DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 22 août : Marie Reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 12:35

22 août - Coeur Immaculé de Marie - Marie Reine


La Reine du ciel et de la terre

Elle est par sa pureté immaculée la Reine élue par Dieu lui-même, la Reine aimée des Anges qui des hauteurs des Cieux règne sur tout l'univers des âmes et des mondes. Par son titre de « Mère de Dieu », elle est la Reine des docteurs. Par sa force d'âme, elle est la Reine des martyrs. Par sa justice et son amour, elle est la Reine de tous les saints et de tous les prédestinés.

Envahie dès le premier instant par les radieuses et vivifiantes clartés du Verbe, toute éveillée en sa foi ardente, son âme vierge aimante et pure entre en un regard infiniment plus profond et plus divin que celui des Chérubins et des Séraphins dans le mystère insondable du Christ dont elle sera la Mère vierge et sans tache. Elle est l'âme la plus aimante et la plus aimée du Père après Jésus - et par conséquent la plus magnifiquement comblée des faveurs divines. Auprès d'elle, tous les Anges et tous les Saints réunis sont comme s'ils n'étaient pas, car sa souveraine présence remplit le ciel et la terre.

Marthe Robin
Prends ma vie Seigneur du P. Peyret, p 113






Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 15:17

Merci Julienne! Heureusement que tu es là pour nous rafraîchir la mémoire ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 15:18

I love you cheers Merci de tout coeur, chère Julienne, de fêter Marie avec tant d'Amour!!

Je joins mon hommage au tien... ;)




Like a Star @ heaven sunny Belle fête de Marie Reine du Ciel! sunny Like a Star @ heaven





Couronnement de la Vierge, Fra Angelico



La fête de « Marie Reine », dans le sillage de l’Assomption

La fête de «Marie Reine» a été instituée dans le sillage de l'Assomption, rappelle le pape Benoît XVI dans sa catéchèse du mercredi : deux fêtes, un seul mystère.

La fête de Marie Reine est en effet célébrée le 22 août par l'Eglise catholique latine, huit jours après la fête de l'Assomption.
C'est en la fête de la Maternité divine de la Vierge Marie, le 11 octobre 1954, que le pape Pie XII proclamait à Rome, par la Lettre encyclique « Ad Cæli Reginam », l'institution de la fête concernant sa royauté bienheureuse :star: sunny : les litanies chantaient depuis des siècles les louanges de Marie, « reine des anges, ... reine des patriarches, ... reine des apôtres ... ».

ROME, le Mercredi 20 août 2008
Extrait du site www.ZENIT.org





Couronnement de la Vierge, G. da Fabriano, vers 1420



22 août : Mémoire obligatoire de Marie Reine.

En la fête de la Maternité Divine de la Vierge Marie, le 11 octobre 1954 Sa Sainteté le pape Pie XII proclamait à Rome, par la Lettre Encyclique "Ad Cæli Reginam" ("A la Reine du Ciel"), l'institution de la fête concernant Sa Royauté Bienheureuse. La Vierge Marie, en même temps de Sa Royauté Toute-Puissante et aussi la Reine du Ciel, la Reine des Anges et des Saints, la Reine de l'Église Pérégrinante et de l'Église Souffrante du Purgatoire…


« Que tous s'approchent avec une confiance plus grande qu'auparavant, du trône de miséricorde et de grâce de notre Reine et Mère, :star: sunny pour demander le secours dans l'adversité, la lumière dans les ténèbres,
le réconfort dans la douleur et les larmes » (Sa Sainteté le pape Pie XII)


Vous trouverez l'Encyclique en français sur ce site :

http://avancezaularge.free.fr/ad_caeli_reginam.htm


Dernière édition par Fanny le Ven 22 Aoû 2008, 22:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 15:38

Les tableaux mis en ligne par fanny sont merveilleux; j'en ai vu bcp ds ce genre à Florence; ceux-ci doivent être italiens aussi...?
Et merci à Julienne!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 15:48

Merci Chère Fanny !

Ils sont merveilleux en effet ces tableaux flower fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 16:22

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 16:27

Merci Acri ! j'aime bien les belles images ! ici c'est la Reine des Anges sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 16:34

Détail de l'Agneau mystique, une peinture de Van Eyck peintre flamand.

Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 18:46

Bravo et merci pour votre aimable travail,

gilabert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 18:51

sunny thumleft
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: c'est aussi le 20emme mystere du rosaire   Ven 22 Aoû 2008, 21:00

MYSTÈRE GLORIEUX 5 Marie reine du ciel

Apocalypse 21,1-5

Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.
Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.
Et j'entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit: Écris; car ces paroles sont certaines et véritables.






Enfin, couronnée de gloire – comme on le voit dans le dernier mystère glorieux –, elle brille comme Reine des anges et des Saints, anticipation et sommet de la condition eschatologique de l'Église.Jean Paul II

Dans ce mystère nous nous plaçons âpres la fin du monde ,dans l'espérance réalisée .Dieu est tout en tous ,pour notre joie et sa gloire . Et marie ,reine auprès de Dieu organise les célébrations des fêtes des victoires du Christ et par le Christ ,du combat des saints , des fêtes partagées de tant d'amour.
Fête des victoires de Jésus , de Marie et des milliards d'hommes célébrées les unes après les autres .Banquet divin ,tout est amitié , partage et fête .
Et marie est présente à tous , car qui plus qu'elle ,a aidé les papes à servir l'Église , les évêques à aimer et proclamer la bonne nouvelle , les prêtres et les diacres à être attentifs aux fidèles ,les religieux à témoigner de dieu ,les laïcs à servir leurs frères les familles à construire le monde ,à avoir des enfants et louer Dieu ,les pauvres à ne pas désespérer et être évangélisés ,les malades à se tourner vers Dieu , les mourants à attendre Dieu. Elle est la reine de tous ces coeurs qui maintenant ont une demeure auprès de Dieu . Demeure qui témoigne de leurs vertus , leurs charité , leur piété ,leur courage ,leurs inventions ,leur travail ,la multitude des visages de l'amour.
Car chacun au ciel a reconnu , sur terre ,chaque enfant ,chaque homme ou femme comme le Christ lui même . Si ils avaient soif ou faim il les a nourris et il nourrissait le Christ Jésus sans le savoir, il les habillait et c' été pour Jésus .Ils accueillait en soignant ses vieux parents ,allant les voir ,c'est Jésus qui la pris pour lui .des amis envoyé ,il les a accueilli écouté bien conseillé , c'est Jésus qui l'a pris pour lui .Sans dédain ni jugement il est allé à la rencontre du règne de Justice ,il est allé en prison voir ceux qui y été ,il les a aidé à la sorti à se former et a trouver un métier et Dieu l'a pris pour lui .
Ces costumes et habits donnés pour ne pas tout garder ,c'est Dieu que l'on a habillé . Ce temps pris sur l'urgence pour écouter cet homme ou cette femme qui a besoin d'être écouté et se confier ,c'est Dieu qui se sent compris ,cet enfant qui attend un sourire ,cet adolescent ,qui attend une écoute ,une fermeté et c'est Jésus que l'on aide à grandir.
Ces enfants turcs ,algériens ,et français ,heureux d'avoir des livres et qui raconte des belles histoires et qu'on aide à s'exprimer par de beau dessin , c'est Jésus Dieu enfant qui se sent aimé, rejoint , accueilli et lui-même à hâte d'accueillir dans son Paradis ,ces personnes qui ont pris du temps pour les autres .Ces pauvres ,ré pulsant et qui ne sentent pas bon, en passant par delà notre répulsion ,on les considère comme un frère écouté , compris c'est Jésus qui le prend pour lui .Il va prendre du temps ,lui pour que en ce ciel , chacun ait sa place selon sa personnalité et ses amis ,ceux qu'il a aimé et les fêtes et célébrations mettront en valeur pour la joie de tous ,cette multiplicité d'actes et de dons célébrés par des milliards d'hommes , l'un après l'autre pour la joie de tous dans leur multiplicité durant la multiplicité du temps devenu éternel .Chacun va pouvoir finir d'épanouir ses dons et ses talents pour la joie de tous et son bonheur .
Durant ce mystère , prions pour la multitude des hommes qui désespèrent de la vie et qui n'ont pas d'idéal et demandons à Marie ,le courage et les paroles qui puissent éveiller en eux l'espérance et la joie. Que notre vie soit orientée à thésauriser en vue de Dieu et pour sa joie , c'est à dire sa plus grande gloire .Et d'être attentif au plus pauvre pour qu'il puisse vivre et partager aujourd'hui son expérience de vie et de sagesse , ses talents artistiques ou de métiers. Comme nous-même et dans le partage et en vue de la vie éternelle .

Paul Mandonnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Ven 22 Aoû 2008, 22:11

Ah, que de merveilles! rien n'est trop beau pour louer et fêter Dieu et Sa Sainte Mère!! sunny cheers

Merci, cher Paul, I love you pour ce rappel de l'impressionnante Apocalypse, et pour cette remarquable méditation sur "Marie Reine des coeurs", Reine de la Charité! Like a Star @ heaven :sts: I love you

Chère Julienne, Notre-Dame de Fatima est magnifique... Sad I love you Like a Star @ heaven
Quant à la Vierge de Van Eyck!!... Ave Maria, gracia plena!! sunny

En effet, cher Karl, ce sont des italiens, pour une fois que j'omets de mentionner les titres et auteurs des toiles... Embarassed Voilà qui est réparé. Very Happy

cheers Cher Acri, je suis heureuse que tu aies placé Marie Reine Immaculée (représentée par la Mère Clémence Ledoux, qui en a eu la vision), mon hébergeur d'images ayant refusé mon image...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Sam 23 Aoû 2008, 10:26

Fanny a écrit:

cheers Cher Acri, je suis heureuse que tu aies placé Marie Reine Immaculée (représentée par la Mère Clémence Ledoux, qui en a eu la vision), mon hébergeur d'images ayant refusé mon image...

Chère Fanny,

Cette vision de la Mère Clémence Ledoux est merveilleuse, je ne connais pas cette intervention de Marie, peut-être toi ou Acri pouvez vous m'en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Sam 23 Aoû 2008, 13:06

On doit ajouté que reine Marie l'est a la maniere de Jésus"doux et humble de coeur" et serviteur de tous, s'est parceque elle a voulu se metre a la derniere place du paradie, que sa vie et son ciel elle est au service de tout les homme que elle est reine
paul de limoges
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Sam 23 Aoû 2008, 14:16

mandonnaud a écrit:
On doit ajouté que reine Marie l'est a la maniere de Jésus"doux et humble de coeur" et serviteur de tous, s'est parceque elle a voulu se metre a la derniere place du paradie, que sa vie et son ciel elle est au service de tout les homme que elle est reine
paul de limoges

Tu as raison Paul et voici ce que disait la Petite Ste Thérèse de Lisieux :

Elle est plus Mère que Reine

On sait bien que la Sainte Vierge est la Reine du ciel et de la terre. Mais elle est plus Mère que Reine et il ne faut pas dire, à cause de ses prérogatives, qu'elle éclipse la gloire de tous les saints, comme le soleil sunny à son lever fait disparaître les étoiles Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven . Mon Dieu, que cela est étrange ! Une Mère qui fait disparaître la gloire de ses enfants ! Moi je pense tout le contraire : je crois qu'elle augmentera beaucoup la splendeur des élus. sunny I love you sunny heureux

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
Derniers entretiens 21.8.1897.




Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Sam 23 Aoû 2008, 15:06

-Julienne a écrit:
Fanny a écrit:

cheers Cher Acri, je suis heureuse que tu aies placé Marie Reine Immaculée (représentée par la Mère Clémence Ledoux, qui en a eu la vision), mon hébergeur d'images ayant refusé mon image...

Chère Fanny,

Cette vision de la Mère Clémence Ledoux est merveilleuse, je ne connais pas cette intervention de Marie, peut-être toi ou Acri pouvez vous m'en dire plus ?


J'ai juste trouvé cette représentation qui m'a plu ; c'est un hasard, je ne la connaissais pas auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Sam 23 Aoû 2008, 15:26

Pas grave Acri Very Happy je vais essayer avec mon moteur de recherche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 22 août : Marie Reine   Sam 23 Aoû 2008, 17:20

Confidente de la Reine du Ciel
Dans les rues du village, une petite fille marche d'un pas alerte et décidé. Elle est fière d'avoir été jugée digne de rendre service à sa maman : d'habitude, c'est plutôt à ses trois sœurs aînées qu'on fait appel, mais pas à elle, la cadette…

Clémence est née à Halluin, dans le Nord, en 1888. Aujourd'hui, elle est si contente d'aller à la pharmacie, sur la place de l'église, chercher des médicaments pour sa maman, qu'elle a très envie d'aller faire une visite à Jésus au tabernacle ! Pourtant, mystérieusement, elle se sent retenue par son ange gardien : " La pharmacie d'abord, pas l'église ! Ton devoir d'état ! " Comme chaque fois que son ange gardien la reprend, Clémence sait que c'est une leçon qu'il lui faudra retenir pour sa vie entière : elle comprend que Jésus sera encore plus consolé de la voir rapporter sans tarder les remèdes attendus et qu'il n'aime pas les surcharges de prières. Dans sa vie d'enfant, Clémence se laisse quotidiennement instruire : par ceux du Ciel comme par ceux de la terre. De son papa, tisserand, elle reçoit le goût du travail bien fait ; de sa maman, elle comprend qu'une maison, si pauvre et petite soit-elle, peut devenir un havre de paix où chacun découvre combien il est béni du Père. En famille surtout, Clémence reçoit le don inestimable de la foi, qui est comme le soleil de la vie… Ô mon Dieu, comme maman m'a montré la vraie vie ! Merci de l'avoir si bien éclairée ! Son cœur ne quitte pas Jésus et Marie, qu'elle appelle avec affection ses deux Amours. À Jésus, elle a fait l'offrande de tout son être le jour de sa première communion, à douze ans. La même année, elle entre dans un atelier de textile où elle sait gagner l'estime de chacun et se voit confier de plus en plus de responsabilités.

Clémence aimerait beaucoup que Jésus lui montre quel est le cloître où elle pourra se donner à lui sans réserve. Mystérieusement, toutes les portes auxquelles elle frappe restent fermées. Jésus lui fait comprendre que ce qui lui importe le plus, c'est que sa petite épouse s'enracine profondément dans son Cœur, qu'elle apprenne à y demeurer, quels que soient les contradictions et les méandres du chemin. C'est dans cette intimité avec Lui qu'elle puisera la force d'aimer ceux qui l'entourent et qui ont besoin d'elle en cette guerre qui commence. Ce n'est pas nous qui décidons, c'est l'Amour, se plaît-elle à répéter. Aussi est-ce bien volontiers qu'elle se met au service des siens et n'épargne pas ses forces, ni de nuit ni de jour. Elle étonne son entourage par son esprit d'initiative, son sens de l'organisation, son courage. En sa compagnie, tout semble plus léger, plus facile à vivre. Quel déchirement, pourtant, quand elle rentre en France et qu'elle retrouve son cher village complètement dévasté, sa maison natale détruite, quand elle apprend bientôt que sa maman s'est éteinte en Belgique sans pouvoir lui dire un dernier adieu ! Auprès de ses deux Amours, Clémence trouve la force de tout accepter. Avancez pas à pas sur le chemin que vous trace au jour le jour la Providence. Quel qu'il soit, ne l'oubliez pas, ce sera toujours un chemin de lumière et de grâce, un chemin d'amour, que vous parcourrez enveloppé de la tendresse de votre Maman du Ciel.


Après toutes ces années de labeur, une nouvelle étape s'ouvre pour elle : en 1920, elle part faire une retraite à Tourcoing, dans la communauté des Humbles Filles du Sacré-Cœur, et découvre que c'est là que Jésus l'attend pour y vivre leurs épousailles sacrées. En ce temps d'après-guerre, tout est à reconstruire dans cette communauté, non seulement les bâtiments, mais l'édifice spirituel des pierres vivantes qui manque dangereusement de cohésion et d'harmonie. Clémence pressent que Jésus a soif d'être consolé par plus de ferveur, plus d'unité entre ces âmes consacrées. Elle accueille l'appel à redonner à cette maison une nouvelle jeunesse. Elle prend le nom de Marie du Calvaire, et devient peu à peu inséparable de la supérieure, Mère Marie du Saint-Esprit. De leur profonde unité va jaillir un vrai printemps pour toute la communauté, qui reçoit un nom nouveau : les Réparatrices du Sacré-Cœur.

C'est dans ce climat de ferveur retrouvée que, le 31 mars 1931, sœur Marie du Calvaire voit soudain le Ciel s'ouvrir : Ô Maman, pourquoi est-ce que tu t'es faite si belle aujourd'hui ? Un splendide spectacle se déroule en effet sous ses yeux : elle peut contempler la Vierge Marie qui reçoit de la Trinité Sainte le diadème de la royauté ; elle voit Jésus inviter sa Mère à prendre place sur un trône à ses côtés et la présenter en Reine à toute la cour céleste ; elle voit l'émerveillement des anges et des saints. Puis apparaît le pape Pie X qui déclare : " La volonté formelle de la Trinité Sainte, c'est que Marie reçoive sa vraie place et sa vraie gloire, sur la terre comme au Ciel… " Tel est le message que Marie du Calvaire a pour mission désormais de porter à l'Église et au monde.

Soutenue par sa supérieure, elle va s'y employer de toutes ses forces, de toute son énergie, et en 1933, grâce à la générosité de bienfaiteurs, on voit s'élever dans l'enceinte du couvent une magnifique chapelle dédiée à Marie Reine Immaculée. Peu à peu, à Tourcoing, les cœurs se tournent vers cette Femme couronnée d'étoiles qu'ils viennent prier avec foi. Mais pour la messagère de la Reine de l'Univers, c'est le début d'un long chemin de croix : jalousies, trahisons, soupçons, malveillances, calomnies, incompréhensions, tout est fait pour ruiner l'œuvre naissante et pour en écarter celle qui en est l'instrument de prédilection. Cette œuvre à laquelle sœur Marie du Calvaire a été appelée, cette mission qu'elle a reçue, elle en est radicalement dépouillée en ces jours de janvier 1935 où elle se voit définitivement privée de sa vie religieuse.

C'est un douloureux exil pour Clémence, loin du couvent de Tourcoing, de ses Sœurs, du sanctuaire béni. Elle qui aimait tant sa vie religieuse, la voilà maintenant brisée dans ses aspirations les plus légitimes, brisée dans son cœur, sa réputation, son action… Tel le grain de blé tombé en terre, elle s'enfouit silencieusement dans le cœur de ses deux Amours, en plein monde. Pour l'instant, j'ai une nouvelle vocation : celle de souffrir en hostie, de prier, de me sacrifier, de me consumer. Hostie avec lui, hostie partout, hostie en tout, hostie toujours. Aucune révolte, mais une acceptation sans retour de ce que permet son Époux. Elle sait qu'on peut tout lui prendre, sauf la grâce de Dieu : c'est là le secret de sa force. Elle avance sans comprendre, en se laissant travailler, modeler, identifier à sa Souveraine. Ô Maman, je voudrais tant te ressembler sur la terre. Je voudrais être la joie de Dieu, je voudrais être la consolation de Dieu. Je voudrais être pour Dieu cette âme délicate, comme tu l'as été toi-même. Donne-moi toutes les délicatesses de ton cœur, dis-moi comment tu l'aimais, comment tu pansais ses plaies, comment tu essuyais ses larmes, comment tu le consolais, comment tu chantais pour réjouir son Cœur… Clémence a l'intuition que c'est dans l'alliance de toute sa personne avec Marie Reine Immaculée qu'elle est appelée à devenir elle-même comme un nouveau sanctuaire, où resplendira la beauté de cette Reine d'amour et de lumière.

Dans son épreuve, Clémence ne reste pourtant pas sans appui : Bernadette quitte le couvent pour la suivre ; Claude Masurel, un tout jeune homme, lui est donné comme un autre saint Jean. Lui aussi est amené à faire un choix crucifiant : s'il veut rester fidèle à la Reine de l'Univers et à sa messagère, il devra renoncer pour le moment à sa vie de séminariste et à la perspective prochaine d'une ordination sacerdotale. C'est ainsi qu'en 1948 vient s'établir à Paris, dans un appartement de la rue Mirabeau, une humble communauté de vie porteuse d'un grand mystère, petite " trinité " composée de Clémence, Claude et Bernadette. Tout est prêt pour démarrer une vie nouvelle, une vie de foi où, dans la simplicité du quotidien, ils apprendront à vivre en compagnie de la Reine du Ciel, sans autre richesse que leur consécration, sans autre commandement que celui de la charité. N'est-ce pas ainsi qu'ils hâteront l'avènement du Royaume, en donnant à Marie, dans leurs cœurs et leur maison, la place qu'elle a au Ciel ? Que Jésus et Marie règnent dans notre maison, qu'ils y règnent tous les deux, et que règnent aussi la ferveur, la charité, l'amour. Oh! comme je voudrais qu'ils trouvent chez nous un autre " chez eux " ! Paris offre aussi l'espace pour de nouvelles rencontres, pour de nouvelles amitiés, que ce soit avec des prêtres, des religieuses, des jeunes mariés, des familles… De la petite trinité de la rue Mirabeau, plongée dans la simplicité de la vie ordinaire, émane comme un parfum de Ciel, et les cœurs ne s'y trompent pas ! Clémence découvre de plus en plus combien sa vie consacrée, sa vie de baptisée au cœur du monde est bien une vocation nouvelle pour ces temps nouveaux.

Plus les années passent, et plus Clémence est comme une mère qui attire à elle les enfants que le Ciel veut lui confier : on est si bien en sa présence, une telle lumière se lit dans son regard, une telle paix rayonne de ses gestes, de ses paroles. En sa compagnie, on sent monter en soi la force de supporter comme elle les épreuves de cette vie, le goût de vivre comme elle. Son cœur maternel est devenu vaste comme l'océan, il a pris les dimensions même du Cœur de Marie Reine Immaculée… En 1955, tous trois viennent s'installer à Bois le Roi, près de Fontainebleau : ce sera "Chez Mère". "Mère" - tel est le nom qui lui est donné maintenant par ses plus proches - aménage sa nouvelle maison avec soin pour que chacun s'y sente à l'aise. Rien ne nous empêche d'avoir une maison agréable, joyeuse, pour attirer les âmes et les cœurs à passer chez nous quelques heures de bonheur, comme si c'était le Cénacle de Dieu. Au rez-de-chaussée, il y a sa chambre, le lieu où, dans le secret, son Père du Ciel la regarde : c'est là qu'elle prie, qu'elle s'offre. Dans les allées du jardin, elle se promène avec Marie Reine Immaculée. Elle comprend qu'il faut élever un oratoire où tous pourront venir se recueillir auprès de leur Souveraine et que de grandes grâces seront accordées en ce lieu. Elle comprend que la Reine de l'Univers veut venir habiter au milieu de ses enfants pour leur apprendre à vivre du Ciel sur la terre. J'ai le bonheur d'avoir accompli la Volonté de Dieu. J'ai mis tous ses enfants entre ses mains et elle est sur son trône. La Reine du Ciel et de la terre est chez nous à sa place, et j'ai confiance qu'elle accomplira de grandes choses. Le 16 avril 1966, Mère quitte cette terre, promettant à ses enfants qu'elle pourra encore les visiter, les aider dans tous leurs besoins, les soutenir dans leur mission. Quelques années plus tard, le 25 juin 1981, Claude est ordonné prêtre, devenant ainsi le premier fils Missionnaire de Marie Reine Immaculée et le père de toute une lignée de fils et de filles, appelés à rendre sur cette terre la charité visible.

Pour en savoir plus : Vie de Clémence Ledoux, Monique Plassard, Éd. Marie Reine Immaculée (2006). Disponible auprès des Ateliers Marie Reine Immaculée, 26 rue de la Paix, 71600 Paray le Monial, 03 85 81 57 62, et à la Fraternité de Marie Reine Immaculée.

Source : www.feuetlumiere.org
Revenir en haut Aller en bas
 
22 août : Marie Reine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 22 août : Marie Reine
» cérémonie du couronnement de Marie reine du ciel
» Marie Reine des Armées Célestes
» Prière efficace à Marie, Reine des coeurs
» Marie Reine du Monde" sainte patronne de notre paroisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: