DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 13 Avr 2010 - 12:28

Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise

De Rémi Fontaine dans Présent :

"un livre important a été publié en 2006 par l’auteur américain Randy Engel : The rite of sodomy-Homosexuality and the Roman Catholic Church (Le rite de sodomie-L’homosexualité et l’Eglise catholique). Son objet, explique-t-elle, est de prouver qu’ «il existe aujourd’hui dans l’Eglise un réseau homosexuel international, actif et bien organisé, dont les débuts remontent à la fin du 19e siècle et qui constitue une très grave menace pour le sacerdoce et la vie religieuse aussi bien que pour la vie de l’Eglise universelle».Tout en appelant quelques réserves, cette enquête de 1 282 pages nous suggère quelques réflexions :

[...] l’ouvrage du P. Rueda, The homosexual network (Le réseau homosexuel), rédigé en 1982, se trouve être l’une des très rares études méthodiques sur le sujet, antérieures à celle de Randy Engel. Cette dernière fait notamment ressortir le lien flagrant entre homosexualité et pédérastie. Cette relation sexuelle entre hommes et jeunes garçons fut, de tous temps, la forme la plus universelle et la plus envahissante de l’homosexualité.

Un chapitre important traite l’affaire contemporaine des espions de Cambridge, considérée par l’auteur comme très révélatrice. Il montre l’importance du réseau homosexuel international en Angleterre, en Europe et aux Etats-Unis, réseau qui fut exploité par l’URSS pendant la guerre froide. Il y a, semble-t-il, une collusion entre l’infiltration communiste dans l’Eglise et la croissance d’un clergé homosexuel.

L’infiltration de l’homosexualité dans la hiérarchie de l’Eglise aux Etats-Unis fait l’objet des 3e et 4e parties, avec des révélations et des mises en cause consternantes. Elle est liée au mouvement de libération de l’homosexualité en Occident au cours du 20e siècle. L’on constate d’une part l’installation progressive du réseau dans la plupart des diocèses jusqu’à des postes d’évêques et de cardinaux cités (sinon homosexuels établis du moins homophiles avérés) ; d’autre part la couverture des abus sexuels commis par des séminaristes, des prêtres, des religieux. Autrefois, l’émergence de cette luxure correspondait aux périodes de troubles sociaux, politiques et économiques, mais quand les fauteurs étaient reconnus coupables, ils étaient condamnés et punis autant par l’Etat que par l’Eglise. Aujourd’hui, l’existence de groupes de pressions homosexuels a changé les règles dans la société et dans l’Eglise : le vice et ses adeptes se sont vus accorder, sinon des droits, du moins une tolérance protectrice.[...]"

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/04/les-infiltrations-dhomosexuels-dans-leglise.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 13 Avr 2010 - 13:07

C'est encore une théorie du Complot.

Je crois plutôt en de multiples individus qui, mal dans leur peau, se dirige vers le sacerdoce comme une façon de faire quelque chose de leur vie;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 13 Avr 2010 - 14:46

Dans l'affaire Dutroux aussi, on avait imaginé un réseau international, cette thèse était prise très au sérieux. Or ce réseau Dutroux en fait n'aurait jamais existé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 13 Avr 2010 - 15:14

Paul a écrit:
il existe aujourd’hui dans l’Eglise un réseau homosexuel international, actif et bien organisé
C'est parfaitement ridicule ! A mourir de rire.

Paul a écrit:
Cette dernière fait notamment ressortir le lien flagrant entre homosexualité et pédérastie. Cette relation sexuelle entre hommes et jeunes garçons fut, de tous temps, la forme la plus universelle et la plus envahissante de l’homosexualité.
ça, j'en suis absolument convaincu.
On peut être jeté en prison aujourd'hui pour avoir affirmé cela en public.

Arnaud a écrit:
Je crois plutôt en de multiples individus qui, mal dans leur peau, se dirige vers le sacerdoce comme une façon de faire quelque chose de leur vie;
Hein ? et se taper autant d'années de séminaire ? Vous rigolez ?
Ils feraient plutôt de l'humanitaire, du social etc...

Non, intellectuellement, et dans leurs relations avec la société, tout va bien !

Mal dans leur sexualité, par contre, OUI !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 13 Avr 2010 - 15:58

Mal dans leur sexualité, par contre, OUI !

La sexualité, quand on est mal avec, vous coupe de la possibilité de vivre une vie de famille stable et, hélas, certains se disent alors : "Pourquoi pas devenir prêtre ?"

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mar 13 Avr 2010 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 13 Avr 2010 - 16:58

Tu as tout à fait raison, Arnaud, je connais un jeune qui s'est fait cette réflexion .... Heureusement, il ne donne pas suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 13 Avr 2010 - 17:51

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est encore une théorie du Complot.

Je crois plutôt en de multiples individus qui, mal dans leur peau, se dirige vers le sacerdoce comme une façon de faire quelque chose de leur vie;

Mais ils ne le font pas par vocation. Et ça donne ce qu'on voit de plus en plus; des histoires de prêtres ayant agressé des jeunes. Et ça fait mal à des jeunes et à l'Église toute entière.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mer 14 Avr 2010 - 3:30

Cher Paul, lorsqu'on connaît le fonctionnement des pédophiles, on voit qu'il y a en eux toute une confusion entre amour, amitié, sexualité.

Ils entrent au séminaire pour trouver un destin. Ils sont prêts à servir Dieu si on les forme à cela. Et, en même temps, ils sont dans leur déviation sexuelle et dès que l'occasion se présente, elle fait le larron.

On atteste de nombreuses pratiques actives homosexuelles au séminaire de jadis. Maintenant, on les renvoie systématiquement. Mais pas il y a 20 ans ...

En tout cas, dire qu'ils entrent aux séminaire en lien avec un complot organisé est trop fort. Ils sont trop DANS LA CONFUSION INTERIEURE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mer 14 Avr 2010 - 5:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Paul, lorsqu'on connaît le fonctionnement des pédophiles, on voit qu'il y a en eux toute une confusion entre amour, amitié, sexualité.
ET PERVERSION.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mer 14 Avr 2010 - 6:05

Et le désir de domination ? Pourquoi l'exclut-on presque toujours dans les tentatives d'explication ? Il est plus facile de dominer quelqu'un du même sexe , et encore beaucoup plus un enfant . Pour dominer quelqu'un de l'autre sexe , il faut bien élucider son fonctionnement interne ; la référence autobiographique est faible .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mer 14 Avr 2010 - 6:24

la perversion ne s'explique pas.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mer 14 Avr 2010 - 8:12

boudo a écrit:
Et le désir de domination ? Pourquoi l'exclut-on presque toujours dans les tentatives d'explication ? Il est plus facile de dominer quelqu'un du même sexe , et encore beaucoup plus un enfant . Pour dominer quelqu'un de l'autre sexe , il faut bien élucider son fonctionnement interne ; la référence autobiographique est faible .

Ce n'est pas la CAUSE de l'homosexualité.

Mais c'est un des travers qui accompagne homo comme hétérosexualité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Ven 16 Avr 2010 - 16:28

Cela se discute et il n'est pas interdit de rechercher les diverses origines d'une perversion .
Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Ven 16 Avr 2010 - 20:39

ce n'est pas la cause de l'homosexualité mais pourrait bien être la cause de la pédophilie, le pédophile est un prédateur, homo ou hétéro qu'il soit...jil aime sentir sa proie fragile vulnérable, incapable de dire non, il éprouve une toute puissance
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Sam 17 Avr 2010 - 2:05

Vous me rejoignez , chère Bénédicte . Merci . Seul le terme " cause " est un peu inadéquat .
En matière d'aventures et plus précisément d'aventures sexuelles , il y a , comme pour les
accidents [ j'ai travaillé dans un service de prévention ] , un ARBRE DES CAUSES .

Certains psychologues l'ont montré : la vie sexuelle est une construction constante , tout au long de la vie , à partir de fondements multiples . Mais , comme le pense le bon sens populaire , il est impossible , sauf miracle , de redresser un arbre qu'on a laissé pousser de travers .

La "cause" sur laquelle il est possible d'agir tout le temps , est justement l'appétit de domination , puissant levier , souvent bénéfique , mais qui peut malheureusement dégénérer en perversion ou folie .

C'est bien le dilemme devant lequel se trouvaient les autorités de l'église : conserver le levier
mais éviter la contagion . Le silence était une sortie de dilemme facile . Trop facile .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Sam 17 Avr 2010 - 14:25

nilamitp a écrit:
Paul a écrit:
il existe aujourd’hui dans l’Eglise un réseau homosexuel international, actif et bien organisé
C'est parfaitement ridicule ! A mourir de rire.


Et pourtant...

Sur un forum tout public on ne peut pas tout dire...

Je ne sais absolument pas s'il existe un réseau homosexuel international dans l'église... mais tout ce que je sais c'est qu'il existe bien un réseau homo... je n'en dis pas plus. Juste que ce réseau ne s'étant pas partout... enfin voilà quoi...

Ensuite est-ce qu'ils pratiquent l'homosexualité ( sans parler de pédophilie ) ? Cela est une autre histoire... certains peuvent très bien être homos sans pratiquer la sexualité, d'autres non...
Il y en a un qui m'a fait tout un schmilblic au sujet de la chasteté... enfin bon...


Mais je ne vois pas pourquoi l'église refuserait les homosexuels au sacerdoce... ils peuvent très bien rester chastes exactement comme les prêtres hétérosexuels... à ce propos les prêtres hétérosexuels ne sont pas tous blancs : il y a beaucoup plus de prêtres hétérosexuels qui ont des relations sexuelles que les homosexuels...

Et dans toute cette histoire je me demande pourquoi on laisse les prêtres hétérosexuels qui ont des enfants cachés a continuer leur sacerdoce... ceux-là devraient être renvoyés afin qu'ils élèvent leurs enfants correctement... je trouve que c'est inadmissible de couper un enfant de son père !... sur ce point je ne suis pas du tout ok avec l'église...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Sam 17 Avr 2010 - 16:37

[quote]
Simon a écrit:



Mais je ne vois pas pourquoi l'église refuserait les homosexuels au sacerdoce... ils peuvent très bien rester chastes exactement comme les prêtres hétérosexuels... à ce propos les prêtres hétérosexuels ne sont pas tous blancs : il y a beaucoup plus de prêtres hétérosexuels qui ont des relations sexuelles que les homosexuels...

Les homosexuels cherchent leur identité. Il y a en eux, quasi systématiquement, un malaise identitaire. Leurs relations aux autres est hyper érotisée car, dans leur psychisme, amitié, sensibiolité se confondent immédiatement et depuis la puberté avec sexualité.

Voilà pourquoi l'expérience montre que la chasteté est très difficile et très rare chez eux. Pendant longtemps, l'Eglise n'en a pas été consciente et a ordonné ces personnes. Elle l'a payé douloureusement.

Au niveau du don du sang, on a été moins naïf. On a CONSTAT2 AVEC DES CHIFFRES que ces groupes étaient à risque, 30 fois plus que les groupes hétérosexuels. Elle refuse donc leur don de sang. C'est injuste pour certains qui sont vraiment chastes.




Citation :
Et dans toute cette histoire je me demande pourquoi on laisse les prêtres hétérosexuels qui ont des enfants cachés a continuer leur sacerdoce...

Vous avez raison. Mais les évêques changent aussi là-dessus, au cas pas cas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Sam 17 Avr 2010 - 18:49

En tout cas ce sujet est très complexe... c'est vrai que les homosexuels ne savent pas trop où ils en sont...

Enfin bon... à propos des sujets à risque j'ai fait une petite recherche Mr. Green :

Il me semble que sur cette page on peut voir que les hétérosexuels sont plus nombreux à être contaminés que les homosexuels... je n'aurais jamais cru cela possible... mais peut-être que je lis mal le tableau car il se fait tard Laughing voici le lien :

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=natnon06224
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 1:59

Cher Simon , un grand merci pour votre tableau sur la contamination du sida . Il n'est malheureusement pas possible d'en tirer des conclusions sur les orientations sexuelles , car il s'inspire de la logique divalente aristotélicienne et aboutit à des aberrations ( dans la catégorie "femmes" , il n'y a pas d'homosexuelles , par exemple , et les "bisexuels" sont rangés avec les "homosexuels " ) .
En logique tétravalente , on distinguerait , du point de vue de l'orientation : les hétérosexuels , les homosexuels , les bisexuels et les non-sexuels , deux de ces groupes étant minoritaires ;
je vous laisse deviner lesquels .


Dernière édition par boudo le Dim 18 Avr 2010 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 3:25

Simon a écrit:
En tout cas ce sujet est très complexe... c'est vrai que les homosexuels ne savent pas trop où ils en sont...

Enfin bon... à propos des sujets à risque j'ai fait une petite recherche Mr. Green :

Il me semble que sur cette page on peut voir que les hétérosexuels sont plus nombreux à être contaminés que les homosexuels... je n'aurais jamais cru cela possible... mais peut-être que je lis mal le tableau car il se fait tard Laughing voici le lien :

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=natnon06224

Il sont plus nombreux en chiffres bruts. Mais pas en POURCENTAGE. N'oubliez pas : les homosexuels sont 3% de la population et représentent 25% des contaminations par le SIDA.

Cher Boudo, il est normal que homosexuels et bisexuels soient dans la même catégorie. Les bisexuel ont des pratiques homosexuelles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 8:32

boudo a écrit:
Cher Simon , un grand merci pour votre tableau sur la contamination du sida . Il n'est malheureusement pas possible d'en tirer des conclusions sur les orientations sexuelles , car il s'inspire de la logique divalente aristotélicienne et aboutit à des aberrations ( dans la catégorie "femmes" , il n'y a pas d'homosexuelles , par exemple , et les "bisexuels" sont rangés avec les "homosexuels " ) .
En logique tétravalente , on distinguerait , du point de vue de l'orientation : les hétérosexuels , les homosexuels , les bisexuels et les non-sexuels , deux de ces catégories étant minoritaires ;
je vous laisse deviner lesquelles .

C'est normal que les homosexuelles ne sont pas représentées dans les femmes car leurs pratiques sexuelles ne permettent pas la contamination...


Dernière édition par Simon le Ven 23 Avr 2010 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 9:26

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon a écrit:
En tout cas ce sujet est très complexe... c'est vrai que les homosexuels ne savent pas trop où ils en sont...

Enfin bon... à propos des sujets à risque j'ai fait une petite recherche Mr. Green :

Il me semble que sur cette page on peut voir que les hétérosexuels sont plus nombreux à être contaminés que les homosexuels... je n'aurais jamais cru cela possible... mais peut-être que je lis mal le tableau car il se fait tard Laughing voici le lien :

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=natnon06224

Il sont plus nombreux en chiffres bruts. Mais pas en POURCENTAGE. N'oubliez pas : les homosexuels sont 3% de la population et représentent 25% des contaminations par le SIDA.


3% ? D'où tenez-vous cette info ?

Personnellement j'ai vu l'info qu'il y aurait 10% de la population qui est homosexuelle...

Mais ce ne sont que des pourcentages qui sont basés sur des gens qui ont révélés leur homosexualité. Dans la réalité il y a tout ceux qui se cachent : célibataires faisant croire qu'ils ne trouvent pas de femme, hommes mariés qui ont des amants, veufs qui courent les hommes... etc... etc...

Je connais bien les homosexuels... et je peux vous assurer quand on a leur confiance, ils nous confient beaucoup de choses... j'observe... je n'observe pas les statistiques théoriques, j'observe la réalité concrète telle qu'elle se présente dans la vie...

Les 10% de la population me font rire... car j'en observe plus... donc imaginez l'effet des 3%...

J'habite un village de 1800 habitants... quand j'étais ado, je croyais qu'il n'y avait aucun homosexuel dans mon village... par la suite j'en calcule toujours de plus en plus... le dernier en date est un homme de mon age, marié, et qui était un voisin d'enfance... cet homme est très masculin et personne ne doute pour lui... mais j'ai découvert qu'il est homosexuel... il sait que maintenant je le sais... enfin bon...

Dans le quartier où j'ai grandi :
-un ami d'enfance de mon age est homosexuel ( un autre ),
-la maison à côté de chez mes parents il y a deux garçons ( frères ) qui sont homosexuels ( ils ont 2 et 3 ans de moins que moi ),
-il y a aussi un couple dont le mari est homosexuel ou bisexuel ( personne ne sait pour lui ),
-il y a encore un autre couple dont le mari est homosexuel ou bisexuel ( toujours personne ne le sait ),
-il y a un autre homme dont j'ai appris son homosexualité il y a peu de temps,
-je connais aussi un autre homme de ma génération qui est homosexuel,
-il y a un homme de 2 ans de plus que moi qui vit avec son copain,
-il y a un bisexuel,
-il y a un homme père de famille et grand-père qui depuis qu'il est veuf vit avec un homme,
-il y a encore un autre homosexuel qui vit avec ses parents,
-il y a encore un autre homosexuel qui doit avoir 5 ans de moins que moi,
-il y a le fils de mon ancien patron qui est homosexuel,
-il y a aussi le fils de l'ancienne institutrice de ma soeur qui est homosexuel,
-il y a encore le fils du carreleur,
-je me souviens encore d'un autre homosexuel... un autre aussi...

De cette petite liste j'en oublie certainement mais tous sont homosexuels avec certitude sans aucun doute... et je ne parle que des hommes... il y a une lesbienne qui a une copine, une autre femme mère de famille est bisexuelle, etc...

Et bien entendu il y a encore tout ceux et celles que je ne sais pas... et aussi ceux que je doute mais que je n'ai pas sité ici car ce ne sont que des doutes...

Donc vous comprendrez certainement que je puisse fortement remettre en doute les statistiques... il sont certainement vrais pour les personnes dont on connait leur homosexualité, mais ils sont faux car il y a un grand nombre de personnes dont on ne connait pas leur homosexualité ou bisexualité...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 10:55

J'ai rectifié mon post mais ainsi modifié , je le maintiens .
Les deux groupes minoritaires sont , à mon humble avis , les homosexuels et les non-sexuels .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 14:09

On estime à 3% de la population les homosexuels à partir des chiffres du PACS et des autres contrats adaptés à eux.

10%, c'est le chiffre des associations homosexuelles volontairement gonflés. En réalité, l'échec absolu d'une chaine de TV homosexuelle comme Pink.TV en France montre que le public est beaucoup plus restreint, quoi bien structuré en lobby influent au niveau des médias et des milieux artistiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 15:43

Merci pour les précisions Arnaud... je comprends mieux maintenant...

Donc il y aurait seulement 3% d'homosexuels pacsés... c'est tout à fait possible... parmi ceux que je connais dans mon village, il n'y en a aucun qui est pacsé... mais dans un autre village je connais un couple homosexuels pacsé...

Pour la fameuse chaine TV pink, je ne connais personne qui s'y est abonné... cette chaine n'intéresserait peut être que très peu d'entre eux ? D'où son échec en effet...
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 16:39

Bonsoir.
Simon a écrit:

3% ? D'où tenez-vous cette info ?

Personnellement j'ai vu l'info qu'il y aurait 10% de la population qui est homosexuelle...

Mais ce ne sont que des pourcentages qui sont basés sur des gens qui ont révélés leur homosexualité. Dans la réalité il y a tout ceux qui se cachent : célibataires faisant croire qu'ils ne trouvent pas de femme, hommes mariés qui ont des amants, veufs qui courent les hommes... etc... etc...

Je connais bien les homosexuels... et je peux vous assurer quand on a leur confiance, ils nous confient beaucoup de choses... j'observe... je n'observe pas les statistiques théoriques, j'observe la réalité concrète telle qu'elle se présente dans la vie...

Les 10% de la population me font rire... car j'en observe plus... donc imaginez l'effet des 3%...

J'habite un village de 1800 habitants... quand j'étais ado, je croyais qu'il n'y avait aucun homosexuel dans mon village... par la suite j'en calcule toujours de plus en plus... le dernier en date est un homme de mon age, marié, et qui était un voisin d'enfance... cet homme est très masculin et personne ne doute pour lui... mais j'ai découvert qu'il est homosexuel... il sait que maintenant je le sais... enfin bon...

Dans le quartier où j'ai grandi :
-un ami d'enfance de mon age est homosexuel ( un autre ),
-la maison à côté de chez mes parents il y a deux garçons ( frères ) qui sont homosexuels ( ils ont 2 et 3 ans de moins que moi ),
-il y a aussi un couple dont le mari est homosexuel ou bisexuel ( personne ne sait pour lui ),
-il y a encore un autre couple dont le mari est homosexuel ou bisexuel ( toujours personne ne le sait ),
-il y a un autre homme dont j'ai appris son homosexualité il y a peu de temps,
-je connais aussi un autre homme de ma génération qui est homosexuel,
-il y a un homme de 2 ans de plus que moi qui vit avec son copain,
-il y a un bisexuel,
-il y a un homme père de famille et grand-père qui depuis qu'il est veuf vit avec un homme,
-il y a encore un autre homosexuel qui vit avec ses parents,
-il y a encore un autre homosexuel qui doit avoir 5 ans de moins que moi,
-il y a le fils de mon ancien patron qui est homosexuel,
-il y a aussi le fils de l'ancienne institutrice de ma soeur qui est homosexuel,
-il y a encore le fils du carreleur,
-je me souviens encore d'un autre homosexuel... un autre aussi...

De cette petite liste j'en oublie certainement mais tous sont homosexuels avec certitude sans aucun doute... et je ne parle que des hommes... il y a une lesbienne qui a une copine, une autre femme mère de famille est bisexuelle, etc...

Et bien entendu il y a encore tout ceux et celles que je ne sais pas... et aussi ceux que je doute mais que je n'ai pas sité ici car ce ne sont que des doutes...

Donc vous comprendrez certainement que je puisse fortement remettre en doute les statistiques... il sont certainement vrais pour les personnes dont on connait leur homosexualité, mais ils sont faux car il y a un grand nombre de personnes dont on ne connait pas leur homosexualité ou bisexualité...
Donc, je récapitule:
Dans le quartier où j'ai grandi :
-un ami d'enfance de mon age est homosexuel ( un autre ), Et de 1
-la maison à côté de chez mes parents il y a deux garçons ( frères ) qui sont homosexuels ( ils ont 2 et 3 ans de moins que moi ), Et de 3
-il y a aussi un couple dont le mari est homosexuel ou bisexuel ( personne ne sait pour lui ), Et de 4
-il y a encore un autre couple dont le mari est homosexuel ou bisexuel ( toujours personne ne le sait ), Et de 5
-il y a un autre homme dont j'ai appris son homosexualité il y a peu de temps, Et de 6
-je connais aussi un autre homme de ma génération qui est homosexuel, Et de 7
-il y a un homme de 2 ans de plus que moi qui vit avec son copain, Et de 9
-il y a un bisexuel, Et de 10
-il y a un homme père de famille et grand-père qui depuis qu'il est veuf vit avec un homme, Et de 11
-il y a encore un autre homosexuel qui vit avec ses parents, Et de 12
-il y a encore un autre homosexuel qui doit avoir 5 ans de moins que moi, Et de 13
-il y a le fils de mon ancien patron qui est homosexuel, Et de 14
-il y a aussi le fils de l'ancienne institutrice de ma soeur qui est homosexuel, Et de 15
-il y a encore le fils du carreleur, Et de 16
-je me souviens encore d'un autre homosexuel... un autre aussi... Et de 18

De cette petite liste j'en oublie certainement mais tous sont homosexuels avec certitude sans aucun doute... et je ne parle que des hommes... il y a une lesbienne qui a une copine, une autre femme mère de famille est bisexuelle, etc... Et de 21

Donc 21/1800, soit 1,16%.
Qu'est-ce qui vous permet de penser que les homosexuels que vous ne connaissez pas sont suffisamment nombreux pour faire passer le chiffre de 1, 16% à 10% plutôt qu'à 3% comme vous le dit Arnaud?

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Dim 18 Avr 2010 - 16:49

Ces batailles de statistiques sont certainement intéressantes mais il y aurait lieu de distinguer , dans les groupes d'orientation sexuelle , ceux qui pratiquent et ceux qui ne pratiquent pas . Parmi les 4 groupes que j'ai cités : homosexuels , hétérosexuels , bisexuels et non-sexuels , il y a ceux qui pratiquent et ceux qui ne pratiquent pas . Je me range dans les bisexuels non-pratiquants . Cela complique les statistiques .
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 13:10

Nous ne devons pas donner une grande importance aux statistiques de l'homosexualité. Celles-ci étant relatives à l'état des mœurs et de la morale d'une société.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 13:20

Citation :
Je me range dans les bisexuels non-pratiquants .
tu mens, tu n'es pas bisexuel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 13:59

aroll a écrit:

Donc 21/1800, soit 1,16%.
Qu'est-ce qui vous permet de penser que les homosexuels que vous ne connaissez pas sont suffisamment nombreux pour faire passer le chiffre de 1, 16% à 10% plutôt qu'à 3% comme vous le dit Arnaud?

Amicalement, Alain

Non j'en ai cité 22. Vous oubliez le premier que j'ai cité... relisez bien tout : "le dernier en date... ".

Puis je ne les ai pas tous cités... ni toutes... relisez bien encore une fois ce que j'ai écrit : " j'en ai certainement oublié ". Et cela est vrai car je m'en souviens encore d'autres...

Mais par dessus tout, j'ai cité les gens de mon quartier... pas de tout le village... relisez encore une fois ce que j'ai écrit...
Si je devais citer tout le monde je n'en finirais pas Laughing


Mais je dois faire une petite précision... je ne compte pas uniquement les homosexuels(les), je compte avec ceux-ci les bisexuels(les)...
Donc c'est vrai que si nous devions compter uniquement les homosexuels, nous arriverions probablement autour de 10%... peut être même moins... mais avec les bisexuels on va bien au-delà...


Quant aux 3%, si vous aviez tout lu sérieusement, vous auriez compris sans aucun problème qu'il ne s'agit pas du pourcentage d'homosexuels... il s'agit uniquement du pourcentage d'homosexuels qui sont pacsés...

Avec mes messages on va croire que je défends l'homosexualité Laughing non je ne la défend pas. La vraie et bonne sexualité est l'hétérosexualité, c'est évident même si on y trouve des pratiques perverses...
Seule l'hétérosexualité créé... l'homosexualité ne créé rien du tout.

C'est seulement que je connais bien les homosexuels et je peux affirmer qu'il y en a vraiment beaucoup plus qu'on pourrait le croire... vraiment beaucoup plus... pas seulement dans certains religieux ( j'en connais pas mal là aussi ;) )... quand je dis homosexuels je parle aussi des bisexuels...

Maintenant je vais vous donner le nombre d'homosexuels sur mon lieu de travail. Ce nombre est certain car je sais avec certitude qu'ils le sont : ils sont 7. Et nous sommes 45. Faites le compte... nous sommes au-dessus des 10%. Et je n'ai compté que ceux dont je suis certain qu'ils le sont... homosexuels et bisexuels...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 14:39

nilamitp a écrit:
Citation :
Je me range dans les bisexuels non-pratiquants .
tu mens, tu n'es pas bisexuel.

Cela dépend si l'on classe suivant le désir ou suivant la pratique . De nombreux psychanalystes pensent que la majorité des humains est composée de bisexuels qui s'ignorent .
Et dans les statistiques , on oublie souvent les non-sexuels , qui n'eprouvent pas de pulsion .
Une association de défense des non-sexuels s'est créée en Amérique du Nord . Ils en avaient marre d'être pris pour des malades ( comme les homosexuels anciennement ) .
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 15:02

boudo a écrit:
nilamitp a écrit:
Citation :
Je me range dans les bisexuels non-pratiquants .
tu mens, tu n'es pas bisexuel.

Cela dépend si l'on classe suivant le désir ou suivant la pratique . De nombreux psychanalystes pensent que la majorité des humains est composée de bisexuels qui s'ignorent .
Et dans les statistiques , on oublie souvent les non-sexuels , qui n'eprouvent pas de pulsion .
Une association de défense des non-sexuels s'est créée en Amérique du Nord . Ils en avaient marre d'être pris pour des malades ( comme les homosexuels anciennement ) .
Pardon boudo, mais c'est vraiment le genre d'études et de remarques qui m'énervent. Bientôt on va nous dire que chacun de nous est un homo qui s'ignore.
On peut ne pas éprouver de pulsions sur une période de sa vie, et beaucoup sur une autre. Dans tous les cas, personne n'est passé au travers des questions de sexualité à l'adolescence.

Arrêtons de croire que la sexualité correspond à des cases, ou on rentre dedans ou non. Je ne suis pas un hétéro, c'est une ânerie. C'est d'ailleurs une sémantique de propagande. J'ai découvert mon corps, sexuée, ma psychologie (sexuée tout autant) et mon être, et j'ai essayé de construire quelque chose dessus, et quoiqu'en pensent les uns et les autres, on fait tous comme ça.
La sexualité s'appréhende, se découvre, se construit, se maitrise et se tempère. Mais ce n'est en aucun cas une case, dans laquelle on rentre et point.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 15:10

boudo a écrit:
De nombreux psychanalystes pensent que la majorité des humains est composée de bisexuels qui s'ignorent .
génial.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 15:26

nilamitp a écrit:
boudo a écrit:
De nombreux psychanalystes pensent que la majorité des humains est composée de bisexuels qui s'ignorent .
génial.

Cela ne vient pas de Freud qui croyait qu'à la base tout le monde est bisexuel ? Puis chacun prend un chemin ou un autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 15:40

spidle33 a écrit:


Arrêtons de croire que la sexualité correspond à des cases, ou on rentre dedans ou non.

Ce sont les psys qui étiquettent tout... que ce soit la sexualité ou autres...

Au temps de Jésus le mot homosexuel n'existait pas... il a été inventé il n'y a pas très longtemps...

Je pense que chacun ressent des pulsions au fond de soi... et les psys ont essayés de créer des cases afin de mieux analyser les choses... mais ont-ils vraiment réussi ?... je ne le pense pas car ils n'ont toujours pas réussi à trouver l'origine de l'homosexualité... ni a aider les gens à en sortir...

La question que soulève Boudo n'est pas si bête... définit-on un homosexuel par ses pulsions vers les gens du même sexe ou par la mise en pratique de ses pulsions ? La réponse risque de changer les statistiques théoriques auxquelles je n'adhère pas... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 15:44

Simon a écrit:
spidle33 a écrit:


Arrêtons de croire que la sexualité correspond à des cases, ou on rentre dedans ou non.

Ce sont les psys qui étiquettent tout... que ce soit la sexualité ou autres...

Au temps de Jésus le mot homosexuel n'existait pas... il a été inventé il n'y a pas très longtemps...

Je pense que chacun ressent des pulsions au fond de soi... et les psys ont essayés de créer des cases afin de mieux analyser les choses... mais ont-ils vraiment réussi ?... je ne le pense pas car ils n'ont toujours pas réussi à trouver l'origine de l'homosexualité... ni a aider les gens à en sortir...

La question que soulève Boudo n'est pas si bête... définit-on un homosexuel par ses pulsions vers les gens du même sexe ou par la mise en pratique de ses pulsions ? La réponse risque de changer les statistiques théoriques auxquelles je n'adhère pas... Mr.Red

Par la pratique c'est évident, on ne juge une personne que sur ses acte. Voyons l'ami !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 15:51

Antoine L. a écrit:
Simon a écrit:
spidle33 a écrit:


Arrêtons de croire que la sexualité correspond à des cases, ou on rentre dedans ou non.

Ce sont les psys qui étiquettent tout... que ce soit la sexualité ou autres...

Au temps de Jésus le mot homosexuel n'existait pas... il a été inventé il n'y a pas très longtemps...

Je pense que chacun ressent des pulsions au fond de soi... et les psys ont essayés de créer des cases afin de mieux analyser les choses... mais ont-ils vraiment réussi ?... je ne le pense pas car ils n'ont toujours pas réussi à trouver l'origine de l'homosexualité... ni a aider les gens à en sortir...

La question que soulève Boudo n'est pas si bête... définit-on un homosexuel par ses pulsions vers les gens du même sexe ou par la mise en pratique de ses pulsions ? La réponse risque de changer les statistiques théoriques auxquelles je n'adhère pas... Mr.Red

Par la pratique c'est évident, on ne juge une personne que sur ses acte. Voyons l'ami !

Alors tant mieux... si non je vous aurais annoncé un très grand pourcentage... bien plus grand que je le pensais Laughing

Donc notre Boudo n'est pas bisexuel puisqu'il ne pratique pas... tout va bien...
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 15:54

Simon a écrit:
spidle33 a écrit:


Arrêtons de croire que la sexualité correspond à des cases, ou on rentre dedans ou non.

Ce sont les psys qui étiquettent tout... que ce soit la sexualité ou autres...

Au temps de Jésus le mot homosexuel n'existait pas... il a été inventé il n'y a pas très longtemps...

Je pense que chacun ressent des pulsions au fond de soi... et les psys ont essayés de créer des cases afin de mieux analyser les choses... mais ont-ils vraiment réussi ?... je ne le pense pas car ils n'ont toujours pas réussi à trouver l'origine de l'homosexualité... ni a aider les gens à en sortir...

La question que soulève Boudo n'est pas si bête... définit-on un homosexuel par ses pulsions vers les gens du même sexe ou par la mise en pratique de ses pulsions ? La réponse risque de changer les statistiques théoriques auxquelles je n'adhère pas... Mr.Red
Tant qu'on ne dira pas clairement que la l'homosexualité est en réalité une sexualité déviée, ou immature, ou détournée de ce qu'elle est, alors on ne la définira jamais correctement.
Une maladie ? Ben oui, pourquoi pas !

Au moins en parlant de maladie, on comprend que les cathos n'ont jamais souhaité rejeter les malades : ils s'en occupent même !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 16:05

spidle33 a écrit:
Simon a écrit:
spidle33 a écrit:


Arrêtons de croire que la sexualité correspond à des cases, ou on rentre dedans ou non.

Ce sont les psys qui étiquettent tout... que ce soit la sexualité ou autres...

Au temps de Jésus le mot homosexuel n'existait pas... il a été inventé il n'y a pas très longtemps...

Je pense que chacun ressent des pulsions au fond de soi... et les psys ont essayés de créer des cases afin de mieux analyser les choses... mais ont-ils vraiment réussi ?... je ne le pense pas car ils n'ont toujours pas réussi à trouver l'origine de l'homosexualité... ni a aider les gens à en sortir...

La question que soulève Boudo n'est pas si bête... définit-on un homosexuel par ses pulsions vers les gens du même sexe ou par la mise en pratique de ses pulsions ? La réponse risque de changer les statistiques théoriques auxquelles je n'adhère pas... Mr.Red
Tant qu'on ne dira pas clairement que la l'homosexualité est en réalité une sexualité déviée, ou immature, ou détournée de ce qu'elle est, alors on ne la définira jamais correctement.
Une maladie ? Ben oui, pourquoi pas !

Au moins en parlant de maladie, on comprend que les cathos n'ont jamais souhaité rejeter les malades : ils s'en occupent même !

Pourquoi pas ? Je me suis cassé la tête pour comprendre mais je n'ai jamais compris... est-ce une maladie mentale ou une mauvaise éducation ou... ?

On dit qu'un homosexuel aurait eu une mère possessive ( qui aime trop ) et un père absent ou trop autoritaire ( qui n'aime pas assez )... c'est vrai pour certains, mais pas pour d'autres...
Des médecins ont cherchés dans les gènes... trouveront-ils un jour ? Peut-être...
Il y a même des psys qui ont des enfants homosexuels... en tant que psys ne seraient-ils pas bien placés pour élever un enfant ?

En tout cas la question reste grande ouverte... ils ne se reproduisent pas mais l'homosexualité existe toujours...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 16:10

Pour le professeur Balthazart de Liège en Belgique , l'homosexualité ( en tant que pulsion , pas en tant qu'acte ) serait la conséquence d'un accident subi par le bébé dans le ventre de sa mère . Ce ne serait donc pas une maladie .
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 16:12

boudo a écrit:
Pour le professeur Balthazart de Liège en Belgique , l'homosexualité ( en tant que pulsion , pas en tant qu'acte ) serait la conséquence d'un accident subi par le bébé dans le ventre de sa mère . Ce ne serait donc pas une maladie .

????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 16:19

Il y aurait donc beaucoup de bébés qui font des accidents de poussettes... heuuu non d'utérus Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 16:40

Oui , cela m'interpelle aussi . Mais il serait sans doute utile de lire le résultat des recherches de cet endocrinologue :
Biologie de l'homosexualité par Jacques Balthazart , Wavre éd. Mardaga 2010 209 pp

Extrait de la recension par " Culture " , le magazine culturel en ligne de l'Université de Liège :

" Toutes les études scientifiques montrent que l'orientation sexuelle des mammifères résulte du milieu hormonal de la période embryonnaire. En outre , elle est contrôlée par un noyau sexuellement dimorphique , situé dans l'aire préoptique du cerveau , dont la taille est déterminée par le taux de testostérone embryonnaire . Chez l'animal , l'homosexualité peut être induite expérimentalement par lésion de ce noyau ou par manipulation des hormones prénatales ; elle est alors irréversible .

L'être humain possède un noyau sexuellement dimorphique similaire à celui des rats , des gerboises , des furets ou des moutons , et , comme dans ces espèces , cette structure cérébrale est plus volumineuse chez l'homme que chez la femme , mais de taille typiquement féminine chez les hommes homosexuels . D'où l'idée qu'il s'agirait d'un marqueur de l'homosexualité masculine . "
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 18:05

boudo a écrit:
Pour le professeur Balthazart de Liège en Belgique , l'homosexualité ( en tant que pulsion , pas en tant qu'acte ) serait la conséquence d'un accident subi par le bébé dans le ventre de sa mère . Ce ne serait donc pas une maladie .
On se doute que je ne parle pas du rhume en parlant de "maladie"...


Dernière édition par spidle33 le Mar 20 Avr 2010 - 3:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Lun 19 Avr 2010 - 18:21

Faudra-t-il , pour les candidats à la prêtrise , mesurer la taille de leur noyau sexuel dimorphique ? Et comment ?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Mar 20 Avr 2010 - 3:40

boudo a écrit:
Faudra-t-il , pour les candidats à la prêtrise , mesurer la taille de leur noyau sexuel dimorphique ? Et comment ?


Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Ven 23 Avr 2010 - 13:09

boudo a écrit:

En logique tétravalente , on distinguerait , du point de vue de l'orientation : les hétérosexuels , les homosexuels , les bisexuels et les non-sexuels , deux de ces groupes étant minoritaires ;
je vous laisse deviner lesquels .

boudo a écrit:
Les deux groupes minoritaires sont , à mon humble avis , les homosexuels et les non-sexuels.

Oui Boudo vous avez raison...

Je n'avais pas répondu à votre question... désolé...

Donc comme vous je pense que les minoritaires sont les homosexuels et les asexuels... et des deux ce sont les asexuels qui sont les moins nombreux... ce qui n'est pas plus mal car l'asexualité est une contre nature que Dieu n'a pas voulue...

Quant aux plus nombreux je pense que ce sont les hétérosexuels et les bisexuels... et des deux ce sont les hétérosexuels qui sont les plus nombreux ( contrairement à ce qu'affirme Freud )...

On trouve des bisexuels partout... leurs pratiques sexuelles sont l'hétérosexualité et l'homosexualité ce qui leurs permets de se camoufler dans la population et passer inaperçus... la plupart des bisexuels (les) sont mariés (es ) et mènent une vie de famille en apparence respectable. Souvent ils mettent en avant leurs statuts de mariés et pères de famille ( ou mère ) afin que les gens croient qu'ils n'ont pas d'attirance sexuelle pour les gens de même sexe...
Je pourrais vous donner une grande quantité d'exemples de gens mariés qui disent haut et fort qu'ils sont mariés et père de famille ; mais ils cachent leurs attirances homosexuelles...

C'est pourquoi le fait d'être marié et père ( ou mère ) n'est pas du tout une preuve d'hétérosexualité... d'ailleurs ce sont eux qui augmentent le pourcentage des personnes ayant une attirance pour les gens de même sexe...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Ven 23 Avr 2010 - 18:18

Merci , cher Simon . Les recherches du professeur Balthazart mériteraient d'être poussées :
les homosexuels hommes ont dans le cerveau " un noyau sexuellement dimorphique " de la même taille que celui de la plupart des femmes . Il serait intéressant de mesurer la taille
des noyaux dimorphiques des bisexuels avérés et des asexuels .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise   Ven 23 Avr 2010 - 19:56

Merci Boudo car je ne connais pas Jacques Balthazart ni ses travaux... mais j'ai trouvé un lien intéressant qu'il faudra que je lise la tête reposée ( il est tard en ce moment lol ) :


http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/02/04/l-homosexualite-est-genetique-selon-un-chercheur_1301366_3244.html


J'ai juste lu le début où il est écrit : " l'homosexualité est-elle innée ou acquise ? Cette question fait l'objet de vifs débats ".

Donc... est-ce que c'est prouvé que le noyau des homosexuels est identique à celui des femmes ?

Quoi qu'il en soit un homosexuel n'a pas une sexualité féminine... il est pleinement homme, il se sent homme... mais bon il faudra que je me penche sur Balthazart... au sens figuré... et peut-être que je lirai son livre... on verra bien...
Revenir en haut Aller en bas
 
Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La charité dans l'Eglise
» Les charismes dans l’Eglise (Vidéos)
» l'eucharistie dans l'eglise
» Musique dans l'Eglise
» Ratzinger a de fait le pouvoir dans l'Eglise, dixit Jean-Paul Bontemps ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: