DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un texte du droit canon...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un texte du droit canon...   Ven 02 Mar 2007, 17:28

Je cherche le texte ou le paragraphe du Droit Canon qui dit que les fidèles peuvent faire part de leurs désirs à la Hiérarchie, mais je cherche sans trouver sur internet !

Si l'un de vous pouvait me donner ce renseignement je le remercie d'avance. C'est je crois les droits et devoirs des chrétiens... enfin quelque chose comme cela !

Merci d'avance.... thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80873
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un texte du droit canon...   Sam 03 Mar 2007, 14:33

Chère Elise,

Le Code de Droit canonique est un code juridique. Il met en place des procédures LEGALES.

Mais pour vous adresser à l'évêque, sauf si c'est pour démarrer une procédure juridique, il suffit de lui envoyer un simple courrier.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un texte du droit canon...   Sam 03 Mar 2007, 14:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Elise,

Le Code de Droit canonique est un code juridique. Il met en place des procédures LEGALES.

Mais pour vous adresser à l'évêque, sauf si c'est pour démarrer une procédure juridique, il suffit de lui envoyer un simple courrier.

Ce n'est pas cela Cher Arnaud,

Lors d'une réunion un diacre a parlé des droits et devoirs du chrétien et a dit que cela se trouve dans le droit canon, j'aurais simplement voulu savoir de quoi il s'agissait pour mon info personnelle Very Happy

Il ne s'agit pas d'écrire à l'évêque dont j'ai le mail et l'adresse lol!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80873
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un texte du droit canon...   Sam 03 Mar 2007, 15:03

Alors voilà:

PREMIÈRE PARTIE.
LES FIDELES DU CHRIST (204-329)
TITRE I OBLIGATIONS ET DROITS DE TOUS LES FIDELES (208-223)
TITRE II LES OBLIGATIONS ET LES DROITS DES FIDELES LAICS (224-231)
TITRE III LES MINISTRES SACRES OU CLERCS (232-293)
TITRE IV LES PRÉLATURES PERSONNELLES (294-297)
TITRE V LES ASSOCIATIONS DE FIDELES (298-329)
C.204
1 Les fidèles du Christ sont ceux qui, en tant qu’incorporés au Christ par le baptême, sont constitués en peuple de Dieu et qui, pour cette raison, faits participants à leur manière à la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ, sont appelés à exercer, chacun selon sa condition propre, la mission que Dieu a confiée à l’Église pour qu’elle l’accomplisse dans le monde.
LG 9-17 ; LG 31 ; LG 34-36 ; AA 2 ; AA 6 ; AA 7 ; AA 9 ; AA 10
2 Cette Église, constituée et organisée en ce monde comme une société, subsiste dans l’Église catholique gouvernée par le successeur de Pierre et les Évêques en communion avec lui.
LG 8 ; LG 9 ; LG 14 ; LG 22 ; LG 38 ; GS 40 ; CIO 7
C.205
Sont pleinement dans la communion de l’Église catholique sur cette terre les baptisés qui sont unis au Christ dans l’ensemble visible de cette Église, par les liens de la profession de foi, des sacrements et du gouvernement ecclésiastique.
LG 14 ; CIO 8
C.206
1 Sont en lien avec l’Église d’une manière spéciale les catéchumènes qui, sous la motion de l’Esprit Saint, demandent volontairement et explicitement à lui être incorporés et qui, par ce désir ainsi que par la vie de foi, d’espérance et de charité qu’ils mènent, sont unis à l’Église qui les considère déjà comme siens.
LG 14
2 L’Église a le souci spécial des catéchumènes : en les invitant à mener une vie évangélique et en les introduisant à la célébration des rites sacrés, elle leur accorde déjà diverses prérogatives propres aux chrétiens.
SC 64 ; AGD 14 ; CIO 9
C.207
1 Par institution divine, il y a dans l’Église, parmi les fidèles, les ministres sacrés qui en droit sont appelés clercs, et les autres qui sont appelés laïcs.
LG 10 ; LG 20 ; LG 30-33
2 Il existe des fidèles appartenant à l’une et l’autre catégorie qui sont consacrés à Dieu à leur manière particulière par la profession des conseils évangéliques au moyen de voeux ou d’autres liens sacrés reconnus et approuvés par l’Église et qui concourent à la mission salvatrice de l’Église ; leur état, même s’il ne concerne pas la structure hiérarchique de l’Église, appartient cependant à sa vie et à sa sainteté.
LG 43-47 ; CIS 107 ; CIO 323
TITRE I OBLIGATIONS ET DROITS DE TOUS LES FIDELES (208-223)
C.208 - C.209 - C.210 - C.211 - C.212 - C.213 - C.214 - C.215 - C.216 - C.217 - C.218 - C.219 - C.220 - C.221 - C.222 - C.223
C.208
Entre tous les fidèles, du fait de leur régénération dans le Christ, il existe quant à la dignité et à l’activité, une véritable égalité en vertu de laquelle tous coopèrent à l’édification du Corps du Christ, selon la condition et la fonction propres de chacun.
LG 32 ; GS 49 ; GS 61 ; CIO 11
C.209
1 Les fidèles sont liés par l’obligation de garder toujours, même dans leur manière d’agir, la communion avec l’Église.
LG 11-13 ; LG 23 ; LG 32 ; GS 1
2 Ils rempliront avec grand soin les devoirs auxquels ils sont tenus tant envers l’Église tout entière qu’envers l’Église particulière à laquelle ils appartiennent selon les dispositions du droit.
LG 30 ; CIO 12
C.210
Tous les fidèles doivent, chacun selon sa condition propre, s’efforcer de mener une vie sainte, et promouvoir la croissance et la sanctification continuelle de l’Église.
LG 39-42 ; AA 6 ; CIO 13
C.211
Tous les fidèles ont le devoir et le droit de travailler à ce que le message divin du salut atteigne sans cesse davantage tous les hommes de tous les temps et de tout l’univers.
LG 17 ; AGD 1 ; AGD 2 ; AGD 5 ; AGD 35-37 ; CIO 14
C.212
1 Les fidèles conscients de leur propre responsabilité sont tenus d’adhérer par obéissance chrétienne à ce que les Pasteurs sacrés, comme représentants du Christ, déclarent en tant que maîtres de la foi ou décident en tant que chefs de l’Église.
LG 25 ; LG 37 ; PO 9
2 Les fidèles ont la liberté de faire connaître aux Pasteurs de l’Église leurs besoins surtout spirituels, ainsi que leurs souhaits.
IM 8 ; LG 37 ; AA 6 ; PO 9 ; GS 92
3 Selon le devoir, la compétence et le prestige dont ils jouissent, ils ont le droit et même parfois le devoir de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur ce qui touche le bien de l’Église et de la faire connaître aux autres fidèles, restant sauves l’intégrité de la foi et des moeurs et la révérence due aux pasteurs, et en tenant compte de l’utilité commune et de la dignité des personnes.
IM 8 ; LG 37 ; AA 6 ; PO 9 ; GS 92 ; CIO 15
C.213
Les fidèles ont le droit de recevoir de la part des Pasteurs sacrés l’aide provenant des biens spirituels de l’Église, surtout de la parole de Dieu et des sacrements.
SC 19 ; LG 37 ; PO 9 ; CIS 682 ; CIO 16
C.214
Les fidèles ont le droit de rendre le culte à Dieu selon les dispositions de leur rite propre approuvé par les Pasteurs légitimes de l’Église, et de suivre leur forme propre de vie spirituelle qui soit toutefois conforme à la doctrine de l’Église.
SC 4 ; OE 2 ; OE 3 ; OE 5 ; CIO 17
C.215
Les fidèles ont la liberté de fonder et de diriger librement des associations ayant pour but la charité ou la piété, ou encore destinées à promouvoir la vocation chrétienne dans le monde, ainsi que de se réunir afin de poursuivre ensemble ces mêmes fins.
AA 18-21 ; PO 8 ; GS 68 ; CIO 18
C.216
Parce qu’ils participent à la mission de l’Église, tous les fidèles, chacun selon son état et sa condition, ont le droit de promouvoir ou de soutenir une activité apostolique, même par leurs propres entreprises ; cependant, aucune entreprise ne peut se réclamer du nom de catholique sans le consentement de l’autorité ecclésiastique compétente.
LG 37 ; AA 24 ; AA 25 ; PO 9 ; CIO 19
C.217
Parce qu’ils sont appelés par le baptême à mener une vie conforme à la doctrine de l’Evangile, les fidèles ont le droit à l’éducation chrétienne, par laquelle ils sont dûment formés à acquérir la maturité de la personne humaine et en même temps à connaître et à vivre le mystère du salut.
GE 2 ; CIO 20
C.218
Ceux qui s’adonnent aux disciplines sacrées jouissent d’une juste liberté de recherche comme aussi d’expression prudente de leur opinion dans les matières où ils sont compétents, en gardant le respect dû au magistère de l’Église.
GE 10 ; GS 62 ; CIO 21
C.219
Tous les fidèles jouissent du droit de n’être soumis à aucune contrainte dans le choix d’un état de vie.
GS 26 ; GS 29 ; GS 52 ; CIO 22
C.220
Il n’est permis à personne de porter atteinte d’une manière illégitime à la bonne réputation d’autrui, ni de violer le droit de quiconque à préserver son intimité.
GS 26 ; GS 27 ; CIO 23
C.221
1 Il appartient aux fidèles de revendiquer légitimement les droits dont ils jouissent dans l’Église et de les défendre devant le for ecclésiastique compétent, selon le droit.
2 Les fidèles ont aussi le droit, s’ils sont appelés en jugement par l’autorité compétente, d’être jugés selon les dispositions du droit qui doivent être appliquées avec équité. Les fidèles ont le droit de n’être frappés de peines canoniques que selon la loi.
CIO 24
C.222
1 Les fidèles sont tenus par l’obligation de subvenir aux besoins de l’Église afin qu’elle dispose de ce qui est nécessaire au culte divin, aux oeuvres d’apostolat et de charité et à l’honnête subsistance de ses ministres.
AA 21 ; AGD 36 ; PO 20 ; PO 21
2 Ils sont aussi tenus par l’obligation de promouvoir la justice sociale et encore, se souvenant du commandement du Seigneur, de secourir les pauvres sur leurs revenus personnels.
AA 8 ; DH 1 ; 6 ; 14 ; GS 26 ; 29 ; 42 ; 65 ; 68 ; 69 ; 72 ; 75 ; 88 ; CIO 25
C.223
1 Dans l’exercice de leurs droits, les fidèles, tant individuellement que groupés en associations, doivent tenir compte du bien ainsi que des droits des autres et des devoirs qu’ils ont envers eux.
2 En considération du bien commun, il revient à l’autorité ecclésiastique de régler l’exercice des droits propres aux fidèles.
DH 7 ; CIO 26
TITRE II LES OBLIGATIONS ET LES DROITS DES FIDELES LAICS (224-231)
C.224 - C.225 - C.226 - C.227 - C.228 - C.229 - C.230 - C.231
C.224
En plus des obligations et des droits communs à tous les fidèles et de ceux qui sont contenus dans les autres canons, les fidèles laïcs sont tenus aux obligations et jouissent des droits énumérés dans les canons du présent titre.
CIO 400
C.225
1 Parce que comme tous les fidèles ils sont chargés par Dieu de l’apostolat en vertu du baptême et de la confirmation, les laïcs ont tenus par l’obligation générale et jouissent du droit, individuellement ou groupés en associations, de travailler à ce que le message divin du salut soit connu et reçu par tous les hommes et par toute la terre ; cette obligation est encore plus pressante lorsque ce n’est que par eux que les hommes peuvent entendre l’Évangile et connaître le Christ.
LG 33 ; AA 2 ; AA 3 ; AA 17 ; AGD 21 ; AGD 36
2 Chacun selon sa propre condition, ils sont aussi tenus au devoir particulier d’imprégner d’esprit évangélique et de parfaire l’ordre temporel, et de rendre ainsi témoignage au Christ, spécialement dans la gestion de cet ordre et dans l’accomplissement des charges séculières.
LG 31 ; AA 2-4 ; AA 7 ; GS 43 ; CIO 401 ; CIO 406
C.226
1 Ceux qui vivent dans l’état conjugal ont, selon leur vocation propre, le devoir particulier de travailler à l’édification du peuple de Dieu par le mariage et la famille.
AA 11 ; GS 52
2 Ayant donné la vie à des enfants, les parents sont tenus par la très grave obligation de les éduquer et jouissent du droit de le faire ; c’est pourquoi il appartient aux parents chrétiens en premier d’assurer l’éducation chrétienne de leurs enfants selon la doctrine transmise par l’Église.
GE 3 ; CIO 407 ; CIO 627
C.227
Les fidèles laïcs ont le droit de se voir reconnaître dans le domaine de la cité terrestre la liberté qui appartient à tous les citoyens ; mais dans l’exercice de cette liberté, ils auront soin d’imprégner leur action d’esprit évangélique et ils seront attentifs à la doctrine proposée par le magistère de l’Église, en veillant cependant à ne pas présenter dans des questions de libre opinion leur propre point de vue comme doctrine de l’Église.
LG 37 ; AA 24 ; PO 9 ; GS 43 ; CIO 402
C.228
1 Les laïcs reconnus idoines ont capacité à être admis par les Pasteurs sacrés à des offices et charges ecclésiastiques qu’ils peuvent exercer selon les dispositions du droit.
LG 33 ; CD 10 ; AA 24
2 Les laïcs qui se distinguent par la science requise, la prudence et l’honnêteté, ont capacité à aider les Pasteurs de l’Église comme experts ou conseillers, même dans les conseils selon le droit.
LG 33 ; LG 37 ; CD 27 ; AA 20 ; AA 26 ; AGD 30 ; PO 17 ; CIO 408
C.229
1 Les laïcs, pour pouvoir vivre selon la doctrine chrétienne, l’annoncer eux-mêmes et la défendre s’il le faut, et pour pouvoir prendre leur part dans l’exercice de l’apostolat, sont tenus par l’obligation et jouissent du droit d’acquérir la connaissance de cette doctrine, connaissance appropriée aux aptitudes et à la condition de chacun.
LG 35 ; DH 14 ; AA 29 ; AGD 26 ; GS 43
2 Ils jouissent aussi du droit d’acquérir une connaissance plus profonde des sciences sacrées enseignées dans les universités ou facultés ecclésiastiques et dans les instituts de sciences religieuses, en fréquentant les cours et en acquérant les grades académiques.
GE 10 ; GS 62
3 De même, en observant les dispositions concernant l’idonéité requise, ils ont capacité à recevoir de l’autorité ecclésiastique le mandat d’enseigner les sciences sacrées.
AGD 41 ; GS 63 ; CIO 404
C.230
1 Les laïcs hommes qui ont l’âge et les qualités requises établies par décret de la conférence des Évêques, peuvent être admis d’une manière stable par le rite liturgique prescrit aux ministères de lecteur et d’acolyte ; cependant, cette collation de ministère ne leur confère pas le droit à la subsistance ou à une rémunération de la part de l’Église.
2 Les laïcs peuvent en vertu d’une députation temporaire, exercer la fonction de lecteur dans les actions liturgiques ; de même, tous les laïcs peuvent exercer selon le droit, les fonctions de commentateur, de chantre, ou encore d’autres fonctions.
3 Là où le besoin de l’Église le demande par défaut de ministres, les laïcs peuvent aussi, même s’ils ne sont ni lecteurs, ni acolytes, suppléer à certaines de leurs fonctions, à savoir exercer le ministère de la parole, présider les prières liturgiques, conférer le baptême et distribuer la sainte communion, selon les dispositions du droit.
AA 24 ; CIO 403
C.231
1 Les laïcs, qui sont affectés de manière permanente ou temporaire à un service spécial de l’Église, sont tenus par l’obligation d’acquérir la formation appropriée et requise pour remplir convenablement leur charge, et d’accomplir celle-ci avec conscience, soin et diligence.
AA 12 ; AA 28-32 ; AGD 17
2 Tout en observant les dispositions du C.230, § 1, ils ont le droit à une honnête rémunération selon leur condition et qui leur permette de pourvoir décemment à leurs besoins et à ceux de leur famille, en respectant les dispositions du droit civil ; de même, ils ont droit à ce que leur soient dûment assurées prévoyance, sécurité sociale et assistance médicale.
AA 22 ; AGD 17 ; CIO 409

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un texte du droit canon...   Sam 03 Mar 2007, 15:16

Merci Cher Arnaud ,

Il y a de quoi lire dites-donc ! Very Happy thumleft
Revenir en haut Aller en bas
 
Un texte du droit canon...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions élémentaires de Droit Canon
» Changement à ajouter au droit canon 1983
» Quand est-il moral de déroger au droit canon ?
» Important, modification au droit canon 1983 de l'Église catholique.
» Sur le "droit" de publier sans imprimatur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: