DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adamev



Masculin Messages : 12271
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Mer 25 Mar 2009, 11:54

L'Osservatore Romano rend publique une étude, menée en Ouganda, mettant en évidence l'efficacité du préservatif dans la lutte contre la maladie.

La nouvelle peut surprendre après la polémique ouverte par Benoît XVI lors de son voyage en Afrique, mais l'Église catholique admet implicitement le préservatif pour lutter contre le sida. Son combat - totalement incompris - consiste à dire que ce moyen ne suffit pas, à lui seul, pour endiguer l'épidémie. Le quotidien officiel du Saint-Siège, l'Osservatore Romano, vient de le confirmer publiquement en admettant l'efficacité prophylactique du préservatif à condition qu'il soit associé à d'autres facteurs.

En première page de l'édition du dimanche 22 mars, un article sur «Église et sida» reconnaît que le préservatif est efficace «à 97 % contre l'infection» dans les meilleures conditions d'utilisation et «à 87 %» dans des conditions communes, comme en Afrique. Et le journal de citer l'expérience de l'Ouganda où des campagnes soutenues par le gouvernement, dites «ABC», ont été lancées contre le sida : «A» comme abstinence, «B» comme fidélité (be faithful), «C» comme préservatif (condom).

L'article précise aussitôt que l'usage du préservatif prévu par cette méthode n'est certes pas conforme «aux indications de l'Église», mais que les effets de ­cette campagne sont spectaculaires. L'Ouganda est ainsi «l'unique pays d'Afrique qui a obtenu de bons résultats» dans cette lutte contre le sida : «La fréquence d'infection dans la population est descendue de 15 % en 1991 à 5 % en 2001.»

«L'abstinence» en question est effectivement conseillée aux jeunes adolescents. L'âge moyen du premier rapport sexuel a ainsi été retardé de «15 à 19 ans». «La fidélité», recommandée aux couples, aurait permis de réduire de 60 % le vagabondage sexuel. La méthode prévoit, enfin, l'usage du préservatif. «Ces trois facteurs, insiste l'Osservatore Romano,ont une influence importante sur la réduction de l'incidence du sida.»

Cet article est suivi de l'interview d'un missionnaire combonien, un ordre religieux très présent en Afrique, médecin de son état. Le frère Daniel Giovanni Giusti a eu une expérience de plus de vingt ans dans un hôpital en Ouganda et reconnaît que «le préservatif a un rôle dans des épidémies localisées et dans des groupes particuliers : prostituées, homosexuels et drogués.»


Un simple «recours»

Mais il ajoute que la campagne «ABC» a démontré que ce sont les deux premiers axes - lutte contre une sexualité précoce et fidélité - qui ont surtout été efficaces parce qu'ils ont créé un changement de comportement. Le préservatif restant, lui, «un recours pour ceux qui n'appliquent pas les deux premiers points de la méthode». Autrement dit, pour ce médecin catholique : «L'abstinence annule le risque pour les cas de transmissions sexuelles. La fidélité dans les rapports sexuels réduit le risque. L'usage du préservatif réduit le risque mais ne l'élimine pas.»

Sa conclusion ne met donc pas en cause le préservatif, en tant que tel, mais les campagnes le proposant comme seul moyen sûr. «L'expérience de terrain démontre que dans les pays où l'on a tout misé sur le tout préservatif, il n'y a pas eu - dans la population générale - des résultats satisfaisants comme ceux obtenus en Ouganda.»

Dommage que le pape ne l'ait pas dit comme ça tout de suite.
Heureusement que tous les gens sensés n'ont pas attendu ce rétro-pédalage vaticaneste pour se forger une opinion juste du problème.
Revenir en haut Aller en bas
versus



Messages : 20
Inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Mer 25 Mar 2009, 17:24

Pour ceux qui prônent le préservatif comme unique voie de salut.

A lire d'urgence : http://www.usaid.gov/our_work/global_health/aids/Countries/africa/uganda_report.pdf

Pour comprendre ce qui s'est passé en Ouganda.
"In contrast, according to John Stover, if condom use in Kenya had not been as plentiful, seroprevalence might have increased even more than it has. But without the other, Uganda-like behavior changes (i.e., delay of sexual debut and “zero grazing”/partner reduction),
prevalence did not decline."

En gros sans l'abstinence et la fidélité le sida n'aurait pas diminiué en Ouganda.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Mer 25 Mar 2009, 17:29

D'autant que la capote n'est pas efficace 1 fois sur 5...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Mer 25 Mar 2009, 17:40

adamev a écrit:
[size=18]
Dommage que le pape ne l'ait pas dit comme ça tout de suite.
Heureusement que tous les gens sensés n'ont pas attendu ce rétro-pédalage vaticaneste pour se forger une opinion juste du problème.

Il n'y a pas de rétropédalage.

Voici ce que je rappelais sur la pensée de l'Eglise dès le lendemain de la polémique.

Il y a juste méconnaissance complète de la pensée de l'Eglise et amour pour la polémique des journalistes :


Arnaud Dumouch a écrit:
Les médias radio se gargarisent du scandale. Le
pape a dit en arrivant en Afrique :
Citation :
"La distribution du
préservatif aggrave plutôt le problème."

Comme il est facile de couper une petite phrase de son explication complète que je retranscris ici avec mes mots :


La
solution au problème du SIDA n'est pas le préservatif. Sa distribution
aggrave plutôt le problème à moyen et long terme en ce sens que les
personnes, esclaves d'une sexualité non chaste, finissent par
s'habituer à suivre leur désir sans règle. Le jour où se profilera une
occasion de luxure, ils le feront même sans préservatif.

La prévention du SIDA passe d'abord par une humanisation de chacun, une maîtrise de soi par la vertu humaine de chasteté. La fidélité à son conjoint, la continence face aux occasions préserve du SIDA.

http://www.ktotv.com/cms/actualite_detail?id=70288fb46e6a9f56d0a10cd17a5385e8

Evidemment,
une personne non chaste, esclave de ses envies, pèche. Mais qu'elle
n'ajoute pas à l'adultère ou à la luxure la mort. Dans ce cas, le
préservatif est évidemment nécessaire.

Voici une vidéo sur l'Eglise et le préservatif :

http://video.google.fr/videoplay?docid=1030237650637204031
_________________

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
le plombier



Masculin Messages : 439
Inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Jeu 26 Mar 2009, 22:05

En Allemagne il y a des distributeurs de préservatifs jusque dans les maternelles. Je l'ai vue de mes propres yeux, a tomber a la renverse. Ils sont si précoce que ça les petits Allemands ? Ça doit faire partis de l'éducation.
Jacques.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Jeu 26 Mar 2009, 22:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a juste méconnaissance complète de la pensée de l'Eglise et amour pour la polémique des journalistes :

Tout à fait, cher Arnaud.

Et la citation de l'intégralité de la phrase du Pape empêchait toute polémique !

" Si on n'y met pas l'âme, si les Africains ne s'entraident pas, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème."

Il n'est pas nécessaire d'être un expert linguiste pour comprendre que 2 conditions sont posées :
1. Mettre de l'âme
2. S'entraider

Le Pape a dit que si ces 2 conditions ne sont pas remplies on ne peut résoudre le problème par la distribution de préservatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Jeu 26 Mar 2009, 22:35

le plombier a écrit:
En Allemagne il y a des distributeurs de préservatifs jusque dans les maternelles. Je l'ai vue de mes propres yeux, a tomber a la renverse. Ils sont si précoce que ça les petits Allemands ? Ça doit faire partis de l'éducation.
Jacques.

Shocked

Parler des bienfaits de l'abstinence aux enfants de la maternelle serait mieux que de placer des distributrices de capotes.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Jeu 26 Mar 2009, 23:28

"Le téléphone sonne" sur France Inter

Le Pape, le sida et le préservatif : questions sur une nouvelle polémique...
Bonne émission avec entre autres Mgr Podevin qui a pu longuement exprimer la véritable position de l'Eglise.
J'ai félicité le journaliste par Email.

Ecouter l'emission (real player nécessaire) :
http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/letelephonesonne/index.php?id=77667

(Ecoute possible durant une semaine après l'émission)


Dernière édition par Jean-Yves TARRADE le Ven 27 Mar 2009, 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Régine



Féminin Messages : 40
Inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 08:08

Bonjour,

sous réserve d'une erreur possible de ma part, mais à priori, depuis quelques temps, il y a des controverses assez fortes au "sein même" du journal de l'observatore romano dont les rédacteurs publie des articles qui ne représentent pas forcément la position officielle du vatican, et notamment du pape.
Ainsi, je ne suis pas sûre que cet article relate la position et les constats réels de l'Eglise catholique à ce sujet.
Par contre, ce dont je suis sûre : à savoir pour les personnes un peu naïves comme moi, ou plutôt trop confiantes parfois dans les institutions politiques (je dis bien institutions et non responsables politiques) : des chercheurs, scientifiques et responsables ont souvent l'âme et le coeur partagés et donc sont sous influences. Il n'est donc publié QUE les résultats parfois faussés, mensongés d'études de chercheurs ou autres qui sont liés par la corruption. Il faut savoir que par exemple l'OMS (qui constituent la plupart des sources d'informations des statistiques concernant la santé) ont pour objectif central la stratégie de la planification et contrôle de la démographie en ayant à l'esprit une réduction par tous les moyens de la croissance de la population mondiale.... et sont soutenus dans ce sens par bien des instances, des organisations mondiales, et... et devinez qui.... des organisations non gouvernementales... et oui, comme par exemple... l'UNICEF !!! Ils essaient par tous les chemins possibles d'entrer en contact, d'établir un partenariat avec tous, et notamment les responsables religieux aussi, pour petit à petit les amener, de manière perverse, à les faire agir, si ce n'est pas possible de leur faire changer d'avis explicitement -les faire agir donc dans une orientation de contrôle et réduction de la croissance de la population (et même jusqu'à empêcher son renouvellement) et ce, bien sûr par des moyens peu respectueux de l'être humain.
Pour la personne qui souhaiterait savoir d'où je tiens ces infos, je suis prête à les lui indiquer.
Bonne journée inspirée saintement et portée par l'intimité de la Trinité Ste pour "supporter" ces découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 08:17

Chère Régine,

Soyons plus simple et disons ceci qui est la vérité :

-Nul ne peut nier que, A COURT TERME, le préservatif est la seule prévention du SIDA pour une personne aux mœurs infidèles.

- Mais à moyen et long terme, l'infidélité, même sous préservatif, augmentera le SIDA (prise de risque, esclavage envers un désir de plus en plus tyrannique etc.)

Cette synthèse est la position de l'Eglise, même si elle a toujours insisté, dans son discours, sur un troisième aspect, de peur d'être mal comprise :
Citation :
"Dieu ne veut pas de l'adultère et des mœurs libertines. Il appelle à ce que la sexualité soit le signe et l'expression d'un vrai mariage fidèle.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Ven 27 Mar 2009, 08:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 08:17

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Bonne émission avec entre autres Mgr Podevin qui a pu longuement exprimer la véritable position de l'Eglise.
J'ai félicité le journaliste par Email.

Il y a indéniablement une partie (mais une partie seulement) des médias qui se sont rendus compte de la supercherie à laquelle ils avaient participée et tentent de reprendre une info plus objective (même si on a le droit à sa propre opinion).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
adamev



Masculin Messages : 12271
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 09:57

Et ce matin encore sur FInter avec notamment l'évêque de Limoges.

A Régine "Pour la personne qui souhaiterait savoir d'où je tiens ces infos, je suis prête à les lui indiquer."

Dans le genre je sais tout (du grand complot mondial) mais je dirais rien (à moins que ce soit l'inverse)... vos sources SVP....
Revenir en haut Aller en bas
Régine



Féminin Messages : 40
Inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 19:28

Bonjour Mr Arnaud,

Je n'ai pas récusé l'ensemble des propos du pape Benoit XVI.
Vous êtes en train de détourner le sujet de mes propos qui visiblement vous dérangent trop, tout comme à l'ensemble des personnes.
Tout le monde est en train de censurer la parole de l'Eglise, en llui reprochant et interdisant d'intervenir sur tout sujet en dehors de ce qui semblerait aux politiques, scientifiques et autres devoir rester de leurs domaines bien réservés, parce que ce serait trop dangereux que l'Eglise y mette son nez et entraîne les autres à faire de même.
Tout en gardant les yeux et les oreilles fixés sur l'ensemble des propos, il n'empêche que l'Eglise a aussi le droit de regarder d'un peu plus près certaines choses. Et cette histoire qui a été monté en scandale peut aussi être une opportunité pour mettre à la lumière toute la corruption qui sévit dans ces domaines, et notamment même par rapport à la véracité des publications de statistiques et de scientifiques. Pourquoi certains sont-ils obligés de démissionner de leurs postes pour pouvoir avoir une parole libre, qui encore se trouve étouffés parce qu'on fait tout pour cela, et pourquoi certaines études, certains résultats ne sont jamais publiés ?
Je vous suggère notamment le livre de Mgr Michel Schooyans "le terrorisme à visage humain". Même si toutes les données ne sont pas mises à jour, je ne suis vraiment pas sûre qu'il ait eu une avancée "positivement saine" par rapport à cela.
Donc quand on connaît les vraies "ambitions", objectifs d'instances et d'organisations internationales, l'Eglise a aussi le devoir de le dénoncer clairement. Certains préfèrent fermer les yeux et agir autrement dans le silence, sans jamais dénoncer, et en acceptant que le mal fasse des ravages, car du coup il séduit une multitude. Pour eux, c'est peut-être leur interprétation du verset "être rusés comme le serpent et candide comme la colombe", pour moi c'est une interprétation empreinte de compromission et de relativisme.
Quand vous dites "à court terme, le préservatif est la seule prévention du sida pour une personne aux moeurs infidèles", cela est faux. Car ce serait une manière de signifier à la personne qu'en prenant le préservatif, elle est sûre de ne pas attraper le sida, ce qui est faux. Et c'est notamment ce qu'a voulu dire Mgr Fort, évêque d'Orléans, je pense, et que bien sûr les médias et les chrétiens et catholiques ont encore déformé ses propos, en profitant pour essayer d'insuffler le fait que la foi, l'Evangile et tout ce que cela entraine doit rester de la sphère du privé, pour ne pas se mêler de tout... Je considère qu'on est en train de "trahir" de manière massive l'Eglise, et à travers elle le Christ qui nous dit : "pourquoi me persécutes-tu ?" En effet, certaines vérités sont tellement dérangeantes... évidemment quand on sait qu'il y a de la corruption dans tous les domaines, mais que cela n'est pas su et doit rester caché.... ou qu'on a peur que cela soit dévoilé parce qu'on y est plus ou moins complice.. . au détriment de tous ceux qui ne savent pas, et du coup se laissent facilement piégés parce que non averti et informé de la vérité.
Et je trouve qu'il serait trop facile aussi (je ne parle pas pour vous) de laisser faire sous prétexte que de toute façon l'Eglise doit "passer par cette phase". "Toute prophétie" peut être changé. Rien n'est déterminé, si ce n'est "la victoire" du bien sur le mal, de l'amour sur la haine et la Vie éternelle sur la mort grâce à Jésus, au salut et résurrection promis par DIeu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 19:35

Citation :
[quote="Régine"]
Quand vous dites "à court terme, le préservatif est la seule prévention du sida pour une personne aux moeurs infidèles", cela est faux. Car ce serait une manière de signifier à la personne qu'en prenant le préservatif, elle est sûre de ne pas attraper le sida, ce qui est faux.

Vous avez raison. J'aurais du préciser le pourcentage de protection qui oscille, selon les études, aux environs de 90 % (avec des écarts de 10% en plus ou en moins selon les auteurs).

Des gens qui se protègent avec un préservatif sont donc contaminés.

Pour comparer, on pourrait dire ceci : C'est comme se tirer une balle dans la tête en se protégeant avec une plaque d'acier. La plupart du temps, la balle ne passe pas ! Confused

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 19:52

Les gens de mon âge :sage: doivent se souvenir de la campagne anti préservatif des années 70 quand les trusts pharmaceutiques voulait imposer la pillule.

Ce serait intéressant de retrouver des articles.
On parlait à l'époque de 20% d'inefficacité contraceptive (donc autant pour la contamination).
C'était probablement exagéré.
Puisque les prix Nobel admettent 10 % restons en à 10 % ce qui est énorme. Dans le contexte africain, c'est la certitude d'être contaminé.

Aujourd'hui les même trusts ont dautres intérêts : vendre à prix fort leurs thérapies.
Le demande de gratuité des médicaments formulée par Benoît XVI est restée sous silence dans la presse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 20:41

Le préservatif n'est pas la solution Jean-Yves !

Notre pape a bien parlé , il fait confiance aux jeunes et les crois capable d'avoir une relation sexuelle basée sur l'amour vrai et non sur le plaisir que l'on en retire.

Il les croit assez adultes pour leur dire que ce n'est pas cela qui compte en premier le plaisir c'est l'Amour !!!!

Le remède au sida n'est pas la distribution massive de préservatifs mais une relation saine basée sur la confiance.

Notre Pape Benoit 16 désire qu' on s'en rende compte, pas d'abord le plaisir pardon de m'exprimer si crument non le plaisir n'est pas la cause premier dans l'Amour d'un homme et d'une femme.....

C'est d'abord ensemble regarder dans la même direction....

Ensuite oui vient l'union des corps , l'Amour est tellement fort cela devrait être presque comme une Eucharistie mais pardon si je m'exprime mal, je ne trouve pas d'autres mots plus forts !!!!

Et si par hasard dans le mariage on sentait que l'on va chuter.. alors oui mieux vaut le préservatif que de donner la mort à l'autre,

La fidélité est le seul remède au sida.

Les expériences avant... perso je m'en fiche.....je suis ici pour m'exprimer........je ne juge ni ne condamne personne ... mon cas n'est pas celui de l'autre.

Etant jeune fille j'ai toujours refusé les flirts, j'ai toujours refusé et je le proclame haut et fort d'être objet de plaisir !

Un jour j'ai rencontré un être et je n'ai connu que celui-là,

Si j'avais du le tromper, fauter cela peut arriver à tous... nous ne sommes que des êtres humains oui alors le préservatif !


Et puis mdr ainsi pétard de pétard moi avec ça je préfère rester chaste drunken :beret:
Notre Pape a voulu dire que ce n'est pas la solution NI UNE VOIE ET LICENCE VERS LE PLAISIR SANS AMOUR !

Alors nous entrons dans le péché de luxure.....

Pour ce qui est de la fiabilité du préservatif une anecdote Mr. Green

Je suis née grâce à lui !!!!! Mr.Red j'en dis pas plus cela appartient à mes parents que j'aime Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12271
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 20:58

Les chinois ont une jolie expression pour dire "faire l'amour". Ils disent "faire la pluie et le vent". Alors ma chère Julienne tu fus sans doute concue par "très grand vent". ;-D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 21:11

adamev a écrit:
Les chinois ont une jolie expression pour dire "faire l'amour". Ils disent "faire la pluie et le vent". Alors ma chère Julienne tu fus sans doute concue par "très grand vent". ;-D

Cher Adamev,

Tu sais bien que je t'estime beaucoup...

Cependant face à la tempête qui sévit sur l'Eglise c'est d'abord l'Eglise et la Primauté de Pierre qui sont mes phares et mes directions........


Qu'est ce que cela veut dire faire l'amour pour certains ??????


L'expression ne me choque pas, ne crois pas cela....... cependant justement faire l'Amour c'est si beau !!!!!! cela devrait être si beau !!!!!!


Mes parents m'ont aimée (la violence de mon père ne venait pas de son manque d'Amour pour moi, au contraire mon père était fou de sa fille... la violence venait de ce qu'il avait eu peur des SS pendant la guerre car ses parents faisaient de la résistance et il ne savait pas toujours se dominer et encore s'il avait voulu être vraiment violent tu ne me lirais pas !! je te l'assure).

Conçue par grand vent ou pas, mon père a toujours respecté malgré qu'il ne pratiquait pas l'Eglise et le Christ !

Il m'a indiqué aussi la voie et fait baptiser .......

Oui Cher Adamev, je suis un enfant de l'Amour mon père jamais n'aurait pu se contredire et quand je suis née celui que j'aime mon père avait 21 ans....... un être beau, jeune, et plus tard je l'ai vu chanter au conservatoire ...... ben oui tu vois je me sers de ton post pour en parler tellement je l'aime même décédé.

Tout le monde savait qui était Emile Duby !

C'est une très belle histoire mais je ne vais pas mobiliser ici un post entier.

Je le garde en mon coeur.

Bien à toi Adamev,

Julienne.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 22:01

Benoît XVI, un des derniers défenseurs de la raison



Benoît XVI est-il en train de perdre le capital de sympathie laborieusement acquis depuis son élection, le 19 avril 2005 ? On s’en souvient, le choix du préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi pour succéder à Jean-Paul II n’avait alors guère soulevé d’enthousiasme. Très vite, cependant, on découvrit que le pape « conservateur rétrograde et dogmatique » était un homme courageux, d’une immense culture et ouvert au dialogue avec tous. Aux États-Unis, en Australie, en France, il su trouver les mots pour retourner une opinion qui ne lui était pas d’emblée favorable. Ses récents propos sur le sida et le préservatif ne viennent-ils pas anéantir tout le bénéfice d’une politique de la « main tendue », seule ligne de conduite qu’affirme suivre Benoît XVI depuis le début de son pontificat ?

Dans l’avion qui l’emmène vers l’Afrique, interrogé par des journalistes, le pape prétend en effet que « si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau (du sida) par la distribution de préservatifs : au contraire cela augmente le problème ». Traduction : mettre un préservatif expose au sida. Tollé d’indignations : ce pape « commence à poser un vrai problème », il est « dans une posture irresponsable », il « risque de provoquer des centaines, voire des milliers de morts ».

L’unanimité un peu suspecte, la rivalité des politiques et des people dans la surenchère laissent songeur... Mais c’est surtout cette contradiction qui m’étonne, affirmant dans le même temps que plus personne ne tient compte des principes moraux énoncés par le pape et que son discours va « alimenter le nombre d’infections ». Pour la prévention du sida, il n’y aurait donc que le préservatif.

Chacun le sait pourtant, le préservatif n’a qu’un impact limité sur l’épidémie parce que la protection est imparfaite, parce que l’usage est souvent irrégulier, parce qu’il favorise la désinhibition qui incite à prendre des risques conduisant un jour ou l’autre à l’infection. Chacun sait que la politique en place depuis près d’un quart de siècle n’a pas donné les résultats attendus et que l’épidémie continue à progresser avec 3 à 4 millions de contaminations par an. Mais la confiance absolue dans le préservatif reste, dans les pays occidentaux, l’unique message à destination du public. Je n’oserais pas dire qu’une prévention uniquement centrée sur le latex relève du « dogme » : elle relève de la pure idéologie.

L’Église, d’abord parce qu’elle a en charge 27 % des centres de traitement des malades du sida dans le monde, estime avoir le droit de proposer une alternative. Ce que le pape a vraiment dit, c’est que la réponse au sida n’est pas tant dans un moyen mécanique que dans le changement des comportements, dans une « humanisation de la sexualité », dans « une nouvelle manière de se comporter l’un avec l’autre ». En Afrique, là où les comportements ont changé, le sida a reculé. En Ouganda, chose impensable pour nous Français, le programme ABC combine les méthodes pour réduire les risques : Abstain, Be faithful, and if you must, use Condom (Abstiens-toi, sois fidèle et, si tu dois, utilise le préservatif).

L’Église ne dit pas autre chose : on ne doit pas « donner la mort ». En plaidant pour une éducation à une sexualité responsable - et c’est ce qu’on attend de lui -, le pape est accusé de « meurtre prémédité », de « crime contre l’humanité ». On ne peut assister en spectateur muet à ce renversement de responsabilité, à la remise en marche du mécanisme de la victime émissaire, à ce rejet viscéral et infantile de la figure du « père ». Les décideurs et faiseurs d’opinion ne pouvaient s’attaquer à Jean-Paul II, véritable personnage historique de son vivant, mais ils feront tout pour rendre le pontificat de Benoît XVI invivable. Le vrai courage politique consisterait plutôt à soutenir le pape comme un des derniers défenseurs de la raison dans le désarroi contemporain. Nos responsables politiques ont beau jeu de « tomber des nues », d’être « ahuris », « catastrophés » par ses propos en Afrique. Benoît XVI, lui, pense que les Africains peuvent transformer ce continent de tous les fléaux en « un continent de l’espérance ».

frère Joël Boudaroua

sous-prieur des dominicains de Bordeaux

Tribune libre publiée dans le Journal Sud Ouest



http://news.catholique.org/laune/24182-benoit-xvi-un-des-derniers-defenseurs-de-la
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA   Ven 27 Mar 2009, 22:21

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_1999_num_128_1_3290

J'en extrais les dernières lignes :
" ... dans le discours sur la prévention du sida ... la femme est responsable mais sans sexualité , l'homme est irresponsable ...
[ Une des raisons de la difficulté de prévention auprès des hommes hétérosexuels ] est que considérés comme essentiellement amoraux ( comme des enfants ou des animaux ) ,[ceci] les disqualifie comme cibles utiles pour la formation .
Désormais , on assiste à de nouvelles lectures de la masculinité .
La prévention du sida et la promotion de la santé sexuelle en général , doivent en tenir compte . " .

Nombreux points de convergence avec le discours papal ...

PS : Le lien ne semble pas fonctionner . Il s'agit d'un article de Brenda Spencer , de Lausanne , dans Actes de la recherche en sciences sociales 1999 n°128 p 29-33
Revenir en haut Aller en bas
 
Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA
» Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas
» La vie conjugale et familiale selon Vatican II
» Vivre comme un roi
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: