DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 11:51

Le témoignage du père Tim Deeter, recueilli hier soir, va réjouir les chrétiens qui refusent de se laisser piéger par la culture de mort ! Un malade plongé dans le coma, c’est une âme qui vit des expériences secrètes avec Dieu, et Dieu permet parfois que celles-ci viennent à la lumière…

Alors qu'il était vicaire à la paroisse Ste Marie au Texas, le père Tim était aussi aumônier de nuit d'un grand hôpital catholique. Sa tâche d'aumônier était très chargée et l'amenait à rencontrer de nombreux patients à des heures où les médecins avaient terminé les examens et tests de la journée et où les visiteurs, famille et amis, étaient repartis. Les patients, dont certains devaient subir une intervention chirurgicale le lendemain, demeuraient seuls. C'était à ce moment-là, plus qu’à tout autre de la journée, que les patients demandaient la présence du prêtre.

Le père Tim visitait chaque soir une personne en particulier. Helen était dans le coma depuis plusieurs semaines (Souvent, les personnes dans le coma peuvent encore entendre car l'ouie est le dernier sens à disparaître). Chaque soir, il récitait auprès d’elle un Notre Père, un Ave et un Gloria, puis il lui donnait un aperçu des dernières nouvelles de la journée, sports, météo, etc... Un soir, le père Tim avait une longue liste de personnes à visiter, aussi pensait-il ne pas aller voir Helen. D'ailleurs, se disait-il, elle ne répond pas de façon normale, alors si j'omets un soir, cela n’aura guère d’importance ! Pourtant, après avoir fini toutes les autres visites, la pensée qu'il devait quand même aller la voir ne le quittait pas.

A 3 heures du matin, il entra dans la chambre sans allumer, car la lune brillait assez pour éclairer la pièce. Assis sur une chaise près du lit d'Helen, il se mit à réciter rapidement les prières habituelles, pensant que cela suffirait. Toutefois il avait le sentiment profond qu'il devrait faire quelque chose de plus pour cette femme. Mais quelque chose (ou Quelqu'un?) lui dit qu'il devait lui offrir de recevoir le Sacrement de la Réconciliation; peut-être n'avait-elle pas eu l'occasion de se confesser avant sa maladie ? Alors le père Tim lui proposa l’absolution sacramentelle et lui dit qu'il lui donnait un moment de silence pendant lequel elle pourrait avouer ses péchés à Dieu dans son coeur. Puis il récita l'Acte de Contrition et demanda à Helen de prier en silence en même temps que lui. Puis il lui imposa les mains et lui donna l'absolution de tous ses péchés. (Rappelez-vous que le mot "absolution" ne veut pas dire “pardon", mais "délivrance".)

Tandis que le père prononçait les derniers mots de l'absolution, Helen se dressa soudain sur son lit ! Les yeux grand ouverts, elle tendit les bras en avant et, tout en souriant, elle s’écria : "JÉSUS !" Sous le choc, le père Tim eut vraiment peur. Il se tourna aussitôt vers le mur que fixait Helen avec intensité, et il y avait un petit crucifix en bois. Se retournant à nouveau vers Helen, il vit qu'elle était retombée sur l'oreiller, morte ! Il fallut au père Tim plusieurs minutes pour comprendre ce qui était arrivé. Quelque chose dans la vie de cette femme l'avait retenue à cette vie, mais une fois délivrée de ce lien, elle était libre d'aller à Jésus.

Le jour des funérailles, la soeur d’Helen vint trouver le père Tim. Elle avait entendu dire qu'il avait assisté sa soeur au moment de sa mort. Le père précisa qu'il avait donné l'absolution à Helen, bien qu'elle fût dans le coma. La femme, remplie de gratitude, lui dit: "Quand Helen et moi étions jeunes, on nous avait appris à demander tous les soirs dans la prière la grâce d'une bonne mort (c-à-d. mort en état de grâce). Maintenant je sais que Dieu a entendu nos prières, et je rends grâce de ce que ma soeur soit morte dans la paix."

Parfois, le père Tim demandait aux patients dans le coma de serrer sa main s’ils désiraient recevoir l’absolution. Souvent, avec leurs pauvres forces, ces patients répondaient par une légère pression de la main, indiquant par là qu’ils avaient tout entendu, tout compris, et qu’ils désiraient recevoir ce sacrement. Ces faits sont à proclamer sur les toits aujourd’hui !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 14:24

Dommage qu'il n'ai pas plutôt essayé de la réveiller
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 15:48

Mon cher Jeb,

J'apprécie votre pondération. Nonobstant, je ne crois pas que ces relations privilégiées avec Dieu doivent être généralisées dans le cadre d'un coma.

Ce qui est scientifiquement démontré, c'est qu'un patient, en stade de coma non dépassé (stade IV), perçoit des ondes, a des réactions.

Tous ne sont pas convaincus qu'ils vont mourir. Beaucoup s'accrochent avec force à la vie. Fréquemment, des patients parlent, lorsqu'ils osent le faire, d'une EMI. Je pense sincèrement, que c'est à ce moment-là, que l'âme est la plus vulnérable. Car, les gens que vous voyez, dans ce tunnel au bout duquel brille une lumière éclatante, se font parfois passer pour un ou une proche.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 16:12

Loup Ecossais a écrit:
[ Car, les gens que vous voyez, dans ce tunnel au bout duquel brille une lumière éclatante, se font parfois passer pour un ou une proche.[/color]

Mais c'est peut etre bien eux...pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 16:46

Toniov a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
[ Car, les gens que vous voyez, dans ce tunnel au bout duquel brille une lumière éclatante, se font parfois passer pour un ou une proche.[/color]

Mais c'est peut etre bien eux...pourquoi pas ?

Non, Toniov. Pas toujours. Et si je dis cela, c'est parce que j'ai un ami qui l'a vécu, et qui aurait attérit dans les mains du démon, déguisé en très belle femme. Au moment crucial, il a réfusé. Je crois que l'Esprit-Saint veillait sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 16:50

Que ce passe t-il pour les gens qui ne croient pas aux démon ? et pour ceux qui ne se dirige pas vers la lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 17:14

Loup Ecossais a écrit:
Toniov a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
[ Car, les gens que vous voyez, dans ce tunnel au bout duquel brille une lumière éclatante, se font parfois passer pour un ou une proche.[/color]

Mais c'est peut etre bien eux...pourquoi pas ?

Non, Toniov. Pas toujours. Et si je dis cela, c'est parce que j'ai un ami qui l'a vécu, et qui aurait attérit dans les mains du démon, déguisé en très belle femme. Au moment crucial, il a réfusé. Je crois que l'Esprit-Saint veillait sur lui.

Ah, oui ?.....
Alors la franchement, ça devient compliqué, compliqué....
scratch geek shakng2
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 17:17

florence_yvonne a écrit:
Que ce passe t-il pour les gens qui ne croient pas aux démon ? et pour ceux qui ne se dirige pas vers la lumière ?

Ils vont boire un pot au café du coin.
ange1

PS: C'est le café qui se trouve juste à gauche, en arrivant au Paradis. Son nom: Le Purgatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 18:04

Toniov a écrit:


Ah, oui ?.....
Alors la franchement, ça devient compliqué, compliqué....
scratch geek shakng2

Pas pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 18:09

Moi, j'irais rejoindre mes grand-mères, grands-pères, oncles, tantes, je suis sure que nous aurons des tas de choses à nous dire.

Mais dans le cas ou en attendant le jugement dernier nous soyons obligés de rester à proximité de notre tombe, je vais me faire enterrer avec mamé Jeanne, même si pour cela je dois me fair incinérer (la caveau familial est vraiment plein)
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 18:13

Il viendra un temps, où l'incinération sera le seul moyen. Les cimetières deviennent trop petits.
Revenir en haut Aller en bas
Romain



Masculin Messages : 67
Inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 18:56

Loup Ecossais a écrit:
Il viendra un temps, où l'incinération sera le seul moyen. Les cimetières deviennent trop petits.

pour palier à cela, les cadavres sont retirés après une soixantaine d'années, ainsi les cimetières ne sont jamais pleins
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 19:49

Romain a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Il viendra un temps, où l'incinération sera le seul moyen. Les cimetières deviennent trop petits.

pour palier à cela, les cadavres sont retirés après une soixantaine d'années, ainsi les cimetières ne sont jamais pleins

Romain, la démographie nous y contraindra. A moins que le N.O.M. poursuive son oeuvre de destruction, déjà bien avancée. Par ailleurs, l'incinération n'est pas condamnable. L'âme ne meurt pas.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 22:09

Loup Ecossais a écrit:
Toniov a écrit:


Ah, oui ?.....
Alors la franchement, ça devient compliqué, compliqué....
scratch geek shakng2

Pas pour moi.

Cette " très belle femme ", était ce quelqu'un qu'il connaissait ( qu'il avait aimé ) ou une inconnue ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 22:25

Romain a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Il viendra un temps, où l'incinération sera le seul moyen. Les cimetières deviennent trop petits.

pour palier à cela, les cadavres sont retirés après une soixantaine d'années, ainsi les cimetières ne sont jamais pleins

et ils sont mis où ces cadavres que l'on retire ?

Chez nous ont pratique à une réduction des corps pour faire de la place et quand cela n'est plus possible, on met des urnes

Il faut dire que les caveaux familiaux ne sont pas conçu pour y mettre des dizaines de personnes
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 23:18

Toniov a écrit:


Cette " très belle femme ", était ce quelqu'un qu'il connaissait ( qu'il avait aimé ) ou une inconnue ?

Une parfaite inconnue, Toniov. Tu n'ignores pas, que même l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 23:35

Loup Ecossais a écrit:
Toniov a écrit:


Cette " très belle femme ", était ce quelqu'un qu'il connaissait ( qu'il avait aimé ) ou une inconnue ?

Une parfaite inconnue, Toniov. Tu n'ignores pas, que même l'enfer est pavé de bonnes intentions.

Par conséquent, je comprends mieux.
Ce que je n'aurai pas compris c'est que le fameux Satan ( auquel je ne crois pas vraiment... ) se cache derrière un ETRE AIME, car pour moi la rencontre de l'amour ( l'amour qui a muri: les parents, les enfants, les amis... ) ; cette rencontre est un ABSOLU.
Par contre, une inconnue...beaucoup d'autres se sont fait avoir ( Dans ce monde, déja... ).
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 23:40

Toniov a écrit:


Par conséquent, je comprends mieux.
Ce que je n'aurai pas compris c'est que le fameux Satan ( auquel je ne crois pas vraiment... )

Et pourtant, il est en chacun de nous. Nous avons tous une double nature.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Sam 28 Juin 2008, 23:48

Loup Ecossais a écrit:
Toniov a écrit:


Par conséquent, je comprends mieux.
Ce que je n'aurai pas compris c'est que le fameux Satan ( auquel je ne crois pas vraiment... )

Et pourtant, il est en chacun de nous. Nous avons tous une double nature.

C'est vrai.
Comme le capitaine Haddock: son ange ne veut plus qu'il boive, et son démon lui suggère le contraire...
Mais il me semble que Satan n'est pas necessaire à tout cela: notre esprit y parvient parfaitement sans lui.
Docteur Jeckyl ange1 and mister Hyde affraid
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Dim 29 Juin 2008, 01:18

Loup Ecossais a écrit:
Mon cher Jeb,

J'apprécie votre pondération. Nonobstant, je ne crois pas que ces relations privilégiées avec Dieu doivent être généralisées dans le cadre d'un coma.

Ce qui est scientifiquement démontré, c'est qu'un patient, en stade de coma non dépassé (stade IV), perçoit des ondes, a des réactions.

Tous ne sont pas convaincus qu'ils vont mourir. Beaucoup s'accrochent avec force à la vie. Fréquemment, des patients parlent, lorsqu'ils osent le faire, d'une EMI. Je pense sincèrement, que c'est à ce moment-là, que l'âme est la plus vulnérable. Car, les gens que vous voyez, dans ce tunnel au bout duquel brille une lumière éclatante, se font parfois passer pour un ou une proche.
Cher Loup, Very Happy

Vous avez raison de préciser qu'il ne faille pas généraliser. Thumright
Je pense que ce genre de témoignage que j'ai recopié n'est pas si courant que cela.
Ce qui m'a interpelé surtout c'est le fait que la personne dans le coma semblait "attendre" ce prêtre ou serait-ce plus juste de dire que Dieu "suspendait" son départ d'ici-bas ?

J'aurais du d'ailleurs ne pas mettre la dernière phrase "il faut le crier sur les toits", à la relire une 3ème fois je l'ai trouvé un peu excessive. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?   Dim 29 Juin 2008, 01:34

florence_yvonne a écrit:
Dommage qu'il n'ai pas plutôt essayé de la réveiller
Chère Florence,

Oui, s'aurait été bien c'est sûr pour les proches qui restent, mais peut-être pas pour elle. Elle doit connaître un bonheur et une joie immenses d'être comblée d'Amour par Dieu.

Un deuil est toujours terrible pour les proches, mais lorsqu'on se place du côté de ceux qui sont partis, c'est très très souvent le contraire, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le coma : une vie "intérieure" ignorée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de trois petites fées " La beauté intérieure "
» retraite de guérison intérieure
» Prière pour demander la liberté intérieure !
» Transfiguration et "Vie intérieure"
» Prière de louange et demande de guérison intérieure à Jésus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: