DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Religion « statique » et religion « dynamique »…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Religion « statique » et religion « dynamique »…   Lun 23 Avr 2007, 21:17

« Les vrais mystiques s'ouvrent simplement au flot qui les envahit. Sûrs d'eux-mêmes, parce qu'ils sentent en eux quelque chose de meilleur qu'eux, ils se révèlent grands hommes d'action, à la surprise de ceux pour qui le mysticisme n'est que vision, transport, extase. Ce qu'ils ont laissé couler à l'intérieur d'eux-mêmes, c'est un flux descendant qui voudrait, à travers eux, gagner les autres hommes : le besoin de répandre autour d'eux ce qu'ils ont reçu, ils le ressentent comme un élan d'amour. Amour auquel chacun d'eux imprime la marque de sa personnalité. Amour qui est alors en chacun d'eux une émotion toute neuve, capable de transposer la vie humaine dans un autre ton. Amour qui fait que chacun d'eux est aimé ainsi pour lui-même, et que par lui, pour lui, d'autres hommes laisseront leur âme s'ouvrir à l'amour de l'humanité. Amour qui pourra aussi bien se transmettre par l'intermédiaire d'une personne qui se sera attachée à eux ou à leur souvenir resté vivant, et qui aura conformé sa vie à ce modèle »


J’ai relevé ce passage intéressant de Bergson ou il est question de la religion "dynamique"

C’est celle du saint et du héros qui inventent des conduites neuves et poussent en avant l'humanité, ou bien encore celle des grands mystiques qui transporte l'âme au-delà d'elle-même et offre une saisie immédiate du divin et de Dieu…..

L'auteur l'oppose plus loing à la religion statique : religion close et enfermée dans une morale et des règles rigides : c’est celle qui est consacrée par la tradition et par le dogme…..

Deux formes de religions….. deux façons peut-être aussi de vivre sa foi.
Qu’en pensez-vous ?

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Religion « statique » et religion « dynamique »…   Mer 25 Avr 2007, 13:34

Jehan a écrit:
C’est celle du saint et du héros qui inventent des conduites neuves et poussent en avant l'humanité, ou bien encore celle des grands mystiques qui transporte l'âme au-delà d'elle-même et offre une saisie immédiate du divin et de Dieu…..

C'est ce que j'allais dire : ces gens là ne suivent pas les religions maisl les fondent.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Religion « statique » et religion « dynamique »…   Mer 25 Avr 2007, 23:07

C'est la distinction classique dans l'Eglise entre
- les "horizontaux" (plus ouverts à toutes choses)
- et les "verticaux" (qui s'attachent aux règles et au dogme)

Cela est ainsi au niveau de l'Eglise temporelle.
Au niveau de l'Eglise surnaturelle, les "verticaux" et les "horizontaux" ne forment-ils pas l'image d'une seule et même croix ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Religion « statique » et religion « dynamique »…   Jeu 26 Avr 2007, 21:48

Tchekfou a écrit:
C'est la distinction classique dans l'Eglise entre
- les "horizontaux" (plus ouverts à toutes choses)
- et les "verticaux" (qui s'attachent aux règles et au dogme)

Cela est ainsi au niveau de l'Eglise temporelle.
Au niveau de l'Eglise surnaturelle, les "verticaux" et les "horizontaux" ne forment-ils pas l'image d'une seule et même croix ?

Cher Tchekfou,

Je ne partage pas votre classification entre les "horizontaux" dans l'Eglise, qui seraient ouverts à toutes choses et les verticaux qui seraient attachés aux règles et aux dogmes. Moi j'appelle cela "une caricature".

Un chrétien se doit d'être dans la posture du Christ sur la croix : les pieds dirigés vers la terre sur laquelle il est encore ; les bras tendus vers ses frères avec lesquels ils vie encore et l'âme tournée vers le ciel, dans laquelle elle se trouve déjà de par son communion au Christ.

Avoir les pieds sur terre, c'est ne pas oublier que nous ne sommes pas encore dans la vision béatifique, dans l'extase permanente ; que c'est sur terre que nous devons apprendre à aimer comme Jésus a aimé ; que c'est sur terre que nous sommes appeler à vivre de cet Amour qui jaillit du coeur transpercé du Christ pour se répandre dans notre coeur. Que cet Amour il jaillit pour être donné à nos frères et que c'est en se donnant par notre coeur qu'il nous enrichit nous-même ; ouvrant ce même coeur à l'infini de l'Amour ; sans jamais oublier que c'est du ciel que Jésus fait descendre en notre coeur, cet Amour donné en personne dans le St Esprit.

Le chrétiens ne s'attache nullement aux règles ou aux dogmes, comme le firent les pharisiens avec la Loi ; même s'ils doivent respecter la Loi qui leur est donné comme un "code" de conduite ; une carte pour entrer dans la Vie d'Amour avec Dieu. Le chrétien s'attache au Christ, à la personne du Christ qui vient à Lui dans les commandements de Dieu, la Parole de Dieu et qui se donne à Lui dans l'Eglise à la table de l'Eucharistie. Les dogmes sont "des plus" qui nous aide à nous attacher au Christ ; ils ne sont pas "la fin" mais "les moyens" ; la fin ou l'oméga, c'est le Christ. Au principe à la fin de notre foi, se trouve le Christ et pas les dogmes et même pas l'Eglise qui ne restent que des moyens d'accès au Christ.

Le chrétien n'a pas à s'ouvrir à "toutes choses" ; il est appelé à s'ouvrir à tout homme pour lui communiquer cet Amour que le Christ, auquel il s'ouvre, lui communique pour faire de lui une source jaillissante en Vie éternelle. Le bonheur absolu de l'homme, il est donné lorsqu'on vit de cet Amour que le Christ fait jaillir au plus intime de notre coeur. L'ouverture au Christ et aux frères, pour que l'Amour du Christ soit échangé, voilà la véritable ouverture voulue par le Christ ; voilà ce que l'on trouve au coeur même de la Loi, des règles, des dogmes.

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Religion « statique » et religion « dynamique »…   Sam 28 Avr 2007, 13:06

Cela dépend aussi de ce que l'on entend par statique ou dynamique. On peut faire beaucoup de bruit et remuer beaucoup de vent pour pas grand chose en fin de compte. Mais on peut aussi en quelques mots changer une société. Tout dépend de qui parle et de qui agit.
Revenir en haut Aller en bas
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Religion « statique » et religion « dynamique »…   Sam 28 Avr 2007, 13:46

Cher pierjosse,

Vous n'êtes pas sans savoir que l'Eglise existe sous deux modes différents : le temporel et le spirituel.

tout ce que vous avez si parfaitement décrit tient à la structure de la Sainte Eglise Catholique en tant que corps mystique du Christ, mais non à l'Eglise temporelle.
Car malheureusement, cette belle description ne peut pas s'apliquer à l'Eglise temporelle : on ne constate que trop souvent qu'elle est faillible puisqu'humaine. Et on ne constate que trop souvent cette distinction entre les horizontaux et les verticaux au niveau temporel. On ne peut le nier, de facto.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
 
Religion « statique » et religion « dynamique »…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Religion « statique » et religion « dynamique »…
» De la liberté de religion en Iran
» Le bouddhisme, philosophie ou religion? (ou un peu des 2)
» La religion du Christ est une religion d'amour.
» REIKI et religion Catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: