DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L’Étoile intérieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L’Étoile intérieure   Dim 04 Jan 2009, 22:28



Adoration des mages, Van der Weyden



Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu
2, 1-12.


« Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem
et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d'inquiétude, et tout Jérusalem avec lui.
Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d'Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le Messie. Ils lui répondirent :
« A Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
Et toi, Bethléem en Judée, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée ; car de toi sortira un chef, qui sera le berger d'Israël mon peuple. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue ;
puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant. Et quand vous l'aurez trouvé, avertissez-moi pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue se lever les précédait ; elle vint s'arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l'enfant.
Quand ils virent l'étoile, ils éprouvèrent une très grande joie.
En entrant dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. »



Il est très surprenant, n’est-ce pas, que des hommes aussi puissants et riches que ces mages quittent leur pays d’Orient (la Mésopotamie ou la Perse) pour effectuer un très long voyage, uniquement guidés par une étoile…
Quelle quête les a mis en route ? Ne possèdent-ils pas tout ? Y compris la connaissance ? Ils cherchent certainement Celui dont ils ont peut-être entendu parler vers Babylone, le Messie des Juifs déportés ; et la sincérité de leur quête (la pureté de leur cœur) leur permet de reconnaître les signes de Dieu : l’étoile (qu’il s’agisse d’un Ange de Dieu ou d’un phénomène astronomique) va les guider jusqu’à l’étable de Bethléem…
Parce que leur désir de connaître le Messie annoncé par les Prophètes les met en mouvement, l’étoile céleste trouve sa correspondance au fond d’eux-mêmes – lumière intérieure de l’Esprit :
« Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ! »

Cette étoile qui s’est levée, c’est l’étoile de David, l’ « Astre d’En-Haut », le Sauveur d’Israël, Lumière des nations !!
Face à l’interrogation des mages, Hérode n’a pas la conscience tranquille : Les Romains l’ont placé sur un trône illégitime ; il n’est pas descendant de David. C’est bien pourquoi il a peur de perdre son pouvoir ; et pourquoi il emploie la ruse pour en apprendre davantage sur cet Enfant annoncé comme le Roi des Juifs !
D’ailleurs par la suite, Hérode constituera une menace constante pour la vie de Jésus, qui le qualifie de « renard » (il a déjà fait emprisonner et décapiter Jean le Baptiste) :
« À cette heure même, s'approchèrent quelques Pharisiens, qui lui dirent : "Pars et va-t-en d'ici ; car Hérode veut te tuer."
Il leur dit : "Allez dire à ce renard : Voici que je chasse des démons et accomplis des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour je suis consommé!
Mais aujourd'hui, demain et le jour suivant, je dois poursuivre ma route, car il ne convient pas qu'un prophète périsse hors de Jérusalem. » Lc 13, 31-33

En dépit des prophéties qui annoncent l’Avènement du Sauveur d’Israël, Hérode croit pouvoir contrecarrer la Volonté de Dieu : en lui est déjà né le dessein d’ôter la vie à Celui qu’il considère comme un rival. Mais Dieu qui voit dans les cœurs, est plus Puissant que les puissants de ce monde… Pris de rage de n’avoir pas été informé sur Jésus par les mages, Hérode commandite le massacre atroce des Saints-Innocents, mais cela n’empêchera pas le Dessein de Miséricorde sur le monde de trouver son Accomplissement. Dieu « renverse les puissants de leur trône »…

Or « la ville du Pain », Bethléem, est celle que le Prophète Michée (5, 1-2) désigne comme la ville où doit naître le « Berger d’Israël » :

« Et toi, (Bethléem) Ephrata, le moindre des clans de Juda, c'est de toi que me naîtra celui qui doit régner sur Israël ; ses origines remontent au temps jadis, aux jours antiques.
C'est pourquoi il les abandonnera jusqu'au temps où aura enfanté celle qui doit enfanter. Alors le reste de ses frères reviendra aux enfants d'Israël. »

Quant à l’étoile, il y eut en l’an 7 avant notre ère une remarquable conjonction entre Saturne (l’astre du sabbat) et Jupiter (l’astre royal) ; beaucoup y ont vu le signe de l’accomplissement de l’oracle de Balaam :

« Un astre issu de Jacob devient chef, un sceptre se lève, issu d'Israël. » Nb 24, 17

Saint Pierre lui-même se repose sur la solidité de la parole prophétique :

« …vous faites bien de la regarder, comme une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour commence à poindre et que l'astre du matin se lève dans vos coeurs. » 2 P 1, 19


L’étoile a fait du chemin dans le ciel : De son lever, à l’est, elle réapparaît et les précède maintenant, à l’ouest, toute proche du but de leur ardente quête : leur désir s’est intensifié et leur cœur perçoit déjà la Lumière qui rayonne d’une petite étable palestinienne, du berceau-mangeoire d’un nouveau-né, auprès duquel veille Marie… Combien leur Joie est vive !
Leur quête est celle de chacun d’entre nous, qui cherchons un sens à notre vie, et qui ne pouvons le trouver qu’en Dieu fait homme, trésor débordant d’Amour et de Tendresse, Mystère insondable du Dieu Incarné. Alors les mages se délestent de leurs cadeaux, de leurs richesses, pour Adorer la seule Richesse, la Vie en plénitude manifestée à tous les hommes : le Christ-Jésus ; ils repartent le cœur léger, comblés d’allégresse, parce qu’ils ont trouvé le Chemin.




L'Adoration des mages, Mantegna



Qui est d’ailleurs « un autre chemin » que celui qu’ils connaissaient jusqu’à présent. Inspirés par l’Esprit au moyen d’un songe, ils évitent Hérode et regagnent leur pays… Dieu les conduit !

Ainsi tout homme poursuivant son « étoile intérieure » dans une quête inlassable, peut-il fortement espérer rencontrer « l’image du Dieu invisible » (Col 1, 15), l’Enfant de la crèche, le seul capable de combler son attente en lui apportant la vraie Paix. Amen !



« Étoile du matin dans la nuit obscure,
toi qui combles de joie le monde,
Jésus, mon ami, viens, entre
et luis dans le secret de mon cœur. »

Angelus Silesius
Revenir en haut Aller en bas
 
L’Étoile intérieure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retraite de guérison intérieure
» Prière pour demander la liberté intérieure !
» Prière de louange et demande de guérison intérieure à Jésus.
» PARUTION DE TIBET VOYAGE EN TERRE INTÉRIEURE
» Saint Joseph est maître de la vie intérieure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: