DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 c'est quoi cette histoire de porcs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Lun 30 Jan 2006, 20:40

Oui l'évangile d'aujourd'hui. Pourquoi les esprits demandent à être envoyé vers le troupeau de porc si c'est pour les faire mourir dans l'instant suivant en les précipitant d'une falaise dans la mer ?
Peut être cette légion de Djins avait l'esprit tourmenté mais je ne comprend pas pourquoi Jésus les envoie vers les porcs.
Quelqu'un a un indice ?

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Lun 30 Jan 2006, 20:53

Parce que seul le troupeau de porcs était assez important que pour recevoir tous les démons.

Si c'avait été des poules, c'aurait été pareil...

Maintenant, ne me demandez pas si le porc est un symbole voulu ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Lun 30 Jan 2006, 21:24

Quelques textes des Pères à propos de l'Évangile de Saint Luc chap VIII

S. CHRYSOSTOME. (Hom. 29.) Comme la multitude ne voyait dans Jésus qu'un homme, les démons viennent publier hautement sa divinité que la mer elle-même avait proclamée en calmant la fureur de ses flots soulevés : " Aussitôt qu'il vit Jésus, il se prosterna devant lui et il s'écria, " etc.

S. CYRILLE. Considérez quel mélange à la fois de crainte, d'audace et de désespoir extrêmes; c'est le désespoir, en effet, qui lui dicte ces paroles pleines d'audace : " Qu'y a-t-il entre vous et moi, Jésus, Fils du Dieu très-haut ? et c'est sous l'impression de la crainte qu'il lui fait cette prière : " Je vous en conjure, ne me tourmentez pas. " Mais situ reconnais qu'il est le Fils du Dieu très-haut ! tu avoues donc qu'il est le Dieu du ciel et de la terre, et de tout ce qu'ils renferment. Pourquoi donc oses-tu usurper ce qui n'est pas à toi, mais n'appartient qu'à Dieu seul, en lui tenant ce langage : " Qu'y a-t-il entre vous et moi ? " Quel est le prince de la terre qui laisserait impunément les barbares attaquer les sujets de son empire : " Car Jésus commandait à l'esprit impur de sortir de cet homme, " et l'Évangéliste justifie l'urgence de ce commandement, en ajoutant : " Depuis longtemps, en effet, il était sous sa puissance, " etc.

S. CHRYSOSTOME. (hom. 99.) Personne n'osait ni s'approcher de ce possédé, ni s'en rendre maître, tandis que Jésus vient lui-même le trouver et lui adresse la parole.

" Jésus lui demanda : Quel est ton nom ? "

BEDE. Si Jésus lui demande son nom, ce n'est pas qu'il l'ignore, mais pour que l'aveu public du mal terrible auquel il est en proie, fasse ressortir avec plus d'éclat la toute-puissance qui doit le guérir. C'est ainsi que les prêtres de notre temps qui chassent les démons par la grâce des exorcismes, nous disent qu'il n'y a pour les possédés d'autre moyen de guérison que l'aveu sincère et public de tout ce que les esprits immondes leur font souffrir durant le jour ou pendant leur sommeil, surtout lorsqu'ils paraissent désirer ou qu'ils semblent accomplir avec eux l'oeuvre de la chair, c'est pour cela que Jésus exige ici une espèce de confession : " Le démon lui répondit : Je m'appelle Légion, " parce qu'en effet, plusieurs démons étaient entrés dans cet homme.

S. GRÉGOIRE DE NYSSE. (hom. sur les Cant.) C'est à l'exemple des milices célestes et des légions des anges, que les démons s'appellent légion, de même que le premier d'entre eux se vantait d'établir son trône au-dessus des astres, pour devenir semblable au Très-Haut (Is 25).

S. CHRYSOSTOME. (hom. 29 sur S. Matth.) Le Seigneur était descendu sur la terre pour détruire l'empire du démon, qui jetait le trouble et le désordre parmi les créatures de Dieu; les démons craignaient donc que le Sauveur n'attendît pas le temps marqué pour punir l'excès de leur malice, et comme ils ne pouvaient dissimuler leurs crimes, ils le supplient de retarder au moins leur châtiment : " Et ils le priaient de ne pas leur commander d'aller dans l'abîme. "

THEOPHYLACTE. Les démons font cette demande, parce qu'ils veulent encore rester parmi les hommes.

S. CYRILLE. Nous avons ici une preuve évidente, que les phalanges ennemies de la majesté divine étaient précipitées dans les enfers par la puissance ineffable du Sauveur.

S. MAXIME. Or, le Seigneur a établi pour chaque espèce de péché un châtiment correspondant : le feu de l'enfer pour punir les ardeurs coupables de la chair, le grincement de dents pour les rires lascifs, une soif intolérable pour la volupté et l'intempérance, le ver qui ne meurt pas pour le coeur dissimulé et méchant, les ténèbres éternelles pour l'ignorance et la fourberie, les profondeurs de l'abîme pour l'orgueil, et c'est pour cela que l'abîme est destiné aux démons qui sont des esprits d'orgueil.

" Or, il y avait là un nombreux troupeau de porcs, " etc.

S. AUGUSTIN. (de l'accord des Evang., 2, 24.) Saint Marc dit que ce troupeau était autour de la montagne, et saint Luc, qu'il paissait sur la montagne; il n'y a ici aucune contradiction. Ce troupeau était si nombreux, qu'une partie pouvait être autour de la montagne, et l'autre partie se trouver sur la montagne, puisqu'il y avait jusqu'à deux mille pourceaux, comme saint Marc le raconte (Mc 5).

S. AMBROISE. Les démons ne peuvent supporter l'éclat de la lumière céleste, de même que ceux qui ont les yeux malades ne peuvent supporter les rayons du soleil.

S. CYRILLE. C'est pour ce motif que cette légion d'esprits immondes demande à être envoyée dans un troupeau de pourceaux immondes, à cause de la conformité de leurs instincts : " Et ils le prièrent de leur permettre d'y entrer, et il le leur permit. "

S. ATHANASE. (Vie de saint Ant.) Si les démons n'ont point de pouvoir sur les pourceaux, à plus forte raison n'en ont-ils aucun sur les hommes qui sont faits à l'image de Dieu; c'est donc Dieu seul qu'il faut craindre et n'avoir que du mépris pour eux.

S. CYRILLE. Notre Seigneur leur accorda cette permission, afin que cet événement devînt pour nous une cause de salut et un motif d'espérance ou de confiance.

SUITE. " Et il le leur permit. " Considérez combien la méchanceté des démons est grande, et le mal qu'ils font à ceux qui sont soumis à leur empire en les voyant précipiter et noyer dans la mer ce troupeau de pourceaux : " Sortant donc de cet homme, les démons entrèrent dans les pourceaux; et le troupeau prenant sa course, se précipita dans le lac par un endroit escarpé et s'y noya. " Jésus Christ accéda à leur demande, pour faire ressortir toute leur cruauté. Il fallut aussi montrer que le Fils de Dieu avait le gouvernement de toutes choses, aussi bien que le Père, et qu'il possédait une même gloire et une puissance égale.

TITE DE BOSTR. Cependant les gardiens prennent la fuite dans la crainte de périr avec leurs pourceaux : " Ce qu'ayant vu, les gardiens s'enfuirent, et en portèrent la nouvelle dans la ville et dans les villages, " semant dans l'âme de leurs habitants la crainte et l'effroi, par le récit de cet événement. La perte qu'ils viennent d'essuyer les fait venir trouver le Sauveur : " Plusieurs sortirent pour voir ce qui était arrivé, et ils vinrent à Jésus. " Voyez comme en châtiant les hommes dans leurs biens temporels, Dieu se rend le bienfaiteur de leurs âmes. Lorsqu'ils furent arrivés, ils trouvèrent parfaitement guéri celui que le démon ne laissait pas un seul moment en repos : " Et ils trouvèrent assis à ses pieds l'homme de qui les démons étaient sortis, vêtu et sain d'esprit, lui qui, jusque-là, était toujours sans vêtement, car cet homme ne quittait pas les pieds de celui à qui il devait sa guérison. A la vue de cette guérison miraculeuse, ils furent saisis d'admiration et d'étonnement : " Et ils furent remplis de crainte, " ajoute l'Évangéliste, tant parce qu'ils virent de leurs yeux que parce qui leur était raconté : " Et ceux qui avaient vu, leur racontèrent comment il avait été délivré de la légion. " Leur premier sentiment devait être de supplier le Seigneur de ne point s'éloigner, mais de garder leur pays contre les nouvelles attaques du démon, mais non, la crainte leur fait sacrifier leur propre salut, et ils prient le Sauveur de s'éloigner d'eux.

" Alors tous les habitants du pays de Gérasa le prièrent de s'éloigner d'eux, parce qu'ils étaient saisis d'une grande frayeur. "

THEOPHYLACTE. Ils craignaient d'être encore exposés à de nouveaux dommages, comme celui qu'ils venaient de souffrir par la perte des pourceaux.

S. CHRYSOSTOME. (hom. 29 sur S. Matth.) Admirez la mansuétude de Jésus Christ, après de si grands bienfaits, on le renvoie, il ne résiste point, il se retire et abandonne ceux qui se déclarent ainsi indignes de recevoir sa doctrine.


S. AUGUSTIN. (Quest. évang., 2, 13.) Les entraves et les chaînes de fer qui liaient ses membres, représentent les lois sévères et accablantes qui réprimaient les crimes dans les gouvernements des infidèles. Cet homme ayant brisé ses chaînes, était entraîné par le démon dans le désert, c'est-à-dire que, lorsqu'on a transgressé ces lois, la passion conduit à des forfaits qui dépassent la mesure des crimes ordinaires. Il était possédé d'une légion de démons, et figurait les nations esclaves elles-mêmes d'une multitude de démons. Le Sauveur permet à ces esprits mauvais d'entrer dans des pourceaux qui paissaient sur les montagnes, et qui sont la figure de ces hommes à la fois immondes et superbes que le culte impur des idoles place sous la tyrannie des démons.

S. AMBROISE. Les pourceaux sont ces hommes qui, semblables à ces animaux immondes, et privés de la parole et de la raison, souillent l'éclat et la beauté des vertus naturelles par l'infamie de leurs moeurs.

S. AUGUSTIN. (Quest. évang.) Ils sont précipités dans la mer, c'est-à-dire, que lorsque l'Église est enfin glorifiée et le peuple des Gentils délivré de la domination des démons, ceux qui n'ont pas voulu croire à Jésus Christ, précipités dans les abîmes par leur curiosité aveugle et démesurée, sont condamnés à célébrer dans des retraites cachées leurs rites sacrilèges.

S. AMBROISE. Les pourceaux sont précipités avec impétuosité dans la mer, parce que ces hommes ne sont retenus par la considération d'aucune vertu, mais sont entraînés dans la profondeur des abîmes sur le penchant rapide de la corruption, et vont perdre la respiration et la vie au milieu des flots de ce monde. Il est impossible, en effet, à ceux qui sont le jouet des flots agités de la volupté, de pouvoir conserver la respiration et la vie de l'âme. Nous voyons par là que l'homme est lui-même l'auteur de son malheur, car s'il ne vivait pas de la vie des animaux immondes, jamais le démon n'eût reçu de pouvoir sur lui, ou bien ce n'eût été que pour l'éprouver et non pour le perdre. On peut dire aussi que le démon, dans l'impuissance où il est de s'attaquer aux bons depuis la venue du Sauveur, ne cherche plus à perdre tous les hommes, mais seulement les âmes légères et inconstantes, de même qu'un voleur n'attaque pas ceux qui sont armés, mais ceux qu'il voit sans défense. Les gardiens des troupeaux, témoins de cet événement, s'enfuirent. En effet, ce ne sont ni les maîtres de la philosophie, ni les chefs de la synagogue, qui peuvent donner des remèdes efficaces aux peuples atteints de maladies mortelles, Jésus Christ est le seul qui peut les délivrer de leurs péchés.

Trouvé sur http://orthodoxie.club.fr/ecrits/peres/ex/08.htm

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mar 31 Jan 2006, 00:03

Laughing

Code:
Les démons priaient Jésus, disant: Si tu nous chasses, envoie-nous dans ce troupeau de pourceaux.
Il leur dit: Allez! Ils sortirent, et entrèrent dans les pourceaux. Et voici, tout le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer, et ils périrent dans les eaux.

Vous remarquerez que ce sont les démons eux-mêmes qui demandent à Jésus de les envoyer dans ce troupeau de pourceaux.
Or, je suppose que, pour un juif, comme pour un musulman encore aujourd'hui, il n'y a pas pire que d'être envoyé dans la peau d'un cochon (il parait que c'était une "technique" américaine d'interrogation des présumés "terroristes" de les menacer de les enfermer dans une peau de cochon).
Donc, l'intention des trois évangélistes Matthieu, Marc et Luc, qui proposaient cet apologue à leurs auditeurs, était de leur faire comprendre qu'il y avait quelque chose de pire encore que d'être envoyé dans la peau d'un cochon ; et ainsi, pour ces pauvres diables que Jésus avait fait sortir du forcené, il valait encore mieux être envoyé dans la peau d'un cochon que d'être renvoyé dans les enfers ou d'errer éternellement dans la nuit des temps sans plus trouver un être vivant à "hanter".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mar 31 Jan 2006, 13:56

Pour un démon, être sur la terre, c'est avoir une activité efficace qui occupe son esprit, une activité dans le sens de ce qu'il a choisi: DISPOSER LES HOMME A LA REVOLTE CONTRE DIEU.

Pour un démon, Etre en enfer, c'est vivre dans l'autre monde sans autre activité que la possibilité de profiter du monde de liberté qu'ils ont voulu.

Autrement dit, en enfer, ils ne pensent QU'A LEUR REVOLTE, leur colère contre Dieu, leur rage du bonheur des élus.

Rien ne vient distraire cette pensée.

Voilà pourquoi le fait de s'occuper au moins des animaux leur plait davantage.

C'est tout de même pas génial, comme but de la vie.

Ce sont vraiment des être qui, coupés de leur finalité, sont devenus VAINS...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mar 31 Jan 2006, 14:10

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mar 31 Jan 2006, 17:12

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mar 31 Jan 2006, 19:52

Laughing

Code:
Aimez vous cette histoire de mon invention ?

Elle est assez tordue mais j'aime bien les trucs tordus. Je vais la méditer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mar 31 Jan 2006, 22:05

8)

Code:
ces pauvres diables étaient tannés de manger la poussière dans le corps des serpents, ils se sont dits : "Pourquoi pas les porcs ? Ça ferait changement et comme ils sont omnivores, notre menu serait plus varié " Sauf que dans leur demande à Jésus, ils ont oubliés de Lui demander d'annuler le châtiment de manger la poussière le reste de leur vie et les porcs avec leur tête de cochon  préféraient mourir plutôt que de manger la poussière. Et c'est ainsi que les porcs se sont précipités dans la mer et se sont noyés.

Je cherche « la morale de l’histoire ».

Si vous n’êtes pas contents de ce que vous êtes et que vous voulez changer de nature, n’oubliez pas de vous débarrasser de tout ce qui faisait votre nature antérieure, sinon vous serez comme ces cochons devenus condamnés à manger de la poussière, ce qui, pour eux, à été invivable.

Mais pourquoi vouloir changer de nature ? On sait ce qu’on a ; on ne sait pas ce qui nous attendrait si on changeait de nature. Mieux vaut donc se contenter de ce qu’on a. Et « qui veut faire l’ange, fait la bête. »

Ça vous va, Sylvie, comme conclusion ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mar 31 Jan 2006, 22:59

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mer 01 Fév 2006, 14:20

Merci pour vos réponses.
Je vois donc un peu mieux pourquoi les démons ont demandé à être envoyés dans les porcs. Mais pourquoi tuent ils immédiatement le troupeau ? Peut être parce qu'ils sont désordonnés et ne peuvent pas faire autrement ?

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mer 01 Fév 2006, 15:35

...


Dernière édition par le Mer 08 Mar 2006, 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Mer 01 Fév 2006, 17:45

Sylvie a écrit:
Cher Marvel,

J'espère que tu n'as pas pris mon histoire au sérieux Exclamation :?: :?: :?:

Sylvie

Le récit évangélique est aussi une "histoire". Ce qui compte, dans une "histoire", ce n'est pas les détails matériels, mais "la morale de l'histoire".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: c'est quoi cette histoire de porcs ?   Ven 03 Fév 2006, 16:38

Sylvie a écrit:

J'espère que tu n'as pas pris mon histoire au sérieux Exclamation :?: :?: :?:

Non bien sur, mais comme j'me loggue moins souvent que vous, je te remerciais en particulier pour les 32 extraits des Pères de l'église.

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
 
c'est quoi cette histoire de porcs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est quoi cette histoire de porcs ?
» C'est quoi cette bête ??
» Y a-t-il un gagnant ou un perdant dans cette histoire ?
» c'est quoi cette petite graine?
» C'est quoi cette herbe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: