DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 19:31

Citation :

Face aux abus sexuels, la désolation et le pardon du pape ne suffisent pas.
9 avril 2010


Devant les actes de pédophilie dont se sont rendus coupables des prêtres catholiques, dans plusieurs pays du monde, devant la souffrance des nombreuses victimes et de leur famille, devant l’indignation que suscitent les révélations qui se succèdent, nous ne pouvons rester silencieux. Ces drames nous blessent et nous indignent. Mais nous ne pouvons nous contenter des déclarations des autorités institutionnelles de l’Eglise. Il ne suffit pas que Benoît XVI écrive, comme il l’a fait aux évêques d’Irlande, qu’il partage le désarroi et le sentiment de trahison que de tels actes inspirent. Il ne suffit pas qu’il dise qu’il est « vraiment désolé ».

Il est certes nécessaire qu’il s’adresse avec fermeté à ceux qui se sont rendus coupables de tels actes, nécessaire également qu’il reproche aux responsables de l’Eglise leurs manquements dans le traitement de ces affaires. C’est bien le moins qu’il puisse faire. Cependant, c’est passer sous silence… le silence qui a très longtemps accompagné ces situations. Elles ne sont pas nouvelles. Bien avant que nos sociétés ne se soient fortement sécularisées, de tels actes ont été commis, et la littérature en témoigne largement. Mais il était d’usage parmi les chrétiens de ne rien dire, de détourner les yeux, de ne rien ébruiter en espérant que le linge sale serait lavé en famille par ceux qui exerçaient l’autorité.

Non seulement on a longtemps considéré que ces affaires ne relevaient pas de la justice civile, mais encore on ne demandait jamais ce qu’il en était de la justice ecclésiastique. Cette dernière s’exerçait dans le secret, mais abandonnait du même coup deux des fonctions essentielles de toute véritable justice, celle d’intervenir devant le peuple – en le représentant comme un tiers entre la victime et les coupables – et celle de l’exemplarité de la peine en vue de dissuader d’autres fautifs potentiels.

Dans de telles conditions, faute de manifester publiquement la réparation exigée du coupable, le pardon finit par être dénaturé parce qu’il ne peut s’exercer dans la clarté. De surcroît, quand on sait que souvent les abuseurs ont été eux-mêmes abusés dans leur enfance, sans que leur soient donnés les moyens de reconstruire en eux ce que le crime a détruit, ce silence apparaît comme un facteur constitutif de la possibilité de nouveaux drames…

Ce silence n’est pas seulement le fait de l’institution. C’est aussi celui des chrétiens ordinaires, qui n’ont pas toujours tout ignoré de ce qui se passait dans telle ou telle paroisse, dans telle ou telle école, dans tel ou tel mouvement. Certes, ils étaient aussi victimes du statut de « mineur » dans lesquels les a entretenus la société cléricale. Mais cela n’empêche pas que nous portons tous une part de la faute.

On aurait tort d’isoler les actes pédophiles de toute une série de comportements qui ont profondément blessé nombre de personnes, notamment des pratiques intrusives sinon inquisitoriales, et culpabilisantes dans l’exercice du sacrement de pénitence. Des enfants et adolescents ont pu en être profondément troublés à des âges où se forme la personnalité intime et l’on sait à quels drames peuvent conduire ce que des psychanalystes appellent des « meurtres d’âme ». Des couples aussi en ont profondément souffert. C’est en fait tout un rapport à la sexualité, dans l’Eglise catholique, qui doit être interrogé, dans ce qu’il a parfois, paradoxalement, de pornographique, par une fixation obsessionnelle sur le sexe comme objet.

Plus largement, ce sont aussi, dans l’exercice de l’autorité et de la responsabilité, des comportements qui ressortissent du fantasme de toute-puissance, qui ont blessé et continuent d’offenser, faute de reconnaître l’autre comme une personne à part entière, pour le tenir dans une position de mineur. Comment ne pas voir que ce tissu de comportements est un des grands obstacles à la transmission de la foi ? Comment ne pas voir qu’il jette un voile sur la « parole de vie » dont l’Eglise « peuple de Dieu » est en charge ?

Nous ne pouvons pas nous laver les mains de cet état de fait. Nous avons été à la fois victimes et participants de ce qu’il faut bien appeler « une structure de péché ». Certes, il y a des fautes et des crimes précis – et il importe absolument d’une part qu’ils soient examinés par la justice civile, et d’autre part que la justice ecclésiastique les sanctionne publiquement – et il n’est pas question de les faire disparaître dans une forme de responsabilité collective. Cependant le péché de l’Eglise et de ses serviteurs, nous devons tous y faire face.

Parce que nous voulons vivre pleinement notre baptême, nous entendons assumer notre responsabilité de membres de l’Eglise. Dans ce drame, nous sommes solidaires : la honte de l’Eglise est la nôtre, et il importe, pour en finir avec le silence et la perversité qui s’y dissimule, que nous ne nous contentions pas du pardon des évêques et de la désolation du pape.

Il importe que nous, catholiques, en demandions aussi pardon – au nom de toute l’Eglise, parce que nous sommes l’Eglise -, aux victimes. Alors, pour tous ceux qui voient dans ces crimes des raisons de douter que le Christ est lui-même amour, vérité, liberté et justice, pourra s’ouvrir de nouveau la possibilité de l’accueillir comme authentique sauveur.

Ne pas avoir le courage de demander pardon, et ne pas s’engager à faire changer les modes de gouvernance dans l’Eglise, c’est ouvrir la porte à l’emballement des accusations et des fausses justifications, à l’enchaînement des rancoeurs sordides, à la désignation de boucs émissaires…

Les yeux fixés sur le Christ, nous demandons pardon aux victimes. Après qu’un tel mal a été commis, lui seul peut aider à trouver les chemins de la vérité, de la justice et de la paix.
----------------------------------------------------------------------------------------------
Jean-François Bouthors, éditeur et écrivain ;
Christine Pedotti, éditeur, écrivain et cofondatrice de la Conférence des Baptisé-e-s et du Comité de la Jupe ;
Anne Soupa, rédactrice en chef de Biblia, cofondatrice de la Conférence des Baptisé-e-s et du Comité de la Jupe ;
Guy Aurenche, avocat et président du Comité catholique contre la faim et pour le développement ;
Jean-Pierre Rosa, éditeur ;
Gabriel Ringlet, théologien et vice-recteur émérite de la faculté de Louvain ;
Gilbert Caffin, oratorien et théologien ;
Bernard Perret, économiste ;
Monique Hébrard, écrivain et chroniqueuse à La Croix ;
Mijo Beccaria, présidente du Bureau international catholique de l’enfance ;
Jean Delumeau, historien ;
René Poujol, ancien directeur de la rédaction du Pèlerin ;
François Vaillant, philosophe et théologien ;
François Euvé, doyen de la faculté de théologie du Centre Sèvres ;
Dominique Chivot, journaliste ;
Claude Plettner, écrivain et éditeur ;
Jean-Claude Petit, président du Centre national de la presse catholique ;
Daniel Duigou, prêtre, psychanalyste et écrivain ;
Henri Madelin, théologien ;
Helena Lassida, économiste ;
Catherine Grémion, sociologue ;
Henri Tincq, journaliste ;
André Gouzes, théologien ;
Gérard Testard, responsable d’association ;
Aimé Savard, journaliste
.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 20:22

Citation :
Plus largement, ce sont aussi, dans l’exercice de l’autorité et de la responsabilité, des comportements qui ressortissent du fantasme de toute-puissance, qui ont blessé et continuent d’offenser, faute de reconnaître l’autre comme une personne à part entière, pour le tenir dans une position de mineur. Comment ne pas voir que ce tissu de comportements est un des grands obstacles à la transmission de la foi ? Comment ne pas voir qu’il jette un voile sur la « parole de vie » dont l’Eglise « peuple de Dieu » est en charge ?
Je suis d'accord avec ça mais la dérive de la toute puissance est un danger qui guette toute personne qui exerce n'importe quelle autorité or dans l'Eglise les personnes qui exercent l'autorité et il y en aura toujours du prieur d'une petite communauté religieuse , en passant par le laïc qui s'occupe d'une cellule de sa paroisse jusqu'aux évêques et au pape ,l'autorité demeurera dans l'Église . Le problème dans l'Église n'est donc pas l'exercice de l'autorité mais la conversion des coeurs de ceux qui exercent l'autorité or la conversion du coeur c'est le but de tout chrétien .
Citation :
Ne pas avoir le courage de demander pardon, et ne pas s’engager à faire changer les modes de gouvernance dans l’Eglise, c’est ouvrir la porte à l’emballement des accusations et des fausses justifications, à l’enchaînement des rancoeurs sordides, à la désignation de boucs émissaires…
Evidemment comme toujours lorsque la navire vacille certain en profitent pour essayer de faire passer leur souhait tout en essayant de nous faire croire que cela est le remède de nos problèmes .Depuis le début de cette histoire tout y passe au début c'était le célibat et maintenant on nous sort autre chose . AUCUNE GOUVERNANCE DANS L'ÉGLISE N'AURAIT PUS EVITER LE SILENCE , NI LES ABUS . Le silence dans les affaires de pédophilie a touché tous les structure de la société du famille jusqu'au écoles publique ou prive .Aucune structure Sociétale n'a été en mesure d'en faire face comme il fallait . S'il y a une chose qui aurait pu éviter qu'on en soit là c'est une meilleure sélection et une meilleure formation des candidat à la vie religieuse .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 21:26

Je ne peux que souscrire à certains paragraphes du manifeste mais d'autres sont obscurs et voilés . A quelles pratiques inquisitoriales est-il fait allusion dans l'exercice du sacrement de pénitence ?
Chaque chrétien doit-il demander pardon , même s'il n'était pas au courant ? Et à qui ?
Et comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 21:46

je ne vois pas ce qui peut choquer dans le fait qu'on évoque la Gouvernance de l'Eglise?

faut-il 'évoquer quelle a été la gouvernance des légionnaires du Christ et de leur fondateur
avec des grosses enveloppes de billets pour acheter du traffic d'influence dans l'entourage
de jean-paul II ?

http://www.exlcblog.info/post/2010/04/09/Comment-Maciel-a-r%C3%A9ussi%2C-gr%C3%A2ce-%C3%A0-l-argent%2C-%C3%A0-se-construire-un-r%C3%A9seau-d-influences-au-Vatican-%281%C3%A8re-partie%29

l'original du national catholic reporter est au
http://ncronline.org/news/accountability/money-paved-way-maciels-influence-vatican


qui pourra contester que nous avons besoin de nettoyer l'Eglise comme le suggérait le cardinal
KASPER ?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 22:30

En effet . Mais je note que de nombreux témoins constatent que Benoît XVI était l'un des plus décidés à faire le ménage . Il y aurait donc injustice , comme l'a signalé Maurice Olivari à la télévision , à le traiter en bouc émissaire .
En ce qui me concerne , j'ai toujours tout ignoré de ces histoires . Qu'attendent exactement
de moi - pratiquement - les signataires du manifeste ? Son contenu n'est pas précis .
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 22:36

L Église, plus elle est salie, battue, couverte de crachat et piétinée pour les péchés de ses enfants, eh bien, PLUS JE L AIME.

J aime son Pape, j aime ses prêtres, j aime ses saints et meme ses pécheurs - pas leurs péchés, ah cela non, ils me font horreur !... mais le sang du Christ versé pour eux tous.

L Église n a pas à demander collectivement pardon pour les fautes de certains. Pour moi il n y a pas plus de péché collectif que de responsabilité collective. Je ne signerai donc pas.

Oui, j aime l Église cette Église, vieille de 2000 ans et toujours jeune pour son Epoux.

Et je veux l accompagner avec Marie sur son Chemin de Croix...

Elle en est peut-être... à la troisième chute...


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 22:48

bonsoir a tous

Citation :
Il importe que nous, catholiques, en demandions aussi pardon – au nom de toute l’Eglise, parce que nous sommes l’Eglise -

Je ne trouve pas choquant que des catholiqes demandent pardon aux victimes de viols

il est vrai que les croyants sont" l'eglise"

Citation :
. Le silence dans les affaires de pédophilie a touché tous les structure de la société du famille jusqu'au écoles publique ou prive .Aucune structure Sociétale n'a été en mesure d'en faire face comme il fallait .

c'est vrai fredsiman,mais lorsque cela touche les representants de DIEU affraid

Citation :
qui pourra contester que nous avons besoin de nettoyer l'Eglise comme le suggérait le cardinal
KASPER ?

Au mois de mai je recevrais avec une grande joie le sacrement de confirmation;je ne veux pas etre associe a une eglise qui tait les affaires de pedophilies
Je veux etre d'une eglise qui reconnait que certains de ces pretres ont commis l'irreparable,et qui les fera sortir de l'eglise du christ
Notre pape est formidable de courage et je suis sur qu'il fera le menage nesessaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 22:51

Christophore a écrit:
L Église, plus elle est salie, battue, couverte de crachat et piétinée pour les péchés de ses enfants, eh bien, PLUS JE L AIME.

J aime son Pape, j aime ses prêtres, j aime ses saints et meme ses pécheurs - pas leurs péchés, ah cela non, ils me font horreur !... mais le sang du Christ versé pour eux tous.

L Église n a pas à demander collectivement pardon pour les fautes de certains. Pour moi il n y a pas plus de péché collectif que de responsabilité collective. Je ne signerai donc pas.

Oui, j aime l Église cette Église, vieille de 2000 ans et toujours jeune pour son Epoux.

Et je veux l accompagner avec Marie sur son Chemin de Croix...

Elle en est peut-être... à la troisième chute...


:sts:

cher christophore

Very Happy vous etes amoureux

attention l'amour rend aveugle fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 22:54

Oculus a écrit:
je ne vois pas ce qui peut choquer dans le fait qu'on évoque la Gouvernance de l'Eglise?

faut-il 'évoquer quelle a été la gouvernance des légionnaires du Christ et de leur fondateur
avec des grosses enveloppes de billets pour acheter du traffic d'influence dans l'entourage
de jean-paul II ?

http://www.exlcblog.info/post/2010/04/09/Comment-Maciel-a-r%C3%A9ussi%2C-gr%C3%A2ce-%C3%A0-l-argent%2C-%C3%A0-se-construire-un-r%C3%A9seau-d-influences-au-Vatican-%281%C3%A8re-partie%29

l'original du national catholic reporter est au
http://ncronline.org/news/accountability/money-paved-way-maciels-influence-vatican


qui pourra contester que nous avons besoin de nettoyer l'Eglise comme le suggérait le cardinal
KASPER ?

Il y a d'abord une chose à constater c'est que l'oeuvre des Légions du christ est une oeuvre divine même si le fondateur était p-e un des hommes les plus pervers que l'Eglise a connu après les Borgia cela d'ailleurs est une preuve que toute fécondité d'une communauté vient de Dieu et non du fondateur . Quant à la gouvernance de l'Eglise s'elle a su écarté le fondateur à temps c'est qu'elle marche . Il n'y a pas longtemps le vatican a envoyé un cardinal qui va remettre de l'ordre dans cette belle communauté comme quoi la gouvernance de l'Eglise marche de la plus des manière pour ce qui en douterait . La fondation d'une communauté religieuse est une oeuvre très très difficile relisez l'histoire et vous comprendrez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 22:56

Faut dissocier l'Eglise qui est tout de même le Christ et les hommes qui ne sont que des hommes. Il y a des prêtres qui sont solides dans leur sacerdoce, et ceux là ne sont pas en première page des médias. On essaie de déstabiliser l'église et on y arrivera pas.
Les coupables ont affaire à la justice pénale, et l'église continue son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 23:04

TOBIE a écrit:

Je veux etre d'une eglise qui reconnait que certains de ces pretres ont commis l'irreparable,et qui les fera sortir de l'eglise du christ
Notre pape est formidable de courage et je suis sur qu'il fera le menage nesessaire

Heureusement, cher Tobie, que notre Pape n entend pas de faire le ménage de cette façon ! car "si tu retiens nos fautes, Seigneur, qui donc subsistera" ?

Les péchés de "ces prêtres" comme vous le dites, (cela me rappelle la prière et le regard du Pharisien, pardonnez-le-moi, je sais que vous aimez entendre la vérité) : "Je te rends grâces Seigneur de ce que je ne suis pas comme les autres hommes... ou encore comme ce publicain"... et l autre : "Moise nous a demandé de lapider ces femmes-lá"...

Et Jésus les renvoie justifiés, "ces pécheurs-lá"... pas ceux qui les jugent...

Non, les prêtres, nos frères, qui se sont rendus coupables de pédophilie sont réduits à l état laïc mais ne sont pas "sortis de l Église du Christ" comme vous dites. Le Christ ne le veut pas. Le Pape non plus.

A tout péché miséricorde ! Ils paient leur faute au pénal, mais au Tribunal de la pénitence il y a pardon, heureusement.

On ne va pas tout de même pousser nos frères au désespoir !... ces frères qui, souvent pour des péchés anciens, regrettés, pardonnés... sont trainés au banc d infamie, rebuts de la société... ces frères pour qui le Christ est mort !

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Ven 09 Avr 2010, 23:24

cher cristophore

vous me faites penser a LOT qui veut sauver les habitants de sodome

Genèse 19 18-25

8 Lot répondit : “Non, mon Seigneur, je t’en prie ! 19 Tu te préoccupes beaucoup pour ton serviteur et tu as eu la bonté de me sauver la vie, mais vois que je ne peux me sauver vers la montagne, le malheur m’atteindra avant et je mourrai. 20 Je voudrais me réfugier dans cette ville toute proche. Tu vois qu’elle est sans importance ; permets que j’y trouve le salut et la vie, puisqu’elle est sans importance.” 21 L’autre lui répondit : “Une fois encore, je t’accorde ce que tu me demandes : je ne détruirai pas la ville dont tu parles. 22 Dépêche-toi, sauve-toi là-bas, je ne peux rien faire tant que tu n’y es pas arrivé.” C’est pour cela qu’on a donné à la ville le nom de Soar (c’est-à-dire : sans importance).
23 Le soleil allait se lever sur la terre lorsque Lot arriva à Soar. 24 Alors Yahvé fit pleuvoir sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu qui venaient du haut des cieux, de chez Yahvé. 25 Il anéantit ces villes et toute la région, ainsi que tous les habitants de ces villes et ce qui poussait sur le sol.


______________________________________________________________________


pensez vous vraiment que DIEU jugera moins severement ces pretres,qu'il ne l'a fait avec les habitants de sodome
Question

_______________________________________________________________________

et comment jugera-t-il son eglise Question
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Sam 10 Avr 2010, 00:02

Vous me citez la colère de Dieu AVANT la venue du doux Verbe qui est le Coeur Miséricordieux de Dieu !

Non, si ils se sont repentis, Dieu ne les jugera pas.
Lisez l Evangile, Tobie, mon Frère !
Il n y a pas de péché qui soit plus grand que la Miséricorde de Dieu.

Ce ne sont plus des habitants de Sodome, ils se sont baignés dans le Sang de l Agneau, ce sont des brebis perdues que le Bon Pasteur est allé chercher au prix de sa Vie...

"Dieu ne veut pas la mort du pécheur mais qu il se convertisse et qu il VIVE".

Ce qui me taraude, c est cette parole du Simon le pharisien : "Si cet homme était un prophète, il saurait qui est "cette femme" qui le touche, et ce qu elle est : une pécheresse"
(remarquez qu il réduit la personne à son péché, à l un de ses actes) !

Et Jésus montre combien Il est LE Prophète des prophètes parce qu Il sait ce que personne n a encore vu : que "cette femme" n est PLUS pécheresse, elle est devenue vierge de coeur par le pardon de Jésus...

Il va le dire et proclamer : "tu vois cette femme ? Eh bien, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont pardonnés parce qu elle a beaucoup AIMÉ".

Le pretre dont on dit : "le pédophile"... il ne l est plus !

Il paie pour des actes que l Eglise elle-même a pardonnés au nom du Christ dans le Sacrement du pardon...

Qu il paie á la Justice des hommes, soit, si cela rend heureux les hommes de voir couler du sang, et encore du sang, et des larmes, pour réparer les larmes... la loi du talion, n est ce pas...

Mais qu il ne soit plus traité par l Église autrement que comme un prêtre pardonné, car c est ce qu il est.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Sam 10 Avr 2010, 00:16

"Ma bonté sans égal placera le pécheur
et l âme virginale
ensemble sur Mon Coeur"...-écrivait la Petite Thérese dans une de ses poésies.

Et qui en est plus heureuse ? La pécheresse pardonnée, qui pourra se tenir en compagnie de la Vierge au pied de la Croix ? Non. La plus heureuse de cela, c est la Vierge.

Les hommes projettent ce qu ils sont sur les autres... et veulent punir leurs propres péchés très durement en les autres... (pas forcément qu ils sont pédophiles, mais ils sont souvent de grands pécheurs d orgueil)... un peu la mentalité du fils ainé des la parabole de l Enfant Prodigue... qui ne supporte pas la miséricorde...

Les pécheurs sont impitoyables entre eux... comme pour se donner bonne conscience !

Jésus, Marie, prennent la place du pécheur... Ils sont lucides sur l horreur du péché mais ils prient pour le pécheur, implorent pour lui le pardon...

la Miséricorde Infinie de Dieu...

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Sam 10 Avr 2010, 09:57

Cher christophore

Vous etes grand dans la foi
Moi,encore petit
Mais vos paroles sont sagesse


Citation :
Les hommes projettent ce qu ils sont sur les autres... et veulent punir leurs propres péchés très durement en les autres... (pas forcément qu ils sont pédophiles, mais ils sont souvent de grands pécheurs d orgueil)... un peu la mentalité du fils ainé des la parabole de l Enfant Prodigue... qui ne supporte pas la miséricorde...

Les pécheurs sont impitoyables entre eux... comme pour se donner bonne conscience !

scratch study

Citation :
Mais qu il ne soit plus traité par l Église autrement que comme un prêtre pardonné, car c est ce qu il est.


study Arrow

bon,il faut que je revise mes cours sur le pardon

merci christophore
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Sam 10 Avr 2010, 19:04

Cette Histoire des Légionnaires du Christ et du Père Marcial Maciel Degollado
va avoir des conséquences devastatrices et incalculables sur la crédilibité de la gouvernance de l'Eglise SOUS JEAN PAUL II.

à quoi a -t-on ici affaire ?

Un Escroc, pervers, Manipulateur, Menteur et Criminel a abusé trois papes
s'est donné l'apparence d'un Génie des vocations et du recueil de fonds , doublé
d'un Saint ou presque .
à la tête d 'une congrégation rassemblant 700 prêtres, 1500 séminaristes , 20 universités,
d'une valeur de 65 millards de dollars US et d'un budget annuel de 500 millions $ US,
il y avait de quoi être impressionné !
sauf que , il s'agissait ni plus ni moins d'une SECTE pure et dure pratiquant le culte de la personnalité , le lavage de cerveaux, la désinformation et le mensonge systématique ,
faisant régner une discipline de terreur et dépersonnalisant tous ses membres.
Ce genre de Secte dont tous les bons catholiques imposeraient la dissolution immédiate s'il s'agissait de la scientologie si celle-ci avait commis un dixième de ce qui va apparaitre !
Faites ce que je dis , pas ce que je fais !

Et comment ce génie de l'intox , Tartuffe abject et pervers, abuseur de 20 à 100 séminaristes, de ses propres enfants , avec 2 à 3 familles , s'y est-il pris pour neutraliser les rapports qui parvenaient depuis plusieurs décénnies sur lui et dont Jean-Paul II avait été averti à de nombreuses reprises ?
eh bien en "achetant "les cardinaux qui pouvaient bloquer toute enquête : Sodano, secrétaire d'état de jean-Paul II, martinez-Somalo prefet de la congrégation des religieux, et Dziwicz secrétaire du Pape ! plus sans doute de nombreux autres .
Oh , bien sûr il ne s'agissait que de participations aux oeuvres de charité des dits cardinaux
( offrir une mercédès n'était même pas répertorié), façon si onctueuse et habile de camoufler de simples Pôts de vin, le résultat étant le même. Une Influence intouchable .
pensez, quelqu'un de si généreux et de si attentionné , il est pas gentil mon Maciel ???

Et qui a été le seul à refuser des enveloppes , à ne pas se laisser abuser par l'Intox ,
à vouloir la peau de maciel , malgré toute cette curie corrompue qui ne s'en rendait même pas compte ( astuce suprême!)
Et Bien c'est notre seul motif d'esperance , l'homme le plus INTEGRE de toute la curie romaine à qui je tire mon chapeau , un certain JOSEF RATZINGER !
Bravo !
mais pour le discernement qu'on est en droit d'attendre d'un futur bienheureux , je pense
que cette affaire va porter, en toute Logique , un coup fatal à la béatification de jean-paul II
.Un saint , c'est d'abord un Juste , qui ne se laisse pas abuser outrancièrement par ses oeillères idéologiques et qui n'est pas Infailliblement aveuglé par ses certitudes .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Sam 10 Avr 2010, 20:10

Et toc . Merci d'avoir jeté aux orties la langue de bois , cher Oculus .
Cette mise au point étant faite , je ne regrette pas d'avoir mis le nez dans le caca à Christian Terras , qui n'a pas publié tous mes posts mais qui les a lus , j'en suis sûr .
Sa haine contre Jean-Paul II et Benoît XVI à cause de leur opposition résolue à la théologie de la libération , l'a entraîné dans une participation active aux dérives médiatiques contre ces deux papes .
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Dim 11 Avr 2010, 12:08

Le fondateur des Légionnaires du Christ est un homme qui a fait peut-être des choses criminelles. Je persiste á l appeler un homme pour qui le Christ a versé son sang. Et je ne le réduis pas á ses seuls péchés dont je ne suis pas juge. Heureusement.

Quant aux "coups fatals portés á la béatification de Jean-Paul II", je n irais pas si vite en besogne. On ne demande pas á un saint de ne jamais se tromper mais d aimer le Christ jusqu á la mort et de manière héroïque. Cela nous pouvons le dire du vénérable Jean-Paul II.

Heureusement que les béatifications ne dépendent pas de nous, pécheurs. Mais de Dieu qui glorifie.

Heureusement encore que le jugement sur les hommes non plus ne sera pas fait par nous, pécheurs. Mais par le Dieu de toute Miséricorde : et qui connait toutes choses. Y compris la réponse finale de l âme de celui que les hommes piétinent avec tant de verve.

Au fait, qu on n oublie pas : Bonne Fête de la DIVINE MISÉRICORDE !

Instituée par Jean-Paul II.

Lui qui fut déclaré Vénérable par Benoit XVI.

La grandeur de l un ne fait que souligner encore plus la grandeur de l autre.

Gloire á Dieu, source de tout bien et de toute grandeur véritable.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Jeu 15 Avr 2010, 12:50

http://www.osservatore-vaticano.org/article-don-gabriele-amorth-
denonce-la-presence-de-satanistes-au-vatican-48598197.html

"Don Gabriele Amorth dénonce la présence de satanistes au Vatican


En février dernier, le vaticaniste italien bien connu Paolo Rodari a
publié un article très intéressant - et plus encore effrayant - sur la
présence de satanistes au coeur même du Vatican.

Je sais bien que certains lecteurs vont penser que tout cela est du
"sensationnalisme", mais ces révélations viennent de l'un des meilleurs
"spécialistes" mondiaux du démon, Don Gabriele Amorth, l'exorciste de
Rome (celui-là même qui avait dénoncé les faiblesses du nouveau rituel
d'exorcisme). Voici ma traduction des propos relatés par Paolo Rodari:

Des satanistes au Vatican? "Oui, même au Vatican il ya des membres des
sectes sataniques". Qui est impliqué? Des simples prêtres ou des laïcs?
"Il ya des prêtres, prélats et même des cardinaux. Pardonnez-moi, Père
Gabriel, mais comment le savez-vous? "Je l'ai su par des personnes qui
ont eu à en connaître directement. Et, plusieurs fois, je l'ai entendu
confesser par le diable lui-même, soumis lors des exorcismes.

Le pape est au courant? "Bien sûr, je l'ai informé! Mais il fait ce qu'il peut.
C'est une chose effrayante. Gardez à l'esprit également que le pape
Benoît XVI est allemand, un pays très hostile à ces choses. En
Allemagne, il n'y a pratiquement pas d'exorcistes, mais j'ai eu
l'occasion de parler trois fois au Pape quand il était encore préfet de
la congrégation pour la Doctrine de la foi.

Si je me décide à évoquer ces propos, c'est qu'en soi, ils sont d'une
importance capitale pour comprendre la situation actuelle de l'Eglise
(on ne peut pas comprendre la crise de l'Eglise sans admettre que la
phrase de Paul VI sur les "fumées de Satan" qui ont envahi l'Eglise
n'est pas simplement une manière poétique de s'exprimer). Mais j'en
parle aussi parce que je suis intimement persuadé que la pédophilie a -
au moins dans certains cas - à avoir avec les pratiques sataniques (Don
Amorth continue d'ailleurs en signalant que les messes noires
s'achèvent souvent en débauche sexuel - il parle sans ambage de "vrai
bordel").

L'une des raisons de l'omerta par laquelle les plus hautes autorités de
l'Eglise ont trop souvent "traité" les scandales pédérastiques ou
pédophiliques tient peut-être aussi à ce que certains prélats
pratiquant eux-mêmes le satanisme ont partie liée avec ces réseaux
sordides... "

Quelqu un connait-il ces sources d information ? Quelle est sa fiabilité ?



Dernière édition par Christophore le Sam 17 Avr 2010, 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église   Sam 17 Avr 2010, 13:23

Quand une catholique s attaque á son pretre... le pretre est décapité :

Etrange affaire à Fribourg

L’évêque juge un prêtre persona non grata
Un curé étranger officiant du côté francophone du canton est démis de
ses fonctions par l’évêque. En cause: il aurait eu une relation
sexuelle avec une femme, qui a ensuite avorté. Des faits qu’il conteste.

«C’est incompréhensible. Il semble qu’on donne plus de crédit aux dires
de Madame que de Monsieur. Sur quelle base? On n’en sait rien.»
Stupéfaction et choc dans plusieurs paroisses de la partie francophone
du canton où officie le prêtre auxiliaire, apprécié de ses ouailles,
qui vient d’être suspendu
par Mgr Bernard Genoud, évêque de Lausanne,
Genève et Fribourg.

Motif: il est accusé d’avoir entretenu une relation intime avec une
femme, ce qui constitue un délit canonique (relations sexuelles
répétées). Celle-ci était en situation de détresse à ce moment-là. Elle
est tombée enceinte et a avorté. L’homme conteste catégoriquement les
faits. Il dispose d’un délai de dix jours pour faire recours, auprès de
l’évêque, contre la décision qui lui retire sa mission canonique dans
le diocèse. Puis, en cas de maintien, d’un nouveau délai pour défendre
son cas à Rome.

Les faits incriminés remontent à 2008 et auraient duré deux mois. La
femme adulte, venue quérir auprès de lui de l’aide après son divorce, a
ensuite porté l’affaire, l’an dernier, à la Commission SOS Prévention,
qui entend les victimes d’abus sexuels de la part d’hommes d’Eglise.

Sur la base de son rapport, l’évêque a saisi l’Officialité, autrement
dit le tribunal diocésain.

La décision épiscopale est tombée mercredi et a été rendue publique
hier: Mgr Genoud a décidé de retirer, avec effet immédiat, la mission
canonique de ce prêtre.
«Il n’assumera désormais plus de ministère
pastoral», résume le communiqué de presse. Il ne peut plus célébrer la
messe et a donc perdu son travail. Son avenir, comme le prêtre
n’appartient pas au diocèse, dépend désormais de l’évêque de son
diocèse d’origine, qui a été contacté par Mgr Bernard Genoud
. Le
dossier a par ailleurs été transmis à la Congrégation romaine de la
doctrine de la foi, conformément aux procédures canoniques.

L’homme a été ordonné prêtre en 1996 dans un autre diocèse et a été
nommé curé auxiliaire en 2005 dans la région où il a officié jusqu’ici.
Le vicariat, par la voix de son porte-parole, Marc Donzé, se refuse à
préciser son âge et son origine pour des raisons de protection de la
personnalité.

Mais, de source sûre, il s’agit d’un prêtre de moins de 40 ans,
originaire d’un pays d’Afrique noire. La victime, domiciliée dans la
région de Fribourg, étant issue de ce même continent, l’abbé estime
faire l’objet d’un chantage pour lui extorquer de l’argent. Un complot

ourdi par cette femme et son entourage. C’est ce qu’il avance pour sa
défense, confirme le président de son unité pastorale, après s’être
entretenu avec lui.

Le président poursuit: «Nous n’avons rien à lui reprocher et nous
n’avons aucune raison de ne pas lui faire confiance. C’est la
stupéfaction depuis que le vicaire épiscopal nous a informés jeudi
soir. Le curé est brisé. Sa vie est foutue et vous comprendrez qu’il
préfère garder le silence.»
L’intéressé n’a en effet pas donné suite à
nos appels.

Pour l’abbé Donzé, «les faits sont suffisamment corroborés quant au
comportement d’ordre sexuel inapproprié». Mais c’est essentiellement
sur la base des témoignages que l’Officialité se forge une intime
conviction,
qui accrédite la thèse de la dénonciatrice. Rien de pénal
n’a été mis en évidence. En clair, la femme n’aurait pas été contrainte
d’avorter. L’Eglise lui a du reste proposé de déposer une plainte
pénale, mais elle n’a à ce jour pas souhaité entamer une telle
démarche.


L’origine étrangère de l’abbé a-t-elle influencé la décision? Y a-t-il
deux poids deux mesures par rapport à un curé du Grand-Fribourg, sous
enquête pénale depuis deux ans du côté de Neuchâtel pour avoir abusé
d’une femme majeure, mais qui officie encore (La Gruyère du 23 mars)?
Marc Donzé: «Aucune influence. Mais les faits ont dû être jugés plus
graves dans un cas que dans l’autre.»

Ce qui déconcerte le confrère du curé démis de ses fonctions, curé lui
aussi actif dans la même unité pastorale, qui comprend une poignée de
paroisses: le travail de son collègue est apprécié. Aurait-il eu des
difficultés à vivre le célibat? «Pas du tout.»
Et le curé de se dire
encore abasourdi par cette nouvelle qui est tombée sur la tête des
paroissiens.

http://lesuisseromain.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
 
Quand certains catholiques s'attaquent publiquement à la gouvernance de l'Église
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand certains suisses font de la démesure
» Voici ce que certains catholiques pensent....
» Vidéo-Scandale : "Le "Catho-style" - Quand des Catholiques de bonne foi ridiculisent leur religion !
» "L'ENLÈVEMENT DES CROYANTS" : CE QU'EN PENSE L'ÉGLISE CATHOLIQUE...
» les parents catholiques et protestant quel choix de religion pour vos enfans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: