DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sacrement de confirmation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le sacrement de confirmation   Mar 13 Avr 2010, 22:58

Bonsoir a tous

J'ouvre ce fil car j'ai encore beaucoup de questions sur le saint esprit
Je recevrais le sacrement de confirmation le 31 mai,mais je ne me sens pas pret et je commence a paniquer Confused

Actes 1 3

L’Ascension au ciel de Jésus

3 De fait, après sa passion il s’était présenté à eux : il vivait, et il leur en donna bien des preuves. Sur une période de quarante jours il se fit voir et leur parla du Royaume de Dieu. 4 Un jour qu’il les tenait réunis, il leur dit de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis : “Je vous en ai déjà parlé, leur dit-il : 5 Jean a baptisé dans l’eau, mais vous, vous serez baptisés d’ici peu dans l’Esprit Saint.”
6 Ceux qui étaient venus là lui posèrent la question : “Seigneur, est-ce donc maintenant que tu vas rétablir le royaume pour Israël ?” 7 Il leur dit : “Vous n’avez pas à savoir les délais et les étapes que le Père lui-même a fixés. 8 Mais vous recevrez la force de l’Esprit Saint : il descendra sur vous et vous serez mes témoins, à Jérusalem d’abord, puis en Judée, en Samarie, et jusqu’au bout du monde.”
9 Comme il disait cela, il fut enlevé sous leurs yeux ; une nuée le cacha bientôt à leurs regards. 10 Ils restaient là à regarder vers le ciel pendant qu’il s’éloignait. Mais voici que deux hommes vêtus de blanc se trouvent à leurs côtés 11 et leur disent : “Amis galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qu’on vous reprend pour qu’il aille au ciel, il reviendra de la même façon que vous l’avez vu partir vers le ciel.”

• Les disciples attendent l’Esprit Saint

12 Alors ils retournèrent à Jérusalem depuis cet endroit qu’on appelle le Mont des Oliviers : il est tout près de Jérusalem, c’est juste le parcours autorisé un jour de sabbat. 13 Aussitôt arrivés ils montèrent à l’étage, là où se logeaient Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote et Jude frère de Jacques. 14 Tous persévéraient d’un même cœur dans la prière, et avec eux également des femmes, tout spécialement Marie, mère de Jésus, et ses frères.

__________________________________________________________________________________________________

Le christ apres l'ascension promet qu'il enverra sur ses disciples le "saint esprit",jean l'appelle" le paraclet"

1° Le saint esprit n'etait il pas deja present sur terre avant la venue du christ?????

2° Fallait il que jesus rejoigne le pere pour pouvoir envoyer l'esprit saint????

3° J'ai lu que le saint esprit souffle oû il veut,est ce lui qui converti les athées ;ou les anges????;ou les deux

4° Pourquoi est ce exclusivement l'eveque qui transmet l'esprit par la sainte huile????

merci
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le sacrement de confirmation   Mar 13 Avr 2010, 23:15

" Apprenant que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu, les Apôtres qui étaient à Jérusalem y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci descendirent donc chez les Samaritains et prièrent pour eux, afin que l’Esprit Saint leur fût donné. Car il n’était encore tombé sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean se mirent à leur imposer les mains et ils recevaient l’Esprit Saint " (Ac 8, 14-17).

Pierre et Jean imposent les mains car ils sont apôtres du Christ. Les évêques sont les successeurs directs des apôtres, et donc, imposent les mains.

I. La confirmation dans l’économie du salut (extrait du Catéchisme de l'Église catholique)

1286 Dans l’Ancien Testament, les prophètes ont annoncé que l’Esprit du Seigneur reposerait sur le Messie espéré (cf. Is 11, 2) en vue de sa mission salvifique (cf. Lc 4, 16-22 ; Is 61, 1). La descente de l’Esprit Saint sur Jésus lors de son baptême par Jean fut le signe que c’était Lui qui devait venir, qu’il était le Messie, le Fils de Dieu (cf. Mt 3, 13-17 ; Jn 1, 33-34). Conçu de l’Esprit Saint, toute sa vie et toute sa mission se réalisent en une communion totale avec l’Esprit Saint que le Père lui donne " sans mesure " (Jn 3, 34).

1287 Or, cette plénitude de l’Esprit ne devait pas rester uniquement celle du Messie, elle devait être communiquée à tout le peuple messianique (cf. Ez 36, 25-27 ; Jl 3, 1-2). A plusieurs reprises le Christ a promis cette effusion de l’Esprit (cf. Lc 12, 12 ; Jn 3, 5-8 ; 7, 37-39 ; 16, 7-15 ; Ac 1, 8), promesse qu’il a réalisée d’abord le jour de Pâques (Jn 20, 22) et ensuite, de manière plus éclatante le jour de la Pentecôte (cf. Ac 2, 1-4). Remplis de l’Esprit Saint, les apôtres commencent à proclamer " les merveilles de Dieu " (Ac 2, 11) et Pierre de déclarer que cette effusion de l’Esprit est le signe des temps messianiques (cf. Ac 2, 17-18). Ceux qui ont alors cru à la prédication apostolique et qui se sont fait baptiser, ont à leur tour reçu le don du Saint-Esprit (cf. Ac 2, 38).

1288 " Depuis ce temps, les apôtres, pour accomplir la volonté du Christ, communiquèrent aux néophytes, par l’imposition des mains, le don de l’Esprit qui porte à son achèvement la grâce du Baptême (cf. Ac 8, 15-17 ; 19, 5-6). C’est pourquoi dans l’Épître aux Hébreux, prend place, parmi les éléments de la première instruction chrétienne, la doctrine sur les Baptêmes et aussi sur l’imposition des mains (cf. He 6, 2). L’imposition des mains est à bon droit reconnue par la tradition catholique comme l’origine du sacrement de la Confirmation qui perpétue, en quelque sorte, dans l’Église, la grâce de la Pentecôte " (Paul VI, const. ap. " Divinæ consortium naturæ ").

1289 Très tôt, pour mieux signifier le don du Saint-Esprit, s’est ajoutée à l’imposition des mains une onction d’huile parfumée (chrême). Cette onction illustre le nom de " chrétien " qui signifie " oint " et qui tire son origine de celui du Christ lui même, lui que " Dieu a oint de l’Esprit Saint " (Ac 10, 38). Et ce rite d’onction existe jusqu’à nos jours, tant en Orient qu’en Occident. C’est pourquoi, en Orient, on appelle ce sacrement chrismation, onction de chrême, ou myron, ce qui signifie " chrême ". En Occident le nom de Confirmation suggère que ce sacrement à la fois confirme le baptême et affermit la grâce baptismale.

II. Les signes et le rite de la Confirmation

1293 Dans le rite de ce sacrement, il convient de considérer le signe de l’onction et ce que l’onction désigne et imprime : le sceau spirituel.

L’onction, dans la symbolique biblique et antique, est riche de nombreuses significations : l’huile est signe d’abondance (cf. Dt 11, 14 etc.) et de joie (cf. Ps 23, 5 ; 104, 15), elle purifie (onction avant et après le bain) et elle rend souple (l’onction des athlètes et des lutteurs) ; elle est signe de guérison, puisqu’elle adoucit les contusions et les plaies (cf. Is 1, 6 ; Lc 10, 34) et elle rend rayonnant de beauté, de santé et de force.

1294 Toutes ces significations de l’onction d’huile se retrouvent dans la vie sacramentelle. L’onction avant le Baptême avec l’huile des catéchumènes signifie purification et fortification ; l’onction des malades exprime la guérison et le réconfort. L’onction du saint chrême après le Baptême, dans la Confirmation et dans l’Ordination, est le signe d’une consécration. Par la Confirmation, les chrétiens, c’est-à-dire ceux qui sont oints, participent davantage à la mission de Jésus-Christ et à la plénitude de l’Esprit Saint dont Il est comblé, afin que toute leur vie dégage " la bonne odeur du Christ " (cf. 2 Co 2, 15).

1295 Par cette onction, le confirmand reçoit " la marque ", le sceau de l’Esprit Saint. Le sceau est le symbole de la personne (cf. Gn 38, 18 ; Ct 8, 6), signe de son autorité (cf. Gn 41, 42), de sa propriété sur un objet (cf. Dt 32, 34) – c’est ainsi que l’on marquait les soldats du sceau de leur chef et aussi les esclaves de celui de leur maître – ; il authentifie un acte juridique (cf. 1 R 21, 8) ou un document (cf. Jr 32, 10) et le rend éventuellement secret (cf. Is 29, 11).

1296 Le Christ lui-même se déclare marqué du sceau de son Père (cf. Jn 6, 27). Le chrétien, lui aussi, est marqué d’un sceau : " Celui qui nous affermit avec vous dans le Christ et qui nous a donné l’onction, c’est Dieu, Lui qui nous a marqués de son sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit " (2 Co 1, 22 ; cf. Ep 1, 13 ; 4,30). Ce sceau de l’Esprit Saint, marque l’appartenance totale au Christ, la mise à son service pour toujours, mais aussi la promesse de la protection divine dans la grande épreuve eschatologique (cf. Ap 7, 2-3 ; 9, 4 ; Ez 9, 4-6).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacrement de confirmation   Mar 13 Avr 2010, 23:25

1° Le saint esprit n'etait il pas deja present sur terre avant la venue du christ?????

Le Saint Esprit EST de toute éternité. Il agit en la Création depuis toujours (surtout pour les Prophètes et les écrivains bibliques).
Jésus annonce le don du Saint Esprit à l'Église Chrétienne, pour la guider totalement en amour et en vérité. (Pentecôte)

Évidemment, il peut aussi guider la conscience des autres. Mais il agit surtout dans l'Église, mais pas exclusivement. C'est elle qui détient les Mystères et la Révélation complète.
Si tu crois juste en "Dieu" et pas aux Mystères, et bien c'est une forme de judaïsme non pratiquant. La Révélation est incomplète.

2° Fallait il que jesus rejoigne le pere pour pouvoir envoyer l'esprit saint????

Non, mais il vient en tant que Consolateur.

3° J'ai lu que le saint esprit souffle oû il veut,est ce lui qui converti les athées ;ou les anges????;ou les deux


Oui, c'est l'Esprit qui rapproche les Athées du Christ.
Les Anges n'ont pas besoin d'être convertis. Ils sont entièrement dévoués à Dieu dans l'Esprit depuis leur création.
Les démons ont rejeté l'Esprit pour toujours. Ils ont dus apostasier presque instantanément. Leur prédication fétiche est celle du serpent dans Genèse 3, ou celle du diable en Matthieu 4.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacrement de confirmation   Mar 13 Avr 2010, 23:36

merci

Nous avons ete baptise au nom du pere et du fils et du SAINT ESPRIT!!!!

n'avons nous pas deja recu l'esprit???
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le sacrement de confirmation   Mer 14 Avr 2010, 01:21

Nous avons ete baptise au nom du pere et du fils et du SAINT ESPRIT!!!!

Bien sûr que nous sommes baptisés au Nom du Dieu Un et Trine et nous recevons sa marque indélible au moment du baptême. Mais la réception de la Confirmation est essentiel à l’accomplissement de la grâce baptismale puisque nous recevons la plénitude de l'Esprit-Saint.

L'Église ne commence-t-elle pas véritablement sa mission au moment de la Pentecôte ? De même, au moment de ta confirmation, tu recevras de manière plus éclatante l'effusion de l'Esprit.

Le Baptême est le début de la vie nouvelle ; la Confirmation en est l’affermissement et l’Eucharistie nourrit le disciple avec le Corps et le Sang du Christ en vue de sa transformation en Lui.

Actes Apôtres 2: 1-4, 38
"Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour la rémission de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit, car la promesse est pour vous, et pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, autant qu'en appellera le Seigneur notre Dieu. "

Comme le jour de la Pentecôte était arrivé, ils étaient tous ensemble au même (lieu).
Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils étaient assis. Et ils virent paraître des langues séparées, comme de feu; et il s'en posa (une) sur chacun d'eux. Et tous furent remplis d'Esprit-Saint, et ils se mirent à parler en d'autres langues, selon ce que l'Esprit leur donnait de proférer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacrement de confirmation   Mer 14 Avr 2010, 23:20

merci Rex Tremendae

Vos explications sont tres claires et m'eclaire un peu plus sur la signification de ce sacrement

Il n'est pas toujours facile de poser toutes les questions qui me viennent a l'esprit ,pendant les

temps de preparation a la confirmation

merci encore
Revenir en haut Aller en bas
 
Le sacrement de confirmation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE sacrement de Confirmation et de L'Eucharistie
» LE SACREMENT DE CONFIRMATION
» Confirmation dans notre paroisse "Union de prière"
» Expliquer les sacrements aux enfants -Livre par Abbé Rémi Veillon
» Le sacrement de confirmation!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: