DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La mortification

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 19:02

Bénie soit la douleur. — Aimée soit la douleur. — Sanctifiée soit la douleur… Glorifiée soit la douleur !
Chemin, 208


Pour que tu ne les gaspilles pas, je vais te dire quels sont les trésors de l’homme sur la terre : la faim, la soif, la chaleur, le froid, la douleur, le déshonneur, la pauvreté, la solitude, la trahison, la calomnie, la prison…
Chemin, 194


Ses paroles du fondateur de l'opus Dei me choquent profondement.
Et vous, qu'en pensez-vous?


Dernière édition par le Sam 09 Sep 2006, 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 19:16

Eh bien, ça me rappelle assez les paroles de Saint François d'Assise "la joie parfaite" :

Citation :
....."frère Léon, fort étonné, l'interrogea et dit : « Père, je te prie, de la part de Dieu, de me dire où est la joie parfaite. » et saint François lui répondit : « Quand nous arriverons à Sainte-Marie-des-Anges, ainsi trempés par la pluie et glacés par le froid, souillés de boue et tourmentés par la faim, et que nous frapperons à la porte du couvent, et que le portier viendra en colère et dira : « Qui êtes-vous ? » et que nous lui répondrons : « Nous sommes deux de vos frères », et qu'il dira : « Vous ne dites pas vrai, vous êtes même deux ribauds qui allez trompant le monde et volant les aumônes des pauvres ; allez-vous en » ; et quand il ne nous ouvrira pas et qu'il nous fera rester dehors dans la neige et la pluie, avec le froid et la faim, jusqu'à la nuit, alors si nous supportons avec patience, sans trouble et sans murmurer contre lui, tant d'injures et tant de cruauté et tant de rebuffades, et si nous pensons avec humilité et charité que ce portier nous connaît véritablement, et que Dieu le fait parler contre nous, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite.

Et si nous persistons à frapper, et qu'il sorte en colère, et qu'il nous chasse comme des vauriens importuns, avec force vilenies et soufflets en disant : « Allez-vous-en d'ici misérables petits voleurs, allez à l'hôpital, car ici vous ne mangerez ni ne logerez », si nous supportons tout cela avec patience, avec allégresse, dans un bon esprit de charité, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite.

Et si nous, contraints pourtant par la faim, et par le froid, et par la nuit, nous frappons encore et appelons et le supplions pour l'amour de Dieu, avec de grands gémissements, de nous ouvrir et de nous faire cependant entrer, et qu'il dise, plus irrité encore : « ceux-ci sont des vauriens importuns, et je vais les payer comme ils le méritent », et s'il sort avec un bâton noueux, et qu'il nous saisisse par le capuchon, et nous jette par terre, et nous roule dans la neige, et nous frappe de tous les noeuds de ce bâton, si tout cela nous le supportons patiemment et avec allégresse, en pensant aux souffrances du Christ béni, que nous devons supporter pour son amour, ô frère Léon, écris qu'en cela est la joie parfaite.

Et enfin, écoute la conclusion, frère Léon : au-dessus de toutes les grâces et dons de l'Esprit-Saint que le Christ accorde à ses amis, il y a celui de se vaincre soi-même, et de supporter volontiers pour l'amour du Christ les peines, les injures, les opprobres et les incommodités ; car de tous les autres dons de Dieu nous ne pouvons nous glorifier, puisqu'ils ne viennent pas de nous, mais de Dieu, selon que dit l'Apôtre : « Qu'as-tu que tu ne l'aies reçu de Dieu ? et si tu l'as reçu de lui, pourquoi t'en glorifies-tu comme si tu l'avais de toi-même ? ». Mais dans la croix de la tribulation et de l'affliction, nous pouvons nous glorifier parce que cela est à nous, c'est pourquoi l'Apôtre dit : « Je ne veux point me glorifier si ce n'est dans la croix de Notre-Seigneur Jésus Christ. »...

mais évidemment, la mortification n'a plus la cote !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 20:27

Jo a écrit:
Eh bien, ça me rappelle assez les paroles de Saint François d'Assise "la joie parfaite"
C'est différent. Là, saint François accepte une souffrance qui vient à lui sans qu'il l'ait recherché volontairement. En plus, il souffre à cause du manque de compassion du frère portier.
Dans ce cas, il est louable et même nécessaire d'unir sa croix avec celle de Jésus.

Mais il n'est pas question d'aimer ou de glorifier la douleur.


Dernière édition par le Ven 08 Sep 2006, 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 20:32

Noel a écrit:
Moi j'en pense qu'il les a copiées sur la Prière du Parachutiste
Un parachutiste chrétien? What the fuck ?!? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 20:52

ch'sai pas, ça a peut être dit dans un contexte ou texte particulier ! ? Fô voir Idea
Revenir en haut Aller en bas
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 22:18

Ce n'est pas parce que les mortifications de la chair ne sont plus à la mode qu'elles ne prouvent pas toute leur efficacité.

- Aucune vérité morale chrétienne n'est soumise à l'humeur du moment.
- Les mortifications ne sont pas un mal mais un bien, elles permettent d'oublier la chair dans un monde qui ne fait que de la solliciter
- Les mortifications nous aident a ne plus appartenir au monde
- Les mortifications stimulent la Charité
- Les mortifications font partie integrante de la vie d'ascèse.
- La vie d'ascèse est une étape nécessaire vers la contemplation et la vie mystique en communion avec le Christ
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 22:39

sérieux ? albino .....Qui ? drunken
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Ven 08 Sep 2006, 23:40

Tchekfou a écrit:
Ce n'est pas parce que les mortifications de la chair ne sont plus à la mode qu'elles ne prouvent pas toute leur efficacité.
- Aucune vérité morale chrétienne n'est soumise à l'humeur du moment.
- Les mortifications ne sont pas un mal mais un bien, elles permettent d'oublier la chair dans un monde qui ne fait que de la solliciter
- Les mortifications nous aident a ne plus appartenir au monde
- Les mortifications stimulent la Charité
- Les mortifications font partie integrante de la vie d'ascèse.
- La vie d'ascèse est une étape nécessaire vers la contemplation et la vie mystique en communion avec le Christ
La mortification peut être mal comprise. Je crois qu'il faut préférer l'ascèse ou le renoncement.
Sur les 900 pages du CEC, le mot "mortification" n'apparait qu'une seule fois:
« Le chemin de la perfection passe par la Croix. Il n’y a pas de sainteté sans renoncement et sans combat spirituel. Le progrès spirituel implique l’ascèse et la mortification qui conduisent graduellement à vivre dans la paix et la joie des Béatitudes ». (n. 2015)

Ca fait léger. La mortification ne fait partie ni des vertus théologales ni des vertus cardinales.

Théophane, notre ami de l'Opus Dei, avait ouvert un fil sur la mortification:
http://docteurangelique.forumactif.com/viewtopic.forum?t=1148
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 09 Sep 2006, 01:50

[La mortification ne fait partie ni des vertus théologales ni des vertus cardinales.]

C'est normal : la mortification n'est pas du tout une vertu, c'est une activité, ne confondons pas tout... La mortification n'est u'un mot qui fait peur car il contient "mort", mais la réalité qu'il recouvre est présente chez la grande majorité des saints. Appelez cela ascèse ou sacrifice, si vous voulez, la réalité reste la même...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 09 Sep 2006, 09:46

marc a écrit:
La mortification n'est u'un mot qui fait peur car il contient "mort", mais la réalité qu'il recouvre est présente chez la grande majorité des saints. Appelez cela ascèse ou sacrifice, si vous voulez, la réalité reste la même...
Il me semble qu'il y ait une différence entre mortification et ascèse.
La mortification est associée à l'image du moine maso qui se fouette et qui s'inflige des douleurs physiques dans l'espoir de ressembler au Christ.
Si c'est une souffrance choisie par soi-même, je pense que le résultat est de faire grandir notre propre orgueil.

Si des saints ont expérimenté ce genre de mortification au début de leur vie spirituelle, ils ont en général compris et laissé tomber cette pratique assez rapidement. (difficile de parler en général)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 09 Sep 2006, 17:06

Louis a écrit:
marc a écrit:
La mortification n'est u'un mot qui fait peur car il contient "mort", mais la réalité qu'il recouvre est présente chez la grande majorité des saints. Appelez cela ascèse ou sacrifice, si vous voulez, la réalité reste la même...
Il me semble qu'il y ait une différence entre mortification et ascèse.
La mortification est associée à l'image du moine maso qui se fouette et qui s'inflige des douleurs physiques dans l'espoir de ressembler au Christ.
Si c'est une souffrance choisie par soi-même, je pense que le résultat est de faire grandir notre propre orgueil.

Si des saints ont expérimenté ce genre de mortification au début de leur vie spirituelle, ils ont en général compris et laissé tomber cette pratique assez rapidement. (difficile de parler en général)

Ben c'est un peu simpliste comme vision.

Les fruits des mysteres douloureux sont la mortification de nos sens (flagellation) et de notre orgueil (Couronnement d'epines).
C'est cette mortification la qu'il faut faire, qui n'est rien d'autre que LA LUTTE CONTRE NOTRE NATURE.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Sam 09 Sep 2006, 18:35

Personnellement, j'opterais pour la théorie de Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 09 Sep 2006, 22:22

spidle33 a écrit:
Ben c'est un peu simpliste comme vision.
Les fruits des mysteres douloureux sont la mortification de nos sens (flagellation) et de notre orgueil (Couronnement d'epines).
C'est cette mortification la qu'il faut faire, qui n'est rien d'autre que LA LUTTE CONTRE NOTRE NATURE.
Oui je simplifie pour aller vite. Mais je suis d'accord avec vous. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Sam 09 Sep 2006, 23:49

Louis a écrit : Bénie soit la douleur. — Aimée soit la douleur. — Sanctifiée soit la douleur… Glorifiée soit la douleur !
Chemin, 208

Pour que tu ne les gaspilles pas, je vais te dire quels sont les trésors de l’homme sur la terre : la faim, la soif, la chaleur, le froid, la douleur, le déshonneur, la pauvreté, la solitude, la trahison, la calomnie, la prison…
Chemin, 194

Ses paroles du fondateur de l'opus Dei me choquent profondement.
Et vous, qu'en pensez-vous?


je vois que ce sujet est encore brûlant donc je vais dire aussi mon avis !

Moi j'entends ces paroles du fondateur de L'Opus Dei comme cela :

Si Dieu t'envoie la douleur, aime la, sanctifie la, glorifie la pour en tirer profit pour ton bien spirituel ! accepte et abandonne toi au Père.

La faim, la soif, le déshonneur , la pauvreté, la trahison si on les offre à Dieu on en fait un trésor !

Donc dans ce sens cela ne me choque pas !

Je connais une amie surnuméraire, elle ne flagèle pas, ne porte pas cilice et les numéraires qui portent cilice ne peuvent le faire qu'une fois par semaine et encore un heure par semaine et pas sans l'accord du Conseiller spirituel.
Je connais quelqu'un qui se flagèle, mais là c'est de l'exaltation mystique j'étais troublée et j'ai écrit à la Prélature, on m'a répondu que rien de semblable n'a jamais été vu à l'Opus Dei. Je tiens à rétablir la vérité.

Il y a des exaltés et des maso partout !

Je vous dis j'ai une amie mais elle ne me force pas à entrer dans l'Opus Dei, aucune pression.....

Je suis sûre de mon témoignage et voici un texte avec lequel je suis d'accord tiré de la revue Signes :

.... SANS DOLORISME

° L'exigence de vérité qui s'impose aux chrétiens, y compris lorsqu'ils se trouvent comme Pierre, confrontés à la dure réalité de la croix, ne doit pas conduire au dolorisme qui a trop longtemps terni l'espérance chrétienne. La réalité de la souffrance, la nécessité de la soulager, le devoir de compassion envers ceux qui souffrent et l'appel de Jésus "à perdre sa vie" pour la "sauver" ne doivent en aucun cas ternir ou freiner l'ardeur des chrétiens à annoncer l'Evangile du Bonheur et leur Joie de se dire disciples du Christ. "Suivre le Christ", cela veut bien dire, pour nous , le suivre jusqu'en son éternelle demeure auprès du Père.


Encore un précision : St Josémaria ne demandait pas des moritifcations extraordinaires, par exemple il avait promis à Dieu de ne plus s'appuyer contre le dossier de son siège même s'il était fatigué. Personne ne le voyait et ne savait pourquoi ! ce sont toutes ces petites choses mises à la suite qui constituent une MORTIFICATION;

Je tiens cela de source sûre et si on vous dit de vous flageller, ou d'autres choses du genre ne le croyez pas !

Bien amicalement,

Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Dim 10 Sep 2006, 00:13

Elise a écrit:
Moi j'entends ces paroles du fondateur de L'Opus Dei comme cela :
Si Dieu t'envoie la douleur, aime la, sanctifie la, glorifie la pour en tirer profit pour ton bien spirituel ! accepte et abandonne toi au Père.
La faim, la soif, le déshonneur , la pauvreté, la trahison si on les offre à Dieu on en fait un trésor !
Donc dans ce sens cela ne me choque pas !
Bonsoir Elise

Si vous l'entendez comme ça, il n'y a pas de problème. Je suis d'accord. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
sousou



Messages : 511
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Dim 10 Sep 2006, 18:44

Elise a écrit:

Si Dieu t'envoie la douleur, aime la, sanctifie la, glorifie la pour en tirer profit pour ton bien spirituel ! accepte et abandonne toi au Père.


Non merci. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Dim 10 Sep 2006, 19:00

sousou a écrit:
Elise a écrit:

Si Dieu t'envoie la douleur, aime la, sanctifie la, glorifie la pour en tirer profit pour ton bien spirituel ! accepte et abandonne toi au Père.


Non merci. Mr. Green

Vous vivrez malheureux... (si si !)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Dim 10 Sep 2006, 19:06

Sousou ! tu m'as mal comprise !

j'ai voulu exprimer comment j'entendais cette parole cfr la réponse de Louis !

Qui sommes nous Si Dieu nous envoie une croix pour l'envoyer promener ????? :evil: excuse mon langage, je ne voulais pas dire qu'il ne faut pas demander la guérison en cas de maladie, l'aide de Dieu quand on souffre je suis la première à le faire.

La souffrance ? qui aime souffrir mais Jésus a dit prends ta croix et suis moi ! c'est simple il n'a jamais dit ne me demande pas de l'aide Lui sur terre guérissait les malades, il opérait des guérisons intérieures.

Et combien de fois devrais je répeter cela ! Saint Josémaria n'a jamais demandé à personne des mortifications sanglantes, des mortifications qui dépassent les forces. C'est le saint de la liberté intérieure, spirituelle et combien rempli de joie de vivre !

Mais je crois que quand on ne veut pas comprendre on ne comprends pas c'est tout !

Et le dolorisme je suis contre !


Suis je assez claire et pourtant j'assiste aux réunions Opus Dei donc mon devoir est de rétablir la vérité !

Fraternellement,

ps : j'en ai marre finalement des forums !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Dim 10 Sep 2006, 19:14

Pour moi un forum est un lieu de dialogue ! je ne le trouve pas ici rien que des moqueries. Pas moyen d'avoir une discussion quant on en détourne pas le sujet tout simplement.

Donc je n'interviendrai plus, je vous souhaite de bons échanges.


En toute fraternité, sans rancune.
Revenir en haut Aller en bas
sousou



Messages : 511
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Dim 10 Sep 2006, 19:15

Elise, si tu lis bien mon post, tu aurais vu le smiley => Mr. Green

ça veut dire que je plaisantais. ;)

Bref, tu m'as aussi mal compris. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Dim 10 Sep 2006, 19:24

Bon d'accord je t'ai mal compris ! ok Mr. Green Mr.Red

Mais tu sais l'OD est tellement attaqué qu'un jour j'en deviendrai parano !

Et pourtant ce n'est pas mon genre ! mais je suis très sensible sur le sujet bien que n'étant que simple laique qui participe à leurs réunions, cela me fait mal de les voir souffrir.

N'importe qui raconte n'importe quoi sur le sujet ! je ne peux citer de nom sur le forum.

je connais une personne qui se flagèle régulièrement et cela n'a jamais été vu à l'Opus Dei ! cette personne se vante de cela elle a donc sa récompense sur la terre déjà ! Mr. Green tu vois ce que je veux dire.

Et en plus avec ce que j'ai appris lors des récollectins elle utilise l'OD comme cible sur certains forums , non parce qu'elle l'aime mais pour lui faire du mal et la discréditer. Car par ses propos elle la fait hair et détester des gens. Elle les en dégoute.

Allez sans rancune, Very Happy alien

Sorry j'ai trop vite pris la mouche comme on dit ! :colors:
Amitiés,
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Mar 12 Sep 2006, 20:33

Louis a écrit:
Bénie soit la douleur. — Aimée soit la douleur. — Sanctifiée soit la douleur… Glorifiée soit la douleur !
Chemin, 208


Pour que tu ne les gaspilles pas, je vais te dire quels sont les trésors de l’homme sur la terre : la faim, la soif, la chaleur, le froid, la douleur, le déshonneur, la pauvreté, la solitude, la trahison, la calomnie, la prison…
Chemin, 194


Ses paroles du fondateur de l'opus Dei me choquent profondement.
Et vous, qu'en pensez-vous?

Cher Louis,

C'est un langage de mystique (c'est-à-dire une poésie sortant d'un amour trop passionné pour être précis).

Il ne faut donc pas le prendre sans interprétation.

En théologie, cela veut dire:

Citation :
"Béni sois-tu Seigneur. Tu as réussi à tant m'apprendre ! Et même la douleur, tu en as fait un instrument pour me sauver, moi qui était englué dans ladmiration de ma noblesse."

C'est plus précis comme cela, non ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Mar 12 Sep 2006, 20:48

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est plus précis comme cela, non ?
Non, car ceux qui le lisent ne sont pas mystiques eux, et Escriva non plus d'après ce que je sais. Je ne crois pas que ces paroles soient mystiques car celui qui les écrit doit avoir conscience du fanatisme qu'elle peuvent engendrer, et là ce n'est pas le cas. Shocked

Je ne pense pas qu'à ces seules paroles, aussi :
"Vous devez vous tuer au prosélytisme"
« Ah, si ton fanatisme pour la Foi, l'unique défense de l'unique Vérité, pouvait se renforcer chaque jour davantage ! »

Enfin, j'me comprends! What the fuck ?!? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Mar 12 Sep 2006, 21:02

Citation :
Meqtoub et Inch'Allah
Ahrrrr!!! quel est ce Dieu qui envoie de la souffrance, qui se plait avoir souffrir ses créatures... Moloch?

Cher Noel,

Si Dieu pouvait éduquer le coeur humain à cette mort à soi-même INDISPENSABLE à la vision béatifique, il le ferait.

Citation :
"Père, si c'est possible, que cette coupe passe loin de moi."

Mais nul ne peut voir Dieu sans mourir (à soi-même). Cela vient de ce que Dieu EST.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Mar 12 Sep 2006, 21:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Louis a écrit:
Bénie soit la douleur. — Aimée soit la douleur. — Sanctifiée soit la douleur… Glorifiée soit la douleur !
Chemin, 208


Pour que tu ne les gaspilles pas, je vais te dire quels sont les trésors de l’homme sur la terre : la faim, la soif, la chaleur, le froid, la douleur, le déshonneur, la pauvreté, la solitude, la trahison, la calomnie, la prison…
Chemin, 194


Ses paroles du fondateur de l'opus Dei me choquent profondement.
Et vous, qu'en pensez-vous?

Cher Louis,

C'est un langage de mystique (c'est-à-dire une poésie sortant d'un amour trop passionné pour être précis).

Il ne faut donc pas le prendre sans interprétation.

En théologie, cela veut dire:

Citation :
"Béni sois-tu Seigneur. Tu as réussi à tant m'apprendre ! Et même la douleur, tu en as fait un instrument pour me sauver, moi qui était englué dans ladmiration de ma noblesse."

C'est plus précis comme cela, non ?

Cher Arnaud,

Je ne parvenais pas à trouver les mots justes, vous les avez trouvé pour moi ! en plein accord avec vous ! Merci pour cette réponse alien

Il est difficile à un être simple comme moi, je veux dire aussi vous avez fait des études de théologie pas moi, d'expliquer Saint Josémaria Escriva, je ressens des choses mais ne sait pas les dire avec des mots ! même en fréquentant les réunions OD.

flower
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Mer 13 Sep 2006, 17:26

Elise a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Louis a écrit:
Bénie soit la douleur. — Aimée soit la douleur. — Sanctifiée soit la douleur… Glorifiée soit la douleur !
Chemin, 208


Pour que tu ne les gaspilles pas, je vais te dire quels sont les trésors de l’homme sur la terre : la faim, la soif, la chaleur, le froid, la douleur, le déshonneur, la pauvreté, la solitude, la trahison, la calomnie, la prison…
Chemin, 194


Ses paroles du fondateur de l'opus Dei me choquent profondement.
Et vous, qu'en pensez-vous?

Cher Louis,

C'est un langage de mystique (c'est-à-dire une poésie sortant d'un amour trop passionné pour être précis).

Il ne faut donc pas le prendre sans interprétation.

En théologie, cela veut dire:

Citation :
"Béni sois-tu Seigneur. Tu as réussi à tant m'apprendre ! Et même la douleur, tu en as fait un instrument pour me sauver, moi qui était englué dans ladmiration de ma noblesse."

C'est plus précis comme cela, non ?

Cher Arnaud,

Je ne parvenais pas à trouver les mots justes, vous les avez trouvé pour moi ! en plein accord avec vous ! Merci pour cette réponse alien

Il est difficile à un être simple comme moi, je veux dire aussi vous avez fait des études de théologie pas moi, d'expliquer Saint Josémaria Escriva, je ressens des choses mais ne sait pas les dire avec des mots ! même en fréquentant les réunions OD.

flower

Comment peut-on avoir une si jolie petite chatte et aimer la douleur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Mer 13 Sep 2006, 19:35

ok ! mais je n'ai jamais dit que j'aimais la souffrance ! je ne suis pas une superwoman vous savez Louis !

Je n'aime pas la souffrance bien au contraire , cela me fait peur ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Mer 13 Sep 2006, 20:38

C'est vrai, j'en suis témoin. Elise interprète explicitement ce texte comme un amour des fruits qui peuvent sortir : l'humilité, plus de connaissance de soi, quelquefois plus d'amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Mer 13 Sep 2006, 20:54

Bonjour à tous ! je parcours sur le forum et voilà que je tombe sur ce fil. J'ai lu les commentaires et je suis d'accord avec ce qu'a dit Elise. En effet dans l'Opus Dei il n'y a pas de mortifications sanglantes ; c'est une erreur de croire cela. On insiste plutôt sur la qualité du travail bien fait, sur la gentillesse, les services rendus aux autres...

Ce que saint Josémaría veut nous dire, c'est que si Dieu permet que nous souffrions, c'est parce que cela peut être une source de purification et de sanctification. Il disait souvent Omnia in bonum, ce qui veut dire que tout ce qui nous arrive peut nous rapprocher de Dieu. Tout, et même la souffrance.

Sinon Elise vous parlez d'une personne qui attaque l'Opus Dei sur les forums, est-ce que vous pourrez me donner plus de renseignements ? Je pourrai essayer de m'informer peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Mer 13 Sep 2006, 21:18

Cher Théophane, merci de votre intérêt !

Et vous avez tout-à-fait raison mais si je puis me permettre je vous donnerai les renseignements par mail perso !

Bien amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Jeu 14 Sep 2006, 00:36

Elise a écrit:
Cher Théophane, merci de votre intérêt !

Et vous avez tout-à-fait raison mais si je puis me permettre je vous donnerai les renseignements par mail perso !

Bien amicalement,

Merci pour les infos ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Jeu 14 Sep 2006, 00:58

Et moi je vous remercie encore de votre intérêt, Cher Théophane, vous me serez d'un grand conseil ! Very Happy

A bientôt ;)
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Jeu 14 Sep 2006, 11:34

Ne me remerciez pas, c'est normal de s'aider les uns les autres ;)
Union de prière.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Jeu 14 Sep 2006, 11:40

Théophane a écrit:
Ne me remerciez pas, c'est normal de s'aider les uns les autres ;)
Union de prière.

Union de Prières , Cher Théophane.
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Jeu 14 Sep 2006, 21:01

Merci Elise. La semaine prochaine je vais au centre de l'Opus Dei, je me renseignerai sur tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 00:43

Louis a écrit:
Bénie soit la douleur. — Aimée soit la douleur. — Sanctifiée soit la douleur… Glorifiée soit la douleur !
Chemin, 208


Pour que tu ne les gaspilles pas, je vais te dire quels sont les trésors de l’homme sur la terre : la faim, la soif, la chaleur, le froid, la douleur, le déshonneur, la pauvreté, la solitude, la trahison, la calomnie, la prison…
Chemin, 194


Ses paroles du fondateur de l'opus Dei me choquent profondement.
Et vous, qu'en pensez-vous?

Tant que le fondateur de l'ordre et ses zélateurs se les appliquent et, de plus, que je puisse les leur appliquer, je ne trouve cela que très normal, en ce qui les concerne!... Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 01:05

L'Opus Dei n'est pas un ordre religieux, c'est une Prélature personnelle, un mouvement de laïcs.
De plus, le message de l'Œuvre est valable pour tous les baptisés car il n'est autre que celui de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 01:06

Théophane a écrit:
L'Opus Dei n'est pas un ordre religieux, c'est une Prélature personnelle, un mouvement de laïcs.
De plus, le message de l'Œuvre est valable pour tous les baptisés car il n'est autre que celui de l'Eglise.

En effet, à voir votre avatar, on dirait un curé qui m'attend pour me donner la fessée! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 09:27

Cher Théophane, ne répondez au Hibou Alain qu'avec le même humour. Là, il vous cherche. Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cilloux



Messages : 58
Inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 09:45



Dernière édition par le Ven 02 Fév 2007, 01:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 09:51

Chère Cilloux, votre mortification est bonne car elle n'est pas votre BUT, mais votre MOYEN actuel pour mieux aimer Dieu et le prochain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 10:15

Saint Paul interdit la mortification. Je rappelle pour les étourdits. Nous sommes le Temple. Nous n'avons pas le droit de lui infliger des souffrances volontaires.

Trouvez-moi un passage de l'Evangile où le Christ encourage ce genre de bêtise. Il n'était pas sado-maso que je sache.

Je sens que je vais piquer une colère.
Revenir en haut Aller en bas
cilloux



Messages : 58
Inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 10:48



Dernière édition par le Ven 02 Fév 2007, 01:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 10:56

cilloux a écrit:
J'envie les chrétiens qui sont suffisamment purs et saints pour se permettre de vivre au delà de la mortification. Moi, malheureusement, j'en ai besoin. C'est une nourriture de l'âme, je ne saurais pas expliquer comment, mais sans mortification mon âme s'étouffe.

Je ne suis ni pure ni sainte, et pourtant, par la mortification, mon âme étouffe. Finalement, c'est à chacun de trouver sa spiritualité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 12:34

En effet ni l'Opus Dei ni Saint Josémaria n'obligent ! Saint Josémaria est le saint de la liberté intérieure et de la sancitification dans la vie ordinaire.

Jamais il n'aurait voulu obliger personne à suivre une spiritualité qui ne lui convient pas, chacun trouve la spiritualité qui lui convient !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 14:15

cilloux a écrit:
Saint-Paul interdit la mortification ?

Non...

La preuve:

Citation :
1 Corinthiens 9, 27 Je meurtris mon corps au contraire et le traîne en esclavage, de peur qu'après avoir servi de héraut pour les autres, je ne sois moi-même disqualifié.

Et il le fait:
Citation :

2 Corinthiens 6, 4 Au contraire, nous nous recommandons en tout comme des ministres de Dieu: par une grande constance dans les tribulations, dans les détresses, dans les angoisses,
2 Corinthiens 6, 5 sous les coups, dans les prisons, dans les désordres, dans les fatigues, dans les veilles, dans les jeûnes;
2 Corinthiens 6, 6 par la pureté, par la science, par la patience, par la bonté, par un esprit saint, par une charité sans feinte,

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La mortification   Sam 16 Sep 2006, 18:05

Arnaud Dumouch a écrit:
cilloux a écrit:
Saint-Paul interdit la mortification ?

Non...

La preuve:

Citation :
1 Corinthiens 9, 27 Je meurtris mon corps au contraire et le traîne en esclavage, de peur qu'après avoir servi de héraut pour les autres, je ne sois moi-même disqualifié.

Et il le fait:
Citation :

2 Corinthiens 6, 4 Au contraire, nous nous recommandons en tout comme des ministres de Dieu: par une grande constance dans les tribulations, dans les détresses, dans les angoisses,
2 Corinthiens 6, 5 sous les coups, dans les prisons, dans les désordres, dans les fatigues, dans les veilles, dans les jeûnes;
2 Corinthiens 6, 6 par la pureté, par la science, par la patience, par la bonté, par un esprit saint, par une charité sans feinte,

Mon très cher Arnaud,

Je vais chercher le passage de St Paul où il interdit cette pratique. Essayez d'être logique. Croyez-vous que Dieu veut accueillir des corps ou des âmes estropiés? Par ailleurs, j'ai demandé de me trouver un passage de l'Evangile où le Christ préconise cette pratique barbare. Pas un verset de St Paul.
Revenir en haut Aller en bas
 
La mortification
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mortification
» L'enseignement de l'Eglise sur la mortification
» La mortification
» La mortification spirituelle
» "Ascèse et mortification",texte de Maurice Béjart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: