DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Communisme du XXIe siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Ven 11 Jan 2008, 00:03

Citation :
Propagande

Posté le 10 January 2008

• SOS Racisme : « La force de la France, c’est le métissage » déclare Dominique Sopo, dans La Croix du 9 janvier. (source)

• Clicanoo, site réunionnais : « Les responsables du tourisme réunionnais veulent une entreprise qui invente le slogan rassembleur autour du métissage. » (source)

• Télérama : « Ainsi Soha le métissage » (source)

http://www.fdesouche.com/?p=1231
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 12 Jan 2008, 01:39

Excellents articles, sur upjf.org :

Halde-là ! 1. Porno : une « Lolita blonde » illégale mais pas « illégitime », R. Heurtebise

Halde-là - 2. Après la défense des Lolita du porno, l’acharnement contre une mémé de 97 ans

HALDE-là : 3. Comment régler le problème de logement de Yasmine ? R. Heurtebise

HALDE-là ! 4. Procès d’intention de discriminations indirectes, R. Heurtebise

Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Dim 13 Jan 2008, 12:10

Les anciens d'extrêmes gaucjhes se sont en effet convertis à toutes les idéologies qui leur paraissent lutter contre leur ennemis US et Israélien et son système libéral: alter-mondialisme, islamisme, écologisme sectaire etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 08 Mar 2008, 03:18

Citation :
La Hollande, l’autre pays des excès anti-racistes

Posté le 7 mars 2008 | Auteur : BDS

C’est une affaire exemplaire, une affaire qui démontre jusqu’où peuvent aller les multiculturalistes et les idéologues anti-racistes pour tenter d’imposer leurs vues.

L’histoire se passe aux Pays-Bas : une société de production télévisée — 101.TV — a réalisé un reportage dans lequel une actrice, revêtue d’une burka, passe dans la rue et renverse ses provisions. But du reportage : filmer les réactions des passants et leur degré d’empressement à secourir une femme voilée.

Dans le reportage final, les images semblent démontrer que les passants ignorent la femme emburkagée : ils ne lui jettent pas même un regard alors qu’elle essaye de rassembler ses provisions éparses. Ah, les affreux racistes ! Honte sur eux…

Mais, car il y a un mais, il se trouve qu’une autre chaine télévisée d’Amsterdam a filmé l’équipe qui tournait (un reportage sur le reportage). Et les images montrent… exactement le contraire : à chaque fois, plusieurs passants tentaient d’aider la femme à ramasser ses provisions éparpillées. Ces mêmes passants se faisaient alors houspiller par le réalisateur qui leur criait : “Mais bon sang, ne vous arrêtez pas ! On tourne un film.” Preuves à l’appui avec la vidéo ci-dessous :


Selon le réalisateur, interrogé à la fin (celui avec la bonne tête de gaucho), les passants n’auraient commencé à aider la femme voilée qu’après l’arrivée de la 2e équipe télé… (source)

Cette affaire, qui semble dérisoire et ridicule, est hautement révélatrice : pour s’imposer, le projet idéologique multiculturel a besoin de racistes. Il en fabriquera s’il le faut. Quel degré d’aberration mentale faut-il atteindre pour avoir l’idée perverse de bidonner un reportage pour prouver le racisme imaginaire de ses propres compatriotes ? La réponse serait peut-être à chercher parmi les générations précédentes : stalinistes, maoistes, castristes, che-guevaristes etc… Sans oublier les incurables trotskistes. Redoutable névrose… Nous avons nos propres khmers anti-racistes en France : ils pilotent certains grands journaux et quelques écoles bien en vue. Et c’est ainsi que les français, qui ont accueilli sans trop faire de vagues 10 millions d’étrangers (sans qu’on leur demande leur avis), sont devenus un peuple raciste et xénophobe. Insondable mystère de la folie politique…

Finkielkraut a plus que jamais raison : “L’anti-racisme, c’est le communisme du XXIe siècle”.

http://www.fdesouche.com/?p=2212
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Lun 10 Mar 2008, 10:25

Ecoeurant
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Ven 14 Mar 2008, 23:44

Citation :
Pour qui roule Patrick Klugman ?


Le VRP multicartes de l’antiracisme fait preuve, selon les cas, d’une capacité d’indignation à géométrie variable…


13/03/08

Ancien président de l’UEJF, vice-président de SOS Racisme, entré récemment aux instances dirigeantes du CRIF et aujourd’hui candidat socialiste aux municipales, Patrick Klugman s’est fait connaître par certains « coups d’éclats ».


C’est notamment lui qui a organisé la scandaleuse expulsion du député Philippe de Villiers de la manifestation unitaire en hommage à Ilan Halimi, en mars 2006.

Que reprochait Patrick Klugman à Philippe de Villiers ? Rien, si ce n’est de ne pas faire partie de son clan, c'est-à-dire de la gauche bien pensante. Raison suffisante, à ses yeux, pour instruire un procès en sorcellerie à l’encontre du député vendéen.

Philippe de Villiers est le fils d’un ancien résistant déporté. Rien dans ses propos et dans ses actions ne peut le faire suspecter du moindre racisme et du moindre antisémitisme.

En revanche, le commissaire politique Patrick Klugman fait preuve de la plus grande indulgence lorsque le racisme et l’antisémitisme se manifestent au sein de sa propre famille politique.

Plus encore, il n’hésite pas à user des méthodes les plus déloyales pour prendre la défense des extrémistes pro-palestiniens lorsque ceux-ci dérapent.

Ainsi, Patrick Klugman, alors qu’il était président de l’UEJF, n’a pas hésité à écrire une lettre de soutien à Edwy Plenel, directeur, à l’époque, du journal Le Monde, qui avait publié en juin 2002 une tribune du sociologue Edgar Morin, d’une violence inouïe à l’encontre des « Juifs ».

Edgar Morin a d’ailleurs été condamné pour diffamation raciale par la cour d’Appel de Versailles, qui a reconnu le caractère antisémite de cette tribune.

Non content de soutenir Edwy Plenel et Edgar Morin, Patrick Klugman a également, en tant que président de l’UEJF, indiqué, dans cette même lettre, que son organisation se désistait de toute poursuite contre le sociologue, figure emblématique de la gauche intellectuelle.

Cette lettre - d’une rare obséquiosité - a été versée au dossier par la défense d’Edgar Morin, ce qui a largement contribué à obtenir l’absolution du sociologue devant la cour de cassation.

A la même époque, alors que l’antisémitisme faisait rage dans les médias et en banlieue, le président de l’UEJF, Patrick Klugman, s’est également désisté des actions judiciaires lancées contre le journaliste Daniel Mermet, qui avait diffusé des messages haineux contre « les juifs » sur l’antenne de France Inter.

Aujourd’hui, n° 2 sur la liste du Parti Socialiste dans le 17e arrondissement de Paris, Patrick Klugman ne craint pas non plus de cohabiter avec son ami Julien Boucher (en 4e position), un militant de longue date, très apprécié par l’extrême gauche pro-palestinienne…

Pour qui roule Patrick Klugman ?

En tout cas, certainement pas pour la communauté juive, ni pour Israël…


Mis en ligne le 13 mars 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org

http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-13883-145-7-roule-patrick-klugman.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 19 Avr 2008, 23:38

Citation :
SÉCESSIONISTES DE TOUS LES PAYS, SÉPAREZ-VOUS !

par Maurice G. Dantec


Dans mille ans, on se souviendra de notre époque, s'il existe encore des cerveaux dotés de mémoire, comme celle de la fin du monde historique tel qu'il s'était constitué depuis la fin du néolithique et l'apparition des premières Cités-États.

Le progressisme humaniste venu des noires « Lumières » de la Révolution française atteint le sommet de sa courbe dominatrice, il étend son règne sans partage d'un bout à l'autre de la planète dont il fait un immense hybris géopolitique, une masse indifférenciée de peuples sans nations, et de nations sans peuples, soumis à la Législature de la République jacobine universelle.

Nous voici face à la victoire globale des idéologies socialistes de tous poils, désormais amalgamées dans le gloubi-goulba universitaire post-soixante-huitard, qui ont fait de l'homme cet animal biopolitique sans identité historique, sans singularité sexuelle, ethnique ou culturelle, sans territoire symbolique, sans « topoï » particulier inscrit dans la physique du monde, sans autres mythologies que celles qui font l'actualité, sans plus le moindre écho de la Présence divine, sans même le souvenir de ses origines, donc sans la moindre idée de son devenir, bref, sans rien d'autre que lui, réduit à sa dimension spécifique et sociale devenue l'horizon indépassable de cet « universalisme » de misère.

Voici l'âge de l'Homme Nouveau réalisé selon les normes mécaniques et fonctionnelles des ingénieurs sociaux internationalistes : un « être » reformaté telle une fourmi ouvrière égale en tous points à toutes les autres grâce à l'arsenal liberticide des « droits humains » qui le confortent sans cesse plus dans son rôle de dispositif ethnoculturel manipulable et commercialisable à volonté, par les commémorations festives, les narcissismes identitaires, et les diverses « fiertés » qui ne vantent les différences qu'à la condition qu'elles soient indifférenciables.

La démolition nihiliste contemporaine ayant déboîté l'individu occidental de sa matrice ontologique, il ne restait plus qu'à pulvériser la-dite matrice, c'est à dire la conception POLITIQUE de l'histoire, et ce faisant s'en prendre directement à son invention fondamentale : LES FRONTIÈRES. Depuis une quarantaine d'années une nouvelle forme d'internationalisme, post-socialiste, écologiste, globaliste, relativiste, est apparu pour finalement s'imposer comme horizon terminal de la pensée humaine au tournant du siècle.

Ce néo-internationalisme entend poursuivre - et dépasser - le projet marxiste-léniniste en proposant à notre époque une sorte d'Hyper-social-démocratie planétaire, universelle, totale, seule capable, selon ses défenseurs, de combattre les effets « néfastes » de la « mondialisation économique » - lire « capitaliste-impérialiste-colonialiste-vachement-pas-sympa » -, en imposant, par la force armée si nécessaire, sa conception anomique et anti-historique du développement des civilisations humaines.

Au développement cosmopolitique et paradoxal de l'humanité, fondé sur les rencontres conflictuelles et les compétitions associatives des souverainetés politiques, on substituera un ensemble de directives humanitaires, d'organismes bureaucratiques chargés de les appliquer, de tribunaux internationaux chargés de punir les contrevenants, afin d'imposer l'idée que toutes les cultures se valent, tous les modèles politico-économiques sont somme toute comparables, que l'histoire singulière des peuples n'est qu'un appendice de l'évolution générale des hommes, alors qu'elle en est le moteur, et que, pour finir, les notions mêmes de frontière/interface et de territoire/histoire sont dépassées, obsolètes, conservatrices, réactionnaires, pour ne pas dire horriblement fascisantes.

Il faut reconnaître que l'histoire du XXe siècle, le siècle du Diable en mille costumes, aura fourni à cet ultime pseudopode de la pensée gnostique/révolutionnaire tous les arguments nécessaires et suffisants pour placer la souveraineté historique des nations au rang des accusées alors que précisément les projets bolcheviques et nazis visaient - déjà - à son élimination au profit d'une bureaucratie supranationale « biopolitique », raciste, ou ouvriériste.

C'est en ce sens qu'il faut comprendre en quoi la seconde guerre mondiale - cette guerre civile européenne, comme le disait Ernst Nolte - ne s'est jamais arrêtée en tant que telle. Elle est parvenue à se transmuter et à se diffuser par capillarité dans les fondations mêmes de la societé-monde pacifiste qui se mettait en place avec l'invention de l'ONU.

Maintenant que le Canada lui-même vient de reconnaître cette micronation « kosovare » forgée par le terrorisme islamique et la maffia albanaise d'un côté, par les troupiers génocidaires communistes de l'autre, il faut prendre acte qu'une partie non négligeable de l'Occident « démocratique », avec l'appui du IVe Reich Onuzi, vient d'entreprendre sa propre autodissolution.

Il suffit de lire tous ces communiqués qui s'ensuivent, nous prévenant gravement que cette reconnaissance ne « constitue en aucun cas un précédent » ! C'est à croire que ces pauvres poires pensent sérieusement que l'histoire se décrète entre deux réunions pour la sauvegarde des rhododendrons des Galapagos. L'histoire avance précisément sur ce type d'accidents catastrophiques que tous ces pathétiques « experts » nomment « précédents », c'est à dire par l'action des hommes, et non par les discours d'excuses qu'ils leur arrivent de prononcer devant les charniers conséquents.

Précédent, avez-vous dit ? Je suis sûr que les citoyens de ce monde « sans frontières » vont très vite regretter leur existence face au world-mix immonde qui est en train d'apparaître pour les remplacer.

Il devient donc enfin possible d'envisager une authentique politique du pire qui mettra toutes ces nations coresponsables de leur propre déclin face au fait accompli, à leur tour. Politique du pire, sans aucun doute, car comment proposer quoi que ce soit de « meilleur » quand le « bien » est désormais une institution policière mondiale, et que c'est peut-être de cette leçon fatale qu'une résurrection sera envisageable, une fois que le monde se sera évaporé, que les mouvements migratoires seront devenus à notre échelle l'équivalent - au moins - des grandes invasions du début du premier millénaire, une fois que les populations survivantes recommenceront à penser en termes de politique et de souveraineté civilisationnelle, une fois que les rescapés du désastre onuzi reconstruiront le Royaume.

Dans l'attente de ce jour, la colère divine doit frapper. Pour ce faire, nul besoin d'un autre Déluge. L'Homme sera sa propre catastrophe. Pour ce faire, il suffira de lui tendre un vaste miroir, à l'échelle de son narcissisme, de renvoyer leur image cosmétique à tous les utopistes, ces constructeurs de camps de concentration festifs, ainsi qu'aux « experts » spécialistes de la dénationalisation générale.

Cette colère sera donc d'un calme infini, et glacial, elle doit ainsi nous indiquer la voie à suivre pour assurer la désintégration de toutes ces démocraties finissantes, qui n'en finissent pas de finir, en emportant dans leurs décombres ce qui restait encore de sain en ce monde, c'est-à-dire les valeurs chrétiennes et les principes civilisationnels indo-européens.

Alors, puisqu'il en est ainsi, dansons tous ensemble autour de ce monde sans frontières, que la sarabande commence, chantons avec tous les boys-scouts humanitaires la joie de voir les constructions historiques s'autodétruire, faisons la fête avec tous les Kosovars de ce néo-globe micronisé, autour des feux de camp de la dévolution terminale, crions tous ensemble notre joie à l'idée de revenir à l'ère des féodalités locales, à l'époque d'avant la Grèce, Rome, ou Israël, d'avant Sumer, Babylone, Ur, et Ninive.

Que les Serbes de la Republika Srbska de Bosnie décrètent au plus vite leur indépendance suivie ou non d'un rattachement organique avec la Serbie.

Que les Croates de l'Herzeg-Bosna se séparent de la fédération bosniaque et entreprennent la même opération avec Zagreb.

Que les Serbes de Hongrie, les Hongrois de Voïvodine, les Russophones de Moldavie/Transnitrie fassent de même au plus vite à leur tour.

L'Ukraine elle-même pourrait fort bien être divisée en deux entités. Occidentale et catholique, d'influence polonaise d'une part, orientale, russophile et orthodoxe de l'autre, on peut faire confiance aux serviteurs de l'Assemblée Générale de la Fin de l'Homme pour produire les conditions et les discours qui légitimeront la fin du berceau historique de la Russie elle-même.

À ce titre on ne peut que féliciter la grande Fédération eurasienne pour son soutien inconditionnel à la rébellion abkhaze et aux séparatistes ossètes, menaçant d'implosion la jeune république georgienne. Elle participe, à sa façon, au grand jeu de roulette russe mondial qui vise à détruire les civilisations sous leurs propres libertés, et les hommes qui les composent sous leurs propres « droits ».

Aux confins de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan, le Haut-Karabakh serait bien inspiré de suivre la voie ouverte par le Kosovo, sa situation géographique atypique le lui permet, et il n'y a aucune raison de laisser aux Albanais l'opportunité de changer le tracé d'une nation par la loi des utérus, et des Kalachnikovs.

On peut espérer que cette désagrégation du Nord-Caucase aura des répercussions jusqu'en Turquie et qu'un, voire plusieurs Kurdistans (Irakien, Turc, Iranien, Syrien) se mettront à éclore dans cette poudrière pétrolifère.

En retour, les USA pourraient fort bien susciter un beau retour de flammes en Tchétchénie et dans les républiques musulmanes voisines. C'est tellement beau une ville qui brille la nuit. La Russie actuelle est un laboratoire ethnique conçu à marche forcée par les crânes d'½ufs du communisme, il ne sera pas très difficile de susciter le « progrès des droits humains » au sein de cet ordre artificiel, comme toutes les constructions historiques au demeurant. Des dizaines de républiques indépendantes sont déjà en gestation à l'est de l'Oural.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 19 Avr 2008, 23:40

Citation :
L'Afrique, une fois n'est pas coutume, est pleine d'opportunités inexploitées encore à ce jour. L'histoire spécifique de ce continent, pré-coloniale, coloniale, post-coloniale, nous indique à quels niveaux de complexité les peuples ont été entremêlées au gré de frontières arbitraires. Osons le dire : voici un magnifique terrain d'expériences pour nous, qui nous instituons d'emblée comme l'avant-garde éclairée des Nations Désunies et des droits de l'homme biopolitique matriculé.

Entre-temps, on peut espérer que les Corses et les Basques sauront saisir leur chance. Quelques bombes ne suffisent pas, il faut pousser les États français et espagnols à bout de patience, au bout de leurs ressources répressives, jusqu'à ce que la réprobation internationale soit unanime et que les déclarations d'indépendance soient dès lors soutenues par une poignée de crétins instruits et dûment diplômés venus de Californie, de Londres, de Brasilia ou de Yokohama. Il faut prier de toutes nos forces pour que les Écossais fassent de même en amputant le Royaume Uni d'un quart de son territoire. Un Kosovo avec des Châteaux hantés, des landes brumeuses et du whisky pur malt à volonté, vous avouerez que la communauté internationale ne perdra rien au change.

Il faudrait dans le même temps songer à dire aux Protestants d'Ulster qu'après tout, leur indépendance, de l'Irlande catholique, comme de l'Angleterre anglicane, est leur seule voie de salut, vous verrez qu'ils finiront par le comprendre.

Aux États-Unis, les revendications territoriales des Sioux sur les États du North ou du South Dakota, tout comme l'hispanisation à marche forcée du Texas, du Nouveau-Mexique et de la Californie doivent conduire à un redécoupage général des frontières intérieures, sous les auspices de l'ONU, et des défenseurs d'icebergs.

En votant pour Boubamack, ou pour Nillary, en novembre prochain, les bobos américains ne se contenteront pas - comme toujours - de faire perdre à leur pays une guerre qui est pliée depuis plus d'un an maintenant, ils produiront les conditions d'une balkanisation interne de l'Irak : Arabes Sunnites contre Chiites, Kurdes contre Turcs et Arabes, mais aussi entre diverses factions - d'obédience iranienne probablement selon la complexe rivalité intra-islamique, politique et interethnique qui divisera territorialement et sociologiquement le pays, en créant autant de « précédents » au Liban, au Pakistan, et dans toute l'Asie Centrale.

Remercions les bureaucrates de l'ONU et de l'Union Européenne qui, sans s'en douter, viennent de coller le canon du pistolet contre leur propre tempe. Remercions les gauchismes institutionnels et les post-marxismes pro-islamiques, ils conduisent tous ces peuples au désastre, le sourire aux lèvres, cela nous évitera l'effort de le faire nous-mêmes.

Il est bien évidemment impératif que le Canada se voit amputé, pour le moins, du Québec francophone qui, en retour devra céder aux revendications territoriales des « peuples autochtones » pour leur laisser le contrôle de tout le nord de leur province-devenue-nation ; espérons, pour l'avancée des droits humains, qu'un jour l'Alberta, devenu plus riche à lui seul que l'État fédéral en son entier, proclame son autodétermination, en même temps que certains territoires arctiques dont le centre de gravité politique se sera déplacé vers le pôle magnétique boréal, une république sibérienne onuproclamée, un État libre d'Alaska, voire un Commonwealth du Groenland.

Nous devrons appuyer sans la moindre hésitation les revendications nationales flamandes et plaider pour la dissolution de la Belgique, à qui l'on se doit de faire connaître au plus vite l'expérience que les petites fiottes de Bruxelles ont conduit sur une des plus anciennes nations chrétiennes d'Europe.

Espérons que les tragiques événements en cours aujourd'hui au Tibet s'étendent au plus vite au Turkestan ouighour qui, vu de plus près, semble pouvoir jouer le rôle d'un magnifique Super-Kosovo asiatique.

Le Hamas doit diriger au plus vite sa République Islamique de Gaza, l'OLP doit régner sur sa Cisjordanie nationale-socialiste. Ils ne tarderont pas à se faire la guerre - comme toutes les organisations maffieuses - pour s'assurer une domination sans partage sur le « peuple palestinien » et on peut espérer, du coup, voir surgir d'autres subdivisions ethniques, politiques ou religieuses qui à chaque fois feront régresser les entités en questions plus rapidement vers le stade tribal, ce néo-néolithique que les Agences de la Mort de l'Homme veulent voir s'étendre sur toute la surface du globe.

Osons être du côté de la Mort. Cette Mort souriante, pacifiée, démocratique est sans doute notre meilleure alliée. Elle est en train de poser les prodromes de la grande guerre civile planétaire durant laquelle tous les comptes en suspens, parfois depuis des siècles, voire des millénaires, seront réglés une bonne fois pour toutes.

Osons être du côté de cette dénationalisation du monde humain, osons pousser sa logique jusqu'au bout, puisque elle-même ne l'ose pas vraiment, ses thuriféraires nous expliquant d'un air embarrassé leurs diverses théories sur les « droits humains » et les « précédents historiques ».

Soutenons sans tarder la moindre revendication territoriale, une République autonome de Paris-treizième ou de Neuilly-sur-Seine, l'indépendance du Plateau Mont-Royal et du quartier d'Outremont, un Émirat pour Marseille, un autre pour la Seine Saint-Denis, soyons parfaitement décomplexés, poussons avec allégresse la civilisation humaine sur la voie de la balkanisation générale, que chaque ville, région, province, État fédéré, canton, bourgade, bref que chaque sous-entité se sépare de sa matrice et se subdivise à son tour, et ainsi de suite, comme dans le magnifique processus de la division cellulaire, jusqu'à son stage oncologique, inextinguible, irrémissible.

Nous voulons, avec l'ONU, l'administration US, le Canada, les pays islamiques et leurs colonies européennes, nous voulons, je le répète, la multiplication des bantoustans ethniques et des micro-états autodécrétés, il est temps que le monde entier comprenne en quoi le XXe siècle n'était rien d'autre qu'une répétition générale, il est temps sans doute que des centaines de millions d'hommes meurent à la chaîne dans ce monde sans frontières, mais saturé de nations-simulacres chargées de faire croire qu'elles existent encore, sans exister vraiment, tel le rêve éveillé d'un électeur de Ségolène Royal.

Oui, il faut prier pour que les grands nombres prennent les commandes, il faut prier pour que Dieu nous accorde jusqu'au bout la liberté d'opter pour l'ignorance, le révisionnisme et l'anarchie liberticide.

On n'est jamais trop démoniaque contre le Diable, il suffit de le laisser faire, voire de lui donner un petit coup de main, tout petit, en lui offrant un sourire au moment où il s'approche de l'abysse dans lequel lui même ira se perdre. Partout, chaque fois désormais que des revendications de « Kosovars » en mal de reconnaissance internationale se feront entendre, nous devrons les appuyer de toutes nos forces, pétitionner, manifester, contre-manifester, voire plus pourquoi pas, il est temps de donner à ce néo-marxisme encore enfantin ses marques de noblesse, sa masse critique et son slogan fédérateur, il est temps de renvoyer aux « démocrates » de tous poils, siégeant à l'Organisation du Néant Universel ou dans un parlement quelconque, leurs propres mots, leurs propres concepts, leur propre vision, ils doivent comprendre qu'un nouveau totalitarisme se lève sous leurs auspices et que nous nous offrons de précipiter un peu le mouvement vers la catastrophe. Nous aimerions que ce monde sans frontière vachement sympa assume enfin sa vocation et proclame en toutes lettres, sur chaque t-shirt révolutionnaire-humaniste en vente libre partout à la surface de son globe unifié par sa propre atomisation :



SÉCÉSSIONNISTES DE TOUS LES PAYS, SÉPAREZ-VOUS !


Nul doute que nous trouverons très vite un groupe de rock québécois ou une actrice made-in-France engagés, prêts à devenir au plus vite les « haut-parleurs » des nouvelles formes du progrès et des droits humains.

C'est peut-être ce qui, au fond, sera retenu de notre époque : cette fin de l'homme se déroulera dans une ambiance de Club Méditerranée revisité Rwanda 1994.

Radio Mille Conneries diffusera des airs de Diam's et de Cali, accompagnant la versification érudite de Marion Cotillard ou de Thierry Meyssan.

Je crois que nous l'aurons bien mérité.

Montréal, Amérique du Nord
30 mars 2008 -

http://www.surlering.com/article.php/id/5210

(via OP - LV Idea )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 27 Sep 2008, 13:10

Grande-Bretagne - Des sociologues dressent une liste de mots "offensants" à censurer : "civilisation", "immigration", etc.

vendredi 26 septembre 2008

Alerte à l’impureté langagière et idéologique...

Rectitude politique extrême, police de la Vertu, niveau record de capitulation multikulturaliste... Nos élites éclairées ne savent plus quoi inventer pour convaincre les Occidentaux qu’ils sont « racistes », « sexistes » et « haineux ». On vit dans un monde de plus en plus dangereux ! Chassez le clergé, et la nature qui a horreur du vide se presse d’y engouffrer une police de la censure avec sa liste ad absurdium des nouveaux « blasphèmes ».Prenez bonne note des nouveaux péchés mortels britanniques. On ne sait jamais, une commission canadienne des droits de la personne pourrait s’en inspirer pour vous accuser d’être « incontestablement raciste ». Après tout, le Tribunal canadien des droits a récemment accordé des dommages-intérêts substantiels pour « préjudice moral » à un employé offensé que son directeur ait dit : « J’aime les minorités visibles ».

Notez toutefois que dans notre univers orwellien, les auteurs du Rapport sur les besoins des étudiants musulmans n’hésitent pas à utiliser le mot « ségrégation », les hommes et les femmes devant être séparés dans les salles de prières sur les campus. Une autre recommandation éminemment sexiste et dégradante : des heures réservées aux femmes dans les installations sportives avec des burkas sur les fenêtres... Bien sûr, c’est la critique de ces recommandations qui est « islamophobe » et « raciste »...

Selon les sociologues britanniques, le mot « patient » est à bannir parce qu’il implique que la personne soit malade, ce qui pourrait l’offenser. Notez toutefois que chez nous, il n’y a pas de problème à réclamer la ségrégation dans les hôpitaux, ou avec l’interdiction faite au personnel soignant de sexe masculin (surtout s’il s’agit d’infidèles) de transiger directement avec une patiente musulmane. Dire qu’il s’agit là de « sexisme » et de « suprématisme » risque d’être considéré comme incontestablement « raciste », « islamophobe » et « blasphématoire ».

Le clergé des ingénieurs sociaux veut votre Bien, ils travaillent sans relâche à la construction d’un monde pluraliste, infiniment harmonieux et tolérant. La marée d’intolérance et de racisme qui submerge le monde occidental est en voie d’être endiguée. Tout va pour le mieux, nous disent-ils, la marée descend...



--------------------------------------------------------------------------------

Les éditeurs et les universités sont en voie de bannir des dizaines de mots en apparence anodins mais qui pourraient être offensants.

Les expressions bannies qui figurent sur la liste, initialement élaborée par des sociologues, comprennent « Grands maîtres » utilisée pendant des siècles pour désigner de grands peintres - la quasi-totalité d’entre eux étaient en fait des hommes.

Le terme serait discriminatoire envers les femmes et devrait être remplacé par « artistes classiques ».

La liste des mots interdits a été dressée par le British Sociological Association, dont les membres comprennent des dizaines de professeurs, de conférenciers et de chercheurs.

La liste des mots prétendument racistes comprend « immigrants », « pays en développement », « noir ». Les termes suivants seraient discriminatoires envers les personnes handicapées : « patient », « personne âgée », et « besoins spéciaux ».

Cette initiative arrive après qu’un conseil ait banni l’expression prétendûment sexiste « homme de la rue », et qu’un autre ait empêché son personnel de dire « remue-méninges » (brainstorm) qui pourrait offenser les personnes atteintes d’épilepsie.

La liste des mots « sensibles » est toutefois critiquée comme une censure injustifiée et qui suppose, à tort, que les gens sont choqués par des mots utilisés depuis des années.

Le professeur Frank Furedi, sociologue à l’Université du Kent, a déclaré qu’il a été choqué quand il a vu la longueur de la liste et comment les universitaires l’avaient facilement acceptée.

« J’ai été vraiment pris de court quand j’ai découvert que le terme « Chinese Whisper » (téléphone arabe) était offensant parce qu’il aurait apparemment une connotation raciste. J’ai sombré dans le désespoir quand j’ai découvert que l’un de mes mots préférés, « civilisé », ne devrait pas être utilisé par tout auteur respectueux des différences culturelles parce qu’il aurait une connotation raciste ».

Le professeur Furedi dit que la censure est une « police du comportement moral » par une armée de groupes militants, d’enseignants et les médias qui mènent une « croisade » pour interdire certains mots et promouvoir leurs propres solutions politiquement correctes.

Il a dit que les gens devraient voir les efforts visant à interdire certains mots comme une « réglementation coercitive » du langage quotidien et un moyen de « mettre fin aux débats » plutôt qu’une tentative positive de protéger les groupes vulnérables contre les propos offensants.

La liste des mots proscrits est maintenant envoyée à d’éventuels auteurs par Policy Press, un éditeur de livres et de revues sur les sciences sociales basé à l’Université de Bristol, et est également utilisée dans plusieurs universités.


Les piquets carrés doivent entrer dans les trous ronds La School of Policy Studies de l’Université de Bristol recommande la liste en vue d’aider les étudiants à « contester les a-priori hétérosexistes », et elle est comprise dans une « boîte à outils » pour lutter contre le racisme institutionnel qui est affichée sur le site web de l’Université de Leeds.

Le King’s College de Londres dit que la liste peut fournir « un bon point de départ », et l’Université John Moores de Liverpool offre un lien vers cette liste dans son guide pour les étudiants. L’Open University dit que c’est une « source de référence et de conseils » pour les étudiants.

Napier University à Edinburgh dit que la liste « vaut la peine d’être consultée », tandis que l’Université East London conseille à ses étudiants d’essayer de l’adopter.

Même une école secondaire à Norwich inclut un lien vers la liste sur son site Web, et affirme que « Les élèves devraient prendre soin d’examiner dans quelle mesure nous reproduisons par inadvertance des préjugés sexistes dans notre langage écrit et parlé ».

La liste des termes racistes comprend « noir », qui « peut être utilisé dans un sens raciste » et devrait être remplacé par « peuples noirs » ou « communautés noires ».

Le mot « immigrant » aurait une « connotation raciste » en raison de son association avec « la législation sur l’immigration », tandis que « pays en voie de développement » - conçu comme plus sensible que tiers-monde – est fondé sur des « préjugés » car il implique une comparaison avec les pays développés.

Bien que ne figurant pas sur la liste de Policy Press, le BSA met en garde contre l’utilisation du mot « civilisation » à cause de sa « connotation raciste dérivée d’une vision colonialiste du monde ».

Parmi les termes « sexistes » à éviter, on trouve « disséminer » et « séminal », des mots dérivés de « semence » qui impliqueraient une vision du monde patriarcale.

On avise également les auteurs « d’éviter d’utiliser des étiquettes médicales » dans les écrits sur les personnes handicapées car cela « pourrait les faire voir comme des patients ».

En outre, la liste dit que « besoins spéciaux » devrait être remplacé par « besoins supplémentaires », « patient » par « personne », « les personnes âgées » par « les personnes plus âgées », et « personne valide » par « personne non handicapée ».

http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?breve959
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 27 Sep 2008, 13:13

Grande-Bretagne - Une maman est arrêtée pour une poupée "raciste"

dimanche 21 septembre 2008

Vive le multiculturalisme !

En Grande-Bretagne, les musulmans peuvent en toute impunité appeler au meurtre des blasphémateurs, prêcher la haine des infidèles (« kouffars »), appeler au renversement de la démocratie... mais la police peut vous arrêter si vous mettez à la fenêtre une poupée non politiquement correcte (si vous êtes de race blanche, bien sûr).



Si vous lisez des sondages démontrant que les britanniques sont racistes, vous pourrez conclure que c’est de la foutaise. Si les sondages révèlent qu’ils sont islamophobes, vous pourrez conclure qu’ils ont une attitude fort rationnelle.


--------------------------------------------------------------------------------

Une maman dit qu’elle a été arrêtée et que son ADN et ses empreintes digitales ont été prélevés par la police parce qu’elle avait un poupée « Golly » dans la fenêtre de sa maison.



Amanda Schofield, 38 ans, a été interrogée par la police sur des soupçons d’atteinte raciste à l’ordre public. Elle dit que la poupée a été mise sur le rebord de la fenêtre par sa fille qui l’a trouvée dans un sac de jouets.

Mais la police a dit qu’elle était arrêtée en raison d’une série de plaintes contre elle pour comportement raciste. Elle a été libérée sans inculpation après avoir été interrogée. Amanda, de Borrowdale Road, Heavily, Stockport, a dit qu’elle a été forcée de vendre la poupée à cause de l’incident.

Amanda a dit : « Je me sens comme une criminelle pour quelque chose que ma fille a fait. Je ne peux pas croire que j’ai été arrêtée pour quelque chose d’aussi insignifiant ». Elle a ajouté : « Je sais que certaines personnes n’aiment pas ces jouets, c’est la raison pour laquelle je l’ai retiré du rebord de fenêtre, mais je ne pense pas qu’ils soient offensants. C’est juste un jouet. Ma fille est vraiment bouleversée que j’aie dû le vendre ».

Amanda dit qu’elle a enlevé le jouet de la fenêtre après l’avoir remarqué en mettant sa fille au lit, et qu’elle a reçu la visite de la police plus tard dans la soirée et été avisée de la plainte d’un voisin. Elle dit qu’elle a reçu un appel téléphonique neuf jours plus tard lui demandant de se présenter au poste de police de Cheadle Heath, où elle a été arrêtée. Depuis, elle a été informée qu’aucune autre mesure ne serait prise par la police.


Les Gollies sont recherchées par les collectionneurs. Des badges utilisées par l’entreprise de confitures James Robertson and Sons, où figure un personnage appelé Golly, peuvent se vendre pour plus de £ 1000. Le personnage a toutefois été qualifié de raciste et de symbole offensant et Roberton’s a abandonné Golly en 2001. L’année dernière, le propriétaire d’un magasin dans Wrightington, près de Wigan, a été poursuivi après qu’un client se soit plaint des poupées et porte-clés offerts en vente. Il a été condamné à une amende de £ 1000. La police a confisqué une poupée et un trousseau de clés, mais la plainte n’a pas été poursuivie et les objets ont été remis en vente.

Un porte-parole de la police du Grand Manchester a déclaré : « La police a reçu un rapport qu’un objet offensant avait été placé dans la fenêtre d’une maison de la rue Borrowdale. Nous croyons que l’incident est le dernier d’un certain nombre d’incidents précédents que les victimes percevaient comme étant motivés par la racisme. Une femme de 38 ans a été arrêtée sur la suspicion d’une atteinte raciste à l’ordre public. Elle a été libérée sans inculpation ».

Voir en ligne : Woman arrested over ’golly’ doll, par Dean Kirby and Rob Dawson, Manchester Evening News, le 17 septembre 2008

http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?breve938

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 27 Sep 2008, 13:17

Nouvel article de Loïc Lorent, toujours aussi lucide :




Vivrensemble


Dimanche 21 septembre 2008

Publié avec l'autorisation de l'auteur :


A l’école primaire Christiane Taubira de Vénissieux, Mlle Lamotte, institutrice de son état, est formelle : « le vivrensemble, c’est la base de notre travail d’enseignant ». Tellement important qu’elle juge nécessaire de l’enseigner à ses élèves, « parce qu’il faut leur montrer que le racisme, c’est vraiment affreux ». Parmi les vingt apprenants qui composent sa classe, on ne compte pas moins de « trois petits Maliens », « six petits Marocains et Algériens » et « un petit Albanais ». C’est Mlle Lamotte qui le dit, ajoutant que « toutes ces couleurs, c’est vraiment sympa ». Juste avant la rentrée scolaire, elle est allée acheter un livre sacrément épais, une sorte de manuel écrit par des sociologues de renom. Son titre ? Comment vivrensemble : l’apprentissage de la tolérance. Depuis, Mlle Lamotte ne peut s’éloigner trop longtemps de cet admirable bréviaire. Entre les semaines de « l’écologie à l’école » et du « bien manger à l’école », elle ne manque pas de raconter à ses chères têtes heureusement métissées toute la beauté de la vie en communauté, du mélange et du respect des différences. « Parce que moi, vous voyez, je pense que l’école son rôle c’est pas de bourrer les enfants de chiffres et de dates mais de leur communiquer un message qui leur servira quand ils seront adultes et puis de leur apprendre qu’ils doivent s’accepter les uns les autres comme ils sont ». Tout un programme… Qu’elle suit à la lettre. Grâce à son livre de chevet, aucun problème ! Une foultitude d’exemples édifiants vient au secours de notre sainte laïque. A la page 12 : où l’on voit Christophe et Edouard, fourbes néo-nazis des bacs à sable, punis pour avoir chahuté Mamadou. Puis, après qu’ils aient pris pleinement conscience du fait que « la stigmatisation, c’est vraiment pas sympa », ils déclarent, tels de parfaits écoliers nord-coréens, qu’ils ont bien de la chance de côtoyer « un enfant à la peau d’ébène ». Ce sont Christophe et Edouard qui le disent. A la page 86 : où l’on voit Amélie tomber follement amoureuse de Rachid, l’intellectuel – persécuté – de la classe, qu’elle préfère à Léo et Mathieu « parce que le couscous à la maman à Rachid, il me fait voyager ». C’est Amélie qui le dit. Mlle Lamotte a converti tous ses collègues : « c’est vraiment un outil génial ! ». La communauté enseignante, unanime, se rallie au panache multicolore de celle que ses formateurs de l’IUFM décrivaient comme « une étudiante sérieuse, soucieuse du devenir intime des élèves ». En ce joli jour d’automne, un bonheur chaud comme le string d’une étudiante américaine trottinant sur une plage de Cancún s’empare de Mlle Lamotte quand soudain, c’est le drame ! Joël, huit ans, lance une question en forme d’Exocet sur la frimousse solidaire de l’institutrice !

Devant les caméras de France 3, venues filmer la jeune femme dans le cadre d’un reportage provisoirement intitulé « L’école des citoyens », elle était en train d’expliquer pourquoi les races n’existent pas, citant, à l’appui de cette thèse éminemment subversive, le texte d’une chanson de Yannick Noah, ersatz de guerrier Masaï pour esthéticiennes pré-ménopausées, quand les mots horribles, terribles, péremptoires ont jailli tel le « J’accuse » dans la bouche de Zola : « Soit, les races n’existent pas. Mais pourquoi dites-vous que nous sommes tous pareils ? Karim, il n’est pas comme moi. Et moi, je ne suis pas comme Karim. En plus, il ne m’aime pas. Et je ne l’aime pas davantage. Pourquoi devrions-nous tous nous aimer ? » La pauvre Mlle Lamotte est totalement désemparée. Comment Joël peut-il rester insensible à cette prose qui ferait passer Brel pour un cancre : « Si parfois je me perds au milieu des deux rives / Si j’ai besoin de repères, mes racines me guident / Un sentiment basique, un élan, une chance / Une si belle mosaïque et dans mon cœur ça danse » ? Et ça danse aussi dans la tête de Mlle Lamotte, mais pas la lambada, plutôt un fado ou un requiem de Chopin joué par un évadé de Sainte-Anne. Elle s’attendait à tout, même au pire : tomber enceinte ou se faire larguer par son copain, passer le reste de sa vie dans un minable studio, mais à ce qu’un de ses élèves puisse faire preuve d’esprit critique et d’indépendance de jugement, ça, jamais ! Aussi Mlle Lamotte décide d’agir vite et fort. Joël, malgré ses origines portugaises, n’échappera pas à une exemplaire sanction. Son institutrice le sort promptement de la salle, alerte ses parents, prévient en urgence un aide-éducateur, un psychologue, des universitaires qui travaillent sur les problèmes d’intégration et de discrimination et des membres du MRAP. La bête immonde se serait-elle réveillée à Vénissieux ? Principe de précaution : on expédie le coupable dans un centre de rééducation-citoyen. A l’instant précis où Joël, menotté, quitte les lieux du crime, les dix « maquisards » de RESF qui dorment dans la cour de récréation depuis trois jours pour empêcher l’expulsion « du papa du petit Slobodan » exultent. Le préfet vient de téléphoner : le sans-papiers est régularisé. « Sans-papiers ? Mais ça ne veut rien dire, sans-papiers… », marmonne Joël qui, décidemment, se pose beaucoup trop de questions. Mlle Lamotte, elle, court dans les couloirs, se jette sur Karim-le-traumatisé et lui dit : « On a gagné ! On a gagné ! »

Qu’est-ce que le vivrensemble ? Un leitmotiv, un prurit qui s’étale dans les livres, dans la rue, sur les panneaux publicitaires, sur les banderoles, à la télévision, sur les affiches appelant les foules à se regrouper à l’occasion de grands rassemblements festifs. C’est un mot qui figure notre époque, le mot – en forme d’étendard – de l’idéologie dominant notre époque. Un mot qui aurait plu à Victor Klemperer et George Orwell. Les nazis vendaient l’extermination des juifs d’Europe avec vermine et sous-homme. Le capitalisme globalisé vend l’uni-monde avec métissage et vivrensemble. Croire que vivrensemble veut dire « vivre ensemble » serait une erreur. Vivrensemble signifie d’abord « vivre sans ». Vivre sans l’homme blanc, ce raciste-colonialiste-génocidaire. Il doit disparaître, c’est impératif, sa seule planche de salut. Et avec lui les frontières de son pays, sa culture et sa langue. L’homme nouveau, celui du vivrensemble, revendique le fait de « ne pas avoir une seule goutte de sang français » (lorsqu’il est Français) et d’être « citoyen du monde ». Vivre sans mille autres mots que l’on a patiemment cadavérisés pour faciliter sa croissance – race, patrie, nation, arabe, noir : aux oubliettes. Vivre sans pensée critique : le Bien ne saurait souffrir la moindre contestation. Ce mot est une injonction. Vivons, chantons, dansons ensemble sans nous demander un seul instant si la société que nous forgeons est la plus fidèle à notre Histoire. A quoi bon ? L’Histoire n’est que massacres et fleuves de larmes, nous ne le savons que trop et c’est bien la raison pour laquelle nous nous repentons avec un enthousiasme qui dissimule mal notre vanité. Oui, reprenons tous en chœur les paroles d’une autre chanson, celle du « Villon des quartiers sensibles », ce Grand Corps Malade qui sait si bien que « l’union fait la force quand apparaît l’adversité / Nous aurons un atout supplémentaire : celui de la diversité / Avec toutes nos différences, nous allons porter et défendre les mêmes couleurs ». Surtout, achetons ensemble… pour le plus grand bénéfice des firmes qui s’engraissent en faisant de ce mot d’ordre une valeur ajoutée. Tu veux vivrensemble avec un Péruvien ? Achète du café commerce équitable. Tu veux vivrensemble avec l’Afrique ? Va donc te dandiner sur la musique « pleine de poésie » (ce sont les Inrockuptibles qui le disent) de tel groupe béninois produit par Africa music corporation.

-------------->


Dernière édition par Mécréant-LV le Sam 27 Sep 2008, 13:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 27 Sep 2008, 13:18

Vivrensemble, ou l’idéologie à la portée de la démocratie d’opinion. Idéologie qui embaume le cœur de tous les idiots utiles du système, tous les demi-soldes du trotskisme, tous les esprits politiques mous, de la droite humaniste à la gauche à vélo, de la quasi totalité de la presse, de tous les médias qui portent bien haut dans le ciel azur des lendemains qui n’en finissent pas de nous émerveiller la voix des droits de l’homme et du gnangnan humanitaire.

Vivrensemble, ou la caresse que donne le monde d’après la guerre, la passion, la haine, la folie. D’après l’humain dans ce qu’il a d’imprévisible, de sublime et de grand-guignolesque : en somme, dans tout ce qui fait sa véritable humanité. A la place, on lui propose des « combats », des « grandes causes » : des fêtes de la musique, du PACS et des manifestations contre l’extinction des bébés phoques. Ce mot est le produit d’une génération, celle d’après 68. Celle pour qui l’étranger n’existe plus (L’autre est un « je »… et il se nomme Mamadou) ; celle pour qui la planète n’est qu’un vaste Center Parc ; celle qui pleure quand elle entr’aperçoit sur une aéroport parisien la silhouette d’Ingrid Betancourt libérée ; celle qui appelle littérature les romans de Marc Lévy ou Christine Angot ; celle qui, tout en déclamant son amour de la liberté, ne cesse de réclamer de nouvelles lois ; celle, finalement, d’un totalitarisme en pantoufles – avec une peluche de panda dans les mains.

Mais si on le laisse proliférer, ce fichu vivrensemble, c’est également parce qu’il rapporte des liasses et des liasses de billets. Pas bêtes, les grands propagandistes de la mondialisation : que je te tartine du vivrensemble un peu partout, du coton aux « films engagés », en passant par les compétitions sportives se déroulant sous l’égide de slogans fédérateurs et niais tels que « Not to racism » ou « Pour un monde meilleur ». Vous ne voulez plus de centrales nucléaires ? Je vous vends du développement durable et de l’énergie solaire. Vous ne voulez plus de la culture française ? Je vous vends des cultures d’ici et d’ailleurs. Toujours à la recherche de nouveaux marchés : d’abord les femmes, puis les gays, puis les enfants. Les cartes bancaires occidentales sont vides ? Il suffit d’aller sonder d’autres territoires : derrière chaque Vanessa, titulaire d’un BTS en animation périscolaire, humanitaire à la Croix-Rouge, se tient un émissaire de Wal-Mart. Il ne brandit pas une Bible mais le vivrensemble. Uniformise-moi, missionnaire libéral ! Avec l’aide et en suivant les directives des véritables maîtres du nouvel ordre mondial : les publicitaires, ces Goebbels du désir sous cellophane.

Vivrensemble n’est qu’un symbole. Des mots issus du dictionnaire de la contemporanéité, il est celui qui rencontre le plus franc succès, au point d’être devenu une sorte de fétiche, la clef de voûte de tous les discours politiques s’attaquant à la question ô combien importante de la citoyenneté. Il est le grand simplificateur. Face aux problèmes posés par l’intégration de populations allogènes, une seule solution : le vivrensemble. A priori, on ne sait pas vraiment ce que c’est, où ça nous mène, pourquoi nous devrions aveuglément le suivre, mais puisqu’on nous assure que c’est à la fois sympa et efficace, en plus d’être juste, emparons-nous de lui et tout ira bien. Pensée magique : tout ira bien, tout ira bien. Ceux qui chantent ce mot sont incapables d’en donner une définition. N’importe : la démocratie d’opinion n’exige pas de définitions précises. Il lui faut des slogans et des euphémismes. Parce que l’esprit de consensus, cher aux élites européennes, ne saurait s’accommoder de mots qui « font mal ». Alors, allons pour black au lieu de noir, pour jeune au lieu de délinquant, pour sans-papiers au lieu de clandestin. Journalistes et militants associatifs, hérauts des victimes, sont les principaux chantres de cette aseptisation du verbe. Dans la catégorie des slogans, outre vivrensemble, on retrouve, entre autres, diversité, antiracisme, dialogue des cultures et cette étrange expression qui a définitivement remplacé le mot France : principes républicains. Le plus épatant est que ces chiens de garde, qui trustent tous les fauteuils des plateaux de télévision et des ministères, tous ces subventionnés, se croient politiquement incorrects. Vraiment ! Louer le mélange des cultures (variante) et lutter contre la guerre : très politiquement incorrect dans la France et l’Europe de 2008 ! Très original, périlleux, jamais entendu, à vous plonger dans la marginalité ! Faut-il rire de cette tartuferie ? Au début, elle fait rire, beaucoup. Puis, à force de l’entendre et de la voir, de la subir quotidiennement, d’en apprécier les ravages, elle agace, énormément. Qui sont les pires ? Ceux qui ne comprennent même pas qu’ils participent à ce mouvement ou ceux, bien moins nombreux, qui justifient ce travestissement du verbe par l’irruption toujours possible d’un énième avatar de la bête immonde ? En castrant notre langue, en y enlevant tous les mots qui pourraient potentiellement servir les fascistes-racistes, en punissant tous ceux qui les utilisent, nous vous sauvons de vous-mêmes, de vos mauvais instincts, affirment les lieutenants des armées du Bien. Sauf que cette bête immonde n’existe pas. Ils la fantasment, ils la veulent, en fait, parce qu’elle innocente leur pleutrerie et assoit leur magistère intellectuel et moral. La bête immonde est structurellement nécessaire. Car sans ennemi, qu’est-ce que Big Brother ? Le totalitarisme pur. Ajoutez-y un ennemi et Big Brother peut être appelé démocratie. Le totalitarisme, c’est alors l’ennemi. Klemperer, l’analyste de la LTI nazie, et George Orwell, l’inventeur du novlangue, nous ont appris que tous les régimes totalitaires s’appuient sur une langue qui leur est propre, taillée sur mesure. La France social-démocrate (mais c’est un phénomène qui touche tous les pays occidentaux, en premier lieu les Etats-Unis) se dote d’un arsenal lexical qui rattrapera bientôt celui des heures sombres de l’Histoire. Et le projet politique, social, économique et sociétal qui promeut cette langue est démasqué. Il célèbre la diversité et les différences pour mieux les réduire après en avoir fait de vulgaires marques. En égalisant les goûts, il espère égaliser les besoins. Il encense le métissage pour mieux nier « l’étrangèreté » (Renaud Camus) de l’autre – là est le véritable néo-colonialisme qui, comme son prédécesseur du XIXe siècle, est né à gauche. Finalement, il met en avant des mots-Potemkine ayant pour unique vocation de cacher la réalité. Stigmatisation permet de ne pas évoquer l’islamisme, diversité de taire l’uniformisation en cours, vivrensemble de masquer le communautarisme, etc.

Après les longs âges obscurs constellés de meurtres et de nationalismes, le surhomme métissé surgira et donnera naissance à une terre pleine de fraternité, d’amour, de tolérance et de solidarité. Les élites le professent, les imbéciles en rêvent et de ce rêve les entrepreneurs internationalistes font un business. Décidemment, le vivrensemble arrange tout le monde. Les quelques hérétiques qui se dressent contre lui sont instantanément diffamés, maudits puis excommuniés. Et pourtant… Quand ils méditent l’heureuse formule de Wittgenstein (« Les limites de ma langue sont les limites de mon monde »), quand ils assistent, stoïques, ironiques ou consternés, à ce déferlement de mièvrerie, ça les démange et on peut les entendre murmurer ou crier « Vive l’hérésie ». Comme l’écrivait le regretté Philippe Muray : « Il faut se méfier des mots sans histoire. Ils n’existent que pour liquider les histoires individuelles, ramener les êtres concrets à des schémas simples, facilement nivelables et vite encadrables. » Chérir la complexité, accepter les sentiments malsains et les comportements déviants, s’autoriser à rire sans penser aux souffrances des victimes autoproclamées : notre dernière liberté. Car mieux vaut un monde où l’on peut vivre à côté ou, pire, contre que celui, faux et fatalement totalitaire, du vivrensemble.

http://www.rebelles.info/article-23000709.html

Loïc Lorent pour “Le cercle Jeune France” le 20 septembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 27 Sep 2008, 13:27

Racisme anti-Blanc : un autocollant « 100 % Irlandais » jugé raciste par des activistes pro-immigration

21/09/2008 – 15h00

DUBLIN (NOVOpress) – En Irlande, un « Comité national consultatif sur le racisme et l’interculturalisme » souhaite que les taxis et leurs passagers adoptent une « position plus ferme » face à ce qu’il qualifie « racisme » : un autocollant « 100 % Irlandais » collé à l’arrière de certains taxis pour indiquer clairement que le chauffeur est « de souche ».



Pour la Commission de réglementation des taxis, ceux-ci ont « des règles concernant les publicités et autres informations présentes dans le véhicule ». L’un de ses porte-paroles a déclaré qu’en l’absence de cas porté à sa connaissance, la commission ne pouvait rien faire, ajoutant : « il faut noter que tous les chauffeurs de taxis sont soumis aux mêmes règles d’obtention de leur licence.

Cette revendication identitaire intervient alors que les actes de violence se multiplient entre chauffeurs de taxis irlandais et étrangers. Selon le Comité, 50 incidents, qu’il qualifie de « racistes » - comprenez : mettant en cause des chauffeurs allogènes - ont été recensés dans le pays entre janvier et juillet 2008. L’Irlande découvre les joies de la « diversité ».

http://fr.novopress.info/?p=13240
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 27 Sep 2008, 15:18

Vous êtes vraiment revenu , cher Mécréant-LV ... L'angélisme ne passera pas ... Je ne sais pas encore s'il faut exulter ou se réjouir modérément ...
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Dim 26 Oct 2008, 18:01

Lisez ATTENTIVEMENT - et j'insiste !!!! - ceci, c'est absolument TER-RI-FIANT quant à ce que ca annonce Shocked Shocked Shocked What a Face

40 propositions concrètes pour briser les ghettos


À l’iniative de Respect Mag, des hommes et des femmes mobilisés sur le terrain depuis des décennies, inventeurs au quotidien de solutions concrètes, locales ou nationales, appellent à relever le défi.

Voici une liste indicative, non exhaustive, de propositions pour désenclaver les cités, améliorer le quotidien et, au-delà, faire évoluer le pays vers plus d’égalité de fait, d’ouverture et de mixité.

Logement

- Appliquer immédiatement la loi Solidarité et renouvellement urbains, imposant aux communes un quota d’au moins 20% de logements sociaux, par l’alourdissement significatif des sanctions financières.
Association des maires ville et banlieue de France
- Recourir à des sanctions pénales contre les maires qui persistent dans le non respect de cette loi, avec inéligibilité à la clé.
Karim Zeribi, Parlement des banlieues (PdB) • Jocelyne Clarke, Union des familles laïques (UFAL)
- Instaurer l’anonymat des demandeurs de logements HLM, ainsi qu’une représentation des habitants dans les commissions d’attribution.
PdB

Sécurité

- Recentrer la police nationale sur sa mission de prévention et d’investigation plutôt que de la pousser toujours vers plus d’interventions (contrôles d’identité outranciers, interpellations musclées). D’une répression typée « Bac » (Brigade anti-criminalité), évoluer vers une stratégie de service et de respect à l’égard des populations, alliée à une capacité renforcée d’enquête sur les réseaux souterrains.
Michel Marcus, Forum français pour la sécurité urbaine (FFSU) • Gilbert Bonnemaison • Laurent Bonelli
- Fidéliser les policiers nommés dans les quartiers par des primes conséquentes et davantage de facilités sociales, afin de maintenir en zone sensible les gradés les plus expérimentés.
- Systématiser le partenariat entre police, collectivités, bailleurs, Éducation nationale et justice, en rendant les Contrats locaux de sécurité obligatoires dans toutes les communes.
- Développer l’embauche des jeunes des quartiers dans la police, les sapeurs-pompiers et la gendarmerie par le développement massif du programme Cadets de la République (formation rémunérée pour les 18-25 ans, ouvrant droit au concours de gardien de la paix).
Mohamed Douhane, Synergie officiers
- Créer une force de police spéciale, chargée de la répression des discriminations (entreprises, commerces, services publics…).
Ch. Delorme (qui cite le ministre Azouz Begag)

Emploi

- Faire évoluer la législation française pour permettre l’utilisation d’outils de comptage « ethnique » au sein des entreprises, afin d’évaluer les politiques d’égalité des chances.
Françoise Cocuelle, Centre des jeunes dirigeants (CJD) • IMS-Entreprendre pour la cité • Plusieurs entreprises engagées dans la Charte de la diversité
- Modifier le code des marché publics pour favoriser les entreprises engagées dans des pratiques socialement responsables, en particulier de promotion de la diversité.
CJD Exonérer de charges patronales pour trois ans toute entreprise embauchant un jeune de moins de 30 ans issu d’un quartier populaire.
PdB
- Soutenir les « micro-entrepreneurs » en zone urbaine sensible. Mettre en place un service public de microcrédit social (PlaNet Finance, Caisse sociale de Bordeaux), un fonds de soutien à l’intégration par l’économie (Africagora), développer les dispositifs d’aide à la création d’entreprise, la mise à disposition de locaux (Association pour le droit à l’initiative économique – Adie), des « bus d’aide à la création » dans les quartiers, l’accompagnement par des seniors (PdB).
- Lancer une grande campagne publique de communication et de sensibilisation, positive, contre les discriminations.
Roger Fauroux • CJD
- Diffuser massivement auprès des jeunes les engagements des entreprises signataires de la Charte de la diversité, afin de rendre irréversible le mouvement.
Respect Mag

Politique de la ville

- Redonner un rôle déterminant (et durable) au Fonds d’intervention de la ville (les contrats de ville), destiné au travail social et à la lutte contre les ségrégations à travers les associations, les municipalités.
FFSU • Philippe Méjean
- Affecter 10% des fonds alloués à la réhabilitation des quartiers au développement de l’activité économique.
Adie

Éducation

- Autoriser les élèves issus de familles socialement défavorisées à aller étudier dans l’établissement de leur choix.
Georges Felouzis et Joëlle Perroton
- Créer des instances de pilotage et d’orientation intégrant enseignants, parents, acteurs économiques et professionnels de l’orientation et de l’accompagnement scolaire.
PdB
- Permettre aux chefs d’établissements en ZEP (Zone d’éducation prioritaire) de recruter des enseignants et des conseillers d’éducation volontaires pour constituer des équipes pédagogiques soudées, dotées de moins d’heures de cours mais de plus de présence.
Georges Felouzis et Joëlle Perroton


Médias

- Rendre obligatoire une représentation de qualité des minorités visibles dans les programmes de télévision évaluée par un rapport annuel de chaque chaîne, sous le contrôle du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).
Amirouche Laïdi, Club Averroès
- Faire produire par France Télévisions une série de films de fiction et documentaires ayant trait à l’esclavage, aux immigrations, à l’Outre-mer et à la colonisation. Diffusion de 150 heures par an, pour partie en prime time.
Pascal Blanchard

Mémoire

- Abolir la loi de février 2005 incitant l’Éducation nationale à mettre en avant le « rôle positif » de la colonisation.
Aimé Césaire, Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau • Collectif des historiens contre la loi du 23 février
- Créer un espace traitant de l’esclavage et de la colonisation au sein du Palais de la Porte-Dorée où s’ouvrira la Cité nationale de l’histoire de l’immigration en 2007. Créer avant 2010 des musées spécifiquement consacrés à ces parties de l’Histoire.
Pascal Blanchard

Famille, action sociale

- Ouvrir des centres d’aide à la parentalité (Points accueils parents), associatifs ou communaux.
UFAL • PdB
- Constituer des « groupes d’habitants en coopération », liés aux centres sociaux, collaborant avec les acteurs de la société civile et politique à l’élaboration de solutions citoyennes locales.
Fédération des centres sociaux de France (FCSF)
- Désigner et former, par le biais des municipalités et des associations de quartier, un habitant « relais » volontaire, créateur de lien social, dans chaque immeuble ou montée d’HLM.
Chantal Deschamps

Á retrouver dans Respect magazine : d’autres propositions dans les domaines de
la culture
la politique
la religion
la santé

Les auteurs des propositions

Association des maires ville et banlieue de France

Attali Jacques. Président de l’ONG PlaNet Finance

Blanchard Pascal. Historien

Césaire Aimé, Chamoiseau Patrick et Glissant Édouard. écrivains

Delorme Christian. Prêtre

Dogoui Dogad. Africagora

Douhane Mohammed. Capitaine de police, conseiller du syndicat Synergie officiers

IMS-Entreprendre pour la Cité

Laïdi Amirouche. Club Averroès

Ligue des droits de l’homme (LDH)

Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap)

Zeribi Karim. Président du mouvement Agir pour la citoyenneté, initiateur du Parlement des banlieues.

Et bien d’autres encore...

http://www.respectmag.fr/spip.php?article30

(via fdesouche Idea )

Eh be, amis français, vous êtes pas dans la m... :evil: :evil: :evil:

Après les "stages de citoyenneté", voici maintenant venu le temps de la création de la police politique (toute ressemblance avec la SS/Gestapo et le NKVD n'est pas fortuite) chargée de la répression, en attendant les futurs "totenkopfverbände" des camps de rééducation politique à venir Idea

Police politique, cellules "citoyennes" de délation et de surveillance du peuple dans chaque immeuble, pâté de maisons, etc, etc...

LA DICTATURE EST EN MARCHE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Dim 26 Oct 2008, 18:17

A la lecture de ses lamentables propositions, je n'en tire pas de si grandes frayeurs anticipatives, cher Mécréant.

Pour le simple fait que toutes ces propositions m'ont l'air déjà appliquées aujourd'hui ; non pas dans le déroulement exact proposé ici, mais de facto dans les mentalités et dans les nombreuses autres facilités qu'ont les sauvageons.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Dim 26 Oct 2008, 18:21

Que voulez-vous que je vous dise, Tchekfou, sinon que vous avez raison ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Dim 26 Oct 2008, 18:32

Vos interventions entretiennent chez moi, de par leur pertinence socio-politique contemporaine, une haine envers beaucoup de choses, et de cette haine, une volonté de combattre ce qui se met doucement en place.

Je sais que pour vous, cher Mécréant, tout cela va bientôt finir dans une joyeuse explosion. Moi je ne sais pas, et je n'ai aucune idée sur la fin de ce processus. D'où mon redoublement de frayeur.

L'hypothétique issue la meilleure, ne serait-elle pas un retour au totalitarisme ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Dim 26 Oct 2008, 19:18

Ne croyez surtout pas ca, tchekfou, je vous GARANTIS que je ne me réjouis NULLEMENT de ce qui s'annonce :|

Parce qu'il faut être complétement fou pour souhaiter, pire, se REJOUIR d'une guerre civile, européenne qui plus est Idea

Car ce sont les plus horribles des guerres spiderman
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Dim 26 Oct 2008, 19:29

Citation :
Parce qu'il faut être complétement fou pour souhaiter, pire, se REJOUIR d'une guerre civile, européenne qui plus est
Etes-vous sûr qu'il s'agira vraiment d'une guerre Européenne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Lun 27 Oct 2008, 01:18

Je ne suis pas devin, Tchekfou ;)

...mais tout va dans ce sens Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Lun 27 Oct 2008, 09:32

Citation :
Tchekfou a écrit:
Citation :
Parce qu'il faut être complétement fou pour souhaiter, pire, se REJOUIR d'une guerre civile, européenne qui plus est
Etes-vous sûr qu'il s'agira vraiment d'une guerre Européenne ?


Je ne suis pas convaincu que les bouleversements démographiques, sociaux liés à l'immigration débouchent immanquablement sur une guerre civile; voyez l'invasion arabe en Afrique du Nord: réduite militairement en quelques décennies, cette région fut "islamisée" par le jeu des lois coraniques (dhimmitude) et les mariages mixtes (ds le sens favorable à l'islam...), et c'est bien ce qui pourrait se produire en Occident.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Lun 27 Oct 2008, 10:14

Oui, Karl, s'il s'agit de la troisième offensive historique de l'Islam, c'est aussi la plus dangereuse, car en grande partie pacifique Idea

La guerre des ventres...

Le paradoxe, là-dedans, c'est que ce sont les djihadistes eux-mêmes, qui, par leur folie, sont en train de réveiller l'Occident, et, par là-même, nous sauveront de l'islamisation en cours Idea

Quelle ironie, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mar 28 Oct 2008, 23:16

Antiracisme et manipulation cérébrale

Posté le 28 octobre 2008 | Auteur : bds

Les hallucinés de l’anti-racisme ont tôt commencé leur travail de décérébration. Ecoutez attentivement cet extrait datant des années 1960. Notez la teneur des questions et le ton d’instructeur de camp de rééducation psychique du réalisateur. La dissection mentale était déjà en marche.



http://www.fdesouche.com/?p=7611
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 10:01

La méthode est effectivement détestable , Mécréant-LV mais la conclusion qu'en tire le commentateur est exacte : la négation de notre racisme "naturel" est le plus sûr moyen d'aboutir à des dérives .
Des antiracistes illuminés sont allé jusqu'à prétendre que le racisme n'existait pas dans le monde animal ; ils n'avaient pas dû faire beaucoup d'observations puisque j'ai pu en constater parmi les chèvres de mon père .
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 13:10

Il n'y a que des malades mentaux du type "antiracistes", des fous illuminés pour voir du "racisme" là où il n'y en a pas, Boudo ;)

Pour reprendre l'exemple de la vidéo, et également du monde animal, il ne s'agit que de l'instinct grégaire, et rien d'autre ;)

Parlons clairement : ces "antiracistes" autoproclamés sont en fait les pires RACISTES qui soit Idea

Et, si vous avez visionné la vidéo de l'émission d'Arte, sur le fil esclavage, vous aurez pu entendre des NOIRS et des ARABES leur dire, à ce sujet, leurs quatre vérités, mieux que nous n'aurions jamais pu le dire nous-mêmes !!!

Et j'ajoute que, comme par hasard, ces ordures se rejoignent TOUTES dans la même haine d'Israël, et surtout des JUIFS, sous couvert d'"antisionisme" (lire, à ce sujet, "la judéophobie des modernes", de P-A Taguieff, qui analyse parfaitement cet antisémitisme de gauche Idea ) Idea

Voilà ce que ces "antiracistes" sont : des RACISTES et des ANTISEMITES de la pire espèce !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 14:30

D'expérience : la désinformation et la manipulation mentale venant des grands médias, ne sont pas du tout spécifiques au problème de l'islam et de l'anti-racisme idéologique. J'en sais quelque chose. http://www.ipernity.com/doc/42554/3075256 Mr. Green http://www.ipernity.com/blog/arno.lagrange/97336 Quand on a compris ça, cela permet de relativiser...et de ne pas voir des complots partout. 8)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 15:04

Citation :
[quote="boudo"]La méthode est effectivement détestable , Mécréant-LV mais la conclusion qu'en tire le commentateur est exacte : la négation de notre racisme "naturel" est le plus sûr moyen d'aboutir à des dérives .

Je trouve les enfants très vrais, sur cette video; bien que manipulés, ils renvoient l'nterviewer à ses chères études; ils disent le bon sens, en donnant la préférence à ceux qui sont comme eux, sans pour autant les hair.

L'analyse de ce qu'est le racisme sur cette video est par contre d'une consternante crétinerie, et ce ne serait pas si grave si on ne contrait que Montesquieu et le mouvement naturel qui nous porte vers ce qui ns est le plus proche.
Mais on voudrait montrer qu'on est automatiquement un MONSTRE RACISTE, c'est à dire, ayant théorisé sur la supériorité de sa race sur les autres, dès lors que l'on se refuse à se retrouver seul de son espèce ds une école remplie de petits noirs...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 15:19

Mécréant-LV a écrit:
]Antiracisme et manipulation cérébrale
Posté le 28 octobre 2008 | Auteur : bds

.../... extrait datant des années 1960.

Ne sommes-nous pas en 2008????????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 15:23

Citation :
adamev a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
]Antiracisme et manipulation cérébrale
Posté le 28 octobre 2008 | Auteur : bds

.../... extrait datant des années 1960.

Ne sommes-nous pas en 2008????????????????????????????????

2008 provient de ce qui a été enseigné et matraqué depuis 1960.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 18:29

Karl a écrit:
Citation :
adamev a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
]Antiracisme et manipulation cérébrale
Posté le 28 octobre 2008 | Auteur : bds

.../... extrait datant des années 1960.

Ne sommes-nous pas en 2008????????????????????????????????

2008 provient de ce qui a été enseigné et matraqué depuis 1960.

Tout comme il provient de ce qui a été enseigné et matraqué depuis... voyons... l'an 0 de notre ère... pour ne prendre qu'une référence parmi 2008 autres.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 18:51

Mécréant-LV a écrit:
...

Pour reprendre l'exemple de la vidéo, et également du monde animal, il ne s'agit que de l'instinct grégaire, et rien d'autre ...

Pas si simple , Mécréant-LV . Notre bouc de race Saanen obligeait notre unique chèvre chamoisée ( brune ) à pâturer à 30 pas du troupeau de chèvres à poil blanc . Lorsqu'elle essayait malgré tout de s'intégrer , les deux fronts se cognaient
avec une violence inouïe . Je ne crois pas qu'en sanctionnant le bouc , nous aurions remédié à la situation .
Mais j'espère qu'avec les êtres humains , il doit être possible de faire quelque chose . Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 29 Oct 2008, 23:27

J'en pense que vous avez encore beaucoup d'illusions quant à la nature humaine, Boudo Rolling Eyes

;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Jeu 30 Oct 2008, 05:08

Pas vraiment , Mécréant-LV . Mais je crois que les utopies sont des repères aussi indispensables que des phares côtiers .
Il ne faut pas vouloir aller droit dessus à toute vapeur ( on se fracasserait sur les rochers ) mais il faut toujours en avoir à distance .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Jeu 30 Oct 2008, 09:43

Citation :
adamev a écrit:
Karl a écrit:
Citation :
adamev a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
]Antiracisme et manipulation cérébrale
Posté le 28 octobre 2008 | Auteur : bds

.../... extrait datant des années 1960.

Ne sommes-nous pas en 2008????????????????????????????????

2008 provient de ce qui a été enseigné et matraqué depuis 1960.

Tout comme il provient de ce qui a été enseigné et matraqué depuis... voyons... l'an 0 de notre ère... pour ne prendre qu'une référence parmi 2008 autres.


What the fuck ?!? :cartonr: :foot:

S'il y a un "an zéro", vous en êtes le seul témoin!

:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Ven 31 Oct 2008, 00:00

Vous voulez refaire la querelle du passage à l'an 2000?

Fin de l'an 1999 le 31 décembre à 23h59'60''
Début de l'an 1 du millénaire le 01 janvier 2001 à 0h00'01"
Entre les deux an 0 du millénaire...

Mais je vous accorde que la première année du millénaire est l'an 0... Vous étiez où?

N'oubliez pas que nous sommes dans le 3ème millénaire bien que nous soyons en 2000 quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 05 Nov 2008, 09:47

Citation :
[quote="adamev"]Vous voulez refaire la querelle du passage à l'an 2000?

Fin de l'an 1999 le 31 décembre à 23h59'60'' mais pas fin du millénaire précédent, qui n'a lieu qu'à la fin de 2000...
Début de l'an 1 du millénaire le 01 janvier 2001 à 0h00'01"
Entre les deux an 0 du millénaire...
Non: année 100 du millénaire précédent sinon vous faites un 20ième siècle de 99 ans


« Errare humanum est, perseverare diabolicum »
Mais libre à vous d'y rester!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 05 Nov 2008, 09:53

Aurais-je écrit que c'est la fin du millénaire précédent????
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 05 Nov 2008, 10:06

Implicitement qd vs parlez d'un"an zéro" du millénaire
désolé, mais qd vs comptez sur vos doigts, vs ne dites pas "0,1,2,3,4,5,6,7,8,9 qui font dix? votre 1er doigt ne compte pas pour zéro... et c'est bien votre 10ème doigt qui fait la dizaine, donc pareil pour votre "année zéro": c'est en réalité la 100ème du 20ème siècle et pas la "zéro" du 21ème.

CQFD
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 05 Nov 2008, 10:29

J+C est-il né dans l'an 1 du (premier) millénaire de notre ère ou dans l'an 1000 du millénaire précédent?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 05 Nov 2008, 11:14

Citation :
adamev a écrit:
J+C est-il né dans l'an 1 du (premier) millénaire de notre ère ou dans l'an 1000 du millénaire précédent?


"l'an 1000 du millénaire précédent", ça devrait être l'an -1 avant l'ère chrétienne, ds l'acception commune...
qt à JC, faites le naitre qd vs voulez, car on ne sait pas exactement, parait-il; donc, pour ma part, j'accepte, faute de mieux, la date du 25 décembre; pourvu que ce ne soit pas une année zéro qui n'existe pas... geek
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 05 Nov 2008, 11:41

bon alors supposons le BBg comme l'instant de départ il est dans l'an 0 ou dans l'an 1?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 05 Nov 2008, 12:47

Citation :
adamev a écrit:
bon alors supposons le BBg comme l'instant de départ il est dans l'an 0 ou dans l'an 1?


en ce qui me concerne c'est plutôt le mot de la fin :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 08 Nov 2008, 05:14

Une minute TV capitale

Posté par Jacques7 novembre, 2008

Même si les journaux télévisés sont généralement des tissus de mensonges et des concentrés de désinformation, ils contiennent parfois des vérités qui glacent le sang pour qui est attentif et fait un petit effort de décryptage.

Les informations vraiment importantes passent en général très vite et, pour le téléspectateur distrait en train de dîner, infectent le cerveau à un niveau quasi subliminal. C’est ainsi qu’elles sont les plus nocives et elles sont conçues pour cela.

Mais si l’on se concentre sur certains messages courts en se demandant ce qu’il y a derrière les mots, on se rend compte qu’ILS mettent parfois candidement leurs cartes sur la table, et donc nous donnent des armes pour résister.

Accordez une minute de véritable attention à ce document (cliquez sur le lien ci-dessous). Ecoutez bien Louis Schweitzer en particulier, et interrogez-vous sur le sens de chaque mot. Il ne parle pas beaucoup mais…

Si vous pensez comme moi que le processus totalitaire est déjà très avancé et la menace (à peine voilée) extrêmement grave, vous transmettrez ce lien à tous vos contacts. Il y a des minutes de télévision que tout le monde doit avoir vues. Vous saurez ce qui vous attend, en particulier si, pour votre malheur, vous êtes blond(e), français(e) de souche, hétérosexuel(le), catholique et valide. Pour ma part, je m’apprête à envoyer une lettre recommandée A.R. à Monsieur SCHWEITZER pour lui dire que nous ne sommes pas tous anesthésiés et prêts à nous laisser faire, que l’histoire se fait AVEC le peuple et non CONTRE lui.

Le LIEN à cliquer : http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,4149591,00-les-livres-scolaires-sont-ils-discriminatoires-.html

Jean-Luc Léopoldi

http://www.nationspresse.info/?p=15623

Le rapport, en PDF : http://www.halde.fr/IMG/pdf/Etude_integrale_manuels_scolaires-2.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 03 Déc 2008, 17:11

Les cinglés de la repentance



Rolling Eyes

Pour ceux qui veulent vraiment savoir ce que j'en pense, c'est ICI Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Sam 28 Mar 2009, 14:26

Finky, plus lucide que jamais :

L’antiracisme est la novlangue d’aujourd’hui.

Porte sur l’antiracisme idéologique, la novlangue, Durban 2.



Extrait du texte :
“La rhétorique antiraciste couvre désormais les pratiques les plus autoritaires, les plus cruelles, les plus régressives, les plus abominables, partout dans le monde, notamment dans le tiers-monde et plus précisément en Afrique et dans les pays de la conférence islamique.

Pour le dire d’un mot, l’antiracisme est la novlangue d’aujourd’hui. C’est la langue taillée sur mesure pour l’idéologie totalitaire. Le but de la novlangue est de fournir un moyen d’expression pour la vision du monde et des habitudes mentales des adeptes du socialisme triomphant, et de rendre impossible tout autre mode de pensée.

Tout l’art de cette novlangue antiraciste est d’investir le discours du bien pour intimider toute dénonciation du mal. Je pense que cette novlangue sévit aujourd’hui à l’ONU, dans ces conférences de Durban, et qu’on ne peut pas cautionner cette imposture.

On ne peut pas parler cette novlangue, et on ne peut pas parler avec ceux qui la parlent. Il n’y a pas de compromis possible avec la novlangue de l’antiracisme (…) On ne parle pas avec l’antiracisme idéologique. On le contourne, on parle une autre langue et on parle ailleurs.”

Source : Foroum - LV Idea

L'émission complète :

http://www.libertyvox.com/files/RCJ_AlainFinkielkraut_20090323.mp3

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 30 Juin 2010, 00:20













Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le Communisme du XXIe siècle   Mer 21 Juil 2010, 13:20

« Pour faire des Français, il faut de l’héritage et du désir »

Entretien avec Renaud Camus

Publié le 20 juillet 2010 à 13h00


Pour que cela ait un sens d’être français, il faut qu’il y ait des étrangers. Mais vous savez que ce ne sont pas des catégories figées : l’Histoire montre qu’on peut devenir français alors qu’il est sans doute presque impossible de devenir japonais. Donc, notre première question est simple : qu’est-ce qu’être français ? Cela a-t-il à voir avec l’ethnie (ou la race), la culture, le mode de vie, les droits, les devoirs ? Autrement dit, peut-on « fabriquer des Français » avec n’importe qui ou y a-t-il, selon vous, des populations inassimilables ?

Toutes les populations sont inassimilables. Il en va de l’acculturation et de l’assimilation comme de l’éducation : elles ne peuvent pas faire l’économie de l’individu. Ce sont des hommes et des femmes et des enfants qui peuvent être assimilés au sein d’un peuple, pas des peuples, surtout quand ces peuples ont une forte réalité, une culture, une civilisation, une langue, une religion, une puissance en dehors de la nation censée les assimiler. Pourquoi se renonceraient-ils eux-mêmes ? Deux éléments créent des Français et peuvent en créer encore : l’héritage (la naissance, l’ethnie, la race, les ancêtres, l’appartenance héréditaire) et le désir (la volonté, l’élection particulière, l’amour d’une culture, d’une civilisation, d’une langue, d’une littérature, des mœurs, des paysages). On peut certes être français par la culture, par Montaigne, par Proust, par Manet, par la montagne Sainte-Victoire, par le pain, par le vin, par la langue : encore faut-il les connaître et les aimer, et d’abord les désirer.

Concernant l’immigration arabo-musulmane, vous parlez de « contre-colonisation », ce qui revient à affecter un coefficient forcément négatif à des mouvements migratoires qui sont aujourd’hui une réalité planétaire (et on peut aisément expliquer que les candidats à l’émigration se tournent naturellement vers l’ancien colonisateur dont ils connaissent la langue et les coutumes). Comment justifiez-vous ce terme provocateur ?

Rien n’est plus éloigné de mon esprit que la provocation. Face à la réalité historique à laquelle nous sommes confrontés, il s’agit bien de cela ! Mais si vous voulez, je veux bien dire « colonisation » tout court. Après tout, la Suisse, l’Autriche, la Suède n’ont jamais colonisé personne (enfin, pour le dire vite…), et ils ne sont guère moins colonisés à présent que la France. Le terme de « colonisation » est beaucoup plus adéquat à la situation actuelle qu’il ne l’est à l’ère dite « coloniale », pour laquelle il constitue une sorte d’abus de langage. Sauf en Algérie et bien avant cela au Canada, la France ne « colonisait » pas, au sens propre, et je ne le dis pas pour diminuer ses torts : elle conquérait, elle fondait un empire, elle ne transférait pas sa population. L’ère dite « coloniale », et que mieux vaudrait appeler « impériale » fut une brève parenthèse vite refermée. Tandis que la colonisation actuelle, dans l’autre sens, mérite bien mieux son nom, étymologiquement. Elle est d’ailleurs de conséquence mille fois plus grave, puisqu’elle implique ce que le parti de l’In-nocence appelle le « Grand Remplacement », d’une population par une ou plusieurs autres. C’est de très loin le phénomène le plus important de l’histoire contemporaine, et peut-être de toute l’histoire du territoire appelé France. Il ne s’agit pas, cette fois, pour le peuple colonisé, de perdre son indépendance un moment : il s’agit de disparaître, de s’effacer, de se dissoudre et même, par le biais des champions de l’antiracistisme, d’être persuadé qu’il n’a jamais existé, qu’il a rêvé son histoire et son existence même.

[...]

http://www.causeur.fr/pour-faire-des-francais-il-faut-de-lheritage-et-du-desir,6923

(via fdesouche)

Addemdum : la fin de l'entretien, ajoutée par Renaud Camus, sur son forum :

« Dans notre héritage, il y a bien autre chose que les Lumières, même si elles en font incontestablement partie ; bien autre chose que leur universalisme, qui dans l'ensemble du legs ne me paraît pas le plus précieux, c'est vrai. Quoiqu'il en soit nous avons le droit de faire des choix, et la France ne commence pas aux Lumières. Un peuple n'est pas une idée, même s'il peut avoir des idéaux. Un peuple qui ne serait qu'une idée serait perdu — c'est peut-être ce qui nous perd. Les colonisateurs ne se pensent pas du tout comme une idée, eux, même s'il est évident qu'ils en ont une derrière la tête. Au demeurant c'est seulement à posteriori que l'universalisme des Lumières a pu être interprété comme contraire à l'idée de la nation et à la réalité du peuple. Les hommes des Lumières n'avaient même pas envisagé cette hypothèse, malgré quelque formules rhétoriques imprudentes, dont ils ne pensaient pas une seule seconde qu'on pût les prendre au pied de la lettre. Que tout le monde puisse devenir français, c'était parfait quand il y avait quatre ou cinq candidats, les Anarcharsis Cloots, Thomas Paine et consorts. On ne voyait pas beaucoup plus loin. »

http://www.in-nocence.org/public_forum/read.php?3,61345

Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
 
Le Communisme du XXIe siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Communisme du XXIe siècle
» Eduquer au XXIe siècle par Michel Serres
» Les enfants du XXIe siècle sont-ils tous surdoués ?
» Hida, latin et XX/XXIe siècle : pistes ?
» Pour une maternelle du XXIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: