DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Dim 28 Oct 2007, 10:24

J'ai vu hier avec émotion la fin de la Vie de Jean-Paul II sur Arte.

En la regardant, on comprend de nouveau pourquoi il est l'un des plus grands papes de l'histoire.

Je pense en particulier aux actes de repentance et de guérison de la mémoire qu'il a initié pour le Jubilé de l'an 2000.

Je propose que nous trouvions toutes ces repentances. Et que nous les citions ici.
Elles marquent l'entrée des catholiques dans la paix face à leur passé pécheur.

Je me rend compte de l'effet très positif de cette décision du pape en comparant l'attitude de certains jeunes musulmans qui refusent d'admettre les noirceurs de leurs propre passé, se crispant dans une certitude destructurante et stressante pour eux que la Sunna est sans péché.


Le film n'a rappelé hier qu'une seule repentance:

"Le pape dit à Goré, cette porte africaine d'où les esclaves noirs partaient:
Citation :

"Pardon pour ce que des baptisés ont fait ici. Je demande pardon pour eux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Dim 28 Oct 2007, 20:10

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai vu hier avec émotion la fin de la Vie de Jean-Paul II sur Arte.

En la regardant, on comprend de nouveau pourquoi il est l'un des plus grands papes de l'histoire.

Je pense en particulier aux actes de repentance et de guérison de la mémoire qu'il a initié pour le Jubilé de l'an 2000.

Je propose que nous trouvions toutes ces repentances. Et que nous les citions ici.
Elles marquent l'entrée des catholiques dans la paix face à leur passé pécheur.

Je me rend compte de l'effet très positif de cette décision du pape en comparant l'attitude de certains jeunes musulmans qui refusent d'admettre les noirceurs de leurs propre passé, se crispant dans une certitude destructurante et stressante pour eux que la Sunna est sans péché.


Le film n'a rappelé hier qu'une seule repentance:

"Le pape dit à Goré, cette porte africaine d'où les esclaves noirs partaient:
Citation :

"Pardon pour ce que des baptisés ont fait ici. Je demande pardon pour eux.

J'ai vu également avec grande émotion et sanglots d'ailleurs à la fin du film car j'ai revécu la tension de la fin de la vie de Jean-Paul II et j'ai réalisé encore une fois de plus à quel point il a souffert. Il a souffert et pourtant la 'joie parfaite' dont parle St François d'Assise au frère Léon ne l'a jamais quitté. Il s'est abandonné toute sa vie dans les bras de Dieu... l'Abandon à Dieu que recommande un saint que j'aime aussi beaucoup c'est Saint Alphonse de Liguori le fondateur des Rédemptoristes.

Ces sanglots m'ont fait du bien... je sais qu'il est dans l'Eternelle Vie.

Et cette phrase de pardon à Goré m'a aussi très impressionnée.

Je suis d'accord avec cette idée de rechercher les pardons que Jean-Paul II a demandé au nom des baptisés et de l'Eglise.

Un pardon pour moi qui m'a marquée c'est quand il a demandé pardon pour l'INQUISITION,

Il a demandé tellement de fois pardon que tout ne me vient plus à l'esprit.

Ce que je retiens c'est que sa prière a obtenu le pardon pour nous, car nous sommes tous responsables des uns les autres, nous faisons partie de la mémoire collective dans la Communion des Saints.

Certains pardons me reviendront et je me propose de les signaler.

Je voudrais souligner que Jean-Paul II savait bien ce qu'il demandait en demandant pardon car il savait que le Seigneur quand Il pardonne , anéantit nos fautes... tout est anéanti. Le Christ a ce pouvoir de nous libérer , Dieu oublie quand il pardonne. Un être humain qui pardonne malgré tout je crois qu'il en reste des traces mais Dieu Lui oublie vraiment, Il a ce pouvoir d'anéantir nos fautes tout comme Il a le pouvoir de créer : La Création est la preuve de l'existence de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Dim 28 Oct 2007, 20:14

Les excuses du souverain pontife ont été adressées aux Eglises du monde entier et notamment aux religieuses officiant dans les pays en voie de développement, dans un document de 120 pages, compte rendu d'un synode du clergé d'Océanie qui s'est tenu en 1998 au Vatican.

"Les abus sexuels commis par des membres du clergé et des religieux ont causé de grandes souffrances et blessures spirituelles", déclare Jean Paul II dans l'un des paragraphes du long document. Ces pratiques ont "fait grand tort à l'existence de l'Eglise et (sont) devenues un obstacle à l'évangélisation"

Pour la première fois de son pontificat, le pape s'est adressé au clergé du monde entier en appuyant simplement sur une touche d'ordinateur pour envoyer son message via internet.

Il s'agit de la dernière "repentance" vaticane en date. En mars 2000, Jean Paul II avait célébré une grande messe de la Repentance, demandant pardon pour toutes les fautes commises par l'Eglise en deux mille ans de christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Dim 28 Oct 2007, 21:37

Elise a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai vu hier avec émotion la fin de la Vie de Jean-Paul II sur Arte.

En la regardant, on comprend de nouveau pourquoi il est l'un des plus grands papes de l'histoire.

Je pense en particulier aux actes de repentance et de guérison de la mémoire qu'il a initié pour le Jubilé de l'an 2000.

Je propose que nous trouvions toutes ces repentances. Et que nous les citions ici.
Elles marquent l'entrée des catholiques dans la paix face à leur passé pécheur.

Je me rend compte de l'effet très positif de cette décision du pape en comparant l'attitude de certains jeunes musulmans qui refusent d'admettre les noirceurs de leurs propre passé, se crispant dans une certitude destructurante et stressante pour eux que la Sunna est sans péché.


Le film n'a rappelé hier qu'une seule repentance:

"Le pape dit à Goré, cette porte africaine d'où les esclaves noirs partaient:
Citation :

"Pardon pour ce que des baptisés ont fait ici. Je demande pardon pour eux.

J'ai vu également avec grande émotion et sanglots d'ailleurs à la fin du film car j'ai revécu la tension de la fin de la vie de Jean-Paul II et j'ai réalisé encore une fois de plus à quel point il a souffert. Il a souffert et pourtant la 'joie parfaite' dont parle St François d'Assise au frère Léon ne l'a jamais quitté. Il s'est abandonné toute sa vie dans les bras de Dieu... l'Abandon à Dieu que recommande un saint que j'aime aussi beaucoup c'est Saint Alphonse de Liguori le fondateur des Rédemptoristes.

Ces sanglots m'ont fait du bien... je sais qu'il est dans l'Eternelle Vie.

Et cette phrase de pardon à Goré m'a aussi très impressionnée.

Je suis d'accord avec cette idée de rechercher les pardons que Jean-Paul II a demandé au nom des baptisés et de l'Eglise.

Un pardon pour moi qui m'a marquée c'est quand il a demandé pardon pour l'INQUISITION,

Il a demandé tellement de fois pardon que tout ne me vient plus à l'esprit.

Ce que je retiens c'est que sa prière a obtenu le pardon pour nous, car nous sommes tous responsables des uns les autres, nous faisons partie de la mémoire collective dans la Communion des Saints.

Certains pardons me reviendront et je me propose de les signaler.

Je voudrais souligner que Jean-Paul II savait bien ce qu'il demandait en demandant pardon car il savait que le Seigneur quand Il pardonne , anéantit nos fautes... tout est anéanti. Le Christ a ce pouvoir de nous libérer , Dieu oublie quand il pardonne. Un être humain qui pardonne malgré tout je crois qu'il en reste des traces mais Dieu Lui oublie vraiment, Il a ce pouvoir d'anéantir nos fautes tout comme Il a le pouvoir de créer : La Création est la preuve de l'existence de Dieu.


Bonjour Elise,

merci de tes lignes, étant sourd je n'ai jamais entendu le Pape dire pardon, mais c'est vraiment une joie de savoir que d'autres l'ont entendu. Car vraiment est on Eglise ( Epouse humble servante du Christ) lorsque l'on refuse de reconnaître notre péché écrit aucours du temps et connu devant Dieu les Anges et les hommes ?

quand le pape demande pardon, il délie ce qui a lié les serviteurs spirituellement dans la négation de leurs péché, aussi aprés cela ne peut s'ensuivre qu'un vrai réveille et un printemps, reste a veiller a l'humilité et encore a l'approfondir, l'Eglise n'a pas a être fiere de quoi que ce soit, seulement Aimer et Servir ; notre fierté c'est la Croix du Christ (comme dit Paul) cette Croix par qui Dieu nous annonce et nous dénonce comme mort , sans nous accuser mais qui nous dit " vous êtiez bien mort et sans moi vous le resteriez !" aussi notre fierté n'a rien a voir avec une force, mais avec la joie de l'humiliation qui dit "oui je le reconnais suis la pire des crapule l'être le plus perdu de tous et pour cela je veux t'aimer et servir !";

tu écris = (je le colle en gras ci dessous.)

Le Christ a ce pouvoir de nous libérer , Dieu oublie quand il pardonne. Un être humain qui pardonne malgré tout je crois qu'il en reste des traces mais Dieu Lui oublie vraiment, Il a ce pouvoir d'anéantir nos fautes tout comme Il a le pouvoir de créer : La Création est la preuve de l'existence de Dieu.

sans vouloir te faire la morale (en plus s'en est pas), car en fait c'est commun a presque nous tous si on n'y veille pas régulièrement dans la priére . l'homme Baptisé est capable d'un vrai pardon sans qu'il en reste une trace, non par lui même seul, mais par Celui qui vit en lui, si je pardonne au nom de moi , c'est risquer que mon âme aille a la pêche a la rencune les jours froids, mais si je le dit par Jésus en Esprit en moi, alors je dois rester sur cela simplement en confiance et même si en mon âme des pesnées masticotent , je ne dois pas les croire, car j'ai dit une parole par Celui qui Est plus grand que moi, j'ai dit et demandé Pardon Par Celui Qui Est parole de Vie Eternel Unique Parole Du Père, cela dépasse mon âme et ce fait dans l'Esprit Saint .
nous ne nous appartenons plus, mais LUi nous appartient c'est Son Désir Sa joie sa Volonté , Le Fruit de Sa Mort sur La Croix .
un homme sans Baptême peut reprendre ce qu'il a dit car cela reste a lui en son âme, mais un chrétien vraiment Lucide , ne peut reprendre réellement un authentique pardon , ou alors il faut repasser devant l'Esprit du Christ en soi et dire NON, mais c'est péché contre l'Esprit !

si tu donnes par Alour et l'Amour du Christ Vivant en toi, ce n'est plus par toi seul que cela se produit . Ce n'est plus le vielle homme , mais l'enfant de Dieu le Fils en Résurrection qui agit. "vous êtes Ressuscité avec Le Christ , recherchez les réalités d'en haut ,,," (saint Paul)
pour comprendre cela on peu voir que désormais en nous c'est sur le même principe que le Pardon sur La Croix , Jésus dit " Père Pardonne leurs ils ne savent pas ce qu'ils font " ainsi Jésus nous pardonne au nom du Père et donc Lui aussi.
De même si nous pardonnons nous pardonnons au Nom De Celui qui nous fait vivre : Jésus.
Notre âme a de bons sentiments des pensées des affections, mais les actes venant du Cœur sont désormais ceux du Christ de Son Esprit en nous, ne doutons jamais qu'une fois dit et fait avec LUi rien ni personne ne peux les annihiler.
nous pouvons faire les oeuvres de Dieu, c'est pour cela que quelqu'un nous aïe parfaitement , parce que désormais nous pouvons Aimer, Pardonner, parfaitement Saintement, et permettre aux hommes de retourner aux Père.

c'est pour Cela que Jean-Paul II est vraiment un grand Pape et un Saint car il a su voir et faire spirituellement ce que la Sainteté impliquer pour le Coeur de l'Eglise et si un pape reprenait encore le pardon et la réconciliation pour finir de clarifier tout il aurait raison.

plus nous comprendrons qu'être Chrétien c'est être petit et faible plus Jésus se donnera aux monde.
Quand l'Église veut être forte et conquérante, elle est une machine de guerre pas de Paix !
on le dit tous , mais qu'est ce que c'est dur a faire ! moi le premier .scratch

merci prière
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Lun 29 Oct 2007, 18:07

Merci Théodoric pour ce beau message. Tu as raison un être humain peut pardonner à l'image du Christ. Ton post est très réconfortant à lire pour moi.
En fait je me suis mal exprimée sur le pardon et ne devrait pas mettre tout le monde dans le même sac.

Voici ce pourquoi j'en suis venue à me poser des questions, ce n'est pas très joli ce que je vais te raconter surtout à mon sujet Embarassed moi que tous croient si douce ! puker

J'ai ou j'avais une amie qui m'étouffait au sens de la vie privée et aussi au sens spirituel au point que mon confesseur m'avait recommandé de prendre mes distances car dès que je sens qu'on me met le grappin dessus et empiète sur ma LIBERTE, la liberté intérieure que je tiens pour sacrée, si je me sens prise au piège j'explose parce que je ne sais comment réagir en cas pareil.

J'avais demandé à un prêtre d'intervenir , je l'avais averti que je craignais une mauvaise réaction de ma part. Il n'en a rien fait à peine quelques mots car il a intérêt disons avec cette personne. Elle fait un bénévolat auquel il tient. Enfin j'avais demandé à mon confesseur d'abord d'intervenir mais ce prêtre a demandé l'autorisation de lui parler et je la lui ait accordée, j'aurais mieux fait de laisser parler mon confesseur.

Cela continuait , j'étais étouffée de plus en plus. Coups de téléphone intempestifs au point que mon mari plus patient que moi pourtant en avait assez.

Alors un jour au téléphone j'ai explosé et je l'ai insultée Embarassed je lui ait dit qu'elle m'étouffait.

J'en suis tombée malade et l'ayant appris celle-ci m'a envoyé une carte de prompt rétablissement pour montrer que j'acceptais et que je regrettais de l'avoir blessée je lui ai fait porter des fleurs. Pas de réponse. Je lui ai écrit une carte avec trois fois le mot : PARDON !
Aucune réaction.

Mais voilà elle est obligée de me parler pour du travail en paroisse mais ne m'a pas accordé son pardon, je lui ai demandé si elle me pardonnait elle ne répond pas... elle tient ses distances non pas que je recherche l'étouffement de nouveau, il fallait prendre une distance mais je ne comprends pas qu'elle ne m'accorde pas son pardon. Or, elle monte aussi à l'autel avec moi pour distribuer la Communion alors je ne comprends pas. Je n'ai pas de rancune envers elle malgré qu'elle m'ait énervée au possible, créé des problèmes dans mon couple et même attaqué auparavant ma réputation. Elle m'avait demandé pardon, c'était pourtant grave et je le lui ait accordé de bon coeur.
Cette personne parle à tort et à travers, colporte les ragots et voit le mal où il ne se trouve pas.
Je ne comprends pas car je ne pourrais monter à l'autel, je n'oserais même pas si j'avais au fond de moi de la rancoeur envers un seul frère ou une soeur.

Maintenant c'est bonjour et au revoir, parler pour le travail à la paroisse et de ma part je lui parle aimablement. Je ne peux pas passer ma vie à m'excuser.

C'est pourquoi dans un moment de découragement j'ai dit il en reste des traces, j'étais triste de constater qu'elle ne me pardonnait pas.

Mais je peux comprendre finalement...

Je n'ai aucun mérite à ne pas être rancunière, à pardonner facilement et à oublier c'est dans ma nature, c'est comme cela.

Peut-être mon enfance et mon adolescence difficiles car il est dur d'être dévalorisée souvent par son propre père et la violence que j'ai subie peut-être m'a rendue indulgente aux fautes des autres, j'essaie toujours de trouver une excuse à quelqu'un mais vraiment je n'y ait pas de mérites.

Voilà cela m'a fait du bien de te raconter cela, Théodoric en toute amitié. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Lun 29 Oct 2007, 18:14

Chère Elise,

Cette dame est sûrement dans la situation suivante:

- Je me suis montrée amicale.
- J'ai pris un coup de griffe.
- Je prends mes distance "Chat échaudé craint l'eau".

La solution:

LUI PARLER, VOUS EXPLIQUER, LUI PARLER DE VOTRE TEMPEREMENT SENSIBLE, bref COMMUNIQUER avec elle.


Mais en ce qui concerne cette dame, j'espère qu'il y aura une parole réconfortante et malgré tout une prise de distance. Car elle doit tenir compte de votre sensibilité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Lun 29 Oct 2007, 18:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Elise,

Cette dame est sûrement dans la situation suivante:

- Je me suis montrée amicale.
- J'ai pris un coup de griffe.
- Je prends mes distance "Chat échaudé craint l'eau".

La solution:

LUI PARLER, VOUS EXPLIQUER, LUI PARLER DE VOTRE TEMPEREMENT SENSIBLE, bref COMMUNIQUER avec elle.


Mais en ce qui concerne cette dame, j'espère qu'il y aura une parole réconfortante et malgré tout une prise de distance. Car elle doit tenir compte de votre sensibilité.

Cher Arnaud, je comprends en effet dans quelle situation cette dame peut se trouver. Peut-être aussi ai je eu ce tort de la laisser prendre emprise sur moi. J'aurais du être plus ferme. Quand à la solution : elle connaît ma vie, mon enfance, ma jeunesse j'ai communiqué avec elle, elle sait que je suis très sensible.

Pourtant bien souvent elle glissait par exemple dans la conversation : moi j'ai eu un bon père, beaucoup de tendresse de sa part et cela donne de l'équilibre et de la force dans la vie et moi je me disais quelle chance elle a et mon coeur me faisait mal mais je n'ai pas fait remarquer son manque de tact. S'en rendait elle compte ?

Si un jour une réconciliation survient, il faut que cette distance reste car je ne suis pas prête à recommencer cela et non plus avec une autre personne. Etant déjà de tempérament indépendant et plutôt rebelle sur les bords, et puis je trouve que l'Amitié c'est laisser l'autre libre, le laisser pleinement libre.. la liberté c'est le plus beau cadeau qu'on peut faire à quelqu'un. Si une parole réconfortante vient j'accepterai mais je crains qu'elle ne s'accroche alors à nouveau et je compte garder mes distances.

Merci beaucoup pour votre réponse. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Mar 30 Oct 2007, 02:53

bonjour Elise,

Merci pour ta réponse, en lisant ce que tu avait écrit sur le fait que quand nous pardonnons il en reste des traces je lisais que l'on ne peux pas vraiment pardonner, c'est ce qui m'a fait écrire le message.

pour ton histoire avec cette dame tu a fait ta part , tu as demandé pardon de tout ton cœur et reconnu ton emportement, si elle ne veux ou peu pas encore l'accueillir c'est sa part désormais, qui ne doit pas en rester là, mais germer.
si elle ne le peut c'est qu'elle a encore besoin d'être purifiée, si elle ne veut c'est parce qu'elle veut choisir l'heure et qu'elle y voit encore une perte pour elle de te l'accorder. un abaissement qui l'humilierait.

y a plus qu'a Aimer et Prier avec Bonheur , " Encore !" l'Esprit Saint lui montrera ce qu'elle tient encore a elle, qui ne devrait appartenir qu'au Christ en son cœur.
même si tu n'est pas responsable si le pardon donné apporte du bien , il faut le vivre même si c'est humiliant, Jésus est bien mort comme un coupable alors qu'IL Est innocent .
on est pas coupable de pardonner , mais on est responsable de refuser le pardon !
si elle l'avez accueilli, elle aurait du Bonheur de la Joie a te serrer dans ses bras , ça c'est vraiment ce que sait faire L'esprit Saint quand Il Réconcilie !
en fait dans ton pardon offert, d'aprés ce que tu dis, elle semble y trouver une forme d'accusation de sa responsabilité, donc si elle l'accepte elle sait quelle doit se repentir et reconnaître ses tords, en transparence a l'Esprit Saint , elle devrait reconnaître sa responsabilité de départ qui a créé l'ensemble de la situation , elle ne semble pas prête. (on peut y voir de la fierté,) c'est souvent une réaction suite a des blessures afin de ce sentir fort(e), c'est là où il faut trouver notre force seulement dans la faiblesse, et dans La Croix du Christ !

Tu peux l'aider a dégager Son Cœur de ce qui (l'enténèbre) en portant cela dans la prière et l'Amour du Christ en toi;
si cela t'es encore difficile de le faire que part amour d'elle, fait le par Amour de Jésus pour LUI seul, cela fera la Lumière en elle !
Il S'Est donné pour que l'on soit tous Lumière par LUi et avec LUi.

pardon pour mes plats (conseils), mais c'est aussi comme cela qu'un certain ange si prend pour diviser les cœurs dans l'Église ! et ensuite au lieu de Joie il n'y a qu'amertume et distance puis froideur, ce qui n'est pas l'œuvre de l'Esprit du Christ, souffre d'Aimer mais ne refroidis pas.

Ce LUI que tu donne a l'Église n'en sera que Plus heureux !

:hello:
;
,
,
,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise   Mar 30 Oct 2007, 09:02

Théodoric,

Si tu savais comme j'apprécie tes conseils. Et te lire me réconforte vraiment car j'ai toujours tendance à croire que je n'ai pas assez fait, à me sentir coupable.... et pourtant comme tu dis j'ai fait ma part je ne sais pas lui demander pardon tous les jours.

Mais elle a aussi sa part : si elle m'avait moins étouffée, laissé plus de liberté intérieure je n'en serais pas venue à m'emporter.

Mon péché est pardonné puisque je me suis confessée. Dieu me L'a remis par son prêtre.

J'essaierai de prier pour elle, de remettre cela entre les mains du Seigneur. Je prierai car c'est une soeur malgré tout en qui Jésus réside aussi, au fond c'est elle qui souffre de ne pas savoir pardonner , moi je suis libérée.

Donc je suivrai ton conseil, surtout quand je me rends à l'Adoration je prierai pour que le Seigneur l'aide et apaise sa blessure.

C'est une joie pour moi de te lire. J'ai tellement besoin aussi de l'aide et des conseils d'amis.

En union de prières avec toi en Christ,

Amicalement,

Elise. :sts: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
 
Les repentances de Jean-Paul II sur l'histoire de l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire du pape Jean-Paul II, anecdotes de sa vie...
» Jean Paul II et le judaïsme
» Jean-Paul II : Histoire du procès de canonisation
» Prophéties sur Jean-Paul II : "Le Pape le plus saint de toute l'histoire de mon Église", - Jésus !
» Histoire du pape Jean-Paul II, anecdotes de sa vie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: