DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Russie : missiles contre l'Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Russie : missiles contre l'Europe   Dim 03 Juin 2007, 23:31

Citation :
Poutine menace de pointer des missiles vers l'Europe (03/06/2007)


Si le potentiel nucléaire américain s'étend sur le territoire européen, nous devrons prendre de nouvelles cibles en Europe


MOSCOU Le président russe Vladimir Poutine, très offensif à la veille du sommet G8, a menacé de pointer de nouveaux missiles vers l'Europe si les Etats-Unis y déploient leur bouclier antimissile, comme au bon vieux temps de la guerre froide.

"Si le potentiel nucléaire américain s'étend sur le territoire européen, nous devrons prendre de nouvelles cibles en Europe", a déclaré le chef de l'Etat russe dans un entretien avec plusieurs médiaux occidentaux, dont le quotidien italien Corriere della Sera à paraître lundi.

"Il revient à nos militaires de définir ces cibles tout comme de choisir entre missiles balistiques et missiles de croisière", a ajouté le maître du Kremlin, reprenant ainsi au plus niveau des menaces voilées exprimées jusqu'ici par les chefs de l'armée russe.
"Nous voulons rééquilibrer les instruments de défense avec des outils offensifs plus efficaces, mais nous savons que cela risque de relancer une course aux armements, dont nous ne serions cependant pas responsables", a-t-il poursuivi.
Alors que le prochain sommet du G8 à Heiligendamm approche (il se tiendra de mercredi à vendredi), il ne se passe plus un jour sans que Moscou ne dénonce ce projet de bouclier, qui va transformer l'Europe en "poudrière" et consacre "l'impérialisme" américain, selon M. Poutine.

"Si des composantes stratégiques de l'arsenal américain font leur apparition en Europe près de nos frontières, nous serons obligés de supprimer les menaces potentielles résultant de ce déploiement>", a aussi lancé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dimanche sur la chaîne de de télévision Vesti-24.
Joignant le geste à la parole, la Russie a testé le 30 mai un nouveau missile intercontinental à têtes multiples, en "réponse aux actes unilatéraux et infondés de nos partenaires", a aussitôt clamé M. Poutine, soit en d'autres termes au projet de bouclier américain.

Quinze ans après l'effondrement de l'Union soviétique et la fin de la Guerre froide, la Russie voit d'un très mauvais oeil l'Otan s'étendre vers l'Est et les bases américaines se multiplier à ses portes, de la Roumanie au Kirghizstan.
"Regardez simplement la carte, la défense antimissile mondiale américaine est en train d'être déployée le long du périmètre de la Russie, et aussi, incidemment, de la Chine", a relevé M. Lavrov.
Comme au temps de la guerre froide, lorsque l'URSS et les Etats-Unis se mesuraient en permanence à l'aune de leur potentiel stratégique, Moscou affirme que ce bouclier accroît les risques d'un conflit nucléaire et ébranle l'équilibre stratégique du monde.
Les Américains, qui veulent installer dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar ultra-perfectionné en République tchèque dans le cadre de ce projet de bouclier antimissile, affirment sans cesse, quant à eux, que celui-ci n'est pas dirigé contre la Russie, mais contre des Etats comme l'Iran.

"On nous dit que cette défense sert contre les missiles iraniens, mais aucun missile iranien n'a de portée suffisante. Il devient alors évident que cette nouveauté nous concerne aussi nous, Russes", rétorque M. Poutine.
Moscou voudrait que Washington abandonne son projet en faveur d'une politique commune de défense qui inclurait la Russie. Sergueï Lavrov, cité par l'agence Interfax, a d'ailleurs appelé dimanche à de nouvelles consultations sur un bouclier antimissile commun Otan-Russie.
"Nos conclusions montrent clairement que se défendre contre des menaces qui n'existent pas n'a pas de sens. Il serait bien mieux de reprendre le travail dans le cadre du Conseil Otan-Russie sur la création d'un grand théâtre de défense antimissile" commun, a-t-il déclaré.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/174341/poutine-menace-de-pointer-des-missiles-vers-l-europe.html


Voilà autre chose maintenant Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 04 Juin 2007, 14:47

Oui, j'ai lu What the fuck ?!?
Attendons le G8...
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 04 Juin 2007, 22:43

Citation :
Etats-Unis et Otan déplorent la réaction russe sur les missiles

BRUXELLES (Reuters) - Les Etats-Unis et l'Otan ont critiqué lundi la dernière attaque lancée par Vladimir Poutine contre le projet de bouclier antimissile américain, mais les réactions occidentales sont restées assez discrètes à l'approche du sommet du G8 où est attendu cette semaine le président russe.

Lors d'une interview, Poutine a menacé de braquer des missiles russes vers l'Europe si les Etats-Unis persistaient à vouloir installer des intercepteurs de missiles en Pologne et une station radar en République tchèque.

Le maître du Kremlin a reconnu qu'une telle mesure risquait de relancer la course aux armements en Europe, mais il a affirmé qu'on ne pouvait en attribuer la responsabilité à Moscou et que Washington était l'instigateur de l'escalade.

"A ma connaissance, le seul pays envisageant de viser l'Europe avec des missiles est la Fédération de Russie", a commenté James Appathurai, porte-parole de l'Otan.

"Les propos de ce genre sont inutiles et inopportuns", a-t-il ajouté.

La tension n'a cessé de monter entre la Russie et les Etats-Unis au sujet du projet de bouclier antimissile en prévision du sommet du G8 qui s'ouvre mercredi à Heiligendamm (Allemagne). Poutine rencontrera à cette occasion son homologue américain George Bush.

S'adressant à des journalistes dans l'avion présidentiel qui emmenait Bush en Europe, Stephen Hadley, conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, a lui aussi jugé les déclarations de Poutine mal inspirées.

"2007, PAS 1987"

"Nous souhaitons un dialogue constructif avec la Russie sur ce sujet. Nous l'avons eu par le passé. Il y a eu une sorte d'escalade dans la rhétorique. Nous pensons que ce n'est pas très constructif", a-t-il dit en réaffirmant que le projet américain ne représentait aucune menace pour Moscou.

"On espère qu'il n'est pas question d'une menace de la part de la Russie", a ajouté Hadley.

De son côté, la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice, en route pour une conférence diplomatique au Panama, a déclaré à des journalistes que les propos du dirigeant russe ne détourneraient pas les Etats-Unis de leurs objectifs et qu'elles appartenaient aux années de la guerre froide.

"Nous sommes en 2007, pas en 1987", a dit Rice. "Nous devons abandonner la rhétorique (...) et prendre conscience qu'il s'agit des Etats-Unis et de la Russie (...) et d'une période bien différente."

Les réactions en Europe ont été modérées mais elles traduisent de l'inquiétude quant à l'évolution du différend russo-américain.

"J'aurai un entretien bilatéral avec (Poutine). Je l'écouterai avec attention. Il a appelé à un dialogue confiant et franc. Il sera de ma part franc", a déclaré le président français Nicolas Sarkozy lors d'une conférence de presse.

A Londres, le Premier ministre britannique Tony Blair a préconisé un dialogue constructif avec Moscou. "Nous souhaitons pouvoir discuter de manière constructive de questions telles que le Kosovo, l'Iran et d'autres sujets internationaux", a dit son porte-parole.

"De la même manière, l'Europe dans son ensemble (...) nourrit des inquiétudes en ce qui concerne l'attitude russe et elle exprimera ces préoccupations", a-t-il ajouté.

La chancelière allemande Angela Merkel s'est refusée à parler d'un retour à la guerre froide. "Non, la Russie est notre partenaire et je suis heureuse que l'Amérique et la Russie profitent de l'occasion pour tenir des entretiens bilatéraux à Heiligendamm, puis à nouveau aux Etats-Unis", a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision BBC World.

http://fr.news.yahoo.com/04062007/290/etats-unis-et-otan-deplorent-la-reaction-russe-sur-les.html
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 04 Juin 2007, 22:50

Je comprends tout à fait Poutine.

Prétendre que des missiles stationnés en Pologne servent à menacer l'Iran alors que les USA ont des bases en Turquie, en Arabie, et au Kirgizistan, c'est vraiment se foutre du monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mar 05 Juin 2007, 00:40

Zeus a écrit:
Je comprends tout à fait Poutine.

Prétendre que des missiles stationnés en Pologne servent à menacer l'Iran alors que les USA ont des bases en Turquie, en Arabie, et au Kirgizistan, c'est vraiment se foutre du monde.

Le bouclier antimissile en projet ne sert pas à menacer l'Iran, mais bien à prévenir la menace iranienne Idea

De plus, en cas de tir nucléaire iranien sur l'Europe, il me semble quand même logique que les intercepteurs se trouvent...en Europe, qui, de plus, offre, me semble-t-il, plus de garanties de sécurité pour l'établissement de ces derniers :|

Quant à comprendre les russes, constructeurs de la (future) centrale nucléaire iranienne de Bouchehr, et fournisseurs du combustible pour cette dernière, sans parler de la vente d'armement ultra sophistiqué aux mêmes mollahs (système anti-missile Tor M-1 entre autres)...dont une partie (armement anti-char) s'est retrouvée, comme par hasard, l'été dernier, aux mains du Hezbollah...les SAM-7 fournis aux talibans...

---------->

La liste non-exhaustive des contrats militaires en cours entre la Russie et l'Iran : La Russie et l'UE, Championnes de « Compromis en tout genre »

http://www.iran-resist.org/article991

Iran : Les mollahs fournissent les talibans en missiles de type Stinger

http://www.iran-resist.org/article3463?var_recherche=Russie+armement

Etc, etc...la recherche (avec comme mots-clés "russie" et "armement") sur IR donne 84 pages de résultats)

Néanmoins, je vous rejoins sur le fait qu'il faut effectivement comprendre Vladimir Poutine...

Comprendre qu'il cherche à préserver ses contrats divers (il n'y a pas que lui, l'UE aussi) et surtout sa sphère d'influence via le régime des mollahs...qui se sert évidemment des russes pour avancer dans son programme nucléaire...

L'enjeu est clairement géopolitique autant que géostratégique, et dépasse le cadre iranien Idea
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mer 06 Juin 2007, 23:30

En ce qui concerne le problème de la détérioration des relations avec la Russie, je ne rejeterrais pas si facilement les torts sur Poutine, et sur ce pays.

En effet :

- Après les attentats du 11 Septembre, l'ONU décide enfin de libérer l'Afghanisatn des Talibans. Cette libération ne peut se produire qu'avec l'aide des Russes, et de leurs alliés Tadjiks. C'est pourquoi un commando Arabe a, juste avant les attentats, assassiné le commandant Massoud. C'était en prévision d'une offensive venant du Nord, et s'appuyant sur les Tadjiks, et pour affaiblir cette offensive. Si vous vous souvenez des reportages de cette époque, vous aurez noté que les chars des libérateurs sont passés du Nord au Sud de l'Afghanistan en quelques jours. S'ils ont pu le faire, c'est parce qu'ils étaient transportés sur des semi-remorques Russes. AUtrement dit, la Russie était à cette époque à fond dans le camp Occidental, contre les islamistes. C'est elle qui a fourni la logistique qui a permis de libérer l'Afghanistan des Talibans.

- Cependant, l'Occident n' a pas cessé de critiquer la Russie sur la guerre en Tchétchénie. Or la Russie combattait alors le même adversaire islamiste. Pour ceux qui auraient la mémoire courte, je rappelle que Boris Elstisne avait donné son indépendance à la Tchétchénie, et que la première chose que celle-ci a faite, fut d'attaquer le Daghestan voisin, autre république Caucasienne musulmane de la fédération de Russie. L'objectif était la constitution du "grand califat". C'est alors que la guerre en Tchétchénie a repris. N'oublions pas les terribles attentats que la Russie a connu à cette époque sur son sol, et à Moscou même.

- De plus, les USA n'ont cessé de mener une politique qui ne pouvait que blesser la susceptibilité Russe. Bush n'a fait que placer des bases US dans tous ces états qui du temps de l'Union Soviétique étaient sous domination Russe, du Kirghizstan à la Géorgie.

- Il parait que dans l'affaire Yukos et l'arrestation de Michael Khodorkovsky, ce dernier était sur le point de vendre Yukos aux compagnies de pétrole Américaines, ce qui aurait gravement affaibli la Russie, et sa souveraineté.

- Simultanément, l'Europe a intégré les pays d'Europe centrale et les états Baltes. Rajoutez là-dessus la "Révolution Orange" en Ukraine.

La Russie a vu ainsi sa sphère d'influence se réduire comme une peau de chagrin, et simultanément, l'Occident se montrer incompréhensif vis-à-vis de ses propres problèmes.

Si l'on connaît un peu la mentalité Russe, et si l'on sait que la Russie actuelle comprend entre 15 et 20% de musulmans, les choses ne pouvaient que mal finir, avec la Russie basculant à nouveau dans une position anti-Occidentale, et cherchant à reconstruire sa position en s'alliant aux ennemis de l'Occident.

C'est dommage, mais nous avons commis beaucoup d'erreurs, car la Russie d'Eltsine et de Poutine (au début), ne cherchait qu'à se rapprocher de nous.

C'est à ce moment que nous aurions dû l'arrimer à l'Europe. L'intégrer dans l'Europe était impossible, car la mentalité Russe ne l'aurait pas accepté. Les Russes n'auraient pas accepté de perdre une partie leur souveraineté au profit d'une instance supra-nationale. Mais nous aurions dû leur proposer une sorte de"partenariat privilégié".

Il n'est peut-être pas trop tard pour le faire. L'Europe n'a que trop souffert de ses divisions. Et la Russie fait partie intégrante de l'"Europe historique". Il ne faut absolument pas, dans la situation mondiale actuelle, laisser une nouvelle ligne de fracture se construire entre eux et nous.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Mister D



Messages : 60
Inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Jeu 07 Juin 2007, 10:09

Citation :
L'ex-candidate socialiste à la présidentielle Ségolène Royal a appelé mercredi Nicolas Sarkozy à s'opposer lors du G8 au déploiement de missiles anti-missiles américains en Europe, que refuse la Russie. Mme Royal a appelé le président de la République à "s'opposer à l'installation de ce système en Europe", qui, selon elle, comporte "un risque d'escalade". Ce système comporte un risque de "division entre pays européens" et un "risque de surenchère", a souligné Mme Royal lors d'un point de presse à Maizières-les-Metz où elle était venue rencontrer les candidats PS de la région de Moselle.

6 juin 2007 (AFP) - 17h01


Quand Ségolène parle de politique étrangère, elle fait vraiment peur.
Les boucliers anti-missiles ricains servent à protéger l'Europe d'éventuels tirs iraniens, pakistanais ou nord-coréens, mais elle s'en contrefout, et profite du débat pour donner dans l'anti-américanisme primaire.
Pitoyable. :|
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Jeu 07 Juin 2007, 16:42

Mais ça ne marche plus et elle ne fait que s'enfoncer.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Jeu 07 Juin 2007, 20:02

Visiblement, ça se calme ce soir. Apparemment V. Poutine visait surtout son opinion intérieure et une manifestation du fait que la Russie reste une puissance nucléaire incontournable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Jeu 07 Juin 2007, 21:13

Pendant ce temps-là :

Citation :
Tirs d'essai de missiles nord-coréens à courte portée en mer Jaune


SEOUL (AFP) - La Corée du Nord a tiré jeudi deux missiles à courte portée en mer Jaune, deux semaines après avoir procédé à d'autres essais du même type, a annoncé l'armée sud-coréenne.

Les tirs d'essai de jeudi, apparemment de missiles terre-mer ou mer-mer d'une portée d'une centaine de kilomètres, ont eu lieu dans la matinée pour le premier, dans l'après-midi pour le second, a déclaré à l'AFP un porte-parole militaire.

Les deux engins ont atteint des zones situées à l'intérieur des eaux nord-coréennes, a-t-il ajouté, estimant qu'il s'agissait de tirs de "routine", la Corée du Nord procédant chaque année à de tels essais.

"Les Etats-Unis et nos alliés croient que la Corée du Nord devrait se garder de procéder à des essais de missiles", a, de son côté, réagi un porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe, en marge du sommet des pays industrialisés à Heiligendamm (nord-est de l'Allemagne).

Suite :

http://fr.news.yahoo.com/07062007/202/tirs-d-essai-de-missiles-nord-coreens-courte-portee-en.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Jeu 07 Juin 2007, 22:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Visiblement, ça se calme ce soir. Apparemment V. Poutine visait surtout son opinion intérieure et une manifestation du fait que la Russie reste une puissance nucléaire incontournable.

------------>

Citation :
Poutine propose d'installer le bouclier américain en Azerbaïdjan

HEILIGENDAMM, Allemagne (AP) - Le président russe Vladimir Poutine a déclaré jeudi à son homologue George W. Bush qu'il renoncerait à pointer des missiles sur l'Europe si les Etats-Unis décidaient d'installer leur bouclier antimissile en Azerbaïdjan, ancienne république soviétique d'Asie centrale, plutôt qu'en République tchèque et en Pologne.

C'est une "proposition intéressante", "laissons nos experts l'étudier", a répondu le chef de la Maison Blanche, cité par son conseiller à la Sécurité nationale, Stephen Hadley. Aux journalistes qui l'interrogeaient sur la teneur de leur entretien en marge du sommet du G-8 à Heiligendamm, dans le nord de l'Allemagne, le président Bush s'est contenté de répondre que Vladimir Poutine avait présenté "des suggestions intéressantes".

Les deux hommes en rediscuteront notamment les 1er et 2 juillet dans la résidence familiale des Bush à Kennebunkport, dans le Maine (nord-est des Etats-Unis), mais d'ici là les échanges continueront entre des responsables des deux gouvernements. "Nous avons convenu d'avoir un dialogue stratégique. C'est une question sérieuse", a estimé M. Bush. Mais attention, a prévenu M. Poutine: "Nous espérons que ces consultations ne serviront pas de couverture à une action unilatérale" américaine.

L'alternative proposée par le chef du Kremlin a d'autant plus surpris que le ton était monté ces dernières semaines entre Moscou et Washington, Vladimir Poutine considérant le projet américain comme une menace et une relance de la course à l'armement, et George W. Bush répondant que la Guerre froide était finie.

Le président russe a justifié son choix de l'Azerbaïdjan en soulignant qu'un système de défense anti-missile y protégerait toute l'Europe, et pas seulement une partie, comme ce serait le cas pour un bouclier en Europe de l'Est; que ce petit pays situé sur la mer Caspienne possédait déjà une base datant de l'URSS, qu'un accord permettait toujours à la Russie d'utiliser; et qu'en cas d'attaque, les débris des missiles détruits tomberaient dans l'océan.

Conclusion: "Grâce à cela il ne sera plus nécessaire que nous placions nos sites offensifs le long de la frontière avec l'Europe", a promis M. Poutine. Il a toutefois posé d'autres conditions à un accord, comme de prendre en compte les préoccupations de la Russie, donner à toutes les parties "un accès égal" aux installations, et développer le projet en toute transparence.

Stephen Hadley n'a pas exclu que la solution puisse résider dans un compromis entre les propositions russe et américaine et s'est félicité de la "volonté" russe de "coopérer avec (les Américains) sur la défense anti-missile".

Soucieux de corriger l'image donnée récemment, MM. Bush et Poutine ont plaisanté ensemble devant les journalistes et souligné qu'ils étaient d'accord sur la nécessité de se concentrer plutôt sur les soupçons de développement d'un programme nucléaire militaire nucléaire pesant sur l'Iran. "Nous nous entendons sur les menaces communes mais nous avons des divergences", a résumé le président russe, "satisfait de l'esprit d'ouverture" de son interlocuteur. AP

http://fr.news.yahoo.com/07062007/5/poutine-propose-d-installer-le-bouclier-americain-en-azerba-djan.html


(tsss...faut tout faire ici Very Happy ;))
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Ven 08 Juin 2007, 11:10

Ce qui est mauvais, c'est le signe donné à l'Iran et qui signifie: Pas de problème pour votre recherche nucléaire. Nous on vous laisse faire. On a des anti missiles.

Comme si ces anti-missiles pouvaient protéger Israël (sans compter les attentats nucléaires possibles par de simples chalutiers).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Ven 08 Juin 2007, 16:55

Il a souvent été dit que le pire coup que l'Union Soviétique avait porté aux USA, c'était de disparaître.

Certains ont aussi prétendu qu'à partir de ce moment, les USA n'avaient eu de cesse de se trouver un nouvel ennemi. Certains ont même prétendu qu'ils avaient eux-mêmes fomenté les attentats du 11 Septembre par besoin desespéré d'avoir un ennemi.

Si c'est vrai, alors Amadinejad leur fait un vrai cadeau. Enfin un bel ennemi, bien identifié, avec un programme clairement mauvais, et l'arme atomique ! Enfin un ennemi avec de vraies armes de destruction massive !

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Ven 08 Juin 2007, 17:10

C'est juste une théorie du complot de plus. Elle ne tient pas: Les USA ont avant tout le sens de la liberté, puis du commerce qui se fonde plus sur une paix mondiale que sur une guerre.

Je crois que le rêve Occidental, c'est plutôt un gouvernement mondial unifié qu'une guerre interminable avec l'islamisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Ven 08 Juin 2007, 17:34

Oui, mais est-ce possible ?

Dans 1984, il y a deux empires, et un no man's land.

C'est plus facile de tenir ses propres gens, quand on a un ennemi.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Ven 08 Juin 2007, 17:37

En fait, cette batterie de missiles anti-missiles peut être la préfiguration de la nouvelle frontière entre deux empires. La Russie ne voulait simplement pas être du mauvais côté de la frontière Mr. Green

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 06:54

Alexandre a écrit:
En fait, cette batterie de missiles anti-missiles peut être la préfiguration de la nouvelle frontière entre deux empires. La Russie ne voulait simplement pas être du mauvais côté de la frontière Mr. Green

Alexandre

Si aucune action (même militaire) n'est entreprise pour empêcher la nucléarisation des djihadistes iraniens, toutes nos ridicules rodomontades sur la belle nature et le méchant CO2 finiront dans un futur et proche conflit nucléaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 13:45

Pourquoi ?

Les bombes H sont-elles très polluantes ?

Si j'étais à la place des Américains, voilà ce que je ferais :

1) Je placerais une (ou plusieurs) grosse(s) bombe(s) H en orbite géostationnaire au dessus de Téhéran, avec un moteur fusée capable d'annuler sa vitesse orbitale, et donc de lui permettre de choir sur l'Iran en quelques minutes.

2) Je placerai ensuite une série de capteurs (satellites, radars, etc ...) susceptibles de détecter le fait qu'un missile quitte l'Iran pour une destination "Hors Iran"

3) Je ferais un beau schéma de tout ce mécanisme, que j'enverrais aux Ayatollahs, pour leur expliquer que le fait que l'Iran soit ou non rayé de la carte ne dépend que de leur décision à eux, tout le mécanisme ci-dessus mentionné étant entièrement automatique, et ne faisant intervenir aucune décision humaine d'aucune sorte. Autrement dit, c'est eux qui ont le fusil. C'est eux qui décident ou non d'appuyer sur la gachette. Mais s'ils appuyent, il faut bien qu'ils comprennent que le fusil est braqué avant tout sur eux.

Je leur proposerais de prier pour que le mécanisme ne se déclenche pas au passage d'un simple volatile.

Voilà. Je sais, ça fait peut-être un peu discussion de café du commerce, mais après tout, il y a parfois de bonnes idées dans ces cafés ...

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 14:01

Et ils vous enverraient leur bombe atomique par un chalutier inoffensif.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 14:17

Alexandre a écrit:


3) Je ferais un beau schéma de tout ce mécanisme, que j'enverrais aux Ayatollahs, pour leur expliquer que le fait que l'Iran soit ou non rayé de la carte ne dépend que de leur décision à eux, tout le mécanisme ci-dessus mentionné étant entièrement automatique, et ne faisant intervenir aucune décision humaine d'aucune sorte. Autrement dit, c'est eux qui ont le fusil. C'est eux qui décident ou non d'appuyer sur la gachette. Mais s'ils appuyent, il faut bien qu'ils comprennent que le fusil est braqué avant tout sur eux.

Alexandre

Les américains ont envoyé une mise en garde, un peu similaire à la vôtre, adressée au Pakistan, en cas de non coopération, peu après le 11 Septembre 2001 :

Citation :
Préparez-vous à retourner à l'âge de la pierre

Inutile de dire que cette mise en garde a été TRES efficace...
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 14:59

Aux dernières nouvelles, tout va bien : à Heiligendamm, Poutine et Bush sont tout prêts à collaborer pour protéger l'Europe de la menace iranienne. Vladimir, tout sourire, appelle George par son prénom. Le climat est à l'euphorie.
Et tout ça grâce à notre petit Nicolas ; il a aussi décidé Bush à se préoccuper du réchauffement de la planète ; il va faire libérer Indrid Bétancourt.
Quel homme !
Angela Merkel lui a dit : "Merci, Nicolas, pour ton énergie."
Une idylle qui s'ébauche ; mais que va dire Cécilia ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 16:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Et ils vous enverraient leur bombe atomique par un chalutier inoffensif.

Je ne suis pas sûr que ce soit si facile que ça.

Par contre, j'ai toujours entendu les militaires dire que des trois vecteurs (bombardier, missile ou sous-marin), le plus dangeureux est le sous-marin. Il est donc peut-être beaucoup plus dangeureux d'apprendre aux Pakistan à construire des sous-marins (ce que nous, les Français, faisons actuellement), que de laisser filer la technologie nucléaire.

L'autre remarque, c'est que nous avons sans doute eu tort de laisser les portes de nos Universités ouvertes à nos ennemis.

L'Occident s'est montré ouvert au monde, et généreux dans le sens où nous n'avons pas cherché à conserver notre savoir pour nous-mêmes. Nous avons laissé entrer dans nos univbersités des étudiants en provenance de pays qui nous font aujourd'hui la guerre.

Cette liberté du savoir n'a pas été le fait de toutes les civilisations. Les écoles mathématiques Babyloniennes et Egyptiennes étaient semi-secrètes (comme celle de Pythagore). Peut-être faudra-t-il dans l'avenir savoir retrouver la sagesse de ces premières civilisations, et protéger notre savoir scientifique et technique.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 16:44

lagaillette a écrit:
Aux dernières nouvelles, tout va bien : à Heiligendamm, Poutine et Bush sont tout prêts à collaborer pour protéger l'Europe de la menace iranienne. Vladimir, tout sourire, appelle George par son prénom. Le climat est à l'euphorie.
Et tout ça grâce à notre petit Nicolas ; il a aussi décidé Bush à se préoccuper du réchauffement de la planète ; il va faire libérer Indrid Bétancourt.
Quel homme !
Angela Merkel lui a dit : "Merci, Nicolas, pour ton énergie."
Une idylle qui s'ébauche ; mais que va dire Cécilia ?

Ah bon,

mince, j'espère que Nicolas, c'est pas l'AntéChrist, celui qui va, en apparence du moins, régler tous les problèmes du monde Very Happy

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 09 Juin 2007, 19:15

Citation :
mince, j'espère que Nicolas, c'est pas l'AntéChrist, celui qui va, en apparence du moins, régler tous les problèmes du monde.

J'avais pas pensé à cela ! Si cela arrive (qu'il régle tous les problèmes du monde), on le lui reprochera donc ! What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Dim 10 Juin 2007, 17:12

Alexandre a écrit:
lagaillette a écrit:
Aux dernières nouvelles, tout va bien : à Heiligendamm, Poutine et Bush sont tout prêts à collaborer pour protéger l'Europe de la menace iranienne. Vladimir, tout sourire, appelle George par son prénom. Le climat est à l'euphorie.
Et tout ça grâce à notre petit Nicolas ; il a aussi décidé Bush à se préoccuper du réchauffement de la planète ; il va faire libérer Indrid Bétancourt.
Quel homme !
Angela Merkel lui a dit : "Merci, Nicolas, pour ton énergie."
Une idylle qui s'ébauche ; mais que va dire Cécilia ?

Ah bon,

mince, j'espère que Nicolas, c'est pas l'AntéChrist, celui qui va, en apparence du moins, régler tous les problèmes du monde Very Happy

Alexandre

Mais non, ce n'est pas "l'antichrist", puisque c'est le sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 11 Juin 2007, 21:28

l'AntEChrist sera un homme qui commencera par séoudre, en apparence, tous les problèmes du monde.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 11 Juin 2007, 22:16

Alexandre a écrit:
l'AntEChrist sera un homme qui commencera par séoudre, en apparence, tous les problèmes du monde.

Alexandre

"ante", c'est "avant" ; "contre", c'est "anti".

Code:
un homme qui commencera par séoudre, en apparence, tous les problèmes du monde.

C'est bien ce que notre nouveau président à la prétention de faire, non ?
La libération d'Ingrid Bétencourt, la crise de l'Europe, le réchauffement climatique...rine n'échappe à son énergie débordante.


Dernière édition par le Lun 11 Juin 2007, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 11 Juin 2007, 22:18

Alexandre a écrit:
Si j'étais à la place des Américains, voilà ce que je ferais :
1) Je placerais une (ou plusieurs) grosse(s) bombe(s) H en orbite géostationnaire au dessus de Téhéran, avec un moteur fusée capable d'annuler sa vitesse orbitale, et donc de lui permettre de choir sur l'Iran en quelques minutes.

2) Je placerai ensuite une série de capteurs (satellites, radars, etc ...) susceptibles de détecter le fait qu'un missile quitte l'Iran pour une destination "Hors Iran"

3) Je ferais un beau schéma...
C'est exactement le scénario du film "Docteur Folamour", de Stanley Kubrick .
Ce film est JOUISSIF, vous l'avez vu ? (le mécanisme se dérègle ...)
Ceci dit, c'est tentant d'imaginer un tel mécanisme (interdit par convention internationale, les militaires y avaient déjà pensé).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mar 12 Juin 2007, 07:27

[quote="lagaillette"]
Alexandre a écrit:
l'AntEChrist sera un homme qui commencera par séoudre, en apparence, tous les problèmes du monde.

Alexandre

"ante", c'est "avant" ; "contre", c'est "anti".
[quote]

Non, Dominique m'a expliqué que Ante, c'était "contre" en grec, et "anti", c'est "contre" en latin.

Donc, ces deux mots sont les mêmes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mar 12 Juin 2007, 08:25

affraid

Un scénario apocalyptique ???

Le livre d'Arnaud tombe à point lol!

Quid des autres personnages de l'Apocalypse ??? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Ven 15 Juin 2007, 00:25

Citation :
L'Otan donne son approbation tacite au projet de bouclier antimissile américain

Par Pascal MALLET

BRUXELLES (AFP) - Les ministres de la Défense de l'Otan ont donné leur approbation tacite jeudi à Bruxelles au projet de bouclier antimissile américain en Europe, qui va aller de l'avant bien que Moscou en ait réclamé la suspension en échange de sa coopération.

"Les ministres ont convenu d'avancer sur la question de la défense antimissile au sein de l'Otan, un important sujet transatlantique. Et de procéder à une évaluation des implications politiques et militaires du système antimissile américain" projeté en Pologne et en République tchèque, a déclaré le porte-parole de l'Otan, James Appathurai.

"Les résultats de cette évaluation sont attendus pour février 2008", afin d'être soumis aux dirigeants des pays de l'Alliance atlantique lors de leur prochain sommet en avril à Bucarest, a-t-il précisé, rendant compte des travaux de la première partie de la journée.

Durant le Conseil Otan-Russie qui s'est tenu ensuite, leur homologue russe Anatoli Serdioukov, qui y participait pour la première fois, a répété les arguments de Moscou, mais en vain.

"Nous considérons comme un geste inamical le déploiement d'un système antimissile stratégique près de la frontière russe", a-t-il notamment dit à ses collègues occidentaux, selon l'agence russe Interfax.

"La décision" américaine contribue "à détruire le système de sécurité actuel, créant de nouvelles divisions sur le continent européen", a-t-il poursuivi.

Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a dit de son côté que les experts comme convenu allaient examiner l'offre russe, mais que son pays n'en continuerait pas moins les négociations entamées en mai avec la Pologne et la République tchèque, selon le secrétaire général de l'Otan Jaap de Hoop Scheffer.

"L'atmosphère de la réunion a été remarquablement calme et froide", a observé un diplomate. "Chacun s'est contenté de réitérer ses positions. Il n'y a pas eu d'échanges vifs de propos, mais pas non plus de progrès".

Le 7 juin, au sommet du G8, le président russe Vladimir Poutine a proposé à son homologue américain George W. Bush de partager avec la Russie un radar d'alerte situé en Azerbaïdjan et de renoncer à son propre projet, un radar en République tchèque couplé avec une dizaine de missiles intercepteurs en Pologne.

Selon un responsable de l'Alliance, aucun ministre n'a suggéré de "geler" le projet américain comme le réclame Moscou en attendant que son offre ait une réponse.

M. de Hoop Scheffer a renchéri: "Je ne pense pas que l'offre de Poutine va remplacer ou servir d'alternative aux négociations bilatérales avec la Pologne et la République tchèque".

L'Otan a achevé en juin 2006 une étude de 10.000 pages sur la "faisabilité" d'un système antimissile en Europe qui a conclu à l'existence d'une menace balistique et à la nécessité de protéger les populations, mais sans prendre de décision, étant donné la complexité et la cherté du projet.

L'intérêt du dispositif américain pour les pays européens de l'Otan est de réduire considérablement les coûts d'une défense antimissile, a souligné le secrétaire général adjoint de l'Alliance, John Colston, avant la réunion de jeudi.

L'Otan n'aura plus en effet qu'à financer un système "complémentaire" du bouclier américain, qui protègera la grande majorité d'entre eux.

Les quelques pays du flanc sud-est de l'Otan --Grèce, Bulgarie, Turquie et est de la Roumanie-- non couverts par le bouclier américain pourront l'être par un autre système, à courte et moyenne portée, qu'étudiait initialement l'Otan pour la protection de ses troupes en campagne et qui doit être prêt vers 2010.

http://fr.news.yahoo.com/14062007/202/l-otan-donne-son-approbation-tacite-au-projet-de-bouclier.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 16 Juil 2007, 18:13

Citation :
Londres expulse quatre diplomates russes

16.07.2007 17:31

La Grande-Bretagne va expulser quatre diplomates russes, en réponse au refus de Moscou d'extrader le principal suspect du meurtre d'Alexandre Litvinenko, a annoncé lundi le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband.

C'est la première fois que la Grande-Bretagne annonce des expulsions de diplomates russes depuis mai 1996. La Grande-Bretagne va par ailleurs revoir sa coopération avec la Russie dans plusieurs domaines, notamment dans l'attribution des visas.

Mesure de rétorsion

Andreï Lougovoï, ex-membre du KGB reconverti dans les affaires, est considéré par Scotland Yard comme le principal suspect de l'empoisonnement au polonium - une substance radioactive rarissime d'Alexandre Litvinenko, ex-agent russe devenu opposant au Kremlin qui est décédé à Londres le 23 novembre 2006.

Le nouveau chef de la diplomatie britannique a également déclaré aux députés que la Grande-Bretagne allait faire pression sur ses partenaires européens pour qu'ils prennent en compte le refus russe de répondre à la justice britannique, lors de leurs prochaines discussions avec Moscou. Ces mesures de rétorsion, a-t-il expliqué, sont une "réponse appropriée" à la décision "extrêmement décevante" de Moscou de ne pas extrader Andreï Lougovoï.

Escalade diplomatique

Le ton était monté entre Londres et Moscou la semaine dernière, après le refus officiel russe reçu par le parquet britannique au sujet de sa demande d'extradition d'Andreï Lougovoï. Moscou s'était engagé à poursuivre en justice ce dernier, si des preuves étaient fournies, proposition rejetée par la justice britannique.

Andreï Lougovoï a été mis en accusation le 22 mai par le parquet britannique pour le meurtre d'Alexandre Litvinenko. Le parquet général russe avait déjà annoncé le 5 juillet avoir rejeté la demande d'extradition britannique, en raison de l'article 61 de la Constitution russe, "qui exclut la possibilité de remettre un citoyen russe à un Etat tiers".

afp/cab

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=8028496&wysistatpr=ads_rss_texte
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Sam 08 Sep 2007, 22:36

Citation :
Poutine Air Force : Après Guam – l’Angleterre

Submitted by Ram Zenit on Wed, 2007-08-22 08:48.

Encore une manifestation de force de Poutine : Après l’approche d’une base américaine dans l’île de Guam, dans l’Océan Pacifique, il y a une quinzaine de jours, vendredi dernier les Iles Britanniques ont eu droit à une visite de bombardiers russes.

Selon le Daily Telegraph dans son édition d’aujourd’hui, information confirmée par le Ministère de la Défense, des TU-95 ont pénétré l’espace aérien britannique : des incursions de ce genre avaient été enregistrées en mer depuis l’affaire Litvinenko, assassiné au poison radio-actif sur le sol anglais. Avec la montée de la tension entre la Russie et l’Angleterre et la demande anglaise d’extrader les assassins présumés, des sous-marins russes ont pénétré à plusieurs reprises les eaux territoriales anglaises.


Chasseur britannique interceptant un TU-95 russe, vendrdi dernier


Selon des experts, les incursions russes auraient pour but de vérifier les défenses américaines et anglaises et leur temps de réponse à une attaque: dans le cas de vendredi dernier, trois avions de sa Majesté ont été envoyés dans l’espace aeérien violé, sur la cote atlantique.
Poutine a exprimé cette semaine pendant la manifestation aérienne la plus importante dans le ciel russe depuis la chute de l’URSS, son désir de retrouver la puissance aérienne perdue et de faire de la Russie le principal producteur d’avions du monde.
La politique de Poutine est claire : aussi bien sur le plan extérieur que sur la plan intérieur, cet ancien agent du KGB veut retrouver la puissance passée de la Russie soviétique.

Sa stratégie passe par le réchauffement de la Guerre Froide que certains avaient cru mise au congélateur pour longtemps ! Sur le plan intérieur, c’est sa guerre contre les pouvoirs économiques oligarchiques, et le musellement de la presse avec l’assassinat de journalistes trop critiques.

Le problème avec ce petit jeu, c’est que la tension risque de s’aggraver et de sortir de tout contrôle ! Par un incident de ce genre où un pilote de combat tir un missile par exemple ! Poutine le sait certainement et doit donc avoir planifié une réponse à une telle dégénération de la situation qui s’ensuivrait. Comme l'a prétendu un analyste britannique l’économie nationale anglaise serait fortement affectée par une torpille ou un missile bloquant le transport maritime.

http://politiquearabedelafrance.net/node/724

Citation :
Poutine Air Force : Après Guam, l’Angleterre, la Norvège ! (II)

Submitted by Ram Zenit on Thu, 2007-09-06 13:43.

Le 22 Aout nous avions, ici (article ci-dessus - NDM;)), relaté les intrusions guerrières russes dans le ciel de Guam (Océan Pacifique - sic!) et dans les ciel anglais!

Aujourd'hui, ce sont huits bombardiers, d'après Reuter, qui se sont approchés suffisament de l'espace aérien norvegien pour obliger les forces aériennes norvegiennes d'envoyer par deux fois des chasseurs à leur rencontre.

Reuter nous informe aussi d'une nouvelle intrusion du ciel anglais par huits autres bombardiers russes, interceptés eux aussi.

Poutine donc continue à jouer avec le feu!

Mais cette fois cette agressivité russe ne peut être imputée au different anglo-russe sur la question du meurtre de l'ex-agent du KGB sur le sol anglais par d'anciens confrères!

Alors rapprocher l'incident d'aujourd'hui de la tentative de russe de main mise sur le Pole Nord?

Affaire à suivre!

Et puisqu'il est question d'intrusion aérienne: la Syrie s'est plainte de l'intrusion d'un avion de chasse israélien, cette nuit, par la mer, dans ciel syrien. L'IAF refuse de réagir à cette information

http://politiquearabedelafrance.net/node/735

Citation :
La relève est prête...

La Russie de Poutine nous précipite t-elle vers la guerre? Martin Birnbaum, à l’examen des faits, a de bonnes raisons de se poser la question.

Une semaine après la rencontre de M. Poutine et M. Ahmedinejad à Bishkek (Kirghizstan) les deux dirigeants viennent de faire des déclarations dont l’importance ne doit pas être sous-estimée. L’un vient de prôner à Téhéran, à répétition, la nécessité de détruire Israël, l’autre, rappelant des accents de la guerre froide, annonce à Tcheliabinsk, la reprise des vols des bombardiers stratégiques armés de bombes nucléaires, vols arrêtés depuis plus de quinze ans. En fait, on vient d’avoir une nouvelle preuve de ce que l’on doit appeler la relève de la dernière imposture criminelle du siècle dernier, le communisme. Des sourcils se lèvent, des questions vont être posées, une certaine incrédulité va se faire jour. De quoi parle-t-on ?

Les analogies qui seront évoquées ci-après pourraient sembler incongrues. Pourtant, à ceux auxquels l’histoire du siècle dernier n’est pas totalement étrangère, elles pourraient non seulement rappeler que l’humanité a déjà été confrontée à ce qui se passe aujourd’hui mais aussi que devant l’accumulation d’indices concordants prémonitoires de ce qui arrivera inéluctablement, l’humanité, comme par le passé, reste de nouveau indifférente.

Monsieur Poutine d’abord, digne héritier d’un passé glorieux, celui de l’Union Soviétique. Qui considère que « la plus grande catastrophe du 20-ème siècle a été la disparition de l’Union Soviétique ». Pas la première guerre mondiale, pas la deuxième et ses 50 millions de morts, pas le nazisme ou le communisme, non. La disparition de l’Union Soviétique qui, pendant les soixante-dix années de son existence, a vécu en parasite du monde capitaliste après avoir liquidé ses élites, l’agriculture (la Russie d’avant la révolution était un des greniers du monde) et toute forme de participation réelle du peuple à la direction du pays. Pendant soixante dix années le « pays des travailleurs » détruisait, avec méthode, tout ce qui pouvait lui être contraire, sans pour cela donner à ceux dont elle se considérait comme le fer de lance (les travailleurs) une vie à la mesure des privations qu’elle leur imposait. Mais elle s’était assigné comme tâche l’export de la révolution.

Suite : http://www.libertyvox.com/article.php?id=266
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Dim 09 Sep 2007, 22:57

Bien qu'athée, je ne peux m'empêcher d'avoir en tête, au sujet de ce réveil de la Russie, cette polémique au sujet de la demande de la Vierge Marie, à Fatima, concernant la consécration de cette dernière à son Coeur Immaculé, qui, apparemment, n'a JAMAIS été faite intégralement Idea

Mais ceci vous concerne, je suis athée, et donc hors de ce débat...néanmoins, force est de constater que la Russie (et non l'Union Soviétique, morte et enterrée) semble bien continuer à (je cite la Vierge Marie ;)) "répandre ses erreurs"...

A vous de voir Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 10 Sep 2007, 08:25

Ce sont surtout des rodomontades pour son public intérieur qui reste encore très anti occidental.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 10 Sep 2007, 14:21

Je ne suis pas certain que les russes continuent de répandre leurs erreurs.

J'aime ce pays, j'y ai des amis. Les français de base, nous sommes trés bien vus, voir appréciés, sinon aimés. Pour exemple, j'étais à St Petersbourg, je voyageais avec mon épouse et ma fille en auto-stop, (le stop marche bien là bas, les gens sont solidaires).

Quand ils voyaient que nous étions français, ils étaient contents et se couper en quatre pour nous rendre service.

Le problème est que la Russie est une cible des américains, les américains et nous occidentaux sommes jaloux des richesses de la russie, nous sommes moins prêts à payer le prix aux russes, comme nous le payons avec les arabes du Golfe et le gaz aux algériens. Il faut tout de même dire la vérité, c'est que nous payons plus cher aux algériens, pourquoi ?

Les Russes ont conscience de cela, la Russie blanche est la dernière puissance chrétienne, elle est en ligne de mire des arabes et aussi de nos dirigeant politiques, car il faut bien le savoir, et je l'ai déjà écrit ici, les Russes considérent que nos élites ont avec les arabes fait un pacte. Autant, ils aiment notre ancienne culture, philosophique, etc.. autant ils sont totalement désorientés par les choix politiques de nos gouvernements. Du coup, d'un point de vue géopolitique, nous ne sommes pas mieux considérés qu'au tant du communisme, comme des alliés par Poutine.

Pour ma part, mon choix est fait, je suis totalement d'accord avec Poutine qui fait des choses grandioses en Russie, avant de lire n'importe quoi sur notre presse, allez visiter ce pays. Par ailleurs, Poutine a fait le choix de la russie blanche et chrétienne, du coup, je pense que Poutine est le seul homme polique blanc réprésentatif de nos valeurs, car tous nos dirigeants occidentaux ont pactisé avec l'Islam, y compris Bush dont on sait les liens étroits qui l'unissent avec la famille Ben Laden, ce qui explique aussi que Oussama est autant recherché que mon Labrador.

On nous amuse et on nous raconte des bobards, y compris avec AZF à Toulouse, c'était un attentat, pourquoi nous cacher la vérité ?

Bien sur, on nous lave le cerveau, et on nous dit que Poutine est dangereux, ne vous laissez pas avoir par cette propagande, Poutine est l'allié des populations blanches d'Europe. Ils nous ont déjà bien eut avec les Serbes, ne refaites pas la même erreur !
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 10 Sep 2007, 17:03

Allez faire un tour sur les fils Proche-Orient et Iran, Atomic (sans jeu de mot Mr. Green ), et vous verrez QUI (ré)arme les mollahs et la Syrie...et, par extension, le Hezbollah Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 10 Sep 2007, 21:13

Mécréant-LV a écrit:
Allez faire un tour sur les fils Proche-Orient et Iran, Atomic (sans jeu de mot Mr. Green ), et vous verrez QUI (ré)arme les mollahs et la Syrie...et, par extension, le Hezbollah Idea

Oui vous avez raison et c'est vraiment inquiétant, il est en train de se produire en grand sur la planète ce qui c'est produit en petit au Liban. Des phalanges chrétiennnes qui se liguent avec des groupes islamiques pour casser la gueule à d'autres chrétiens, avec qui ils vont se réconcilier pour aller.. Le merdier quoi !
Dans ce cas là, qui croire, que faire ?
Je me demande si le meilleur ne serait pas que le H5N1 déglingue pas deux milliards d'humains en huit jours, après tout, ce serait pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 10 Sep 2007, 21:17

Citation :
Je me demande si le meilleur ne serait pas que le H5N1 déglingue pas deux milliards d'humains en huit jours, après tout, ce serait pas si mal.

Là, vous êtes négatif, cher Atomique ! Mr.Red What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Lun 10 Sep 2007, 22:22

J'ai l'impression, Atomic, que vous aviez en tête le concept d'"Eurosibérie", cher à Guillaume Faye, mais...force est de constater que Poutine semble prendre une toute autre voie Rolling Eyes

A-t-il oublié Beslan ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mar 11 Sep 2007, 16:26

Non, je ne connais que de loin Guillaume Faye, je fais part d'opinions qui viennent de mon vécu, des rencontres et des voyages. Mais il faut reconnaître que ce n'est pas suffisant. Au sujet de Poutine, vous avez raison, il y a en tout cas de très nombreuses ambiguités et contradictions et pire, trahisons.
Je pense à Talleyrand, qui n'avait aucune conception, aucune authenticité, qui se laissait acheté par le mieux disant (comme disent les gens d'(c)Anal plus.
C'est le talleyrandisme qui l'emporte, la loi des crapules.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mar 11 Sep 2007, 16:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Je me demande si le meilleur ne serait pas que le H5N1 déglingue pas deux milliards d'humains en huit jours, après tout, ce serait pas si mal.

Là, vous êtes négatif, cher Atomique ! Mr.Red What a Face

C'est vrai que sur cette réflexion, je suis trés négatif.

Nous vivons une époque tourmentée, ni plus, ni moins qu'en 1938. C'est donc pas nouveau. Mais il y a tout un faisceau d'éléments qui vont pas et qui pourraient finir par exploser.
En matière économique et financière, nous vivons une époque chaotique ou les marchés mondiaux sont en soins palliatifs, il semblerait que nous allions vers un manque de liquidités, cause déficit américain abyssal qui trouve plus preneur pour continuer à financer...
En matière politique, outre le problème du fondamentalisme musulman, il existe de nombreux contentieux sur la planète qui chauffe sous la cendre.
Nous devons faire face à des problèmes liés à la surpopulation, les matières premières essentielles à la vie, vont manquer.
Je ne souhaite évidemment pas qu'il se répande une pandémie mondiale. Mais deux milliards d'humains de moins sur la planète, ça réglerait en partie tout ces problèmes.
Il faut savoir que dans les années 70, l'admnistration Kissinger Nixon avait projeté un tel scénario, d'ou les doutes sur l'origine du HIV et d'Ebola, de nombreux médecins pensent que ces virus ne sont pas sortis seuls des laboratoires...
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mar 18 Sep 2007, 02:57

Zeus a écrit:
Je comprends tout à fait Poutine.

Prétendre que des missiles stationnés en Pologne servent à menacer l'Iran alors que les USA ont des bases en Turquie, en Arabie, et au Kirgizistan, c'est vraiment se foutre du monde.

bonjour,

Zeus t'as raison pourtant c'est connu les amer ricains sont des défenseur de la liberté !!
on installe des bombes partout des bateaux surcharger d'arme nucléaire des sous marins , on propose la guerre des étoiles, mais c'est pour la bonne cause.
on a pas tous la même définition de La Paix ! généralement y en a beaucoup qui disent "si tu veux la paix prépare la guerre !" , quelle paix ils nous prépare donc !!!
donc si tu veux la guerre prépare la paix ! dans les 2 cas faut se taper dessus !! je ne vois donc pas pourquoi on voudrais empêcher l'Iran de participer a cette bonne œuvre de paix !!?
sont pas gentil les américains !


on sait aussi que l'économie mondiale est ruiné, mais il faut un peu de temps pour s'organiser continuons a gonfler les chiffres de toutes façon les ordi on de trés gros disque dur et en un clic c'est vide ; , alors on fait des guerres (ça occupe) puis on met au point la dictature informatisée, puis après les soucies de guerre faudra bien que le ballon virtuel explose, alors y aura plus qu'a épingler les pauvres types avec des puces ou autres qui sauveront l'homme ouf, ben c'est beau le hasard;
mais l'oncle Sam veille la liberté va bien ! c'est la faute a ben laden et Sadam qui avait pleins de bombes hyper dangereuses "si si on les a en photo !" "ha ben non zut c'est une fabrique d'amphores , ben d'en haut on aurait pourtant bien cru que !"

bref l'iran va servir a gagner du temps (et de l'argent); la liberté est en marche.
réflexion des irakiens " qu'est ce que l'on étaient heureux du temps de Sadam !" riez pas yz'ont des chwemgum

Poutine n'est pas un saint, mais je doute que Bush soit canonisable, ou alors au sens militaire " boum !"
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Russie : missiles contre l'Europe   Mar 25 Déc 2007, 21:41

Citation :
Deux bombardiers russes observés près de l'espace aérien danois

(25/12/2007 18:15)


Deux appareils F-16 danois ont décollé d'urgence lundi soir pour identifier deux bombardiers russes repérés par les radars à proximité de l'espace aérien du Danemark, membre de l'OTAN. Les bombardiers, des Tupolev ou encore appelés "Blackjack" dans la terminologie de l'OTAN, ont été observés sur les radars de l'armée de l'air qui a envoyé deux chasseurs pour l'identifier. L'armée de l'air danoise a alors décidé de faire décoller ses appareils lundi à 23h45 (22h45 GMT) pour suivre les appareils qui n'ont jamais été aussi près de l'espace aérien danois, ajoute Ritzau. L'armée de l'air danoise a enregistré trois cas similaires par le passé, dont un le 30 octobre. Le président russe Vladimir Poutine avait annoncé le 17 août la reprise des vols de bombardiers stratégiques "sur une base permanente". (NLE)

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=87737&source=belga&status=3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
 
Russie : missiles contre l'Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contre l'Europe post-démocratique, il faut un nouveau referendum
» pour ou contre une Europe féderale ?
» Résumé des prophéties des saints(es)
» DCB pour un maghreb uni contre l'Europe
» La Russie contre Napoléon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: