DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation 227: Si le grain ne meurt ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Ven 27 Mar 2009, 21:38



Parmi les Grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque, quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. » Philippe alla le dire à André ; et tous deux vinrent le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclara : « L'heure est venue pour le Fils de l'homme d'être glorifié[4]. Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas[5], il reste seul ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera. Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire ? Dirai-je : Père, délivre-moi de cette heure ? Mais non ! C'est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore. » En l'entendant, la foule qui se tenait là disait que c'était un coup de tonnerre ; d'autres disaient : « C'est un ange qui lui a parlé. » Mais Jésus leur répondit : « Ce n'est pas pour moi que cette voix s'est fait entendre, c'est pour vous. Voici maintenant que ce monde est jugé ; voici maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j'aurai été élevé de terre, j'attirerai à moi tous les hommes. » Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir. (Jn 12,20-33)



Jésus se trouvait, à cette époque là, dans l'enceinte du Temple et annonçait son heure ou il allait être « glorifié »….
Quelle sombre gloire ! A l'entendre, pour triompher il faut mourir, pour sauver sa vie, la perdre : «: si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit » Ainsi cette terre connaîtrait d'avance le secret du « renoncement créateur », de la souffrance rédemptrice. Mystère, quant on y songe, inscrit dans la nature…….

Et de la même façon, servir aujourd’hui Jésus Christ signifie le suivre sur le chemin de la croix. Ceci serait suffisant pour nous décourager si nous n’étions pas sûr de récolter le fruit de l’arbre de la croix. Le fruit est celui de la vie éternelle. Jésus nous l’explique avec cette image du grain de blé qui meurt en terre et qui néanmoins produit du fruit en abondance…….Ou, en d’autre termes, si, dans l'extrême souffrance de l'abandon par Dieu et par les hommes, Jésus n'a pas sombré, celui qui s’attache à lui dans une foi confiante ne sombrera pas...
Toutefois, ma religion ne me demande pas non plus de quitter cette terre pour regarder un ciel imaginaire, mais de devenir moi-même ce Ciel, de transfigurer ma vie de chaque jour en laissant transparaître en moi toute la Lumière et toute la joie de Dieu……..
Il ne s'agit pas de me détourner de la vie, mais bien d'y entrer, car c'est avant la mort que je risque d'être mort si je refuse de faire de ma vie une création continuelle de grâce et de bonté.

………..Aussitôt après ces paroles dites, Jésus s'interrompt. Et sans doute le harcelait-on alors de questions absurdes….. Il allait mourir, la partie était jouée, et personne encore n'avait compris…..On crut voir alors sa main tremblante glisser de son front à ses yeux, comme pour ne pas voir, à deux pas de lui, cette porte ouverte, affreuse, sur les ténèbres…..Mais aussitôt il se reprend : c'est pour cette agonie et pour cette mort qu'il est venu. Ce n'est plus au peuple qu'il s'adresse mais à lui-même pour se conforter, lorsqu'il jette ce cri de victoire : « et moi, quand j'aurai été élevé de terre, j'attirerai à moi tous les hommes. . » Tous….. et même ceux qui vont le torturer………..

Texte de l'Association Pierre Valdès. Rédacteur : Jean.
Revenir en haut Aller en bas
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Sam 28 Mar 2009, 11:18

très beau! Oui Jésus est le chemin du salut pour tous ceux qui souffrent et qui sont affligés, lui qui a vaincu la mort,
lui, petite graine qu'il était, s'est sacrifié dans le terreau de l'humilité afin de se transformer en arbre celeste de la charité!

Devenons donc l'un de ses sarments, afin de porter du fruit par lui et en lui, pour la gloire de Dieu le Père!
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Sam 28 Mar 2009, 13:52

Le grain de blé! ... une lettre du premier mot de la Genèse!

Berê ' shît

Bar : le grain de blé, le jeune fils

Au commencement était le Verbe, répète St Jean.
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Sam 28 Mar 2009, 16:47

Jésus perd sa vie et la donne en acceptant cette mort sur la croix qu'on lui impose. Il en fait un rendez-vous avec les hommes où il boit leurs péchés et leur trace un chemin vers la vie éternelle.
paul
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Sam 28 Mar 2009, 17:22

Nous sommes semés ici-bas,sur terre, telle ,une graine et il faut bien que nous mourrions pour porter le fruit dans le ciel!

Si nous ne mourrons pas : vaines restent nos espérances

C'est ainsi que la mort qui est malheur cache en elle une
perspective de bonheur
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Sam 28 Mar 2009, 18:58

bien dit, paul
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Sam 28 Mar 2009, 19:09

Oh oui ! tout vient de Paul !

Révélateur de Jesus!!!!

Et il affirme que tout vient de Jesus

Il n'a pas tord!
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Sam 28 Mar 2009, 20:04

La souris a écrit:
Si nous ne mourrons pas : vaines restent nos espérances

C'est ainsi que la mort qui est malheur cache en elle une
perspective de bonheur


Il y a différentes façons de mourir.

Or, "nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés" -dit encore Paul.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 03:42

Mourir à soi est la voie supérieure, et la mort en fin de vie est la plus banale et la moins significative, quoique demeurant la porte universelle pour la rencontre suprême
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 05:12

Dieu,(quoique pour nous cela est un déplaisir),nous a donné cette chance ultime qui est de mourir.

Nous sommes invités à le faire avant,en nous-mêmes,pour atteindre la charité.

Ce qui est la seule vraie mort

Qu'il faudra de toutes façons atteindre en présence de Lui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 14:56

Le fond des choses, c'est qu'en Dieu la mort est au coeur de la vie. Dieu est Amour. Or aimer, c'est mourir à soi-même, non seulement en préférant les autres à soi, mais (quand on est Dieu et qu'on aime en plénitude, qu'on réalise éternellement la perfection de l'amour), en renonçant à exister pour soi et par soi afin d'exister uniquement par les autres et pour les autres. Dieu est Trinité : le Père n'est que mouvement vers le Fils et l'Esprit ; le Fils n'est que mouvement vers le Père et l'Esprit ; l'Esprit n'est que mouvement vers le Père et le Fils. Ce "ne que" sur lequel j'insiste, car c'est ce "ne que" qui exprime le mystère de Dieu, veut dire que le fond de Dieu est la mort identique à la vie. Sortir de soi, c'est bien mourir à soi. Vivre, c'est aimer, mais aimer, c'est mourir, car c'est n'être que par les autres et pour les autres … Aimer l'autre, c'est vouloir qu'il soit, et non pas vouloir lui passer devant pour qu'il soit moins : telle est la puissance de l'amour !

Père François Varillon.
Revenir en haut Aller en bas
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 15:16

mourir d'aimer (charles Aznavour)

Tout le monde le sait mais ne le fait pas forcemment car l'amour lui-même déjà est une grâce ; mais mourir d'aimer en est une plus grande encore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 15:19

La souris a écrit:
mourir d'aimer (charles Aznavour)

Tout le monde le sait mais ne le fait pas forcemment car l'amour lui-même déjà est une grâce ; mais mourir d'aimer en est une plus grande encore

On peut aussi mourir d'amour chaque jour en donnant sa vie pour les autres... et il y a mille façons de donner sa vie ......

Ste Thérèse de Lisieux et les plus grands saints sont morts des deux façons chaque jour un peu plus à eux mêmes et morts d'amour.

Mais si on vit En Dieu, comment ne pas mourir d'aimer ???
Revenir en haut Aller en bas
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 15:25

C'est cela même
Je n'en deviens pas plus pure mais j'en meurs définitivement et Lui s'annonce magnifiquement et gentillement ferme mes plaies et y sème des prairies
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 15:31

Il sème des prairies et ainsi le grain moulu devient porteur de vie !

Il donne alors tout son fruit !

Il ne reste devant Lui que Son Roi d'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 15:37

Cela donne mal (moudre,être moulu)
Mais nous convoit vers une telle plénitude!

Et j'aime tant ce roi qui nous prie de lui donner couronne!

Il est humble à un point impensable!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 15:45

En effet, cela fait mal d'être moulu... même à mon petit niveau car je suis loin d'être une sainte... chaque jour, il me faut réaccepter d'être moulue , parfois je l'avoue je Lui demande un peu de répit, répit que le Roi ne m'a jamais refusé extrêmement rare !

Je vois que tu es aussi très bon poète ....... :chapeau: :chapeau:

Tu écris à l'encre du ciel (quelqu'un avait employé cette expression sur le forum, ce n'est pas de moi).
Revenir en haut Aller en bas
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 16:26

Une sainte est moulue sans quoi elle ne serait pas sainte!
Une sainte est une mouture et celà il le faut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 16:47

Voici la méditation de Retraite dans la ville sur ce sujet :

La Parole de Dieu

« Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul. Mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. »
Évangile selon saint Jean, chapitre 12, verset 23.



La méditation

Toute mort est absurde, dans les guerres comme dans les hôpitaux, dans les accidents de la route comme dans les assassinats crapuleux. Mais il y a des morts qui ne sont pas totalement absurdes, des morts qui ont un sens. La mort des frères de Tibhirine a un sens, car elle est inséparable d'un risque librement assumé, le risque d'être assassinés s'ils ne renonçaient pas à rester à Tibhirine pour y vivre une fraternité possible entre chrétiens et musulmans. Ils sont morts, mais leur mort est féconde, elle n'est pas « perdue » pour la cause qu'ils défendaient par leur seule présence. Cette cause est plus que jamais crédible parce qu'elle avait pour eux plus de prix que leur propre vie. Ils sont le grain qui meurt en terre pour assurer les moissons à venir.
En assumant ce risque, ils sont les disciples authentiques du Christ, lui-même assassiné, mais surtout vainqueur de la mort. Comme Jésus, les moines ont surmonté la crainte de la mort, non sans déchirement intérieur, mais avec une détermination sans faille.


Ce qui est en cause avec le grain qui meurt en terre, c'est la vie qui fait son chemin à travers la perte de la semence enfouie dans le sol. C'est la victoire de la vie, la victoire de la non-violence sur la violence, la victoire de la fraternité sur la haine, la victoire sur la mort elle-même et son cortège de malheurs.
Un vieil agnostique comme André Malraux s'est interrogé tout au long de sa vie sur cette forme extrême du mal qu'il avait découverte lors de la première utilisation des gaz de combat par les Allemands sur la Vistule en 1916 : « Peu de sujets résistent à la menace de la mort, celle-là met en jeu l'affrontement de la fraternité, de la mort et de la part de l'homme qui cherche aujourd'hui son nom, qui n'est pas l'individu. Le sacrifice poursuit avec le mal le plus profond et le plus vieux dialogue chrétien : depuis cette attaque du front russe se sont succédés Verdun, l'ypérite des Flandres, Hitler, les camps d'extermination. Si je retrouve ceci, c'est parce que je cherche la région cruciale de l'âme où le Mal absolu s'oppose à la fraternité. »
Le combat de Jésus est un combat de la fraternité contre le mal : il a été assassiné comme des millions d'innocents crucifiés, gazés, bombardés, mais il a vaincu la mort et ses disciples peuvent continuer sa lutte en allant jusqu'à prendre le risque d'y laisser la vie. La vie chrétienne est une vie donnée : ce n'est pas une vie sacrifiée, c'est une vie donnée pour qu'elle porte du fruit. Ce don commence toujours modestement. Pour Jésus, il commence par trente années de vie cachée à Nazareth, puis c'est une vie donnée à la bonne nouvelle pour les pauvres, en actes comme en paroles. C'est une prise de position sans équivoque pour la victoire de la fraternité sur toutes les divisions, avec les seules armes de la fraternité. C'est un pari fécond.


Je ne crois pas qu'on puisse parler de la présence des moines de Tibhirine en Algérie en termes de combat : eux-mêmes ne se sont jamais considérés comme des militants du Bien contre le Mal ! Ils entendaient demeurer les témoins pacifiques d'une fraternité plus forte que la peur que pouvait leur inspirer une menace de mort très concrète qui finira par se réaliser. Ils n'auraient pas voulu qu'on parle d'eux comme de « combattants », mais ils n'auraient pas refusé d'espérer une victoire finale.
Le Père Congar aimait comparer le temps de l'Église au temps qui avait séparé le débarquement de Normandie, le 6 juin 1944, de la paix finalement acquise le 8 mai 1945 : le Mal était encore présent, mais la victoire était désormais acquise, même lorsqu'elle n'était pas toujours évidente. « Soyez vainqueurs du mal par le bien » : le Christ a déjà remporté la victoire sur le péché et sur la mort, mais en payant le prix le plus élevé qu'un homme puisse payer.
Il a « donné » sa vie, et nous aussi nous pouvons la donner comme lui.



Revenir en haut Aller en bas
La souris



Messages : 102
Inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Méditation 227: Si le grain ne meurt ..   Dim 29 Mar 2009, 16:55

Faut-il donc etre sacrifiée.?
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation 227: Si le grain ne meurt ..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation 227: Si le grain ne meurt ..
» Méditation 227: Si le grain ne meurt ..
» Méditation dominicale: Le bon grain et l’ivraie.
» Méditation 192: Le bon grain et l’ivraie.
» Méditation biblique *Votre vision de Dieu meurt-elle d'inanition ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: