DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 17:34

A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François

... je ne partage en aucun cas les réticences encore affichées par quelques catholiques à l’encontre du pape François et de ses intuitions prophétiques.

Bien sûr, je comprends que, lorsque le monde change, que même le repère le plus intime qu’est la famille est touché, que la mondialisation nous remet en question, que notre identité est bousculée, que certains vont jusqu’à évoquer la fin d’une civilisation, que tout semble donc se dérober sous nos pieds, l’on souhaite qu’au moins l’Eglise reste stable et sûre, que la doctrine ne change pas et qu’en particulier, elle ne se mette pas, elle aussi, à toucher à la famille. Stat crux dum volvitur orbis. Je le comprends tellement, moi qui ait tant apprécié la stature de Benoît XVI, moi que sa belle stabilité ce matin de septembre 2008 aux Invalides a tant influencé.

En ce domaine comme en d’autres, même si c’est naturel, je crois que notre salut est dans le mouvement. Comparaison n’est pas raison, et la métaphore militaire se prête bien peu à l’Eglise mais voilà, la forteresse n’est pas une option : nous devons impérativement tenter une sortie. Une autre image me vient, celle de personnes serrant des deux mains contre elles un trésor, une châsse sainte, emportant le trésor avec elles dans un précipice plutôt que de tendre une main.

Les meilleures images sont celles que le pape François lui-même a données :

- Le Christ est à la porte, il frappe à cette porte, mais il frappe de l’intérieur pour que nous le laissions sortir, pour que nous le laissions aller sur les chemins proclamer la Nouvelle, plutôt que le garder en nos églises (source);

- Du troupeau de cent brebis, il ne nous en reste plus qu’une, une seule. Ce n’est plus la brebis perdue, mais les 99 brebis perdues. Et cette brebis, nous voudrions rester à la caresser, à la brosser, pour qu’elle soit belle. Elle-même souhaiterait tant qu’on la cajole, qu’on la conforte. Combien de catholiques ont-ils ainsi envie que leurs prêtres et jusqu’au pape leur disent comme ils font bien, comme ils sont de bons catholiques, qu’ils ne les bousculent pas trop ?! Et combien, même, vont jusqu’à laisser planer la menace de leur départ – voire d’un « schisme silencieux », des progressistes hier sous Benoît XVI, des conservateurs sous François – pour retenir le berger ? Cette brebis, au demeurant bien confortée par Benoît XVI, doit avoir le courage et la maturité de se garder toute seule pendant que le berger part rechercher les autres. Et même, qu’elle l’accompagne !

- « Je vois l’Eglise comme un hôpital de campagne après la bataille. Il est inutile de demander à un blessé grave s’il a du cholestérol ou si son taux de sucre est trop haut ! Nous devons soigner les blessures. Ensuite nous pourrons aborder le reste. Soigner les blessures, soigner les blessures… Il faut commencer par le bas ». A ceci près que je crois que la bataille fait encore rage. Non seulement les personnes auxquelles nous voudrions nous adresser, nous, catholiques, n’ont plus les références pour nous comprendre, mais leurs blessures les éloignent de l’Eglise et les mettent hors d’état de nous entendre (source);

- « Je préfère une Église accidentée, blessée et sale pour être sortie par les chemins, plutôt qu’une Église malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités ». Nous devons tenter, nous devons sortir, nous devons expérimenter. Peut-être les ornements seront-ils plus boueux, peut-être le calice ne brillera pas comme il devrait mais, dans une bataille, on s’adapte. (source)

Concrètement ?

Tout d’abord, il faut que j’explique cette phrase, citée par Jérôme Cordelier : « beaucoup, et pas seulement des traditionalistes ou des gens âgés, aimeraient bien que l’Eglise ne change pas, que sa doctrine n’évolue pas. Moi, je pense que si l’on continue ainsi, on va tout simplement crever la bouche ouverte ». Coupons court : je n’ai ni l’envie que la doctrine de l’Eglise change, ni la compétence pour proposer quoi que ce soit en ce sens et j’aimerais que l’on me fasse la grâce de me croire attaché à l’Evangile et à la doctrine de l’Eglise. Si j’ai employé le terme « doctrine », cela aura été par commodité, et parce que je doute que le lecteur ait besoin que l’on entre dans les distinctions entre doctrine, discipline etc.

Mais voilà, concrètement, je suis de ceux qui espèrent que le synode trouve une voie de rapprochement pour les divorcés-remariés. Je suis on ne peut plus attaché au mariage catholique, à l’indissolubilité, au signe qu’il constitue, mais je suis aussi inquiet de voir tous ceux qui s’éloignent de l’Eglise, convaincus (certes à tort) d’en être écartés parce qu’ils sont écartés de la communion, de la confession et jusqu’à l’extrême-onction. Je n’ai ni les compétences en théologie ou en droit canonique ni la qualité pour me prononcer sur ce sujet – ce qui ne dissuade certes pas tout le monde de se montrer catégorique – mais je suis attentif à tout ce qui pourrait aller dans le sens d’un rapprochement. Je le souhaite vivement, mais je m’en remets au synode, et à l’Esprit.

Concrètement ?

Bien des choses intéressantes se font. Je ne me fais aucune illusion sur l’efficacité de la démarche de ceux qui croient qu’il suffirait d’exposer la Vérité pour que les gens s’y rallient, pensant ainsi donner à voir le Christ. C’est, au bout du compte une démarche aussi orgueilleuse que paresseuse. Paresseuse parce qu’en vérité, son principal attrait, c’est l’absence de remise en question et de mise en mouvement. Orgueilleuse, parce que le Christ ne montrait pas la Vérité, il était la Vérité. Nous ne pourrons jamais qu’en transmettre une version dégradée, interprétée. Et bien des fois dans ces milieux, cette vérité n’est qu’une certaine vérité, amputée de la miséricorde.

En revanche, depuis Glorious à l’église Lyon Centre jusqu’à la Communauté Saint Martin, en passant par celle l’Emmanuel ou tout ce qui a pu être dit au Congrès Mission 3, il y a des expériences fructueuses à suivre. Si nous avons nos préférences pour telle ou telle liturgie, sensibilité ou communauté, ne croyons pas d’ailleurs qu’il n’y ait qu’une manière de laisser Jésus sortir de nos églises.

Mais tout le monde ne peut pas être Glorious ou la Communauté Saint Martin – il y a aujourd’hui environ 15.000 paroisses en France, dont l’immense majorité n’est ni l’une ni l’autre. En revanche, j’entendais furtivement, entre deux gorgées, le Père David Gréa (curé de Lyon Centre) expliquer qu’il avait remis à plat toute l’organisation de la paroisse autour d’un impératif : la mission. Nous ne pouvons plus gérer gentiment nos clochers, débattre des horaires des messes, peigner la brebis. Tout doit être pensé pour aller vers l’extérieur, vers le monde. Et il y a fort à parier que cette mise en mouvement règle par la même occasion les menus soucis des paroisses, leur fréquentation voire les problèmes de vocations.

Alors, en effet, après avoir été dûment édifié et affermi par Benoît XVI, c’est bien avec enthousiasme que je voudrais suivre le pape François sur le chemin qu’il ouvre, avec finesse et rigueur.

http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2015/10/09/a-propos-des-reticences-que-certains-catholiques-affichent-a-5697285.html
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11973
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 17:58

Citation :
je ne partage en aucun cas les réticences encore affichées par quelques catholiques à l’encontre du pape François et de ses intuitions prophétiques.
Moi, si!
Quelques unes en tout cas!
Citation :
En ce domaine comme en d’autres, même si c’est naturel, je crois que notre salut est dans le mouvement.
mouvement sur la vérité certainement pas!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 18:55

Très bien rédigé même si je ne suis pas trop concrètement les pistes. Je trouve personnellement aussi que les "vieux" s'occupent un peu trop des "vieux". Que nous avons besoin d'une nouvelle évangélisation près de 1.500 ans après. On manque notamment beaucoup de théologie et d’eschatologie précisément ce qu'on trouve ici. Dans les messes on dérive un peu trop aussi souvent sur la tendance gnangnan pour tenter d'imiter les messes protestantes et rende la messe attractive. Il faut plus que les "anciens" fassent de la permanence aussi pour laisser les églises ouvertes, qu'on arrête de faire des messes au presbytère en semaine à des heures ou les gens qui travaillent ne peuvent assister. Il faut ouvrir et montrer les trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 19:03

Jean-59 a écrit:
Très bien rédigé même si je ne suis pas trop concrètement les pistes. Je trouve personnellement aussi que les "vieux" s'occupent un peu trop des "vieux". Que nous avons besoin d'une nouvelle évangélisation près de 1.500 ans après. On manque notamment beaucoup de théologie et d’eschatologie précisément ce qu'on trouve ici. Dans les messes on dérive un peu trop aussi souvent sur la tendance gnangnan pour tenter d'imiter les messes protestantes et rende la messe attractive. Il faut plus que les "anciens" fassent de la permanence aussi pour laisser les églises ouvertes, qu'on arrête de faire des messes au presbytère en semaine à des heures ou les gens qui travaillent ne peuvent assister. Il faut ouvrir et montrer les trésors.

Qu'est-ce que vous attendez pour vous engager dans votre paroisse ? participer aux réunions de l'équipe pastorale et faire la permanence pour que l'église reste ouverte ?

S'il y avait plus de monde aux messes, elles n'auraient pas lieu au presbytère déjà je pense.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 19:12

Que savez vous de ma position actuelle pour me proposer un engagement ?
Les messes au presbytère sont une honte quand l'église attenante est inutilisée et proche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 20:30

je suis engagée dans ma paroisse, mais franchement, je suis démotivée. motif: des gens qui tirent la t^te.
à croire qu'être catho, c'est tirer la tête en permanence et se gargariser de faire partie d'une sorte d'élite. quand un nouveau prêtre arrive et qu'il est motivant, qu'il a de l'humour, qu'il fait passer des messages, ils font tout pour le faire fuire, préférant les prêtres "rasoir", qui parle d'un ton monocorde et surtout qui ne viennent pas modifier leurs habitudes. je me donne encore cette année, à la rentrée prochaine je jette le gant si rien ne change. voilà pourquoi aussi les églises se vident.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 20:33

@ Jean

En quoi cela vous gêne-t-il ? Une honte, les messes au presbytère ?  Pourquoi ?
Comme il n'y a que des "vieux" pour y aller, eh bien, ils sont au chaud !

L'église n'est pas ouverte toute la journée chez vous ?  

Qu'est-ce que les "jeunes" ont proposé comme nouvelle évangélisation ?

Vous attendez que vos souhaits se réalisent ?  Ne craignez rien, les "vieux" ne resteront pas toujours là. Et vous les remplacerez, en mieux, bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 20:49

rebelle a écrit:
je suis engagée dans ma paroisse, mais franchement, je suis démotivée. motif: des gens qui tirent la t^te.  
à croire qu'être catho, c'est tirer la tête en permanence et se gargariser de faire partie d'une sorte d'élite. quand un nouveau prêtre arrive et qu'il est motivant, qu'il a de l'humour, qu'il fait passer des messages, ils font tout pour le faire fuire, préférant les prêtres "rasoir", qui parle d'un ton monocorde et surtout qui ne viennent pas modifier leurs habitudes. je me donne encore cette année, à la rentrée prochaine je jette le gant si rien ne change. voilà pourquoi aussi les églises se vident.

Toutes les raisons sont bonnes quand on veut s'en aller...
Dans toutes les paroisses il y a des emm..., des têtes à claques, et alors ? C'est pareil dans tous les groupes humains.

Mon curé a beaucoup d'humour, il est très gentil, il est un spécialiste reconnu en art sacré, il fait de superbes homélies, bien adaptées, mais... il ne plaît pas à tout le monde ! Il est exact que s'il n'y avait pas un tel manque de prêtres, il ne serait pas curé d'une paroisse, même si sa vocation sacerdotale ne fait aucun doute.

Autrefois, il y avait un curé, plus 2 ou 3 vicaires. Ils pouvaient se compléter selon leurs différents charismes. Et les paroissiens étaient beaucoup moins critiques. Maintenant, chacun veut en faire à sa tête, le mot "obéissance" est bien banni... On n'admet plus de faire autre chose que sa volonté propre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Ven 09 Oct 2015, 20:54

effectivement, le mot obéissance est banni, et je constate surtout que c'est le cas des paroissiens fidèles de longue date qui n'acceptent aucun changement.

vouloir s'en aller... je cherche pas des arguments pour justifier une volonté de partir, c'est juste que les em... sont largement majoritaires et que les divisions sont nombreuses. si quand je rentre chez moi je suis épuisée et non ressourcée, je doute de la présence du Christ en de tels lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Sam 10 Oct 2015, 09:29

Bonjour rebelle, je comprends tout à fait de quoi vous voulez parler. Ici à Bruxelles nous avons un saint prêtre, très obéissant et qui cherche à tirer les fidèles vers le haut plutot qu'à les caresser dans le sens du poil. Il est aimé de beaucoup de paroissiens, eux même fidèle à l'enseignement de l'Eglise et cherchant à marcher sur un chemin de sainteté.

Malheureusement ce prêtre a déjà été expulsé de sa précédente paroisse dont il était responsable, parce que des paroissiens (ceux de la précédente génération qui n'aiment pas trop qu'on parle de péché ou du Malin) le trouvaient trop exigeant, trop "moralisateur". Les FM s'y sont mis également bien sur même si cela n'est pas connu de beaucoup.

Dans tous les cas des scandales il y en aura toujours comme le Christ l'a annoncé. Malheur à ceux par qui il se produisent. Il n'y a rien de pire que des chrétiens qui se tirent dans les pattes les uns des autres, se critiquent, parlent les uns sur le dos des autres. Alors que nous sommes supposés être témoins de l'amour de Jésus.

Mais ne nous arrêtons pas à cela, nous ne pouvons pas changer les autres mais pouvons nous changer nous mêmes. Cherchons non pas à faire des autres de meilleurs témoins de l’évangile mais à nous même être chaque jour de meilleurs témoins, notamment par notre patience et notre miséricorde. Etre transparent et bien faire comprendre autour de nous que nous refusons de parler sur le dos des autres car notre Père c'est Dieu et non le démon. Cela finira tot ou tard par interpeler les consciences de ceux qui s'adonnent à la médisance et autres joyeusetés indignes du chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Sam 10 Oct 2015, 09:36

rebelle a écrit:
effectivement, le mot obéissance est banni, et je constate surtout que c'est le cas des paroissiens fidèles de longue date qui n'acceptent aucun changement.

vouloir s'en aller... je cherche pas des arguments pour justifier une volonté de partir, c'est juste que les em... sont largement majoritaires et que les divisions sont nombreuses. si quand je rentre chez moi je suis épuisée et non ressourcée, je doute de la présence du Christ en de tels lieux.

C'est votre fidélité aux promesses de votre baptême qui portera du fruit. Nous sommes dans le monde sans en faire partie, ne cherchons pas à le fuir mais soyons des témoins authentiques.

Maintenant si vous n'y trouvez pas la paix (et cela aussi je le connais ici à Bruxelles dans certaines paroisses que je ne fréquente plus pour cette raison) il vaut mieux en trouver une autre. Par exemple l'Eglise des Carmes ici à Bruxelles (Avenue Louise) est très bien et vous  n'y trouverez aucun scandales dont nous parlons ici ! J'aime bien Saint Michel à Montgomery également même si l'esprit jésuite est très différent de celui des Carmes (la liturgie en est forcément imprégnée, il faut donc choisir ce qui nous convient le mieux).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Sam 10 Oct 2015, 09:59

Cécile a écrit:
@ Jean

En quoi cela vous gêne-t-il ? Une honte, les messes au presbytère ?  Pourquoi ?
Comme il n'y a que des "vieux" pour y aller, eh bien, ils sont au chaud !

L'église n'est pas ouverte toute la journée chez vous ?  

Qu'est-ce que les "jeunes" ont proposé comme nouvelle évangélisation ?

Vous attendez que vos souhaits se réalisent ?  Ne craignez rien, les "vieux" ne resteront pas toujours là. Et vous les remplacerez, en mieux, bien sûr !

Le presbytère n'est pas destiné à cela :

"Le presbytère (du latin presbyterium, du grec presbuteros : 'ordre ou sacerdoce des prêtres', d’où lieu de vie des prêtres1) est l’habitation du curé chez les catholiques ou du pasteur protestant." cf. wikipedia

Une fortune a été dépensée et continue à être dépensée pour l'entretien des églises.
Une messe dans une église est une invitation. Une messe au presbytère c'est un peu une messe en cachette pour moi quand on a une église. On se croirait en URSS.

Nos vieux ? je les aime bien nos vieux !


Dernière édition par Jean-59 le Sam 10 Oct 2015, 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Sam 10 Oct 2015, 10:02

Jean-59 a écrit:
Cécile a écrit:
@ Jean

En quoi cela vous gêne-t-il ? Une honte, les messes au presbytère ?  Pourquoi ?
Comme il n'y a que des "vieux" pour y aller, eh bien, ils sont au chaud !

L'église n'est pas ouverte toute la journée chez vous ?  

Qu'est-ce que les "jeunes" ont proposé comme nouvelle évangélisation ?

Vous attendez que vos souhaits se réalisent ?  Ne craignez rien, les "vieux" ne resteront pas toujours là. Et vous les remplacerez, en mieux, bien sûr !
Le presbytère n'est pas destiné à cela.
Une petite fortune a été dépensée et continue à être dépensée pour l'entretien des églises.
Une messe dans une église est une invitation.
L'église est ouverte uniquement lors des célébration comme la quasi-totalité des églises en France.
Les jeunes ? Je n'en sais rien. Cela n'existe plus.

Soyez heureux s'il y a la messe tous les jours, même si c'est au presbytère !

Les jeunes n'existent plus ? et l'Action Catholique ? elle est vivante dans le Nord.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Sam 10 Oct 2015, 16:30

Mal interpréter celui qui fait le bien, calomnier par envie, tendre des pièges pour faire chuter, tout ceci ne vient pas de Dieu mais du diable. Le Pape a commenté l’Évangile du jour en présidant la messe matinale à la Maison Ste Marthe, en exhortant au discernement et à la vigilance.

Dans l’Évangile de ce vendredi, « Jésus expulse un démon, fait le bien, est parmi les gens qui l’écoutent et reconnaissent son autorité, mais il y en a qui l’accusent », a souligné le Pape.

« Il y avait un autre groupe de personnes qui ne lui voulait pas du bien et cherchait toujours à interpréter les paroles de Jésus et aussi les attitudes de Jésus, de façon diverse, contre Jésus. Certains par envie, d’autres par rigidité doctrinale, d’autres parce qu’ils avaient peur que les Romains viennent et fassent des massacres, pour tant de motifs ils cherchaient à éloigner l’autorité de Jésus du peuple et aussi avec la calomnie, comme dans ce cas. "Lui, il expulse les démons par le biais de Belzébuth. Lui, c’est un démoniaque. Lui, il fait de la magie, c’est un sorcier." Et continuellement ils le mettaient à l’épreuve, lui tendant un piège, pour voir s’il chuterait. »

François a donc invité au discernement et à la vigilance. « Savoir discerner les situations : ce qui vient de Dieu et ce qui vient du Malin qui cherche toujours à tromper, à nous faire choisir une mauvaise voie. Le chrétien ne peut pas être tranquille, croire que tout va bien : il doit discerner les choses et bien regarder d’où elles viennent, quelle est leur racine. »

Et ensuite la vigilance, parce que « dans un chemin de foi les tentations reviennent toujours, l’esprit mauvais ne se fatigue jamais. S’il a été chassé ailleurs, il a de la patience, il attend pour revenir, et si on le laisse entrer, on tombe dans une situation pire. » « Avant on savait que c’était le démon qui tourmentait. Maintenant, le Malin est caché, il vient avec ses amis très éduqués, il frappe à la porte, il demande la permission, il entre et cohabite avec cet homme, sa vie quotidienne, et petit à petit, il donne ses instructions. Avec cette modalité éduquée, le diable convainc de faire les choses avec relativisme, tranquillisant la conscience. »

« Tranquilliser la conscience. Anesthésier la conscience. Et ceci est un grand mal. Quand l’esprit mauvais réussit à anesthésier la conscience, on peut parler de sa vraie victoire, il devient le patron de cette conscience. "Mais cela arrive partout ! Oui, mais tous nous avons des problèmes, tous nous sommes pécheurs, tous…" Et dans ce "tous" il n'y a "personne". "Tous, mais pas moi." Et ainsi se vit cette mondanité qui est fille de l’esprit mauvais. »

Le Pape a insisté sur les deux mots, vigilance et discernement. « Vigilance. L’Église nous conseille toujours l’exercice de l’examen de conscience : "Qu’est-ce qui s’est passé aujourd’hui dans mon cœur ? Est-ce que ce démon éduqué, avec ses amis, est venu chez moi ?" Discernement. D’où viennent les commentaires, les paroles, les enseignements, qui dit cela ? Discernement et vigilance, pour ne pas laisser entrer celui qui trompe, qui séduit, qui fascine. Demandons au Seigneur cette grâce, la grâce du discernement et de la vigilance. »

http://www.news.va/fr/news/francois-invite-a-la-vigilance-au-discernement-fac
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Sam 10 Oct 2015, 20:10

salut
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Sam 10 Oct 2015, 20:41

Espérance a écrit:
Jean-59 a écrit:
Cécile a écrit:
@ Jean

En quoi cela vous gêne-t-il ? Une honte, les messes au presbytère ?  Pourquoi ?
Comme il n'y a que des "vieux" pour y aller, eh bien, ils sont au chaud !

L'église n'est pas ouverte toute la journée chez vous ?  

Qu'est-ce que les "jeunes" ont proposé comme nouvelle évangélisation ?

Vous attendez que vos souhaits se réalisent ?  Ne craignez rien, les "vieux" ne resteront pas toujours là. Et vous les remplacerez, en mieux, bien sûr !
Le presbytère n'est pas destiné à cela.
Une petite fortune a été dépensée et continue à être dépensée pour l'entretien des églises.
Une messe dans une église est une invitation.
L'église est ouverte uniquement lors des célébration comme la quasi-totalité des églises en France.
Les jeunes ? Je n'en sais rien. Cela n'existe plus.

Soyez heureux s'il y a la messe tous les jours, même si c'est au presbytère !

Les jeunes n'existent plus ? et l'Action Catholique ? elle est vivante dans le Nord.

thumleft Je ne suis pas papiste loin de là thumleft Les problèmes dans l'église catholique ne date pas de François il ne faut pas lui mettre cela sur le dos mais je fais un pacte avec le diable moi!!. Je plaisante ok!! Very Happy
:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5042
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François   Lun 12 Oct 2015, 15:59

En lisant cette file, je me suis fait deux types de réflexions :

- L'une est le retour sur 18 ans d'engagement dans l'Eglise des quartiers populaires. Eglise cosmopolite, jeune et vivante. Mais l'expérience n'est pas transmissible car les conditions diffèrent, comme l'expérience personnelle. De plus je suis témoin, non cause de cette vitalité.
J'ai été à l'école de la foi des populations migrantes et populaires : Elles m'ont "évangélisé" par leur foi en Dieu et leur foi dans l'homme et la vie. J'ai chassé le formalisme, le juridisme qui enclos nos pratiques, qui les pharisaïsent : en ce sens, je me retrouve dans le souffle prophétique du Pape François.
Dimanche, je me faisait cette réflexion : pour avoir fréquenté les deux, entre le nombre de militants présents à la réunion mensuelle (pour être gentil) du parti socialiste et le nombre de croyants présents à la messe hebdomadaire, il y a un rapport de 1 à 40 au moins.

J'ai aussi dit, dans une autre file, comment nous avions été guéris de notre complexe face à l'islamisation.

- L'autre est la Providence que j'étudie actuellement. Une époque me frappe : le 16ème siècle qui fut pour l'Eglise une époque de grands schismes, de grands scandales et de grands bouleversements : c'est la bouteille à moitié vide.
Mais ce fut aussi une époque de grand renouveau avec l'ouverture de nouvelles terres à l'évangélisation, avec le renouveau pastoral de la Contre-réforme et avec le siècle d'or de la mystique espagnole : c'est la bouteille à moitié pleine.

Comment ne pas lire, dans ce contexte la destinée de l'Eglise ? Le Pape François, comme ses prédécesseurs, est un signe des temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
 
A propos des réticences que certains catholiques affichent à l'égard du pape François
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voici ce que certains catholiques pensent....
» L’allergie au pape François : turpitudes de certains milieux catholiques
» La vérité au sujet de Medjugorje d'apres Mgr Zanic
» Paris: des catholiques traditionalistes défilent contre les promesses de François Hollande
» Citations choisies de Jean-Paul II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: