DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que faire de la CEF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Que faut-il faire de la CEF ?
1. Ne rien faire
0%
 0% [ 0 ]
2. Tenter de la rendre plus représentative en imposant un cotas d'évêque de l'Ecclesia Dei et des églises catholiques d'orient en France.
0%
 0% [ 0 ]
3. La dissoudre
0%
 0% [ 0 ]
4. la dissoudre et envoyer un bon tiers des évêques comme évêques auxiliaires de Saint Pierre et Miquelon.
100%
 100% [ 3 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Que faire de la CEF   Mer 07 Avr 2010, 21:04

Donnez votre avis
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Mer 07 Avr 2010, 22:35

Pourquoi? il y a un problème? je ne suis pas au courant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Jeu 08 Avr 2010, 08:06

Les problèmes on peut les voir ici :
http://www.perepiscopus.org/
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Jeu 08 Avr 2010, 16:52

pourquoi personne ne s'exprime ?
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Jeu 08 Avr 2010, 20:18

Allo ? Y a ti quelq'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Jeu 08 Avr 2010, 21:08

Peut-être exposer un débat ou un problème précis dans ce sujet, ça interesserait plus de monde.

A-t-on notre mot à dire concernant la conférence des évêques de France?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 07:57

Verbiage épiscopal : le langage de l'impiété

De Jean Madiran, dans Présent du 1er avril :



"Les évêques français ont élu André Vingt-Trois pour qu’il soit leur président. Et leur président est bien représentatif du langage qui est devenu dominant parmi eux depuis une génération (et demie). Ce nouveau langage religieux déclare qu’il veut correspondre aux attentes de notre société. Or répondre aux attentes de notre société est en effet le souci principal de ceux qui cherchent à se faire élire député, sénateur ou président de la République. On a donc trouvé qu’il était plus démocratiquement à la page de se comporter selon leur exemple. Le langage dominant dans l’épiscopat est alors de déclarer à tous les échos que l’on ne veut plus être enfermé dans un périmètre religieux et à protester que le langage de l’Eglise n’est plus adapté à la société actuelle. C’est donc l’Eglise qui est invitée à s’adapter au langage de la société, et non plus la société incitée à s’adapter au langage religieux : ce serait prosélytisme et conversion, alors qu’il doit s’agir désormais de simplement entrer en conversation, de préférence sur la lutte contre toute espèce de discrimination afin de travailler à l’établissement d’une démocratie universelle. Dans cette intention, le message évangélique doit utiliser désormais le vocabulaire et le style de ceux qui vivent en marge de l’Eglise. Et c’est bien ce qui arrive.



Inutile, pour les citations ci-dessus en italiques, de donner des noms et des références, c’est ainsi que s’exprime tout le monde post-conciliaire du président Vingt-Trois, de tels propos sont des clichés partout répétés, jour après jour recueillis dans La Croix, c’est une routine verbale où se reconnaît tout un clergé (et sa hiérarchie) qui trouve profondément sacerdotal d’être intensément concerné par les problèmes de son temps plutôt que par le problème de tous les temps, toujours identique en son essence, celui du bien et du mal, celui du vrai et du faux, le mystère intemporel dont tout dépend.



Parce qu’il est « un homme intensément concerné par les problèmes de son temps », le président Vingt-Trois a poussé la décatholicisation des conférences de Carême à Notre-Dame de Paris jusqu’à une exagération caricaturale du nouveau « religieusement correct ». Désormais sans prosélytisme, ces conférences cherchent seulement à entrer en respectueuse conversation avec les erreurs ambiantes, elles veulent répondre aux attentes temporelles de la société, elles en adoptent le langage, elles sont sorties du périmètre religieux, elles arrivent enfin à être parfaitement en marge de l’Eglise. Et si un évêque catholique est appelé quand même à y prendre lui aussi la parole, c’est pour confesser que l’Eglise est une vieille chose, son passé lui pèse très lourd, c’est un poids terrible d’avoir à assumer toute cette histoire qui nous précède : très exactement formulé, voilà le langage de l’impiété, l’exact contraire de la piété naturelle et surnaturelle."
Par Maximilien Bernard
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 12:10

Antoine L. a écrit:
Donnez votre avis

Cher Antoine ,
L'épiscopat français est à l'image des catholique français çàd d'une part progressiste et modéré et d'autre part conservateur . Mais c'est aussi l'image de l'Esprit saint car l'Esprit saint est à la fois progressiste et conservateur .A cela il y a deux dérives possible la première est de se dire progressiste ou conservateur et vouloir que tous les fidèles soient aussi ,la deuxième est de rentre en rébellion contre le pape ou les évêques qui sont en communion avec lui (ex :le P. Huns Kung ou Mgr Lefebvre ) .

Actuellement en occident l’Église se trouve assailli de tous les côtes par toute sorte de proposition pour revitaliser la pratique religieuse . Pour certain catholique comme olivier Legendre (confession d'un cardinal)ou ceux de conférence des baptisés de france (et comité de la jupe) pensent que Église retrouvera uniquement sa vitalité si seulement elle est devient moins théologique et plus social ,moins conservateur (si c'est le cas) et plus progressiste, çàd plus ouvert au monde en acceptant certain réalité de ce monde (comme les divorces , les femmes au pouvoir , les homosexuels...) . Et cette mouvance qui se veut plus social que théologique a son extrême droite ou gauche représente en France par l’hebdomadaire « Golias ». Ces derniers rêvent de faire de l’Église uniquement une sorte de syndicat universel avec des lutte révolutionnaire et sans contenue dogmatique. Ensuite il y a une autre catégorie plus nostalgique qui rêve une Église de jadis .Et pour certain d’entre eux représenté en France par la FSSPX l’Église parfaite devrait ressembler à l’Église du 18 et 19 e siècle et pour les autres la vrai Église a existe seulement au 2 ,3 et 4eme Siècle avant Constantin pour eux l'Église devrait revenir au structure des premières communauté chrétienne .
Et enfin, il y a ceux qui acceptent de mourir dans leur volonté propre en essayant de se soumettre filialement et intelligemment au pape pour accueillir la volonté de l'Esprit saint .

Il faut dire objectivement qu'on est tous incapable de dire qui aurait raison ou qui aurait tort ,seul l’Esprit saint a raison .Or nous croyons (par la foi) , nous catholique que l’Esprit assiste et conduit l’Église à la vérité tout entière ce qui veut dire d’une part que le pape en qualité de pasteur de Eglises et les évêques en pleine communion avec lui (ce qui n'est pas par exemple le cas de Mgr Fellay ) font toujours la volonté de Dieu même si ça peut parfois nous semble contradictoire .Par ailleurs il faut toujours se rappeler que la vérité est toujours devant nous et non derrière nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 12:24

fredsinam a écrit:
Il faut dire objectivement qu'on est tous incapable de dire qui aurait raison ou qui aurait tort, seul l’Esprit saint a raison .
Et oui, et tout dépend du critère que tu voudrais appliquer pour dire « qui a tort, qui a raison ».

Si le critère est le nombre de fidèles, alors je suggère de faire des concerts en plein air l’été où l’on distribue des capotes en latex bio issu du commerce équitable avec le slogan « Jésus sauve de la mort, et la capote du sida ».

Si c’est sur des critères plus Catholiques (et Orthodoxes), alors il y a des choses qui sont catholiquement tranchées, par exemple sur le fait qu’une femme peut-être diaconesse mais jamais évêque, je cite :

Citation :
Ordinatio Sacerdotalis :
« C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église. »
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 13:50

nilamitp a écrit:

Et oui, et tout dépend du critère que tu voudrais appliquer pour dire « qui a tort, qui a raison ».

Si le critère est le nombre de fidèles, alors je suggère de faire des concerts en plein air l’été où l’on distribue des capotes en latex bio issu du commerce équitable avec le slogan « Jésus sauve de la mort, et la capote du sida ».


J'ai parlé des opinions des catholiques et à ma connaissance je ne connais pas des catholique qui distribuent des capotes en latex avec un slogan : « Jésus sauve de la mort, et la capote du sida»

Citation :
Si c’est sur des critères plus Catholiques (et Orthodoxes), alors il y a des choses qui sont catholiquement tranchées, par exemple sur le fait qu’une femme peut-être diaconesse mais jamais évêque, je cite :
Citation :
Ordinatio Sacerdotalis :
« C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église. »
[/quote]

Le refus des femmes à l'ascension du sacerdoce ministériel n'est pas un dogme et il est vrai que tous les papes ainsi que la tradition sont clair sur ce point mais lorsque quelque chose n'est pas encore dogmatique alors tout reste possible .Pour ma part je ss de l'avis des papes mais je conçois que plusieurs bon catholiques peuvent pensent l'inverse , ...l'avenir tranchera .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 13:55

fredsinam a écrit:
J'ai parlé des opinions des catholiques et à ma connaissance je ne connais pas des catholique qui distribuent des capotes en latex avec un slogan : « Jésus sauve de la mort, et la capote du sida»
(si t'es sérieux dans ta réponse), je tiens à préciser : it was a joke

fredsinam a écrit:
Le refus des femmes à l'ascension du sacerdoce ministériel n'est pas un dogme et il est vrai que tous les papes ainsi que la tradition sont clair sur ce point mais lorsque quelque chose n'est pas encore dogmatique alors tout reste possible .Pour ma part je ss de l'avis des papes mais je conçois que plusieurs bon catholiques peuvent pensent l'inverse , ...l'avenir tranchera .
Je ne sais pas, tu sais, moi, il y des subtilités qui me dépassent.

Le texte ci-dessus, il voudrait dire quoi alors ?

ARNAUD DUMOUCH, comment comprenez-vous ce texte du Magistère ci-dessous (Ordinatio Sacerdotalis) ?

Citation :
Ordinatio Sacerdotalis :
« C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église. »
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:02

[quote="nilamitp"]
fredsinam a écrit:
... il y a des choses qui sont catholiquement tranchées, par exemple sur le fait qu’une femme peut-être diaconesse mais jamais évêque, je cite :

Citation :
Ordinatio Sacerdotalis :
« C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église. »

Faux :

Un diacre est ordonné.
Une femme ne pouvant être ordonnée
Une femme ne peut donc pas être diacre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:05

DIACONESSE, comme Phœbé

Citation :
Romains 16,1 :
Je vous recommande Phœbé, notre soeur, qui est diaconesse de l'Église de Cenchrées,
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:06

nilamitp a écrit:


Le texte ci-dessus, il voudrait dire quoi alors ?

ARNAUD DUMOUCH, comment comprenez-vous ce texte du Magistère ci-dessous (Ordinatio Sacerdotalis) ?

Ordinatio Sacerdotalis :
« C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église. »

J'avoue que moi aussi je n'y comprend rien pour moi il semble clair que la décision de Jean Paul II sur ce cas précis est infaillible et donc porte un caractère dogmatique mais il semble selon certain théologien qu'il n'en est rien .


Dernière édition par fredsinam le Ven 09 Avr 2010, 14:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:07

Si on se limite à ce sens-là, alors on ne compare pas diaconesse et évêque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:07

fredsinam a écrit:
selon certain théologien qu'il n'en est rien .
Est-ce les mêmes que ceux qui disent que notre Seigneur J-C est symbolique ?
(précédente discussion sur l'Eucharistie)


Dernière édition par nilamitp le Ven 09 Avr 2010, 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:09

Par ailleurs les diaconesses avaient un rôle bien particulier et tant qu'on ne baptise plus par immersion, je ne vois plus leur utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:12

oui, ca fait parti des vieux ordres dissouts, tel que les vierges, les veuves, les presbitres ou encore les portiers.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 14:54

En bonus : http://fr.gloria.tv/?media=61320
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 15:34

Antoine L. a écrit:
oui, ca fait parti des vieux ordres dissouts, tel que les vierges, les veuves, les presbitres ou encore les portiers.

Non, il existent pas mal de vierges consacrées. J'en connais une. Et il y en aurait environ 400 rien qu'en France.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Que faire de la CEF   Ven 09 Avr 2010, 15:35

Acri a écrit:
Antoine L. a écrit:
oui, ca fait parti des vieux ordres dissouts, tel que les vierges, les veuves, les presbitres ou encore les portiers.

Non, il existent pas mal de vierges consacrées. J'en connais une. Et il y en aurait environ 400 rien qu'en France.

Tu a raison mais c'est une résurgence .
Revenir en haut Aller en bas
 
Que faire de la CEF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouh la ça va faire mal (ou pas)
» quoi faire avec des poivrons ?
» petite entrée facile à faire
» [6eme] faire corriger la syntaxe dans les rédactions.
» peut-on m'interdire de faire acheter un cahier de grammaire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: