DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Abjuration serment Maçonnique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Dim 29 Juil 2007, 23:17

Dom ou Don ça n'a pas grande importance.

DAM, s'est dit autrefois pour signifier Seigneur, comme Dam Dieu, Dam Roy. On disoit aussi Dant & Dom. Dant Chevalier, Dom Antoine, Dom Pierre : nom que les Moines ont conservé, & qui est venu d'Espagne. Tous ces mots sont venus de Dominus. (Dico Furetière 1690)

2. Dam, subst. masc. Dom, seigneur, dame. Ce mot, qui étoit particulièrement affecté à Dieu, s'est donné aussi à toutes les personnes constituées en dignité. Les seuls religieux, dans certaines communautés, ont retenu parmi eux le mot dom, qui est le même que dam qu'ils prenoient autrefois. On lit : " Domne Deu, " pour seigneur Dieu. (Marbodus, colonne 1678.) Cependant on voit dans l'apologie de l'abbé Suger, p. 81, que le titre de dom ne se donnoit qu'au seul abbé des monastères quoiqu'il ne fût pas prêtre. Ce titre est donné à l'abbé de l'abbaye d'Aubrac et cette abbaye s'appelle Dommerie. (Voyez le Dict. de la Martinière.) C'étoit un titre que l'on donnoit aux prêtres laïques et cet usage se continue dans la Basse Bretagne. (Voyez le Gloss. de l'Hist. de Bretagne.) En Savoie, ce titre répond à notre mot messire. Dans les vieux romans, il est mis pour sire ou seigneur. (Pasq. Rech. p. 667.) " Mult en furent conforté cil de l'host, et mult en loerent dam le Dieu. " (Villehard. p. 61.) " Par Dieu damp chevalier vous avez parlé trop follement. " (D. Florès de Grece, fol. 115, r°) Dans abbé, titre que Charlemagne donne à l'abbé de S. Denis. (Chron. de S. Denis, t. I, fol. 134.) " Dant evesque " (Ibid. t. II, fol. 105.) On lit : " dame Dieu et dames Dex " dans Ph. Mouskes, MS. p. 148. (Dico La Curne XIIIème).

Comme je ne suis pas Italien et que l'église à conservé le qualificatif "dom" continuez avec don si ça vous chante. Pour ma part j'ai au moins appris qu'il existait en Bretagne des "prêtres laïcs" et l'idée me plait beaucoup.
Quant à votre question relisez moi.

Chiboleth
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Dim 29 Juil 2007, 23:32

alors finalement on doit dire quoi?
Don Martinez de Pasqually où Dom Martinez de Pasqually?
Revenir en haut Aller en bas
marc



Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Dim 29 Juil 2007, 23:33

Citation :
Comme je ne suis pas Italien et que l'église à conservé le qualificatif "dom" continuez avec don si ça vous chante.

Ce n'est pas que ça me chante : dans le cas de St Jean Bosco, je n'y peux rien, tout le monde, à commencer par ses biographes, l'appelle comme ça. N'ayant aucune bonne raison de me distinguer, je fais comme tout le monde, voilà tout. Savez-vous ce que sont des prêtres laiques ? Cela ressemble tellement à un oxymore que ça mérite explication...

Je n'ai pas envie de relire : je voudrais être sûr que mon interprétation est la bonne. Un non ou un oui ne vout coûteront pas chers et auront le mérite d'être clairs... pourquoi tourner autour du pot ?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Dim 29 Juil 2007, 23:36

En France, don n'est pas utilisé à ma connaissance. Dom sert pour les pères abbé et autres types de religieux. Mais ce bon Monsieur semble remonter loin en arrière et l'usage semble être d'utiliser dom, quoi qu'il en fût de son état de vie...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Dim 29 Juil 2007, 23:50

[quote="marc"]
Citation :

Savez-vous ce que sont des prêtres laiques ? Cela ressemble tellement à un oxymore que ça mérite explication...
Non mais je vais y regarder de plus près. C'est par une saine curiosité qu'on s'enseigne.
Je n'ai pas envie de relire : je voudrais être sûr que mon interprétation est la bonne. Un non ou un oui ne vout coûteront pas chers et auront le mérite d'être clairs... pourquoi tourner autour du pot ?
Pour vous laisser le soin d'y mettre la main.

Chiboleth
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Dim 29 Juil 2007, 23:56

Citation :
Non mais je vais y regarder de plus près. C'est par une saine curiosité qu'on s'enseigne.

Tout à fait.

Citation :
Pour vous laisser le soin d'y mettre la main.

J'en ai bien le désir, mais ma pratique des forums m'a montré qu'il vaut mieux faire confirmé ce que l'on croit avoir compris de la position d'un participant une fois de trop qu'une fois de moins (encore que je n'applique pas cette règle assez souvent). Et c'est là ce que je voudrais que vous me communiquiez, chose que je suis incapable de faire, n'étant pas dans votre tête...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Lun 30 Juil 2007, 00:01

hiram83 a écrit:
alors finalement on doit dire quoi?
Don Martinez de Pasqually où Dom Martinez de Pasqually?

Réponse là :

http://www.fm-fr.org/fr/spip.php?article125

A mon sens si bien d'origine espagnole et non revêtu d'une dignité ecclésiastique "don".

Chiboleth
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Lun 30 Juil 2007, 00:07

chiboleth a écrit:
hiram83 a écrit:
alors finalement on doit dire quoi?
Don Martinez de Pasqually où Dom Martinez de Pasqually?

Réponse là :

http://www.fm-fr.org/fr/spip.php?article125

A mon sens si bien d'origine espagnole et non revêtu d'une dignité ecclésiastique "don".

Chiboleth

C'était une boutade Chiboleth...une boutade...
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Lun 30 Juil 2007, 00:08

hiram83 a écrit:
chiboleth a écrit:
hiram83 a écrit:
alors finalement on doit dire quoi?
Don Martinez de Pasqually où Dom Martinez de Pasqually?

Réponse là :

http://www.fm-fr.org/fr/spip.php?article125

A mon sens si bien d'origine espagnole et non revêtu d'une dignité ecclésiastique "don".

Chiboleth

C'était une boutade Chiboleth...une boutade...
comme dit Marc : J'étais pas dans ta tête Very Happy :twisted: :beret:
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Lun 30 Juil 2007, 00:14

Citation :
comme dit Marc : J'étais pas dans ta tête

ce qui est une chose heureuse : ça doit être douleureux (quelle que soit la personne introduite dans le crâne d'un autre ;) ).
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Mer 01 Aoû 2007, 11:56

hiram83 a écrit:

Pardonnez-moi de m'interroger devant cette "schizophrénie" du Catholicisme Romain. On a un discours accusant de tous les maux la Franc-Maçonnerie et souhaitant les sept plaies d'Egypte pour elle. Et on a la "filière" d'accès aux magistères Catholiques via le RER, le REAA (à moindre mesure) où le RAPMM (c'est l'pompon!). On obtient les faits constatés de visu où un prêtre Catholique Apostolique et Romain refusa d'enterrer religieusement un Franc-Maçon sous prétexte, fort valable, qu'il est excommunié, s'est vu obligé d'honorer un Evêque parce que son titre est , lui aussi, tout à fait valable et recevable...
Si on ajoute à celà la "symbiose" moyen-âgeuse entre les fraternités de bâtisseurs (les "ancêtres" des francs-maçons actuels....cf le "Regius" où les "dumphries"...) a qui nous devons les plus beaux édifices religieux (cathédrale de Chartres!!!!! magnifique à plus d'un titre...) et leur "client": Dieu à travers son Eglise......moi pas comprendre....

Il n'y a personne qui puisse m'expliquer ça?
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Jeu 02 Aoû 2007, 08:16

hiram83 a écrit:
hiram83 a écrit:

Pardonnez-moi de m'interroger devant cette "schizophrénie" du Catholicisme Romain. On a un discours accusant de tous les maux la Franc-Maçonnerie et souhaitant les sept plaies d'Egypte pour elle. Et on a la "filière" d'accès aux magistères Catholiques via le RER, le REAA (à moindre mesure) où le RAPMM (c'est l'pompon!). On obtient les faits constatés de visu où un prêtre Catholique Apostolique et Romain refusa d'enterrer religieusement un Franc-Maçon sous prétexte, fort valable, qu'il est excommunié, s'est vu obligé d'honorer un Evêque parce que son titre est , lui aussi, tout à fait valable et recevable...
Si on ajoute à celà la "symbiose" moyen-âgeuse entre les fraternités de bâtisseurs (les "ancêtres" des francs-maçons actuels....cf le "Regius" où les "dumphries"...) a qui nous devons les plus beaux édifices religieux (cathédrale de Chartres!!!!! magnifique à plus d'un titre...) et leur "client": Dieu à travers son Eglise......moi pas comprendre....

Il n'y a personne qui puisse m'expliquer ça?


N'est-ce pas là l'oeuvre du "malin" ... !

Voyez-vous tels que vous êtes ! est-il écrit sur certain miroir...

Pourquoi se plaindre ... quand on chérit les causes ?

La question est, comme souvent, très mal posée.

La vraie question est : "Pourquoi n'y a-t-il pas plus de Maçons à la messe le dimanche" ?

Le vrai scandale est là !

Si l'on veut vraiment vivre sa tradition, il faut y participer à tous les niveaux ésotérique comme exotérique.

Méconnaître cela est une erreur ... que commettent beaucoup de Maçons modernes.

La tradition maçonnique est chrétienne dans son essence, que cela plaise ou non ! et l'altération de certains "rituels" ne changera rien à l'affaire !

Une tradition se vit dans sa totalité !

Un Maçon ne peut pratiquer, ce qu'on appelle souvent improprement les "hauts grades" sans être au "bleu".

De même un Maçon ne peut vivre son initiation sans pratiquer au dehors, les vertus dont il a promis de montrer l'exemple !

Il est dit aussi que : "celui qui rougit de la religion ... / ... est indigne de l'estime et de l'amitié des Maçons".

Cherchez l'erreur !

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Ven 03 Aoû 2007, 13:14

maxime a écrit:


Vous avez raison cher Lephénix, seulement vous savez bien que parler d'ésotérisme Chrétien à des Chrétiens à notre époque, vous fait passer pour un illuminé(hélas).
D'une part parce que les gens nient le fait qu'il y est un ésotérisme dans le Christianisme et d'autre part il y a une confusion avec le fratras occultiste.
Que les maçons authentique ne puissent communier, je le regrette profondement.

C'est bien pour ça que de plus en plus de frères fréquentent les forums chrétiens : pour montrer qu'il y a une autre lecture possible des textes, de la liturgie... pour la dégager du fratras que vous signalez avec raison, pour faire pièce (si possible) à tous les ragots qui se colportent sur le net.
C'est qq fois un peu difficile d'y garder son calme et sa sérénité. Globalement on y arrive.

Empêchés de communier?... Lorsque je vais à la cathédrale ou dans mon église j'y reçois la communion des mains de l'évêque ou du curé qui me connaîssent comme tel. Sans problème. Et le ciel ne m'est pas encore tombé sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Ven 03 Aoû 2007, 13:30

chiboleth a écrit:
Lorsque je vais à la cathédrale ou dans mon église j'y reçois la communion des mains de l'évêque ou du curé qui me connaîssent comme tel. Sans problème. Et le ciel ne m'est pas encore tombé sur la tête.

Pas sur la tienne frangibus, c'est sur la leur qu'il risquerait de chuter...
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Ven 03 Aoû 2007, 13:56

maxime a écrit:
Lephenix a écrit:
hiram83 a écrit:
hiram83 a écrit:

Pardonnez-moi de m'interroger devant cette "schizophrénie" du Catholicisme Romain. On a un discours accusant de tous les maux la Franc-Maçonnerie et souhaitant les sept plaies d'Egypte pour elle. Et on a la "filière" d'accès aux magistères Catholiques via le RER, le REAA (à moindre mesure) où le RAPMM (c'est l'pompon!). On obtient les faits constatés de visu où un prêtre Catholique Apostolique et Romain refusa d'enterrer religieusement un Franc-Maçon sous prétexte, fort valable, qu'il est excommunié, s'est vu obligé d'honorer un Evêque parce que son titre est , lui aussi, tout à fait valable et recevable...
Si on ajoute à celà la "symbiose" moyen-âgeuse entre les fraternités de bâtisseurs (les "ancêtres" des francs-maçons actuels....cf le "Regius" où les "dumphries"...) a qui nous devons les plus beaux édifices religieux (cathédrale de Chartres!!!!! magnifique à plus d'un titre...) et leur "client": Dieu à travers son Eglise......moi pas comprendre....

Il n'y a personne qui puisse m'expliquer ça?


N'est-ce pas là l'oeuvre du "malin" ... !

Voyez-vous tels que vous êtes ! est-il écrit sur certain miroir...

Pourquoi se plaindre ... quand on chérit les causes ?

La question est, comme souvent, très mal posée.

La vraie question est : "Pourquoi n'y a-t-il pas plus de Maçons à la messe le dimanche" ?

Le vrai scandale est là !

Si l'on veut vraiment vivre sa tradition, il faut y participer à tous les niveaux ésotérique comme exotérique.

Méconnaître cela est une erreur ... que commettent beaucoup de Maçons modernes.

La tradition maçonnique est chrétienne dans son essence, que cela plaise ou non ! et l'altération de certains "rituels" ne changera rien à l'affaire !

Une tradition se vit dans sa totalité !

Un Maçon ne peut pratiquer, ce qu'on appelle souvent improprement les "hauts grades" sans être au "bleu".

De même un Maçon ne peut vivre son initiation sans pratiquer au dehors, les vertus dont il a promis de montrer l'exemple !

Il est dit aussi que : "celui qui rougit de la religion ... / ... est indigne de l'estime et de l'amitié des Maçons".

Cherchez l'erreur !

Lephenix




Vous avez raison cher Lephénix, seulement vous savez bien que parler d'ésotérisme Chrétien à des Chrétiens à notre époque, vous fait passer pour un illuminé(hélas).
D'une part parce que les gens nient le fait qu'il y est un ésotérisme dans le Christianisme et d'autre part il y a une confusion avec le fratras occultiste.

Que les maçons authentique ne puissent communier, je le regrette profondement.


"Grand Dieux" ! "Doux Jésus" ! ... pour nous exprimer comme certains.

Mais où avez-vous vu qu'il nous fallait demander une autorisation pour vivre pleinement notre foi ?

Qu'il nous fallait un formulaire écrit de "bonne conduite" ou de "juste conduite" tel qu'un "certificat de baptême" ?

Où avez-vous vu qu'il nous fallait demander l'autorisation à un individu pour rencontrer Dieu ?

Il nous appartient à nous ... et à personne d'autre au monde, de savoir si nous sommes prêts à rencontrer Dieu, à vivre Dieu ...

Le prêtre qui ferme la porte, soyez-en sûr, sera "damné pour l'éternité".

Voyez le symbolisme des clefs : il vaut mieux se tromper en ouvrant qu'en fermant"...

Mais ne le condamnons pas : il a les mêmes inquiétudes que nous, les même angoisses, il se pose les mêmes questions ... les mêmes mauvaises questions que nous !

Il a l'esprit pollué, comme nous tous ! Par cette saleté de "modernité" qui nous a "atrophié" notre intelligence et notre capacité de jugement ...

A quand la puce obligation pour contrôle aux portes des églises ?

Ne riez pas ! Vous moquez pas ! Car ce sera peut-être bientôt le dernier endroit ou elle ne sera pas nécessaire.

Qu'avons-nous à nous poser des questions sur le parvis de l'Eglise ? à demander si l'on peut entrer ? si l'on peut prier ? si l'on a le droit de "communier" ?

"Communier" ... célébrer l' "Eucharistie" ... "QUI" sur cette terre ose dire qu'il a le droit de nous empêcher, si nous le souhaitons, de "consommer le Corps du Christ ?

Cessons de nous poser des questions : vivons notre foi ! entrons dans les églises ! partageons nos prières ! montrons l'exemple ! devenons ce que nous sommes ! Soyons ce que nous sommes !

Souvenons-nous de cette phrase que nous avons déjà employée par aileurs : "le dire c'est bien, le faire c'est mieux !".

L'Eglise dans son aspect exotérique, l'Eglise de Pierre, est faite "pour le plus grand nombre" .

Et bien, partageons ce nombre !

Le plus grand nombre signifie TOUS !

Et si une certaine "hiérarchie technocratique" - cette fausse hiérarchie, arbitraire et scandaleuse, (les maçons en connaissent quelque chose) et que l'on retrouve partout dans toutes les sphères de la société et qui est un des résultats de la dégénérescence de l'intellectualité par la mentalité moderne, si donc cette "hiérarchie technocratique" n'a rien compris, nous n'avons pas à en tenir compte.

Très Cordialement

NON NOBIS DOMINE NON NOBIS SED NOMINI TUO DA GLORIAM

Amen !

Lephenix


Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Ven 03 Aoû 2007, 15:04

Lephenix a écrit:

NON NOBIS DOMINE NON NOBIS SED NOMINI TUO DA GLORIAM

J'aurais pas osé la faire, celle-là!

J'en ai une autre:

Seigneur Jésus,

De qui descend toute noblesse et toute chevalerie,
Apprenez-nous à servir noblement ;
Que notre fait ne soit point parade ni littérature,
Mais loyal ministère et sacrifice coûteux.
Tenez nos âmes hautes, tout près de Vous,
Dans le dédain des marchandages,
Des calculs et des dévouements à bon marché,
Car nous voulons gagner notre paradis
Non pas en commerçants, mais à la point de l’épée,
Laquelle se termine en croix, et ce n’est pas pour rien.
Nous avons fait de beaux rêves pour Votre amour ;
Dans l’obscurité des journées banales,
Préparez-nous aux grandes choses par la fidélité aux petites,
Et enseignez-nous que la plus fière épopée
Est de conquérir notre âme et de devenir des Saints.
Nous n’avons pas visé moins haut, Seigneur,
Et nous sommes ambitieux,
Mais malheureusement, nous sommes faibles,
Et cette grâce, nous l’espérons de votre miséricorde, nous conservera humbles.
Demandez-nous beaucoup, et aidez-nous à vous donner davantage.
Et puisque nous sommes livrés à Vous,
Ne vous gênez pas pour nous prendre au mot et pour nous sacrifier,
Nous vous le demandons malgré le tremblement de notre chair,
Car nous voulons n’avoir qu’une crainte, celle de ne pas Vous aimer assez.
Et quand au soir de notre dernière bataille,
Votre voix de Chef sonnera le ralliement de tous Vos Chevaliers,
Faites, Seigneur, c’est notre suprême prière,
Faites que notre mort serve à quelque chose,
Et accordez-nous la grâce de mourir debout.
Ainsi soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Prière   Ven 03 Aoû 2007, 15:52

J'ai aussi celle-çi plus courte.

Seigneur mon Dieu apprenez-nous
A être généreux
A vous servir comme vous le méritez
A donner sans compter
A combattre sans souci des blessures
A travailler sans chercher le repos
A nous dépenser
Sans attendre d'autre récompense
Que celle de savoir que nous faisons votre sainte volonté.

La dernière fois que je l'ai entendue cette prière scoute, c'était sur un piton qq part en Algérie chantée à la fin d'un office, sur fond d'hélicos en stationnaire, par des paras qui s'apprêtaient à livrer combat.

Et je crois que Noel a donné qq part sur ce forum la Prière des parachutistes. Prière qui dit en substance : "Seigneur je ne te demande ni la gloire, ni les honneurs... donne moi tout ce dont les autres ne veulent pas...le froid, la faim, la peur...". Magnifique.

Le lien : http://www.farac.org/php/article.php3?id_article=97


Dernière édition par le Ven 03 Aoû 2007, 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Ven 03 Aoû 2007, 21:21

Je parlais du ciel qui n'est pas tombé sur la tête de Chiboleth (faut que je fasse gaffe à l'orthographe!!) mais qui risquerait de tomber sur la tête du curé où de l'évêque qui lui donne la communion en sachant qu'il est un frère-la-gratouille...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Sam 04 Aoû 2007, 03:55

… Jean et Jacques, comme le Baptiste, sont les "gardiens" de ces organisations chevaleresques et compagnonniques dont il faut étudier la place dans la chrétienté. Les deux Jean entourent le Christ comme des témoins, affirment la présence et la permanence des réalités spirituelles.

Faudrait-il oublier pour cela que les deux Boanergès sont les associés de Pierre (Luc V, 10.), le roc de la foi sur lequel s’édifie l’Eglise ? Il (Pierre) est le chef, le Naute de la barque du Christ.
Parce qu’il représente la totalité chrétienne, il doit en connaître les faiblesses humaines et les forces saintes.
Parce qu’il a la mission de "paître les brebis", il unit en lui, outre le gouvernement doctrinal et méthodique de la Communauté, la conduite juridique et administrative de l’Eglise.

Jean inspire ceux qui cherchent le cœur du Seigneur, le "Centre" et l’intériorité, mais, disons-le avec vigueur, Jean n’est pas plus en dehors du Corps mystique que le cœur n’est en dehors du corps.
Le cœur est un organe, le corps est, du point de vue analytique, la totalité des organes et, du point de vue synthétique, l’unité indivisible.

Il ne faut pas opérer de classifications dans ce qui échappe à l’esprit de système, sous peine d’aboutir aux erreurs les plus subtiles. Jean demeure "in medio Ecclesae".

Si l’Arbre est l’Eglise, il est aussi, en tant qu’être végétal, moelle et écorce. Ce n’est que par l’effet d’une limitation visuelle qu’on entend, sous cette désignation d’arbre, les contours extérieurs seulement.
Par conséquent, opposer Jean à Pierre est une absurdité. Reconnaître un aspect essentiel et un aspect formel dans l’Eglise est tout autre chose, mais encore faut-il ajouter que l’Eglise contient les deux. Elle demeure comme crucifiée entre ces tendances, au bénéfice de son unité très réelle pour quiconque l’appréhende au-delà des paradoxes indéfinis de situations contingentes.

Et qui donc possède les clés, celle d’or et celle d’argent, sinon Pierre ? Clés des Grands et Petits Mystères. (Voir les armoiries du Pape Benoît XVI)

Peut-être objectera-t-on que telle époque reflétait un genre de sainteté à dominance johannique. C’est qu’en vérité, à chaque "qualité" du temps correspond une nécessité ecclésiale qui sauve à la fois l’esprit et la forme.
L’Eglise aura toujours à dépasser ceux qui en elle ne voient que l’homme et à réduire ceux qui en elle ne voient plus l’homme.
En luttant contre la pétrification et contre la dissolution, elle suscitera des types de saints.
Avec l’assistance de l’Esprit, et par la présence du Christ en elle, elle demeure Régente des heures et des cycles jusqu’à la fin des temps.

Comment les fidèles placés sous le patronage de Jean revendiqueraient-ils une place d’éminence dans le Royaume ?

La réponse du Seigneur à la demande de la mère des "Boarnergès" magnifie, à cet égard, la vertu d’humilité, si pleinement chrétienne.

Le Christ ne fait pas de distinction dans l’appel : "J’attirerai les hommes à moi" (Jean, XII, 32) . En revanche il précise qu’il y a "beaucoup d’appelé et peu d’élus" et que "les premiers seront les derniers et les derniers les premiers". – Pas tous mais "beaucoup" dans les deux situations de derniers et de premiers (Matthieu XIX, 30) .

A la demande des fils de Zébédé, ou de leur mère ... (que "Jean et Jacques" siègent dans le Royaume du Christ à la droite et à la gauche de celui-ci, Matthieu, XX, 20-28 ; Marc, X, 35-45) , le Christ répond que les "Boarnergès" sont effectivement capables de boire à la coupe qu’Il boira lui-même, mais que leur réserver la Station spirituelle précitée ne dépend pas de lui : "C’est pour ceux pour qui cela a été préparé" (Marc) ou "pour ceux à qui mon Père l’a préparé" (Matthieu). ).

Le Christ calme ensuite l’indignation des autres disciples, révoltés par la requête "élective" des "Fils du Tonnerre", en exaltant la vertu principale du service des autres : "Quiconque veut être le premier parmi vous qu’il soit votre esclave. C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour la rançon de plusieurs" ( Matthieu XX, 27-28 ) .

L'Eglise véhicule la grâce. "Arche de Noé", elle étage dans sa plénitude mystique les degrés de l'élection sans jamais exclure de son Unité les plus humbles et les moins pourvus, les faibles et les opprimés, sans jamais isoler l'Esprit du Corps :

"Nec sancti sine plebe Nec spiritus sine carne" ( Saint Bernard )

Ainsi, pour reprendre une définition de Maxime le Confesseur ( Ambiguia - cf. Liturgie Cosmique ), "se complète le monde supérieur, les membres étant unis à la tête chacun selon sa dignité, car chaque membre reçoit harmonieusement sa place selon l'architecture de l'Esprit, d'après la mesure de sa vertu.
C'est ainsi que chacun complète tout en remplissant tout, et rempli par tous".

Voir : "Symbolique Maçonnique et Tradition Chrétienne" - Un itinéraire spirituel d'Israël au Christ - par Jean Tourniac.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
chiboleth



Messages : 1661
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Sam 04 Aoû 2007, 09:32

:sage: prière prière prière
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Abjuration serment Maçonnique   Sam 04 Aoû 2007, 16:46

maxime a écrit:
Citation :
Voir : "Symbolique Maçonnique et Tradition Chrétienne" - Un itinéraire spirituel d'Israël au Christ - par Jean Tourniac.

J'aimerais bien, seulement ce livre est introuvable(même d'occasion) et je ne peut acheter par le net.

pourquoi ne peux-tu acheter par le net, de nos jours, on peut payer ses achats sur le net grâce à un chèque
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
 
Abjuration serment Maçonnique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Vidéo-Documentaire : "Cérémonie d'un rituel pour prêter le serment maçonnique" !
» Argument très intéressant
» Le Serment d'Hippocrate
» Le Plan Maçonnique pour la destruction de la Sainte Messe en 33 points
» La charité maçonnique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: