DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La souffrance rend humble...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La souffrance rend humble...   Lun 06 Mar 2006, 12:56

Est-ce qu'il n'y aurait pas, en fin de compte, un petit problème à dire cela ?

Le Père est doux et humble de coeur. Nous le savons parce que Jésus a dit de Lui-même qu'Il était doux et humble de coeur, et que "qui m'a vu a vu le Père".

Donc, dire que la souffrance rend humble revient à dire que de la souffrance procède un bien. Du mal surgit un bien.

Donc le mal a un sens : il va vers le bien.

Donc le mal n'est pas le mal, mais, en quelque sorte, un bien en devenir.

Est-ce qu'on ne saute pas une étape, dans le raisonnement ? Faire du surgissement du bien une conséquence automatique et nécessaire du mal, c'est au final nier l'existence même du mal. Si le mal travaille au salut de tous, il n'est plus le mal, mais le bien. Puisque le salut est le Bien suprême.

N'y a-t-il pas lieu de voir un processus de transformation similaire à celui des sacrements ? Une matière, le mal. Une forme, l'offrande spirituelle. Et un fruit : le salut.

On conserve au mal son caractère de mal, et à la souffrance son non-sens fondamental. Le bien du mal ne peut plus devenir prétexte à l'inaction. Le mal devient au contraire prétexte à l'action, puisque si transformation en bien il doit y avoir, ce n'est que par la rencontre de l'offrande humaine et de la puissance divine. Offrande de sa souffrance propre, offrande de son service auprès des souffrants.
Remède au fatalisme. Rejet de la théologie des amis de Job. Le mal ne peut devenir un bien que si la Vie qui jaillit du sein du Père l'irrigue. Et pour que cette irrigation puisse être, il faut, nécessairement, un agir humain.

Du mal, Dieu fait certes surgir un bien. Mais pas tout seul. Du mal, serait-il peut-être plus exact de dire, Dieu et l'homme font surgir un bien.

En résumé, ce n'est que par grâce que la souffrance rend humble. Et non par elle-même. Par elle-même, elle ne fait qu'endurcir le coeur. Elle rend méchant. Les exemples, d'ailleurs, abondent.
Elle peut rendre humble si on ne lui concède pas la victoire. Les exemples, aussi, abondent. Signe, donc, que l'Esprit souffle où Il veut, et que c'est tel un ouragan qu'Il fut envoyé dans le monde...

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance rend humble...   Lun 06 Mar 2006, 17:04

Il y a effectivement des gens qui tirent orgueil de leur souffrance, et d'autres qui deviennent méchants, aigirs, jaloux, envieux, et tout ce qu'on veut. Il em semble que tant qu'on reste dans une position de révolte, on se fait du mal et on en fait aux autres, même si c'est une étape nécessaire et naturelle. Mais l'acceptation, ce n'est pas dire que la souffrance est bonne, car elle ne l'est pas. Accepter la souffrance c'est, malgré cette souffrance, continuer à aimer, selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend humble...   Lun 06 Mar 2006, 23:35

oui, Olivier, je pense que c'est tout à fait ça.
il y a une alchimie.
sinon, il faudrait faire souffrir exprès les gens qu'on aime, etc. Ce serait absurde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance rend humble...   Mar 07 Mar 2006, 18:02

Bonne analyse, en effet, merci, Olivier. Ce qui m'échappe, c'est pourquoi la grâce touche les uns, et semble ne pas toucher les autres? En sommes-nous responsables? Comment comprendre le fait que "l'Esprit souffle où Il veut"?
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend humble...   Mar 07 Mar 2006, 22:05

8)

Code:
Ce qui m'échappe, c'est pourquoi la grâce touche les uns, et semble ne pas toucher les autres?

Mais qu'est-ce qui vous fait dire, Fanny que la grâce touche les uns et pas les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend humble...   Jeu 09 Mar 2006, 15:34

La grâce touche tout le monde. Ce n'est pas du côté l'émetteur qu'il est susceptible d'y avoir un problème, mais du côté du récepteur.
Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance rend humble...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débats d'idées sans détour : La religion rend-elle altruiste ?
» Est-ce que la pratique de l'astro rend fou ?
» je rend grace au Seigneur
» L'humble Benoît XVI touche les coeurs
» La télévision rend-elle stupide ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: