DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A propos de l'avortement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
marc



Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A propos de l'avortement.   Lun 06 Aoû 2007, 19:10

Personne ne réagit au fait signalé par Three Piglets ? Ca arrange de dire :

Citation :
qualifier ainsi une loi promulguée par une rescapée des camps de la mort nazis est particulièrement fin et délicat

Alors que, comme cela a été rappelé, le pape ne parle pas que de la situation française : cette charmante réaction montre bien surtout que Luc ne comprend pas que le pape Polonais parle pour le monde. Ensuite, la question n'est pas de savoir si cela offense untel ou unetelle, mais si il y a des arguments dignes de ce nom pour utiliser le qualificatif : la technique utilisée ici est intellectuellement malhonnête : elle joue sur l'intimidation plutôt que d'affronter le fond de la question (est-ce que des millions de morts cela constitue un holocauste ?). Tout à coup bien silencieux quand Three Piglets nous apprend qu'un rabbin adopte la même ligne, analyse à l'appui des analogies/différences d'autres situations d'holocauste. Jamais envie de reconnaître qu'on a un peu eu tord ? Où se trouve l'orgueil ? Où se trouve l'honnêteté intellectuelle ?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: A propos de l'avortement.   Lun 06 Aoû 2007, 19:18

Bonsoir, Bon sens paysan, bien que de la ville, je crois au bon sens paysan de mes ancêtres qui agissaient au cas pas cas. La liberté d'avorter dans de bonnes conditions est une bonne loi. Malgré tout l'arsenal contraceptif et de protection, il y a des grossesses non désirèes. Ce qui me choque dans l'avortement, c'est ce qui ce passe en Espagne, ou l'on fait avorter à des périodes trés avancées, c'est vraiment déguelasse. Je suis croyant, catholique, mais le tout sauf l'avortement, je ne suis pas d'accord. Je connais des amies qui étaient trés cathos, ils ont accepté la naissance d'un enfant différent, lourdement handicapé, avec une forme de zèle. Je passe les détails, aujourd'hui ils sont épuisés aprés des années de difficultés et de "réalité". Ils sont toujours catholiques, mais avec un bémol. Tout ça est dommage. Il faut voir la réalité tout simplement, nous sommes des hommes et nos forces sont limitées, ça concerne chacun de nous, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: A propos de l'avortement.   Lun 06 Aoû 2007, 19:23

marc a écrit:
Personne ne réagit au fait signalé par Three Piglets ? Ca arrange de dire :

Citation :
qualifier ainsi une loi promulguée par une rescapée des camps de la mort nazis est particulièrement fin et délicat

Alors que, comme cela a été rappelé, le pape ne parle pas que de la situation française : cette charmante réaction montre bien surtout que Luc ne comprend pas que le pape Polonais parle pour le monde. Ensuite, la question n'est pas de savoir si cela offense untel ou unetelle, mais si il y a des arguments dignes de ce nom pour utiliser le qualificatif : la technique utilisée ici est intellectuellement malhonnête : elle joue sur l'intimidation plutôt que d'affronter le fond de la question (est-ce que des millions de morts cela constitue un holocauste ?). Tout à coup bien silencieux quand Three Piglets nous apprend qu'un rabbin adopte la même ligne, analyse à l'appui des analogies/différences d'autres situations d'holocauste. Jamais envie de reconnaître qu'on a un peu eu tord ? Où se trouve l'orgueil ? Où se trouve l'honnêteté intellectuelle ?

Marc

Si on admet que l'embryon est un être humain... Que ces propos soient cautionnés par un rabbin un imam, un moufti ou que sais-je encore ne change rien. Je rappelle que pour le judaïsme, l'embryon devient humain et reçoit une âme au 40e jour qui suit la conception. Ce que je trouve intellectuellement malhonnête pour reprendre vos termes c'est l'assimilation d'une vie potentielle à une vie en cours, mais à chacun sa notion de l'honnêteté intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A propos de l'avortement.   Lun 06 Aoû 2007, 19:27

Citation :
Ce que je trouve intellectuellement malhonnête pour reprendre vos termes c'est l'assimilation d'une vie potentielle à une vie en cours

Non, je vous cite :

Citation :
D'abord parce que comme je l'ai écrit ailleurs, qualifier ainsi une loi promulguée par une rescapée des camps de la mort nazis est particulièrement fin et délicat.

Et c'est bien à ça que je réagissais. c'est mignon de faire dévier la conversation que je propose pour vous en tirer, mais là encore c'est malhonnête. Maintenez-vous la phrase ci-dessus ?
Ensuite, reconnaissez-vous l'absence d'intérêt pour le fond de cette même déclaration, qui n'a de portée qu'émotionnelle et relève donc de la rhétorique intimidante et pas du débat de fond... ?
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: A propos de l'avortement.   Lun 06 Aoû 2007, 19:34

Oui, je reconnais que l'argument est émotionnel et non intellectuel, et n'est donc pas de mise dans le débat, ce pourquoi je présente mes excuses. Pour le reste, rein à ajouter sur le fond. Je maintiens tout ce que j'ai écrit sur les bienfaits de le dépénalisation en termes de santé publique, tout en reconnaissant que d'un point de vue éthique je reste opposé à l'avortement.

Je répète quand même ici que les images signalées par Google ne sont pas représetatives de la réalité d'un avortement dasn nos contrées.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A propos de l'avortement.   Lun 06 Aoû 2007, 19:40

Cher Luc,

Je prends acte, avec joie SmileSmile je suis de mauvais poil et je rentre dans le lard ce soir, mille excuses...
Pour ce qui est de notre désaccord sur le fond, ma foi, il est condition du débat ;) sans cela, à quoi bon ?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: A propos de l'avortement.   Sam 25 Aoû 2007, 02:51

Simone Veil: «L'avortement est une question éthique»

France 2 propose un reportage sur l'avortement à hauts risques en Espagne, où certains médecins le pratiquent jusqu'au huitième mois de grossesse. Simone Veil, qui dépénalisa l'IVG en France en 1975, livre son analyse.


Que pensez-vous de ces pratiques?
Simone Veil : C'est effrayant. Mais il est difficile d'empêcher les gens d'aller en Espagne.


Une harmonisation européenne est-elle possible dans ce domaine?
S..V. : Non. La Cour européenne a estimé que ces affaires ne concernaient pas l'Europe et qu'elles dépendaient de législations nationales. Certains pays ont essayé d'aborder ces questions, mais d'autres, comme la Pologne, ont des lois très rigoureuses. Il faut par exemple que la mère soit en danger où que l'enfant soit atteint d'un handicap très lourd pour qu'un avortement thérapeutique soit accepté.


Quelle est la solution?
S..V. : À mon avis, cela ne se réglera jamais sur le plan européen.


Une clause de conscience figurant dans la loi Veil n'oblige pas les médecins français à pratiquer l'avortement. Quelle fut votre réflexion à ce sujet?
S..V. : On comprend que, pour un certain nombre de gens, il existe un cas de conscience face à cette pratique. C'est une question éthique et pas seulement un geste médical. La seule chose que j'avais négociée avec l'Église était de ne pas contraindre les médecins. C'est un point à maintenir, car on ne peut obliger personne à aller contre ses convictions.

Il est de plus en plus évident scientifiquement que, dès la conception, il s'agit d'un être vivant.


Le film laisse entendre que l'avortement peut être aussi une forme de business...
S..V. : C'était déjà le cas avant la loi.


La législation française doit-elle évoluer?
S..V. : Certaines possibilités données par cette loi ne sont pas suffisamment mises en oeuvre. Je pense à la pilule du lendemain par exemple.


Les campagnes nationales sur la contraception vous semblent-elles suffisantes?
S..V. : C'est un vrai problème que j'ai dénoncé plusieurs fois. Mais ce sujet est aussi extrêmement sensible en France.

Emmanuel Galiero

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos de l'avortement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» A propos de l'avortement.
» La lutte contre l'avortement dès l'origine du christianisme
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Espagne : Adoption de la loi sur l'avortement !!!
» Prions pour les bébés qui sont victimes de l'avortement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: