DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mal de l'intérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Le mal de l'intérieur   Lun 06 Mar 2006, 02:29

Bonjour à tous et à chacun, chacune,

je ne sais pas si je suis dans la bonne section du forum pour poster mon message, mais c'est celle qui me semblait la plus approprié.

Voilà. J'ai lu dernièrement un petit livre qui m'a été chaudement recommandé et qui est effectivement fort intéressant. Il s'appelle "La liberté intérieure" et l'auteur est Jacques Philippe, c'est publié aux Éditions des Béatitudes....je donne les références au cas où... ;)

Plusieurs points sont abordés dans cette ouvrage afin de nous aider à trouver le chemin de la liberté intérieure. Tout cela m'a semblé trés juste et fondé, et je n'ai pas eu de mal à y adhérer (mais à le mettre en pratique....c'est une autre question.. Mr. Green ) Cependant, lorsque je suis arrivée à la partie qui parle du mal, j'ai accroché sur un passage en particulier qui me posait question. Je vous le livre ici:

Comme le dit Jésus dans l'évangile de saint Marc: "il n'est hors de l'homme rien qui entrant en lui puisse le souiller...c'est ce qui sort de l'homme qui le souille!" Le mal ne provient pas des circonstances extérieures, mais de la manière intérieure dont nous y réagissons. "Ce qui ruine nos âmes n'est pas ce qui se passe dehors, mais l'écho que cela suscite en nous." (1) On peut donc affirmer en vérité: le mal que me font les autres ne vient pas d'eux, il vient de moi. Nul n'est jamais blessé que par soi-même, disaient déjà les pères de l'Église.

Fin de citation.

En fait, c'est surtout la phrase "le mal que me font les autres ne vient pas d'eux, mais de moi"...qui avait beaucoup de mal à passer et qui soulevait en mon esprit une multitude de questions par rapport à des situations bien précises.

Cependant, j'ai ruminé cette phrase et j'ai réussi à en vérifier la véracité dans certaines situations de ma vie. Et même si je ne la saisie pas encore totalement, cette phrase m'aide énormément à ne pas rendre le mal pour le mal.

Voilà. Je serai intéressée à avoir votre avis et votre compréhension à ce sujet.
Merci Smile

Clotilde


note (1): Du bon usage des crises, Christiane Singer, éd Albin Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Lun 06 Mar 2006, 07:58

Chère clotilde,

C'est profondement vrai. On pense à cet égard à la Vierge Marie.

Par ses sens est entrée la vision de tout ce qu'il y a de mal en ce monde. Plus que tout autre, à la croix en particulier, elle a vu l'injustice, la haine, les crachats.

Et pourtant, aucune haine ni vengeance.

CEPENDANT:

Il nous est impossible, à nous qui ne sommes pas immaculés, de ne pas salir quelque peu nos vêtements en ce monde.

La vie est pleine de dilemnes d'où on ne se sort pas en paix totale.

Imaginons par exemple, qu'on tombe dans le train sur un de ces crimes qu'on voit de plus en plus. Une bande terrorisant les voyageurs, et éventuellement se livrant à des attouchements sur une jeune femme.

- En nous se passe le dilemne suivante (au plan humain) :

- Se taire et ne rien voir >>> péché mortel.
- L'aider en parlant >>> risque de perdre notre vie.


Alors que faire (au plan chrétien) ?
- Ne plus croire à notre nécessité de vivre? S'appuyer sur Dieu et protester?
- Mais si nous avons des enfants en bas âge, devons-nous vivre et protéger notre vie pour eux ?

Bref, comment sortir propre?

D'où cette prière du Notre Père:
Citation :
"Ne nous soumet pas à la tentation".

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Lun 06 Mar 2006, 09:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Lun 06 Mar 2006, 09:03

Je trouve cela très vrai. C'est la raison pour laquelle, d'ailleurs (et en écho à un autre fil sur le pardon), que pardonner à celui qui nous offense (ou être disposé à le faire Very Happy ) est source de paix intérieure.

Il est un moyen, dès lors, de ne pas souffrir de l'agir d'autrui : que le pardon précède l'offense. Que la miséricorde précède l'offense. Ainsi, ne pas voir dans autrui quelqu'un qui nous veut du mal, mais un esclave du péché.

Bref, avoir sur autrui le regard du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 02:15

Bonjour Arnaud,

l'exemple que vous donnez illustrer la partie "réaction face au mal" ..cette réaction qui fait que le mal sort de notre coeur ou non, n'est-ce pas..?

Maintenant, je me questionne encore par rapport à la partie "le mal que me font les autres ne vient pas d'eux.." Avec ce même exemple, peut-on dire que le mal commis par cette bande vis-à-vis de la jeune femme, ne vient pas d'eux mais d'elle...? pale

Merci pour vos Idea ;)

Clotilde
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 02:19

Olivier JC a écrit:
Je trouve cela très vrai. C'est la raison pour laquelle, d'ailleurs (et en écho à un autre fil sur le pardon), que pardonner à celui qui nous offense (ou être disposé à le faire Very Happy ) est source de paix intérieure.

Oui, bien d'accord avec vous Olivier Smile Pardonner, avant même le repentir de l'offenseur c'est démontrer que le mal ne sort pas de notre coeur en réaction à celui qui nous est fait.

Citation :
Il est un moyen, dès lors, de ne pas souffrir de l'agir d'autrui : que le pardon précède l'offense.


pardonner avant même d'avoir été offensé? scratch


Citation :
Bref, avoir sur autrui le regard du Christ.

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 08:01

Clotilde a écrit:
Bonjour Arnaud,

l'exemple que vous donnez illustrer la partie "réaction face au mal" ..cette réaction qui fait que le mal sort de notre coeur ou non, n'est-ce pas..?

Maintenant, je me questionne encore par rapport à la partie "le mal que me font les autres ne vient pas d'eux.." Avec ce même exemple, peut-on dire que le mal commis par cette bande vis-à-vis de la jeune femme, ne vient pas d'eux mais d'elle...? pale

Merci pour vos Idea ;)

Clotilde

On parle du mal SPIRITUEL (le péché) qui vient de nous. Ce qui signifie que c'est nous qui transformons ou pas en désir de vengeance et de haine le mal EXTERIEUR qu'on nous fait.

Jésus le dit de cette façon là:
Citation :

Matthieu 10, 28 "Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt Celui qui peut perdre dans la géhenne à la fois l'âme et le corps.

Analysons le par un cas concret: sainte Maria Gorretti fut elle aussi menacée de viol. S'y refusant, son agresseur la poignarda cruellement (c'est le mal EXTERIEUR). Cette agression ne vient pas de Maria, mais de la convoitise du criminel sur le plaisir sexuel).

Agonisante, elle aurait pu dire: "Attrappez le, torturez-le. Faites lui subir ce qu'il m'a fait". Cette réaction aurait pu être légitime. Mais, devant Dieu, son âme aurait péché par faiblesse.

Au lieu de cela, elle dit: "Dites lui que je ne lui en veut pas."

Ceci montre que, avec la grâce de Dieu, le coeur de l'homme peut rester sans péché.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 15:52

Le Père Philippe Maillard, dominicain, a pendant longtemps visité des criminels en prison, en qualité d'aumônier ; il dit combien il lui est difficile de concevoir le pardon - la Miséricorde de Dieu! - pour les pédophiles avec lesquels il s'est entretenu, et qui s'étaient rendu coupables de sévices sur de jeunes à très jeunes enfants. Le père est pourtant un saint homme, mais il pense que dans ces cas, le pardon nous dépasse, que Dieu seul peut arriver à pardonner les pires crimes, et surtout à transformer les coeurs de ces hommes en état de péché mortel...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 17:36

Citation :
On peut donc affirmer en vérité: le mal que me font les autres ne vient pas d'eux, il vient de moi. Nul n'est jamais blessé que par soi-même, disaient déjà les pères de l'Église.

Le moins que je puisse dire est que cette phrase ou conclusion n'est pas très clair!!!

Évidement une personne est responsable de ces actes... Ce n'est certainement pas le sens de cette phrase. Sinon le mal donné ne serait plus un mal et la douleur ressentie face au mal reçu serait le mal!!!

Je pense qu'il s'agit d'avantage de la réaction à la blessure reçue. Ont peut ajouter soi-même une autre blessure à la blessure reçu par des sentiments de rancunes ou de vengeances. Cette rancune ou vengeance vient de nous et non de l'autre. Alors je crois qu'on parle de ce second mal qui vient de nous mais non du mal qui vient de l'autre. Le mal en l'autre existe toujours. Le mal donné est toujours un mal. Donc il y a la douleur de la blessure reçu (qui elle n'est pas un mal) et le mal qu'elle peut engendrer en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 17:52

D'accord à 100%, Tourterelle. "Le mal donné est toujours un mal", en effet, mais comme il a été dit par ailleurs : le saint est celui qui reçoit le mal (qui le subit) sans le renvoyer..., Arnaud cite avec justesse sainte Maria Gorretti ; la question que je posais plus haut est : qu'en est-il du très jeune enfant qui subit le mal de la part d'un adulte? Doit-il, plus tard, lui pardonner inconditionnellement?
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 19:01

:o

Tiens, Fany, tu connais le P. Philippe Maillard ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 21:02

Citation :
qu'en est-il du très jeune enfant qui subit le mal de la part d'un adulte? Doit-il, plus tard, lui pardonner inconditionnellement?

Ce n'est pas facile de répondre à cette question. Le problème est la mémoire de la douleur reçue. Cette mémoire est dans le corps et le coeur. Le corps se souvient tout comme le coeur de la douleur. Certains réussissent à refouler les émotions mieux que d'autres, donc pour eux il est plus facile de pardonner. il y a une distance qui s'installe entre l'agression passé et le présent. Pour d'autres le souvenir de la douleur de l'agression passé est toujours présent. Une personne ne peut pas nier la vérité de sa douleur! Ce serait ce renié elle-même (irréalité)! Évidement pardonner ce n'est pas nié une réalité ou nier sa douleur! Il y a des nuances à faire. Pardonner ce n'est pas nécessairement oublier la douleur. Nous sommes que des humains... Et le pardon « humain » n'efface pas le souvenir de la douleur.

Alors quoi faire? Demander à Dieu de guérir cette douleur pour mieux pardonner. La douleur (blessure) n'est pas un péché évidement. Mais garder rancune oui. Je pense que l'agresseur a une grande part de responsabilité dans le sentiment de rancune que peut développer la victime. La victime n'est pas totalement responsable de sa rancoeur à mon avis. L'agresseur en porte la plus grande partie du poids. Déjà d'avoir cette compréhension et cette compassion envers la victime peut l'aider à pardonner.

Ce n'est pas une bonne idée de ce retrouver face à l'agresseur constamment et de réveiller ainsi le souvenir de l'agression sous prétexte de pardonner. Ce ne serait pas très sage... Donc pour certains il est préférable de garder une distance avec l'agresseur afin d'arriver à pardonner. Il faut tenter d'oublier pour ne plus se souvenir afin de créer l'espace nécessaire au pardon. Mais cela ne veut pas dire nier la douleur. Mais juste prendre une distance avec la douleur pour réussir à pardonner. Évidement rien ne dit que le souvenir de la douleur ne réapparaîtra pas.
Ce n'est pas évident... La rancune n'est jamais bien loin de la douleur!

Il y a le pardon spirituel qui lui est plus accessible que le pardon humain. Je m'explique. Dieu a une grande capacité de pardonner et le pardon humain est imparfait et limité. Si ont demande à Dieu de pardonner à notre place pour sauver l'âme de l'agresseur, nous nous ouvrons à la possibilité du pardon pour cette âme. Et la rancune diminuera peu à peu. Évidement cela demande un effort spirituel... Mais le but de Dieu est de sauver les âmes... Une âme perdue pour Dieu ce n'est pas rien. Le pardon s'installera dans le coeur de la victime avec le temps. Il est bien possible que cette demande apporte peu à peu la guérison de l'âme blessée puisque le pardon s'installe vraiment dans le coeur de la victime. C'est un petit truc... C'est ce que me semble avoir fait sainte Maria Gorretti. Sauver l'âme de son agresseur lui semblait plus important que sa propre douleur.

Je ne sais pas si je répond bien à ta question Fanny.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mar 07 Mar 2006, 22:25

Chère Tourterelle, tu réponds on ne peut mieux à ma question, merci beaucoup. Very Happy J'apprécie quand tu dis : "Une âme perdue, pour Dieu ce n'est pas rien", et quand tu suggères de demander à Dieu de pardonner "à notre place", à l'Esprit Saint de "prendre le relais", en quelque sorte, et au moins pour un temps, pour ce que nous ne nous sentons pas la force et la capacité d'assumer... C'est très chrétien! Ceci dit, on comprend le Père Maillard, qui recevait les confessions de pédophiles pas toujours repentants : il devait aussi appeler l'Esprit de dieu à son secours!

Cher Lagaillette, le Père Maillard, je l'ai surtout entendu sur les ondes de R.C.F. : j'ai aimé le parcours de ce dominicain qui a voulu vivre avec les plus pauvres spirituellement, même dans sa vieillesse. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mer 08 Mar 2006, 00:23

Citation :
Ceci dit, on comprend le Père Maillard, qui recevait les confessions de pédophiles pas toujours repentants : il devait aussi appeler l'Esprit de dieu à son secours!


Effectivement ont le comprends... ça pas dû être facile. ho la la...
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mer 08 Mar 2006, 00:46

Arnaud Dumouch a écrit:

On parle du mal SPIRITUEL (le péché) qui vient de nous. Ce qui signifie que c'est nous qui transformons ou pas en désir de vengeance et de haine le mal EXTERIEUR qu'on nous fait.


Oui, ça j'ai bien compris: par rapport à un mal que me font les autres je peux réagir de telle ou telle façon, l'une qui est un retour du mal, le mal sort alors de moi, il vient de moi..et l'autre qui est de s'abstenir de répondre à ce mal et pardonner..mais dans un cas comme dans l'autre le mal que me font les autres vient bien d'eux et non pas de moi. Moi je peux faire un mal en réponse à celui qui m'est fait, mais ce ne sera pas celui qu'on me fait.

En fait, je suis en train de me demander ce que j'ai compris de cette phrase finalement.... drunken




Citation :
Analysons le par un cas concret: sainte Maria Gorretti fut elle aussi menacée de viol. S'y refusant, son agresseur la poignarda cruellement (c'est le mal EXTERIEUR). Cette agression ne vient pas de Maria, mais de la convoitise du criminel sur le plaisir sexuel).

Agonisante, elle aurait pu dire: "Attrappez le, torturez-le. Faites lui subir ce qu'il m'a fait". Cette réaction aurait pu être légitime. Mais, devant Dieu, son âme aurait péché par faiblesse.

Au lieu de cela, elle dit: "Dites lui que je ne lui en veut pas."

ok, et dans un cas comme dans l'autre le mal qui lui était fait ne venait pas d'elle.... C'est la réponse - qui aurait pu être un mal - qui venait d'elle et non pas d'eux.

Dire que le mal que me font les autres ne vient pas d'eux mais de moi - donc que le mal que me font les autres vient de moi - n'est-ce pas une façon de dire qu'on peut se laisser attendre par ce mal ou non? N'est-ce pas une façon de dire que finalement l'être humain n'a pas le pouvoir d'atteindre la dignité de l'autre et de le blesser sans que ce dernier ne s'ouvre à ce mal qui lui est fait. Et comment s'ouvre-t-il à ce mal, comment lui laisse-t-il prise en lui?...dans sa façon d'y réagir, probablement. Donc finalement, ça revient à ce que vous disiez et à ce que j'ai compris..... Mr. Green

Une phrase si simple en apparence.... elephant

Merci pour votre patience.
Clotilde
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mal de l'intérieur   Mer 08 Mar 2006, 07:12

Citation :
mais dans un cas comme dans l'autre le mal que me font les autres vient bien d'eux et non pas de moi. Moi je peux faire un mal en réponse à celui qui m'est fait, mais ce ne sera pas celui qu'on me fait.

Chère Clotilde, c'est tout à fait cela.

Le mal qui entre en moi par l'autre, y compris le viol, ne salit rien de l'âme.
Application: L'Eglise a canonisée sous le vocable de Vierge des petites martyres violées.

C'est ce qui sort de mon âme en retour (haine, désir de vengeance), qui salit l'âme de la victime.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le mal de l'intérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réglement intérieur de notre fac??
» Seul l'amour guérit...Dieu rétabli, restaure, notre être intérieur par l'action du Saint-Esprit
» Une galaxie soufflée de l'intérieur
» C'est à travers la transformation qui se fait à l'intérieur de toi que se projette la lumière que tu cherches.
» Droit Administratif : mesure d'ordre intérieur et circulaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: