DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le miracle de Lanciano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Le miracle de Lanciano   Dim 04 Juil 2010, 16:45

Constatant qu'il y a ici dans ce forum plusieurs sujets conçernant le suaire de Turin, je serais très curieux de constater ici, les opinions de ceux et celles qui connaissent ce phénomène.

Voici l'historique de ce miracle et de quelques faits reliés à des études scientifiques sur cela:


18 juin 2003

Le miracle de Lanciano

Voici l’histoire du miracle Eucharistique de Lanciano et ses conclusions par la "science" du 20 éme siècle* ! A travers certains des plus prodigieux miracles que l’homme ait jamais pu témoigner, entre autres, à travers les miracles Eucharistiques, miracles divins qui démontreront à maintes reprises la présence réelle de Jésus dans le Saint Sacrement de l’autel. Le plus connu de ces miracles est, sans le moindre doute, celui de Lanciano, petite ville, pour ne pas dire village médiéval, en Italie, à quelques kilomètres de la mer Adriatique.


Photo - 20.6 ko
Photo
Voici donc ce remarquable récit : "Un moine basilien, sage sur les choses du monde mais moins sur les choses de la foi, passait par un moment difficile dans sa perception de la réelle présence de Notre Seigneur Jésus-Christ dans l’Eucharistie. Il priait constamment pour le soulagement de ses doutes ; celui-ci effectivement. doutait et se trouvait consumé d’effroi de perdre un jour sa vocation. Son martyre était très pénible et il souffrait quotidiennement de la routine de son sacerdoce. Finalement un matin, pendant la célébration de la Messe, sujet à une grande attaque de doutes, il commença la Consécration devant les habitants d’un village voisin. Soudainement après la Consécration du Pain et du Vin, ce qu’il vit sur l’autel le fit trembler des mains. Il resta interdit, le dos tourné aux fidèles, pendant un moment qui sembla aux paroissiens une éternité, puis, doucement il se tourna vers eux et leur dit : "O témoins heureux à qui le Dieu Béni, pour contredire mon incrédulité, a voulu se révéler Lui-Même dans ce béni Sacrement et Se rendre visible à nos yeux Venez voir notre Dieu si près de nous. Voici la Chair et le Sang de notre Christ Bien-Aimé."

En effet, l’Hostie s’était transformée en Chair et le Vin en Sang ! Les fidèles, ayant témoigné du miracle, commencèrent à pleurer, en demandant pardon, et en suppliant miséricorde. Certains se frappèrent la poitrine, en confessant leurs péchés et en se déclarant indignes de témoigner de ce miracle, d’autres encore s’agenouillèrent en respect et en remerciement pour le cadeau que Dieu leur avait offert. Ce jour même, la rumeur du miracle parcourut tout le village comme un feu embrase une forêt et, tout aussi vite, les villages voisins jusqu’au Saint-Siège même."

Là ne finit pas notre histoire. Certes, "le don" de Lanciano était adressé au bon moine italien, au peuple du petit village et aux hommes de ce temps, mais aussi aux hommes de toutes les nations du monde et de toutes générations à venir, car ce qui est le plus remarquable, est la continuité même de ce miracle, un miracle qui demeura visible pour tous pendant une période de plus de 1297 ans, sans, toutefois, le moindre usage d’un quelconque produit de conservation ou substance chimique permettant à la Chair et au Sang de rester frais, car oui, la Sainte Hostie, transformée en Chair, et le Vin transformé en Sang, sont demeurés, pendant plus de douze siècles, parfaitement intacts.

En 1970, 1971 et plus tard en 1981, une investigation scientifique fut encouragée par l’Eglise Catholique. L’illustre Professeur Odoardo Linoli, Professeur d’Anatomie, d’Histologie Pathologique, de Chimie et de Microscopie Clinique, commença une longue série d’analyses et de tests afin de déterminer l’exacte nature du-dit miracle. Les investigations furent toutes menées avec des procédures de haute gamme technologique dont les observations furent largement confirmées par une série de photographies prises au microscope. Les analyses, une fois terminées, permirent les conclusions suivantes : Le spécimen "Chair" de l’Eucharistie est indubitablement de la chair humaine. Le spécimen "Sang" de l’Eucharistie est indubitablement du Sang humain. Le spécimen "Chair" de l’Eucharistie est composé de tissus musculaires d’un cœur humain. Dans le spécimen "Chair" de l’Eucharistie on peut, entre autres, observer : Le spécimen "chair" de l’Eucharistie est un CŒUR HUMAIN, complet dans sa structure essentielle. Le spécimen "Chair" et "Sang" de l’Eucharistie ont le même type sanguin, AB (Note : Type sanguin identique a celui trouvé par le Professeur Baima Bollone sur le Saint Suaire de Turin). Plusieurs minéraux ont été trouvés dans le spécimen "Sang" de l’Eucharistie : Chlorites, phosphores, magnésium, potassium, sodium et calcium. Il fut trouvé dans le spécimen "Sang" de l’Eucharistie des protéines dans les mêmes proportions normales qui sont trouvées dans les sero-protéiques de sang courant.

La préservation de la Chair et du Sang, qui furent exposés dans leur état naturel, sans le moindre moyen de quelconque forme de préservation, pendant douze (12) siècles à l’action d’agents atmosphériques et biologiques, constituent un extraordinaire phénomène, scientifiquement inexplicable. De plus, il fut observé une étrange anomalie dans le spécimen "Sang" de l’Eucharistie : Une fois liquéfié, le Sang Eucharistique de Lanciano garde toutes ses propriétés chimiques et physiques sans toutefois se détériorer sous une forme quelconque. En effet, normalement, quinze minutes après l’extraction d’un sang humain ordinaire, toutes les activités biologiques périssent irrémédiablement, cependant le spécimen de Lanciano en tout moment conserve toutes ses propriétés biochimiques intactes. Je crois que l’on peut dire que, appelée à témoigner, la Science, malgré son incapacité à expliquer ce phénomène, a donné une réponse on ne peut plus réfléchie sur l’authenticité du miracle Eucharistique de Lanciano. Celle-ci aussi avoue, peut-être avec amertume, que tous les résultats d’analyse constituent une violation absolue des lois de la physique.

*Ces textes sont extraits du livre " Un message d’Amour " de X.Reyes-Ayral aux éditions Résiac.

Ce qui me semble totalement intriguant est que le groupe sanguin serait le même entre cette ostie devenu chair et les taches de sang analysé du suaire de Turin.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 04 Juil 2010, 17:05

Je pense plutôt que le contraire eût été intriguant! ;)
Ils n'ont donc pas communié ce jour là!? Mr.Red
Merci pour cette info! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 04 Juil 2010, 21:41

Moi j'aurais hésité à communier, sérieux !!! Embarassed

J'aurai plutôt couru au confessional avant !!! pale
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Lun 05 Juil 2010, 00:12

Raphaël a écrit:
Je pense plutôt que le contraire eût été intriguant! ;)
Ils n'ont donc pas communié ce jour là!? Mr.Red
Merci pour cette info! Thumright


Oui tu as raison le contraire aurait été intriguant du point de vue de la foi, mais la notion de ce qui intrigue dans le cadre de mon expres​sion(ce dont j'aurais dû spécifier) fut du point de vue d'un scientifique. Donc, intriguant au point que logiquement, un scientifique serait stimulé face à ce mystère au point de désirer à concrétiser des démarches afin d'étudier de plus près ce phénomène. Moi je connais l'existence de ce phénomène depuis au moins une vingtaine d'années, mais ce qui me surprend est la constatation que peu de gens connaissant finalement l'existence de ce phénomène, mais cela est compréhensible car les médias de toutes sortes ont jusqu'à présent ignorés cela, donc la propagation mondiale de cette existence est inexistante... Le suaire de Turin est totalement en priorité dans le suivi médiatique, mais il me semble que le cas de Lanciano, mériterait autant de l'intérêt du côté scientifique que de la foi. Faudrait peut-être que je songe à tenter de communiquer avec des personnalités scientifiques historiques qui sont concentrées au suaire afin de les inciter à se pencher au phénomène si intriguant de Lanciano?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Lun 05 Juil 2010, 07:50

Il faudrait un jour procéder à une analyse ADN de ces reliques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Jeu 27 Jan 2011, 22:47




Le rapport du prof. Linoli fut publié dans "Quaderni Sclavo in Diagnostica", 1971, fasc. 3 (Grafiche Meini, Siena) et suscita un vif intérêt dans le monde scientifique. Aussi en 1973, le Conseil Supérieur de l'Organisation mondiale de la Santé O.M.S./O.N.U. nomma une commission scientifique pour vérifier, selon des expériences de contrôle, les conclusions du médecin italien. Les travaux durèrent 15 mois avec un total de 500 examens. Les recherches furent les mêmes que celles effectuées par le prof. Linoli, avec d'autres compléments. La conclusion de toutes les réactions et de toutes les recherches confirmèrent ce qui avait déjà été déclaré et publié en Italie.

De manière précise, il fut affirmé que les fragments prélevés à Lanciano ne pouvaient pas être assimilés à des tissus momifiés. Leur conservation après presque douze siècles, dans des reliquaires de verre et en l'absence de substances conservatives, antiseptiques, antifermentatives et momificantes, n'est pas scientifiquement expliquable : en fait les vases qui renferment ces reliques n'empêchent pas l'accès de l'air et de la lumière ni l'entrée de parasites d'ordre végétal ou animal, véhicules ordinaires de l'air atmosphérique. Quant à la nature du fragment de chair, la commission déclare sans hésitation qu'il s'agit d'un tissu vivant car il répond rapidement à toutes les réactions cliniques propres aux êtres vivants.

Ce verdict confirme donc pleinement les conclusions du prof. Linoli. Il n'est pas moins surprenant de constater qu'un miracle italien du haut Moyen Âge ait intéressé à ce point l'OMS et les Nations Unies! Mais voilà une autre surprise, l'extrait du compte-rendu des travaux scientifiques de la Commission Médicale de l'OMS et de l'ONU, publié en décembre 1976 à New-York et à Genève, déclare dans sa conclusion que la science, consciente de ses limites, se rend devant l'impossibilité de donner une explication. Le dernier paragraphe n'est certainement pas une déclaration de foi religieuse mais c'est au moins l'apologie de l'humilité que doit posséder celui qui se dévoue à la recherche scientifique.



Quelques illustrations afin de mieux expliquer les examens scientifiques exécutés



Fig. 1 - (Eosina x 200). Aspect histologique général d'un échantillon de la Chair, avec fibres récoltées en faisceaux de façon longitudinale, comme dans les couches superficielles externes du coeur.



Fig. 2 - le Coeur du Miracle de lanciano (Mallory x 250). Une artère et, très près, une ramification du nerf vagal.



Fig. 3 - Le Coeur du Miracle de Lanciano (Mallory x 400). On peut voir l'aspect classique "rêche" de l'endocarde; la structure syncytiale du tissu du myocarde.



Fig. 4 - (x 80). Au-dessus : Test d'hémagglutination effectué sur un échantillon de Sang de Lanciano : à gauche sérum anti-A; à droite, sérum anti-B. Au-dessous : Test d'hémagglutination effectué sur un échantillon de la Chair de Lanciano : à gauche, sérum anti-A; à droite, sérum anti-B. Il apparaît ainsi que la Chair et le Sang de Lanciano appartiennent au groupe sanguin AB.



Fig. 5 - Tracé d'électrophorèse des protéines du Sang.

Le profil des fractions protéiques du sérum est superposable à celui d'un échantillon de sang frais. En conclusion, on peut dire que la Science, appelée à témoigner, a donné une réponse certaine et convaincante de l'authenticité du Miracle Eucharistique de Lanciano.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Jeu 27 Jan 2011, 22:52












Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 15:15

Je crois aussi que, si le moreceau du coeur avait été coupé par quelqu'un, il aurait fallu que ce soit un spécialiste genre chirurgien (il faudrait que je vérifie).
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 16:22

RenéMatheux a écrit:
Je crois aussi que, si le moreceau du coeur avait été coupé par quelqu'un, il aurait fallu que ce soit un spécialiste genre chirurgien (il faudrait que je vérifie).

En effet, les spécialistes qui se sont penchés à cette chair affirmèrent qu'une main chirurgicale délicate aurait été nécessaire. Mais ce qui est le comble de l'extraordinaire, est que cette chair
ainsi que ces caillots, ont leur fraîcheur comme si cela avait eu lieu la journée même et depuis des siècles, sans aucune trace de moyen de conservation!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 17:07

ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je crois aussi que, si le moreceau du coeur avait été coupé par quelqu'un, il aurait fallu que ce soit un spécialiste genre chirurgien (il faudrait que je vérifie).

En effet, les spécialistes qui se sont penchés à cette chair affirmèrent qu'une main chirurgicale délicate aurait été nécessaire. Mais ce qui est le comble de l'extraordinaire, est que cette chair
ainsi que ces caillots, ont leur fraîcheur comme si cela avait eu lieu la journée même et depuis des siècles, sans aucune trace de moyen de conservation!
C'est assez extraordinaire. En fait, c'est un peu un miracle permanent comme le sang de Saint Janvier.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 17:36

RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je crois aussi que, si le moreceau du coeur avait été coupé par quelqu'un, il aurait fallu que ce soit un spécialiste genre chirurgien (il faudrait que je vérifie).

En effet, les spécialistes qui se sont penchés à cette chair affirmèrent qu'une main chirurgicale délicate aurait été nécessaire. Mais ce qui est le comble de l'extraordinaire, est que cette chair
ainsi que ces caillots, ont leur fraîcheur comme si cela avait eu lieu la journée même et depuis des siècles, sans aucune trace de moyen de conservation!
C'est assez extraordinaire. En fait, c'est un peu un miracle permanent comme le sang de Saint Janvier.

Contrairement à Lanciano, l'Église s'est jamais prononcée sur celui de Saint-Janvier, car il faut pas oublier que ce sois-disant sang, sont dans des ampoules hermétiques alors que la chair et le sang de Lanciano, est exposé à l'air, car leur contenant non hermétique...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 17:50

ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je crois aussi que, si le moreceau du coeur avait été coupé par quelqu'un, il aurait fallu que ce soit un spécialiste genre chirurgien (il faudrait que je vérifie).

En effet, les spécialistes qui se sont penchés à cette chair affirmèrent qu'une main chirurgicale délicate aurait été nécessaire. Mais ce qui est le comble de l'extraordinaire, est que cette chair
ainsi que ces caillots, ont leur fraîcheur comme si cela avait eu lieu la journée même et depuis des siècles, sans aucune trace de moyen de conservation!
C'est assez extraordinaire. En fait, c'est un peu un miracle permanent comme le sang de Saint Janvier.

Contrairement à Lanciano, l'Église s'est jamais prononcée sur celui de Saint-Janvier, car il faut pas oublier que ce sois-disant sang, sont dans des ampoules hermétiques alors que la chair et le sang de Lanciano, est exposé à l'air, car leur contenant non hermétique...
Ce n'est peut etre pas du soi disant sang, mais du sang, malgré les dires de certains "scientifiques" qui énoncent des hypothèses comme des affirmations sans en avoir la même preuve. Il y a tout de même le fait troublant de la liquéfaction chaque année.
Mais là, on s'égare.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 17:53

RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:


En effet, les spécialistes qui se sont penchés à cette chair affirmèrent qu'une main chirurgicale délicate aurait été nécessaire. Mais ce qui est le comble de l'extraordinaire, est que cette chair
ainsi que ces caillots, ont leur fraîcheur comme si cela avait eu lieu la journée même et depuis des siècles, sans aucune trace de moyen de conservation!
C'est assez extraordinaire. En fait, c'est un peu un miracle permanent comme le sang de Saint Janvier.

Contrairement à Lanciano, l'Église s'est jamais prononcée sur celui de Saint-Janvier, car il faut pas oublier que ce sois-disant sang, sont dans des ampoules hermétiques alors que la chair et le sang de Lanciano, est exposé à l'air, car leur contenant non hermétique...
Ce n'est peut etre pas du soi disant sang, mais du sang, malgré les dires de certains "scientifiques" qui énoncent des hypothèses comme des affirmations sans en avoir la même preuve. Il y a tout de même le fait troublant de la liquéfaction chaque année.
Mais là, on s'égare.

Ce qui est sûr en tous cas, est que du sang ou imitation qui se liquéfie fut facilement reproductible en labo à une température minima très spécifiquement établi également.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 17:56

ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:

C'est assez extraordinaire. En fait, c'est un peu un miracle permanent comme le sang de Saint Janvier.

Contrairement à Lanciano, l'Église s'est jamais prononcée sur celui de Saint-Janvier, car il faut pas oublier que ce sois-disant sang, sont dans des ampoules hermétiques alors que la chair et le sang de Lanciano, est exposé à l'air, car leur contenant non hermétique...
Ce n'est peut etre pas du soi disant sang, mais du sang, malgré les dires de certains "scientifiques" qui énoncent des hypothèses comme des affirmations sans en avoir la même preuve. Il y a tout de même le fait troublant de la liquéfaction chaque année.
Mais là, on s'égare.

Ce qui est sûr en tous cas, est que du sang ou imitation qui se liquéfie fut facilement reproductible en labo à une température minima très spécifiquement établi également.
Il n'est pas du tout prouvé que le sang de Saint Janvier ne soit pas du sang.
De plus cela pose un problème parce qu'il me semble que le miracle a lieu en Octobre. Alors il ne fait plus chaud en Octobre qu'en Aout, Non?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 18:02

RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:


Contrairement à Lanciano, l'Église s'est jamais prononcée sur celui de Saint-Janvier, car il faut pas oublier que ce sois-disant sang, sont dans des ampoules hermétiques alors que la chair et le sang de Lanciano, est exposé à l'air, car leur contenant non hermétique...
Ce n'est peut etre pas du soi disant sang, mais du sang, malgré les dires de certains "scientifiques" qui énoncent des hypothèses comme des affirmations sans en avoir la même preuve. Il y a tout de même le fait troublant de la liquéfaction chaque année.
Mais là, on s'égare.

Ce qui est sûr en tous cas, est que du sang ou imitation qui se liquéfie fut facilement reproductible en labo à une température minima très spécifiquement établi également.
Il n'est pas du tout prouvé que le sang de Saint Janvier ne soit pas du sang.
De plus cela pose un problème parce qu'il me semble que le miracle a lieu en Octobre. Alors il ne fait plus chaud en Octobre qu'en Aout, Non?


Mais des expériences ont démontrées qu'une substance non liquide, suffit qu'à une légère augmentation de la température pour se liquéfier.

Donc ces deux miracles ne peuvent être comparable, car celui de Saint-Janvier est reproductible, alors que Lanciano déboute totalement, de l'aveu même de l'OMS.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 19:05

ysov a écrit:


Mais des expériences ont démontrées qu'une substance non liquide, suffit qu'à une légère augmentation de la température pour se liquéfier.
C'est vrai pour a peu près tous les corps.

Où il se pose des questions, c'est pourquoi la liquéfaction n'interviendrait qu'en Octobre. Elle devrait normalement intervenir à d'autre époque.

De plus, je vois mal un fausssaire au moyen age penser à mettre la bonne substance uniquement pour créer un miracle. Cela me semblerait Bizarre.

Bref, tout ceci n'est pour le moment qu'une théorie sans aucune preuve et même assez illogique (pourquoi la liquéfaction n"interviendrait qu'en Octobre?). Ce qu'il faudrait, c'est analyser le sang (?). Est ce que cela n'a jamais été fait? Ce serait un peu dommage. Ou bien avoir des témoignages précis sur le déroulement de la cérémonie (fait il chaud? plus chaud qu'en Aout? Le pretre tient il le récipient dans les mains, etc?). Ce serait déjà un plus.


ysov a écrit:
.

Donc ces deux miracles ne
peuvent être comparable, car celui de Saint-Janvier est reproductible,
alors que Lanciano déboute totalement, de l'aveu même de l'OMS.
Il n'est pas reproductible si c'est du sang.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 19:17

RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:


Mais des expériences ont démontrées qu'une substance non liquide, suffit qu'à une légère augmentation de la température pour se liquéfier.
C'est vrai pour a peu près tous les corps.

Où il se pose des questions, c'est pourquoi la liquéfaction n'interviendrait qu'en Octobre. Elle devrait normalement intervenir à d'autre époque.

De plus, je vois mal un fausssaire au moyen age penser à mettre la bonne substance uniquement pour créer un miracle. Cela me semblerait Bizarre.

Bref, tout ceci n'est pour le moment qu'une théorie sans aucune preuve et même assez illogique (pourquoi la liquéfaction n"interviendrait qu'en Octobre?). Ce qu'il faudrait, c'est analyser le sang (?). Est ce que cela n'a jamais été fait? Ce serait un peu dommage. Ou bien avoir des témoignages précis sur le déroulement de la cérémonie (fait il chaud? plus chaud qu'en Aout? Le pretre tient il le récipient dans les mains, etc?). Ce serait déjà un plus.


ysov a écrit:
.

Donc ces deux miracles ne
peuvent être comparable, car celui de Saint-Janvier est reproductible,
alors que Lanciano déboute totalement, de l'aveu même de l'OMS.
Il n'est pas reproductible si c'est du sang.

Les tests en labo furent fait avec du sang, ainsi que d'autres ingrédients.

Le phénomène se produirait en septembre et en mai de chaque année, donc deux fois.

Les tests n'ont pu être effectué jusqu'à présent, car comme je l'ai dit au début, les fioles sont hermétiques et ne pouvant que supposer ce qui pourrait arriver dans l'éventualité de les
ouvrir, fit en sorte qu'une telle décision, semble bien difficile à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 19:22

ysov a écrit:


Les tests en labo furent fait avec du sang, ainsi que d'autres ingrédients.

Le phénomène se produirait en septembre et en mai de chaque année, donc deux fois.

Les tests n'ont pu être effectué jusqu'à présent, car comme je l'ai dit au début, les fioles sont hermétiques et ne pouvant que supposer ce qui pourrait arriver dans l'éventualité de les
ouvrir, fit en sorte qu'une telle décision, semble bien difficile à prendre.
Il n'est pas logique qu'il fasse plus chaud en Mai et Septembre qu'en Aout.

Il est dommage que les tests ne soient pas fait.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Dim 30 Jan 2011, 22:56

RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:


Les tests en labo furent fait avec du sang, ainsi que d'autres ingrédients.

Le phénomène se produirait en septembre et en mai de chaque année, donc deux fois.

Les tests n'ont pu être effectué jusqu'à présent, car comme je l'ai dit au début, les fioles sont hermétiques et ne pouvant que supposer ce qui pourrait arriver dans l'éventualité de les
ouvrir, fit en sorte qu'une telle décision, semble bien difficile à prendre.
Il n'est pas logique qu'il fasse plus chaud en Mai et Septembre qu'en Aout.

Il est dommage que les tests ne soient pas fait.

Oh mais cela se passe EN MOYENNE, mais loin d'être systématique, il arrive qu'il se passe rien dans l'année...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Lun 31 Jan 2011, 09:10

Tout ceci n'est pas normal. Si le "sang" était un produit qui se liquéfie à une température raisonable, il devrait se liquéfier de temps en temps et rester liquide à des intervalles aléatoires, mais certainement plus en Aout que le reste de l'année. De plus, certains mois d'octobre ont du etre particulièrement froid et donc, il aurait du rien se passer. Ce n'est pas cela qui semble ressortir du peu de ce que sais de ce "miracle". Il faudrait certes une étude plus sérieuse. Mais présenté comme cela, j'ai un très gros doute sur la validité de cette théorie. Cela me fait plus penser aux attaques classiques des fanatiques matérialistes.
Revenir en haut Aller en bas
taalf



Masculin Messages : 1
Inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: Le miracle de Lanciano   Jeu 31 Mar 2016, 11:15

Bonjour,

Pardon de ré-ouvrir ce sujet après des années mais je cherche des informations concernant ce miracle et il est difficile d'en trouver sur internet.

Par exemple, à propos de l'OMS, on ne trouve trace de cette étude nul part.

Ici, il y a un rapport présenté comme étant celui du professeur Lioni, mais les images n'ont pas l'air de coller exactement avec celle qui ont été postées ci-dessus.

https://drive.google.com/file/d/0B9kNbgL3NNN1YTdmYzQ0ZTUtNjAxMS00NWI3LTgwOTgtOWMyNzgzOGY4MTNj/view?ddrp=1&hl=en

Puis-je donc poser la question de la provenance de ces images ?

Merci beaucoup pour la réponse !

Et sinon, et bien tant pis Smile

Bonne journée à tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Le miracle de Lanciano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MIRACLE EUCHARISTIQUE DE CASCIA
» Méditation sur le tout dernier miracle de Jésus
» Un cours en miracle
» Royaume-Uni : un « bébé miracle » échappe à l’avortement
» Miracle de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: