DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Qui retient le fils de perdition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Qui retient le fils de perdition ?   Mer 07 Avr 2010, 23:39

Bonjour tout le monde,

Je voulais savoir si vous n'auriez pas un éclairage patristique sur ce passage de Paul :

Dans le contexte cf. 2 Thes 2, 3-8

5 Ne vous rappelez-vous pas que je vous parlais de cela quand j’étais encore près de vous ?
6 Et maintenant, vous savez ce qui le retient, pour qu’il ne soit révélé qu’en son temps.
7 Car le mystère de l’impiété est déjà à l’oeuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent.
8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.


J'ai une petite idée mais je ne trouve quasiment rien là dessus ? Avez vous des textes ou une idée ?

Certains pensent qu'il s'agit du Pape, mais j'ai de bonne raisons de penser qu'il s'agit de Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 18:30

Pour moi c'est Dieu,

quoique nous le prions de faire venir son règne...dont nous savons qu'il sera précédé de tous les bouleversements dont parle l'apocalypse,du faux prophète et de la bête....
Dieu qui,cependant,remet à plus tard le déchainement du mystère du mal,ainsi que la révélation de l'impie.


Qu'en dis-tu Marc?
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 18:34

Je ne pense pas que ce soit Dieu. A cause de ce qui est dit ici : il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent. Si il s'agissait de Dieu la formule n'aurait pas été celle-ci, mais plutôt "il suffit que s'écarte celui qui le retient." Car qui oserait écarter Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 18:53

Oui,je vois...c'est juste de le dire.

Un ange donc, préposé par Dieu à contenir le temps final ?

Si non.... on en revient à Jésus ou Marie forcément j'imagine...

Je n'ai rien,personnellement,au niveau de l'enseignement patristique


Dernière édition par Enlui le Jeu 08 Avr 2010, 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 19:11

Oui ! C'est un ange, je pense que c'est celui de l'apocalypse 20, 1-2

Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans.

J'en arrive à la conclusion que le règne de mille ans, c'est le règne de l'église sur terre. Mille ans étant un nombre superlatif.

Ce passage me pose pb depuis pas mal de temps, mais je ne puis le comprendre autrement. Merci de me corriger si je me trompe !

Donc celui qui le retient c'est l'ange qui détient les clés de l'abîme et qui lie Satan. Mais il est écrit : "pour qu'il ne soit révélé qu'en son temps"

S'agit il du fils de perdition ? Ou alors de la personne qui le retient ?

Une autre clé, c'est qu'un ange est avant tout une fonction. Celle de messager. Or il est écrit que nous même nous serons comme des anges Mr 12, 25 En effet, quand on ressuscite d’entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux.

D'ou cette Idée que nous avons peut être affaire à Marie, qui est comme un ange, révélé en son temps, qui lie le diable (Gn 3, 15) et d'autres choses que je ne suis pas encore parvenu à comprendre pour le moment.

Voila l'essentiel de ce que j'ai cru comprendre jusqu'à présent.

Merci de me corriger ou d'étoffer avec d'autres écrits patristiques. Je sais que Saint Thomas a écrit quelque chose là dessus, le ne l'ai qu'en Latin. Si quelque peut me le traduire ?


Dernière édition par Lesage Marc le Jeu 08 Avr 2010, 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 19:13

Il y a d'autres élément que celui-ci mais je ne veux pas élargir ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 20:11

Tu l'as en français ici:http://docteurangelique.free.fr/


Enfin,un outil remarquable:Une Bible et des outils exceptionnels ,voir ci-dessous:
La Bible Ictus Une Bible présentée
en plusieurs traductions parallèles , en français, et de très nombreuses
autres
langues.Cette Bible avec concordance est
accompagnée de très nombreux compléments
Notes,parallèles,écrits
de pères de l' église,de saints etc....
L' avantage énorme est
qu'en utilisant la concordance pour rechercher un mot ,on peut avoir l'
occurrence de ce mot dans les textes des Pères de l' Eglise et Docteurs
qui sont associés à Ictus.Il est possible qu' il y ait un module de
préparation au téléchargement préalable à la nouvelle version;bien lire
les différentes pages du site

http://ictuswin.com/3/

http://ictuswin.com/3/article.php3%3Fid_article=33.html
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 20:15

J'ai Ictus III et c'est dans ce logiciel que j'ai trouvé une explication de Saint Thomas en Latin. Il n'y a rien d'autre sur ce passage.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 20:18

Voila le texte en question :

Aquinatis - ad 2 Thessalonicenses 4

LECTIO 2: Ad 2 Thessalonicenses 2,6-9

6 Et nunc quid detineat, satis, ut reveletur in suo tempore.

7 Nam mysterium iatn operatur iniquitatis; tantum ut qui tenet nunc teneat doñee de medio fiat.

8 Et tune revelabitur Ule iniquus, quem Dominus 1esus interficiet spiritu oris sui. Et destruet illustratione adventus sui eum;

9 Cuius est adventus secundum operationem Satanae in omni virtute, et signis, et prodigiis mendacibus, et in omni seductione iniquitatis his qui pereunt.

Superius apostolus praenuntians narravit adventum et culpam antichristi, hic ostendit causam dilationis

Et primo ostendit eos habere huius scientiae causam; secundo causam illam obscure proponit, ibi nam mysterium. Dicit ergo: dico quod oportet revelari hominem peccati

Et quid nunc detineat, id est, quae sit causa, quod tardet, scitis, quia ego dixi vobis, ita quod sic ad praesens detinet, ut suo tempore, id est, congruo tempore, reveletur. Eccle. Viii, 6: omni negotio tempus et opportunitas est

Et ibidem iii, 11: omnia fecit deus bona in tempore, etc.. Deinde cum dicit nam mysterium, etc., causam eius ponit

Et haec littera multipliciter exponitur, quia hoc mysterium potest esse nominativi casu, vel accusativi. Si primo modo, est sensus: dico ut suo tempore, quia etiam iam mysterium, id est, figuraliter occultatum, operatur in fictis, qui videntur boni, et tamen sunt mali

Et hi operantur officium antichristi. Ii tim. Iii, 5: habentes speciem pietatis, virtutem autem eius abnegantes. Sed secundo modo est sensus: nam diabolus, in cuius potestate veniet antichristus, iam incipit operari occulte iniquitatem suam, per tyrannos et seductores, quia persecutiones ecclesiae huius temporis sunt figurae illius ultimae persecutionis contra omnes bonos, et sunt sicut imperfectae comparando ad illam. Tantum ut qui tenet, etc.. Hoc exponitur multipliciter. Uno modo, secundum glossam, et augustinum, qui dicunt, quod quidam opinati sunt neronem, qui primo persecutus est christianos, esse antichristum, et quod non fuerat occisus, sed subtractus, et quandoque restituendus. Unde apostolus hoc evacuans, dicit tantum ut qui tenet nunc, romanum imperium, teneat, donec de medio fiat, id est, donec moriatur. Sed hoc modo non est conveniens; quia multi anni sunt, quod nero mortuus est, illo scilicet anno quo apostolus. Sed melius est quod referatur ad neronem, prout est persona publica romani imperii, donec de medio fiat, id est, tollatur romanum imperium de hoc mundo. Is. Xxiii, v. 9: dominus exercituum cogitavit hoc, ut detraheret superbiam omnis gloriae, et ad ignominiam, etc.. Vel aliter tantum ut qui tenet, id est, detinet modo adventum antichristi, teneat, ne veniat; quasi sit necessarium, quod adhuc aliqui veniant ad fidem, et aliqui recedant. Quasi dicat: ut discessus et accessus qui nunc tenet donec veniat, teneat donec tollatur ille obscoenus. Vel sic: tantum qui nunc tenet fidem, teneat, id est, firmus sit in ea. Ap. Ii: tene quod habes, ut nemo accipiat coronam tuam, donec de medio fiat, id est, congregatio malorum permixta, separetur, et fiat seorsum, quod erit in persecutione antichristi. Vel tantum, etc., id est, ut mysterium iniquitatis, id est, iniquitas mystica, quae detinet, detineat donec fiat de medio, id est, donec iniquitas reducatur in publicum: et fiat quasi aliquid existens in publico de medio. Multi enim modo occulte peccant, sed tamen quandoque fiet in aperto: quia deus sustinet peccatores quamdiu sunt occulti, donec publice peccent, et tunc non sustinebit, ut patet de sodomitis gen. Xix, 24. Sed tamen augustinus confitetur se nescire quid apostolus illis loquitur, qui iam sciebant. Unde dicit quid nunc detineat, scitis. Et praeterea hoc non erat multum necessarium ad sciendum. Deinde cum dicit et tunc, etc., ponitur adventus iniqui, et poena eius. Primo manifestatio; secundo eius poena. Quantum ad primum dicit ille, singulariter, iniquus revelabitur, quia manifesta erit eius culpa, quem dominus iesus interficiet spiritu oris sui. Is. Xi: zelus domini exercituum faciet hoc, id est, zelus iustitiae, qui est amor. Spiritus enim christi est amor christi, et hic zelus est spiritus sancti, quem habet ad ecclesiam. Vel spiritu oris sui, id est, mandato suo; quia michael interfecturus est eum in monte oliveti, unde christus ascendit; sic et iulianus manu divina extinctus est. Et haec est poena praesens, licet futura etiam aeternaliter punietur, quia destruet illustratione, etc., id est, in adventu suo omnia illustrante. I cor. Iv, 5: illuminabit abscondita tenebrarum, etc.

Et destruet, inquam, aeterna, scilicet damnatione. Ps. Xxvii, v. 5: destruet illos, etc.

Et dicit, illustratione, quia ipse visus est ecclesiam obtenebrare, et tenebrae expelluntur illustratione, quia quicquid antichristus ostenderit, ostendetur fuisse mendacium. Deinde cum dicit eum cuius est adventus, praedicit potestatem antichristi

Et circa hoc duo facit, quia primo ponit potestatem eius ad seducendum; secundo huius causam ex domini iustitia, ibi eo quod charitatem. Iterum prima in tres, quia primo ponit actorem huius potestatis; secundo modum seducendi; tertio ostendit seducendos. Actor huius potestatis est diabolus, et ideo destruet eum christus. I io. Iii, 8: in hoc apparuit filius dei, ut dissolvat opera diaboli

Et ideo dicit, quod adventus antichristi erit secundum operationem satanae, id est ex instinctu eius. Ap. Xx, 7: solvetur satanas de carcere suo, et exibit, et seducet gentes, etc.. Operatur enim aliquid secundum operationem satanae, sicut arreptitius, in quo non solum instigat voluntatem, sed etiam impedit usum rationis: quod tamen non imputatur ad culpam eius, quia non habet usum liberi arbitrii. Antichristus autem non sic; sed habebit usum liberi arbitrii, in quo est diabolus suggerens, sicut dicitur de iuda io. C. Iii: introivit in eum satanas, scilicet instigando. Decipiet autem hoc modo: primo per potentiam saecularem; secundo per virtutem miraculorum. Quantum ad primum dicit in omni virtute, scilicet saeculari. Dan. Xi, 43: dominabitur thesaurorum auri et argenti, et in omnibus pretiosis aegypti. Vel virtute, scilicet simulata. Quantum autem ad secundum dicit in signis, etc.. Signa sunt quaedam mira etiam parva. Prodigia vero magna, quae aliquem prodigiosum ostendunt, quasi procul a digito. Ap. Xiii, 13: fecit signa magna, ita ut et ignem faceret descendere de caelo, etc.. Matth. Xxiv, 24: dabunt signa magna et prodigia, ita ut in errorem inducantur, si fieri potest, etiam electi. Et dicit mendacibus. Miraculum mendax dicitur, vel quia deficit a vera ratione facti, vel a vera ratione miraculi, vel a debito fine miraculi. Primum fit in praestigiis, quando per daemones illuduntur aspectus, ut aliud videatur, quam est: sicut simon magus fecit decollari arietem, et postea ostensus est vivus; et homo decollatus est, et postea homo, qui credebatur decollatus, ostensus est vivus, et creditus est resuscitatus. Et hoc faciunt homines commutando phantasmata et decipiendo. Secundo modo illa dicuntur miracula improprie, quae plena sunt admiratione, quando effectus videtur, et ignoratur causa. Quae ergo habent causam occultam alicui, et non simpliciter, dicuntur quidem mira, et non miracula simpliciter. Sed quae simpliciter causam occultam habent, sunt proprie miracula, quorum causa est ipse deus gloriosus, quia totum ordinem naturae creatae transcendunt. Aliquando vero fiunt aliqua mira, sed non praeter ordinem naturae, sed occultas causas habent: et haec multo magis faciunt daemones, qui virtutes naturae sciunt, et qui habent determinatas efficacias ad speciales effectus, et haec faciet antichristus; sed non quae habent veram rationem miraculi, quia non possunt in illa quae sunt supra naturam. Tertio modo dicuntur miracula, secundum quod sunt ordinata ad attestandum veritati fidei, ad reducendum fideles in deum. Mc. C. Ult.: domino cooperante, et sermonem confirmante sequentibus signis. Sed si alicui adest gloria miraculorum et non utatur eis ad hoc, miracula quidem sunt vera quo ad rationem rei factae, et quo ad rationem miraculi, sed sunt falsa quantum ad finem debitum, et intentionem dei. Sed tamen hoc non erit in antichristo, quia nullus contra fidem facit vera miracula, quia deus non est testis falsitatis. Unde aliquis praedicans falsam doctrinam non potest facere miracula, licet aliquis habens malam vitam posset. Deinde ostendit seducendos, cum dicit his qui pereunt, id est, in praescitis ad perditionem. Io. Xvii, 12: nemo ex eis periit, nisi filius perditionis

Et hoc ideo, quia io. X, 27: oves meae vocem meam audiunt.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 20:20

Il semble que St Thomas cite les même passages que moi dans Ap 20, 7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 20:28



Dernière édition par Enlui le Ven 09 Avr 2010, 20:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 20:41

Je te remercie mille fois Enlui, je ne le trouve pas sur DA, c'est pas grave. Beaucoups parle du pouvoir temporel de Rome (St Jean Chrysostome). Mais pour le moment je met ce sujet sous le coude et j'attends de voir si quelqu'un peut faire avancer cette affaire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 21:00

Cher Marc, je pense que cela pourrait etre le Sacerdoce dans sa totalité : source de l Eucharistie, de Marie, de Pierre.

Ce sera le temps du sépulcre de l Église. Marie demeurera dans son sacerdoce mystique au coeur de ses enfants, Elle gardera la foi , l espérance et la charité mystérieusement , tandis que plus aucun signe visible de la vitalité de l Église ne sera donné.

De plus, je pense aussi que cette étape est á vivre aussi au niveau individuel pour chacun.

A noter que le millénarisme a été condamné par l Église, il ne peut donc pas s agir de cela.

Mais bien de ce qui en nous échappe á Satan : notre consécration á Marie.
.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 21:35

Cher Christophore,

Je suis aussi arrivé à cette conclusion par ailleurs. Je suis au courent pour le millénarisme, mais que propose l'Église comme interprétation ? Je ne pense pas être dans le courent millénariste avec cette interprétation. Mais laissons cela ici. La question des sacrements est aussi évoqué, mais je n'ai pas voulu développer là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 21:48

Les mille ans, c est á la fois un temps tres long, et en meme temps comme un jour (aux yeux de l Eternel mille ans sont comme un jour, comme une veille de la nuit), le temps de notre vie...

C est, en quelque sorte, une durée de lien avec l Éternel. Un lieu de durée en nous, qui échappe au temps. C est ce qui, en nous, est á l abri de Satan qui est enchainé par Marie. C est notre vie surnaturelle, théologale, d adoration et de contemplation. C est ce par quoi nous échappons le temps (oú le démon nus tente souvent par l imaginaire, lié au monde matériel) et par oú nous sommes non plus seulement des individus en devenir mais des personnes et des personnes Vivantes... en communion avec Celui qui est la Vie.

"Qui croit en moi, fut-il mort, vivra. Et quiconque vit et croit en Moi ne mourra jamais."

C est cela qui échappe á Satan á un tel point qu il est comme enchainé.

C est la raison pour laquelle il préfere attaquer une seule ame qui voudrait prier en paix (mais qu il cherche á en empecher par tous les moyens), plutot qu une multitude de tiedes.

:sts:


Dernière édition par Christophore le Jeu 08 Avr 2010, 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Jeu 08 Avr 2010, 21:52

Voila c'est exactement cela ! La chaine de l'Ange me faisait penser au chapelet. Il y a bien sur pas mal de versets qui appuient cela mais je n'ai pas voulu charger le sujet. Ce n'est donc pas tant une mesure de temps de mille ans, mais une période ou il nous est possible d'entrer en Église et de vivre sous la grâce de Dieu dans la prière.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Ven 09 Avr 2010, 20:10

Retourne donc à ici:http://docteurangelique.free.fr/
où d'Aquin est traduit.

Pour ce lien j'ai vérifié:ce n'est pas le forum
mais la mise sur internet par Arnaud
de l'oeuvre de Saint Thomas en français



Correction
pour biblindex
:http://www.biblindex.org/


Dernière édition par Enlui le Sam 10 Avr 2010, 17:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Sam 10 Avr 2010, 12:36

Pardonnez-moi si je sors un peu du sujet, mais je trouve ce passage troublant, et je ne suis pas sûr de devoir ouvrir un autre sujet pour cela;

Citation :
Ap 10 :1 Je vis ensuite un autre Ange, puissant, descendre du ciel enveloppé d’une nuée, un arc-en-ciel au-dessus de la tête, le visage comme le soleil et les jambes comme des colonnes de feu. {2} Il tenait en sa main un petit livre ouvert. Il posa le pied droit sur la mer, le gauche sur la terre, {3} et il poussa une puissante clameur pareille au rugissement du lion. Après quoi, les sept tonnerres firent retentir leurs voix. {4} Quand les sept tonnerres eurent parlé, j’allais écrire mais j’entendis du ciel une voix me dire : « Tiens secrètes les paroles des sept tonnerres et ne les écris pas ». {5} Alors l’Ange que j’avais vu, debout sur la mer et la terre, leva la main droite au ciel {6} et jura par Celui qui vit dans les siècles des siècles, qui créai le ciel et tout ce qu’il contient, la terre et tout ce qu’elle contient, la mer et tout ce qu’elle contient : « Plus de délai ! {7} Mais aux jours où l’on entendra le septième Ange, quand il sonnera de la trompette, alors sera consommé le mystère de Dieu, selon la bonne nouvelle qu’il en a donnée à ses serviteurs les prophètes ; »

{8} Puis la voix du ciel, que j’avais entendue, me parla de nouveau : « Va prendre le petit livre ouvert dans la main de l’Ange debout sur la mer et sur la terre ; » {9} Je m’en fus alors prier l’Ange de me donner le petit livre ; et lui me dit : « Tiens, mange-le ; il te remplira les entrailles d’amertume, mais en ta bouche il aura la douceur du miel. » {10} Je pris le petit livre de la main de l’Ange et l’avalai ; dans ma bouche, il avait la douceur du miel, mais quand je l’eus mangé, il remplit mes entrailles d’amertume. {11} Alors on me dit : « Il te faut de nouveau prophétiser contre une foule de peuples, de nations, de langues et de rois. »

A quoi vous fait penser ce passage? Ce petit Livre au goût de miel mais plein d'amertume, et cet ange aux jambe comme des colonnes de feu; une sur terre, une dans la mer, et qui pousse un rugissement, pareil à un lion?
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Sam 10 Avr 2010, 13:02

Lesage Marc a écrit:
Bonjour tout le monde,

Je voulais savoir si vous n'auriez pas un éclairage patristique sur ce passage de Paul :

Dans le contexte cf. 2 Thes 2, 3-8

5 Ne vous rappelez-vous pas que je vous parlais de cela quand j’étais encore près de vous ?
6 Et maintenant, vous savez ce qui le retient, pour qu’il ne soit révélé qu’en son temps.
7 Car le mystère de l’impiété est déjà à l’oeuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent.
8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.


J'ai une petite idée mais je ne trouve quasiment rien là dessus ? Avez vous des textes ou une idée ?

Certains pensent qu'il s'agit du Pape, mais j'ai de bonne raisons de penser qu'il s'agit de Marie.

Ce passage me fait penser à certain égards aux paroles de la Vierge Marie à la salette et je me demande s'il n'y a pas une relation entre ce passage et ces paroles :

Citation :
La Vierge Marie: "Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forçée de laisser aller le bras de mon Fils. Il est si fort et si pesant que je me puis le MAINTENIR".
Depuis le temps que je souffre pour vous!
Si je veux que mon Fils ne vous abandonne pas, je suis chargée de le prier sans cesse, pour vous autres, vous n'en faites pas cas. Vous aurez beau prier, beau faire, jamais vous ne pourrez récompenser la peine que j'ai prise pour vous.

Peut-on dire qu'il y aura un jour où le bras de son fils laissera le fils de perdition envahir le monde
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Sam 10 Avr 2010, 13:09

Lesage Marc a écrit:
Bonjour tout le monde,

Je voulais savoir si vous n'auriez pas un éclairage patristique sur ce passage de Paul :

Dans le contexte cf. 2 Thes 2, 3-8

5 Ne vous rappelez-vous pas que je vous parlais de cela quand j’étais encore près de vous ?
6 Et maintenant, vous savez ce qui le retient, pour qu’il ne soit révélé qu’en son temps.
7 Car le mystère de l’impiété est déjà à l’oeuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent.
8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.


J'ai une petite idée mais je ne trouve quasiment rien là dessus ? Avez vous des textes ou une idée ?

Certains pensent qu'il s'agit du Pape, mais j'ai de bonne raisons de penser qu'il s'agit de Marie.

A la lumière de ses paroles de la vierge Marie à la salette je pense que celui qui retient le fils de perdition c'est le Christ aidé par les prières de Marie mais il y aura un jour où le père écartera le bras de son Fils
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Sam 10 Avr 2010, 21:46

Lesage Marc a écrit:
Bonjour tout le monde,

Je voulais savoir si vous n'auriez pas un éclairage patristique sur ce passage de Paul :

Dans le contexte cf. 2 Thes 2, 3-8

5 Ne vous rappelez-vous pas que je vous parlais de cela quand j’étais encore près de vous ?
6 Et maintenant, vous savez ce qui le retient, pour qu’il ne soit révélé qu’en son temps.
7 Car le mystère de l’impiété est déjà à l’oeuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent.
8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.


J'ai une petite idée mais je ne trouve quasiment rien là dessus ? Avez vous des textes ou une idée ?

Certains pensent qu'il s'agit du Pape, mais j'ai de bonne raisons de penser qu'il s'agit de Marie.

Lesage Marc a écrit:
Oui ! C'est un ange, je pense que c'est celui de l'apocalypse 20, 1-2

Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans.

J'en arrive à la conclusion que le règne de mille ans, c'est le règne de l'église sur terre. Mille ans étant un nombre superlatif.

Ce passage me pose pb depuis pas mal de temps, mais je ne puis le comprendre autrement. Merci de me corriger si je me trompe !

Donc celui qui le retient c'est l'ange qui détient les clés de l'abîme et qui lie Satan. Mais il est écrit : "pour qu'il ne soit révélé qu'en son temps"

S'agit il du fils de perdition ? Ou alors de la personne qui le retient ?

Une autre clé, c'est qu'un ange est avant tout une fonction. Celle de messager. Or il est écrit que nous même nous serons comme des anges Mr 12, 25 En effet, quand on ressuscite d’entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux.

D'ou cette Idée que nous avons peut être affaire à Marie, qui est comme un ange, révélé en son temps, qui lie le diable (Gn 3, 15) et d'autres choses que je ne suis pas encore parvenu à comprendre pour le moment.

Voila l'essentiel de ce que j'ai cru comprendre jusqu'à présent.

Merci de me corriger ou d'étoffer avec d'autres écrits patristiques. Je sais que Saint Thomas a écrit quelque chose là dessus, le ne l'ai qu'en Latin. Si quelque peut me le traduire ?

Bonjour, je pense qu'il ne peut pas s'agir de l'ange dont faites référence au chapître 20 de l'Apocalypse. Si vous lisez bien, vous verrez qu'il s'agit de Satan, et non pas du fils de la perdition. Pour revenir au passage que vous citiez (2 Thes 2, 3-8), je crois qu'il s'agit plutôt d'une référence au Christ dans l'Eucharistie. Au moment où le fils de la perdition, l'antéchrist, prendra le pouvoir, il essaiera de faire disparaître l'Eucharistie et de la Messe. Durant son règne, il essaiera non pas seulement de détruire l'Église, mais il cherchera à établir l'abomination de la désolation; un espèce de faux culte tel que décrit au livre de Daniel 9: 27, dont je cite le passage:

'Il conclura une alliance ferme avec un grand nombre pendant une semaine; et, au milieu de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l'oblation, et sur l'aile des abominations viendra un dévastateur, et cela jusqu'à ce que la destruction et ce qui a été décrété se répandent sur le dévasté.'
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Sam 10 Avr 2010, 21:53

Jean 17:12 Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Sam 10 Avr 2010, 23:20

Lesage Marc a écrit:
Il semble que St Thomas cite les même passages que moi dans Ap 20, 7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.

Bonjour Lesage Marc,

Jésus dit " 1000ans comme 1 jour, 1 jour comme 1000ans !"" et au sujet de la venu de Jésus un prophète dit qu'il viendra annoncer une bonne Nouvelle 1 JOUR de Grâce et de repos accordé par Le Seigeneur !

donc ce qui s'oppose au démon c'est ce JOUR (ou temps) de Grace et donc ce que Jésus a établis pour 1 JOUR=1000ans (évidement 1000ans n'est pas une quantité ! mais ce que Dieu a décidé) ;

Jésus dit aussi "marchez le temps qu'il fait jour , car la nuit vient ou personne ne peut marcher !" !
de même que Jésus a été mis a mort, de même l'Eglise le sera et donc elle le sera par celui qui doit venir pour tromper !

nous nous vivons avec la foi au Christ mais nous sommes souvent très et trop étroit en voulant un Christianisme où tout le monde doit crier "Vive Jésus !" évidement c'est plus que souhaitable si le ceour se conforme en Vérité.
Mais il y a pas mal de monde qui aime la Vérité enseignée par jésus et pour Jésus c'est ce qui lui importe déjà , car IL sait bien que "nul ne peut venir a Moi si Mon Père ne l'attire !" mais si l'évangile semée influe en bien sur les cœurs , pour Jésus qui est très patient c'est déjà une Victoire , car Il sait que la semence produira du fruit en son temps ( temps qui n'est pas toujours le notre ni a notre mesure de ce monde !).
Donc je crois que si l'on regarde mieux le monde a bien changé depuis que Jésus a rependue la Bonne Nouvelle et que malgré tout les hommes n'ont jamais tant désiré la Vérité ni si bien pré-sentie qu'elle ne peut être que Paix et Amour, mais ils ne comprennent pas que cela ne peut venir de ce monde que cela ne réside pas en l'homme charnel et que ce qu'ils désirent c'est " Jésus en eux !" et là il y en a un qui voit bien et lui il attend son jour de ténébres.
il sait bien que la Vérité du christ est Eternel que l'Evangile ne peut pas passer, mais il sait aussi que ce que Jésus a fait là est pour un temps et que lui il va avoir un court instant la possibilité d'agir !
comme il c'est damné il n'a rine a perdre il se saisira de ce court instant ! c'est fou d'agir comme un damné, ne plus espérer ne plus pouvoir désirer que ce court instant puisse être le retour par repentir et qu'on l'utilise pour dire "stop la mort ne me mène a rien !" mais il haï jusqu'au sentiment de repentir qui pourrais se manifester en son cœur, tellement l'orgueil est devenu son tombeau éternel !

il y a 1 Jour de Grâce et 1 Jour de Jugement, 1 jour pour remettre tout en ordre et la dernière manifestation du mal ou le démon et les siens seront a jamais condamné !

le démon n'a que la folie de la mort et du non a proposer , mais il demandera a le proposer ouvertement malgré tout !
il est le destructeur !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 03:09

Lesage Marc a écrit:
Bonjour tout le monde,

Je voulais savoir si vous n'auriez pas un éclairage patristique sur ce passage de Paul :

Dans le contexte cf. 2 Thes 2, 3-8

5 Ne vous rappelez-vous pas que je vous parlais de cela quand j’étais encore près de vous ?
6 Et maintenant, vous savez ce qui le retient, pour qu’il ne soit révélé qu’en son temps.
7 Car le mystère de l’impiété est déjà à l’oeuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent.
8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.


J'ai une petite idée mais je ne trouve quasiment rien là dessus ? Avez vous des textes ou une idée ?

Certains pensent qu'il s'agit du Pape, mais j'ai de bonne raisons de penser qu'il s'agit de Marie.

Cher Marc, Le dernier Antéchrist prêchera la pensée même de Lucifer dans toute sa magnificence. C'est l'inverse d'un athéisme, c'est une religion :

1° Il y a un dieu et une vie éternelle.
2° La vie éternelle est ouverte à l'homme debout, libre, digne.
3° Les anciennes religions qui prêchaient l'humilité venaient d'un faux Dieu qui voulait dominer l'homme.


Ce qui retient Lucifer de proposer au monde une telle sagesse sur terre (666), c'est la présence, vivante et forte, DES RELIGIONS QUI PORTENT LE NOM DE DIEU, et en premier du christianisme catholique.

Si Lucifer agissait trop tôt, son mensonge serait aussitôt démasqué et dénoncé par le Magistère de l'Eglise.

C'est pourquoi, avant que ce dernier Antéchrist ne vienne, les religions auront été rongées et détruites, rendues muettes médiatiquement.

L'instrument le plus efficace pour ronger les religions est actuellement l'humanisme ATHEE. Il est vrai que lorsque l'humanité aura vécu durant deux trois génération dans l'athéisme humaniste et ses angoisses, la dernière religion, celle de l'Antéchrist paraitra être comme UN SAUVEUR !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 11:14

"L ange des ténèbres se changera en ange de lumière pour tromper si possible même les élus".

"Quand le Fils de l homme reviendra, trouvera-t-il la Foi sur la terre ?"

Durant ce temps de ténèbres et de fausse lumière, oú l Eglise ne se verra peut être plus, restera Marie...

En Qui demeure pour toujours la Parole de Dieu et l Eucharistie.

Mystiquement.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 14:48

Le dernier Antéchrist sera-t-il Juif ?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 15:47

Il sera antisémite.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:00

En Christ a écrit:
Le dernier Antéchrist sera-t-il Juif ?

Saint Jean dit qu'il sortira de chez nous. Et ce n'est pas étonnant : une fois la civilisation chrétienne corrompue, elle produit les pires Antéchrists.

L'apparition de la Salette dit que cet Antéchrist sera "fils d'une fausse religieuse juive et d'un évêque" : autrement dit, ils sort du judéo-christianisme qui trahit.

Par contre attention : Le peuple Juif se comportera bien cette fois ! Et c'est même lui, grâce à son comportement digne, qui provoquera le retour du Christ.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 11 Avr 2010, 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:09

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Le dernier Antéchrist sera-t-il Juif ?

Saint Jean dit qu'il sortira de chez nous. Et ce n'est pas étonnant : une fois la civilisation chrétienne corrompue, elle produit les pires Antéchrists.

L'apparition de la Salette dit que cet Antéchrist sera "fils d'une fausses religieuses juive et d'un évêque" : autrement dit, ils sort du judéo-christianisme qui trahit.

Par contre attention : Le peuple Juif se comportera bien cette fois ! Et c'est même lui, grâce à son comportement digne, qui provoquera le retour du Christ.

Et l’Antéchrist aura conscience qu’il sera l’Antéchrist décrit jadis dans la Bible ? Comme Jésus eut conscience qu’il était fils de Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:17

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Le dernier Antéchrist sera-t-il Juif ?

L'apparition de la Salette dit que cet Antéchrist sera "fils d'une fausses religieuses juive et d'un évêque" : autrement dit, ils sort du judéo-christianisme qui trahit.

Attention, précisons ! Le texte dit tres exactement comme ceci :
" C est alors que naitra l antéchrist, d une religieuse hébraique, d une fausse vierge, Son pere sera év..."

Peut-on interpréter ce passage :
La religieuse sera (pas juive mais) hébraique, ce sera une (vraie) religieuse (que faut-il entendre par ce mot ?) mais une fausse vierge (au sens biblique !), cád qu elle paraitra adorer le vrai Dieu mais ne le fera pas en réalité.

Dans le texte il est écrit son pere sera év ..., on a dit souvent éveque mais ce n est pas écrit. év... peut signifier beaucoup d autres choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:23

Oui ça peut aussi vouloir dire évangélique Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:30

Il est possible qu'il s'agisse de quelqu'un qui soit de la tribu de Dan d'après certains exégètes. C'est vrai qu'il est possible d'aller dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:39

En Christ a écrit:


Et l’Antéchrist aura conscience qu’il sera l’Antéchrist décrit jadis dans la Bible ? Comme Jésus eut conscience qu’il était fils de Dieu ?

Le dernier des Antéchrist sait parfaitement qui il est et ce qu'il fait. Il connaît son dieu et maître, Lucifer dont il propose à un monde perdu (absence des religions) la sagesses enthousiasmante (dans un premier temps).

Lucifer propose en effet TOUT CE QUI PLAIT au COEUR DE L'HOMME (santé, richesses, vie confortable, absence de soucis matériels, paix et sécurité) sauf deux choses :

1° Un Dieu humble et aimant qu'on peut fréquenter dans le coeur à coeur.
2° Des frères humains aimants et dévoués.

Bref, très vite, le coeur de l'homme, privé du seul vrai bien, souffrira de la plus terrible et désespérante famine.

Le monde de l'Antéchrist ultime ne sera rien d'autre que l'enfer (au sens spirituel du terme) sur une terre paradisiaque (au sens matériel du terme).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:41

Lesage Marc a écrit:
Il est possible qu'il s'agisse de quelqu'un qui soit de la tribu de Dan d'après certains exégètes. C'est vrai qu'il est possible d'aller dans ce sens.

Je crois plutot que c est Arnaud qui voit juste, en citant l Epitre de Jean.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:44

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:


Et l’Antéchrist aura conscience qu’il sera l’Antéchrist décrit jadis dans la Bible ? Comme Jésus eut conscience qu’il était fils de Dieu ?

Le dernier des Antéchrist sait parfaitement qui il est et ce qu'il fait. Il connaît son dieu et maître, Lucifer dont il propose à un monde perdu (absence des religions) la sagesses enthousiasmante (dans un premier temps).

Lucifer propose en effet TOUT CE QUI PLAIT au COEUR DE L'HOMME (santé, richesses, vie confortable, absence de soucis matériels, paix et sécurité) sauf deux choses :

1° Un Dieu humble et aimant qu'on peut fréquenter dans le coeur à coeur.
2° Des frères humains aimants et dévoués.

Bref, très vite, le coeur de l'homme, privé du seul vrai bien, souffrira de la plus terrible et désespérante famine.

Le monde de l'Antéchrist ultime ne sera rien d'autre que l'enfer (au sens spirituel du terme) sur une terre paradisiaque (au sens matériel du terme).


C est tres profondément juste, á mon avis, Arnaud.

Merci !

:sts:


Dernière édition par Christophore le Dim 11 Avr 2010, 16:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:44

Christophore a écrit:
Je crois plutot que c est Arnaud qui voit juste, en citant l Epitre de Jean.

On peut aussi y voir Judas dans l'épître de Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:56

L Esprit Saint n aime pas les répétitions.

L histoire de Joseph et du Benjamin est lá pour montrer que Dieu ne laisse pas errer deux fois le meme enfant.

Nous aimerions bien nous mettre hors cause, en nous rassurant par l imagination de la répétition d un peuple coupable.

Mais l Ecriture est tres nette :

"Dieu a enfermé TOUS LES HOMMES dans la désobéissance pour faire miséricorde á tous les hommes."

Bonne fete de la Divine Mispricorde aujourd hui !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 16:59

Sans compter que, si vous lisez l Epitre, Jean prophétise plutot pour l avenir (Juda est déjá fait accompli).
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 18:04

Ce que dit Théodoric est intéressant concernant le sujet

Il nous a été donné un nouveau jour pour entrer dans le repos de Dieu
Nous sommes au temps de l'église

Et cela seul suffit à comprendre que cela retient l'Impie,un temps de grâce de Dieu

.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 18:42

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:


Et l’Antéchrist aura conscience qu’il sera l’Antéchrist décrit jadis dans la Bible ? Comme Jésus eut conscience qu’il était fils de Dieu ?

Le dernier des Antéchrist sait parfaitement qui il est et ce qu'il fait. Il connaît son dieu et maître, Lucifer dont il propose à un monde perdu (absence des religions) la sagesses enthousiasmante (dans un premier temps).

Lucifer propose en effet TOUT CE QUI PLAIT au COEUR DE L'HOMME (santé, richesses, vie confortable, absence de soucis matériels, paix et sécurité) sauf deux choses :

1° Un Dieu humble et aimant qu'on peut fréquenter dans le coeur à coeur.
2° Des frères humains aimants et dévoués.

Bref, très vite, le coeur de l'homme, privé du seul vrai bien, souffrira de la plus terrible et désespérante famine.

Le monde de l'Antéchrist ultime ne sera rien d'autre que l'enfer (au sens spirituel du terme) sur une terre paradisiaque (au sens matériel du terme).

Attali veut Jésuralem comme capital du nouvel ordre mondial. Que faut-il en penser ?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 19:33

Personnellement je vois Jérusalem plus comme ville spirituelle (vision de Paix)...

Pas comme capital de la Tour de Babel moderne.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 19:54

Christophore a écrit:
Personnellement je vois Jérusalem plus comme ville spirituelle (vision de Paix)...

Pas comme capital de la Tour de Babel moderne.

Bah on se dirige vers une gouvernance mondiale:

http://www.dailymotion.com/video/xccm5o_jerusalem-capital-du-nouvel-ordre-m_news
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 20:27

Oui c'est l'idéal,

en réalité,pour l'heure,Jérusalem est le réceptacle des divisions de Babel et sa propagation (Juifs et musulmans,je précise) qui résonne dans le monde entier.

Pour l'heure souvenons-nous qu'Israël sera telle une patate chaude que se refilent les uns les autres (les nations)
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 20:31

"Oh, Seigneur, mon Dieu, accorde moi la grace de voir ma faute et de ne pas juger mon prochain, car Tu es bon et Ami des hommes."
Amen
St Ephrem
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 20:31

Et si c était Israel qui, avec les Saints de l Eglise, retenait aussi le méchant Impie ?

Marie est bien Fille d Israel et Mere de l Eglise...

"Je bénirai ceux qui te béniront. Je maudirai ceux qui te maudiront."

Israel n est pas une patate chaude que les nations pourraient se refiler.
Israel est un Mystere.
Israel reste á Dieu.

"Car les graces de Dieu sont sans repentance."

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Dim 11 Avr 2010, 21:56

Tu sais,Christophore,ma formule "patate chaude " est formulation contemporaine d'un verset du nouveau testament...que je n'ai pas retrouvé.

Je n'invente rien.

Cela d'ailleurs en aucun cas juge Israël en tant que nation vouée par les prophéties au salut,dans le dessein de Dieu

Si quelqu'un trouve le verset,qui sois gentil de le poster.

Tu verras qu'un temps vient où les nations se refileront le problème terrestre qu' Israël sera devenu.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Mar 13 Avr 2010, 13:44

En Christ a écrit:
Christophore a écrit:
Personnellement je vois Jérusalem plus comme ville spirituelle (vision de Paix)...

Pas comme capital de la Tour de Babel moderne.

Bah on se dirige vers une gouvernance mondiale:

http://www.dailymotion.com/video/xccm5o_jerusalem-capital-du-nouvel-ordre-m_news


DSK – encore un Juif vous allez me dire –, et le gouvernement mondial
http://www.dailymotion.com/video/xc76fj_dsk-gouvernement-mondial-dominique_animals
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Mar 13 Avr 2010, 13:48

Heureusement que l’on ne vit pas dans une ploutocratie, sinon j’aurais dit que les Juifs dirigent le monde.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qui retient le fils de perdition ?   Sam 22 Mai 2010, 23:01

Le secret de Fatima: l'apostasie dans l'Eglise?
http://www.libertaepersona.org/..
Francesco Agnoli

Fatima est un endroit qui m'est cher: un lieu de prière où l'on respire
un air particulier et où l'on peut ressentir la présence du mystère.
Ici, en 1917, la Vierge est apparue à trois pastoureaux alors que le
pays était sous un gouvernement farouchement ennemi du Christ. Quelques
mois plus tard, en Russie, allait éclater la révolution bolchévique.
Parmi les choses que la Vierge prédit aux trois voyants il y avait
aussi cela: la Russie répandra ses erreurs à travers le monde. Pour
Lucie, la Russie était une dame qu'il fallait convertir; pour le monde,
un pays sans intérêt, marginal, dans lequel tout semblait s'écouler
lentement depuis des siècles, sans rien de nouveau. Mais la Vierge ne
s'était pas trompée ...
En plus de parler de la Russie, du rosaire, de l'enfer, elle délivra un
troisième secret, écrit par Lucie en 1944 et confié en 1957 au
Saint-Office. Pie XII ne le lut pas. Le premier pape à le faire fut
Jean XXIII, mais il refusa de le révéler, tout comme Paul VI, qui le
lut en 1965. Depuis lors, beaucoup se sont demandés: pourquoi ce que
Vierge a révélé, la hiérarchie l'a-t-elle caché?
D'où une hypothèse dominante: que le secret concernait une crise
imminente dans l'Eglise, l'apostasie prédite par saint Paul. Comme on
le sait, le secret aurait dû être révélé après 1960, car alors, il
aurait été plus clair. Le Cardinal Silvio Oddi, qui avait été
secrétaire de Jean XXIII, lui dit un jour: «Très Saint Père, il y a une
chose que je ne peux pas vous pardonner". "Quoi?" répondit le pape.
"D'avoir tenu le monde en attente depuis tant d'années et de n'avoir
pas révélé en 1960, le secret que tout le monde attendait". Le pape
répondit à deux reprises: "Ne m'en parlez pas".

Pourquoi? L'idée que se faisait alors Oddi, comme beaucoup d'autres
importants dirigeants de la Curie, dont le cardinal Ottaviani, c'était
que le secret concernait justement une grande crise dans l'Église.
Je pense, dit Oddi, que le secret «prédisait quelque chose de grave que
l'Eglise avait faite ... Peut-être le secret dit-il que dans les années
soixante, malgré les meilleures intentions, l'Eglise ferait quelque
chose dont les conséquences seraient très douloureuses ...". Mais "s'il
en était vraiment ainsi - conclut-il, ce secret est déjà connu, parce
que la crise de l'Eglise est sous les yeux de tous" (30 jours, n ° 4,
1991).

À ce stade, nous pouvons faire quelques hypothèses: le pape Jean XXIII
était le Pape de l'optimisme. Il ne voulait pas entendre parler les
"prophètes de malheur" et il avait imaginé à plusieurs reprises que la
modernité verrait un «nouveau printemps» de l'Église grâce au Concile.
On peut comprendre que le troisième secret, si c'est celui prévu par
Oddi, n'était pas pour lui faire plaisir. La même chose peut être dite
de Paul VI, qui déclara toutefois en 1969: «L'Eglise se trouve dans une
heure d'angoisse et d'auto-critique; on pourrait même dire
d'auto-destruction ...".

Pie X, dans l'encyclique Pascendi Dominici Gregis , dix ans avant
Fatima, n'avait-il pas dit que les ennemis de l'Eglise "se cachent dans
le sein même de l'Eglise"? Et Pie XII n'avait-il pas dit craindre les
«novateurs» qui voulaient démolire la liturgie et la théologie
bimillénaire de l'Eglise?

A la mort de Paul VI, Albino Luciani est devenu pape, sous le nom de
Jean Paul 1er.
Le patriarche de Venise avait eu une conversation avec Lucie, à la
demande expresse de cette dernière, le 11 Juillet 1977. Après cette
rencontre, comme nous le savons par de nombreux témoignages, Luciani
est sorti bouleversé, changé. Le Pape du catéchisme aux enfants et
d'une éventuelle réforme de l'IOR (Istituto per le Opere Religiose, la
"banque du Vatican", ndt) de Marcinkus puis de De Bonis, décéda après
33 jours de pontificat, dans des circonstances pas tout à fait claires.

Cela nous amène à 2000, quand le troisième secret est «révélé». Le
Cardinal Sodano explique qu'il se réfèrerait à des événements ayant
déjà eu lieu, conclus, passés. Jean-Paul II affirme que la prophétie de
la Vierge concernerait son attentat de 1981. Pourtant, quelque chose ne
colle pas: le texte publié par le Vatican parle d'un pape tué, pas
blessé. Et puis, quel rapport y aurait-il entre le requête de la Vierge
de ne révéler le secret qu'après 1960, et les événements de 1981?
Quelle résonance a eu dans l'histoire de l'Eglise, ce fait isolé? Et
pourquoi attendre, après 1981, 19 autres années?

Enfin est arrivée la révélation de Benoît XVI au Portugal: le Pape a
lié le secret de Fatima à l'actuelle "passion de l'Eglise", insistant
sur le fait que les pires ennemis de l'Eglise sont "en son intérieur".
Il a fait ensuite allusion à la pédophilie, mais quel que soit le
secret, on ne peut que reconnaître que celle-ci n'est pas une cause
mais un effet: de la perte de la foi, de la dévotion et du sens de la
liturgie, qui infestent l'Église des années soixante. Les années du
Concile et de l'après-Concile.

Martin Mosebach, auteur d'un texte magnifique, L’eresia dell’informe
(ed. Cantagalli) pour défendre la liturgie de toujours, a déclaré:
"Nous devons nous demander comment, dans des collèges catholiques, ont
pu survenir des crimes sexuels commis par des prêtres dans les années
suivant immédiatement le Concile Vatican II. On ne peut alors qu'en
arriver à la conclusion amère que l'expérience de l'"aggiornamento",
l'adaptation de l'Eglise au monde a massivement échoué. Après ce
Concile, la plupart des prêtres se sont débarassés de leur tenue, ont
cessé de célébrer la messe quotidienne et de lire leur bréviaire. La
théologie post-conciliaire a tout fait pour oublier l'image du prêtre
transmise par la tradition".

La voie, alors, n'est pas un Vatican III, comme le voudraient les
ennemis de l'intérieur de l'Eglise, toujours "sponsorisés" par des
ennemis extérieurs (voir des prêtres comme Kung, Mancuso, Gallo, ou des
cardinaux comme Martini, omniprésents dans les médias), mais un Trente
II. Pas un aggiornamento, mais un retour aux racines.

Il Foglio, le 20 mai 2010
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
 
Qui retient le fils de perdition ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui retient le fils de perdition ?
» "Erreurs" et "Rectifications"parmi les TJ/TJC
» Judas est en enfer
» qu'avant la fin du temps de Daniel le fils de perdition sera là; son règne sera court mais terrible
» Arguments pré-tribulation contredits par La Bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: