DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'alcoolisme aujourd'hui .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
ysov



Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Jeu 15 Mai 2014, 22:33

Oui c'est vrai, mais il y a sans doute moyen de le lui administrer avec un minimum de prudence. Ou bien
la législation doit absolument évoluer pour que ces alcoolos soit enfermés de force et là lui faire le suivi médical incluant ce baclofène.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Jeu 15 Mai 2014, 22:35

ysov a écrit:
Oui c'est vrai, mais il y a sans doute moyen de le lui administrer avec un minimum de prudence. Ou bien
la législation doit absolument évoluer pour que ces alcoolos soit enfermés de force et là lui faire le suivi médical incluant ce baclofène.

hé bé ! enfermer tous les alcooliques bretons !! ça donnerait du boulot !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Jeu 15 Mai 2014, 22:54

Je connais des bretons qui ne sont pas alcoolos. Wink  Mais je parle de l'alcoolo qui boit systématiquement à tous les week-end et qui devient un peu trop rigolo au point d'être obligé de
trouver des moyens pour qu'il se calme, mais je parle de l'alcoolo qui travaille pas, qui fait vivre sa femme dans la misère, et le summum, il bat femme et enfant, casse dans la maison, use de violence
verbale à tout bout de champ. Là le pauvre trou du... tu vas faire un tour chez le doc, de gré ou de force.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Jeu 15 Mai 2014, 23:01

ysov a écrit:
Je connais des bretons qui ne sont pas alcoolos. Wink  Mais je parle de l'alcoolo qui boit systématiquement à tous les week-end et qui devient un peu trop rigolo au point d'être obligé de
trouver des moyens pour qu'il se calme, mais je parle de l'alcoolo qui travaille pas, qui fait vivre sa femme dans la misère, et le summum, il bat femme et enfant, casse dans la maison, use de violence
verbale à tout bout de champ. Là le pauvre trou du... tu vas faire un tour chez le doc, de gré ou de force.

moi aussi, je connais des bretons qui ne sont pas alcooliques, à commencer par mon mari  Very Happy 

mais amener un alcoolique "de gré ou de force" chez le médecin est pratiquement impossible.
J'ai vécu jusqu'à mes 22 ans avec un père alcoolique qui était une véritable furie quand il avait bu, au point oui, de battre maman et de casser. Il a fallu plus d'un fois l'hospitaliser mais ce sont les gendarmes qui le conduisaient à l'hopital. Il en sortait 2 jours plus tard comme un mouton et recommençait !!!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Jeu 15 Mai 2014, 23:15

D'où le pourquoi j'ai dit dans mon message antérieur que la législation doit évoluer, afin que ce soit dans une institution spécialisée pour traiter ce genre de malades et non l'emmener dans un hôpital ordinaire.
Battre est criminel et doit subir le traitement en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Ven 16 Mai 2014, 07:26

Une personne, alcoolique ou non, qui représente un danger pour lui-même ou pour autrui, peut être hospitalisé d'office, et donc maintenu contre son gré à l'hôpital.
Les familles n'osent pas souvent faire cette demande, par peur de représailles. Les médecins le font rarement aussi, refusant cette responsabilité.
Pour les alcooliques, le meilleur moyen, très difficile, reste la persuasion, sinon, la rechute est garantie.
Revenir en haut Aller en bas
bellafago



Masculin Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Ven 16 Mai 2014, 13:30

Bonjour,


l' ivresse de l 'Esprit-Saint ne nuit pas à la santé, ni au portefeuille, bien au contraire, par contre l' alcool détruit et de surcroit ne dure qu' un moment...! mais il est vrai qu' il est plus difficile à "cultiver".
              Quant au principe de toxicité: " Tout est nocif ou nuisible , quand prit en excédant" même l'eau: la torture par l'eau au Moyen-age...!

@+Bertrand.

Pour répondre à Cécile: je connais une personne qui actuellement est hospitalisée, suite à la prise d'un médicament, ( sensé remplacer l' alcool, dont je tairais le nom), qui a associé l'alcool avec ce médicament, résultats des courses, chute violente, fracture du crâne, trépanation, et actuellement retrouve que très progressivement ses fonctions, n'a pas encore recouvré l'usage de la parole et ne peux s'exprimer qu' en serrant une main...Si il n' y a pas de volonté profonde et personnelle, c'est ingérable, même en structure hospitalière, il faut que la personne ait une motivation profonde, là, je pense que la prière des frères a un rôle prépondérant.

je vois que l'on parle du baclofène...je trouve lamentable que certains psychiatres le prescrivent à des personnes qui ont 18 ans " de pratique alcoolique", sachant pertinemment que cette même personne va cumuler sous prétexte de participation d'élaboration au protocole thérapeutique, ce baclofène en doses tout à fait subjectives, ( non respect de l'identité du sujet, age, poids, etc...) et le cumul de cet alcool.
pris en excédant , ces deux composants engendrent un process d'auto-mutilation , par le fait de se lancer la tête contre le sol, avec une perte totale du contrôle de soi, ce à tous les niveaux et des syndrômes de manques respiratoires pouvant aller jusqu'à l'asphyxie et ce dans un laps de temps très court.


Dernière édition par bellafago le Ven 16 Mai 2014, 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Ven 16 Mai 2014, 14:04

C'est le pourquoi on ne doit pas le retourner chez lui, mais le garder quelques temps et le contrôler. C'est lui qui par sa maladie a fait la gaffe d'ajouter l'alcool avec le médicament.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Ven 16 Mai 2014, 21:20

SI cette personne a pris de l'alcool, alors qu'il était sous Baclofène, c'est que celui-ci était inefficace dans son cas, ou qu'on le lui avait imposé. Il faut un minimum de coopération !

Les dosages sont très différents d'une personne à l'autre... Le médecin doit adapter les doses, et le patient, s'y conformer. C'est bien pourquoi, il est impossible de faire prendre ce médoc à l'insu du patient.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Ven 16 Mai 2014, 21:28

A l'insu effectivement. Mais comme sentence étant l'obligation de suivre une cure, avec assistance psychologique, psychiatrique, là la médication aurait son effet. De toute manière on ne peux laisser les lâches continuer à user de violence. Ce sont des malades physiques dû par l'alcool, mais initialement ont une maladie psychologique, à la source de l'alcoolisme. Bien-sûr quand les moyens de persuasion, de dialogue, furent épuisés. Mais après il ne serait plus question de laisser ces malades continuer leurs problèmes,
d'autant plus qu'une multitude sont très égocentriques, au point qu'ils sont convaincus que c'est l'entourage qui est dans l'erreur
non lui-même. Ils sont très centrés sur eux même, sont très ingrats, et nieront jusqu'à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Sam 17 Mai 2014, 06:09

ho que oui Ysov, ce sont les autres dans l'erreur et eux en plus, les alcolos, sont les victimes. Arrive un moment où pour sa santé il faut mettre un peu de distance (à noter que je n'ai pas dit rompre la relation) et là, la diminution de l'attention qu'on leur porte est un crime à leur égard dont il n'auront de cesse d'aller se plaindre partout en vous salissant... (cas vécu), et ce jusqu'à la fin de leur vie. et comme en plus ils sont souvent doué pour avoir la larme à l'oeil et manipuler les troupes (ils ont l'art de repérer les "gentils" qui auront pitié, les gens de caractère, ils ne les fréquentent pas) leur vie entière est une grande comédie. je parle en généralisant, mais c'est juste un cas vécu - je me permets d'élargir car je sais que çà n'a rien d'unique).
Revenir en haut Aller en bas
bellafago



Masculin Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Sam 17 Mai 2014, 14:01

bonjour,



Cette personne a pris du baclofène , qui était efficace, mais a cumulé avec de l' alcool, peut être pour " voir" jusqu'ou il était possible d'aller...résultat des courses...
Des séquelles à vie et j'en passe...Il faut mettre quelquefois non -seulement des distances mais poser une séparation si on ne veut plus servir de faire-valoir, d'alibi, et ne pas y laisser sa peau.

@+Bertrand.


@+Bertrand.
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Sam 17 Mai 2014, 15:02

Bonjour,
Je m'intéresse au stress post traumatique, qui est à l'origine d'addiction
1 l'alcoolisme
2 la drogue dure
3 le sexe.
Pour le 1 deux personnes que j'ai bien connues; les deux sont morts avant 50 ans.
L'un après 3 ans de guerre d'algérie(mort à 47 ans) l'un Daniel D. buvait 20 rhum cassis; et allait aux WC pour se faire vômir , revenait pâle et recommençait à festoyer; ça se terminait mal, bagarre dure.Et une fois accident de la route , cinq dans la R16 à 130 kMh, la voiture a dérapé dans un virage, aucun blessés graves!J'étais dans la voiture et (sentait l'accident venir) C'était un 29 septembre Fête des paras.
Un deuxième cas:
Le fils Haulmes engagé 7 ans dans la Lé..on
Quand il est venu chez nous dans le midi, un matin on lui fait boire de l'eau il a eut une crise de délirium tremens par manque d'alcool .
A Metz il vivait dans un foyer Sonacotra, on l'a invité au resto
- qu'est-ce que tu veux manger lui a dit un copain,
- j'ai pas faim,
- alors tu bois quoi? Pastis
Mort il y a 4ans.
Je pense quelque fois à lui il aurait l'âge de mon fils(trois ans en opex) qui lui est encore vivant malgrés plusieurs accidents de voiture oû il serait peut-être mort! mais la providence en avait décidé autrement.
La suite : trois enfants dont Manon née le 15 Août 2001; dans un bulletin scolaire l'apréciation des profs: merci Manon d'être parmis nous.
Ptrem
PS: les stress post-traumatiques des jeunes , je vais voir avec google.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Sam 17 Mai 2014, 15:12

Rectif: ce n'était pas le fils Haulmes: Francis, qui lui n'était pas alcoolique mais a eut un stress post traumatique quand il a vu sa mère qu'on enterrait, Nicole Haulmes qui , elle, était alcolo au dernier degrés.
Revenir en haut Aller en bas
bellafago



Masculin Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Sam 17 Mai 2014, 16:16

Bonjour,


Un lien qui peut être vous intéressera:  trouble de stress post traumatique.   et, recherche sur Google

@+bertrand
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Sam 17 Mai 2014, 22:09

Je ne m'étonne hélas pas que les musicothérapies modernisées ne figurent pas dans la liste des thérapies du syndrome post-traumatique publiée par Douglas . C'est dommage . Il existe d'excellents thérapeutes par les sons , bien équipés techniquement . Ils sont souvent persécutés par la Faculté .

Mais le plus souvent , le futur patient a trop peur de guérir . Il se retrouverait face à des exigences morales qu'il ne se croit pas capable d'assumer .

Il y a plusieurs exemples de ce type d'appréhension dans l'Evangile .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Dim 18 Mai 2014, 10:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Dim 18 Mai 2014, 03:25

Ayant ete moi meme un fetard invetere , dans le milieu metal/punk/goth etc de surcroit , ce qui n'arrange rien niveau consommation de biere, je pense que la consommation "ludique" est juste un cache-misere.
On n'a pas besoin de se mettre la tete a l'envers pour s'amuser quand on est bien dans ses pompes.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Dim 18 Mai 2014, 03:27

salut

J'entends souvent, aux infos, des histoires de bagarres à la sortie des bars en pleine nuit. Bagarres qui tournent souvent mal...

L'alcool fait perdre la raison quand il est ingurgité en trop grande quantité. drunken
Revenir en haut Aller en bas
bellafago



Masculin Messages : 430
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Dim 18 Mai 2014, 13:53

Bonjour,  

Citation :
Mais le plus souvent , le futur patient a trop peur de guérir . Il se retrouverait face à des exigences morales qu'il ne se croit pas capable d'assumer

Témoignage de Rita GOUDET , qui a subie un an de dépression après sa guérison.


@+Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
http://bertrandbeaufour.com/
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'alcoolisme aujourd'hui .   Dim 18 Mai 2014, 15:41

Mais cela n'est pas étonnant du tout, car ce sont des problèmes psychologique qui sont à la source de l'alcoolisme. Les enfermer pour une cure, ne consiste pas simplement à leur faire gober du baclofène, mais également à des interventions psychiatriques, psychologiques, c'est selon.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'alcoolisme aujourd'hui .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?
» Les Hérésies aujourd'hui
» Pourquoi les gens perdent la foi aujourd'hui ?
» Art pariétal aujourd'hui
» Rien que pour Aujourd'hui.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: