énergie moins polluante que le pétrole ou le charbon. Nous serions ainsi moins dépendants que nous le sommes aujourd’hui.

Dans une période où nous souhaitons à tort ou à raison limiter le nucléaire, si nous voulons poursuivre la « décarbonation » de notre économie, sachant que la part du nucléaire ne pourra pas être reprise par les énergies renouvelables aujourd’hui embryonnaire et trop coûteuses, le gaz devient une solution.

Alors bien sûr, vous allez me dire qu’on peut l’importer, mais le produire chez nous n’était quand même pas une mauvaise solution. Au moins semblait-il réaliste de poursuivre les efforts de mesure, d’exploration voir de production pilote. Il aurait été judicieux de connaître concrètement les problèmes que cela peut engendrer sur l’environnement.

Nombreux sont toutefois ceux qui pointent du doigt les risques environnementaux et humains liés à l'exploitation des gaz de schiste. Qu'en est-il dans les faits ?


Effectivement, ils présentent incontestablement des risques d'exploitation, et notamment quant à la technologie de fracturation hydraulique qui doit être gérée avec extrêmement de précaution. Normalement, il n'y a pas de risque pour l'environnement, mais comme partout, le risque zéro n'existe pas.

Pour être plus clair, le risque porte directement sur le forage qui peut déboucher sur une pollution des nappes phréatiques. Le risque humain lié à l'exploitation est quasi nulle, sauf accident classique comme partout. Le seul risque humain est lié à la pollution, du fait de la pollution des nappes phréatiques.

A priori ce risque reste tout de même évitable. Aux États-Unis, il y a eu des pollutions, mais cela était principalement le fait de petits exploitants qui n'avaient ni l'expertise ni les moyens de s'entourer des précautions nécessaires. Mais dans un cadre sécurisé comme on pourrait l'envisager en France, le risque serait totalement supportable.

Quelles leçons peut-on tirer des États-Unis et du Canada qui exploitent les gaz de schiste ?


C’est essentiellement aux États-Unis. Dans ce pays, les gaz de schiste sont une véritable révolution technologique qui affectent non seulement la production de gaz mais aussi la production de pétrole. Incontestablement, cela apporte aux États-Unis un plus pour leur croissance.

Il n’y a pas eu aux États-Unis une interrogation sur les gaz de schiste comme en France. Par ailleurs, je tiens à signaler que plusieurs pays européens et non-européens ont fait le choix du gaz de schiste. Je pense notamment au Royaume-Uni.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16710
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 15 Sep 2012, 14:11

15/09/2012 à 11:57 (info Portail Orange)

Conférence environnementale: Ayrault délivre une feuille de route pour la transition écologique

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault va délivrer samedi après-midi, en clôture de la conférence environnementale, une feuille de route visant à mettre en oeuvre la transition écologique, qui devrait notamment comprendre des mesures de soutien aux énergies renouvelables.


M. Ayrault s'engagera sur "des priorités, des moyens, des calendriers", a indiqué vendredi le président François Hollande dans son discours inaugural, où il a annoncé pour fin 2016 la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) et le rejet de sept demandes d'exploration des gaz de schiste.

D'autres décisions sont attendues sur l'énergie, notamment pour l'éolien et le solaire, des filières en difficulté dont les professionnels réclament des mesures de soutien avec insistance. Le lancement d'un deuxième appel d'offres national pour des parcs d'éoliennes en mer est notamment attendu.

Les travaux des cinq tables rondes (énergie, biodiversité, santé, fiscalité et gouvernance) ont repris samedi avec la participation de quelque 300 élus, représentants des ONG, des syndicats et du patronat.

Ce rendez-vous, qui a mobilisé 14 ministres, doit être renouvelé chaque année.

La table ronde sur l'énergie, celle qui a donné lieu aux échanges les plus vifs, doit arrêter les conditions d'organisation d'un grand débat sur la transition énergétique. Ce débat, visant à définir une stratégie pour notamment réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité à l'horizon 2025 (de 75% à 50%), doit déboucher à la mi-2013 sur une loi.

En rejetant plusieurs demandes d'exploration, le chef de l'Etat a donné des gages aux anti-gaz de schiste, au grand dam du Medef et du groupe Total, qui ont regretté que le débat soit clos "avant d'avoir été ouvert".


Objectif zéro artificialisation des sols

Les économies d'énergie, via un ambitieux plan de rénovation thermique des logements (chaque année, un million de logements mis aux nouvelles normes énergétiques, dont 600.000 anciens), ont été placées en haut des priorités. Des pistes de financement ont été avancées: doublement du plafond du livret A et du livret développement durable, produit de la mise aux enchères des quotas d'émission de CO2, crédit d'impôt développement durable, prêt à taux zéro.

Le Premier ministre pourrait aussi préciser les intentions du gouvernement sur la santé, en évoquant l'interdiction éventuelle du bisphénol A dans les contenants alimentaires au 1er janvier 2013 pour les enfants, au 1er janvier 2014 pour tout le monde. Le texte, voté il y a un an par l'Assemblée, doit passer prochainement au Sénat.

Sujet d'intérêt majeur pour les Français, les débats sur les risques sanitaires environnementaux ont laissé quelques participants sur leur faim.

"C'est très décevant", a confié André Cicolella (Réseau environnement santé). "Le discours de François Hollande montrait un changement de cap en évoquant l'épidémie de maladies chroniques et les perturbateurs endocriniens, mais la table ronde n'a pas repris cette idée", a-t-il dit.

"On a le sentiment d'avoir les mêmes débats qu'il y a 20 ans, il faut un élargissement de la vision, il faut plus d'ambition", a-t-il souhaité. "On ne peut pas, honnêtement, dire qu'on va prendre de grandes décisions dans un temps aussi court", a remarqué la sénatrice (UMP) Chantal Jouanno, ex-secrétaire d'Etat à l'Ecologie, qui participe à ces discussions.

En matière de biodiversité, un objectif de zéro artificialisation nette des sols en 2025 pourrait être acté samedi. Depuis le Grenelle en 2007, l'étalement urbain augmente sans cesse, malgré des objectifs visant à le stabiliser.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12298
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Sam 15 Sep 2012, 23:03

Bien que de gauche tendance écolo (quelle horrrrreur!!!!) je partage l'avis de Philippe il faut au moins explorer cette possibilité des gazs de schiste et rechercher des solutions alternatives à la fragmentation hydraulique.

De même que je suis et reste favorable au nucléaire, donc opposé à la fermeture des centrales.

C'est pas pour autant que je néglige les risques.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Dim 16 Sep 2012, 01:08

adamev a écrit:
Bien que de gauche tendance écolo (quelle horrrrreur!!!!) je partage l'avis de Philippe il faut au moins explorer cette possibilité des gazs de schiste et rechercher des solutions alternatives à la fragmentation hydraulique.

Il n'y a pas de mal à être écolo. L'importance, comme pour tout, c'est d'être raisonnable.

Le gaz de schiste a d'énormes avantages écologiques : il émet bien moins de CO2 que le pétrole. En attendant que les énergies renouvelables ou un nucléaire moins dangereux (la fusion) se développent et deviennent suffisamment rentables, il peut être justement un bon moyen de protéger l'environnement.

Le problème en France c'est que les lobbies nucléaire s'additionnent aux écolos déraisonnables pour empêcher cette nouvelle industrie de se développer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Dim 16 Sep 2012, 03:11

Bonjour Aranud ,

" et ils ne se repentiront pas des oeuvres de leurs mains !"

vu le bien que la nature et l'homme on tiré du pétrole il serait un minimum sensé de s'orienter vers autre chose de moins néfaste pour l'air l'eau, les animaux et l'homme ! 1 tiers de la la faune et flore détruit mais on va continuer sur ce train là Shocked

enfin moi je dis cela je dis rien, c'est comme l'apocalyspe "ça a été écrit pour d'autres !" Mr. Green

Arnaud Dumouch a écrit:
Je partage l'avis de Philippe, Pétrole, gaz de schiste, c'est blanc bonnet / bonnet blanc pour ce qui est de l'empreinte CO².

Seul le Nucléaire a un impact contre cet effet.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Dim 16 Sep 2012, 10:45

Même Bernard Thibault est pour le gaz de schiste ! Faut dire que les premiers bénéficiaires seraient les ouvriers, grâce aux emplois créés :

Citation :
Thibault: Ne pas fermer la porte au gaz de schiste


PARIS - Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, estime qu'il ne faut pas fermer la porte aux recherches sur le gaz de schiste et met en garde le gouvernement contre des choix liés à des coalitions entre les partis de la majorité, en allusion aux écologistes, dans une interview au Journal de Dimanche.

Nous ne devons pas fermer la porte aux recherches dans le domaine de l'énergie, y compris pour les gaz de schiste. Investissons au moins pour explorer. S'il s'avère, à partir de recherches incontestables, pour des raisons environnementales ou de sécurité, qu'il n'est pas souhaitable d'extraire ces gaz, cela ne me pose pas de problème, affirme le numéro un de la CGT.

Mais, selon lui, renoncer à l'exploration est un peu inquiétant. Nous allons finir, alors que notre pays a de véritables atouts énergétiques, par être de plus en plus dépendants dans ce domaine.

Chacun a conscience qu'on est là dans une problématique politique qui met en jeu les relations entre partis formant la majorité présidentielle, estime Bernard Thibault, en allusion à EELV.

Il ne faudrait donc pas que la solution apportée à certains problèmes soit seulement le résultat de coalitions plus politiques qu'efficaces pour l'avenir du pays, dit-il.

Tous les éléments d'appréciation doivent être mis sur la table et présentés aux Français avant de faire des choix uniquement idéologiques, prévient-il.

M. Thibault redit aussi son regret d'une annonce précipitée de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim fin 2016.

Cette fermeture ne sera acceptable que si elle est socialement gérable. Selon lui, on parle un peu trop aisément de reconversion professionnelle mais des personnes exerçant des métiers depuis des décennies ne peuvent pas forcément se reconvertir dans une activité alternative.

Le président François Hollande a annoncé vendredi la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) fin 2016 et le rejet de permis d'exploration de gaz de schiste.


(©AFP / 16 septembre 2012 10h17)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Jeu 18 Oct 2012, 19:38

Le rapport Gallois prendra la défense des gaz de schiste


PARIS - Le rapport commandé par le gouvernement à Louis Gallois sur la compétitivité des entreprises françaises contiendra un plaidoyer en faveur de l'exploitation des gaz de schiste, a rapporté jeudi l'hebdomadaire Paris-Match.

Selon le magazine, l'ex-président d'EADS a eu il y a quelques jours une conversation explosive à ce sujet avec la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho .

D'après Paris-Match, la ministre, qui a reçu l'ex-président d'EADS il y a quelques jours, s'est mise en colère parce que celui-ci lui aurait annoncé que son rapport contiendrait un chapitre sur la nécessité d'exploiter les gaz de schiste pour l'Hexagone qui dispose de près de la moitié des ressources potentielles en Europe de l'Ouest.

Toujours d'après Paris-Match, M. Gallois aurait asséné à la ministre que la France a deux richesses phares, le nucléaire et les gaz de schiste, et qu'il est hors de question de faire l'impasse.

Ces informations ont été publiées alors que Mme Batho est en déplacement en Inde, où elle participe à une conférence de l'ONU sur la biodiversité.

EADS - EUROPEAN AERONAUTIC DEFENCE AND SPACE COMPANY


(©AFP / 18 octobre 2012 19h34)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Lun 29 Oct 2012, 14:22

http://www.atlantico.fr/decryptage/tabou-gaz-schiste-resume-maux-francais-christophe-voogd-522690.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Lun 29 Oct 2012, 17:41

adamev a écrit:
Pas besoin d'être un scientifique pour le savoir... suffit d'voir vu une éolienne dans un champ à vaches... Ce n'est pas tellement le coût de production qui est prohibitif c'est le coût de maintenance. On est très loin du taux (relativement) standard de 6%.

Et qui a vu le parc éolien espagnol de Torres el Molinos... comprend tout de suite la folie de ce truc.

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai six marguerites comme-ça en face de moi. Ça tourne même pas avec le vent. La majeur partie du temps elles tournent sur les générateurs. Remarque, celui qui accepte l'implantation d'une éolienne sur son terrain (champ), touche je crois 2000 euros par an. Pas efficace du tout ce truc. Et ensuite, que fera-t-on de tous ces engins, dont les générateurs sont à coup sûr remplis de cochonnerie. Va savoir s'il n'y a pas de pyralène dans les moteurs ou une autre substance encore plus dangereuse. Non seulement c'est pas efficace mais ça pollue le paysage et crée des nuisances sonores...
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 30 Oct 2012, 13:58

Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Pas besoin d'être un scientifique pour le savoir... suffit d'voir vu une éolienne dans un champ à vaches... Ce n'est pas tellement le coût de production qui est prohibitif c'est le coût de maintenance. On est très loin du taux (relativement) standard de 6%.

Et qui a vu le parc éolien espagnol de Torres el Molinos... comprend tout de suite la folie de ce truc.

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai six marguerites comme-ça en face de moi. Ça tourne même pas avec le vent. La majeur partie du temps elles tournent sur les générateurs. Remarque, celui qui accepte l'implantation d'une éolienne sur son terrain (champ), touche je crois 2000 euros par an. Pas efficace du tout ce truc. Et ensuite, que fera-t-on de tous ces engins, dont les générateurs sont à coup sûr remplis de cochonnerie. Va savoir s'il n'y a pas de pyralène dans les moteurs ou une autre substance encore plus dangereuse. Non seulement c'est pas efficace mais ça pollue le paysage et crée des nuisances sonores...

Salut Loup,

il est certain que l'on a pas de système parfait, ce qui est très très gênant c'est que l'on ne fait que céder a ceux qui dominent les marchés et ne veulent que ce qui va dans mle sens de leurs bénéfices financiers , du coup faire confiance a ces gens ressemble a se passer la corde autour du cou !

j'aimerais que ceux qui font des choix s'engagent sur leur tète et leurs bien et surtout sur la transparence et responsabilité face a l'avenir ! alors là je commencerais a croire que 'lon ne ment pas !

mais leurs faire confiance actuellement c'est donner des armes a Al Capone !!

les groupes pétrolier , nucléaires et autres du même cru, si ils se lancent dans le gaz de schiste on peut être certain de catastrophes et immenses magouilles !
notre système permet que les gros ne soient jamais inquiétés , ça c'est pas de la démocratie !
les lobies aux USA ont lancé avec les pseudos chefs US la guerres et les guerres d'Irak et celles en coures , le résultat on l'a pris dans les gencives et ça continu, avec les sommes englouties (sans compter les massacres inhumains de millions de personnes et la ruine des dizaines de milliers d'âmes américaine ayant pratiqués les horreurs !) il a était calculé que les USA pouvaient couvrir tous les toits des maisons américaines de panneau solaire, et qu'alors ils auraient produit plus d'électricité qu'ils n'en consomment et serait exportateur, ils serait un exemple au yeux du monde sur la réduction de la pollution , ils auraient du travail en abondance a installer et entretenir les nouvelles technos et cela les mettrait en tête sur ce créneau d'avenir de ne plus dépendre du pétrole extérieur et s'orienter rapidement vers des énergies de substitutions !

mais non on a détruit une génération (de super chômeur vivant dans les poubelles) , multiplié la dictature au nom de la sécurité , on a décuplé la haine envers les USA sur la terre entière puisqu'ils se sont permit de mentir et assassiner plus d'1 million de personne au nom des droits de l'homme !
alors quand nos chefs qui pactisent avec tout cela et la finance me disent que c'ets bien tu m'excuse le temps qu'ils ne changeront pas je ne les croirait pas !
de plus le gaz de schiste au USA a détruit des nappes d'eau des cultures etc etc ! quand arrêterons nous de mentir et détruire sous prétexte de survie , alors que c'est nous les destructeurs qui impliquons la survie en faisant des choix criminels digne des plus grands bandits !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 30 Oct 2012, 14:12

Théodéric a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Pas besoin d'être un scientifique pour le savoir... suffit d'voir vu une éolienne dans un champ à vaches... Ce n'est pas tellement le coût de production qui est prohibitif c'est le coût de maintenance. On est très loin du taux (relativement) standard de 6%.

Et qui a vu le parc éolien espagnol de Torres el Molinos... comprend tout de suite la folie de ce truc.

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai six marguerites comme-ça en face de moi. Ça tourne même pas avec le vent. La majeur partie du temps elles tournent sur les générateurs. Remarque, celui qui accepte l'implantation d'une éolienne sur son terrain (champ), touche je crois 2000 euros par an. Pas efficace du tout ce truc. Et ensuite, que fera-t-on de tous ces engins, dont les générateurs sont à coup sûr remplis de cochonnerie. Va savoir s'il n'y a pas de pyralène dans les moteurs ou une autre substance encore plus dangereuse. Non seulement c'est pas efficace mais ça pollue le paysage et crée des nuisances sonores...

Salut Loup,

il est certain que l'on a pas de système parfait, ce qui est très très gênant c'est que l'on ne fait que céder a ceux qui dominent les marchés et ne veulent que ce qui va dans mle sens de leurs bénéfices financiers , du coup faire confiance a ces gens ressemble a se passer la corde autour du cou !

j'aimerais que ceux qui font des choix s'engagent sur leur tète et leurs bien et surtout sur la transparence et responsabilité face a l'avenir ! alors là je commencerais a croire que 'lon ne ment pas !

mais leurs faire confiance actuellement c'est donner des armes a Al Capone !!

les groupes pétrolier , nucléaires et autres du même cru, si ils se lancent dans le gaz de schiste on peut être certain de catastrophes et immenses magouilles !
notre système permet que les gros ne soient jamais inquiétés , ça c'est pas de la démocratie !

Partir du présupposé que les exploitants d'éoliennes et autres gadgets dits écolos sont des parangons de vertu relève d'une grande naïveté.

Les éoliennes sont une activité économique comme les autres et, à ce titre, souffrent - ou souffriront - inévitablement des mêmes défaut que les autres secteurs d'activité économique. Notamment la tentation permanente de constituer des monopoles, d'influer les décisions des pouvoirs publics dans le sens qui leur est le plus favorable, le peu d'attention accordé au consommateur ou à l'usager, etc.

Ce n'est pas parce que c'est soit-disant vert que ça devient subitement plus démocratique, plus vertueux et plus généralement, paré de toutes les qualités.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 30 Oct 2012, 15:05

On devrait plutôt se pencher sur l'hydrogène, source quasi inépuisable et avec la technologie actuelle, nous ne sommes plus du temps des Zeppelins...
De plus c'est une énergie parmi les moins polluantes.

Pour le gaz de schiste, je considère qu'il vaut mieux être trop prudent que pas assez. Il y a de nombreux cas de pollution. Peut-être que si tout était
fait selon les règles de tels incidents seraient évitables, mais le simple fait que ces entreprises d'exploitation iraient plutôt dans le sens d'un laissé allé
car trop préoccupé de leur bon rendement économique nous impose une prudence telle que le moratoire est nécessaire.

Autre point qui me scandalise au plus haut, est cette exploitation de plus en plus de champs de maïs pour produire de l'éthanol, au point de faire augmenter le prix des denrées de base qui pour nous, pays du G8 pouvons y faire face, mais les autres peuplés de la majorité de pauvres en arrachent
suite aux augmentations fulgurantes du prix de ces denrées et tout ça pour l'économie de marché!



Dernière édition par ysov le Mar 30 Oct 2012, 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 30 Oct 2012, 15:06

Lebob a écrit:
Théodéric a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Pas besoin d'être un scientifique pour le savoir... suffit d'voir vu une éolienne dans un champ à vaches... Ce n'est pas tellement le coût de production qui est prohibitif c'est le coût de maintenance. On est très loin du taux (relativement) standard de 6%.

Et qui a vu le parc éolien espagnol de Torres el Molinos... comprend tout de suite la folie de ce truc.

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai six marguerites comme-ça en face de moi. Ça tourne même pas avec le vent. La majeur partie du temps elles tournent sur les générateurs. Remarque, celui qui accepte l'implantation d'une éolienne sur son terrain (champ), touche je crois 2000 euros par an. Pas efficace du tout ce truc. Et ensuite, que fera-t-on de tous ces engins, dont les générateurs sont à coup sûr remplis de cochonnerie. Va savoir s'il n'y a pas de pyralène dans les moteurs ou une autre substance encore plus dangereuse. Non seulement c'est pas efficace mais ça pollue le paysage et crée des nuisances sonores...

Salut Loup,

il est certain que l'on a pas de système parfait, ce qui est très très gênant c'est que l'on ne fait que céder a ceux qui dominent les marchés et ne veulent que ce qui va dans mle sens de leurs bénéfices financiers , du coup faire confiance a ces gens ressemble a se passer la corde autour du cou !

j'aimerais que ceux qui font des choix s'engagent sur leur tète et leurs bien et surtout sur la transparence et responsabilité face a l'avenir ! alors là je commencerais a croire que 'lon ne ment pas !

mais leurs faire confiance actuellement c'est donner des armes a Al Capone !!

les groupes pétrolier , nucléaires et autres du même cru, si ils se lancent dans le gaz de schiste on peut être certain de catastrophes et immenses magouilles !
notre système permet que les gros ne soient jamais inquiétés , ça c'est pas de la démocratie !

Partir du présupposé que les exploitants d'éoliennes et autres gadgets dits écolos sont des parangons de vertu relève d'une grande naïveté.

Les éoliennes sont une activité économique comme les autres et, à ce titre, souffrent - ou souffriront - inévitablement des mêmes défaut que les autres secteurs d'activité économique. Notamment la tentation permanente de constituer des monopoles, d'influer les décisions des pouvoirs publics dans le sens qui leur est le plus favorable, le peu d'attention accordé au consommateur ou à l'usager, etc.

Ce n'est pas parce que c'est soit-disant vert que ça devient subitement plus démocratique, plus vertueux et plus généralement, paré de toutes les qualités.

Salut Lelob,

là tu déduit ce que tu veux mais pas ce que j'ai écrs, je n'ai jamais dis que ceux qui installent des éoliennes ou autres sont des modèle de vertus, j'ai justement dis, qu'il fallait contraindre d'impliquer sur leur tête ceux qaui prétendent que c'est le top sans risque qu'ils maitrisent et qu'ils feront le s choses bien !

il est trop simple de laisser des boites foutre le mer,dier partout et ensuite se barrer avec les ronds et laisser des décharges ou dégâts a assumer par les autres !
de même les boites qui par la suite se revendent ou se mettent en faillites et ainsi sont débarrassées de responsabilité morale, c'est un peu simple ! les noms des boites ont s'en fiche, l'important ce sont ceux qui ont étaient a la tête et ceux qui avaient des postes de responsabilité légales et techniques !

ceux là même 30ans après s'ils ont fait fortune il faut les retrouver et contraindra d'assumer la casse !

y a plein de type archi millionnaires ou milliardaires qui on remplit leurs poches et se sont barrés sentant venir la vent des frais assumer ! et nos lâches complices tant politiques que fonctionnaires ne font rien , par contre fait 2kmh d’excès de vitesse et te voila délinquant et on te reprend ton permis et tu ne peux plus bosser ni assumer ta famille !
de tout cela on va arriver a engendrer que des rebelles qui tireront dans le tas vu que le mot justice est trahit et remplacé par légalité irresponsable !

sur ce principe en 1914 les douaniers ont été placés a l'arrière des tranchés avec des mitrailleuses afin que les soldat lassés de 4 ans de boucherie a la baïonnette corps a corps ne s'enfuit pas, et nos héros de fonctionnaire douaniers policiers on ouvert le feu sur les jeunes soldats qui en avaient mare de tuer leurs semblables !
mais que veux tu "on a des ordres et on est de bons fonctionnaires français (qui veulent rien voir ni se poser de question et surtout pas s'impliquer humainement au prix du réel) aujourd'hui on a les mêmes héros en place a tous niveau ! comme quoi les chiens font pas de chats !

c'est sur ce tableau lamentable que je râle car avec ça on recommence a plonger dans les mêmes situations et on engendrera les mêmes résultats !
on a eu les même en 1940 qui on signés les envois de train de Juifs et autres héros


Dernière édition par Théodéric le Jeu 01 Nov 2012, 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 30 Oct 2012, 15:25

Clap , clap , clap , cher Théodéric .

Pour en revenir aux éoliennes , il ne faut pas oublier qu'elles ont été à la base de la civilisation occidentale pendant plus d'un millénaire : les moulins à vent des meuniers et des pompeurs d'eau ( voir la Hollande ancienne ) .

Mais elles ne constituent plus que des solutions locales , il serait naïf de ne pas le reconnaître . ( Il en est de même des usines marémotrices comme celle de l'estuaire de la Rance ) .

Ceci dit , je ne désespère pas d'installer une petite éolienne de pompage avec cascade génératrice d'électricité , chez mon beau-fils qui habite au bord d'une rivière sujette à débordements . Il a beau être bouché et intoxiqué par la religion de la LASCIENCE .
Je crois qu'il finira par comprendre , si la nature l'emmerde suffisamment .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 30 Oct 2012, 17:25

ysov a écrit:
On devrait plutôt se pencher sur l'hydrogène, source quasi inépuisable et avec la technologie actuelle, nous ne sommes plus du temps des Zeppelins...
De plus c'est une énergie parmi les moins polluantes.
Salut ysov, soit je n'ai compris ce que tu voulais dire, soit tu dois faire une erreur.

sur ce fil sur les gaz de schistes, on s'intéresse aux sources d'énergie. l'hydrogène n'est pas une source d'énergie (sauf, avec le lithium, pour les projets type ITER et autres), l'hydrogène est un vecteur d'énergie.

l'hydrogène (dihydrogène H2 pour la pile à combustible) n'est pas "quasi inépuisable", mais plutôt quasi-inexistant. et donc il faut le fabriquer. entre l'énergie qu'il faut pour le fabriquer et l'énergie qu'il te restituera (pile à combustible), entre les deux, tu auras perdu de l'énergie.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mar 30 Oct 2012, 18:26

Bonjour.

L'hydrogène ne pourrait pas servir uniquement comme pile, mais bel et bien comme gaz combustible. De plus en plus de sommité y voient un palliatif extraordinaire aux sources fossiles.

En effet, L'hydrogène possède un haut pouvoir énergétique gravimètrique: 120 MJ/kg comparé au pétrole (45 MJ/kg), au méthanol (20 MJ/kg) et au gaz naturel (50 MJ/kg). Cependant c'est aussi le gaz le plus léger (2,016g/mol H2), d'où un faible pouvoir volumétrique: 10,8 MJ/m3 face au méthanol (16 MJ/m3), gaz naturel (39,77 MJ/m3) et c'est ce point qui est encore problématique de nos jours, mais des recherches ont toujours cours un peu partout.
Sa légèreté est tel que c'est pour cela que les allemands les premiers l'utilisèrent pour leurs dirigeable, mais cependant il est tellement inflammable que la solidité de même que l'étanchéité totalement efficace nécessite encore beaucoup de recherches et d'expérimentations.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mer 31 Oct 2012, 13:51

OK mais... on le trouve où le dihydrogène ? ...sa légèreté est telle... qu'il y en a pas sur Terre !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Mer 31 Oct 2012, 21:12

Il y en a partout au contraire, ne serais-ce du fait que la terre contient environ 75% d'eau. ;) Suffit seulement de le fabriquer ce que les allemands firent les premiers pour leurs dirigeables allant jusqu'à 150 mètres de longueur!

C'est comme le nucléaire, doit-t-on le prélever dans des gisements? bien-sûr que non il faut fabriquer cette énergie! Le pétrole lui on le puise mais il faut le raffiner donc cela aussi bouffe de l'énergie et même dans les raffineries nous voyons plusieurs cheminées qui brûlent en permanence les vapeurs
de ce pétrole! Quand je passe en voiture dans l'est de ma ville de Montréal, je peux vous dire que ça sent en titi!

L'hydrogène grâce entre autre à l'eau sera inépuisable pour le fabriquer et il suffit avec les recherches en cours de trouver la bonne technologie pour sa
combustion et surtout sa conservation la plus sécuritaire possible dû par sa très grande légèreté, volatilité et tout ça se généralisera quand les lobbys
du pétrole cesseront de toujours remporter la manche!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Jeu 01 Nov 2012, 15:11

Salut Boulo,

comme je fais des travaux je regarde a installer une petite éolienne sur le terrain (sauf si on me taxe et surtaxe vu les imbéciles en place), il y a du vent régulier et c'est pas envahissant a la vue pour les voisins (en plus c'est silencieux) ainsi je verrais les problèmes qui découlent de cela et la mini rentabilité . je ne peux pomper d'eau y a rien sur place et ça reviendrait cher.

je crois que si au lieu d'em,,,dé les habitants du pays a interdire et surtaxer on les laissaient bâtir leurs maisons et produire de l’électricité individuelle (pas besoin de tout subventionner mais veiller a ce que l'on ne plume pas les gens car ça dégoute d'entreprendre quoi que ce soit) l’emploi l'industrie et le commerce et donc les comptes de l'état irait mieux, mais comme les clowns veulent diriger depuis les bureaux en se planquant avec les copains des copains qui rackettent au passage et monopolisent on en est ou l'on est !

on est capable d'envoyer un pére de famille en prison pour un excés de vitesse de ruiner sa famille et mettre les enfants en danger, mais quand un groupe volent de millions a la nation personne n'est condamné parce que ces messieurs ont leurs entrées , comme ci on élisaient de sois disant responsable politique pour devenir les complices de gens sans scrupules !
c'est facile de condamner le citoyen lambda car on ne risque rien, alors que s'en prendre a des gens placés là ça craint, c'est ainsi que ça tourne au mafiosisme et chantage puisque chacun a des infos sur les malhonnêtetés des autres !

donc je vais voir si installer une éolienne m'oblige a devenir écologiste ou Ps ou UMP et complice de quoi ?? ou si c'est simplement possible en s'en remttant a Eole ou au Christ Very Happy Very Happy

boulo a écrit:
Clap , clap , clap , cher Théodéric .

Pour en revenir aux éoliennes , il ne faut pas oublier qu'elles ont été à la base de la civilisation occidentale pendant plus d'un millénaire : les moulins à vent des meuniers et des pompeurs d'eau ( voir la Hollande ancienne ) .

Mais elles ne constituent plus que des solutions locales , il serait naïf de ne pas le reconnaître . ( Il en est de même des usines marémotrices comme celle de l'estuaire de la Rance ) .

Ceci dit , je ne désespère pas d'installer une petite éolienne de pompage avec cascade génératrice d'électricité , chez mon beau-fils qui habite au bord d'une rivière sujette à débordements . Il a beau être bouché et intoxiqué par la religion de la LASCIENCE .
Je crois qu'il finira par comprendre , si la nature l'emmerde suffisamment .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il faut exploiter le gaz de schiste.   Ven 02 Nov 2012, 13:29

Bonjour Jean Luc,
c'est exactement le probléme,

tout le monde est baptisé ou peu sans faut et au lieu que du bon grain ne pousse on a de l'ivraie, le jour viendra et Il Vient où Le Seigneur acceptera que les anges viennent arracher l'ivraie , certainement ce sera terrible vu que Jésus signale qu'Il n'accepte pas que cela se fasse quand les anges le demandent car cela pourrait effrayer le bon grain , mais cela ce fera ( lors du Jugement ) !

aujourd'hui la Charité qui engage est froide, tous le monde est sois disant d'accord pour le bien le partage etc ect , mais on attend que ce soit le gouvernement qui décide le partage , alors que Le Seigneur n'a pas établit des fonctionnaires pour être La Charité Vivante mais ses Frères et fils Spirituels ainsi chaque Homme s'implique en son nom en tant que personne !
nous sommes devenu tellement anesthésié par le système sociale qui fait de nous un individu moribond et juste penseur de bonnes idées (pas souvent suivies d'actions) que l'Eglise nous semble une religion et un ritualisme nous suffit même si dans le fond il ne suffit pas , du coup pas de croissance car pas de mort a sois même !
l’Église du temps ou rome dominait ce coin du monde a renversée rome et ses armées violentes sans combattre en Vivant du Christ et de la Charité, aujourd'hui la solution demeure la même ; mais voila qui veut vraiment partager en confiance ?, on prétend que ce serait réservé au ordre religieux les autres eux sont certainement appelés a vivre en païens et sans s'impliquer a des actes qui les engagent ?, il y a les religieux et les bâtardés demi chrétiens ??
non nous sommes très très tièdes et sans fermeté du coup on vit a peine la tête a ras du fil de l'eau en passant notr evie a se débattre sans dominer au milieu de l'enemis car onn fait des conscessions des statuts quo des demi choix , bref on batit a moitié sur le sable et a moitié sur le rocher et encore avec de smatériaux douteux !!

a quand des témoins de feu pour ramener les brebis a la Bergerie Céleste !?

il n'y a aucune solution humaine a cette vie , même pas au plan économique financier et social, si la vie Éternelle n'est pas le Centre et le but = le Christ on ne peut pas s'élever on ne fait que couler et comme le serpent se trainer dans la poussière dans les passions du ventre de chair ! !
que le monde s'n fou,te quoi de plus normal, mais que les Chrétiens ne soient pas impliqués pleinement en cela , pas étonnant que l'on en soit où l'on est, on, ne joue nullement notre rôle de "Lumiére du Monde et Ville situé sur une Haute Montagne et encore moins Sel qui donne du goût !" !

une paroisse n'est pa sun club qui prend un repas le dimanche ni un club de gens bien, elle devrait etre le ferment Vivifiant de son quartier , mais là c’est desséché car on y est de manière formelle avant d'y être Spirituelle !
c'est aux Chrétiens de base de recréer par Amour du Christ une communauté , non pas bâtit sur des idées ou une hiérarchie fonctionnaire , mais sur une vie de prière et de Communion VOULUE et une Vie de Communauté a réinventer en écoutant l'Esprit , il faut etre prés a tout perdre pour tout gagner !

jean-luc a écrit:
Nous pouvons bien croire que c'est en creusant des trous qu'on remonterait une économie qui se divise d'elle même, cela ne laissera jamais une meileure terre a nos enfants. Personnelement, je
me soucierais plus d'eux que de l'économie.
Malheureusement, nous ne voulons pas faire confiance à la providence divine.
C'est une sombre erreur, car nous ce que nous faisons de nous-mêmes, est voué à l'echec.
Nous ne devrions plus esperer d'une economie pour exister,mais d'un esprit de verité,comme les premiers chrétiens qui vendèrent leur biens pour partager en frères selon les besoins de chacuns.
Je rêve de ce jour ou les hommes se tourneront vers l'amour du prochain comme soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut exploiter le gaz de schiste.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il faut exploiter le gaz de schiste.
» quand faut il arroser ses cactus ???
» faut il se tourner vers la MECQUE ?
» Somnambule ? Il faut dormir !
» je suis spécial(e),il faut que j'en soi conscient(e)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: