DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre



Masculin Messages : 76
Inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mar 07 Juil 2009, 13:17

Le pape Benoît XVI réclame la création d'une "autorité politique mondiale" pour "assainir les économies frappées par la crise" et "prévenir son aggravation et de plus grands déséquilibres", dans sa première encyclique sociale publiée mardi.

"Pour le gouvernement de l'économie mondiale, pour assainir les économies frappées par la crise, pour prévenir son aggravation et de plus grands déséquilibres", il "est urgent que soit mise en place une véritable +Autorité politique mondiale+", affirme le pape dans ce texte de 150 pages intitulé "Caritas in veritate" qui fait le tour de l'ensemble des questions posées à la société actuelle.

Cette instance, qui constituerait "un degré supérieur d'organisation à l'échelle internationale de type subsidiaire pour la gouvernance de la mondialisation", devrait aussi "procéder à un souhaitable désarmement intégral, arriver à la sécurité alimentaire, assurer la protection de l'environnement et réguler les flux migratoires", ajoute Benoît XVI dans cette communication aux évêques et, par leur intermédiaire, à l'ensemble des catholiques.

Elle devra, affirme-t-il, "être réglée par le droit, se conformer de manière cohérente aux principes de subsidiarité et de solidarité (et) être ordonnée à la réalisation du bien commun".

Il faudra également qu'elle soit "reconnue par tous" et "jouisse d'un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits".

Elle possédera enfin "la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties", de même que "les mesures coordonnées adoptées par les divers forums internationaux".


si je comprend bien meme le pape appelle a une gouvernance mondiale des economies qui entrainera forcement un gouvernement unique ,.....quand sera accompli le temps des nations....
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mar 07 Juil 2009, 21:37

jean-pierre a écrit:
Le pape Benoît XVI réclame la création d'une "autorité politique mondiale" pour "assainir les économies frappées par la crise" et "prévenir son aggravation et de plus grands déséquilibres", dans sa première encyclique sociale publiée mardi.

"Pour le gouvernement de l'économie mondiale, pour assainir les économies frappées par la crise, pour prévenir son aggravation et de plus grands déséquilibres", il "est urgent que soit mise en place une véritable +Autorité politique mondiale+", affirme le pape dans ce texte de 150 pages intitulé "Caritas in veritate" qui fait le tour de l'ensemble des questions posées à la société actuelle.

Cette instance, qui constituerait "un degré supérieur d'organisation à l'échelle internationale de type subsidiaire pour la gouvernance de la mondialisation", devrait aussi "procéder à un souhaitable désarmement intégral, arriver à la sécurité alimentaire, assurer la protection de l'environnement et réguler les flux migratoires", ajoute Benoît XVI dans cette communication aux évêques et, par leur intermédiaire, à l'ensemble des catholiques.

Elle devra, affirme-t-il, "être réglée par le droit, se conformer de manière cohérente aux principes de subsidiarité et de solidarité (et) être ordonnée à la réalisation du bien commun".

Il faudra également qu'elle soit "reconnue par tous" et "jouisse d'un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits".

Elle possédera enfin "la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties", de même que "les mesures coordonnées adoptées par les divers forums internationaux".


si je comprend bien meme le pape appelle a une gouvernance mondiale des economies qui entrainera forcement un gouvernement unique ,.....quand sera accompli le temps des nations....

Cette proposition est tout à fait inapplicable. Car, la politique n'est jamais que de la violence aménagée, hélàs! Même avec un vote planétaire, de quelle force militaire réelle pourrait bien disposer cette instance?

Je considère, plutôt, que chaque état devrait prendre ses responsabilités: réguler le marché et surveiller les capitalistes, sur son territoire, seul lieu du droit!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mar 07 Juil 2009, 22:44

Autant dire un vieux pneu... BXVI serait-il un tenant du NOM?????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 05:32

saint Zibou a écrit:

Cette proposition est tout à fait inapplicable. Car, la politique n'est jamais que de la violence aménagée, hélàs! Même avec un vote planétaire, de quelle force militaire réelle pourrait bien disposer cette instance?

Je considère, plutôt, que chaque état devrait prendre ses responsabilités: réguler le marché et surveiller les capitalistes, sur son territoire, seul lieu du droit!

Vous avez une conception de type dialectique de la politique, un peu comme Marx ne voyait les rapports entre les classes que dans la haine.

La politique peut être tout à fait pacifiée, au service du bien commun, un peu comme la décrit saint Paul dans ce texte :
Citation :

Romains 12, 4 Car, de même que notre corps en son unité possède plus d'un membre et que ces membres n'ont pas tous la même fonction,
Romains 12, 5 ainsi nous, à plusieurs, nous ne formons qu'un seul corps dans le Christ, étant, chacun pour sa part, membres les uns des autres.

Citation :
Autant dire un vieux pneu... BXVI serait-il un tenant du NOM?????????????????
Souhaitez une autorité mondiale, comme l'Europe le fit à son niveau après la seconde guerre mondiale à son niveau, est du bon sens.

Il est urgent qu'une autorité mondiale régule l'économie et SURTOUT SURTOUT, banisse les armes de destruction massive.

L'Europe fut elle aussi initiée par de grands chrétiens (Robert Schuman est en procès de béatification).

Et pourtant, il ne faut pas se faire d'illusions : de même que l'Europe fut ensuite récupérée par l'humanisme sans Dieu, ainsi en sera-t-il du monde entier et de son gouvernement mondial.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 07:39

Arnaud Dumouch a écrit:

...Souhaiter une autorité mondiale, comme l'Europe le fit à son niveau après la seconde guerre mondiale à son niveau, est du bon sens...
Tu m'ôtes la réflexion de la bouche !

Au phénomène - récent - de mondialisation, a correspondu une structuration mondiale sur beaucoup de plans. Si je peux discuter avec vous grâce à Internet, c'est qu'une structuration mondiale de la communication s'est mise en place.

Ce n'est pas fini.

Mais dans cette structuration, il y a toujours le bien et le mal qui poursuivent leur affrontement.

Utopie que la proposition de Benpît XVI ?

Mais qui aurait parié, il y a cent ans sur l'ONU, le FMI ... ou dans un autre style de l'œcuménisme ou mieux : qu'un jour de 1986, à Assises, les représentants de toutes les religions de la terre seraient unis et réunis dans une même prière ?

Personne ! et pourtant cela fut parce que certains ont osé l'impossible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 08:26

je n'ai pas encore lu les passages où BXVI évoquerait cela, si tel est bien le cas, alors c'est une grave erreur, aucun pouvoir supra-national ne peut avoir de légitimité, l'idée de communauté internationale politique est une des utopies kantienne, il n'y a pas de communauté internationale mondiale, comme le dit zibou, la politique internationale est le règne de la realpolitik, cela vaut mieux que toutes les structures internationales dont l'unique vocation est de déconstruire les communautés naturelles d'existence...elles ne peuvent vivre qu'à leurs dépens.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 09:08

julieng a écrit:
...elles ne peuvent vivre qu'à leurs dépens.

exemples : l'ONU, l'UNESCO, le FMI, l'OMS ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
jean-pierre



Masculin Messages : 76
Inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 09:28

Ce n'est pas une erreure de jugement,c'est simplement qu'il prepare le monde a ce qui va arriver
rappelez vous La crise de 1929 symbolisée par le krach boursier de Wall Street.la crise financière fut suivie d’une récession qui s’aggrava durant plusieurs années,
conduisant au phénomène unique d'une grande dépression qui s'étendit sur près d'une
décennie ,et se termina par une guerre mondiale et l'ebauche de ce que sera l'europe

ne croyez pas que cette crise sera passagére, ce qui se profile a l'horizon est d'une ampleure tel que personne ne veut regarder la réalité en face,, tout les etats sont en faillite,le chomage explose,les banques n'ont pas livré encore tout les secrets de leurs actif toxique,mais ca va faire tres mal, 30% des foyers sont en retard sur leur remboursement credit......et comme en 29 on nous dit que l'économie va repartir dans quelques mois....

l'autorité mondiale arrivera forcement ......il y a deux jour un tradeur fou a fait monter a lui tout seul de 10dollard le prix du petrole, et la planette entiere subit la folie de ce genre de personnage...cela ne durera pas....
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 09:29

julieng a écrit:
je n'ai pas encore lu les passages où BXVI évoquerait cela, si tel est bien le cas, alors c'est une grave erreur, aucun pouvoir supra-national ne peut avoir de légitimité, l'idée de communauté internationale politique est une des utopies kantienne, il n'y a pas de communauté internationale mondiale, comme le dit zibou, la politique internationale est le règne de la realpolitik, cela vaut mieux que toutes les structures internationales dont l'unique vocation est de déconstruire les communautés naturelles d'existence...elles ne peuvent vivre qu'à leurs dépens.

Je n'ai pas encore lu l'encyclique que je lirai la semaine prochaine.

Je pense que Benoit XVI a connu la montée du socialisme national National Socialisme en allemagne à la suite de la crise des années 30.

Il doit probablement être hanté à la fois par le Nationalisme et le Socialisme.

C'est peut être l'explication pour laquelle l'encyclique ne semble pas "révolutionnaire" et condamne le nationalisme.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 10:08

Citation :
ne croyez pas que cette crise sera passagére, ce qui se profile a l'horizon est d'une ampleure tel que personne ne veut regarder la réalité en face,, tout les etats sont en faillite,le chomage explose,les banques n'ont pas livré encore tout les secrets de leurs actif toxique,mais ca va faire tres mal, 30% des foyers sont en retard sur leur remboursement credit......et comme en 29 on nous dit que l'économie va repartir dans quelques mois....

j'en suis parfaitement conscient, mais c'est bien là la preuve que toutes les règles supra-nationales mènent au désastre, car elles ne sont que celles qui émanent d'une oligarchie, l'eurore est en cela la pire des catins, vendue à tous les lobbys, elle a été bien plus loin que n'importe quelle organisation internationale dans l'ultralibéralisme... les instances internationales ne servent que de paravent aux élites transétatiques, elles invoquent toutes une glorieuse mission ( éviter la guerre par exemple pour l'Europe, c'est la plus grande escroquerie, comme si les peuples européens après deux guerres mondiales n'en étaient pas vaccinés pour au moins deux générations. désormais on met cela sur le compte des institutions européennes, quelle farce!), mais comme elles sont sous la coupe des plus puissants, car elles n'ont aucun lien organique avec l'âme et le corps d'aucun peuple, elles n'ont aucune légitimité. confier la gestion de la crise à une instance mondial, c'est remettre les clés de l'asile au pire des tueurs en série schizophrène...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 10:47

Citation :
si je comprend bien meme le pape appelle a une gouvernance mondiale des economies qui entrainera forcement un gouvernement unique ,.....quand sera accompli le temps des nations....

Un gouvernement total est forcément fasciste car globalisé. Comme en Europe où il n’y plus de contre-pouvoir. De plus Dieu a divisé l’humanité à cause de l’orgueil de l’homme. Et pourtant le Pape promulgue un gouvernement mondial. N’est-ce pas contradictoire ?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 10:52

En Christ a écrit:

Un gouvernement total est forcément fasciste car globalisé. Comme en Europe où il n’y plus de contre-pouvoir. De plus Dieu a divisé l’humanité à cause de l’orgueil de l’homme. Et pourtant le Pape promulgue un gouvernement mondial. N’est-ce pas contradictoire ?

Pas s'il pense que des idéologies vont naître de la crise et que le danger de guerre est plus important et plus imminent.

N'oublions pas qu'il a connu les années trente.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 10:53

".../... confier la gestion de la crise à une instance mondial, c'est remettre les clés de l'asile au pire des tueurs en série schizophrène.../...".

Je ne l'aurais pas écrit comme ça mais sur le fond je suis assez d'accord.
Lire dans l'encyclique Chapitre V paragraphe 67.

Un tel gouvernement mondial ne pourrait-être que "tyranique" (au sens grec ancien) quand bien même il serait "éclairé".
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 11:09

ok je viens de lire le passage en question, il ne fait pas mention d'un gouvernement mondial, mais d'une autorité politique mondiale, qui, tenez-vous bien, "s'engage pour la promotion d'un authentique développement humain intégral". or les paragraphes précédents s'emploient à démontrer que le développement humain intégral est celui que seul peut assurer une politique reconnaissant notre Seigneur pour souverain... en claire seule une autorité mondiale chrétienne, respectant la loi naturelle, animée par la charité est légitime pour BXVI...


il écrit par 29:" Dieu est le garant du véritable développement de l’homme, dans la mesure où, l’ayant créé à son image, Il en fonde aussi la dignité transcendante et alimente en lui la soif d’« être plus ». L’homme n’est pas un atome perdu dans un univers de hasard [70], mais il est une créature de Dieu, à qui Il a voulu donner une âme immortelle et qu’Il aime depuis toujours. Si l’homme n’était que le fruit du hasard ou de la nécessité, ou bien s’il devait réduire ses aspirations à l’horizon restreint des situations dans lesquelles il vit, si tout n’était qu’histoire et culture et si l’homme n’avait pas une nature destinée à être transcendée dans une vie surnaturelle, on pourrait parler de croissance ou d’évolution, mais pas de développement.(...)Quand l’État promeut, enseigne, ou même impose, des formes d’athéisme pratique, il soustrait à ses citoyens la force morale et spirituelle indispensable pour s’engager en faveur du développement humain intégral et il les empêche d’avancer avec un dynamisme renouvelé dans leur engagement pour donner une réponse humaine plus généreuse à l’amour de Dieu "

L'autorité devant promouvoir le développement humain intégral, doit donc promouvoir un culte à Dieu...


voici le passage incriminé injustement.
"il est urgent que soit mise en place une véritable Autorité politique mondiale [...]. Une telle Autorité devra être réglée par le droit, se conformer de manière cohérente aux principes de subsidiarité et de solidarité, être ordonnée à la réalisation du bien commun, s’engager pour la promotion d’un authentique développement humain intégral qui s’inspire des valeurs de l’amour et de la vérité. Cette Autorité devra en outre être reconnue par tous, jouir d’un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits. Elle devra évidemment posséder la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties, ainsi que les mesures coordonnées adoptées par les divers forums internationaux. En l’absence de ces conditions, le droit international, malgré les grands progrès accomplis dans divers domaines, risquerait en fait d’être conditionné par les équilibres de pouvoir entre les plus puissants. Le développement intégral des peuples et la collaboration internationale exigent que soit institué un degré supérieur d’organisation à l’échelle internationale de type subsidiaire pour la gouvernance de la mondialisation et que soit finalement mis en place un ordre social conforme à l’ordre moral et au lien entre les sphères morale et sociale, entre le politique et la sphère économique et civile que prévoyait déjà le Statut des Nations Unies."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
jean-pierre



Masculin Messages : 76
Inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 12:37

Cette instance devrait aussi

procéder à un souhaitable désarmement intégral,

arriver à la sécurité alimentaire, assurer la protection de l'environnement
réguler les flux migratoires

être réglée par le droit,

se conformer de manière cohérente aux principes de subsidiarité et de solidarité

être ordonnée à la réalisation du bien commun

reconnue par tous

jouir d'un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits".

posseder la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties



Cher Benoit je t'aime...........
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 13:22

C'est donc bien un "gouvernement mondial" ....

jouir d'un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits". Posséder la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties

Mais de là à ce qu'il soit "royauté sociale du Christ"... Y a comme un pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 13:27

Le pape Benoît XVI / jean-pierre a écrit:
procéder à un souhaitable désarmement intégral

Cela ne veut rien dire du tout !
A moins que vous ayez une idée géniale pour faire disparaître les vraies armes de destructions massives que sont l'AK-47 et la machette et faire en sorte qu'il n'y ait pas de choses venant les remplacer ?

Et je suis d'accord avec Saint Zibou !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 13:34

julieng a écrit:
je n'ai pas encore lu les passages où BXVI évoquerait cela, si tel est bien le cas, alors c'est une grave erreur, aucun pouvoir supra-national ne peut avoir de légitimité, l'idée de communauté internationale politique est une des utopies kantienne, il n'y a pas de communauté internationale mondiale, comme le dit zibou, la politique internationale est le règne de la realpolitik, cela vaut mieux que toutes les structures internationales dont l'unique vocation est de déconstruire les communautés naturelles d'existence...elles ne peuvent vivre qu'à leurs dépens.

Un pouvoir supra national est juste devenu une affaire de bon sens depuis que la bombe atomique existe, avec sa prolifération.

Ce pouvoir existe déjà en partie sur la justice depuis 1945 et avance sur le reste. Au plan humain, ce pouvoir sera indispensable et se mettra peut être en place lorsqu'une bêtise nucléaire aura été commise.

PS : Il ne faut cependant pas se faire d'illusion. L'un des signes de la venue du dernier Antéchrist (au plan spirituel) sera la venue de ce gouvernement mondial. Mais c'est un autre sujet, théologique celui-là ... Confused

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 13:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Souhaitez une autorité mondiale, comme l'Europe le fit à son niveau après la seconde guerre mondiale à son niveau, est du bon sens.

De l'ignorance. D'ailleurs, si l'Europe ne se construit pas dans son intérêt contre celui des autres, elle ne se construira pas. Ainsi va la vie sur Terre.

On ne pourra pas aller beaucoup plus loin que l'ONU actuelle, sauf avec une meilleure reconnaissance des pays hors conseil de sécurité, et stabiliser les frontières de l'ensemble des pays. La guerre sera alors uniquement économique. Stabilisation définitive des frontières, cela implique : plus de provocation avec des armes atomiques réelles ou fictives !

La prolifération des armes nucléaires est en effet très grave quand elle rejoint le problème du terrorisme, mais c'est un problème légèrement différent. Dix hommes sont en effet théoriquement capable de tenir le monde entier en otage ! Mais le risque d'une bombe "dite sale", biologique, chimique est beaucoup plus grand qu'une vraie bombe au Plutonium.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 14:17

Citation :
Mais de là à ce qu'il soit "royauté sociale du Christ"

c'est la condition que BXVI pose à sa légitimité, il faut qu'il promeuve le vrai développement de l'homme, qu'il promeuve donc une ouverture à la transcendance et par voie de conséquence ( le vrai développement de l'homme supposant l'ordonnancement de la volonté humaine à la volonté du Dieu trine) au dieu chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Mer 08 Juil 2009, 15:19

en fait les critères que posent BXVI pour établir cette autorité internationale sont telles qu'ils disqualifient à l'avance toutes les autorités qui prétendraient s'investir d'un tel rôle...puisqu'il leur faudrait tout simplement se reconnaître chrétienne et par là-même soumise au magistère infaillible de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Jeu 09 Juil 2009, 20:40

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:

Cette proposition est tout à fait inapplicable. Car, la politique n'est jamais que de la violence aménagée, hélàs! Même avec un vote planétaire, de quelle force militaire réelle pourrait bien disposer cette instance?

Je considère, plutôt, que chaque état devrait prendre ses responsabilités: réguler le marché et surveiller les capitalistes, sur son territoire, seul lieu du droit!

Vous avez une conception de type dialectique de la politique, un peu comme Marx ne voyait les rapports entre les classes que dans la haine. Non, comme Hegel.

La politique peut être tout à fait pacifiée, au service du bien commun, un peu comme la décrit saint Paul dans ce texte :
Citation :

Romains 12, 4 Car, de même que notre corps en son unité possède plus d'un membre et que ces membres n'ont pas tous la même fonction,
Romains 12, 5 ainsi nous, à plusieurs, nous ne formons qu'un seul corps dans le Christ, étant, chacun pour sa part, membres les uns des autres.

Le Bien commun ne peut être humain que sous la condition expresse de la reconnaissance, formelle et matérielle, de la personne humaine. Or, pour ce faire, il faut une force pour réprimer le désir inexpiable, de chaque homme, pour instrumentaliser et asservir son prochain. Autrement dit, la dialectique de Hegel n'est rien d'autre que la transposition philosophique de la notion théologique du péché originel. Or, cette force unifiée est impensable et inappliquable. Une République planétaire est impossible: il faudrait une langue commune. Ainsi, l'encyclique de Ratzinger n'est qu'un voeu pieux, une vue de l'Esprit.

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Jeu 09 Juil 2009, 20:41

julieng a écrit:
en fait les critères que posent BXVI pour établir cette autorité internationale sont telles qu'ils disqualifient à l'avance toutes les autorités qui prétendraient s'investir d'un tel rôle...puisqu'il leur faudrait tout simplement se reconnaître chrétienne et par là-même soumise au magistère infaillible de l'Eglise...

Attention: Innocent III guette...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Jeu 09 Juil 2009, 20:45

nilamitp a écrit:
Le pape Benoît XVI / jean-pierre a écrit:
procéder à un souhaitable désarmement intégral

Cela ne veut rien dire du tout !
A moins que vous ayez une idée géniale pour faire disparaître les vraies armes de destructions massives que sont l'AK-47 et la machette et faire en sorte qu'il n'y ait pas de choses venant les remplacer ?

Et je suis d'accord avec Saint Zibou !

Merci de reconnaître ma sainteté... ange1

Enfin, tous les pays, tous les individus, devraient disposer de l'armement nucléaire. Rien de mieux que l'équilibre de la Terreur pour mettre fin au mal dans ce monde, ou bien au monde du mal!...

*
*
*
*
:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :   Dim 19 Juil 2009, 03:33

Sa Sainteté le Pape Benoît XVI est tout-à-fait dans son rôle.

Les enseignements de toutes les doctrines traditionnelles sont unanimes à affirmer la suprématie du spirituel sur le temporel et à ne considérer comme normale et légitime qu'une organisation sociale dans laquelle cette suprématie est reconnue et se traduit dans les relations des deux pouvoirs correspondant à ces deux domaines.

L'histoire montre très clairement que la méconnaissance de cet ordre hiérarchique entraîne partout et toujours les mêmes conséquences : déséquilibre social, confusion des fonctions, domination d'éléments de plus en plus inférieurs, et aussi dégénérescence intellectuelle, oubli des principes transcendants d'abord, puis, de chute en chute, on en arrive jusqu'à la négation de toute véritable connaissance.

La doctrine qui permet de prévoir que les choses doivent inévitablement se passer ainsi, n'a pas besoin, en elle-même, d'une telle confirmation "a posteriori", mais, si je crois cependant devoir y insister, c'est que, nos contemporains étant particulièrement sensibles aux faits en raison de leurs tendances et de leurs habitudes mentales, il y a là de quoi les inciter à réfléchir sérieusement, et peut-être même est-ce surtout par là qu'ils peuvent être amenés à reconnaître la vérité de la doctrine.

Si cette vérité était reconnue, ne fût-ce que d'un petit nombre, ce serait un résultat d'une importance considérable, car ce n'est que de cette façon que peut commencer un changement d'orientation conduisant à une restauration de l'ordre normal ; et cette restauration, quels qu'en soient les moyens et les modalités, se produira nécessairement tôt ou tard.

Le pouvoir temporel concerne le monde de l'action et du changement. Or le changement, n'ayant pas en lui-même sa raison suffisante (C'est là, proprement, la définition même de la contingence), doit recevoir d'un principe supérieur sa loi, par laquelle seule il s'intègre à l'ordre universel.

Si au contraire il se prétend indépendant de tout principe supérieur, il n'est plus, par là même, que désordre pur et simple.

Le désordre est, au fond, la même chose que le déséquilibre, et, dans le domaine humain, il se manifeste par ce qu'on appelle l'injustice, car il y a identité entre les notions de justice, d'ordre, d'équilibre, d'harmonie, ou, plus précisément, ce ne sont là que des aspects divers d'une seule et même chose, envisagée de façons différentes et multiples suivant les domaines auxquels elle s'applique.

Or, suivant la doctrine extrême-orientale, la justice est faite de la somme de toutes les injustices, et, dans l'ordre total, tout désordre se compense par un autre désordre ; c'est pourquoi la révolution qui renverse la royauté est à la fois la conséquence logique et le châtiment, c'est-à-dire la compensation, de la révolte antérieure de cette même royauté contre l'autorité spirituelle.

La loi est niée dès lors qu'on nie le principe même dont elle émane ; mais ses négateurs ne peuvent la supprimer réellement, et elle se retourne toujours contre eux ; et c'est ainsi que le désordre doit rentrer finalement dans l'ordre, auquel rien ne saurait s'opposer, si ce n'est en apparence seulement et d'une façon tout illusoire.

On objectera sans doute que la révolution n'est qu'une aggravation du désordre, et, assurément, cela est vrai si l'on n'en considère que les résultats immédiats.
Mais c'est précisément cette aggravation même qui empêche le désordre de se perpétuer indéfiniment.

Si le pouvoir temporel ne perdait sa stabilité par là même qu'il méconnaît sa subordination à l'égard de l'autorité spirituelle, il n'y aurait aucune raison pour que le désordre cesse, une fois qu'il serait ainsi introduit dans l'organisation sociale.

Mais parler de stabilité du désordre est une contradiction dans les termes, puisqu'il n'est pas autre chose que le changement réduit à lui-même, si l'on peut dire : ce serait en somme vouloir trouver l'immobilité dans le mouvement.

Chaque fois que le désordre s'accentue, le mouvement s'accélère, car on fait un pas de plus dans le sens du changement pur et de l' "instantanéité". C'est pourquoi, plus les éléments sociaux qui l'emportent sont d'un ordre inférieur, moins leur domination est durable.

Comme tout ce qui n'a qu'une existence "négative", le désordre se détruit lui-même ; c'est dans son excès même que peut se trouver le remède aux cas les plus désespérés, parce que la rapidité croissante du changement aura nécessairement un terme.

Et, aujourd'hui, beaucoup ne commencent-ils pas à sentir plus ou moins confusément que les choses ne pourront continuer à aller ainsi indéfiniment ?

Même si au point où en est le monde, un redressement n'est plus possible sans une catastrophe, est-ce une raison suffisante pour ne pas l'envisager malgré tout, et, si l'on s'y refusait, ne serait-ce pas là encore une forme de l'oubli des principes immuables, qui sont au delà de toutes les vicissitudes de "temporel", et que, par conséquent, nulle catastrophe ne saurait affecter ?

L'humanité n'a jamais été aussi éloignée du "Paradis terrestre" qu'elle l'est actuellement ; mais il ne faut pas oublier pourtant que la fin d'un cycle coïncide avec le commencement d'un autre cycle.

Qu'on se reporte d'ailleurs à l' "Apocalypse", et l'on verra que c'est à l'extrême limite du désordre, allant jusqu'à l'apparent anéantissement du "monde extérieur", que doit se produire l'avènement de la "Jérusalem céleste", qui sera, pour une nouvelle période de l'histoire de l'humanité, l'analogue de ce que fut le "Paradis terrestre" pour celle qui se terminera à ce moment même.

L'identité des caractères de l'époque moderne avec ceux que les doctrines traditionnelles indiquent pour la phase finale du "Kali-Yuga" permet de penser, sans trop d'invraisemblance, que cette éventualité pourrait bien n'être plus très lointaine ; et, ce serait là, assurément, après l'obscuration présente, le complet triomphe du spirituel.

Ce serait aussi, d'après certaines traditions ésotériques occidentales, se rattachant au courant auquel appartenait Dante, la véritable réalisation du "Saint-Empire" ; et, en effet, l'humanité aurait alors retrouvé le "Paradis terrestre", ce qui, d'ailleurs, impliquerait la réunion des deux pouvoirs spirituel et temporel dans leur principe, celui-ci étant de nouveau manifesté visiblement comme il l'était à l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
 
Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Benoît XVI réclame une "autorité politique mondiale" face à la crise :
» autorité politique Diderot
» Benoît l'Africain (saint) et le commentaire du jour "Afin de rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés"
» Que proposent les sédévacantistes pour que le "Siège de Pierre" ne soit plus vacant ?
» Saint Benoît et commentaire du jour "Saint Benoît et l'évangélisation de l'Europe"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: