DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La susceptibilité des Saints

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: La susceptibilité des Saints   Mar 17 Avr 2007, 22:24

interessant...

clotilde2 a écrit:
Ce qui caractérise les saints : une grande sensibilité en ce qui touche les intérêts de Jésus. (extrait de " Tout pour Jésus " du R.P.Faber, 1853 )

"Je dirai plus, la susceptibilité au sujet de ses intérêts. J’emploie à dessein ce mot, parce qu’il exprime parfaitement ma pensée, et je ne connais pas d’autre terme qui puisse la rendre aussi bien. Nous savons tous ce que c’est que d’être susceptible quand il s’agit de nos propres intérêts ou des intérêts de ceux qui nous sont attachés par les liens du sang ou de l’amitié. Comme nous prenons feu au moindre soupçon, à la moindre alarme, nous sommes toujours sur nos gardes avec une jalouse vigilance, comme si nous remarquions dans tous ceux que nous rencontrons le dessein de nous nuire. Comme nous sommes prompts à nous plaindre, parfois, si nous ne prenons garde, nous sommes portés à juger les autres sévèrement, ou bien nous nous emportons et nous parlons sans ménagement.

Appliquez maintenant cette conduite aux intérêts de Jésus, et vous aurez une idée parfaitement juste de ce qu’est un saint.

Pourtant, il n’est pas rare de rencontrer des personnes pieuses qui ne comprennent point cette manière d’agir, qui la blâment comme étant également extravagante et indiscrète ; et elles parlent ainsi simplement, parce qu’elles ne savent pas servir Dieu, ou du moins les servir par amour. Un homme qui a une pareille susceptibilité touchant les intérêts de Jésus, vient-il à apprendre quelque scandale, il s’en afflige profondément. Il y songe le jour et la nuit ; il en parle l’amertume dans le cœur ; et tout le temps que dure le scandale, il ne saurait goûter aucune jouissance. Ses amis ne peuvent concevoir l’importance qu’il y attache, ni la douleur qu’il en éprouve. Cette affaire, disent-ils, ne le concerne point et ne jette sur lui aucun déshonneur. Ils sont prêts à l’accuser d’affectation ; mais ils ne voient pas l’amour dont il brûle pour Jésus, et le chagrin réel qu’il ressent de voir les intérêts de son bien-aimé Rédempteur ainsi compromis. Ils s’indigneraient pendant un mois des vexations que leur coûte quelque procès injuste et odieux ; mais qu’est-ce que cela comparé au moindre obstacle jeté dans la voie des intérêts de Jésus ? Certes, un homme qui n’est point convaincu de cette vérité mérite à peine le nom de chrétien.

Une autre manière de faire éclater cette susceptibilité pour les intérêts de Jésus, c’est un tact particulier pour découvrir, pour détester l’hérésie et toutes les fausses doctrines.
L’intégrité de la foi véritable constitue l’un des plus chers intérêts de Jésus ; aussi, un cœur pénétré d’un amour sincère pour son Seigneur et son Dieu, souffre-t-il au delà de toute expression quand il entend exposer de fausses doctrines, surtout parmi les catholiques.

Toute opinion qui tend à faire oublier Notre-Seigneur ou mépriser sa grâce, à porter atteinte à l’honneur de sa Mère, à avilir les sacrements ou à diminuer tant soit peu des prérogatives de son Vicaire sur la terre, chacune de ces propositions, dans le cours d’une conversation ordinaire, le blesse au point qu’il en ressent même une douleur physique.
Les gens qui ne réfléchissent pas se sentiront scandalisés de ce que j’avance ; et pourtant, qu’on ose attaquer devant eux l’honneur ou la chasteté de leur mère ou de leur sœur dans un langage insolent et grossier, il n’est point de violence, fût-ce l’effusion du sang, à laquelle ils ne se croient en droit de recourir.
Cependant, qu’est-ce que l’honneur d’une mère en comparaison de la dignité de Jésus ? Qu’est-ce que la réputation d’une sœur comparée au plus faible titre de la majesté de Marie ? Et ne trouverai-je pas mille fois davantage l’amour d’une mère et l’affection d’une sœur dans le Siège de Saint Pierre que dans tous mes parents, ces êtres de chair et de sang réunis ensemble ?
Je ne suis pas obligé en conscience à mourir pour sceller de mon sang ma foi en la vertu de ma mère, mais je serais un misérable si j’hésitais à sacrifier ma vie pour l’honneur légitime du Saint-Siège. Aussi, ne trouvez-vous pas un seul saint qui, dans le fond de son cœur, n’ait point entretenu cette douleur causée par l’amour, cette peine à souffrir la voix de l’hérésie et des fausses doctrines ; et, quand cette pieuse horreur n’existe pas, alors, aussi vrai que le soleil brille dans les cieux, l’amour de Jésus est faible et languissant dans le cœur de l’homme."


D'où ma conclusion qui sera la vôtre: soyons susceptible quand on ose nous affirmer qu'un hérétique peut être pape, etc...Défendons l'honneur du Saint-Siège avec véhémence !

http://gestadei.bb-fr.com/Religion-doctrine-apologetique-f3/La-susceptibilite-des-saints-t1192.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La susceptibilité des Saints   Mer 18 Avr 2007, 20:00

Attention, ce texte parle d'un certain type de saints, ceux qui ont vécu d'une forme particulière de spiritualité, appelé par la Bible: "L'esprit d'Elie".

C'est une manière d'aimer fondée sur le don de force.

Mais il existe d'autres formes de saintetés, de même qu'il y a plusieurs manières d'aimer.

Ex: Sainte Germaine de Pibrac fut toute de douceur, de silence et de piété.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La susceptibilité des Saints   Mer 18 Avr 2007, 20:26

Arnaud Dumouch a écrit:
Attention, ce texte parle d'un certain type de saints, ceux qui ont vécu d'une forme particulière de spiritualité, appelé par la Bible: "L'esprit d'Elie".

C'est une manière d'aimer fondée sur le don de force.

Mais il existe d'autres formes de saintetés, de même qu'il y a plusieurs manières d'aimer.

Ex: Sainte Germaine de Pibrac fut toute de douceur, de silence et de piété.

Certains sont saints et nul ne peut le deviner, ils vivent en Dieu et dans le secret ils offrent leurs souffrances car je crois qu'un saint a toujous une souffrance à offrir pour la Rédemption du monde ... même s'il ne la recherche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: La susceptibilité des Saints   Mer 18 Avr 2007, 20:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Attention, ce texte parle d'un certain type de saints, ceux qui ont vécu d'une forme particulière de spiritualité, appelé par la Bible: "L'esprit d'Elie".

C'est une manière d'aimer fondée sur le don de force.

Mais il existe d'autres formes de saintetés, de même qu'il y a plusieurs manières d'aimer.

Ex: Sainte Germaine de Pibrac fut toute de douceur, de silence et de piété.

je suis d'accord avec toi arnaud. :D

les deux facettes d'une meme pièce!
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
 
La susceptibilité des Saints
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Benoit XVI s'adresse aux jeunes a Londres: SOYEZ DES SAINTS !
» Prier les saints ou demander leur intercession ?
» Peuple de Dieu, peuple de saints
» L'intercession des saints
» Les Saints anges gardiens et commentaire du jour "Leurs anges dans les cieux voient..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: