DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petitegrenouille



Féminin Messages : 105
Inscription : 05/10/2009

MessageSujet: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mar 24 Nov 2009, 22:14

"Je criais, mais on ne pouvait pas m'entendre"

Un Belge de 46 ans a passé 23 années allongé dans un lit d'hôpital dans un état qualifié de végétatif. Des analyses menées en 2006 ont montré qu'il était conscient depuis le début. Un cas qui ne serait pas isolé.

«Je criais, mais on ne pouvait pas m'entendre». C'est par cette formule que Rom Houben résume l'incroyable épreuve qu'il a vécue. En 1983, un accident de voiture plonge ce Belge de 20 ans, il en a 46 aujourd'hui, dans ce qu'on considère à l'époque comme un coma profond. Rom est paralysé, hospitalisé dans un état qualifié de végétatif. Or, il y a trois ans, de nouvelles analyses menées à l'université belge de Liège par le docteur Steven Laureys ont montré que Rom était en fait pleinement conscient de ce qui se passait autour de lui, bien que paralysé.

Comme l'explique le Daily Mail, cet événement pourrait également relancer le débat sur l'opportunité de mettre fin à la vie de personnes plongées dans le coma depuis des années et dont on estime qu'elles ne recouvriront jamais leurs facultés. Un mensonge de plus des militants de l'indignité qui tombe.


source: le figaro du 23.11.09

J'espère que ça fera réfléchir les pro-morts azimutés...
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mar 24 Nov 2009, 22:19

un point à verifier : lorsqu'on vous déclare "mort" avec un cerveau reputé HS, mais un coeur qui bat, si vous avez prévu de donner vos organes, que se passe t il ? Est ce qu'on vous les prend, alors que vous êtes dans l'état de conscience de ce Monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mar 24 Nov 2009, 22:38

Rien à voir. On ne peut pas être dans un état de conscience quelconque avec un éléctro encéphalogramme plat.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mar 24 Nov 2009, 22:42

Dieu merci qu'on n'ait pas décidé d'euthanasier cet homme, comme on l'a fait avec Terri Schiavo. Comme si la vie n'avait aucune valeur parce qu'on n'est pas "comme les autres"... Que les pro-mort se le disent: Dieu nous aime comme nous sommes et Lui seul est le Maître de la vie!

sunny
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 13:33

roll a écrit:
Rien à voir. On ne peut pas être dans un état de conscience quelconque avec un éléctro encéphalogramme plat.
ouai, sauf qu'on te depece vivant, pire qu'une bete...
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 16:19

NON Vous êtes MORT à ce moment là, de tout ce qu'il y a de plus mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 16:31

Pour moi ça révèle que ces médecins qui prétendent détenir toute autorité en matière médicale peuvent se tromper de façon radicale sur le diagnostic d'un cas "hors norme".
Mais bien sûr ils ont le droit de se tromper sans en assumer aucune responsabilité!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 16:46

Qui a dit qu'ils ne doivent pas assumer leurs responsabilités?

Il est beaucoup plus facile de faire la différences entre un mort et un vivant qu'entre un comateux et un gars paralysé comme celui ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 17:09

N'empêche que la remarque de Romuald est avisée ,car qui donc dira en prenant ses responsabilités que, selon tes dires , :"Vous êtes MORT à ce moment là, de tout ce qu'il y a de plus mort. "
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 17:16

C'est pas comparable.

Regardez la page wikipedia sur la mort cérébrale:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_c%C3%A9r%C3%A9brale

Le diagnostic doit suivre un protocole précis, rigoureux et standardisé, justement pour éviter ce genre de problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 17:18

Wikipedia:La mort cérébrale, appelée également coma dépassé ou coma de type IV, est définie comme l'état de cessation complète et définitive de l'activité cérébrale, alors que la circulation sanguine persiste. L'absence apparente de fonctionnement cérébral ne saurait constituer le diagnostic à elle seule, la preuve devant être faite que cet état est irréversible. Elle est considéré par l'OMS comme le critère médico-légal du décès, par contraste avec un simple arrêt cardio-circulatoire. En effet, contrairement à ce dernier, un individu en état de mort cérébrale est considéré comme étant engagé dans un processus irréversible vers le décès définitif: il n'est maintenu en vie que par les procédures de réanimation modernes.

Romuald a bien insisté sur le fait que les médecins avaient fauté sur le diagnostic!
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 17:21

les médecins n'avaient pas diagnostiqué une mort cérébrale donc c'est pas la même chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 21:00

Enlui a écrit:
Wikipedia:La mort cérébrale, appelée également coma dépassé ou coma de type IV, est définie comme l'état de cessation complète et définitive de l'activité cérébrale, alors que la circulation sanguine persiste. L'absence apparente de fonctionnement cérébral ne saurait constituer le diagnostic à elle seule, la preuve devant être faite que cet état est irréversible. Elle est considéré par l'OMS comme le critère médico-légal du décès, par contraste avec un simple arrêt cardio-circulatoire. En effet, contrairement à ce dernier, un individu en état de mort cérébrale est considéré comme étant engagé dans un processus irréversible vers le décès définitif: il n'est maintenu en vie que par les procédures de réanimation modernes.

Romuald a bien insisté sur le fait que les médecins avaient fauté sur le diagnostic!
une voiture a son moteur éteint, donc elle est bonne pour la casse....
qui vous dit que parce que le cerveau est à l'arret, qu'il est mort ???? Si cela se trouve, dans quelques decennies, on saura rallumer la machine. Il faut être prudent sur ce sujet. Le principe de precaution voudrait que l'on maintienne la vie. Ici, il n'est pas respecté.

ps: principe de precaution --> on applique ce principe lorsqu'on est pas sur au niveau scientifique des phenomenes. C'est le cas ici, car il y a eu des cas de "reveil", de ce type de coma. Pas nombreux...
principe de prevention : quand on est certain scientifiquement du phénoméne, on prend les mesures adéquates.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 21:04

Bien sûr caesor.

Je répondais à cette phrase de roll : _ "Rien à voir. On ne peut pas être dans un état de conscience quelconque avec un éléctro encéphalogramme plat."

Et je ne suis pas dans cet avis ajoutant : "Romuald a bien insisté sur le fait que les médecins avaient fauté sur le diagnostic!"
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Mer 25 Nov 2009, 21:08

un réveil après un coma de type IV avéré?? Je voudrai bien une source de cette affirmation.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Jeu 26 Nov 2009, 07:15

Tu as certainement raison roll,et il est possible aussi que la médecine alors ne pouvait pas être aussi précise que les moyens d'aujourd'hui lui donne.

Dans ce cas là,concernant cet homme,c'est clair,il n'était donc pas en phase 4 avérée
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Jeu 26 Nov 2009, 08:58

Citation :
La neuropsychologue Audrey Vanhaudenhuyse, qui a participé à une étude effectuée sous la coordination du professeur Laureys et réalisée sur une centaine de patients, souligne que « 40% des personnes que l'on pensait en état végétatif ont en fait conscience de leur environnement et d'eux-mêmes à des degrés divers ».
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Jeu 26 Nov 2009, 20:14

Oui j'ai entendu cela....

Le patient dont nous parlons se nomme Rom Houben,il est belge.

On mesure la réaction de caesor:"ouai, sauf qu'on te depece vivant, pire qu'une bete..."

(ceci dit il faudrait honnêtement savoir quel est le protocole en la matière!
Mais quelque soit le nombre de ceux qui seront passés par un prélèvement d'organes,je ne vous dis pas!)
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Jeu 26 Nov 2009, 22:44

Un coma végétatif, n'est pas une mort cérébrale. Donc il semblerait, qu'on ne prélèverait pas les organes d'une personne qui est dans un comas végétatif.

Citation :
Les critères ont été définis dès 1968[1]. L'individu en mort cérébrale n'a aucune activité électrique cérébrale et ne montre aucune réactivité à l'examen neurologique (absence de réponse à la douleur, disparition des réflexes des nerfs crâniens (pupilles fixes par disparition du réflexe photomoteur pupillaire), disparition du réflexe oculo-moteur, du réflexe cornéen, de la ventilation spontanée).

Il est important de faire la différence entre mort cérébrale et états susceptibles de l'imiter (intoxication alcoolique sévère, surdosage en sédatifs, hypothermie, hypoglycémie), les comas profonds, et l'état végétatif chronique. Certains patients dans le coma pourront en sortir sous condition d'un traitement approprié, et certains autres souffrant de lésions neurologiques irréversibles pourront tout de même maintenir une respiration spontanée, ce qui est possible lorsque les centres respiratoires restent intacts.

Dans la mort cérébrale, d'un point de vue histologique, le tissu cellulaire cérébral est nécrotique. Les causes de cette nécrose (ou mort cellulaire accidentelle) sont principalement l'œdème cérébral, l'hypertension intra-crânienne, et l'arrêt de la vascularisation cérébrale. Bien que certains physiologistes aient proposé que la perte des fonctions néo-corticales soit elle aussi intégrée à l'état de mort cérébrale, la définition requiert encore une destruction corticale et du tronc cérébral.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Ven 27 Nov 2009, 02:08

Merci Trourterelle.

Cependant je parlais du protocole de prélèvement d'organes d'un personne diagnostiquée morte cérébralement
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Ven 27 Nov 2009, 07:44

Je ne connais pas bien le sujet des mort cérébrale, donc je ne connais pas le protocle...

Mais ce qui serait terrible, serait que cela puisse arriver (prélèvement d'organe) lors d'une NDE. Et sans anesthésie puisqu'il y aurait mort cérébrale... What a Face Je crois que Dieu ne le permettrait pas. L'âme réintégrerait son corps juste avant...
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Ven 27 Nov 2009, 13:39

roll a écrit:
un réveil après un coma de type IV avéré?? Je voudrai bien une source de cette affirmation.
LAZARE, il était bien plus loin que le coma de type IV - et lui, en plus, il sentait....
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"   Ven 27 Nov 2009, 18:08

Oui caesor mais par la puissance Dieu et non par une voie médicale humaine!

Nous avons aussi:Eze 37:5 Ainsi parle le Seigneur Yahvé à ces ossements. Voici que je vais faire entrer en vous l’esprit et vous vivrez.
Revenir en haut Aller en bas
 
26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 26 ans de coma: "je criais mais on ne pouvais pas m'entendre"
» Saint Jerôme Emilien, Sainte Giuseppina Bakhita, commentaire du jour "Ce peuple m'honore des lèvres mais son coeur est loin de moi"
» "Je voulais être boulanger, mais j'étais bon en maths."
» "excusez-moi mais votre vie attend" de lynn grabhorn
» texte PS "politique educative territoriale pour l'égalité réelle"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: