DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les anges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre-Nicolas



Messages : 191
Inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Les anges   Ven 10 Fév 2006, 04:30

Bonjour à tous,

je me demandais si vous aviez de l'information sur les anges. D'après la théologie traditionnelle, chaque ange est unique dans on espèce. Or, si on pense à cela, cela veut dire qu'il y a des milliards d'espèces d'anges gardiens. Et chacun classé selon une hiérarchie. Est-ce bien exact ? Connaissez-vous de l'information sur les anges ? Je connais un livre de Pseudo-Denys, mais à part cela rien.

merci,

Pierre-Nicola
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les anges   Ven 10 Fév 2006, 09:52

Cher Pierre-Nicolas

Un bon site sur les anges gardiens : http://www.spiritualite-chretienne.com/anges/ange-gardien/priere09.html


Dernière édition par le Lun 29 Jan 2007, 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les anges   Ven 10 Fév 2006, 22:26

Cher Pierre nicolas,

C'est vers le Docteur Angélique (Saint Thomas d'Aquin). c'est lui qui a écrit le mieux sur les anges.

Voici, en une page, l'histoire des anges, qui resume tout.

Citation :
Certains croient que l’Eglise enseigne que l’univers entier n’a été fait que pour l’homme. C’est pourtant faux car, avant l’homme, Dieu a créé les anges et Dieu a aimé les anges pour eux-mêmes. Rappelons d’abord ce qu’il y a de solennellement infaillible dans l’enseignement de l’Eglise sur les anges: Cela se résume en quelques phrases.

1) Les anges existent : « Nous croyons en un seul Dieu, Père, Fils et Saint Esprit, Créateur des choses visibles et des choses invisibles comme les purs esprits qu’on appelle aussi anges. »

2) Ils sont de purs esprits. Ils n’ont pas de corps, pas même un corps aérien .

3) Ils ont été créés dans la foi, c’est-à-dire avec la liberté de choisir ou de rejeter Dieu.

4) Certains se sont tournés vers Dieu et d’autres l’ont rejeté par orgueil devenant les démons.

5) Ils ont un ministère de service auprès des hommes: par exemple: anges gardiens, messagers .

Les anges existent, affirme la révélation, et leur connaissance on le verra, rend compte de bien des phénomènes paranormaux. Nul ne connaît l’instant précis où Dieu prononça cette parole : "que la Lumière soit", faisant sortir du néant ces myriades de créatures appelées les anges. Si nous avions déjà été présents à cet instant ou commença le temps, nous ne nous serions aperçus de rien car l’ange n’est pas visible avec des yeux matériels. Il est lumière, non pas au sens propre du mot mais au sens métaphorique: il est pur esprit, sans aucun mélange avec l’opacité de la matière. Il est pour nous très difficile de comprendre vraiment ce qu’est une réalité purement spirituelle, de comprendre comment vit une personne qui n’a pas de corps. Notre langage est fait pour parler des choses matérielles. Pour comprendre un ange il faut s’efforcer d’éliminer en lui toute faculté dépendante d’un organe. L’ange ne peut manger, boire, ni se reproduire. Toutes les fonctions vitales végétatives sont inexistantes en lui. Mais il faut aussi éliminer en lui la possibilité d’une vie psychique. L’ange n’a pas de cerveau et ne peut donc exercer les facultés qui font la richesse de la sensibilité humaine et animale: l’ange n’a pas de perceptions; il ne peut sentir l’odeur des plantes, il ne peut voir la beauté des couchers de soleil, il ne peut entendre la musique ni goûter le plaisir de la nourriture. Il fait partie d’un autre monde, d’une autre dimension que la nôtre. L’ange n’a pas de mémoire sensible. Il lui est impossible d’apprendre par cœur des connaissances comme nous le faisons. Cela lui est d’ailleurs parfaitement inutile puisque sa connaissance est bien supérieure à celle là. Il n’a pas non plus la faculté d’imaginer: impossible pour lui de fermer les yeux et de se représenter un paysage, en sorte de rêver. Mais le plus étonnant pour nous, c’est qu’il faut chasser de la vie des anges toute passion. La passion est un amour qui nous fait nous porter vers une réalité sensible. L’homme et l’animal sont des êtres passionnés, capables de s’enflammer à cause des beaux yeux du sexe opposé. L’ange ne peut tomber amoureux de cette manière. Il ne connaît les charmes de ces amours que parce qu’il est intelligent et non parce qu’il les expérimente. Amour passionnel et haine, désir et fuite, tristesse et jouissance, crainte et audace, espoir d’un bien sensible ou désespoir, voici toute une série de sentiments impossibles aux anges. Ainsi, lorsque nous parlerons plus tard comme si les anges avaient des passions, ce sera dans un sens métaphorique pour mieux exprimer les réactions de leur intelligence et de leur volonté.

Que peut donc faire l’ange? Quelle est sa vie? Il ne lui reste que les facultés vitales qui dépassent la matière, celles qui n’ont pas besoin d’un organe pour s’exercer: L’intelligence et la volonté. Il ne s’agit pas de cette intelligence des animaux qui leur permet de trouver des solutions ingénieuses pour mieux vivre et survivre ou pour mieux se reproduire. Il s’agit de l’intelligence dans ce qu’elle a de spécifiquement spirituel, celle qui est capable de connaître tout ce qui est connaissable, de pénétrer la nature des réalités. L’intelligence des anges est parfaite. Elle est faite de telle manière qu’elle peut connaître immédiatement l’essence de toute chose. Elle pénètre la nature de tout ce qui existe (sauf Dieu qui la dépasse trop pour être connu), d’une manière directe et intuitive. Elle n’a pas besoin comme notre intelligence de s’appuyer sur une connaissance sensible au préalable.

De même, pour la volonté, l’ange ne possède pas cette volonté des animaux qui les porte à la recherche de ce qui peut assouvir leurs besoins. La volonté de l’ange est son intelligence qui désire ce qu’elle a compris pour être un bien. Quand l’ange aime, ce n’est pas parce qu’il a été séduit par les charmes d’une réalité mais parce qu’il en a compris la bonté. Il n’a pas la capacité de s’émouvoir, non qu’il soit insensible comme le sont certains intellectuels humains au cœur rétracté, mais parce qu’il ne possède pas de sensibilité.

De ce fait, la liberté des anges est parfaite. Elle n’est soumise à aucune limite comme la nôtre. Il n’a pas de corps pour le porter dans une autre direction que sa volonté. Il n’est pas comme nous tiraillé entre les désirs contradictoires de ses instincts. Il ne subit aucune influence du social car il se suffit à lui-même. Ce qu’il veut, c’est ce qu’il a compris comme étant le bien absolu et il s’y porte tout entier, simplement, sans retour en arrière, sans erreur possible. C’est ainsi que Dieu créa les anges, sa première oeuvre. Il les créa innombrables, par myriades, dit la Bible. Saint Augustin, puis à sa suite saint Thomas d’Aquin se demandèrent si les anges, une fois créés eurent à apprendre comme nous les diverses connaissances qui leur étaient nécessaires. Quand un homme naît, il ne connaît rien. Son intelligence est comme une table sur laquelle rien n’est écrit. Grâce à ses sensations, l’enfant commence à appendre et il ne cessera d’appendre jusqu’à la fin de sa vie, s’élevant petit à petit du sensible (ce chien, ce chat) au spirituel (la beauté, la vérité, la bonté etc.) Mais l’ange n’ayant pas de sensation ne pouvait appendre de cette manière. Dieu lui donna donc dès le point de départ, en le créant la connaissance de tout ce dont il avait besoin pour sa vie d’ange. Les anges furent créés adultes et à l’instant même où ils sortirent du néant, ils se comprirent tout entier.

Chaque ange, par nature, était différent des autres selon les degrés reçus de Dieu. Chaque ange, était un peu comme un diamant très pur qu’on ne peut comparer à aucun autre diamant. Parmi eux, le plus beau, le plus semblable à Dieu s’appelait Lucifer, "le porte-lumière". Lucifer était un Chérubin resplendissant, chef-d’œuvre et objet d’admiration de tous les autres anges. "Dieu vit que la lumière était bonne", commente simplement la Bible.

En ce premier instant de la création, tous les anges étaient bons. Lucifer par sa beauté, par la grandeur de son être était le chef-d’œuvre de Dieu. Les autres anges n’en éprouvaient pas de jalousie. Bien au contraire, en contemplant sa perfection, ils se faisaient une idée de l’infinie grandeur du Dieu caché qui venait de les créer. Tous les anges aimaient Dieu, affirme saint Thomas d’Aquin. Ils n’avaient que reconnaissance pour ce qu’ils venaient de recevoir de sa main: l’existence, la vie, la beauté. Ce spectacle sur la création leur faisait crier d’une seule voix: « Gloire à Dieu au plus haut des Cieux.»

S’ils l’aimaient, ils ne pouvaient par contre le connaître, sinon de loin. Même pour le plus intelligent des anges, Dieu reste le Mystère par excellence. L’intelligence des esprits célestes a beau être de loin supérieure à la nôtre, elle reste limitée. Or ce qui est limité ne peut comprendre ce qui est sans limites. Comment un vase fini (l’ange) pourrait-il contenir l’Infini (Dieu) ? Cela les anges le savaient. Ils se contentaient donc de connaître Dieu de loin, à travers les effets de sa puissance. En se regardant eux-mêmes, en regardant les autres anges, ils voyaient comme dans un miroir le reflet lointain de leur Dieu. Ce qui est intéressant de remarquer dans ce premier état du monde, c’est qu’il était hiérarchisé. Le plus grand de tous était celui qui avait l’esprit le plus performant. Lucifer était le Prince des anges, sans contestation, car il était le plus intelligent. Nul ne contestait ce fait. Cette hiérarchie et cette vie paisible et contemplative leur plaisaient. Le monde aurait pu rester ainsi pour l’éternité.

Pourtant, la foi catholique et l’Ecriture Sainte affirment que ce bonheur naturel n’a pas duré. Il y a eu une brisure, un schisme terrible dams le ciel angélique. En s’appuyant sur les quelques allusions qui expliquent ce fait dans la Bible, les théologiens et les saints sont arrivés à reconstituer l’histoire de ce drame primitif qui fit de Lucifer le prince des anges révoltés contre Dieu, le prince des démons.

Alors que la création était encore frémissante de sa nouveauté, que les anges verraient de découvrir en un regard leur magnifique beauté, venaient de se tourner en un élan de reconnaissance vers leur Créateur, Dieu parla. Il ne s’agit pas d’une parole faite de mots articulés. Il s’agit plutôt d’une pensée, d’une révélation transmise directement dans l’intelligence de chaque ange, à la manière d’un éclair lumineux. C’est le contenu de cette révélation première qui provoqua ce premier drame de la création. Cette parole fut en effet synonyme pour eux d’épreuve. Il s’agit d’une épreuve très difficile à comprendre pour nous car elle est d’ordre strictement spirituel. Il est pourtant indispensable, dans le cadre de cet ouvrage d’en saisir le contenu car elle constitue un commencement qui éclaire bien des phénomènes paranormaux, particulièrement ceux qui trouvent leur origine dans les démons. Dieu parla donc, à la manière d’un éclair qui déchire le ciel.

Pour mieux comprendre, on peut décomposer en trois parties la révélation qu’il fit. Dieu dit: "Je vous ai créés pour que vous me voyiez face à face". Cette première révélation est bouleversante pour un ange, bien plus que pour un homme car l’ange a la capacité d’en saisir immédiatement toute la portée. Voir Dieu face à face signifie pour eux l’inimaginable, l’impensable. Il leur était impossible, même à eux, de simplement désirer un tel bonheur. Ils savaient bien plus que nous l’infinie profondeur du mystère divin et la limite de leurs capacités intellectuelles. Voir Dieu face à face, cela signifie comprendre son Mystère en plénitude, avec le regard même dont Dieu se comprend. Cela signifie vivre du bonheur même de Dieu. Or une telle chose est impossible, de même qu’il est impossible de mettre toute l’eau de la mer dans un verre. La Bible témoigne de cette incapacité naturelle des créatures à voir le Créateur : "Nul ne peut voir Dieu face à face sans mourir". Pourtant, les légions angéliques avaient bien entendu "Je vous ai créés pour que vous me voyiez face à face". Ils crurent donc, Ils adhérèrent à cette parole de Dieu, malgré son caractère illogique sachant que rien n’est impossible à Dieu. Ils crurent en la possibilité d’une vie surnaturelle. Lucifer le premier crut. Avec lui, les séraphins, les chérubins et tous les ordres célestes crurent en Dieu et désirèrent voir se réaliser cette promesse. Cette adhésion s’appelle la foi. Mais déjà en ce premier instant, Dieu savait que Lucifer croyait pour un autre motif que l’archange Michael. Lucifer crut parce qu’il savait que Dieu peut réaliser ce qu’il dit. Michael crut parce qu’il aimait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les anges   Ven 10 Fév 2006, 22:26

Citation :
Dans la Bible Dieu dit encore : « Dieu sépara la lumière des ténèbres.» Cette simple phrase nous montre qu’il parla encore, de manière à manifester extérieurement la présomption des uns et l’amour des autres.

2) Dieu dit : “Je suis amour. Nul ne peut me voir face à face s’il n’est à son tour amour". Quand Dieu révèle aux anges qu’il est amour, il ne leur apprend pas quelque chose d’entièrement nouveau. Ceux-ci savaient en effet, en raison de leur contemplation naturelle, que Dieu ne pouvait les avoir crées que par amour.

Mais ils découvrent avec stupeur en cet instant que Dieu est amour. Leur contemplation naturelle les invitait plutôt à admirer en premier lieu l’intelligence du Créateur, sa lumière. Le monde angélique leur paraissait davantage beauté que bonté. Par sa parole, Dieu les invite donc à bouleverser entièrement leurs conceptions habituelles.

Quand Dieu affirme qu’il est amour avant tout, il manifeste que la perfection naturelle des Chérubins n’est rien à ses yeux comparée à l’amour. Il manifeste que son ordre de préférence n’est pas celui que donne la noblesse mais celui que donne le cœur. Quand Dieu dit “Nul ne peut me voir face à face s’il n’est à son tour amour", il manifeste clairement aux anges qu’il leur demande une conversion totale. Ce n’est plus seulement une invitation mais un commandement. Devenir amour est la condition nécessaire pour tout entrée dans le Royaume de Dieu, dans la vision béatifique. C’est la même condition qui fut révélée aux hommes par Jésus quand il dit "tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. A ces deux commandements se rattache toute la loi ainsi que les prophètes" .

Pour voir Dieu, il faut donc que l’ange accepte de mettre de côté la noblesse de sa science, la beauté de son être pour entrer dans une autre sagesse où l’humilité est première. Là se situe l’épreuve terrible pour les anges: renoncer à soi-même. Renoncer à soi-même est déjà grand pour un être humain qui est pourtant chaque jour confronté à ses imperfections. Cela l’est d’autant plus pour un esprit pur, image parfaite et inviolée de la perfection de Dieu. L’orgueil est un défaut plus proche des anges que des hommes. Cette abnégation est indispensable car la vie proposée est surnaturelle. Elle implique donc que Dieu trouve un cœur livré, abandonné entre ses mains, qu’il pourra élever dans sa gloire. C’est la condition de toute vie surnaturelle, qu’elle soit donnée aux anges ou aux hommes. Jésus disait : "si vous ne devenez pas comme un de ces petits enfants que voici, vous n’entrerez pas dans le royaume de Dieu" .

3) Les anges ont compris en plénitude cette exigence d’humilité. Mais Dieu, afin de rendre leur intelligence plus lucide encore dans son choix, afin de mettre à l’épreuve l’intensité de leur confiance en lui, leur a révélé son projet secret, connu jusqu’ici de lui seul: il leur a révélé son désir de ne pas arrêter sa création avec eux mais de la prolonger dans un chef-d’œuvre ultime, que ces nouvelles créatures, seraient supérieures à ses yeux aux anges, non pas en perfections naturelles bien sûr, mais en perfections surnaturelles: à cause de leur sensibilité, l’homme et la femme seraient capables d’un plus grand amour que les séraphins eux-mêmes; Or, ce qu’il y a de plus grand aux yeux de Dieu, c’est l’amour.

Certains théologiens sont allés plus loin encore. Ils ont cru lire dans la Bible que Dieu était allé jusqu’à révéler aux anges que lire dans la Bible que naîtrait un jour une femme dont le cœur serait si pur, l’humilité si absolue, le don d’elle même si total que Dieu lui même l’élèverait au-dessus de tous les anges et en ferait leur reine. Dieu a t-il réellement fait ceci? Leur a t-il révélé dès cet instant la naissance future de la Vierge Marie ? Leur a t-il annoncé qu’un jour il se ferait lui-même homme, poussant ainsi son amour jusqu’à la folie ? Cela reste et restera longtemps le secret des esprits angéliques.

Une chose par contre est certaine: Dieu leur dit: "Je vous demande de devenir pour l'homme et la femme des gardiens et les guides spirituels. Vous les aiderez à parvenir au paradis." Anges gardiens, mandatés selon un ordre hiérarchique parfait au service des hommes, voilà quelle serait leur mission jusqu’à ce que le dernier homme ait terminé sa vie terrestre.

Cette révélation, à la manière d’un éclair fulgurant, laissa le ciel entier silencieux et, dans l’instant qui suivit, un de ces instants célestes qui mesure la pensée des anges, une voix puissante cria "je ne servirai pas" ; Le plus beau de tous, Lucifer, avait parlé, devenant pour toujours Satan, que la Bible appelle encore l’antique serpent, le prince des démons.

Il est indispensable de comprendre le pourquoi de la colère de Lucifer car son rôle est très important dans la Théologie catholique de certains phénomènes paranormaux. Lucifer et ses anges agissent par rapport aux hommes d’une manière ordonnée et réglée par cet instant premier qui motiva leur révolte commune. Lucifer est le plus beau des anges. Il est donc le plus intelligent, le plus proche de Dieu par sa perfection. Lucifer aime Dieu. Il serait aberrant d’affirmer que cet ange a de la haine pour son Créateur à qui il sait tout devoir. Seul l’homme est capable de haïr Dieu car il ne le connaît pas et le juge bien souvent à des effets pénibles, provisoires et éducatifs de sa providence. L’homme agit souvent comme un enfant qui, ayant été grondé par sa mère, lui en veut terriblement. Cet enfant n’est pas encore capable de comprendre que c’est l’amour qui a fait agir sa mère ainsi. L’ange est au-delà de ces raisonnements enfantins.

Le problème de Lucifer est qu’il aimait Dieu à sa manière à lui. Il voyait en lui le sommet de tout l’univers devant qui tout genou fléchit. Il avait le sens de l’honneur de Dieu et de son rang. Il avait encore plus le sens de sa perfection personnelle, de sa place de chef de tous les anges. Finalement, pour Lucifer la valeur suprême de tout l’univers s’appelait la beauté et la noblesse de l’intelligence mais certainement pas l’humilité et l’amour. Quand il comprit que Dieu en avait décidé autrement, que l’ordre naturel allait s’en trouver renversé, que les premiers seraient les derniers et les derniers premiers, quand il eut pleinement saisi qu’il devrait, lui, le chef des légions célestes, s’abaisser à servir cet être de boue et d’os appelé homme, il se révolta. Il devint en un instant, d’une manière parfaitement lucide, le héraut de la défense des "droits" de Dieu et de la défense de la place hiérarchique des anges. Au nom de son amour pour le Créateur et la création, il proclama sa révolte, un peu (toutes proportions gardées) à la manière de saint Pierre avant la passion de Jésus : "Tu es le maître et le Seigneur, tu ne me laveras pas les pieds".

Pierre aussi eut ce sens de la place de Jésus mais, à la différence de Lucifer, il sut se taire quand Jésus lui répondit: "si je ne te lave pas les pieds, tu n’auras pas de part avec moi" .
Lucifer étant le plus beau des anges, il eut par ses arguments une influence terrible sur le reste du Ciel. La Bible dit que le dragon rouge-feu (couleur symbolisant la colère) balaya le tiers des étoiles du ciel . Ce nombre n’est sans doute pas à prendre au sens propre mais il manifeste tout de même que les démons sont nombreux (le tiers des anges). Son influence vint sans doute de la noblesse de ses arguments. Il prétendit n’agir ainsi que pour le bien de Dieu. Son argument eut encore plus de poids si, comme le pensent certains théologiens, les anges connurent dès le premier moment le projet de l’incarnation du Fils de Dieu en Jésus Christ. Un tel projet ne peut être que scandaleux aux yeux des esprits purs. Lucifer était-il vraiment le défenseur des droits de Dieu? Son amour pour lui est-il la vraie raison de sa révolte? Beaucoup d’anges ne s’y laissèrent pas prendre (les deux tiers si l’on prend les textes au pied de la lettre). L’Apocalypse parle ainsi: "Alors une bataille s’engagea dans le ciel: Michel et ses anges combattirent le dragon. Et le dragon riposta, appuyé par ses anges, mais ils eurent le dessous et furent chassés du Ciel" . Ce combat ne se fit pas avec des épées d’acier mais avec le glaive de la vérité. Michel, un simple archange, fut le premier à dénoncer le mensonge de Satan, un Chérubin resplendissant: "Ce n’est pas pour Dieu que tu luttes mais pour toi. Si tu aimais vraiment Dieu tu obéirais à sa volonté. Ce qui t’importe, c’est de rester le premier. C’est l’orgueil qui t’a aveuglé" . Michel par cette parole de vérité entraîna à sa suite ceux que Lucifer ne put séduire. La Bible ne cesse de confirmer cet orgueil primitif de Lucifer, qu’il sut si bien camoufler en grandeur de sentiment.

Isaïe, parlant de lui, déclare : "Comment es-tu tombé du ciel, étoile du matin, fils de l’aurore? Comment as-tu été jeté sur la terre, vainqueur des nations? Toi qui avais dit en ton cœur: J’escaladerai les Cieux, au-dessus des étoiles de Dieu j’élèverai mon trône. Je m’égalerai au très haut". Quant à Jésus, il n’hésite pas à affirmer que Satan fut menteur dès l’origine . Il fut le prince du mensonge. En effet il n’y a pas de plus grand mensonge que d’appeler bien ce qui est mal.

Par rapport au sujet qui nous occupe, il est important de comprendre ce que sont devenus les anges depuis l’éclair de leur création et depuis la chute de certains d’entre eux.
Ils sont divisés en deux groupes selon le choix qu’ils firent de servir ou de lutter contre le projet de Dieu. Les anges bons furent immédiatement introduits dans la vision de Dieu et ils ne la quittent jamais. Les anges mauvais se séparèrent de Dieu et Jésus, affirme que leur rupture ne cessera jamais. Lucifer et ses anges sont damnés pour l’éternité. Certains chrétiens pensent que l’éternité de l’enfer est contradictoire avec la bonté de Dieu. Ils pensent que Dieu pardonnera un jour son péché à Lucifer et le prendra auprès de lui. Ils parlent ainsi car ils comprennent mal le mystère de l’Enfer. Ils le comprennent d’une manière terrestre et humaine. L’homme tant qu’il est sur la terre peut toujours revenir sur ses fautes. Dieu le reçoit alors et lui pardonne toutes ses offenses. L’ange, quant à lui, est trop intelligent pour être soumis à ces revirements de volonté. Quand un ange choisit, il sait ce qu’il choisit. En un instant, il pèse le pour et le contre et son intelligence, comme une lame tranchante, ne laisse rien dans le vague. Lucifer et ses anges savaient ce qu’était l’Enfer, ce vide de Dieu. L’Enfer ne leur a pas paru un mal si terrible face à la perte de cet autre bien qu’ils mirent à la place suprême dans leur cœur: l’amour d’eux-mêmes. Dieu aurait beau pardonner beaucoup à Lucifer, celui ci répondrait indéfiniment "j’ai raison".
Que font les démons maintenant? L’Apocalypse affirme qu’ils furent précipités sur la terre . Cette phrase mystérieuse signifie que leur unique obsession, l’objet de toute leur activité, est l’homme. Les démons, logiques avec leur choix originel ne désirent plus que détruire l’homme. Ils espèrent, de cette manière, démontrer à Dieu son erreur grossière, la stupidité de ses plans d’amour. S’ils pouvaient arriver à faire que l’homme, ce soi-disant chef-d’œuvre, s’autodétruise ou mieux encore se damne, leur victoire leur semblerait complète. Quand un homme, arrivé au terme de sa vie, rejette l’amour de Dieu et rejoint Lucifer dans son infortune, ce dernier ne se réjouit pas parce qu’il a un nouveau compagnon de malheur. Il n’a que mépris pour la petite intelligence humaine. Il se réjouit car il peut prouver à Dieu une fois de plus la légitimité de sa révolte. Il espère obtenir, en révoltant l’univers entier contre son Créateur, le rétablissement de l’ancien ordre qui lui plaisait, 1’ordre de la noblesse fondée sur des droits de nature.
L’Eglise, par toute sa tradition, par la voix de Jésus son fondateur et par celle de son Magistère le plus solennel affirme la présence constante et agissante des esprits angéliques auprès de nous . Qu’ils soient bons ou mauvais, les anges exercent une action efficace qui va bien au-delà de ce que nous appelons les phénomènes paranormaux. Ils sont pourtant responsables d’une partie d’entre eux.
Saint Thomas d’Aquin fut l’un des premiers à se demander comment un pur esprit pouvait avoir une influence sur le monde matériel. Il démontra qu’il fallait nécessairement poser dans la nature angélique l’existence d’une troisième faculté vitale outre l’intelligence et la volonté: Il s’agit d’une faculté d’efficacité, un pouvoir sur la matière . L’ange connut cette faculté dès le jour de sa création mais n’en compris l’utilité que le jour où lui fut révélée sa mission auprès des hommes. Si les anges bons mirent cette puissance au service de Dieu, les anges mauvais ne la perdirent pas et ils l’utilisèrent. C’est par la tentation que Satan s’attaqua pour la première fois à l’humanité.

Dans son rapport avec l’humanité, le monde angélique est organisé selon trois hiérarchies parfaites. C’est saint Denis qui le premier au quatrième siècle sut extraire de la Bible cette révélation. La première hiérarchie, la plus élevée, est composée des Chérubins, des Séraphins et des Trônes. Ils sont si proches de Dieu qu’ils reçoivent de lui directement ses volontés sur nous qu’ils communiquent aux hiérarchies inférieures. Ils sont un peu comme les ministres pour le roi. La deuxième hiérarchie, composée des Dominations, des Vertus et des Puissances s’occupent de la manière générale dont ces volontés seront appliquées sur les hommes. Ils sont comme l’Etat-major de l’armée du roi. Quant à la troisième hiérarchie, celle des anges inférieurs, elle exécute auprès de nous les commandements de Dieu. Ils sont comme l’armée du roi, présente sur le terrain du combat. C’est justement en raison de leur nature inférieure qu’ils peuvent être si proche de nous. Cette hiérarchie est composée des anges de l’ordre des Dominations, chargés du destin général des peuples; de l’ordre des Archanges qui annoncent les grandes nouvelles et enfin, des Anges gardiens qui s’occupent de chaque individu en particulier.
On pouvait décrire de la même façon la hiérarchie démoniaque à la différence toutefois qu’elle est coupée de sa source, Dieu. Lucifer, prince des démons, commande une armée dont la puissance ne vise qu’à détruire. Saint Paul nous conseille de ne pas sous estimer leur importance dans notre vie. Il n’hésite pas à écrire, à l’adresse de ceux qui souffrent des persécutions dans leur vie : "Ce n’est pas contre des adversaires de sang et de chair que vous avez à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Les anges   Ven 10 Fév 2006, 23:55

Citation :
L’ange n’a pas de cerveau et ne peut donc exercer les facultés qui font la richesse de la sensibilité humaine et animale: l’ange n’a pas de perceptions; il ne peut sentir l’odeur des plantes, il ne peut voir la beauté des couchers de soleil, il ne peut entendre la musique ni goûter le plaisir de la nourriture. Il fait partie d’un autre monde, d’une autre dimension que la nôtre. L’ange n’a pas de mémoire sensible. Il lui est impossible d’apprendre par cœur des connaissances comme nous le faisons. Cela lui est d’ailleurs parfaitement inutile puisque sa connaissance est bien supérieure à celle là. Il n’a pas non plus la faculté d’imaginer: impossible pour lui de fermer les yeux et de se représenter un paysage, en sorte de rêver. Mais le plus étonnant pour nous, c’est qu’il faut chasser de la vie des anges toute passion. La passion est un amour qui nous fait nous porter vers une réalité sensible. L’homme et l’animal sont des êtres passionnés, capables de s’enflammer à cause des beaux yeux du sexe opposé. L’ange ne peut tomber amoureux de cette manière. Il ne connaît les charmes de ces amours que parce qu’il est intelligent et non parce qu’il les expérimente. Amour passionnel et haine, désir et fuite, tristesse et jouissance, crainte et audace, espoir d’un bien sensible ou désespoir, voici toute une série de sentiments impossibles aux anges.

Ca j'arrive toujours pas admettre comment on peu vivre sans cela car bon je prefere etres con mais avoir des sentiments que tous connaitre et n'avoir pas une quelconque passion.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les anges   Sam 11 Fév 2006, 07:22

Citation :
Ca j'arrive toujours pas admettre comment on peu vivre sans cela car bon je prefere etres con mais avoir des sentiments que tous connaitre et n'avoir pas une quelconque passion.

Cher Seb,

C'est pourquoi les anges sont les chefs d'oeuvre de Dieu du côté de l'intelligence naturelle.

Mais nous le sommes (surtout les femmes) du côté de la capacité à aimer et de l'humilité potentielle.

Or, ce sont ces deux qualitésqui plaisent à Dieu... D'où la révolte de Lucifer.

Il a pas aimé la royauté de Marie, mais alors pas du tout !!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Les anges   Dim 28 Jan 2007, 20:02

DESCRIPTION DES ANGES par le père LAMY (saint)



« Nous ne donnons pas aux anges l'importance qu'ils ont ; nous ne les prions pas assez ! Les anges sont très touchés quand nous les prions. Il y a une grande utilité à prier les anges. »

« Nos anges gardiens, nous ne les prions pas suffisamment. Que fait-on pour eux ? Un petit bout de prière le matin, un petit bout de prière le soir : voilà tout ! Leur miséricorde est bien grande à notre égard, et, souvent, nous ne l'utilisons pas assez. Ils nous regardent comme de petits frères indigents ; leur bonté à notre égard est extrême. »

« Rien n'est fidèle comme un ange. Quelle mémoire ! Il se souvient de tout. Il vous raconte ce qu'on a fait il y a dix ans comme si c'était hier.
Que d'amis nous retrouverons, que nous ne connaissons pas ! Ils nous disent ce qu'ils ont à dire, puis, ils disparaissent. D'ailleurs, nous ne sommes pas grands devant eux : (riant) le bœuf et la grenouille ! »

« Notre ange gardien nous sauve bien souvent des accidents. Nous lui laissons la liberté sur nous. Mais les anges, que peuvent-ils, quand nous ne sommes pas en état de grâce ? Ils voudraient nous secourir, mais ils y sont impuissants. Quand nous refusons le respect à Notre-Seigneur, nous envoyons promener ses domestiques. Et, parmi nous, chrétiens, combien y en a-t-il qui leur demandent aide et protection ? Une petite prière : « Bonsoir, mon bon ange », etc... et c'est tout. Mais nous prions Notre-Seigneur, nous servons pareil Maître, et cela leur laisse la liberté d'action sur nous. Nous ne recourons pas assez aux saints anges. Ils sont là : on les laisse tranquilles. On ne les dérange pas assez. »

« Les anges, comme les saints, n'ont pas un corps semblable aux corps réels de la Vierge et de Notre-Seigneur : ils ont des corps qui ne sont pas de chez nous. Chaque ange a sa physionomie spéciale. Les figures sous lesquelles les anges se montrent à nos yeux ont souvent les cheveux noirs ; ils ont les cheveux très bien coupés. Je n'ai jamais vu des cheveux bouclés aux anges.
Mon ange gardien a une tête assez ronde, une très belle figure, les cheveux noirs et ondulés. L'archange Gabriel a les cheveux bien coupés et ondulés. Gabriel est plus grand d'une tête que les autres anges. C'est à cela que je reconnais tout d'abord un esprit d'une catégorie supérieure. Ce qu'ils ont de très beau, ce sont les plaques d'or de forme irrégulière placées en mosaïque dont tout le haut de leur corps est revêtu : l'une de ces plaques étincelle par ci, puis l'autre par là. C'est un va-et-vient constant et successif des plaques. Ils reçoivent la lumière de Dieu. Les manches de leurs tuniques vont jusqu'à mi-bras. Leur tunique va jusqu'aux genoux. Le bas du corps étant revêtu d'une sorte de petit jupon, ils sont comme des athlètes. Leurs vêtements sont blancs, mais d'un blanc qui n'a rien de terrestre. Je ne sais comment le décrire, car il n'est nullement comparable à notre couleur blanche, d'un blanc beaucoup plus doux à l'œil. Mais ces saints personnages sont enveloppés d'une lumière si différente de la nôtre que tout, ensuite, paraît sombre. Quand vous voyez une cinquantaine d'anges, vous êtes émerveillé : vous ne pensez plus à prier Dieu. Ces plaques d'or, qui remuent perpétuellement, on dirait autant de soleils ! Ce doit être, au ciel, un merveilleux spectacle que le vol de millions d'anges ! Je ne leur ai jamais vu d'ailes, toujours l'aspect de jeunes gens. Ils portent, empreinte sur leur visage, leur bienveillance pour les hommes, tandis que les démons ont un aspect dur, cassant et farouche. J'ai entendu quelquefois trois, quatre anges ensemble dans l'église de La Courneuve. Souvent, j'entends leurs voix sans les voir. Comme pour les personnes qu'on connaît, je les reconnais à leurs voix. Tous ces, personnages, comme le diable, sont avec nous, autour de nous. Si nous ne les voyons pas, il s'en faut de si peu ! C'est comme une pellicule qui nous sépare d'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Les anges   Lun 29 Jan 2007, 20:44

« Les anges sont bien mieux comme apparence que la Sainte Vierge. Avec ces beaux reflets, qui changent incessamment de place sur leurs vêtements blancs, ils ont l'air de brillants officiers autour d'Elle, si simple. Je parle de la Très Sainte Vierge indépendamment de Sa lumière. Quand Elle se montre dans ce que je pourrais appeler Sa grande gloire, Elle est un peu effrayante, car le soleil n'est qu'une lumière à côté. Ce que je disais, c'est quand Elle conserve seulement Sa petite gloire. »

« Avec quelle simplicité et quelle affection les anges L'entourent ! Dieu Lui en a donné des milliers et des milliers. Elle les connaît tous par leur nom. Eux ne La connaissent que sous un nom : « Reine ». Chacun d'eux a sa physionomie particulière, mais tous sont aussi beaux. Les anges L'appellent « Reine » d'un ton très respectueux, et quand Elle s'adresse à l'Archange, Elle lui dit tout simplement : « Gabriel », d'un ton très maternel. Elle considère les anges avec un regard doux et direct. »
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Les anges   Mar 30 Jan 2007, 18:26

Citation :
Quand vous voyez le respect des anges pour Dieu, pour la Très Sainte Vierge, vous rentrez en vous-même. De quelle façon respectueuse le saint Archange Gabriel parle-t-il à la Très Sainte Vierge ? « Reine », et il s'incline. Elle lui répond sur un ton, que je dirais presque maternel. »
Citation :

« Je trouvais les carreaux de mon église très sales, et je voulais les nettoyer, mais j'ai entendu le saint archange Gabriel et mon ange, qui se parlaient entre eux et disaient : « C'est inutile ». Alors, je ne l'ai pas fait. Très souvent, quand ils veulent me donner de bonnes leçons, ils se parlent ensemble et me laissent entendre leur conversation. Peu d'heures après arrivait la catastrophe, et ces vitres volaient en éclats
Revenir en haut Aller en bas
 
Les anges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Les Saints anges gardiens et commentaire du jour "Leurs anges dans les cieux voient..."
» Les Saints anges gardiens et commentare du jour "Leurs anges dans les cieux voient..."
» Les anges: qui sont ils, à quoi servent ils?
» EXORCISME CONTRE SATAN ET LES ANGES REBELLES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: