DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 culte de l'Être suprême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: culte de l'Être suprême   Jeu 14 Avr 2016, 22:08

Culte civique institué par Robespierre le 7 mai 1794 (18 floréal an II).
Disciple et admirateur de J.-J. Rousseau, Robespierre estimait qu'une religion « naturelle » était le support nécessaire de la vertu. Répudiant l'athéisme et les excès des hébertistes (→ Hébert), il organisa un culte officiel, de caractère moral et patriotique. L'essentiel de la nouvelle religion était contenu dans l'article premier du décret du 7 mai : « Le peuple français reconnaît l'existence de l'Être suprême et l'immortalité de l'âme. »
Le culte consisterait en une série de fêtes consacrées soit aux grandes journées de la Révolution, soit à diverses entités (l'Être suprême, la Nature, la Liberté et l'Égalité, etc.), soit enfin aux « vertus les plus utiles à l'homme » (la Vérité, l'Amour de la patrie, la Haine des tyrans, etc.). Chaque décadi du calendrier républicain serait l'occasion d'une telle fête et prendrait ainsi la place du dimanche chrétien. La première fête de l'Être suprême eut lieu le 8 juin 1794 (20 prairial an II) dans les jardins des Tuileries ; Robespierre mit le feu à une statue symbolisant l'athéisme, puis conduisit une procession jusqu'au Champ-de-Mars, où s'acheva la cérémonie http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/culte_de_l_%C3%8Atre_supr%C3%AAme/118635
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Jeu 14 Avr 2016, 22:09



Dernière édition par philippe bis le Jeu 14 Avr 2016, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Jeu 14 Avr 2016, 22:14

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Jeu 14 Avr 2016, 22:17

Fête de l'Être suprême - Vue du Champ-de-Mars, toile de Pierre-Antoine Demachy (musée Carnavalet).  
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Jeu 14 Avr 2016, 22:18

Citation :
« Le peuple français reconnoit l'Etre Suprême et l'immortalité de l'âme »

Est-ce encore vrai en cette époque de grande apostasie ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Jeu 14 Avr 2016, 22:40

Simon a écrit:
Citation :
« Le peuple français reconnoit l'Etre Suprême et l'immortalité de l'âme »

Est-ce encore vrai en cette époque de grande apostasie ? Confused
L 'institution d 'un calendrier de fêtes républicaines marquant les valeurs dont se réclamait la République et se substituant aux fêtes catholiques et aussi un culte a l 'etre suprème qui est un naturalisme puisque non transcendant et non créateur dans un pays a 95% catholiques, si aujourd 'hui peut etre perçu comme un "progrèssss" a l 'époque c 'était clairement une apostatie...
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2344
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Ven 15 Avr 2016, 23:42

culte de l'Être suprême=concept de libres-penseurs de l'époque pour concurrencer l'Église catholique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Ven 15 Avr 2016, 23:56

Pignon a écrit:
culte de l'Être suprême=concept de libres-penseurs de l'époque pour concurrencer l'Église catholique.
Je sais pas pour vous mais on m 'a jamais appris cette "épisode" a l 'école...
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2344
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 00:06

Car l'école maçonnique de la république ( pléonasme)  est issue de 1789 , révolution qui est le fruit d'hommes ayant inventé ce concept.
Ce n'est pas appris car c'est le secret de polichinelles.
Aujourd'hui il faut être autodidacte ou universitaire repenti...

"l’Assemblée législative crée en 1791 un comité de l’instruction publique qui décide en particulier, le 18 août 1792, que les religieux ne devront plus s’occuper d’éducation"

Traduction : l'assemblée maçonnique de l'époque prend le pouvoir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 00:27

Robespierre, déiste,avait vivement attaqué les tendances athées et la politique de déchristianisation des ultra-révolutionnaires (hébertistes), qui avaient institué le culte de la Raison fin 1793. Les historiens ont donné après coup le nom d’hébertistes à cette faction de révolutionnaires radicaux — Hébert, Chaumette et leurs amis du club des Cordeliers, Momoro, Vincent, Ronsin — partisans à l’extérieur de la guerre à outrance jusqu’à la victoire complète et à l’intérieur, de mesures sociales radicales comme l’application de la loi du maximum et de la déchristianisation. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques-Ren%C3%A9_H%C3%A9bert
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 10:28

Pignon a écrit:
Car l'école maçonnique de la république ( pléonasme)  est issue de 1789 , révolution qui est le fruit d'hommes ayant inventé ce concept.
Ce n'est pas appris car c'est le secret de polichinelles.
Aujourd'hui il faut être autodidacte ou universitaire repenti...

"l’Assemblée législative crée en 1791 un comité de l’instruction publique qui décide en particulier, le 18 août 1792, que les religieux ne devront plus s’occuper d’éducation"

Traduction :  l'assemblée maçonnique de l'époque prend le pouvoir

Comme d'habitude c'est du n'importe quoi concernant l'Etre Suprême qui n'a jamais eu pour vocation (sic) de concurrencer le dieu des religions mais tout au contraire de laisser à chaque citoyen le libre exercice de la religion de son choix (voir CDHC - "Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses,..."). De même les révolutionnaires qui n'étaient pas que des imbéciles assoiffés de sang convenaient fort bien de l'existence d'un "Principe Créateur". De plus l'Etre Suprême témoignait de l'existence d'une conscience universelle.

Quant à la prise de pouvoir du comité de l'IP... laissez moi rire... il a fallu 100 ans pour enfin arriver à la loi de 1905... largement délaissée de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 11:00

Le "conflit" entre robespierre et les hébertistes avait de toutes façon ipso facto écartés le Dieu des chrétiens ,pour etre remplacé par "l 'etre suprème" qui selon deux conception était un Dieu arbitre qui restreint son action à simplement s'assurer du bon fonctionnement de l'univers, sans se préoccuper des affaires humaines.Et dans l 'autres cas un Dieu pas indifférent, mais qui intervient directement dans son œuvre pour l'orienter vers le bien, la perfection ; en tentant d'influencer la conduite de ses créatures. La nuance avec le théisme philosophique repose sur l'impossibilité de définir une interprétation universelle et intemporelle de la nature du bien et de la justice telle que conçue par l'être suprême. Les déistes de la seconde espèce auront donc tendance à pratiquer un éventuel « culte » ou autre travail spirituel de manière individuelle, dans le cadre d'une exploration personnelle du divin.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2344
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 14:25

adamev a écrit:
Pignon a écrit:
Car l'école maçonnique de la république ( pléonasme)  est issue de 1789 , révolution qui est le fruit d'hommes ayant inventé ce concept.
Ce n'est pas appris car c'est le secret de polichinelles.
Aujourd'hui il faut être autodidacte ou universitaire repenti...

"l’Assemblée législative crée en 1791 un comité de l’instruction publique qui décide en particulier, le 18 août 1792, que les religieux ne devront plus s’occuper d’éducation"

Traduction :  l'assemblée maçonnique de l'époque prend le pouvoir

Comme d'habitude c'est du n'importe quoi concernant l'Etre Suprême qui n'a jamais eu pour vocation (sic) de concurrencer le dieu des religions mais tout au contraire de laisser à chaque citoyen le libre exercice de la religion de son choix (voir CDHC - "Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses,..."). De même les révolutionnaires qui n'étaient pas que des imbéciles assoiffés de sang convenaient fort bien de l'existence d'un "Principe Créateur". De plus l'Etre Suprême témoignait de l'existence d'une conscience universelle.

Quant à la prise de pouvoir du comité de l'IP... laissez moi rire... il a fallu 100 ans pour enfin arriver à la loi de 1905... largement délaissée de nos jours.  



Philippe Nemo a collaboré à France Culture pour 300 heures d'émissions radiophoniques consacrées à l'histoire de la philosophie et des religions. Il est membre du conseil scientifique de l'Institut Turgot.


J'en viens au mouvement de contestation du christianisme qui a eu les effets les plus profonds et les plus durables. Des idéologies prétendirent remplacer le christianisme non pas dans ses idées, ses thèses ou ses rites, mais dans son œuvre salutaire même, en transformant le monde et l’homme, en accouchant d’une nouvelle société qui serait un Paradis sur terre.

Je désigne par là les mouvements francs-maçons, socialistes et marxistes, trois avatars d’un même millénarisme. Pour eux, non seulement la religion chrétienne n’est pas vraie, mais elle est un principe de mal, puisque, alliée avec les privilégiés et les forces sociales réactionnaires, elle fait obstacle à l’avènement de l’ère de la fraternité. Ce n’est pas par la foi, l’espérance, le culte chrétiens que l’humanité atteindra au bonheur, mais par la Révolution. Et lorsque surviendra le Grand Soir suivi de l’Aube radieuse, le monde sur lequel se lèvera le nouveau jour sera tellement heureux, productif, délivré de toute pénurie, de toute exploitation, donc de tout mensonge idéologique, que la question religieuse ne subsistera pas plus dans l’esprit humain que l’ombre ne subsiste à midi.

Bien que ces doctrines se soient dites athées (la franc-maçonnerie française a exclu de ses devises l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme, les socialismes ont promu le slogan « Ni Dieu ni maître », le marxisme est un matérialisme), on peut donc soutenir qu’en réalité elles ont fait office de religions de substitution. Elles ont pénétré facilement dans les populations européennes prédisposées à ajouter foi à qui promet l’avènement du Royaume et mobilise pour atteindre ce but les valeurs morales mêmes du christianisme, amour du prochain, désintéressement, sens du sacrifice.

Les mouvements millénaristes athées ont lutté contre l’Église et le christianisme avec une intolérance rigoureuse dont le motif a été parfaitement mis à nu par Anatole Leroy-Beaulieu. Puisqu’ils voulaient la Révolution qui allait changer le monde, ils avaient absolument besoin que tout le monde crût que le monde, tel qu’il est aujourd’hui, est insupportable. Ils ne pouvaient donc souffrir que subsistassent, et que pussent influencer le peuple, des sagesses qui disent que le monde est acceptable malgré ses défauts, qu’il doit être amélioré mais non détruit.

Ainsi, partout où ces mouvements ont acquis un pouvoir social, ils ont entrepris de lutter de toutes leurs forces contre le christianisme et, si possible, de l’« éradiquer » complètement des consciences européennes.

La pire situation à cet égard est peut-être celle de la France, où Edgar Quinet a donné à toute la gauche le programme d’exterminer le christianisme par l’action politique et scolaire. On obtiendrait ce résultat en supprimant toutes les positions sociales de l’Église, ses richesses, ses sources de revenus, qui permettent son influence, et en détruisant tout ce qu’on pourrait de l’enseignement catholique (ceci s’est vu jusqu’en 1981-1984 avec la revendication du « grand service public laïc unifié de l’éducation », c’est-à-dire la suppression totale de tout reliquat d’enseignement libre). On imposerait en revanche, dans l’enseignement public entièrement dominé par les francs-maçons (tous les ministres responsables de l’enseignement en France de 1879 à 1940 ont été francs-maçons, et probablement, aujourd’hui, les deux tiers des inspecteurs généraux le sont), une « foi laïque » récusant, et vouée à remplacer, toute autre foi. À cet égard, le laïcisme français n’a rien à voir avec la laïcité-neutralité qui est la norme dans les autres démocraties européennes et aux États-Unis. C’est une religion intolérante dont l’Éducation nationale est le clergé. Naturellement, quand l’école française fut prise en mains par les syndicats marxistes, ce programme se radicalisa encore. L’enseignement public fut utilisé comme instrument de combat. On le fit servir à l’élimination des derniers restes de mémoire chrétienne, des « racines chrétiennes de l’Europe », etc.

Mais, même ailleurs qu’en France, la puissance de ces mouvements a été grande dans l’ensemble. Ils sont parvenus, sinon à éliminer totalement le christianisme en Europe, du moins à l’empêcher de vivre et de se communiquer normalement aux générations nouvelles.

Philippe Nemo


https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Philippe_Nemo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 15:21

Ils ont pratiquement éliminé le christianisme en Europe mais ils auront à faire face à d'autres affrontements... avec l'islam ! rambo
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2344
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 15:35

Le christianisme est de retour chez de nombreux jeunes et moins jeunes français, nous vivons une époque charnière, de discernement et de choix, après cette époque charnière nous serons proches de la moisson, quand je dis proche c'est vague explicitement car nous ne savons pas exactement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 15:59

Bien que ces doctrines se soient dites athées (la franc-maçonnerie française a exclu de ses devises l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme, les socialismes ont promu le slogan « Ni Dieu ni maître », le marxisme est un matérialisme), on peut donc soutenir qu’en réalité elles ont fait office de religions de substitution.

C'est pas parce qu'un auteur dit une énaurme c.onnerie qu'il faut lui accorder crédit.
Il est totalement faux d'affirmer que "la franc-maçonnerie française a exclu de ses devises l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme"... Seule une partie de cette maçonnerie (GO, DH) a en effet retiré ces références de ses principaux textes... mais en laissant ses loges et ses membres libres d'y faire ou non référence.
Et on ne peux rien soutenir du tout en termes de religion de substitution. C'est l'église romaine par ses bulles d'interdiction et ses accusations non fondées qui a élevé la maçonnerie au rang de religion alors que ses constitutions sont très claires "être le centre de l'union pour des êtres que tout sépare" (dont les religions).

Perso je suis assez content de savoir que grâce à Jules Ferry j'ai pu recevoir un enseignement de base de qualité. Merci donc.
Vous posez-vous la question de savoir combien de calotins sont ou ont été ministres???
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2344
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 16:14

Les propos de Nemo sont largement corroborés par :

Bartolone FM avoue que la République française est une théocratie

“Intraitable sur les valeurs de la République ! Intraitable ! Le jour où l’on affaiblit ce socle nous sommes renvoyés les uns et les autres à notre communauté ou à notre religion et c’est le vivre-ensemble qui est menacé ; d’ailleurs ces terroristes, ces assassins, c’est ce qu’ils ont essayé de faire comme première victime : le vivre-ensemble. Moi je veux que l’on réussisse même si cela prend un peu de temps. Regardez le temps qu’il a fallu pour faire accepter à la religion Catholique le fait qu’il y a une religion suprême pour chacun d’entre nous : c’est la religion de la République.


Bartolone ex président de l'Assemblée nationale



Roger Dachez président de l'Institut maçonnique de France , La FM est une religion de substitution
Spoiler:
 



Vincent Peillon ancien ministre de l'EN, la laïcité élaborée dans les loges est une religion :


Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 16:15

Pignon a écrit:
Le christianisme est de retour chez de nombreux jeunes et moins jeunes français,  nous vivons une époque charnière,  de discernement et de choix, après cette époque charnière nous serons proches de la moisson, quand je dis proche c'est vague explicitement car nous ne savons pas exactement.
Oui quelques vérités commence a sortir ou plutot certain commence a se renseigné sur la "vraie" histoire , mais on est loin encore de reconnaitre le génocide vendéen est autres massacres mais prompt a demander aux autres de le faire ( comme la turquie)... le probléme est que l 'Histoire (la vrai) ,pour pouvoir la supporter il faut avoir le coeur bien accrocher et c 'est pour cela que la majorité sont dans le déni...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 16:22

adamev a écrit:
Bien que ces doctrines se soient dites athées (la franc-maçonnerie française a exclu de ses devises l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme, les socialismes ont promu le slogan « Ni Dieu ni maître », le marxisme est un matérialisme), on peut donc soutenir qu’en réalité elles ont fait office de religions de substitution.

C'est pas parce qu'un auteur dit une énaurme c.onnerie qu'il faut lui accorder crédit.
Il est totalement faux d'affirmer que "la franc-maçonnerie française a exclu de ses devises l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme"... Seule une partie de cette maçonnerie (GO, DH) a en effet retiré ces références de ses principaux textes... mais en laissant ses loges et ses membres libres d'y faire ou non référence.
Et on ne peux rien soutenir du tout en termes de religion de substitution. C'est l'église romaine par ses bulles d'interdiction et ses accusations non fondées qui a élevé la maçonnerie au rang de religion alors que ses constitutions sont très claires "être le centre de l'union pour des êtres que tout sépare" (dont les religions).

Perso je suis assez content de savoir que grâce à Jules Ferry j'ai pu recevoir un enseignement de base de qualité. Merci donc.
Vous posez-vous la question de savoir combien de calotins sont ou ont été ministres???

Certainement moins qu'il n'y a eu de FM:

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130104.OBS4501/ces-francs-macons-qui-nous-gouvernent.html
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 16:24

Pignon a écrit:
Le christianisme est de retour chez de nombreux jeunes et moins jeunes français,  nous vivons une époque charnière,  de discernement et de choix, après cette époque charnière nous serons proches de la moisson, quand je dis proche c'est vague explicitement car nous ne savons pas exactement.

Ce sera de plus en plus concrèt à mesure que les boomers disparaîtront avec leurs influences néfastes, quoique en attendant,
quand la majorité écrasante sera impotente, les plus jeunes se saigneront collectivement... De plus, ces fouteurs de zut soixantehuitars, sont la cause initiale de la vague d'immigration en Europe, afin de remplacer suffisamment en nombre le nombre
de boomers qui trépasseront qui comme fondateurs de l'avortement, de la contraception excessive, véritable onanisme, de la consommation au point de sacrifier leur parentalité, le nombre de naissance... Enfin, il reste une galère pour les plus jeunes... Mr.Red
Petit point en passant Pignon, vous remarquerez que de nombreux boomers du genre Adamev et cie, vont toujours gerber contre
l'Église en France, alors qu'ils fermeront les yeux sur la montée de l'islam dans votre même pays. Observez cela attentivement mon cher Pignon, c'est éloquent! Pour ces anti-cléricaux, tout peut entrer s'y glisser en France, en autant que ce soit pas l'Église catholique! Mr. Green Wink
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 18:22

philippe bis a écrit:
Pignon a écrit:
Le christianisme est de retour chez de nombreux jeunes et moins jeunes français,  nous vivons une époque charnière,  de discernement et de choix, après cette époque charnière nous serons proches de la moisson, quand je dis proche c'est vague explicitement car nous ne savons pas exactement.
Oui quelques vérités commence a sortir  ou plutot certain commence a se renseigné sur la "vraie" histoire , mais on est loin encore de reconnaitre le génocide vendéen  est autres massacres mais prompt a demander aux autres de le faire ( comme la turquie)... le probléme est que l 'Histoire (la vrai) ,pour pouvoir la supporter il faut avoir le coeur bien accrocher et c 'est pour cela que la majorité sont dans le déni...

Et revoilà le serpent de mer du pseudo "génocide vendéen"...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 18:25

Simon a écrit:
adamev a écrit:
Bien que ces doctrines se soient dites athées (la franc-maçonnerie française a exclu de ses devises l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme, les socialismes ont promu le slogan « Ni Dieu ni maître », le marxisme est un matérialisme), on peut donc soutenir qu’en réalité elles ont fait office de religions de substitution.

C'est pas parce qu'un auteur dit une énaurme c.onnerie qu'il faut lui accorder crédit.
Il est totalement faux d'affirmer que "la franc-maçonnerie française a exclu de ses devises l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme"... Seule une partie de cette maçonnerie (GO, DH) a en effet retiré ces références de ses principaux textes... mais en laissant ses loges et ses membres libres d'y faire ou non référence.
Et on ne peux rien soutenir du tout en termes de religion de substitution. C'est l'église romaine par ses bulles d'interdiction et ses accusations non fondées qui a élevé la maçonnerie au rang de religion alors que ses constitutions sont très claires "être le centre de l'union pour des êtres que tout sépare" (dont les religions).

Perso je suis assez content de savoir que grâce à Jules Ferry j'ai pu recevoir un enseignement de base de qualité. Merci donc.
Vous posez-vous la question de savoir combien de calotins sont ou ont été ministres???

Certainement moins qu'il n'y a eu de FM:

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130104.OBS4501/ces-francs-macons-qui-nous-gouvernent.html

Il y a de mémoire 650 députés à l'AsNat... et vous me citez 5 maçons...
Débile...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 18:28

Regardez le temps qu’il a fallu pour faire accepter à la religion Catholique le fait qu’il y a une religion suprême pour chacun d’entre nous : c’est la religion de la République.”

Ben oui y a qu'a voir la difficulté de cette église (surtout ses cléricaux parce que les cathos de base...) à se soumettre aux lois de la République... je vous fais un dessin?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 18:29

adamev a écrit:
philippe bis a écrit:
Pignon a écrit:
Le christianisme est de retour chez de nombreux jeunes et moins jeunes français,  nous vivons une époque charnière,  de discernement et de choix, après cette époque charnière nous serons proches de la moisson, quand je dis proche c'est vague explicitement car nous ne savons pas exactement.
Oui quelques vérités commence a sortir  ou plutot certain commence a se renseigné sur la "vraie" histoire , mais on est loin encore de reconnaitre le génocide vendéen  est autres massacres mais prompt a demander aux autres de le faire ( comme la turquie)... le probléme est que l 'Histoire (la vrai) ,pour pouvoir la supporter il faut avoir le coeur bien accrocher et c 'est pour cela que la majorité sont dans le déni...

Et revoilà le serpent de mer du pseudo "génocide vendéen"...
Le 21 février 2007, les députés Lionnel Luca, Hervé de Charette, Véronique Besse, Louis Guédon, Joël Sarlot, Hélène Tanguy, Bernard Carayon, Jacques Remiller et Jérôme Rivière ont présenté à l' Assemblée nationale la « proposition de loi relative à la reconnaissance du génocide vendéen de 1793-1794 »  proposition de loi no 3754...


Dernière édition par philippe bis le Sam 16 Avr 2016, 18:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 18:32

Proposition de loi qui a été retoquée comme les précédentes car les massacres réels de Vendée n'ont aucun des caractères qui définissent un génocide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 18:34

adamev a écrit:
Proposition de loi qui a été retoquée comme les précédentes car les massacres réels de Vendée n'ont aucun des caractères qui définissent un génocide.
Bien sur... 500 000 morts une paille n 'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2344
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 19:02

adamev a écrit:
Regardez le temps qu’il a fallu pour faire accepter à la religion Catholique le fait qu’il y a une religion suprême pour chacun d’entre nous : c’est la religion de la République.”

Ben oui y a qu'a voir la difficulté de cette église (surtout ses cléricaux parce que les cathos de base...) à se soumettre aux lois de la République... je vous fais un dessin?


Réponse bien pauvre comparé aux éléments que j'ai posté... bref, une fois de plus Adam&Eve est dos au mur.
Captain Nemo a raison, c'est validé par Peillon, Dachez & Bartolone, des sommités :beret:


Tout est là:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 19:05

Nous n’avons jamais eu l’ordre écrit de Hitler concernant le génocide juif, nous possédons ceux de Barrère et de Carnot relatifs à la Vendée  C'est lui qui écrivit à Turreau, en pluviôse (Le mois de pluviôse était le cinquième mois du calendrier républicain français.) : «
exterminer les brigands jusqu'au dernier, voilà ton devoir ».Il maintint cette ligne rigoureuse même
après que l'insurrection ait été militairement anéantie - Deux lois furent préparées par Lazare Carnot et votées par la Convention en préparation du «
Génocide Vendéen »: celle du 1er Août 1793 : « Anéantissement de tous les biens…la Vendée doit être
un cimetière national... » et celle du 1er Octobre 1793: « Extermination totale des habitants… » ..ici, le Comité, d'après votre autorisation, a préparé des mesures qui tendent à exterminer
cette race rebelle, à faire disparaître leurs repaires, à incendier leurs forêts, à couper leur récoltes et à
les combattre autant par des ouvriers et des pionniers que par des soldats. C'est dans les plaies
gangreneuses que la médecine porte le fer et le feu, c'est à Mortagne, à Cholet, à Chemillé que la
médecine politique doit employer les mêmes moyens et les mêmes remèdes. L'humanité ne se plaindra
pas... Le 29 novembre 1793, le représentant Fayau écrit aux administrateurs du département de la
Vendée :"Vous savez comme moi, citoyens, que les brigands appelés de la Vendée existent encore
quoique on les aie tués plusieurs fois à la tribune de la Convention …Je vous engage à prendre les
mesures les plus promptes et les plus énergiques pour que les armées catholiques et royales dans le
cas ou elles rentreraient dans la Vendée n'y trouvent plus qu'un désert…Il serait bon, citoyens, que des
commissaires nommés par vous se transportassent de suite dans toutes les parties de votre
département pour en faire retirer toutes les subsistances et pour faire arrêter tous les citoyens qui ont
pris part directement ou indirectement aux troubles de la Vendée. Il faut purger la Patrie…"
Le représentant Francastel n'est pas en reste. Le 25 décembre 1793, il écrit au Comité de Salut
Public : "Je fais débarrasser les prisons de tous les infâmes fanatiques qui s'étaient échappés de l'armée
catholique. Pas de mollesse, que le torrent révolutionnaire entraîne tout ce qui lui résiste
scandaleusement. Purgeons, saignons jusqu'au blanc. Il ne faut pas qu'il reste aucun germe de
rébellion…" En novembre 1793, le général Turreau est nommé commandant en chef de l'armée de l'ouest
avec la charge de faire appliquer le décret du 1er août. L'ordre de départ est donné le 21 janvier 1794,
cette première phase sera appelée "La Promenade Militaire" alors qu'à cette date la Grande Armée
Catholique et Royale n'est plus qu'un nom. Turreau divise l'armée en six divisions de deux colonnes
chacune, qui ont pour mission de ratisser le territoire et d'exterminer la population. Ce sont les
"colonnes infernales" qui vont se livrer au génocide des Vendéens. L'ordre du jour du général Grignon,
commandant la 2ème division est très clair :" Je vous donne l'ordre de livrer aux flammes tout ce qui
est susceptible d'être brûlé et de passer au fil de l'épée tout ce que vous rencontrerez d'habitants". Les
rapports des généraux républicains commandant les Colonnes sont aussi particulièrement explicites:
"Nous en tuons près de 2000 par jour. …J'ai fais tué (sic) ce matin 53 femmes, autant d'enfants. …J'ai
brûlé toutes les maisons et égorgé tous les habitants que j'ai trouvés. Je préfère égorger pour
économiser mes munitions …".
Le Général Westermann, dans sa lettre à la Convention du 23 décembre 1793, jour où 80.000
Vendéens sans armes - dont 50.000 femmes et enfants - furent exterminés à Savenay, précisait que :
« Il n’y a plus de Vendée, citoyens républicains, elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes
et ses enfants. Je viens de l’enterrer dans les bois et les marais de Savenay. Suivant les ordres que vous
m’avez donnés, j’ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux, et massacré les femmes qui, au
moins pour celles-là, n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher. J’ai tout
exterminé ».Ces exemples montrent bien la volonté incontestable de la Convention d'anéantir une
population; ce qu'explique en 1794 Gracchus Babeuf dans un pamphlet, Du système de dépopulation
ou La vie et les crimes de Carrier, dans lequel il dénonce les exactions commises par Jean-Baptiste
Carrier lors de sa mission à Nantes, dont il affirme qu'elles renvoient à un système de dépopulation
qu'il nomme "POPULICIDE".Les moyens utilisés pour ce faire, rapportés notamment par Reynald Sécher ou par Michel Ragon
(1793 l'insurrection vendéenne et les malentendus de la liberté, Albin Michel, Paris, 1992), ont été
nombreux : épuration ethnique par mutilation sexuelle, création du premier camp d'extermination de
l'histoire moderne à Noirmoutier, premiers essais de gazage de masse (insuccès, dû au gaz employé et
à l’absence de confinement), premières crémations avec les fours à pain et les églises (exemple de
l'église des Lucs-sur-Boulogne où furent brûlés vifs 563 villageois), noyades collectives (ci dessous)
avec les "noyades des galiotes" ou en couples avec les "mariage républicain" dans la Loire, création à
Clisson d’ateliers de tannage de peau humaine – peau dont se vêtissent les officiers républicains - et
d’extraction de graisse par carbonisation des corps des villageois massacrés…
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2344
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 16 Avr 2016, 19:09

ysov a écrit:
Spoiler:
 

salut

Tout à fait !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Dim 17 Avr 2016, 09:45

Le "populicide", mot inventé par Babeuf, ne couvre pas spécifiquement les massacres réels commis en Vendée mais tous ceux qui furent commis dans les autres régions de France et dont les commanditaires furent des membres du Comité de Salut Public... vendus au parti de l'étranger (émigrés soutenus par les puissances) dont le but était de saigner le pays pour le rendre incapable et de rétablir la monarchie... ça a failli marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Dim 17 Avr 2016, 10:23

adamev a écrit:
Le "populicide", mot inventé par Babeuf, ne couvre pas spécifiquement les massacres réels commis en Vendée mais tous ceux qui furent commis dans les autres régions de France et dont les commanditaires furent des membres du Comité de Salut Public... vendus au parti de l'étranger (émigrés soutenus par les puissances) dont le but était de saigner le pays pour le rendre incapable et de rétablir la monarchie... ça a failli marcher.
http://docteurangelique.forumactif.com/t20584-la-novlangue-de-georges-orwell#746444 j 'ai crée cette file en pensant a vous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Dim 17 Avr 2016, 10:41

génocide forgé en 1944 par Raphael Lemkin Le terme est apparu pour la première fois dans son étude Axis Rule in Occupied Europe en 1944
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 662
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Dim 17 Avr 2016, 11:47

B-Gitâ:
XIII-28 .

Celui qui voit que l'âme suprême, dans tous les corps, accompagne l'âme distincte,
et comprend que jamais ni l'Une ni l'autre ne périssent, celui-là en vérité voit .
Sri-Krishna.

Sri-Krisna précise ici dans le chapitre XIII que celui qui croit, sait qu'il a une âme distincte,
et qu'il peut voir aussi les énergies divines de l'Etre Suprême ...
Contrairement à un être démoniaque .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Lun 18 Avr 2016, 18:25

Une des pires "chanson" que j 'ai entendu de ma vie ,histoire de gout?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 30 Avr 2016, 16:44

Ajoutée le 26 avr. 2016
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 30 Avr 2016, 17:17

Il me semble que les élites de cette époque aimer bien le mot "vertus"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Sam 30 Avr 2016, 18:47

culte de l etre supreme une regression pour celui qui part du catholicisme une progression pour celui qui part du paganisme
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Dim 01 Mai 2016, 22:59

Le génocide vendéen est un mensonge monté de toutes pièces par l'extrême droite royaliste.
Il existe par contre un "populicide" (mot attribué à Babeuf) pour qualifier l'ensemble des massacres perpétrés à cette époque dans toute la France sur ordre d'une partie du Comité de Salut Public vendue au parti de l'étranger.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9354
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: culte de l'Être suprême   Lun 02 Mai 2016, 07:21

De toutes pièces ? Comme des lois qui n'ont toujours pas été abrogées ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
 
culte de l'Être suprême
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fête de l'Être Suprême
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Le culte des saints
» Le culte marial : fausse doctrine ....
» La non-contradiction dans les propos sur la liberté de culte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: