DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
monge



Messages : 3532
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?    Sam 02 Jan 2016, 08:35

Pale gas a écrit:


Je me doute que je vais pécher à nouveau justement. Je peux en être triste. Mais c'est sans doute plus à cause de mon imperfection, l'émanation de cette tristesse. Non pas à raison de l'amour de Dieu lui-même et comme ce le devrait.

Un éclairage ou une lucidité sur soi ne donne pas la force de s'amender réellement.

C'est dans la mesure où on se voit réellement en Enfer à cause de ses péchés et incapable de s'en sortir par ses propres forces, qu'on se tourne en Vérité vers Jésus pour être sauvé par Lui, en comptant uniquement sur Lui, et c'est aussi une occasion de faire acte d'humilité face à notre incapacité de sortir du péché.
Attention on doit toujours soit même faire tous les efforts pour sortir du péché car en faisant ces efforts sans succès, on manifeste réellement notre incapacité à sortir du péché et on expérimente la nécessité de recourir au Christ et on glorifie sa miséricorde. Et si on parvient à sortir du péché à la suite de nos efforts, on manifeste et on glorifie la force de Jésus en nous
Revenir en haut Aller en bas
Pale gas



Messages : 27
Inscription : 27/12/2015

MessageSujet: Très bien   Dim 03 Jan 2016, 03:24

Merci à tous!   Il va me falloir prendre des notes.
Wink


Philippe B a écrit:
Je vous conseille de lire le Catéchisme de l'Eglise Catholique (certains passages car il est assez volumineux mais contient tout l'enseignement moral et spirituel de l'Eglise et donc du Christ) qui pourra vous aider à discerner ce qui est mal et ce qui est bien.

C'est vrai. J'aurais dû m'en trouver un exemplaire depuis longtemps. On peut trouver les articles en ligne. Pour moi ce ne sera jamais comme le bouquin dans lequel griffoner cependant.

En tout cas, je ne sais pas si le catéchisme peut détailler les fameuses matières graves. On trouve souvent l'allusion à des matières graves. Je me doute qu'il y a autre chose qui est grave que l'assassinat de son voisin ou bien les crimes sexuels graves. Mais quoi au juste? Il me semble que c'est assez flou. Honorer son père ? Qu'est-ça veut dire? Comment savoir que l'on pécherait gravement en n'honorant pas ses parents? On dirait que c'est subjectif. La différence entre une manifestation raisonnable de l'envie et l'envie devenue un péché grave? etc.
Revenir en haut Aller en bas
Pale gas



Messages : 27
Inscription : 27/12/2015

MessageSujet: Re: Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?    Dim 03 Jan 2016, 04:01

Philippe B a écrit:
Concernant la paresse un bon exercice que j'essaie moi même d'appliquer même si c'est encore loin d'être quotidien c'est de s'efforcer d'avoir de la compassion pour ceux qui nous entourent (à commencer par notre famille). Essayer d'être serviable, charitable, aider telle personne âgée à traverser la rue, à ramasser sa canne (cas qui m'est arrivé récemment), faire ses courses, rendre visite à une voisine que vous savez isolée et souvent seule, ou donner un simple sourire même si vous vous êtes levé du mauvais pieds. Un simple sourire peut illuminer la journée d'une personne qui par exemple se sent seule ! Chercher chaque jour des occasions de penser aux autres plus qu'à soi même, sans calculs ("tiens aujourd'hui j'ai fait X actes de charité") Et ainsi petit à petit nous permettons au Christ d'agir à travers nous.

J'aime beaucoup le conseil que vous m'avez écrit. Vous me rappelez que parmi les éléments que j'ai pu confesser il y a peu : j'expliquais comment je n'étais pas en état de service en règle générale. Je n'avais pas le réflexe tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?    Dim 03 Jan 2016, 11:28

Une confession...;ca se prépare,non?
Mes amis prêtres jésuites confessent après avoir préparé avec le pécheur la confession pour éviter le ressenti que vous pouvez avoir....mais je peux me tromper

Pale gas a écrit:
Honorer son père ? Qu'est-ça veut dire? Comment savoir que l'on pécherait gravement en n'honorant pas ses parents? On dirait que c'est subjectif. La différence entre une manifestation raisonnable de l'envie et l'envie devenue un péché grave? etc.
Honorer son Père et sa Mère a beaucoup de connotation...
C'est le 5è commandement des 10 commandements
les trois premiers sont propre à l'Eternel et du 5è au 10 sont des commandements pour l'homme
Le 4è commandement est le respect du shabbat...on se demande pourquoi ça vient en 4è commandement et non au 5è et 6è en partant du haut...

Entre le divin et l'humain,il doit y avoir un accès
Or dans les lettres hébraïques la 4è lettre est la porte(dalet) dont le shabbat est la porte du ciel qui donne le passage à D.ieu vers l'Homme et l'homme vers l'Eternel en commençant par le le shabbat haut vers le bas sinon c'est le 7è commandement en comptant du bas vers le haut voilà pourquoi on observe le shabbat le 7èjour...
Ayant compris cela on passe au 5è commandement qui nous demande d'honorer notre père et notre mère...
Pourquoi?
Honorer "Lae père et la mère" est le principe de la dualité nécessaire à la création
ex.en acceptant le mariage pour tous;l'homosexualité;le Gender...on baffoue le 5è sentiment et on ferme la porte du ciel!

C'est aussi le principe de la masculanité et de la féminité de l'ëtre humain...où son côté femelle doit épouser son côté mâle et ontologiquement parlant le côté masculin humain doit épouser le côté féminin divin et vice et versa

C'est bien sûr aussi le respect de nos parents biologiques qui nous ont donné la vie et la personne merveilleuse que tu es,tu le dois à tes parents même si ceux-ci sont d'ignobles individus capables de faire du mal sur ta personne par exemple...C'est pas à nous à juger mais à l'Eternel...
Voilà en gros...c'est des livres qu'on devrait écrire là-dessus

L'envie n'est pas un péché...ça le devient quaznd le but visé est dévié de son but initiale
Quand on parle d'amour...avoir envie de faire l'amour à sa femme en passant par les autres stades(eros,filae,porneia,agapé...voir une encyclique de votre pape,spe salve???)n'est pas péché mais utiliser l'un de ces stades à des fins de juissances égoistes en faisant de l'être aimé un objet sexuel est péché...c'est la Loi qui est aussi une loi morale qui nous dit ce qu'est la gravité du péché..
Regarder la femme de son voisin et avoir envie d'elle est péché même si on ne passe pas à l'acte...

Voilà en gros!
Alors tout accepter au nom de l'amour du prochain...non!Nous avons besoin de lois qui nous donnent la gravité du péché même si celles-ci font naître le désir de les enfreindre comme Adam et Eve en gan Eden selon St paul...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3950
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?    Dim 03 Jan 2016, 11:37

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
les gens se dament eux meme, car Christ propose sa Miséricorde à tous, mais s'ils n'en veulent pas, on peut pas forcer

Oui c'est surtout un moyen de continuer a péché en se déculpabilisant.

" Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. "
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?    Dim 03 Jan 2016, 11:43

Pour être mortel un péché doit concerner une matière grave (je dirais : meurtre, vol, adultère, pédophilie, idolâtrie peut être aussi ? en fait une matière en lien avec les 10 commandements de Moïse j'imagine) mais de plus il faut que cela soit fait consciemment en sachant qu'il s'agit d'un péché qui déplaît à Dieu (ou que notre conscience nous dise que c'est mal et que nous refusons de l'écouter en passant outre) et nous coupe de son amour (non qu'il cesse de nous aimer mais ce péché nous éloigne de Dieu et nous coupe de l'état de grâce et nous rend donc ennemi de Dieu) et enfin il faut que cela soit fait avec la parfaite maîtrise de nos moyens (un péché de faiblesse n'est pas mortel : masturbation par exemple si ce n'est pas dans un but foncièrement pervers, devant des images érotiques... mais par habitude ou faiblesse, alors qu'on fait notre possible, avec la grâce de Dieu et le sacrement régulier de la confession aidant, de ne plus chuter)

Si un péché mortel coupe de la relation avec Dieu et nous conduit de suite en Enfer à notre mort c'est uniquement parce que nous savons consciemment qu'il déplait à Dieu, qu'il nous coupe par sa matière de l'état de grâce, que nous le commettons avec une parfaite maîtrise de nous mêmes, sans aucune habitude ni remord ni faiblesse de la chair qui pourraient constituer une circonstance atténuante, voire annuler notre responsabilité (CEC)

Même l'avortement peut ne pas être un péché mortel (ce qui est souvent le cas pour la femme) car rares sont les femmes qui tuent leur enfant dans le but de lui ôter volontairement la vie. Généralement c'est fait parce qu'elles sont mal conseillées, isolées, en souffrance, qu'elles pensent que c'est réellement la seule solution à leur souffrance... le médecin pratiquant l'acte par contre est davantage responsable, et s'il est chrétien ou sait que cet acte est mauvais (car sa conscience le lui fait savoir) et le pratique malgré tout, alors il commet un péché mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?    Dim 03 Jan 2016, 12:16

Qu'est-ce qui nous dit que tel acte déplaît à D.ieu ou pas?
Qu'est-ce qui nous donne une conscience si ce n'est que la Loi...

J'ai déjà évoqué une situation vécue
Une gamine de 12 ans,amie de ma gamine, mise enceinte...
Issue de milieu sociale très défavorisé et toute la société (parents;planning familiale;corps enseignant....)préconisait l'avortement car on entrevoyait pas une issue favorable future(avenir compromis etc...) pour cette petite fille!
Il nous a fallu beaucoup de courage pour combattre l'opinion générale et heureusement que certaines associations protestantes et catholiques nous ont soutenu par des actions bien concrètes(assistances sociales;aides en tous genres jusqu'à la scolarité de la fillette....) sinon cette petite se serait fait avorter et j'aurais péché par cautionnement...

Tu ne tueras point!
Revenir en haut Aller en bas
pascal labbé



Masculin Messages : 3
Inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Témoignage de Gloria Polo   Dim 14 Fév 2016, 15:42

Bonjour à tous, je tiens à vous transmettre la vidéo du témoignage de Gloria Polo, une dentiste colombienne ex-féministe pro avortement qui a frolé l' enfer lors d' un comas dépassé (NDE) .Ce témoignage m' a beaucoup touché car il parle aussi de l' amour de Dieu et donne des révélations sur les sacrements.
Vous pouvez cliquer sur le lien: https://www.youtube.com/watch?v=c_MtmXwsJUw
Thy Kingdom come a écrit:
d’hérésie, et cette tourbe d’écrivains sans foi et sans conscience qui, chaque jour, mentent, calomnient, blasphèment sciemment, et dont le démon, père du mensonge, se sert pour perdre les âmes et insulter JESUS-CHRIST.

   Ce sont les orgueilleux, qui, pleins d’eux-mêmes, méprisent les autres et leur jettent impitoyablement la pierre. Hommes durs et sans coeur, ils trouveront, s’ils ne se convertissent au moment de leur mort, un Juge impitoyable, lui aussi.
   Ce sont les égoïstes, les mauvais riches, qui, noyés dans les recherches du luxe et de la sensualité, ne pensent qu’à eux-mêmes, et oublient les pauvres. Témoin le mauvais riche de l’Evangile, duquel DIEU lui-même a dit : « Il fut enseveli dans l’enfer ».

   Ce sont les avares, qui ne songent qu’à amasser des écus, qui oublient JESUS-CHRIST et l’éternité. Ce sont ces hommes d’argent qui, au moyen d’affaires plus que douteuses, au moyen d’injustices accumulées sourdement et de commerces malhonnêtes, au moyen d’achats de biens d’Eglise, font ou ont fait leur fortune, grande ou petite, sur des bases que réprouve la loi de DIEU. Il est écrit d’eux « qu’ils ne posséderont point le royaume des cieux ».
   Ce sont les voluptueux, qui vivent tranquillement, sans remords, dans leurs habitudes impudiques, qui s’abandonnent à toutes leurs passions, n’ont d’autre Dieu que leur ventre, et finissent par ne plus connaître d’autre bonheur que les jouissances animales et les grossiers plaisirs des sens.
   Ce sont les âmes mondaines, frivoles, qui ne pensent qu’à s’amuser, qu’à passer follement le temps, les gens honnêtes selon le monde, qui oublient la prière, le service de DIEU, les sacrements du salut. Ils n’ont aucun souci de la vie chrétienne ; ils ne pensent point à leur âme ; ils vivent en état de péché mortel, et la lampe de leur conscience est éteinte, sans qu’ils s’en inquiètent. Si le Seigneur vient à l’improviste, comme il l’a prédit, ils entendront la terrible réponse qu’il adresse, dans l’Evangile, aux vierges folles : « Je ne vous connais point ». Malheur à l’homme qui n’est point revêtu de la robe nuptiale ! Le souverain Juge ordonnera à ses Anges de saisir, au moment de la mort, « le serviteur inutile », pour le faire jeter, pieds et poings liés, dans l’abîme des ténèbres extérieures, c’est-à-dire dans l’enfer !

   Ceux qui vont en enfer, ce sont les consciences faussées et retorses, qui foulent aux pieds, par de mauvaises confessions et des communions sacrilèges, le Corps et le Sang du Seigneur, « mangeant ainsi et buvant leur propre condamnation », selon la terrible parole de saint Paul. Ce sont les gens qui, abusant des grâces de DIEU, trouvent moyen d’être mauvais dans les milieux les plus sanctifiants ; ce sont les coeurs haineux, qui refusent de pardonner.
   Ce sont enfin les sectaires de la Franc-Maçonnerie et les victimes insensées des sociétés secrètes, qui se vouent, pour ainsi dire, au démon en faisant le serment de vivre et de mourir en dehors de l’Eglise, sans sacrements, sans JESUS-CHRIST et, par conséquent, contre JESUS-CHRIST.

   Je ne dis pas que tous ces pauvres gens-là iront certainement en enfer : je dis qu’ils y vont, c’est-à-dire qu’ils en prennent le chemin. Heureusement pour eux, ils n’y sont point encore arrivés, et j’espère qu’avant la fin du voyage, ils aimeront mieux se convertir humblement que de brûler éternellement.
   Hélas ! le chemin qui conduit à l’enfer est si large, si commode ! il va toujours en descendant, et il suffit de se laisser aller. Notre Sauveur nous dit en toutes lettres : « La voie qui mène à la perdition est large, et il y en a beaucoup qui s’y engagent ! »

   Examinez-vous, lecteur mon ami ; et si, par malheur, vous avez besoin de rebrousser chemin, de grâce, n’hésitez pas, et sortez bravement de la voie de l’enfer tandis qu’il en est temps encore.

Mgr de Ségur – L’Enfer ? (1876)

http://chretienslibres.over-blog.com/article-qui-sont-ceux-qui-prennent-le-chemin-de-l-enfer-114378732.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?    Jeu 18 Fév 2016, 11:31

Thy Kingdom come a écrit:
Ce sont d’abord les hommes qui abusent de l’autorité, dans un ordre quelconque, pour entraîner leurs subordonnés dans le mal, soit par la violence, soit par la séduction. « Un jugement très dur » les attend. Vrais Satans de la terre, c’est à eux que s’adresse, en la personne de leur père, la redoutable parole de l’Ecriture ; « 0 Lucifer, comment es-tu tombé des hauteurs du ciel ? »

   Ce sont tous ceux qui abusent des dons de l’esprit pour détourner du service de DIEU les pauvres gens et pour leur arracher la foi. Ces corrupteurs publics sont les héritiers des pharisiens de l’Evangile, et ils tombent sous cet anathème du Fils de DIEU : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux. Vous-mêmes vous n’y entrez point, et vous empêchez les autres d’y entrer. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous parcourez la terre et les mers pour faire un prosélyte et quand vous l’avez gagné, vous faites de lui un fils de l’enfer, deux fois pire que vous ». – A cette catégorie appartiennent les publicistes impies, les professeurs d’athéisme et d’hérésie, et cette tourbe d’écrivains sans foi et sans conscience qui, chaque jour, mentent, calomnient, blasphèment sciemment, et dont le démon, père du mensonge, se sert pour perdre les âmes et insulter JESUS-CHRIST.

   Ce sont les orgueilleux, qui, pleins d’eux-mêmes, méprisent les autres et leur jettent impitoyablement la pierre. Hommes durs et sans coeur, ils trouveront, s’ils ne se convertissent au moment de leur mort, un Juge impitoyable, lui aussi.
   Ce sont les égoïstes, les mauvais riches, qui, noyés dans les recherches du luxe et de la sensualité, ne pensent qu’à eux-mêmes, et oublient les pauvres. Témoin le mauvais riche de l’Evangile, duquel DIEU lui-même a dit : « Il fut enseveli dans l’enfer ».

   Ce sont les avares, qui ne songent qu’à amasser des écus, qui oublient JESUS-CHRIST et l’éternité. Ce sont ces hommes d’argent qui, au moyen d’affaires plus que douteuses, au moyen d’injustices accumulées sourdement et de commerces malhonnêtes, au moyen d’achats de biens d’Eglise, font ou ont fait leur fortune, grande ou petite, sur des bases que réprouve la loi de DIEU. Il est écrit d’eux « qu’ils ne posséderont point le royaume des cieux ».
   Ce sont les voluptueux, qui vivent tranquillement, sans remords, dans leurs habitudes impudiques, qui s’abandonnent à toutes leurs passions, n’ont d’autre Dieu que leur ventre, et finissent par ne plus connaître d’autre bonheur que les jouissances animales et les grossiers plaisirs des sens.
   Ce sont les âmes mondaines, frivoles, qui ne pensent qu’à s’amuser, qu’à passer follement le temps, les gens honnêtes selon le monde, qui oublient la prière, le service de DIEU, les sacrements du salut. Ils n’ont aucun souci de la vie chrétienne ; ils ne pensent point à leur âme ; ils vivent en état de péché mortel, et la lampe de leur conscience est éteinte, sans qu’ils s’en inquiètent. Si le Seigneur vient à l’improviste, comme il l’a prédit, ils entendront la terrible réponse qu’il adresse, dans l’Evangile, aux vierges folles : « Je ne vous connais point ». Malheur à l’homme qui n’est point revêtu de la robe nuptiale ! Le souverain Juge ordonnera à ses Anges de saisir, au moment de la mort, « le serviteur inutile », pour le faire jeter, pieds et poings liés, dans l’abîme des ténèbres extérieures, c’est-à-dire dans l’enfer !

   Ceux qui vont en enfer, ce sont les consciences faussées et retorses, qui foulent aux pieds, par de mauvaises confessions et des communions sacrilèges, le Corps et le Sang du Seigneur, « mangeant ainsi et buvant leur propre condamnation », selon la terrible parole de saint Paul. Ce sont les gens qui, abusant des grâces de DIEU, trouvent moyen d’être mauvais dans les milieux les plus sanctifiants ; ce sont les coeurs haineux, qui refusent de pardonner.
   Ce sont enfin les sectaires de la Franc-Maçonnerie et les victimes insensées des sociétés secrètes, qui se vouent, pour ainsi dire, au démon en faisant le serment de vivre et de mourir en dehors de l’Eglise, sans sacrements, sans JESUS-CHRIST et, par conséquent, contre JESUS-CHRIST.

   Je ne dis pas que tous ces pauvres gens-là iront certainement en enfer : je dis qu’ils y vont, c’est-à-dire qu’ils en prennent le chemin. Heureusement pour eux, ils n’y sont point encore arrivés, et j’espère qu’avant la fin du voyage, ils aimeront mieux se convertir humblement que de brûler éternellement.
   Hélas ! le chemin qui conduit à l’enfer est si large, si commode ! il va toujours en descendant, et il suffit de se laisser aller. Notre Sauveur nous dit en toutes lettres : « La voie qui mène à la perdition est large, et il y en a beaucoup qui s’y engagent ! »

   Examinez-vous, lecteur mon ami ; et si, par malheur, vous avez besoin de rebrousser chemin, de grâce, n’hésitez pas, et sortez bravement de la voie de l’enfer tandis qu’il en est temps encore.

Mgr de Ségur – L’Enfer ? (1876)

http://chretienslibres.over-blog.com/article-qui-sont-ceux-qui-prennent-le-chemin-de-l-enfer-114378732.html



C'est marrant, votre description de ceux qui prennent le chemin de l'enfer répond en tous points aux catholiques que j'ai le malheur de connaître.
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui sont ceux qui prennent le chemin de l’enfer ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "Nombreux sont ceux qui, se croyant des dieux, pensent ne pas avoir besoin d’autres racines ni d’autres sources qu’eux-mêmes"
» Pour ceux qui prennent des versets hors contexte et sans explications
» Ceux qui ont tout quitté pour suivre Jésus
» Les "pirates" du cinéma sur internet sont aussi les plus gros clients du cinéma.
» Pour ceux qui s'inquiétaient pour les statistiques du bac ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: