DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation 240: La pèche miraculeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Méditation 240: La pèche miraculeuse   Dim 18 Avr 2010, 15:21

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord du lac de Tibériade, et voici comment.
Il y avait là Simon-Pierre, avec Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples.
Simon-Pierre leur dit : « Je m'en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, ils passèrent la nuit sans rien prendre.
Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c'était lui.
Jésus les appelle : « Les enfants, auriez-vous un peu de poisson ? » Ils lui répondent : « Non. »
Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n'arrivaient pas à le ramener, tellement il y avait de poisson.
Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C'est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre l'entendit déclarer que c'était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n'avait rien sur lui, et il se jeta à l'eau.
Les autres disciples arrivent en barque, tirant le filet plein de poissons ; la terre n'était qu'à une centaine de mètres.
En débarquant sur le rivage, ils voient un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain.
Jésus leur dit : « Apportez donc de ce poisson que vous venez de prendre. »
Simon-Pierre monta dans la barque et amena jusqu'à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s'était pas déchiré.
Jésus dit alors : « Venez déjeuner. » Aucun des disciples n'osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c'était le Seigneur.
Jésus s'approche, prend le pain et le leur donne, ainsi que le poisson.
C'était la troisième fois que Jésus ressuscité d'entre les morts se manifestait à ses disciples.
Quand ils eurent déjeuné, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »
Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »
Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, est-ce que tu m'aimes ? » Pierre fut peiné parce que, pour la troisième fois, il lui demandait : « Est-ce que tu m'aimes ? » et il répondit : « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t'aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.
Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c'est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t'emmener là où tu ne voudrais pas aller. »
Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Puis il lui dit encore : « Suis-moi. » (Jn 21,1-19)


Un jour, Céphas, Thomas, Nathanaël, Jacques et Jean partirent pêcher. Après les « Evénements » ils étaient revenus à leur Tibériade, à leur barque, à leurs filets, « ils s'étaient rangés... », ils devaient penser maintenant à leur famille. Ils ne prenaient rien. Un inconnu leur dit de jeter leur filet à droite. Ils retirèrent tant de poissons, que Jean tout à coup comprit : « C'est le Seigneur ! Pierre, c'est le Seigneur ! » Et Pierre aussitôt de se jeter à la mer pour atteindre plutôt son Bien-Aimé. Il est là, sur la plage. C'est bien Lui. Quelques tisons fument. Le soleil sèche les vêtements de Pierre. Ils font cuire leur pêche ; ils mangent le pain que leur donne ce Jésus auquel ils n'ont même pas demandé : Qui êtes-vous ? On n'est jamais tout à fait sûr que ce soit Lui. Mais si ! mon Dieu, c'est Vous, c'est bien Vous qui tout à coup posez la question (ah ! qu'elle nous est familière ! Mais non la réponse, hélas !).

- Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ne font ceux-ci ? - Oui, Seigneur, vous savez que je vous aime... - Pais mes agneaux...
Trois fois ce dialogue s'échange sur la plage, au bord du lac.

Puis Jésus s'éloigne et Pierre le suit ; et Jean un peu après lui - comme s'il avait perdu son privilège de « plus aimé », comme si le Seigneur ressuscité ne cédait plus à cette préférence de son cœur.
Et lorsque, à quelques semaines de là, Jésus s'arrache du groupe des disciples, monte, se dissout dans la lumière, il ne s'agit pas d'un départ définitif. Déjà il est embusqué au tournant du chemin qui va de Jérusalem à Damas et il épie Saül, son persécuteur bien-aimé.

Désormais, dans notre destin, il y aura ce Dieu à l'affût.

Texte de l'Association Pierre Valdès. Rédacteur: Jean
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 240: La pèche miraculeuse   Dim 18 Avr 2010, 18:15

Les Apôtres sont drôles, désorientés, ils retournent à leurs anciens métier, sans succès, ils pèchent nues pour êtres à l'aise ,à la pèche miraculeuse Jean reconnaît Jésus, Pierre tout émue se rhabille et se jette à l'eau tout habillé, Jésus la beaucoup émue, il'l aime tellement que rien doit l'arrêter, Jésus le sait, il va le choisir pour pape "berger de ses brebis", mais en souvenir de ses reniements il lui demande 3 fois si il l'aime se qu'il sait.paul
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 240: La pèche miraculeuse   Mar 20 Avr 2010, 19:07

LUNDI 19 AVRIL 2010

Temps pascal ,st georges

Actes des Apôtres 6,8-15 Ps 118 St JEAN 6,22-29

6:22 La foule qui était restée de l'autre côté de la mer avait remarqué qu'il ne se trouvait là qu'une seule barque, et que Jésus n'était pas monté dans cette barque avec ses disciples, mais qu'ils étaient partis seuls.6:23 Le lendemain, comme d'autres barques étaient arrivées de Tibériade près du lieu où ils avaient mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâces,6:24 les gens de la foule, ayant vu que ni Jésus ni ses disciples n'étaient là, montèrent eux-mêmes dans ces barques et allèrent à Capernaüm à la recherche de Jésus.6:25 Et l'ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici?6:26 Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés6:27 Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.6:28 Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu?6:29 Jésus leur répondit: L'œuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé.

OUI Jésus nous voulons faire l'oeuvre de DIEU:oui Jésus on croit en toi, que tu es de Dieu son Fils éternel, que tu nous montre l'Amour du Père dans l'Esprit Saint, que tu es le Saint de Dieu, que tu vie proche de tout ceux qui souffre et en même temps par delà le créé en Dieu immense et qui nous aime à tell point que Jésus tu es venu pour le pardon des péchés et nous préparer une place en Dieu. paul de LIMOGES
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 240: La pèche miraculeuse   Mar 20 Avr 2010, 19:10

MERCREDI 21 AVRIL 2010
St Anselme
Actes des Apôtres 8,1b-8 Ps 65 St JEAN 6,35-40

Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.
Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi;
car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.
La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

C'est Jésus qui nous ressuscitera le dernier jour, mais c'est le Père qui nous donne à Jésus, qui nous ouvre le désir d'aller à son écoute, et nous donne la grâce de croire et alors, quels que soient les événements, Jésus nous récupère.paul de LIMOGES


Mardi 20 avril 2010
3eme semaine de Paques
Actes des apotres 7,51à8,1a Ps 30 JEAN 6,30_35

6:30 Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu?6:31 Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit:Il leur donna le pain du ciel à manger.6:32 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel;6:33 car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.6:34 Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain.6:35 Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.

Jésus est tellement présent dans son Eucharistie que il rassasie notre ame, notre coeur et le relie a la vie éternel ou il demeure d'ou notre Paix. paul de LIMOGES
suite a;
http://www.mandonnaud.net/liturgie_2001_04c.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 240: La pèche miraculeuse   Mer 21 Avr 2010, 21:09

Ce vendredi je pars ,pour pret de Troyes, dans la foret d'Orient, 8 jours avec ma femme, et un saut a Salon en champagne, le jeudi ,pour de la danse ,aussi je vous laisse le paquet, au 1 mai.
amitiés a tous,
paul mandonnaud
tel;0646466702 pour ceux de cette région

VENDREDI 30 avril 2010
Temps pascal St Pie V
Actes des Apôtres 13,26-33 Ps 2St JEAN 14,1-6
Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.
Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place.
Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.
Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin.
Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin?
Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.


Le chrétien croit en Jésus, icône du Père, en plus de croire en Dieu. Il croit que Jésus lui prépare une place dans la demeure du Père, qu’il lui fera signe lorsqu’il viendra le prendre et que son chemin de croix individuel (maladies, souffrances…) est son chemin à lui, avec Jésus..paul


JEUDI 29 avril 2010

s t Catherine de sienne

1er Lettre de St Jean 1,5à 2,2 Ps 102 St LUC 10,38-42

10:38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.10:39 Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole10:40 Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m'aider.10:41 Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses.10:42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.

St Catherine fut grande car elle fut une tres grandes fille de l'obéissance, a son confesseur ,a l'église, a l'évangile et a son Seigneur Jésus.
Corinthiens 15,1-8 Ps 18 St JEAN 14,6-14

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.
Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.
Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?
Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres.
Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres.
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père;
et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Le Père est simple, il est Amour ; le Père est discret, le visage de Jésus le révèle, le regard du pauvre, de la virginité en est le reflet. Merci à l'apôtre Philippe qui lui a permis de se révéler à Jésus. Ayons assez de foi pour invoquer Jésus qui nous promet d'agir si ça glorifie le Père.paul
Temps pascal
Actes des Apôtres 13,13-25 Ps 88 St JEAN 13,16-20

En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé.
Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.
Ce n'est pas de vous tous que je parle; je connais ceux que j'ai choisis. Mais il faut que l'Écriture s'accomplisse: Celui qui mange avec moi le pain A levé son talon contre moi.
Dès à présent je vous le dis, avant que la chose arrive, afin que, lorsqu'elle arrivera, vous croyiez à ce que je suis.
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui reçoit celui que j'aurai envoyé me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé.

"Le serviteur n'est pas plus grand que son maître." Comme Jésus, nous devons être serviteur, laver les pieds (c'est-à-dire pardonner les offenses, les défauts…), accompagner dans la vie quotidienne en humble serviteur tous ceux qui nous entourent et savoir qu’accueillir un envoyé de Jésus, prêtres ou laïcs, c'est recevoir Jésus et, ainsi, recevoir Dieu le Père.paul

MERCREDI 28 avril 2010
Temps pascal St pierrre Chanel,St Louis-Marie Grignion de Monfort
Actes des Apôtres 12,24-13,5 Ps 66 St JEAN 12,44-50

Or, Jésus s'était écrié: Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m'a envoyé;
et celui qui me voit voit celui qui m'a envoyé.
Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde point, ce n'est pas moi qui le juge; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.
Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour.
Car je n'ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer.
Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.

Les paroles de l'Évangile sont la lumière de notre conscience : il vaut mieux être jugés par elles et avoir tort (puis se convertir et les appliquer), que de s'excuser soi-même et s'en éloigner sans changer d'attitude. Si on les préfère à soi-même, on prouve à Dieu qu’on l'aime plus que soi-même, plus que tout ; quitte à perdre la face, il faut les préférer et les appliquer dans la vie. Et Dieu viendra vivre lui-même dans notre cœur.paul

MARDI 27 avril 2010
Temps pascal
Actes des Apôtres 11,19-26 Ps 86 St JEAN 10,22-30

On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. C'était l'hiver.
Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon.
Les Juifs l'entourèrent, et lui dirent: Jusques à quand tiendras-tu notre esprit en suspens? Si tu es le Christ, dis-le nous franchement.
Jésus leur répondit: Je vous l'ai dit, et vous ne croyez pas. Les oeuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi.
Mais vous ne croyez pas, parce que vous n'êtes pas de mes brebis.
Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.
Moi et le Père nous sommes un.

"Personne ne les arrachera de ma main." Voici une parole réconfortante. Même la méchanceté des hommes, même notre faiblesse, rien ne nous arrachera à Dieu, le très Grand, par l'Esprit Saint, si nous aimons Jésus et, par lui, le Père. Cela nous conduit à la louange de Dieu, à la Paix et à la Confiance absolue dans la plus grande nuit.paul

LUNDI 26 Avril 2010
Temps pascal
Actes des Apôtres 11,1-18 Ps 41 St JEAN 10,1-10

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand.
Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis.
Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors.
Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix.
Elles ne suivront point un étranger; mais elles fuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers.
Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait.
Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.
Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés.
Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.
Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance.

Jésus nous appelle pour nous donner la Vie en abondance, il est le bon berger qui nous montre le chemin de la Vie Éternelle. Par sa voix, il n'y a qu’amour, tendre douceur, paix et joie ; l'inverse des films actuels qui distillent agressivité, violence, mort, haine, vengeance, feu et guerre... Or, la soif du cœur humain est faite pour la douce présence de Dieu dans le silence. paul

DIMANCHE 25 AVRIL 2010
4ème dimanche de Pâques C
Actes des Apôtres 13,14.43-52 Ps 99 Apocalypse 7,9.14b-17 St JEAN 10,27-30

Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.
Moi et le Père nous sommes un.

Notre confiance est dans celui qui est UN, Dieu, car en lui personne ne peut être perdu. Il nous pousse vers le Fils dont on reconnaît la voix , celles d'un grand Amour qui n'éteint pas la mèche fumante, et qui donne sa vie dans l'amour et la souffrance pour nous libérer du péché et obtenir la vie éternelle. Oui, tu es le vrai pasteur qui connaît ses brebis.paul
groupe valdés
"Celui qui veut prendre la vie au sérieux, qui aime la vérité et qui veut vivre en premier par amour, reconnaît que c'est Dieu en Jésus par son Église qui nous attire durant nos vies ; bien sûr on doit renoncer à soi-même pour Le choisir, accepter de ne pas tout comprendre tout de suite, se laisser transformer par Ses paroles dans l'Évangile. Mais Son Amour miséricordieux nous attire, et nous comprenons, en voulant L'aimer, que nous devons Lui donner ce qui vraiment nous appartient, nos péchés, par une conversion et une confession confiantes, grâce à un prêtre de Son Église.
Notre confiance est en Celui qui est UN, Dieu, car en Lui personne ne peut être perdu. Il nous pousse vers le Fils dont nous reconnaissons la voix, celle d'un grand Amour qui n'éteint pas la mèche fumante, et qui donne Sa vie dans l'Amour et la souffrance afin de nous libérer du péché et obtenir la vie éternelle.
Oui, Tu es le vrai Pasteur qui connaît Ses brebis. Donne-nous pour toutes les générations, des pasteurs prêtres qui nous mènent avec Toi vers le Père par l'Esprit, vous qui êtes UN."
paul

ST MARC aussi(relir l'évangile en une fois!!!!)
St Pierre 1er 5,5b-14 Ps 88 St MARC 16,15-20

15 Puis il leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. 17 Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils chasseront les esprits mauvais ; ils parleront un langage nouveau ; 18 ils prendront des serpents dans leurs mains, et, s'ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s'en trouveront bien. »19 Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. 20 Quant à eux, ils s'en allèrent proclamer partout la Bonne Nouvelle. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l'accompagnaient.

"Le Seigneurs travaillait avec eux". Jésus ressuscité qui est monté à la droite de Dieu, n'est pas éloigné de ses disciples, il travail les coeurs, avec son Père qui tire à son fils et le fils avec l'Esprit Saint révèle le Père, ainsi il prépare l'annonce de l'Évangile, Dieu donne la foi aux personnes qui le cherchent, et écoutent notre annonce de la bonne nouvelle, prie aujourd'hui dans St MARC .paul

SAMEDI 24 AVRIL 2010
Temps pascal St Fidéle de Sigmaringen
Actes des apôtres 9,31-42 Ps 115 St JEAN 6,60-69

Plusieurs de ses disciples, après l'avoir entendu, dirent: Cette parole est dure; qui peut l'écouter?
Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit: Cela vous scandalise-t-il?
Et si vous voyez le Fils de l'homme monter où il était auparavant?...
C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.
Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le livrerait.
Et il ajouta: C'est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père.
Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec lui.
Jésus donc dit aux douze: Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller?
Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle.
Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu.

Au Père infini et très haut, au Père saint et éternel, au Père bon et plein d'amour, donne-nous de croire en ton Fils de toute éternité, donne-nous de vivre de sa chair par l'Esprit dans l'Eucharistie avec respect et donne-nous de comprendre son retour au Père par la croix sans être scandalisés, mais en marchant dans ses pas, avec son Esprit, pour le connaître dans la Gloire. paul

VENDREDI 23 AVRIL 2010
Temps pascal St George St Adalbert
Actes des apôtres 9,1-20 Ps 116 St JEAN 6,52-59

Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger?
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes.
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.
C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement.
Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm.

Jésus vit par le Père et, par l'Eucharistie, nous vivons du Fils, donc du Père, donc de Dieu. Vie de charité, vie de son Esprit Saint, vie pour aimer, le Père et ses enfants les hommes. Et cette vie, nous la mangeons avec le corps du Christ, nous sommes, comme il le dit ailleurs, les vautours de Dieu, pour que lui-même vienne vivre en nous.paul

merci a ceux qui ont lu et priez pour moi;paul mandonnaud

_________________
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
 
Méditation 240: La pèche miraculeuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation 240: La pèche miraculeuse
» Pèche miraculeuse et Parabole du semeur
» Méditation 240: La pêche miraculeuse..
» La Pêche miraculeuse
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: