DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyLun 08 Oct 2018, 13:34

"On ne veut pas voir" en France les effets des pesticides sur la santé, a accusé ce lundi 8 octobre Yannick Jadot, tête de liste d'EELV pour les européennes, qui réclame la création d'un registre national sur les cas de malformations.

Des cas de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans trois endroits de France ont alerté les autorités sanitaires ces dernières années mais aucune cause, y compris environnementale, n'a pu être mise en évidence par les enquêtes de l'agence sanitaire Santé publique France publiées jeudi.

Toutes les familles qui ont été touchées par ces malformations vivent à côté des champs de maïs et des champs de tournesol

"Je suis absolument scandalisé par cette affaire", a dénoncé le député européen ce lundi sur RTL. "Ce qu'on ne veut pas voir aujourd'hui, c'est qu'il est très probable que ces malformations soient liées aux pesticides, toutes les familles qui ont été touchées par ces malformations vivent à côté des champs de maïs et des champs de tournesol", a assuré l'ancien candidat à la présidentielle de 2017.

"Il y a un faisceau aujourd'hui de présomptions qui nous dit que ce sont les pesticides qui sont à l'origine de ces malformations", a-t-il ajouté. "On enlève les moyens des associations qui font le registre des malformations, l'association qui fait ce registre en Rhône-Alpes vit chaque année avec 200 000 euros, la Région vient de supprimer 100 000 euros, on veut casser le thermomètre parce qu'on ne veut pas voir, on ne veut pas savoir", a accusé M. Jadot.

On ne veut pas faire les études épidémiologiques autour des incinérateurs, autour des centrales nucléaires, on ne veut pas savoir

"On n'a jamais voulu savoir en France, on ne veut pas faire les études épidémiologiques autour des incinérateurs, autour des centrales nucléaires, on ne veut pas le faire sur les pesticides, parce qu'encore une fois, on ne veut pas savoir", a-t-il insisté.

Les cas groupés étudiés par Santé publique France ont été observés dans l'Ain (7 naissances entre 2009 et 2014), en Loire Atlantique (3 naissances entre 2007 et 2008) et en Bretagne (4 naissances entre 2011 et 2013), à chaque fois dans un périmètre restreint. Ils ont suscité des inquiétudes dans les zones concernées.

Pour mieux repérer les malformations congénitales, Santé publique France souhaite créer une fédération nationale des six registres (Bretagne, Paris, Antilles, Réunion et deux en Auvergne-Rhône-Alpes dont le Remera - Registre des Malformations en Rhône-Alpes) pour disposer d'une base de données commune.

Source Midi Libre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyLun 08 Oct 2018, 13:36

Des naissances de bébés sans bras ou sans main concentrées dans le même village, ça n'est pas courant. Alors quand la fréquence se multiplie, ça ne peut pas être le fruit du hasard. Un rapport de Santé publique France doit être rendu ce jeudi 4 octobre pour expliquer les possibles causes.

Scandale sanitaire, pesticides... Un rapport sera rendu public ce jeudi 4 octobre sur ce phénomène pour le moment bien mystérieux de bébés qui naissent avec une malformation.

Des cas concentrés dans trois communes

En France, plusieurs cas d'agénésie des membres supérieurs (comprendre malformation et non développement des bras ou des mains) ont été recensés dans trois communes : dans l'Ain autour du village de Druillat, sept enfants, en Loire-Atlantique, à Mouzeil, trois et dans le Morbihan, quatre cas ont été identifiés toujours dans le même village : Guidel.

Un mystère car l'origine reste inconnue

C'est l'émission L'oeil du 20 heures de France 2 qui s’est penché sur un rapport médical troublant qui a mis sur le devant de la scène ce problème dont personne n'est en mesure d'expliquer les causes.

"Ce ne peut pas être le hasard"

Une mère concernée a décidé de témoigner. Elle s'est confiée à nos confrères de France 3 Aquitaine. Isabelle a mis au monde une petite fille en 2012. Cette dernière naît sans main gauche. "J'ai beaucoup pleuré, ça a été un choc", explique à l'époque la maman également médecin de profession.

Mais lorsque elle s'aperçoit qu'une autre petite fille est atteinte de la même malformation, puis un petit garçon elle se dit que cela ne peut pas être le hasard. Alors au quatrième... "Là, j'ai été bouleversée"...

Une enquête a été diligentée mais depuis 2016, les familles n'ont aucune informations sur l'avancée de l'enquête.

Des veaux aussi touchés par des malformations

Lors d'une enquête, la Remera, le registre des malformations congénitales de Rhône-Alpes a également souligné des malformations chez les veaux. Ces animaux sont nés sans côtes ou sans queue. Ce qui pourrait tendre les recherches vers des substances agricoles ou des produits vétérinaires. Mais pour l'heure, l'origine de toutes ces malformations restent inconnues.

Son bébé naît avec un bras atrophié une femme porte plainte

Une femme qui a découvert à la naissance de son bébé, près de Marseille, que ce dernier n'avait pas d'avant-bras droit attaque en justice la clinique et le gynécologue qui avaient réalisé ses échographies de grossesse, a annoncé son avocat.
Le tribunal de grande instance de Marseille a désigné deux experts en procédure de référé. "Ma cliente, qui accouchait de son premier enfant à 26 ans, a constaté avec stupeur que son enfant est né sans avant-bras droit et sans main droite", a expliqué Me Michaël Drahi, avocat des parents de l'enfant malformé, né en novembre 2016.

La jeune femme, qui était suivie dans une clinique de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), avait pourtant réalisé les échographies trimestrielles recommandées. "Dans les comptes-rendus échographiques des 1er et 2ème trimestres, réalisés par le même médecin, il était écrit que les quatre membres étaient visibles dans leur intégralité", assure Me Drahi. "Le gynécologue n'est pas responsable de la malformation, et une échographie n'est pas une assurance anti-malformation", a rappelé Israël Nisand, président du Collège national des gynécologues et obstétriciens (CNGOF). "Il faut attendre l'expertise médicale, car la maladie des brides amniotiques, par exemple, peut faire disparaître un membre lors du troisième trimestre de grossesse", a-t-il ajouté. Au 3ème trimestre, de surcroît, le bébé n'apparait pas dans son ensemble à l'échographie, du fait de sa grande taille. D'après le CNGOF, "c'est sur les membres que l'échographie est la moins pertinente, il peut y avoir des erreurs".

Source Midi Libre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyLun 08 Oct 2018, 13:42

93% des réserves d'eau potable françaises sont polluées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyLun 08 Oct 2018, 14:59

C'est sur que les citations de yannick jadot sont des données scientifiques incontestables

No No No No No No
Revenir en haut Aller en bas
mario-F._L.

mario-F._L.


Masculin Messages : 956
Inscription : 31/05/2013

Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyMar 09 Oct 2018, 05:28

saint Zibou a écrit:
93% des réserves d'eau potable françaises sont polluées.



J'ai toujours bu l'eau du robinet et ne m'en porte pas plus mal !!!...

_________________
Peut-on débattre fraternellement avec les Musulmans ? La réponse est OUI :


http://www.dialogueislam-chretien.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com/
Croquin83

Croquin83


Masculin Messages : 6071
Inscription : 01/07/2017

Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyMar 09 Oct 2018, 12:31

mario-F._L. a écrit:
saint Zibou a écrit:
93% des réserves d'eau potable françaises sont polluées.

J'ai toujours bu l'eau du robinet et ne m'en porte pas plus mal !!!...

adulte et peut-être en bonne santé, le risque est largement plus élevé pour un foetus.

comme la cigarette, l'alcool, et bien d'autres choses à éviter a tout pris quand on est enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.net
Invité
Invité




Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyMar 09 Oct 2018, 12:45

mario-F._L. a écrit:
saint Zibou a écrit:
93% des réserves d'eau potable françaises sont polluées.



J'ai toujours bu l'eau du robinet et ne m'en porte pas plus mal !!!...

Elle est dépolluée, ensuite. La France n'est pas-encore-le tiers-monde!
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

Croquin83


Masculin Messages : 6071
Inscription : 01/07/2017

Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyMar 09 Oct 2018, 12:50

oui elle ne dois pas être si pollué que ça, enfin ça dépend, en Bretagne elle est salé parait-il.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.net
Invité
Invité




Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyMar 09 Oct 2018, 13:33

Croquin83 a écrit:
oui elle ne dois pas être si pollué que ça, enfin ça dépend, en Bretagne elle est salé parait-il.

On parlait d'eau POTABLE!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides EmptyMar 09 Oct 2018, 13:35

Personnellement, je ne bois pas l'eau de mer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty
MessageSujet: Re: Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides   Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bébés malformés : "On ne veut pas voir, on ne veut pas savoir" les effets des pesticides
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JP2 s'accrochait à quelque chose et ne veut pas voir au-delà de cela selon le pape Bergoglio
» Est-ce bon de vouloir tout voir et tout savoir ?
» Dieu ne veut pas la mort du mauvais mais il veut qu'il se convertisse et vive : la prière d'intercession
» savoir... croire ...ne pas savoir
» PESTICIDES : Nos enfants nous accuseront

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: