DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Affaire DSK : les aspects politiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 14:28

En amenant ma tendre moitié au travail, je passe tous les jours, depuis une semaine, devant un kiosque à journaux montrant le dernier numéro de Marianne, avec en une une photo de Sarkozy et en gros titre : "Comment a-t-on pu accepter ça ?".



Cette une prend, depuis trois jours, une saveur particulière : Sarkozy, assimilé par une partie des médias et de l'intelligentsia française à l'Antéchrist, une espèce de fossoyeur immoral de la République, devient soudain un futur papa tandis que le champion de la gauche, le camp du Bien et de la Morale, se retrouve au trou (et quel trou) aux Amériques pour une affaire sordide, et que ressortent d'autres affaires sordides dont on apprend que les médias, si occupés à taper sur Sarkozy-l'homme-qui-veut-nous-faire-travailler-plus-vieux, étaient parfaitement au courant.
Et comme on ne saurait s'arrêter en si bon chemin, la Gauche morale si réservée lors de l'affaire Woerth-Bettencourt, appelle aujourd'hui logiquement au respect de la présomption d'innocence. Respect de la présomption d'innocence poussé dans leurs rangs à un tel point d'effectivité qu'il consiste en dénigrement du système de justice américain, en soupçon appuyé sur la petite femme de chambre noire plaignante à l'origine du scandale.
Pendant que l'ignoble, vil, immoral et tyrannique Sarkozy demeure silencieux, et ne tire pas, malgré toute sa vilenie et sa fourberie tant vantée, sur l'ambulance. Le fumier.

Alors le sujet de ce fil est bien simple : de qui s'est-on moqué, de qui se moque-t-on, et compte-t-on s'en moquer encore longtemps ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 15:43

Il semblerait du côté de l'Elysée depuis trois jours, c'est champagne sur champagne au cris de : "Les socialistes ont perdu la bataille morale".

A l'UMP, ils n'ont même pas besoin de parler, il suffit de laisser faire Jack Lang et consorts.

La grande bénéficiaire est Marine Lepen qui vient de gagner des voies chez les petits employés, les femmes et peut être même un peu chez les noirs. Un comble.

Tout ce qu'a à faire Sarko, c'est rassembler la droite et le centre pour rencontrer Marine Lepen au second tour.

Dans les premier sondage, le PS s'effondre ; au profit de Borleau. Les français ne digèreront peut être pas le copinage avec DSK.

Sarko joue sur du velour. L'homme politique qui a été le plus ferme sur l'affaire aprés Marine Lepen, c'est François Fillon. Pendant ce temps les bobos du PS sombre dans la médiocrité intellectuelle et morale.

Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:13

Mr Sarkozy n'ose pas intervenir sur cette affaire car il jubile tellement de sa futur réélection inéluctable qu'il a trop peur que cela se voit. :beret:

l'équation est simple:

Au deuxième tour on aura soit:
Mr Sarkozy Vs Mme Lepen
soit:
Mr Holland Vs Mme lepen

Bien évidemment, le résultat sera un horrible 80% de plébiscite pour Mr Holland ou Sarkozy.
Le gagnant s'empressant d'appliquer ses réformes puisque le peuple est tout entier derrière lui. (sic!)Rolling Eyes

Sachant que Mr Holland n'a à ce stade pas du tout le charisme nécessaire et que Mr Sarkozy est un champion du retournement de l'opinion, avec son futur bébé et son "je suis sympa" que Mr Chirac lui a apprit... Voila l'élection déja pliée... :colere:

Mr sarkozy doit surtout se taire pour ne pas dire de bêtise et attendre tout simplement.


Dernière édition par Fox77 le Mer 18 Mai 2011, 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:14

Fox77 a écrit:
Mr Sarkozy n'ose pas intervenir sur cette affaire car il jubile tellement de sa futur réélection inéluctable qu'il a trop peur que cela se voit.

l'équation est simple:

Au deuxième tour on aura soit:
Mr Sarkozy Vs Mme Lepen
soit:
Mr Holland Vs Mme lepen

Non, les sondages donnent soit Sarkozy-Hollande, soit Sarkozy-Le Pen. Mais maintenant tous les sondages redonnent Sarko au second tour, plus de 21 avril à l'envers.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:15

Et il ne faut pas oublier que si la population est choquée par l'affaire, elle pourra souhaiter la stabilité et la continuité, ce qui favoriserait Sarko.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:23

J’espère que l'épisode DSK poussera les journaliste français a intègre serieusement la paramètre " vie privée" des politique dans l'équation .Ce n'est pas normal qu'un président en exercice divorcé et se remarie quelque mois après comme un ado de 15 ans pour nous annoncer 2 ans après que sa nouvelle femme est enceinté . Chose inimaginable aux US ou en UK .Et que dire alors de notre vieille royaume la Belgique ... on aura peut-être bientôt un premier ministre homosexuel et on ne parlera plus de la 1ere dame mais du 1e homme .Tout devient banale en Europe Il n'y a plus de limite même chez ceux qui étaient sensé incarné cette morale .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:26

fredsinam a écrit:
J’espère que l'épisode DSK poussera les journaliste français a intègre serieusement la paramètre " vie privée" des politique dans l'équation .Ce n'est pas normal qu'un président en exercice divorcé et se remarie quelque mois après comme un ado de 15 ans pour nous annoncer 2 ans après que sa nouvelle femme est enceinté . Chose inimaginable aux US ou en UK .Et que dire alors de notre vieille royaume la Belgique ... on aura peut-être bientôt un premier ministre homosexuel et on ne parlera plus de la 1ere dame mais du 1e homme .Tout devient banale en Europe Il n'y a plus de limite même chez ceux qui étaient sensé incarné cette morale .

Ce ne sont que des traditions européennes : maîtresses officielles, bâtards reconnu... Nos rois Très Chrétiens l'ont fait pendant des siècles.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:28

Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:
J’espère que l'épisode DSK poussera les journaliste français a intègre serieusement la paramètre " vie privée" des politique dans l'équation .Ce n'est pas normal qu'un président en exercice divorcé et se remarie quelque mois après comme un ado de 15 ans pour nous annoncer 2 ans après que sa nouvelle femme est enceinté . Chose inimaginable aux US ou en UK .Et que dire alors de notre vieille royaume la Belgique ... on aura peut-être bientôt un premier ministre homosexuel et on ne parlera plus de la 1ere dame mais du 1e homme .Tout devient banale en Europe Il n'y a plus de limite même chez ceux qui étaient sensé incarné cette morale .

Ce ne sont que des traditions européennes : maîtresses officielles, bâtards reconnu... Nos rois Très Chrétiens l'ont fait pendant des siècles.

Oui mais une tradition peut changer et il faut que ça change
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:37

fredsinam a écrit:

Oui mais une tradition peut changer et il faut que ça change

Les USA sont plus sympathiques tout d'un coup, pas vrai ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 16:56

Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:

Oui mais une tradition peut changer et il faut que ça change

Les USA sont plus sympathiques tout d'un coup, pas vrai ?

Comme tous les pays du monde les US ont leur démons et leur qualités .Le problème c'est que étant la 1er puissance du monde leur défaut font plus dégâts que n'importe quel pays au monde . Et l'une des qualité que je reconnais à ce pays c'est justement qu'il a conscience que leur dirigeants doivent être exemplaire moralement . Mais d'un autre côte cela n’ a pas empêché Bush qui est un mari aimant et un bon père tout de mentir devenant ainsi responsable de plusieurs milliers de mort dans le monde ou de l'administration Clinton d'avoir une grande responsabilité dans la tragédie de l'Afrique centrale .Les US c'est un pays mystérieux où tout est possible où se coutoie tous les extrêmes ,un pays qui élise un président noir alors qu'il y a moins de 40ans les noirs n'avaient aucun droit , un pays cupide où on peut vendre sa mère pour avoir 10 dollars , un peuple qui est coupé du monde et qui snobe le reste du monde , un peuple qui cause beaucoup de mal dans le monde mais qui en même temps sait intégrer les étrangers chez elle quelque soit leur religions ou leur origines . Oui les US peuvent être sympathique tout dépend d'où on les observe
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 17:05

fredsinam a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:

Oui mais une tradition peut changer et il faut que ça change

Les USA sont plus sympathiques tout d'un coup, pas vrai ?

Mais d'un autre côte cela n’ a pas empêché Bush qui est un mari aimant et un bon père tout de mentir devenant ainsi responsable de plusieurs milliers de mort dans le monde

Il n'est aucunement prouvé que Bush ait menti.

De nombreux commentateurs pensent (est-ce vraiment moins grave ?) qu'il était de bonne foi, persuadé de trouver des ADM en Irak.

A tel point que même Oliver Stone, pas franchement supporter de Bush, présente cette version dans son remarquable W.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 18:37

Philippe Fabry a écrit:

Il n'est aucunement prouvé que Bush ait menti.
De nombreux commentateurs pensent (est-ce vraiment moins grave ?) qu'il était de bonne foi, persuadé de trouver des ADM en Irak.
A tel point que même Oliver Stone, pas franchement supporter de Bush, présente cette version dans son remarquable W.
D'accord avec vous, mon cher Philippe, mais à quand un test d'intelligence pour nos hommes politiques (américains, français, etc.) ?
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 18:48

fredsinam a écrit:
J’espère que l'épisode DSK poussera les journaliste français a intègre serieusement la paramètre " vie privée" des politique dans l'équation .Ce n'est pas normal qu'un président en exercice divorcé et se remarie quelque mois après comme un ado de 15 ans pour nous annoncer 2 ans après que sa nouvelle femme est enceinté . Chose inimaginable aux US ou en UK .Et que dire alors de notre vieille royaume la Belgique ... on aura peut-être bientôt un premier ministre homosexuel et on ne parlera plus de la 1ere dame mais du 1e homme .Tout devient banale en Europe Il n'y a plus de limite même chez ceux qui étaient sensé incarné cette morale .
être divorcé n'est pas un délit, suivant la loi humaine de ce pays, se remarier non plus et avoir un enfant avec son epouse non plus... aucune comparaison avec un viol.
Mais je vous accorde que pour un chanoine du latran, ça fait desordre.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 18:53

Poisson a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

Il n'est aucunement prouvé que Bush ait menti.
De nombreux commentateurs pensent (est-ce vraiment moins grave ?) qu'il était de bonne foi, persuadé de trouver des ADM en Irak.
A tel point que même Oliver Stone, pas franchement supporter de Bush, présente cette version dans son remarquable W.
D'accord avec vous, mon cher Philippe, mais à quand un test d'intelligence pour nos hommes politiques (américains, français, etc.) ?

Moi je pense que nos élites politico journalistiques sont aussi douées pour juger de la capacité intellectuelle du Président des Etat Unis que pour juger du système judiciaire des Etats Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 19:06

SJA a écrit:

Moi je pense que nos élites politico journalistiques sont aussi douées pour juger de la capacité intellectuelle du Président des Etat Unis que pour juger du système judiciaire des Etats Unis.
Pour juger, encore faut-il avoir quelques connaissances et pas seulement des aprioris !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 19:49

C'est un procès particulier qu'il faudra faire un jour : celui des média (TV et radio). Ils sont impunis car ils se protègent mutuellement. Mais, par la concurrence d'Internet, si leur rôle dans cette affaire et dans bien d'autres n'est pas mis en accusation, alors les gens les fuiront de plus en plus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 20:05

Citation :
Cette une prend, depuis trois jours, une saveur particulière : Sarkozy, assimilé par une partie des médias et de l'intelligentsia française à l'Antéchrist, une espèce de fossoyeur immoral de la République, devient soudain un futur papa tandis que le champion de la gauche, le camp du Bien et de la Morale, se retrouve au trou (et quel trou) aux Amériques pour une affaire sordide, et que ressortent d'autres affaires sordides dont on apprend que les médias, si occupés à taper sur Sarkozy-l'homme-qui-veut-nous-faire-travailler-plus-vieux, étaient parfaitement au courant.
Et comme on ne saurait s'arrêter en si bon chemin, la Gauche morale si réservée lors de l'affaire Woerth-Bettencourt, appelle aujourd'hui logiquement au respect de la présomption d'innocence. Respect de la présomption d'innocence poussé dans leurs rangs à un tel point d'effectivité qu'il consiste en dénigrement du système de justice américain, en soupçon appuyé sur la petite femme de chambre noire plaignante à l'origine du scandale.
Pendant que l'ignoble, vil, immoral et tyrannique Sarkozy demeure silencieux, et ne tire pas, malgré toute sa vilenie et sa fourberie tant vantée, sur l'ambulance. Le fumier.

Alors le sujet de ce fil est bien simple : de qui s'est-on moqué, de qui se moque-t-on, et compte-t-on s'en moquer encore longtemps ?

Vous avez raison de mettre ces contradictions en évidence .
Mais je pense que ce qui vient de se passer est plus profond que les contingences politiques :
c'est sans doute l'explosion en plein vol de la génération de Mai 68 et de ses oeuvres en France .

je m'explique , aussi bien Sarko que DSK s'équivalent sur le terrain de l'Exemplarité Morale
des dirigeants Poltiques . Pour tous les deux , c'est du pas vu, pas pris , l'exemplarité c'est ringard ! je m'autorise tout et ne m'interdit rien dans ma sphère privée où je dois Jouïr
un max pour réussir ma vie !
Il suffit pour cela de constater que se vanter dans un livre de consommer des jeunes thaïlandais
douteusement majeurs dans des Bordels de Bangkok , valait brevet de ministre de la Culture
pour sarko ! Où est l'exemplarité dans cette nomination ? n'est-elle pas du Cynisme à l'état pur ?

Ce pays crache et conspue la décence, l'honnêteté , la compétence depuis Mai 68, il en paye aujourd'hui les conséquences , CASH.

DSK avait 19 ans en Mai 68. Il a vécu les impératifs catégoriques de jouissance sans limites de cette génération . souvenons-nous que Cohn-bendit fit l'apologie de la pédophilie "soft" .
Il est devenu plus qu'un Don Juan, un sex addict, puis un adepte du droit de cuissage , puis ...
les limites se sont brouillées et il a commis soit un acte manqué suicidaire émergeant d sa conscience morale refoulée dans un complot imparable : celui qu'on commet contre soi-même!
soit un acte de violence immonde contre une femme digne , simple et désarmée.

Vous avez raison de constater la décrédibilisation de la Gauche , c'est elle en effet qui est responsable de la destruction de l'école républicaine et élitiste dans ce pays .
Ce sont des psychopédagogues à la Meyrieux qui ont tout foutu en l'air de la maternelle à l'université , Pïèce après Pièce , dans un jeu de dominos fatal, où tout s'effondre à chaque fois que la génération suivante encore plus mal formée que les précédentes induit une baisse subreptice des éxigences des examens , vidés petit à petit de leur contenu , pour ne plus garder que le nom ronflant de "baccalauréat", village Potemkhine de l'ignardise , du semi-illetrisme ,
de l'anorthographisme , de l'acalculie .
Générations de jeunes sacrifiés à qui on fait lire du Houellebecq , mais pas du Victor Hugo ou du Baudelaire jusqu'à arriver à la cerise sur le gateau: des capésiens de lettres classiques qui n'auront plus d'épreuves de latin ( Oui , tenez-vous bien !) ou plus embêtant de futurs chirurgiens qui n'auront plus d'épreuve d'anatomie au concours de l'internat des hopitaux !

Tout ceci c'est l'oeuvre de la gauche psychopédagogique ou plutôt psychodémagogique :
Un pays qui a renoncé à former ses propres élites de façon directe : par l'abord des grands textes , des grands auteurs , des grands problèmes ,mais qui fait du verbiage creux sur l'opinion qu'untel a dit qu'untel avait sur Untel : de la métasubculture pour telé lobotomisés !
Et tout ceci dans une autosatisfaction , suffisance et arrogance jamais remise en cause.
Il est temps , plus que temps que ces gens là disparaissent et répondent de leurs actes !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 20:56

Oculus a écrit:
Citation :
Cette une prend, depuis trois jours, une saveur particulière : Sarkozy, assimilé par une partie des médias et de l'intelligentsia française à l'Antéchrist, une espèce de fossoyeur immoral de la République, devient soudain un futur papa tandis que le champion de la gauche, le camp du Bien et de la Morale, se retrouve au trou (et quel trou) aux Amériques pour une affaire sordide, et que ressortent d'autres affaires sordides dont on apprend que les médias, si occupés à taper sur Sarkozy-l'homme-qui-veut-nous-faire-travailler-plus-vieux, étaient parfaitement au courant.
Et comme on ne saurait s'arrêter en si bon chemin, la Gauche morale si réservée lors de l'affaire Woerth-Bettencourt, appelle aujourd'hui logiquement au respect de la présomption d'innocence. Respect de la présomption d'innocence poussé dans leurs rangs à un tel point d'effectivité qu'il consiste en dénigrement du système de justice américain, en soupçon appuyé sur la petite femme de chambre noire plaignante à l'origine du scandale.
Pendant que l'ignoble, vil, immoral et tyrannique Sarkozy demeure silencieux, et ne tire pas, malgré toute sa vilenie et sa fourberie tant vantée, sur l'ambulance. Le fumier.

Alors le sujet de ce fil est bien simple : de qui s'est-on moqué, de qui se moque-t-on, et compte-t-on s'en moquer encore longtemps ?

Vous avez raison de mettre ces contradictions en évidence .
Mais je pense que ce qui vient de se passer est plus profond que les contingences politiques :
c'est sans doute l'explosion en plein vol de la génération de Mai 68 et de ses oeuvres en France .

je m'explique , aussi bien Sarko que DSK s'équivalent sur le terrain de l'Exemplarité Morale
des dirigeants Poltiques . Pour tous les deux , c'est du pas vu, pas pris , l'exemplarité c'est ringard ! je m'autorise tout et ne m'interdit rien dans ma sphère privée où je dois Jouïr
un max pour réussir ma vie !
Il suffit pour cela de constater que se vanter dans un livre de consommer des jeunes thaïlandais
douteusement majeurs dans des Bordels de Bangkok , valait brevet de ministre de la Culture
pour sarko ! Où est l'exemplarité dans cette nomination ? n'est-elle pas du Cynisme à l'état pur ?

Ce pays crache et conspue la décence, l'honnêteté , la compétence depuis Mai 68, il en paye aujourd'hui les conséquences , CASH.

DSK avait 19 ans en Mai 68. Il a vécu les impératifs catégoriques de jouissance sans limites de cette génération . souvenons-nous que Cohn-bendit fit l'apologie de la pédophilie "soft" .
Il est devenu plus qu'un Don Juan, un sex addict, puis un adepte du droit de cuissage , puis ...
les limites se sont brouillées et il a commis soit un acte manqué suicidaire émergeant d sa conscience morale refoulée dans un complot imparable : celui qu'on commet contre soi-même!
soit un acte de violence immonde contre une femme digne , simple et désarmée.

Vous avez raison de constater la décrédibilisation de la Gauche , c'est elle en effet qui est responsable de la destruction de l'école républicaine et élitiste dans ce pays .
Ce sont des psychopédagogues à la Meyrieux qui ont tout foutu en l'air de la maternelle à l'université , Pïèce après Pièce , dans un jeu de dominos fatal, où tout s'effondre à chaque fois que la génération suivante encore plus mal formée que les précédentes induit une baisse subreptice des éxigences des examens , vidés petit à petit de leur contenu , pour ne plus garder que le nom ronflant de "baccalauréat", village Potemkhine de l'ignardise , du semi-illetrisme ,
de l'anorthographisme , de l'acalculie .
Générations de jeunes sacrifiés à qui on fait lire du Houellebecq , mais pas du Victor Hugo ou du Baudelaire jusqu'à arriver à la cerise sur le gateau: des capésiens de lettres classiques qui n'auront plus d'épreuves de latin ( Oui , tenez-vous bien !) ou plus embêtant de futurs chirurgiens qui n'auront plus d'épreuve d'anatomie au concours de l'internat des hopitaux !

Tout ceci c'est l'oeuvre de la gauche psychopédagogique ou plutôt psychodémagogique :
Un pays qui a renoncé à former ses propres élites de façon directe : par l'abord des grands textes , des grands auteurs , des grands problèmes ,mais qui fait du verbiage creux sur l'opinion qu'untel a dit qu'untel avait sur Untel : de la métasubculture pour telé lobotomisés !
Et tout ceci dans une autosatisfaction , suffisance et arrogance jamais remise en cause.
Il est temps , plus que temps que ces gens là disparaissent et répondent de leurs actes !

salut

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 21:33

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est un procès particulier qu'il faudra faire un jour : celui des média (TV et radio). Ils sont impunis car ils se protègent mutuellement. Mais, par la concurrence d'Internet, si leur rôle dans cette affaire et dans bien d'autres n'est pas mis en accusation, alors les gens les fuiront de plus en plus.
Mais Internet ne véhicule pas aussi tout et son contraire ? Alors fuir vers quoi ? Un imaginaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 21:35

Internet porte en lui le meilleur et le pire, mais dans une diversité totale.

La Presse TV et radio semble tenue par une seule équipe, de sensibilité centre gauche, au Magistère répétitif. toute autre pensée, toute autre affaire mise en priorité, est qualifiée de "dérapage".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 21:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Internet porte en lui le meilleur et le pire, mais dans une diversité totale.
La Presse TV et radio semble tenue par une seule équipe, de sensibilité centre gauche, au Magistère répétitif. toute autre pensée, toute autre affaire mise en priorité, est qualifiée de "dérapage".
Pour moi, Internet n'est qu'un média parmi tant d'autres ! Et de surcroît, les théories du complot fleurissent où : dans les médias traditionnels ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 21:43

Oculus a écrit:
Citation :
Cette une prend, depuis trois jours, une saveur particulière : Sarkozy, assimilé par une partie des médias et de l'intelligentsia française à l'Antéchrist, une espèce de fossoyeur immoral de la République, devient soudain un futur papa tandis que le champion de la gauche, le camp du Bien et de la Morale, se retrouve au trou (et quel trou) aux Amériques pour une affaire sordide, et que ressortent d'autres affaires sordides dont on apprend que les médias, si occupés à taper sur Sarkozy-l'homme-qui-veut-nous-faire-travailler-plus-vieux, étaient parfaitement au courant.
Et comme on ne saurait s'arrêter en si bon chemin, la Gauche morale si réservée lors de l'affaire Woerth-Bettencourt, appelle aujourd'hui logiquement au respect de la présomption d'innocence. Respect de la présomption d'innocence poussé dans leurs rangs à un tel point d'effectivité qu'il consiste en dénigrement du système de justice américain, en soupçon appuyé sur la petite femme de chambre noire plaignante à l'origine du scandale.
Pendant que l'ignoble, vil, immoral et tyrannique Sarkozy demeure silencieux, et ne tire pas, malgré toute sa vilenie et sa fourberie tant vantée, sur l'ambulance. Le fumier.

Alors le sujet de ce fil est bien simple : de qui s'est-on moqué, de qui se moque-t-on, et compte-t-on s'en moquer encore longtemps ?

Vous avez raison de mettre ces contradictions en évidence .
Mais je pense que ce qui vient de se passer est plus profond que les contingences politiques :
c'est sans doute l'explosion en plein vol de la génération de Mai 68 et de ses oeuvres en France .

je m'explique , aussi bien Sarko que DSK s'équivalent sur le terrain de l'Exemplarité Morale
des dirigeants Poltiques . Pour tous les deux , c'est du pas vu, pas pris , l'exemplarité c'est ringard ! je m'autorise tout et ne m'interdit rien dans ma sphère privée où je dois Jouïr
un max pour réussir ma vie !
Il suffit pour cela de constater que se vanter dans un livre de consommer des jeunes thaïlandais
douteusement majeurs dans des Bordels de Bangkok , valait brevet de ministre de la Culture
pour sarko ! Où est l'exemplarité dans cette nomination ? n'est-elle pas du Cynisme à l'état pur ?

Ce pays crache et conspue la décence, l'honnêteté , la compétence depuis Mai 68, il en paye aujourd'hui les conséquences , CASH.

DSK avait 19 ans en Mai 68. Il a vécu les impératifs catégoriques de jouissance sans limites de cette génération . souvenons-nous que Cohn-bendit fit l'apologie de la pédophilie "soft" .
Il est devenu plus qu'un Don Juan, un sex addict, puis un adepte du droit de cuissage , puis ...
les limites se sont brouillées et il a commis soit un acte manqué suicidaire émergeant d sa conscience morale refoulée dans un complot imparable : celui qu'on commet contre soi-même!
soit un acte de violence immonde contre une femme digne , simple et désarmée.

Vous avez raison de constater la décrédibilisation de la Gauche , c'est elle en effet qui est responsable de la destruction de l'école républicaine et élitiste dans ce pays .
Ce sont des psychopédagogues à la Meyrieux qui ont tout foutu en l'air de la maternelle à l'université , Pïèce après Pièce , dans un jeu de dominos fatal, où tout s'effondre à chaque fois que la génération suivante encore plus mal formée que les précédentes induit une baisse subreptice des éxigences des examens , vidés petit à petit de leur contenu , pour ne plus garder que le nom ronflant de "baccalauréat", village Potemkhine de l'ignardise , du semi-illetrisme ,
de l'anorthographisme , de l'acalculie .
Générations de jeunes sacrifiés à qui on fait lire du Houellebecq , mais pas du Victor Hugo ou du Baudelaire jusqu'à arriver à la cerise sur le gateau: des capésiens de lettres classiques qui n'auront plus d'épreuves de latin ( Oui , tenez-vous bien !) ou plus embêtant de futurs chirurgiens qui n'auront plus d'épreuve d'anatomie au concours de l'internat des hopitaux !

Tout ceci c'est l'oeuvre de la gauche psychopédagogique ou plutôt psychodémagogique :
Un pays qui a renoncé à former ses propres élites de façon directe : par l'abord des grands textes , des grands auteurs , des grands problèmes ,mais qui fait du verbiage creux sur l'opinion qu'untel a dit qu'untel avait sur Untel : de la métasubculture pour telé lobotomisés !
Et tout ceci dans une autosatisfaction , suffisance et arrogance jamais remise en cause.
Il est temps , plus que temps que ces gens là disparaissent et répondent de leurs actes !



:bravo:
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 22:06

vous avez raison. L'affaire est emballée : Dieu presente une facture, c'est évident.
Mais nous même nous ne devrions pas parler de DSK, mais de DSQ, sinon, il risque de nous en presenter une aussi.


Developpement
Social
des Quartiers (des pauvres, évidement)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 22:26

doris60 a écrit:
L'affaire DSK n'est pas une affaire politique, mais une affaire d'un homme, comme tant d'autres, qui ne peuvent se maîtriser ! (Si bien sûr, les faits s'avèrent exacts).

On ne peut pas reprocher aux medias français d'informer le bon peuple. C'est à nous, lecteur individuel, de minimiser le spectacle, les outrances, et dérapages verbaux, tout en les lisant tels qu'ils sont écrits. Quant à la classe politique toute tendances confondues : le malheur d'un seul, va faire leur bonheur à tous. Et puis dans un an, on ne parlera plus de DSK !

tu parles très sagement Doris ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 22:37

caesor a écrit:
vous avez raison. L'affaire est emballée : Dieu presente une facture, c'est évident.
Mais nous même nous ne devrions pas parler de DSK, mais de DSQ, sinon, il risque de nous en presenter une aussi.


Developpement
Social
des Quartiers (des pauvres, évidement)

:mdr:

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 22:43

Malgré que DSK soit un "chaud lapin" ça ne fait pas de lui un monstre, quoique le témoignage de la fille en 2002 ne lui rend pas service.

En espérant que les américains fasse la lumière sur ce complot qui en est un ceci de près ou de loin.

DSK mis au placard les autres prétendants à l'Elysée et/ou au FMI s'en frotte les mains....merci à qui ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 23:52

Le moine a écrit:
Malgré que DSK soit un "chaud lapin" ça ne fait pas de lui un monstre, quoique le témoignage de la fille en 2002 ne lui rend pas service.

En espérant que les américains fasse la lumière sur ce complot qui en est un ceci de près ou de loin.

DSK mis au placard les autres prétendants à l'Elysée et/ou au FMI s'en frotte les mains....merci à qui ?

Il n'est pas un chaud lapin mais plutôt un violeur de jeunes femmes...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Mer 18 Mai 2011, 23:58

Pas tant que les faits n'ont pas été prouvés et qu'il n'a pas été condamné .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 00:50

boudo a écrit:
Pas tant que les faits n'ont pas été prouvés et qu'il n'a pas été condamné .

C'est vrai...mais voici un article Belge qui explique en partie pourquoi j'ai dit cela.


Et si l’affaire DSK avait eu lieu à Paris ?

La France se targue d’avoir eu une révolution, mais en fait, c’est une nouvelle élite encore plus puissante, qui lui a succédé, écrit Stephen Clarke dans The New York Times. Cette élite se sent si indispensable au pays qu’essayer d’en mettre en cause un de ses membres est un peu comme menacer de tirer sur un cheval de course prestigieux parce qu’il broute sur votre pelouse, estime-t-il. On s’attend à ce que vous vous taisiez et que vous le laissiez brouter.

Cela explique pourquoi l’establishment français considère que c’est M. Strauss Kahn la victime, et non pas celle dont la police new yorkaise affirme qu’elle a été agressée, la femme de chambre guinéenne traumatisée. Est-ce que les choses se seraient passées de la même façon à Paris ? Certainement pas, pour le journaliste. Les faits n’auraient jamais été révélés. On aurait tranquillement demandé à la femme de chambre si elle pensait que cela valait la peine de risquer son travail et son permis de séjour. On lui aurait aussi rappelé que c’était sa parole contre celle de DSK, et, franchement, qui voulez-vous que l’on croie ? L’homme rusé et célèbre, avec des amis influents, ou une insignifiante femme du peuple ?

L’appétit sexuel insatiable de DSK était bien connu des milieux journalistiques français, indique Rudolf Balmer dans le journal allemand Tageszeitung. Mais en France, la vie sexuelle des hommes politiques, et leurs préférences sexuelles, notamment, sont encore tabou. D’une certaine manière, il est même de bon ton, lorsque l’on brigue des responsabilités de haut niveau, de témoigner d’une bonne vitalité avec une vie sexuelle bien remplie, explique-t-il. Derrière les portes closes, on a toujours chuchoté à propos des aventures des présidents en poste, quand ce n’était pas à propos de leur double vie. Il en allait de même pour DSK, dont les tentatives cavalières de séduction étaient parfaitement connues des media.

Jusqu’à présent, tout le monde respectait cette loi secrète du silence. Les dérapages de DSK ont été étouffés, censurés, au nom du droit au respect de la vie privée. Avec des conséquences perverses dont on ne fait que commencer à voir l’étendue, probablement.

http://www.express.be/joker/fr/world/et-si-laffaire-dsk-avait-eu-lieu-a-paris/146139.htm


Autrement:

L'avocat de la victime présumée:

Interrogé par la chaîne de télévision américaine NBC, le défenseur est catégorique : "Quand les jurés vont entendre son témoignage et la voir, quand elle pourra enfin raconter son histoire publiquement", ils vont se rendre compte que "leurs allégations faisant état d'une relation sexuelle consentie ou de rendez-vous sont fausses", a déclaré l'avocat. "Il n'y a rien de consenti dans ce qui s'est passé dans cette chambre d'hôtel", a-t-il insisté. A en croire les dernières déclarations de son avocat à la chaîne NBC, cette femme devait par ailleurs témoigner dès mercredi devant la chambre d'accusation du grand jury : "A ma connaissance c'est aujourd'hui, oui", a-t-il assuré. C'est cette chambre d'accusation cqui est chargée de décider de l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn.

http://lci.tf1.fr/monde/amerique/affaire-dsk-pour-la-plaignante-il-n-y-a-rien-eu-de-consenti-6486752.html
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 00:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Internet porte en lui le meilleur et le pire, mais dans une diversité totale.

La Presse TV et radio semble tenue par une seule équipe, de sensibilité centre gauche, au Magistère répétitif. toute autre pensée, toute autre affaire mise en priorité, est qualifiée de "dérapage".

Qu'est-ce que tu aurais bien aimé y lire que tu ne trouve pas ? Question de mœurs , de religion la presse n'est que le reflet de la France.

Quant à la politique (surtout étrangère) je pense que s'il y a une personne qui devrait se plaindre ici de la presse française c'est moi et d'ailleurs nos échanges vive sur la politique en témoigne . Honnêtement s'il y a une personne qui défend l'opinion de la presse sur ce forum c'est toi.

Où trouve tu par exemple que la presse ne fait pas assez son travail et surtout quelle presse , as tu des exemple d'une presse modèle
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 11:30

[quote]
beranger a écrit:
Il faut prendre du recul avec cette affaire,

Pour l'instant, rien prouve que DSK est coupable et qu'il ne soit pas victime d'un complot, un ex truand Français s'étonnait du traitement hyper sévère infligé à DSK,

Il ne comprenait pas le refus de la liberté sous caution, son incarcération dans une prison des plus dures et cette mise en scène, hollywoodienne, DSK menottes aux mains,

Cet ex truand ne connait pas la justice US. D'autre part, il oublie l'affaire Polanski qui a profité durant trente ans, après un viol sur mineure, la justice US en se réfugiant en Europe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 12:46

Autre différence : dans l'affaire Polanski , la victime elle-même souhaitait l'abandon des poursuites , dans l'intérêt de tous . Il s'est agi probablement , de la part de la justice américaine , d'un procès idéologique .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 13:54

[quote="Oculus"]
Citation :
Vous avez raison de mettre ces contradictions en évidence .
Mais je pense que ce qui vient de se passer est plus profond que les contingences politiques :
c'est sans doute l'explosion en plein vol de la génération de Mai 68 et de ses oeuvres en France .

je m'explique , aussi bien Sarko que DSK s'équivalent sur le terrain de l'Exemplarité Morale
des dirigeants Poltiques . Pour tous les deux , c'est du pas vu, pas pris , l'exemplarité c'est ringard ! je m'autorise tout et ne m'interdit rien dans ma sphère privée où je dois Jouïr
un max pour réussir ma vie !
Il suffit pour cela de constater que se vanter dans un livre de consommer des jeunes thaïlandais
douteusement majeurs dans des Bordels de Bangkok , valait brevet de ministre de la Culture
pour sarko ! Où est l'exemplarité dans cette nomination ? n'est-elle pas du Cynisme à l'état pur ?

Ce pays crache et conspue la décence, l'honnêteté , la compétence depuis Mai 68, il en paye aujourd'hui les conséquences , CASH.

DSK avait 19 ans en Mai 68. Il a vécu les impératifs catégoriques de jouissance sans limites de cette génération . souvenons-nous que Cohn-bendit fit l'apologie de la pédophilie "soft" .
Il est devenu plus qu'un Don Juan, un sex addict, puis un adepte du droit de cuissage , puis ...
les limites se sont brouillées et il a commis soit un acte manqué suicidaire émergeant d sa conscience morale refoulée dans un complot imparable : celui qu'on commet contre soi-même!
soit un acte de violence immonde contre une femme digne , simple et désarmée.

Vous avez raison de constater la décrédibilisation de la Gauche , c'est elle en effet qui est responsable de la destruction de l'école républicaine et élitiste dans ce pays .
Ce sont des psychopédagogues à la Meyrieux qui ont tout foutu en l'air de la maternelle à l'université , Pïèce après Pièce , dans un jeu de dominos fatal, où tout s'effondre à chaque fois que la génération suivante encore plus mal formée que les précédentes induit une baisse subreptice des éxigences des examens , vidés petit à petit de leur contenu , pour ne plus garder que le nom ronflant de "baccalauréat", village Potemkhine de l'ignardise , du semi-illetrisme ,
de l'anorthographisme , de l'acalculie .
Générations de jeunes sacrifiés à qui on fait lire du Houellebecq , mais pas du Victor Hugo ou du Baudelaire jusqu'à arriver à la cerise sur le gateau: des capésiens de lettres classiques qui n'auront plus d'épreuves de latin ( Oui , tenez-vous bien !) ou plus embêtant de futurs chirurgiens qui n'auront plus d'épreuve d'anatomie au concours de l'internat des hopitaux !

Tout ceci c'est l'oeuvre de la gauche psychopédagogique ou plutôt psychodémagogique :
Un pays qui a renoncé à former ses propres élites de façon directe : par l'abord des grands textes , des grands auteurs , des grands problèmes ,mais qui fait du verbiage creux sur l'opinion qu'untel a dit qu'untel avait sur Untel : de la métasubculture pour telé lobotomisés !
Et tout ceci dans une autosatisfaction , suffisance et arrogance jamais remise en cause.
Il est temps , plus que temps que ces gens là disparaissent et répondent de leurs actes !


Je dirais pas mieux. Rien à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 15:06

Suggestion de campagne pour le PS :

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 15:23

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Suggestion de campagne pour le PS :


Moi je suggère le mec nu et sans le panneau de pub.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 15:30

Citation :
Laurent Ruquier a salué lundi la sincérité des propos de Marine Le Pen sur l'affaire DSK , dans On va s'gêner sur Europe 1 . L'animateur s'est insurgé contre les réactions des hommes politiques de gauche dans les médias, après l'annonce de l'arrestation du président du FMI. Et malgré ses opinions divergentes avec la présidente du FN , il salue la sincérité de cette dernière face aux réactions journalistiques en France.

Laurent Ruquier a ouvert le débat sur le registre du « Tout le monde savait » : « ça prouve juste une chose, que c'est un homme qui se croit invulnérable. Alors qu'il est président du FMI et candidat à la présidence de la république, il s'en fout de monter dans une Porsche et éventuellement si les faits sont avérés il agresse une femme de ménage, c'est qu'il se croit invulnérable, c'est tout ! Il faut dire que ceux qui prétendent que ça ne ressemble pas à DSK nous mentent ! Puisqu'on le sait tous ! Et hélas, ça m'a choqué, la seule - et Dieu sait que je ne partage pas ses opinions - la seule qui ait été sincère hier dans toutes les radios et les télés, c'est bien Marine Le Pen puisque personne dans le milieu journalistique parisien n'est surpris par ce qui est arrivé » a-t-il déclaré.


Intéressant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 15:34

SJA a écrit:
Citation :
Laurent Ruquier a salué lundi la sincérité des propos de Marine Le Pen sur l'affaire DSK , dans On va s'gêner sur Europe 1 . L'animateur s'est insurgé contre les réactions des hommes politiques de gauche dans les médias, après l'annonce de l'arrestation du président du FMI. Et malgré ses opinions divergentes avec la présidente du FN , il salue la sincérité de cette dernière face aux réactions journalistiques en France.

Laurent Ruquier a ouvert le débat sur le registre du « Tout le monde savait » : « ça prouve juste une chose, que c'est un homme qui se croit invulnérable. Alors qu'il est président du FMI et candidat à la présidence de la république, il s'en fout de monter dans une Porsche et éventuellement si les faits sont avérés il agresse une femme de ménage, c'est qu'il se croit invulnérable, c'est tout ! Il faut dire que ceux qui prétendent que ça ne ressemble pas à DSK nous mentent ! Puisqu'on le sait tous ! Et hélas, ça m'a choqué, la seule - et Dieu sait que je ne partage pas ses opinions - la seule qui ait été sincère hier dans toutes les radios et les télés, c'est bien Marine Le Pen puisque personne dans le milieu journalistique parisien n'est surpris par ce qui est arrivé » a-t-il déclaré.


Intéressant non ?

Indeed.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 16:05

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:
Citation :
Laurent Ruquier a salué lundi la sincérité des propos de Marine Le Pen sur l'affaire DSK , dans On va s'gêner sur Europe 1 . L'animateur s'est insurgé contre les réactions des hommes politiques de gauche dans les médias, après l'annonce de l'arrestation du président du FMI. Et malgré ses opinions divergentes avec la présidente du FN , il salue la sincérité de cette dernière face aux réactions journalistiques en France.

Laurent Ruquier a ouvert le débat sur le registre du « Tout le monde savait » : « ça prouve juste une chose, que c'est un homme qui se croit invulnérable. Alors qu'il est président du FMI et candidat à la présidence de la république, il s'en fout de monter dans une Porsche et éventuellement si les faits sont avérés il agresse une femme de ménage, c'est qu'il se croit invulnérable, c'est tout ! Il faut dire que ceux qui prétendent que ça ne ressemble pas à DSK nous mentent ! Puisqu'on le sait tous ! Et hélas, ça m'a choqué, la seule - et Dieu sait que je ne partage pas ses opinions - la seule qui ait été sincère hier dans toutes les radios et les télés, c'est bien Marine Le Pen puisque personne dans le milieu journalistique parisien n'est surpris par ce qui est arrivé » a-t-il déclaré.


Intéressant non ?

Indeed.

Un journaliste honnête? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 21:05

boudo a écrit:
Autre différence : dans l'affaire Polanski , la victime elle-même souhaitait l'abandon des poursuites , dans l'intérêt de tous . Il s'est agi probablement , de la part de la justice américaine , d'un procès idéologique .

bonjour Boudo,

oui mais l'histoire a duré 30ans, et il n'empêche que la fille a subit un viole et n'a jamais eu justice parce que l'Europe s'en fout ! on aurait pu le juger dans un pays de l'Europe (sans condamnation a mort) car ce qu'il a fait il l'a fait ! là on montre que si tu t'y prend bien tu passes au travers des mailles avec la commisération générale , MERCI pour l'innocence bafouée ! les femmes apprécieront a la juste valeur !

Polanski devrait encore être jugé , et même si sa peine est minime , ne pas faire comme-ci "c'est du passé !" !

DSK il l'a cherché, même si dans ce coup il est possible que ce soit une manip, vu son passé et son attitude il ramasse aussi une part de ce qu'il a semé !

je ne pleurerais pas le fait qu'il ne soit jamais président de la France car je ne l'ai jamais apprécié, pas plus que Sarkozy !

la France est tombée bien bas et il me semble que l'on est pas encore tout a fait au fond ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 21:47

France, au pied de la Croix?
Je me suis autorisée à mettre ce tableau magnifique.
S'il ne doit pas être, Arnaud, tu peux la supprimer.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 22:01

Magnifique ! Prions pour que ce peintre inspiré ait vu le destin actuel de la France, en train d'être purifiée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 22:32

Sur France 2 Manuel Valls a quand même eu le culot de ressortir Sarkozy au Fouquet's pour expliquer que la Gauche était le camp de la morale...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Jeu 19 Mai 2011, 23:23

Théodéric a écrit:
boudo a écrit:
Autre différence : dans l'affaire Polanski , la victime elle-même souhaitait l'abandon des poursuites , dans l'intérêt de tous . Il s'est agi probablement , de la part de la justice américaine , d'un procès idéologique .

bonjour Boudo,

oui mais l'histoire a duré 30ans, et il n'empêche que la fille a subit un viole et n'a jamais eu justice parce que l'Europe s'en fout ...

Polanski devrait encore être jugé , et même si sa peine est minime , ne pas faire comme-ci "c'est du passé !" !

...

Elle avait été poussée dans les bras de Polanski par sa mère et elle a demandé à plusieurs reprises que la justice américaine abandonne ses poursuites , pour pouvoir oublier et mener une vie normale avec son mari , sans être harcelée par les journalistes . La justice américaine n'a eu aucune pitié d'elle .

L'affaire DSK est évidemment différente mais la justice américaine n'en est pas plus grandie à mes yeux . Quel show dégoûtant !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Ven 20 Mai 2011, 08:31

beranger a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Sur France 2 Manuel Valls a quand même eu le culot de ressortir Sarkozy au Fouquet's pour expliquer que la Gauche était le camp de la morale...

En effet, c'est vraiment déplacé, reste que je suis par ailleurs aussi surpris de toutes les réactions de la famille politique Française qui montre dans cette honteuse affaire une curieuse solidarité de caste qui en dit long de leur mépris envers les principes d'éthique et d'honnêteté.
...

On parle à peine de la maîtresse Syrienne de Roland Dumas quand il était ministre de la France, et que sa Maîtresse était... ministre Syrienne !

...



Fille d'un ministre syrien , chef des services de renseignement .
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Ven 20 Mai 2011, 11:40

Magnifique en effet !!

La France est pourtant un pays chéri dans le coeur de Notre Seigneur, quand on voit toutes les grâces de choix dont elle a bénéficié depuis des siècles !!

Ne disait-on pas autrefois "heureux comme Dieu en France" ?

En témoigne le sublime manteau d'églises dont notre pays est recouvert, comme une attention toute paternelle du très-haut pour lui prouver son affection et sa sollicitude ?

"Si les hommes se taisent, les pierres crieront ! " nos églises de France témoignent qu'ici Dieu fut aimé et honoré I love you

Prions pour que cet amour enfoui se révèle à nouveau, pour l'amour de Dieu et le salut des âmes.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Affaire DSK : les aspects politiques   Ven 20 Mai 2011, 16:22

Philippe Fabry a écrit:
Alors le sujet de ce fil est bien simple : de qui s'est-on moqué, de qui se moque-t-on, et compte-t-on s'en moquer encore longtemps ?
J'ai l'impression que l'on continue encore à se moquer des français !

François Hollande, puisque exit DSK, arrive en tête des sondages pour la présidentielle.

Les français ont oublié que ce monsieur a trompé sa femme Ségolène, ce qui a été la cause de leur séparation.

Peut-on faire confiance à un présidentiable qui trompe sa femme ? Ne trompera-t-il pas les français comme les autres ? Quelles "casseroles" cache-t-il derrière lui ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Affaire DSK : les aspects politiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affaire Dreyfus
» L'affaire du collier
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: