DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La génération défroquée et l'église francophone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christianK



Masculin Messages : 941
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: La génération défroquée et l'église francophone   Ven 29 Avr 2011, 17:54

On sait que Gaillot (né 1935, comme F. Charles, auteure de la génération défroquée né la même année, mariste défroqué) occupa des postes importants dans le domaine de la formation du clergé (!!!) avant d'être évêque (nommé sous forte influence locale sans doute).

Je mets ci-bas une discussion sur les pathologies liturgiques des ans 70. Il faudrait en effet savoir qui au sein des instances liturgiques francaises des ans 70 était responsable des traductions criminelles et manipulatrices (Gélineau, s.j. ou autres?) , pour ensuite vérifier quels autres postes ou influences ces gens ont pu avoir par la suite, pour tester la contamination. Car traduire aeterna damnatione par damnation tout court discrédite complètement les auteurs. Faut voir ou ces types sont allés après, comme dans un polar, et quels liens ils avaient avec la génération défroquée.

-----------------------

...Autre exemple, à la prière eucharistique 1 (Canon romain, celui de la tridentine) du novus ordo:



Hanc igitur oblationem servitutis nostrae, sed et cunctae familiae tuae, quaesumus, Domine, ut placatus accipias: diesque nostros in tua pace disponas, atque ab aeterna damnatione nos eripi et in electorum tuorum iubeas grege numerari.


Father, accept this offering from your whole family. Grant us your peace in this life, save us from final damnation, and count us among those you have chosen.



Voici l’offrande que nous présentons devant toi, nous, tes serviteurs, et ta famille entière : dans ta bienveillance, accepte-la. Assure toi-même la paix de notre vie, arrache-nous à la damnation et reçois-nous parmi tes élus

Accetta con benevolenza, o Signore, l'offerta che ti presentiamo noi tuoi ministri e tutta la tua famiglia: disponi nella tua pace i nostri giorni, salvaci dalla dannazione eterna, e accoglici nel gregge degli eletti

„Nimm gnädig an, o Gott, dieses Opfer deiner Diener und deiner ganzen Gemeinde; ordne unsere Tage in deinem Frieden, rette uns vor dem ewigen Verderben und nimm uns auf in die Schar deiner Erwählten" (MR, Römisches Hochgebet 8.

Acepta, Señor, en tu bondad, esta ofrenda de tus siervos y de toda tu familia santa, ordena en tu paz nuestros días, líbranos de la condenación eterna y cuéntanos entre tus elegidos (MR Canon Romano 8



Pourquoi diable aeterna damnatione n'a-t-il pas été traduit dans la version francaise? Pourquoi la censure de "éternelle", et damnation est-il sans l'adjectif? On ne peut croire que les francais étaient incompétents donc c'était volontaire, cette non-traduction présentée comme une traduction.
Même fantaisie chez les anglos qui disent "final" plutot que "eternal".
Les espagnols, les allemands, les italiens ont traduit exactement.


Pourquoi l'admirateur de la réforme ne parle-t-il jamais de ces défauts, et surtout de leur cause? Là est la question qui devrait susciter une grande suspicion.
L'idée n'est pas que les autorités liturgiques commirent un délit ou un crime canonique, mais en tout cas une bizarrerie suspecte. D'ailleurs leur traduction fut approuvée par... les superviseurs curiaux de la liturgie sous Paul VI, i.e. sous la direction de Mgr Bugnini, le principal élaborateur du nous ordo. Donc on restait dans la légalité.

Est-il besoin d'être extrémiste pour estimer que des non-traductions présentées comme traductions sentent mauvais?
Cependant même ce point est secondaire. Le point principal c'est que les admirateurs de la réforme ne sentent pas que cela sent mauvais, ou veulent carrément éviter le sujet (omission). Cette inconscience, ou plus précisément cette inconscience de l'inconscience de l'importance de ces choses constitue la véritable énigme.
Par exemple, comme simple hypothèse, ne sent-on pas la petite relizion cucu derrière la censure de "éternelle" au mot damnation? (un peu l'équivalent de l'idée ridiculement infantile de Balthasar - un très grand esprit d'ailleurs - sur un enfer existant mais vide - plus cucu que ca tu meurs, bien que ce ne soit pas formellement hérétique).


--------------------------------


LA DECUCULISATION EST COMMENCEE!

Les traductions négligentes, tendencieuses ou mal faites des ans 70, faites dans une atmosphère favorisant les pathologies sont en train d`etre refaites! On aura une vraie traduction, moins manipulable, du novus ordo: e.g. aeterna damnatione de la prière euch.1 devient eternal damnation, au lieu de final damnation (anglais). I shall be healed devient my soul shall be healed (pour sanabitur anima mea). L'ame est de retour, conformément au latin.
L'absence de vraie traduction, ce n`était pas innocent... Si ca penchait toutours du même bord...
D'ou renaissance de la tridentine. Sans compter le grégorien, exigé par le concile.

EG:



Father, accept this offering fromyour whole family. Grant us your peace in this life, save us fromfinal damnation, and count usamong those you have chosen. [Through Christ our Lord. Amen.]

Deviendra en 2011:

Therefore, Lord, we pray: graciously accept this oblation of our service, that of your whole family; order our days in your peace, and command that we be delivered from eternal damnationand counted among the flock ofthose you have chosen. (Through Christ our Lord. Amen.)

http://www.usccb.org/romanmissal/samples-people.shtml

PS. les francais ont 2 ans de retard...
------------------------------------------------------

2 ans de retard sur les anglos.
On trouve sur wiki:
``2001 (20 mars): instruction Liturgiam authenticam de la congrégation du culte divin, demandant aux conférences épiscopales la révision complète des traductions en langue vernaculaire, qui devront «traduire fidèlement» le texte latin; le Saint-Siège devra être associé de manière plus étroite à la préparation de ces textes. La diversité des cultures concernées par certaines langues, comme le français et l'anglais, n'a pas permis de respecter le délai de deux ans imparti par l'instruction. À ce jour, le missel en français, comme dans de nombreuses langues, est donc encore celui de la 2e édition typique.
2002: publication de la troisième édition typique latine``.

Donc 9 ans n`ont pas été suffisants pour traduire un missel en francais!
Mon impression personnelle est que ca sent mauvais.
Mais c`est bon pour la tridentine: on évite les risques.

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La génération défroquée et l'église francophone   Ven 29 Avr 2011, 21:06

christianK a écrit:
On sait que Gaillot (né 1935, comme F. Charles, auteure de la génération défroquée né la même année, mariste défroqué) occupa des postes importants dans le domaine de la formation du clergé (!!!) avant d'être évêque (nommé sous forte influence locale sans doute).

Je mets ci-bas une discussion sur les pathologies liturgiques des ans 70. Il faudrait en effet savoir qui au sein des instances liturgiques francaises des ans 70 était responsable des traductions criminelles et manipulatrices (Gélineau, s.j. ou autres?) , pour ensuite vérifier quels autres postes ou influences ces gens ont pu avoir par la suite, pour tester la contamination. Car traduire aeterna damnatione par damnation tout court discrédite complètement les auteurs. Faut voir ou ces types sont allés après, comme dans un polar, et quels liens ils avaient avec la génération défroquée.

-----------------------

...Autre exemple, à la prière eucharistique 1 (Canon romain, celui de la tridentine) du novus ordo:



Hanc igitur oblationem servitutis nostrae, sed et cunctae familiae tuae, quaesumus, Domine, ut placatus accipias: diesque nostros in tua pace disponas, atque ab aeterna damnatione nos eripi et in electorum tuorum iubeas grege numerari.


Father, accept this offering from your whole family. Grant us your peace in this life, save us from final damnation, and count us among those you have chosen.



Voici l’offrande que nous présentons devant toi, nous, tes serviteurs, et ta famille entière : dans ta bienveillance, accepte-la. Assure toi-même la paix de notre vie, arrache-nous à la damnation et reçois-nous parmi tes élus

Accetta con benevolenza, o Signore, l'offerta che ti presentiamo noi tuoi ministri e tutta la tua famiglia: disponi nella tua pace i nostri giorni, salvaci dalla dannazione eterna, e accoglici nel gregge degli eletti

„Nimm gnädig an, o Gott, dieses Opfer deiner Diener und deiner ganzen Gemeinde; ordne unsere Tage in deinem Frieden, rette uns vor dem ewigen Verderben und nimm uns auf in die Schar deiner Erwählten" (MR, Römisches Hochgebet 8.

Acepta, Señor, en tu bondad, esta ofrenda de tus siervos y de toda tu familia santa, ordena en tu paz nuestros días, líbranos de la condenación eterna y cuéntanos entre tus elegidos (MR Canon Romano 8



Pourquoi diable aeterna damnatione n'a-t-il pas été traduit dans la version francaise? Pourquoi la censure de "éternelle", et damnation est-il sans l'adjectif? On ne peut croire que les francais étaient incompétents donc c'était volontaire, cette non-traduction présentée comme une traduction.
Même fantaisie chez les anglos qui disent "final" plutot que "eternal".
Les espagnols, les allemands, les italiens ont traduit exactement.


Pourquoi l'admirateur de la réforme ne parle-t-il jamais de ces défauts, et surtout de leur cause? Là est la question qui devrait susciter une grande suspicion.
L'idée n'est pas que les autorités liturgiques commirent un délit ou un crime canonique, mais en tout cas une bizarrerie suspecte. D'ailleurs leur traduction fut approuvée par... les superviseurs curiaux de la liturgie sous Paul VI, i.e. sous la direction de Mgr Bugnini, le principal élaborateur du nous ordo. Donc on restait dans la légalité.

Est-il besoin d'être extrémiste pour estimer que des non-traductions présentées comme traductions sentent mauvais?
Cependant même ce point est secondaire. Le point principal c'est que les admirateurs de la réforme ne sentent pas que cela sent mauvais, ou veulent carrément éviter le sujet (omission). Cette inconscience, ou plus précisément cette inconscience de l'inconscience de l'importance de ces choses constitue la véritable énigme.
Par exemple, comme simple hypothèse, ne sent-on pas la petite relizion cucu derrière la censure de "éternelle" au mot damnation? (un peu l'équivalent de l'idée ridiculement infantile de Balthasar - un très grand esprit d'ailleurs - sur un enfer existant mais vide - plus cucu que ca tu meurs, bien que ce ne soit pas formellement hérétique).


--------------------------------


LA DECUCULISATION EST COMMENCEE!

Les traductions négligentes, tendencieuses ou mal faites des ans 70, faites dans une atmosphère favorisant les pathologies sont en train d`etre refaites! On aura une vraie traduction, moins manipulable, du novus ordo: e.g. aeterna damnatione de la prière euch.1 devient eternal damnation, au lieu de final damnation (anglais). I shall be healed devient my soul shall be healed (pour sanabitur anima mea). L'ame est de retour, conformément au latin.
L'absence de vraie traduction, ce n`était pas innocent... Si ca penchait toutours du même bord...
D'ou renaissance de la tridentine. Sans compter le grégorien, exigé par le concile.

EG:



Father, accept this offering fromyour whole family. Grant us your peace in this life, save us fromfinal damnation, and count usamong those you have chosen. [Through Christ our Lord. Amen.]

Deviendra en 2011:

Therefore, Lord, we pray: graciously accept this oblation of our service, that of your whole family; order our days in your peace, and command that we be delivered from eternal damnationand counted among the flock ofthose you have chosen. (Through Christ our Lord. Amen.)

http://www.usccb.org/romanmissal/samples-people.shtml

PS. les francais ont 2 ans de retard...
------------------------------------------------------

2 ans de retard sur les anglos.
On trouve sur wiki:
``2001 (20 mars): instruction Liturgiam authenticam de la congrégation du culte divin, demandant aux conférences épiscopales la révision complète des traductions en langue vernaculaire, qui devront «traduire fidèlement» le texte latin; le Saint-Siège devra être associé de manière plus étroite à la préparation de ces textes. La diversité des cultures concernées par certaines langues, comme le français et l'anglais, n'a pas permis de respecter le délai de deux ans imparti par l'instruction. À ce jour, le missel en français, comme dans de nombreuses langues, est donc encore celui de la 2e édition typique.
2002: publication de la troisième édition typique latine``.

Donc 9 ans n`ont pas été suffisants pour traduire un missel en francais!
Mon impression personnelle est que ca sent mauvais.
Mais c`est bon pour la tridentine: on évite les risques.

Excuse mi cher cousin, mais je suis réfractaire à tout ce qui est "rosbeef". Traduction siou pli...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La génération défroquée et l'église francophone   Sam 07 Mai 2011, 06:27

christianK , pas plus que vous ou moi , n'est habilité à rédiger la traduction officielle du Canon , cher Loup écossais . Encore moins , d'une langue vernaculaire à l'autre .

Merci à christianK pour l'anecdote de la mauvaise traduction mais il ne faudrait quand même pas en faire un trop grand drame ou passer le réveillon là-dessus , me semble-t-il .
Aucune erreur théologique ne semble avoir été commise .
Revenir en haut Aller en bas
 
La génération défroquée et l'église francophone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération Lune
» Chapelet de la libération ! Apporte de nombreuses guérisons et libérations.
» Compassion vs Commisération ?
» besoin de conseils: opération dent de sagesse
» Opération du plais quand ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: