DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Ven 12 Aoû 2011, 17:29

Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison

Roland Hureaux, dans Valeurs actuelles :

Les opposants au mariage homosexuel ont tort de confiner le débat à la sphère morale [Mais le font-ils vraiment ? NDLR]. L’enjeu n’est pas d’abord moral mais intellectuel. Le risque n’est pas l’immoralité, mais la déraison.[...]

La raison, c’est ce qui nous permet d’apercevoir la réalité telle qu’elle est. [...] [L]’homosexualité n’est pas un strict équivalent de l’hétérosexualité. Ne serait-ce que par rapport à la survie du groupe : par définition, une société homosexuelle ne peut dépasser une génération ; elle ne se renouvelle que parce qu’il y a, à côté, une société hétérosexuelle ; l’inverse, quoi qu’on dise, n’est pas vrai – même et surtout si l’on confère aux homosexuels le droit d’adopter. Cela seul suffit à établir une dissymétrie, laquelle, en soi, n’a rien à voir avec une hiérarchie morale.[...]

Au reste, qui peut imaginer qu’une classe politique qui ratifie le mariage homosexuel puisse faire preuve de bon sens dans les autres champs de ses activités ? Que l’on puisse réformer comme il faut l’État ou l’administration locale ? Que l’on puisse gérer la crise économique de manière judicieuse ? Que les décisions de justice soient toutes marquées au coin du bon sens et comprises par le grand public ? Que l’organisation de l’éducation nationale et la pédagogie fassent reculer efficacement l’analphabétisme ?

Comme nous l'indiquons ici, l'immoralité des actes homosexuels est certes un facteur agravant, mais n'est l'essentiel de notre refus d'appeler frauduleusement "mariage" l'union entre deux personnes de même sexe.

Le Salon Beige

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/
Revenir en haut Aller en bas
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Sam 13 Aoû 2011, 01:11

Il faut les laissé faire se qu'ils veulent avec qui ils veulent (les homosexuels) le pacs est l'equivalent du mariage, financierement, mais se qu'il recherche c'est le titre du mariage.

Faut pas non plus blamé les homosexuels par rapport a leur actes meme si sa vous degoute sa doit en rester la.

De toute maniere des qu'il y a revendication sa fou la zut donc le mieu c'est qu'ils restent a leur place et qu'il s'attribue le pacs comme leur mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Sam 13 Aoû 2011, 01:15

A oui et de toute maniere forcé des homosexuel a se reproduire pour la sauvegarde de la race est totalement inutile, vous n'avez qu'a demandé l'autorisation de la polygamie pour remettre a niveau si sa vous gene autant que sa.
Il faut pas exagere les homosexuels et les avortements ne feront pas baisé notre population.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Sam 13 Aoû 2011, 10:37

Nogod a écrit:
A oui et de toute maniere forcé des homosexuel a se reproduire pour la sauvegarde de la race est totalement inutile, vous n'avez qu'a demandé l'autorisation de la polygamie pour remettre a niveau si sa vous gene autant que sa.
Il faut pas exagere les homosexuels et les avortements ne feront pas baisé notre population.
De toute façon, je ne vois pas comment des homosexuels peuvent se reproduire...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Sam 13 Aoû 2011, 12:32

Forcé les homosexuels a se reproduire heterosexuelement...
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Sam 13 Aoû 2011, 12:58

Nogod a écrit:
Forcé les homosexuels a se reproduire heterosexuelement...
Je laisse les autres réagir, car sinon tu vas croire que je m'acharne sur toi (et ce n'est pas le but...)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Sam 13 Aoû 2011, 15:42

Dit se que tu pense on debat et c'est normal, j'ai deja l'habitude qu'on s'acahrne sur se que je dit ici, alors sa ne me changera pas grand chose...
Revenir en haut Aller en bas
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Dim 14 Aoû 2011, 22:47

On voit de plus en plus de jeunes papas porter leur nouveau né sur le ventre, dans une écharpe.Parfois même, ça fait un drôle d'effet, ils sont si fiers de porter leur bébé qu'ils le caressent et on dirait qu'ils sont "enceints" .( pauvres bébé serré sur un corps osseux et sans rondeurs) Rappelons que cette méthode de portage a été de tout temps pratiqué par les femmes pour que le nouveau-né reste blotti contre le ventre maternel, dans sa chaleur, son odeur rassurante qu'il vient tout juste de quitter en naissant.
De là ma question: pourquoi les hommes se féminisent ils à ce point ? pensent ils que leur corps peut remplacer celui de la maman?Et de là, mon autre réflexion: le mariage n a de sens que de fonder une famille, pourquoi dès lors le mariage homosexuel?Les hommes , dans leur féminisation, ne sont ils pas persuadés de pouvoir remplacer une mère auprès d'un enfant adopté? ce qui est IMPOSSIBLE.
Idem pour deux femmes, elles ne peuvent assumer le rôle et l'importance d'un père dans l'évolution d'un enfant.
mais cela tout le monde l'oublie, on est tellement certains de faire mieux que les autres, de réussir, de changer le monde, même si on envoie aux oubliettes toutes les évidences que nous a appris l'histoire de l'humanité.Pauvre monde.Pauvres de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Dim 14 Aoû 2011, 23:24

Les hommes se feminisent car les femmes se masculinisent, la cause est que nous avons donner des droits au femmes et que les femmes sont appelé a etre au meme niveau que les hommes, la parité entre les sexes.
De plus avec les mouvement feministe cela ne s'arrangera pas, c'est presque si les femmes dans ces mouvement veulent rabaisser les hommes et le pire c'est que sa marche de plus en plus.

Je ne saurai en aucun cas expliquer se phenomene qui est relativement compliqué mais sans etre sexiste je vois que l'origine de se changement est le droit aux femmes d'etre l'egal des hommes et les medias qui diffusent d'une part les feministe et de l'autre la gay pride, on autorise sa pour la tolerence universelle alors que dans ces mouvement il y a presque de la haine surtout chez les feministe. De plus en faire la promotion renforce les extremes.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Dim 14 Aoû 2011, 23:38

Que les femmes soient des femmes et les hommes des hommes, comme Dieu les a faits (Gen 1, 27).
Revenir en haut Aller en bas
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Dim 14 Aoû 2011, 23:49

Ouais mais sa plait pas au femmes, elle veulent le pouvoir qu'elles n'ont jamais eu dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Dim 14 Aoû 2011, 23:58

Je suis bien content de te voir discuter ici et là, Nogod. cheers
Au fait,tu fais moins de fautes d’orthographes...tu te relis ?
Revenir en haut Aller en bas
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Lun 15 Aoû 2011, 00:44

Non je ne me relit pas j'ecrit comme j'écrit et comme cela me viens a l'esprit, ceci manque de rigueur mais tant que cela est comprehensible sa ne pose pas de probleme.

La il y a apparemment 4 faute et 4 faute d'accent donc je ne trouve pas que cela soit un probleme.

Et sinon je n'ai aucun probleme a m'investir dans une discutions en proposant mes propres "vues". Je m'interesse a tout tant que sa m'instruit et que sa developpe ma culture general et aussi exprimer ma philoshie pour en voir les bon point (et les mauvais) et les developpement.
Plus je discute plus je vais chercher loin et l'inspiration viens au fur et a mesure, sa contribue a une stimulation et donc j'evolue.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Lun 15 Aoû 2011, 00:59

Nogod a écrit:
Ouais mais sa plait pas au femmes, elle veulent le pouvoir qu'elles n'ont jamais eu dans l'histoire.

Publiquement . Mais secrètement , elles l'ont toujours eu .
Comme le disait l'humoriste sexiste ( aujourd'hui dépassé ) : " La nature a donné tellement de pouvoir à la femme qu'heureusement , la loi ne lui en laisse pas beaucoup . " .

Les féministes souhaitent maintenant que ce pouvoir soit reconnu publiquement .
Pourquoi pas , après tout ?

Mais cette volonté de reconnaissance peut dégénérer en recherche d'hégémonie ( " l'antique dragon " ) . A quoi servirait la mise à mal de la tyrannie masculine , si c'est pour imposer une nouvelle tyrannie , féminine cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Lun 15 Aoû 2011, 09:30

Nogod a écrit:
Ouais mais sa plait pas au femmes, elle veulent le pouvoir qu'elles n'ont jamais eu dans l'histoire.
Les féministes le veulent... et l'ont fait croire aux autres.
Mais quand on a fait une école d'ingé et qu'on croise les femmes cadres, la plupart se posent toujours la même question :
"Et comment peut-on allier vie personnelle et vie professionnelle".

Le hic, c'est que cet aspect de la vie de ces femmes n'est absolument pas pris en considération.
Et elle traduise ça de la façon suivante :
"Je fais ma carrière, et j'aurais des enfants ensuite, car les deux ne sont pas conciliables".

Les deux sont-ils conciliables ?
Tant que la vie active des femmes sera une copie confirme de la vie active des hommes, elles ne le pourront pas.

Aujourd'hui, on n'a pas encore trouvé un mode de fonctionnement qui puisse convenir à une femme cadre à la fois dans sa vie personnelle et sa professionnelle... Donc on ne sait pas quoi leur répondre...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Lun 15 Aoû 2011, 09:36

Nogod a écrit:
La il y a apparemment 4 faute et 4 faute d'accent donc je ne trouve pas que cela soit un probleme.
Euh si c'est un problème. Pas grave j'en conviens, mais quand il y a 4 fautes, c'est qu'on peut en faire moins...
Et c'est mieux pour se faire comprendre d'une part, et de deux, pour se donner du crédit !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Passante



Féminin Messages : 230
Inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Mar 16 Aoû 2011, 11:27

alouette a écrit:
On voit de plus en plus de jeunes papas porter leur nouveau né sur le ventre, dans une écharpe.Parfois même, ça fait un drôle d'effet, ils sont si fiers de porter leur bébé qu'ils le caressent et on dirait qu'ils sont "enceints" .( pauvres bébé serré sur un corps osseux et sans rondeurs) Rappelons que cette méthode de portage a été de tout temps pratiqué par les femmes pour que le nouveau-né reste blotti contre le ventre maternel, dans sa chaleur, son odeur rassurante qu'il vient tout juste de quitter en naissant.
De là ma question: pourquoi les hommes se féminisent ils à ce point ? pensent ils que leur corps peut remplacer celui de la maman?Et de là, mon autre réflexion: le mariage n a de sens que de fonder une famille, pourquoi dès lors le mariage homosexuel?Les hommes , dans leur féminisation, ne sont ils pas persuadés de pouvoir remplacer une mère auprès d'un enfant adopté? ce qui est IMPOSSIBLE.
Idem pour deux femmes, elles ne peuvent assumer le rôle et l'importance d'un père dans l'évolution d'un enfant.
mais cela tout le monde l'oublie, on est tellement certains de faire mieux que les autres, de réussir, de changer le monde, même si on envoie aux oubliettes toutes les évidences que nous a appris l'histoire de l'humanité.Pauvre monde.Pauvres de nous.

Bonjour Alouette.

Je suis bien d'accord avec vous. Il y a une volonté, de la part de ceux qui nous dirigent, de gommer par la force les différences entre les hommes et les femmes.

J'avais évoqué par ailleurs ce projet fou d'obliger les mères à partager leur congé de maternité avec le père de l'enfant. Le résultat serait que les jeunes mères n'auraient plus que cinq semaines (au lieu de dix) pour s'occuper de leur nouveau-né (et accessoirement, cinq semaines seulement pour se remettre des fatigues de la grossesse et de l'accouchement avant de reprendre le boulot...). De plus, cela limiterait également la période d'allaitement maternel à cinq semaines, ce qui est bien peu.

Quand on voit la tristesse de la plupart des jeunes mamans à leur retour de congé de maternité, leur détresse à l'idée de se trouver séparées de leur bébé, je trouve ce projet d'une violence inouïe. Non seulement pour la mère, mais également pour le bébé. Séparer prématurément un bébé de sa mère, c'est très grave.

Quant à forcer les hommes à s'occuper d'un nouveau-né à plein temps... J'ai posé la question autour de moi, et les réactions masculines, pour la plupart, n'étaient guère enthousiastes.

Tous ces projets sont contre nature, car ce sont bien les femmes qui portent les enfants et les mettent au monde, et cela n'est pas anodin, contrairement à ce que tous ces apprentis sorciers voudraient nous faire croire.

J'ai bien peur que la prochaine étape de cette folie, ce sera de faire grandir les bébés dans des utérus artificiels. J'avais lu un article en ce sens il y a quelques années. Je crois que c'était du professeur Debré, et il avait l'air de trouver cela très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Mar 16 Aoû 2011, 21:22

Passante a écrit:

Bonjour Alouette.
Je suis bien d'accord avec vous. Il y a une volonté, de la part de ceux qui nous dirigent, de gommer par la force les différences entre les hommes et les femmes.
J'avais évoqué par ailleurs ce projet fou d'obliger les mères à partager leur congé de maternité avec le père de l'enfant. Le résultat serait que les jeunes mères n'auraient plus que cinq semaines (au lieu de dix) pour s'occuper de leur nouveau-né (et accessoirement, cinq semaines seulement pour se remettre des fatigues de la grossesse et de l'accouchement avant de reprendre le boulot...). De plus, cela limiterait également la période d'allaitement maternel à cinq semaines, ce qui est bien peu.
Quand on voit la tristesse de la plupart des jeunes mamans à leur retour de congé de maternité, leur détresse à l'idée de se trouver séparées de leur bébé, je trouve ce projet d'une violence inouïe. Non seulement pour la mère, mais également pour le bébé. Séparer prématurément un bébé de sa mère, c'est très grave.
Quant à forcer les hommes à s'occuper d'un nouveau-né à plein temps... J'ai posé la question autour de moi, et les réactions masculines, pour la plupart, n'étaient guère enthousiastes.
Tous ces projets sont contre nature, car ce sont bien les femmes qui portent les enfants et les mettent au monde, et cela n'est pas anodin, contrairement à ce que tous ces apprentis sorciers voudraient nous faire croire.
J'ai bien peur que la prochaine étape de cette folie, ce sera de faire grandir les bébés dans des utérus artificiels. J'avais lu un article en ce sens il y a quelques années. Je crois que c'était du professeur Debré, et il avait l'air de trouver cela très bien...
Et pourquoi ne pas tenter l'inverse : que nos femmes essaient de nous ressembler. Quand je verrai une femme "déménageuse", j'applaudirai des deux mains ! Est-ce à dire que nos conjointes ne font rien ? Que nenni ! Elles en font mille fois plus que nous, mais dans un domaine qui leur sied mieux : l'organisation. Elles se trompent parfois, mais, au bout de 12 déménagements, j'ai la délicieuse impression que, dans ce domaine, elles nous sont infiniment supérieures. Les seuls points d'achoppement concernent la déco : j'aime le dépouillement, pas ma moitié, hélas pour moi ! Une sorte de quadrature du cercle en quelque sorte, mais, comme dirait mes enfants : "même pas grave" !
Revenir en haut Aller en bas
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Mar 16 Aoû 2011, 23:42

Cher Poisson
ne trouvez vous pas que les femmes en ont assez fait pour essayer de ressembler aux hommes? Voyez les carrières de ces dames dans des domaines dits "masculins", et les doubles journées qu'elles doivent souvent assumer en contre partie!
Mais je vois que vous ironisez gentiment, car au fond c'est quand même chouette une femme qui organise et décore la nouvelle maison!Et je sens votre admiration pour ces qualités. J'apprécie les hommes qui respectent ces différences.
Bonne installation dans votre nouvelle maison! sunny Que du bonheur!
Revenir en haut Aller en bas
eezamail



Messages : 7
Inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Mer 17 Aoû 2011, 00:12

Il semblerait qu'on se soit un peu éloignés du coeur du sujet en digressant confortablement sur la différence entre homme et femmes.

Quel est le problème posé par la question initiale?
Que des humains aillent selon des voies proscrites par Deutéronome ?

La question par où il faut commencer, selon moi, est de statuer sur cette incertitude : l"homosexuel est-il coupable ou victime ? Est-il libre de son choix?
Etre homosexuel ressort-ils de la même problématique que d'être alcoolique ? Ou plutôt de celle du gaucher contrarié ?

J'ai entendu des chrétiens dire que c'est une maladie (voir une anomalie de la nature, du style : une nature de femme dans un corps d'homme *...), dont il ne faut pas rendre les homosexuels coupables. C'est la société qui devrait donner des outils aux parents pour déceler cette déviance assez tôt, et la redresser au moment où la sexualité se développe chez l'adolescent.
Allons plus loin. Si un jour on découvre un gène de l'homosexuel, que fera-t-on avec Deutéronome ?

Que pensez-vous de ces bases de réflexions ?



* La science reste curieusement silencieuse sur ce sujet d'étude, non ?
A ce propos, il est amusant de voir que Genèse dit que la femme est extraite de l'homme, et que la science dit que l'embryogenèse révèle le contraire, à savoir que tous les bébés naissent filles, sauf changement en cours de grossesse causé par la présence d'un gêne.
Et s'il y avait cafouillage, à un moment? Une âme de fille dans ce qui devient un garçon ?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison   Mer 17 Aoû 2011, 10:18

eezamail a écrit:
J'ai entendu des chrétiens dire que c'est une maladie (voir une anomalie de la nature, du style : une nature de femme dans un corps d'homme *...), dont il ne faut pas rendre les homosexuels coupables. C'est la société qui devrait donner des outils aux parents pour déceler cette déviance assez tôt, et la redresser au moment où la sexualité se développe chez l'adolescent.
Allons plus loin. Si un jour on découvre un gène de l'homosexuel, que fera-t-on avec Deutéronome ?
Personnellement :
1. Je crois que c'est une maladie, et une déviance, d'une sexualité encore adolescente qui n'arrive plus à devenir adulte.
Je ne peux pas l'affirmer à 100% d'autant qu'on explique souvent que les origines de l'homosexualité n'ont rien à voir quand il s'agit d'hommes ou de femmes.
Mais cela n'a rien de quelque chose d'originel. Par contre, il doit y avoir certaine personne, à la sensibilité plus fragile ou exacerbée, plus à même de le devenir.
2. Alors le gène de l'homosexualité, on va le chercher longtemps. Je n'y crois pas une seule seconde. On peut semer profondément le trouble chez quelqu'un "d'hétérosexuel" (quel beau mot !) rien qu'en lui faisant vivre une expérience homosexuelle. Alors les gênes... ont le dos large.

Les homosexuels coupables sont ceux qui nient un certain mal-être, veulent nous faire croire que tout va bien chez eux, et que l'homosexualité est quelque chose de normal.
Quoiqu'ils disent, ils ont toujours besoin des "hétérosexuels" pour se définir eux-mêmes... Et ils nous envient drolement.

Bref, s'ils étaient si bien dans leur peau, si peu malades, ils ne seraient pas à réclamer le mariage, l'adoption et "l'égalité suivant l'orientation sexuelle" parce que rien n'empêche à ce jour des homos de faire leur petites affaires dans leurs coins, sans nous les faire partager...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
 
Le "mariage" homosexuel et l'abdication de la raison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi se marier à l''Eglise ?
» Mariage d'amour ou mariage de raison?
» Nullité de mariage
» mariage de raisons??+une petite question:)
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: