DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Fut-il visionnaire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Fut-il visionnaire ?   Jeu 06 Sep 2012, 15:53

« Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde : je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme.

Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres :
ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l’espèce humaine;
quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d’eux, mais il ne les voit pas;
il les touche et ne les sent point;
il n’existe qu’en lui-même et pour lui seul, et,
s’il lui reste encore une famille,
on peut dire du moins qu’il n’a plus de patrie.

Au-dessus de ceux-là s’élève un pouvoir immense et tutélaire,
qui se charge seul d’assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort.

Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux.
Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l’âge viril;
mais il ne cherche, au contraire, qu’à les fixer irrévocablement dans l’enfance;
il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu’ils ne songent qu’à se réjouir.

Il travaille volontiers à leur bonheur; mais il veut en être l’unique agent et le seul arbitre;
il pourvoit à leur sécurité, prévoit et assure leurs besoins, facilite leurs plaisirs,
conduit leurs principales affaires, dirige leur industrie,
règle leurs successions, divise leurs héritages;
que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre?

C’est ainsi que tous les jours il rend moins utile et plus rare l’emploi du libre arbitre;
qu’il renferme l’action de la volonté dans un plus petit espace,
et dérobe peu à peu chaque citoyen jusqu’à l’usage de lui-même.

L’égalité a préparé les hommes à toutes ces choses :
elle les a disposés à les souffrir et souvent même à les regarder comme un bienfait.

Après avoir pris ainsi tour à tour dans ses puissantes mains chaque individu,
et l’avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société tout entière;

il en couvre la surface d’un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes, à travers lesquelles les esprits les plus originaux et les âmes les plus vigoureuses ne sauraient se faire jour pour dépasser la foule;

il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige;
il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans cesse à ce qu’on agisse;
il ne détruit point, il empêche de naître;
il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète,

et il réduit enfin chaque nation à n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides et industrieux,
dont le gouvernement est le berger".

A. de Tocqueville De la démocratie en Amérique II. IV. §VI
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Sam 08 Sep 2012, 15:17


Bonjour Christophore ,

bien vu , c'est exactement cela qui se produit , le principe n'est pas la personne mais l'individu comme une fourmi, il est dramatique de voir les fourmis et les abeilles, ça vit et meure dans l’indifférence générale , tous est nivelé, l'exacte inverse de la personne !
nos sociétés sont des ruches et fourmilières, le Royaume de Notre Père Est Devenir UN donc Quelqu'un de Vivant Aimé Connu De TOUS Comme UN !
le démon étant l'Anti Unité dans l'Amour ne mène qu'au nivellement par le bas et la perte de la personne vu qu'il a rejeté La Vie et la Vérité du père qui est Amour, ceux qui suivent sa marche finisse comme lui dans le néant !

Christophore a écrit:
« Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde : je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme.

Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres :
ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l’espèce humaine;
quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d’eux, mais il ne les voit pas;
il les touche et ne les sent point;
il n’existe qu’en lui-même et pour lui seul, et,
s’il lui reste encore une famille,
on peut dire du moins qu’il n’a plus de patrie.

Au-dessus de ceux-là s’élève un pouvoir immense et tutélaire,
qui se charge seul d’assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort.

Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux.
Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l’âge viril;
mais il ne cherche, au contraire, qu’à les fixer irrévocablement dans l’enfance;
il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu’ils ne songent qu’à se réjouir.

Il travaille volontiers à leur bonheur; mais il veut en être l’unique agent et le seul arbitre;
il pourvoit à leur sécurité, prévoit et assure leurs besoins, facilite leurs plaisirs,
conduit leurs principales affaires, dirige leur industrie,
règle leurs successions, divise leurs héritages;
que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre?

C’est ainsi que tous les jours il rend moins utile et plus rare l’emploi du libre arbitre;
qu’il renferme l’action de la volonté dans un plus petit espace,
et dérobe peu à peu chaque citoyen jusqu’à l’usage de lui-même.

L’égalité a préparé les hommes à toutes ces choses :
elle les a disposés à les souffrir et souvent même à les regarder comme un bienfait.

Après avoir pris ainsi tour à tour dans ses puissantes mains chaque individu,
et l’avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société tout entière;

il en couvre la surface d’un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes, à travers lesquelles les esprits les plus originaux et les âmes les plus vigoureuses ne sauraient se faire jour pour dépasser la foule;

il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige;
il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans cesse à ce qu’on agisse;
il ne détruit point, il empêche de naître;
il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète,

et il réduit enfin chaque nation à n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides et industrieux,
dont le gouvernement est le berger".

A. de Tocqueville De la démocratie en Amérique II. IV. §VI
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Dim 09 Sep 2012, 12:49

Merci, Théodéric !
Intéressante votre remarque sur l'individu comme principe remplaçant la personne.
Comment voyez-vous idéalement la personne en tant que principe ? Principe de quoi ?
Dans l'espèce humaine, quelle différence faites-vous entre individu et personne ?
A bientôt !












Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Dim 09 Sep 2012, 13:32

C'est assez désespérant, mais c'est la réalité qui se résume en un seul mot : le pouvoir ! Il y a le pouvoir dur, la dictature, et le pouvoir pernicieux, la démocratie.

Et comme défense du troupeau : le roseau plie mais ne se brise pas. De fait son petit pouvoir s'exerce sur une personne à défaut de gouverner les peuples.

Très beau texte qui ne s'applique pas qu'à l'Amérique. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Dim 09 Sep 2012, 19:13

tres beau l histoire du roseau au petit pouvoir qui s exerce sur... quelle personne ? Personne implique toujours une réalite spirituelle que n a pas le roseau...
En d autres termes, sommes nous finalement condamnés a la solitude ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Dim 09 Sep 2012, 19:50

Le pouvoir sur son prochain : sa femme (ou son mari), le patron sur l'employé, etc. etc.

La solitude : 'Un bien que personne ne peut nous prendre' JPII

Le roseau est une image : personne ne plie totalement sur l'exercice du pouvoir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Dim 09 Sep 2012, 21:21

Bien sûr que Tocqueville était un visionnaire. Si vous le lisez bien, il prévoyait déjà la Guerre Froide au début du XIXe siècle.

Dans ce texte, le libéral Tocqueville dénonce le socialisme qu'il voit venir, et que nous avons vu s'instaurer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Lun 10 Sep 2012, 11:51

Merci, Philippe. Je pense aussi qu 'il l'était.
D'ailleurs, a mon avis, il dénonce bien plus que le socialisme, sans pour autant l'exclure.

A ce sujet, que dites-vous de ceci :

Au milieu des entretiens publiés dans le livre de Georges-Marc Benhamou "Le dernier Mitterrand", le socialiste Mitterrand : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".

Et, pourtant, je suis d'accord avec Doris : il ne s'agit pas que de l'Amérique.

Chère Doris, remplaçons donc solitude par isolement : la question reste la même. Le pouvoir ne suffit pas pour expliquer ces choses : l'histoire le montre clairement.
Et Tocqueville l'indique.

Cher Théodéric, je serais toujours intéressé par la distinction que vous faites entre individu et personne car ce départ d'explication me parait prometteur mais j'aime bien définir les termes.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Lun 10 Sep 2012, 15:49

Christophore a écrit:
Merci, Philippe. Je pense aussi qu 'il l'était.
D'ailleurs, a mon avis, il dénonce bien plus que le socialisme, sans pour autant l'exclure.

A ce sujet, que dites-vous de ceci :

Au milieu des entretiens publiés dans le livre de Georges-Marc Benhamou "Le dernier Mitterrand", le socialiste Mitterrand : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".


J'en dis qu'à l'époque de Reagan, le président d'une France socialiste pouvait à juste titre se sentir en guerre avec les USA. La France est en guerre avec les USA parce qu'elle est en guerre contre la liberté.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Jeu 13 Sep 2012, 14:07

Philippe Fabry a écrit:
Christophore a écrit:
Merci, Philippe. Je pense aussi qu 'il l'était.
D'ailleurs, a mon avis, il dénonce bien plus que le socialisme, sans pour autant l'exclure.

A ce sujet, que dites-vous de ceci :

Au milieu des entretiens publiés dans le livre de Georges-Marc Benhamou "Le dernier Mitterrand", le socialiste Mitterrand : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".


J'en dis qu'à l'époque de Reagan, le président d'une France socialiste pouvait à juste titre se sentir en guerre avec les USA. La France est en guerre avec les USA parce qu'elle est en guerre contre la liberté.

Cher Philippe,
je n'ai en rien vos remarquables capacités, et si j'ai mis ce texte c'est parce qu'il m'est tombé entre les mains et j'y reconnais l'état actuel de notre continent et peut-être même notre terre. Je voudrais savoir ce qu'en pensent ceux qui, comme vous Philippe, connaissent l'histoire, la politique etc, car je suis saisi de voir qu'il y a tant d'années tout a été "vu" d'avance !

Vous dites que la France est en guerre contre la liberté ? L'est-elle plus que d'autres ?
Plus que le socialisme édulcoré, n'y a-t-il pas, sur notre continent en tous cas, ce que Tocqueville décrit de la foule qui n'a plus de patrie ? parce qu'elle est ravalée au niveau d'un tube digestif ? parce qu'elle vit dans la peur de déplaire ? déplaire au plus grand nombre... déplaire aux différents "corrects"... se démarquer du troupeau sans pasteur - peur de rejoindre le Pasteur Véritable parce que la Foi sombre devant l'horizontalisme et le système des réseaux.
Et nous allons tout droit dans "le meilleur des mondes" ?!
Mais nous ne faisons RIEN pour en sortir !
"Quand le fils de l'Homme reviendra trouvera-t-Il encore la foi sur la terre"?

Et cf par ex ce que vous soulignez ici : http://docteurangelique.forumactif.com/t13939p200-sujet-consacre-aux-dernieres-nouvelles-actualite
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Sam 15 Sep 2012, 23:15

Bonjour Christophore,

d'accord avec toi,

en guerre contre la liberté ?? liberté de quoi ? de faire n'importe quoi sous prétexte de liberté !!!

la liberté Américaine ? c'est refuser de cesser la finance a outrance, refuser de reconnaitre que l'on détruit la nature et de s'impliquer (mais ça ralentirait l’économie ou l'industrie !) bref la Liberté pas éclairée par l'Esprit Saint c'est la liberté de l'esprit de ce monde , liberté de refuser l'Amour qui nuie a nos affaires !

je ne suis pas admiratif de nos (chefs politiques) mais ils ont par moment sû avoir le courage de dire " non" aux USA, et c'est bien les seuls , dommage qu'ils ne regardent pas Jésus en face ça aiderait bien l'humanité (sans me faire pousser des cocorico) !!

et puis pour reprendre le terme de guerre , dernièrement Sarokozy a dit lui-même que "le monde est dans une guerre économique et financière extrême !" chacun tente de conquérir de smarchés ect ect , on a éduqués des générations a concidérer l'autre comme un concurrent (comme les loups) que veux tu que cela produise d'autre que la guerre même si elle est sans fusil , elle tue chaque jour. du temps ou c'était les pays soit disant sous développé ça nous allait bien, maintenant on prend le coup de manivelle en retour et on découvre le sens du mot concurrence déloyale et privation (on y court) !
faut pas compter sur les Asiatiques pour cesser cela , ils veulent un morceau du gâteau qu'ils ont vu miroiter depuis des decennies et comme on les a formés dans nos meilleurs pires centre a faire des loups il n'y a que quand ils seront repus et gavés et réaliseront qu'ils se sont mis en danger qu'ils cesseceront en attendant bienvenu a la guerre des fous qui détruisent le monde et l'homme car en ce monde il n'y a plus d'espace a conquérir comme la fait l'occident, il ne reste que ne l'homme a marchander et de ce coté , la spiritualité du dragon rend propice la commercialisation d'une réussite (spirituelle) totalement orienté vers la durée du temps , vie plus longue et réduite a l'objet utile , et si le mariage de la technologie a l'homme le permet avec la dénaturation humaine, qu'importe si l'orgueil a sa part le dragon sera heureux !
mais la grande prostituée aura sa part , parce-que on tiens aussi le dragon par la queue quand il pète des flammes !


Christophore a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Christophore a écrit:
Merci, Philippe. Je pense aussi qu 'il l'était.
D'ailleurs, a mon avis, il dénonce bien plus que le socialisme, sans pour autant l'exclure.

A ce sujet, que dites-vous de ceci :

Au milieu des entretiens publiés dans le livre de Georges-Marc Benhamou "Le dernier Mitterrand", le socialiste Mitterrand : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".


J'en dis qu'à l'époque de Reagan, le président d'une France socialiste pouvait à juste titre se sentir en guerre avec les USA. La France est en guerre avec les USA parce qu'elle est en guerre contre la liberté.

Cher Philippe,
je n'ai en rien vos remarquables capacités, et si j'ai mis ce texte c'est parce qu'il m'est tombé entre les mains et j'y reconnais l'état actuel de notre continent et peut-être même notre terre. Je voudrais savoir ce qu'en pensent ceux qui, comme vous Philippe, connaissent l'histoire, la politique etc, car je suis saisi de voir qu'il y a tant d'années tout a été "vu" d'avance !

Vous dites que la France est en guerre contre la liberté ? L'est-elle plus que d'autres ?
Plus que le socialisme édulcoré, n'y a-t-il pas, sur notre continent en tous cas, ce que Tocqueville décrit de la foule qui n'a plus de patrie ? parce qu'elle est ravalée au niveau d'un tube digestif ? parce qu'elle vit dans la peur de déplaire ? déplaire au plus grand nombre... déplaire aux différents "corrects"... se démarquer du troupeau sans pasteur - peur de rejoindre le Pasteur Véritable parce que la Foi sombre devant l'horizontalisme et le système des réseaux.
Et nous allons tout droit dans "le meilleur des mondes" ?!
Mais nous ne faisons RIEN pour en sortir !
"Quand le fils de l'Homme reviendra trouvera-t-Il encore la foi sur la terre"?

Et cf par ex ce que vous soulignez ici : http://docteurangelique.forumactif.com/t13939p200-sujet-consacre-aux-dernieres-nouvelles-actualite
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Dim 16 Sep 2012, 11:32

Théodéric a écrit:
la spiritualité du dragon rend propice la , vie plus longue et réduite a l'objet utile , et si le mariage de la technologie a l'homme le permet avec la dénaturation humaine, qu'importe si l'orgueil a sa part le dragon sera heureux !
mais la grande prostituée aura sa part , parce-que on tiens aussi le dragon par la queue quand il pète des flammes !


euh... spiritualité Question
du dragon Question
commercialisation d'une réussite (spirituelle) Question totalement orienté vers la durée du temps Question

scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Jeu 20 Sep 2012, 00:24

Christophore a écrit:
Théodéric a écrit:
la spiritualité du dragon rend propice la , vie plus longue et réduite a l'objet utile , et si le mariage de la technologie a l'homme le permet avec la dénaturation humaine, qu'importe si l'orgueil a sa part le dragon sera heureux !
mais la grande prostituée aura sa part , parce-que on tiens aussi le dragon par la queue quand il pète des flammes !


euh... spiritualité Question
du dragon Question
commercialisation d'une réussite (spirituelle) Question totalement orienté vers la durée du temps Question

scratch

Salut Christophore t'as déja vu la spiritualité Chinoise ?
et la place quasi fanatique qu'a le dragon dans leur tradition !!

si le dragon est l'image du feu (spirituel) terrestre (la force de l'âme humaine aveugle) vu l'emprise de la Chine et a la vitesse où on s'incline (pour le commerce) on va s'en prendre plein les gencives !) !

mais ayons confiance Allah Akkbar pirat
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Fut-il visionnaire ?   Jeu 27 Sep 2012, 13:59

doris60 a écrit:
Le pouvoir sur son prochain : sa femme (ou son mari), le patron sur l'employé, etc. etc.

Chère Doris,

Oserais-je vous interroger ?

D'abord : la relation homme-femme, je ne la vois pas du tout comme une relation de pouvoir mais d'amour, de bonté, de respect, de service.
La relation du patron à l'employé, à mes yeux n'est pas non plus celle d'un pouvoir mais une relation de coopération en vue d'une oeuvre, cette coopération devant en outre être au service d'un bien, qui doit être un bien commun mais aussi le bien personnel de l'un comme de l'autre.

Ensuite, la phrase sur le roseau comme quoi personne ne plie totalement sur ( sous ou sur ?) l'exercice d'un pouvoir - me reste absconse.

Merci.


Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
 
Fut-il visionnaire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexandre Soljénitsyne - un visionnaire de notre civilisation perdue
» Message de la visionnaire bretonne au sujet d'une Croix Céleste et d'une Comète...
» Carl Gustav JUNG : PROPHÈTE OU VISIONNAIRE !?
» ENTP : le Visionnaire
» Les fausses apparitions a Palmar de Troya et la secte qui s'en est suivie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: