DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Observations inexpliquées en astronomie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Observations inexpliquées en astronomie   Mar 27 Avr 2010, 16:46



692
automne : En Chine, on voit dans la nuit les planètes Mars et Jupiter se rapprocher l'une de l'autre puis s'éloigner 4 fois de suite, resplendissant et s'éteignant alternativement.
1777
17 juin : C. Messier voit n certain nombre d'objets ronds et noirs dans le ciel.
William Herschell voit des boules de feu.
1780
Lors d'une éclipse, la Lune se teinte d'une couleur rouge sang.
1821
Des lumières miroitantes sont observées sur le cratère Aristarque de la Lune. On pense à une illusion d'optique.
1824
Une lumière en forme d'étoile apparait à nouveau Aristarque de la Lune.
1844
4 octobre : Glaisier voit des signaux lumineux aussi brillant que Jupiter envoyant de rapides vagues de lumières.
1847
Les astronomes enregistrent le passage d'un corps céleste de la dimension du planètoïde Vulcain qui traverse le disque solaire.
1848
19 mars : Le corps céleste détecté l'année précédente trahit sa présence lors d'une éclipse de Lune, accompagnée d'évènements inusités : la Lune brille 3 fois plus qu'il n'est normal durant une éclipse, puis elle se teinte d'une couleur rouge sang, comme en 1780.
1867
Le cratére Linné (Lune), d'un diamètre de 10 à 11 km, a disparu.
1868
6 juin : A l'observatoire de Radcliffe (Oxford), on observe un objet lumineux se mouvant dans le ciel, s'arrêtant, changeant son cours vers l'ouest, puis vers le sud. [Trouvelet].
1869
Des membres de la Société Royale en Grande-Bretagne observent sur la Lune des lumières disposées géométriquement dans la Mer des Crises.
1878
29 juillet : Pendant l'éclipse solaire, Watson (Michigan) et Swift, à l'observatoire Warner, observent des disques rouges de 800 m de diamètre à 32000 km de la Terre. (Fort)
1882
janvier : Un corps céleste s'approche de la Terre, du côté opposé à son sens de révolution. Son ombre provoque sur Londres une obscurité intense qui jette la panique parmi les citadins.
octobre : Le corps céleste de janvier est retrouvé sur la partie inférieure du Soleil, ou il interpose sa masse.
Au Chili, on observe un objet lumineux qui fend l'espace, de la taille de la pleine Lune.
Le corps céleste jette son ombre sur le Wisconsin, ce qui provoque une obscurité totale qui passe d'ouest en est.
17 novembre : Depuis l'observatoire royal de Greenwich (Angleterre), l'astronome E. Walter Maunderun grand disque circulaire ou ovale de lumière verdâtre passant d'un horizon à l'autre à allure constante en deux minutes". Lui et plus d'une centaine de témoins de l'observatoire observent l'objet se déplacer en douceur, mais plus vite qu'aucun des autres corps astronomiques observés. Il semble aussi s'allonger, suggérant l'éventualité d'un disque changeant d'angle. Maunder décrit ainsi l'objet : "Il s'agissait sans aucun doute d'un corps. Rien ne pouvait moins ressembler à la hâte d'un gros métore ou d'une boule de feu que la progression régulière de cette "torpille". observe
1883
12 aout : Depuis l'observatoire de Zacatecas, le professeur José A. Bonilla, astronome, voit et photographie 283 objets traversant le disque solaire en l'espace de 2 heures.
13 aout : Bonilla effectue des observations semblables à la veille, et compte 1166 objets entre la Lune et la Terre.
Lors de l'éruption de Perbuatan, dans l'île de Krakatau (détroit de la Sonde), 2 astronomes observent un signal émis depuis 61 du Cygne. L'explosion pulvérise l'île. Le bruit est entendu jusqu'en Australie, c'est-à-dire à plus de 4000 km, comme si l'on avait entendu de Paris une explosion survenue à New York. Le gigantesque nuage de poussière volcanique soulevé dans la stratosphère fait plusieurs fois le tour du globe au cours des mois qui suivent, dont le premier en une douzaine de jours. Les effets de cette poussière créent des soleils verts. On observe des taches dans le ciel, vert-gris, rouge sang, couleur de cuivre rouge ou de cuivre clair...
1913
9 février : La nuit, on observe une procession de météores en formation passer à l'horizontale au-dessus du Canada et de l'est de Etats-Unis. Ils restent visibles sur un parcours de plus de 9000 km. Tout au long de leur parcours, on entend de grosses explosions, des détonations, et on ressent des secousses sismiques. (professeur Chant, Toronto).
Train express dont les fenêtres sont illuminées [W. F. Denning, astronome SRAC] et [Pottier, 1974].
1920
William Herschell détecte au télescope des changements temporaires sur la Lune.
1923
Flammarion note des variations colorées notables autour du cratère Pluton (Lune).
1938
Le rapport du British Astronomical Journal formulé par R. Richardson constate : La bande n'est pas continue et ne ressemble pas à une tache ou à une couche. Elle est composée de veinules, ou de petites raies, finement entrelacées. 4 heures plus tard, on remarqua une expansion régulière vers la face Ouest inférieure. L'observateur revit le 16 janvier 1938 la même zone colorée et, la nuit suivante, remarqua qu'elle était descendue de flanc sur le sol ; ce n'était plus alors une bande, mais une surface colorée irrégulière.
1948
Les astronomes repèrent à proximité de la Terre un corps céleste de 3 km de diamètre. La Terre et Vénus semblent être ses pôles de direction. Il semble se diriger vers l'une ou l'autre selon ses caprices. Il apparaîtrait que ce corps évolue capricieusement et ne se comporte pas comme un corps céleste homologué. Personne n'est capable de prévoir son orbite. Ce corps planétaire inconnu possède d'ailleurs d'assez grandes similitudes avec Icare, un astéroïde de 1 km de diamètre qui coupe sans scrupules l'orbite des planètes dont, pourtant, l'orbite ne se croire jamais. Il croise le chemin de la Terre tous les 200 jours et change constamment de trajet. Malgré sa très grande vitesse, on pense qu'il est influencé dans sa course par l'attraction des planètes.
1954
mai : Le major Donald Keyhoe annonce que 2 satellites artificiels gravitent autour de la Terre ; ils défient les lois de la physique et leur orbite est très irrégulière. Il ne s'agit pas d'engins fabriqués par l'homme.
24 aout : L'hebdomadaire Aviation Week affirme que les 2 satellites signalés en mai par Donald Keyhoe tournent sur eux-mêmes en restant à une distance de 600 à 900 km de la surface terrestre.
1958
29 septembre : Le docteur Kenzaburo Toyoda, de l'université Meiji, observe dans la nuit la Lune et y voit un phénomène fantastique qui se déroule dans la mer de la Sérénité, et à gauche de la mer de la Tranquilité : en lettres très noires et très nettes, il voit les 2 mots suivants, placés l'un sous l'autre : PYAXJWA. 2 autres personnes voient ces mots au télescope. On apercoit aussi un X dans le cratère Erasthotènes, et la lettre grecque gamma dans le cratère Littrow. et
26 novembre : Un mystérieux satellite en orbite terrestre envoie des messages en phonie dans une langue incompréhensible, qui sont captés un peu partour dans le monde. Les savants le baptisent Le Chevalier Noir.
1959
On y signale une lumière glignotante dans le cratère Aristarque de la Lune. Le soir même de cette observation, 2 objets ronds et lumineux, quittent la Lune à une vitesse incroyable.
1961
On observe de nouveaux clignotements lumineux dans le cratère Aristarque. Dans la même journée, 5 objets quittent le satellite côté Est, avec 15 s d'intervalle environ. Puis on y découvre une sorte de cable lumineux, et un objet noir comme de l'encre située sur son bord.
Des radio-astronomes américains, Burke et Franklin, de l'Institut Carnegie, repèrent en provenance de Jupiter une source émettrice qui diffuse des messages ordonnés, parfaitement rythmés. Mais elle se tait rapidement.
octobre : Des personnalités militaires haut placées au Pentagone décident de placer en orbite autour de la Terre une couronne d'aiguilles de cuivre. Ces millions d'aiguilles minuscules devaient renvoyer sur Terre les signaux radio et faciliter les communications militaires, ainsi à l'abri de tout brouillage. Mais une telle réalisation compromettait gravement la radio-astronomie pour plusieurs siècles. La présence de ces millions d'aiguilles pouvait donc engendrer des conséquences désastreuses dénoncées par de nombreux savants du monde entier et, pourtant, le projet reçoit l'approbation du gouvernement.
21 octobre : Les américains placent sur une orbite polaire, à 3500 km de la Terre, un satellite espion : Midas 4, portant 350 millions d'aiguilles de cuivre. Juste après la séparation avec la fusée, le nuage de petites aiguilles de cuivre se dissipe et commence à former un anneau artificiel, qui aura des répercussions étonnantes, comme en février 1950 : les émissions radiophoniques normales sont perturbées ou s'évanouissent mystèrieusement. Puis l'incroyable se réalise. Sur les écrans des radars, un énorme objet inconnu fait irruption et, selon McCarty lui-même : Comme un gigantesque aspirateur nettoya ces cieux en quelques minutes de ces aiguilles. Malgré cet évènement boulversant, un second envoi d'aiguille aura lieu et le même phénomène se produira. Les millions de petites aiguilles sont absorbées par un phénomène inconnu.
1962
2 taches ovales de lumière rouge sont observées sur le bord du cratère Aristarque de la Lune.
1965
28 janvier : La NASA explique ainsi les 4 objets discoïdaux observés escortant le lancement de GeminiLes objets, observés et détectés autour de GT-1 mis sur orbite par un lanceur Titan II le 8 avril 1964, sont des pièces détachées de la structure au cours de la séparation lanceur-capsule. 10 mois auparavant :
juin : On voit un rayon de lumière blanche, brillante, jaillir du cratère Aristarque (Lune) alors qu'il est dans la zone d'ombre.
juillet
Toujours dans le cratère Aristarque (Lune) Un rayon de lumière blanche apparaît plusieurs fois, durant 1 mn 30.
A l'observatoire d'Ogre (Lettonie), les astronomes Robert et Esmeralda Vitolniek et Yan Melderis voient un ovni vert et triangulaire ressemblant à une étoile. Examinant l'objet de plus près grâce au télescope de l'observatoire, ils s'aperçoivent que l'ovni est composé de 3 boules vertes en formation traingulaire autour d'une lumière centrale plus vaste. La sphère centrale est estimée à 90 m de diamètre et l'on évaluera son altitude à 100 km, mais les observateurs seront dans l'incapacité de fournir une explication à ce qu'il virent.
15 novembre : Avec de simples jumelles, on peut observer de puissantes lueurs dans le cratère Aristarque de la Lune. La NASA confirme l'observation.
1966
Lunar Orbiter 2 ramene des photos où l'on peut voir sur une surface d'environ 225 m sur 165 m, 7 protubérances inexplicables. La plus importante a 15 m de large à la base et de 12 m à 22 m de haut.
1970
Le professeur Gustav Arhenius, de l'université de Berkeley (Californie), étudie à nouveau l'étrange corps céleste de 1948.
1971
Durant de nombreuse semaines, le satellite Eole refuse obstinément de fonctionner le dimanche ! Aucune explication scientifique valable ne peut être donnée de ces silences.
Des radio-astronomes du NRAO repèrent en provenance de Jupiter une source émettrice qui diffuse des messages ordonnés, parfaitement rythmés. Cette source avait d'ailleurs été déjà signalée en 1961. Graham Smith, radio-astronome anglais de réputation mondiale, en se basant sur ces messages en modulation musicale, déclare sans ambiguïté qu'il s'agit d'une émission comme il n'en a jamais encore été captée ailleurs dans l'espace. Les messages se poursuivent ainsi pendant une période de 9 h et 56 mn, soit le temps de rotation de la planète Jupiter.
1972
avril : On reparle de Zoé(?), petit corps céleste de moins de 800 km de diamètre évoluant entre le Soleil et Mercure, découvert quelque temps auparavant par l'astronome américain Henry Courteen et à l'existence confirmée par la NASA et l'observatoire Smithsonian.
Signal "wow" reçu par la "grande oreille" de l'état de l'Ohio.
19 avril : Certains astronomes sont les seuls à ne pas avoir observé un objet lumineux ayant la forme d'un cigare volant d'ouest en est, et se dirigeant vers Mandres-les-Roses, dans l'Essone. Pompiers, C. R. S., policiers et gendarmes de l'Essone et du Val-de-Marne, ainsi que de nombreux témoins occulaires aperçoivent l'étrange objet.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Observations inexpliquées en astronomie   Mer 28 Avr 2010, 05:35

Ragots à la " frère Claude " ou vraies informations ? Quelles sont vos sources , cher joker911 ?
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Observations inexpliquées en astronomie   Mer 28 Avr 2010, 07:55

boudo a écrit:
Ragots à la " frère Claude " ou vraies informations ? Quelles sont vos sources , cher joker911 ?

ce n'est qu'une partie mais ce vrai ta que vérifier les info sur google. cherche les noms des gens cité. c'est ce que je fait pour vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Observations inexpliquées en astronomie   Mer 28 Avr 2010, 08:31

tres belle photo d'un amas de galaxies.

La voute des cieux chante la gloire de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Observations inexpliquées en astronomie   Ven 27 Aoû 2010, 15:25

« Les aliens existent, ils ont aussi des faiblesses »

The People's Daily Online, organe officiel du parti communiste chinois, vient de publier cet article qui est maintenant reproduit sur de nombreux medias anglos-américains :

"Wang Sichao, astronome et chercheur à l'observatoire Purple Hills de l'Académie des Sciences en Chine a annoncé le 23 août qu'il croyait à l'existence des extraterrestres et que leurs Ovnis ont la capacité de visiter notre Terre. Il est en désaccord avec Stephen Hawking, parce qu'il affirmait qu'une rencontre avec des aliens serait une catastrophe pour les êtres humains.

Wang, qui observe le ciel depuis 39 ans, s'est exprimé publiquement à l'occasion d'un forum scientifique organisé à Guangzhou le 23 août. L'astronome a également établi que les Ovnis s'observent souvent dans une région de l'espace située entre 130 et 1500 km d'altitude. Leur vitesse est très inférieure à la première vélocité cosmique.

Certains ne se déplacent qu'à 0,29 km/seconde et ils peuvent voler à 1.460 km pendant plus de 25 minutes. Cela signifie que les Ovnis sont capables d'anti-gravité, car dans le cas contraire ils tomberaient. Wang est arrivé à ces conclusions basées sur la physique et l'astronomie des sphères, grâce à ses années d'observation à Purple Hills et suite à l'analyse d'une quantité d'incidents ufologiques significatifs.

De nombreuses personnes craignent une invasion des aliens s'ils existent, et pensent que ce serait une calamité pour l’humanité. C'est la théorie de Stephen Hawking mais Wang estime qu'il est trop tôt pour parvenir à cette conclusion.

Selon Wang Sichao : "S'ils sont bienveillants, nous pourrons promouvoir la 'civilisation de l’humanité' au moyen d’échanges et en coopérant avec eux. Si ce n’est pas le cas, dès lors que nous nous sommes préparés en vue d’une invasion, nous pouvons les vaincre en déterminant quelles sont leurs faiblesses. Après tout, ce sont des êtres vivants, ils doivent être faillibles." "

- Source http://english.peopledaily.com.cn/90001/90782/7114409.html


Revenir en haut Aller en bas
 
Observations inexpliquées en astronomie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Observations inexpliquées en astronomie
» Observations inexpliquées ( revue de presse )
» Observations inexpliquées ( vidéos ovnis ) Fake or not fake
» Observations inexpliquées ( actualités diverses )
» Observations inexpliquées ( vidéos ovnis )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: