DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 BENOIT XVI - PEDOPHILIE - MEDIAS : Vérité, sociologie de la pédophilie dans l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: BENOIT XVI - PEDOPHILIE - MEDIAS : Vérité, sociologie de la pédophilie dans l'Eglise   Ven 02 Avr 2010, 23:06

Citation :
Le sujet central de cet article est très délicat à aborder ; il le fut précédemment par des professionnels : scientifiques, sociologues, psychologues, théologiens, moralistes, des personnalités sans aucun doute très compétentes. J’ai décidé de m’en emparer de nouveau avec la plus grande humilité dont je suis présentement capable. En effet, je l’ai eu traité dans un livre : « Les Jours de la Nuit », témoignage de cette épreuve vécue en tant que parent de victime et par des articles avec trop de retenue sans doute. Je pense que ma démarche est légitime, puisque ma maison eut à en souffrir. J’espère que cette démarche contribuera à la compréhension de ce mal profond, indicible qui nous renvoie à la réalité de la condition humaine. L’homme est pécheur, l’humanité est véritablement et historiquement blessée par le péché originel[1].



VIDÉO : première partie, la suite sur Golria TV ou à partir du site.http://fr.gloria.tv/?media=64187
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: PEDOPHILIE - MEDIAS : Vérité, sociologie de la pédophilie !!!   Ven 02 Avr 2010, 23:37

LES RESEAUX PEDOPHILES DE LA MAGISTRATURE MAÇONNIQUE

A l’attention des connectés de Politique de Vie (www.politiquedevie.net)
A eu lieu une manifestation devant le Palais de Justice de Nice, sur l’initiative de Madame Mirella Carbonatto, qui luttait depuis des années contre les réseaux obscurs qui regroupent mafia locale et magistrats autour d’affaires sordides et, hélas, sérieuses, de pédophilie organisée protégée par les loges maçonniques.

Cette manifestation a eu essentiellement pour but de soutenir le procureur De Montgolfier, qui tentait de « faire le ménage » dans le premier tribunal mafieux de France et était menacé de mutation par le ministre de la justice de cette époque, suite aux pressions que celui-ci subissait de la part de certains élus locaux.

J’étais personnellement présent à ce rassemblement et ai invité tous ceux qui le pouvaient à s’y rendre pour soutenir cette action, qui réunissait plusieurs associations. A l’origine de cette action, l’affaire Kamal, qui avait déjà fait grand bruit.
Merci de prendre connaissance et de diffuser au plus large le communiqué ci-dessous, dans lequel vous trouverez les informations utiles pour mieux comprendre ce qui se joue aujourd’hui pour le système judiciaire français.

COMMUNIQUE DU 13 OCTOBRE 2002 DE CHRIS COTTEN

Séparer l’Etat et l’église maçonnique : vers une nouvelle loi organique pour la magistrature ?
Dominique Perben, ministre de la justice, protége-t-il les réseaux mafieux et pédophiles de la magistrature niçoise maçonnique ?
A moins que ce ne soit les réseaux de corruption de la magistrature de Marseille et Aix ?
(Voir Le Monde du 11 octobre) ?

1. Il y a peu, quelques mafieux corses étaient arrêtés. Leurs noms avaient été enlevés des fichiers du grand banditisme peu de temps après la mort du Préfet Erignac, par un certain Marion, « patron » de la division nationale antiterroriste. Malaise. Marion fut donc muté à Marseille. Pour y remettre de l’ordre ? Lequel ? Celui de M. Yves Bertrand, patron des RG, grand ennemi de M. Marion, en prochaine mutation vers l’Elysée ? Ou celui d’un autre clan mafieux-maçonnique en bataille avec les deux précédents ?

2. Ces dernières semaines, M. Perben, ci-devant garde des sceaux, a tenté, maladroitement, suite aux pressions du maire de Nice, de muter l’honnête procureur De Montgolfier, qui tentait de recadrer les magistrats niçois pour les aider à sortir des confusions dangereuses avec mafia et pédophilie organisée, le tout sous le chapeau protecteur de la GLNF, des fraternelles maçonniques des magistrats, des hauts-fonctionnaires et des préfets (voir le site de Mirella CARBONATTO,http://www.sos-justice.com). La magistrature française fonde sa légitimité sur une ordonnance de décembre 58, définie comme « loi organique » et signée par Charles De Gaulle, alors président du conseil des ministres. Cette loi n’a pas été promulguée par le président de la République de l’époque, René Coty. Pas plus que par aucun autre de ses successeurs.

Or, selon l’article 1 du code civil, un des fondements de notre droit, une loi n’a d’effet qu’à partir du moment où elle a été promulguée par le roi (le président de la République).

Autrement dit, aucun magistrat français n’est à ce jour légitime. La magistrature Française est assise sur du sable. Et par conséquent, ne répond pas aux exigences de l’article 6 de la convention européenne des droits de l’homme (tout justiciable a droit à un procès équitable rendu par un tribunal impartial établi par la loi). Tous les juristes compétents savent cela.

Justiciables, récusez les juges ! AUCUNE loi ne fonde leur légitimité ! Juge d’instruction, président de Correctionnelle, de Cour d’Assises, de Tribunal d’Instance, substitut du procureur ou procureur général. Bientôt, cela va devenir vraiment TRÈS gênant.

4. Plus de 50%des préfets, des hauts-fonctionnaires, notamment de police, plus de 50% des magistrats et des avocats sont membres de sociétés occultes se réclamant de la franc-maçonnerie.

Cette école de pensée ou encore, cette église, cette secte ou cette minorité spirituelle, a tout autant de valeur en soi que n’importe quelle autre secte, religion, école de pensée, etc. La pensée maçonnique est riche, multiple, créative et empreinte de valeurs humanistes universelles auxquelles peut adhérer à peu près n’importe quel humain. Le serment maçonnique de solidarité fraternelle est une très belle idée.

5. Or ce serment maçonnique est totalement incompatible avec l’exercice d’une fonction publique, politique, judiciaire ou policière. En effet, le serment maçonnique engage tous les francs-maçons en « toutes circonstances » à se montrer avant toute autre considération « solidaires avec leurs frères ». Les francs-maçons sont aussi des hommes comme les autres, plus ou moins honnêtes et respectueux du droit. A partir de là, plus aucune justice équitable n’est possible.

L’article 434-9 du code pénal est clair : « Le fait, par un magistrat de solliciter ou d’agréer des promesses pour l’accomplissement ou l’abstention d’un acte de sa fonction, est puni de 10 ans d’emprisonnement ». Par définition, tout magistrat franc-maçon tombe ainsi sous le coup de cet article à partir du moment où il a un autre franc-maçon en face de lui comme justiciable puisqu’ils sont liés par « une promesse ».

Les dérives sont alors possibles : les accusations de viols d’enfants qui pèsent ces temps-ci sur certains magistrats niçois, protégés par certains autres, sont terrifiantes, tellement sont solides les arguments des militants et avocats qui travaillent sur ces affaires. : dossier Kamal, témoignage de Me Grattirola : www.investigateur.ms.

Et ceci, en oubliant Auxerre et après Toulouse, le violeur/tueur d’enfants Emile Louis et les magistrats qui classèrent sans suite. Et le tueur Alègre , Sans parler des mandataires de tribunaux de commerce mis en cause dans des affaires sordides (Lille, ces jours-ci, grands médias). Sans compter les affaires de corruption de ces vingt dernières années : argent des HLM, emplois fictifs, mutuelles, affaires maçonniques pétrolières et trafics d’armes.

La justice française actuelle développe une société basée non plus sur le droit mais sur les lois de la jungle, où le droit détourné et violé sert d’instrument aux prédateurs les plus violents, qui confisquent les institutions de la République à leur profit pour protéger leurs délits et leurs crimes en col blanc.

Précisément, le rôle de la justice est d’apaiser les conflits et les violences. En donnant systématiquement raison aux francs-maçons contre n’importe quel autre citoyen, les magistrats qui se soumettent à ce système violent les fondements de la République. Nous sommes là face à un véritable défi pour la sauvegarde de la démocratie qui nous concerne tous.

6. Sommes-nous prêts à accepter qu’une tribu minoritaire occulte d’environ 100 000 personnes - quelques centaines en forment l’élite - sans aucune transparence quant à ses véritables dirigeants, tiennent TOUS les leviers de commande de l’Etat, des collectivités locales et des grandes entreprises françaises en se servant des institutions pour servir leurs intérêts économiques propres et protéger leurs « frères » des conséquences des délits et crimes qu’ils commettent ?

Les Français, et en particulier le parti majoritaire français, c’est-à-dire celui des abstentionnistes ou militants ultra minoritaires (mais de plus en plus nombreux), dont Politique de Vie (www.politiquedevie.net), comme tant d’autres mouvements citoyens indépendants, est un modeste porte-parole, ne veulent plus du système judiciaire actuel. Il est intégralement malade. Sa mort est proche, quoi que fassent ceux qui tentent à ce jour de le maintenir en vie. Le cancer psychologique, culturel, intellectuel, juridique qui ronge le système magistrats-hauts fonctionnaires de police est en phase terminale.

7. Dominique Perben, Jean-Pierre Raffarin, nous vous donnons cinq ans pour réformer la justice française.
Cinq ans pour renouveler 60% des magistrats et hauts-fonctionnaires de police. Cinq ans pour faire adopter par le parlement une loi organique d’organisation de la magistrature, qui fonde tant sa véritable indépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif que sa responsabilité effective devant le peuple français souverain.

Le tout avec une très claire séparation entre la franc-maçonnerie et les magistrats et hauts-fonctionnaires de police. Les Italiens et Anglais et la cour européenne des droits de l’homme, (ont fondé, nous sommes en 2009) juridiquement cette séparation. L’on voit mal pourquoi la France ne saurait pas réussir en ce début de vingt-et-unième siècle la séparation de l’Etat et de l’église maçonnique, tout comme elle a réussi, il y a un siècle, la séparation de l’Etat et de l’église catholique. La séparation fera d’autant plus souffrir qu’il y aura des résistances : la décision du parti majoritaire français quant à cette rupture-là est irrévocable et non négociable. Il vaudrait donc mieux pour tout le monde que vous vous mettiez au travail au plus tôt.
Christian Cotten. Psychosociologue,
Président de Politique de Vie (www.politiquedevie.net).

Lesmagistrats francs-maçons prêtent un serment de solidarité.
"Or, l'on sait par ailleurs que toutes les personnes adeptes de ce mouvement nommé Franc-maçonnerie
sont liées entre elles, quel que soit leur appartenance spécifique, par un serment de solidarité qui les oblige moralement à se porter assistance et secours en toute circonstance, y compris au mépris des lois de la République."

Ce serment est incompatible avec le serment du magistrat : "Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de garder religieusement le secret des délibérations et de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat"
Le magistrat franc-maçon jure d'enfreindre les lois et aussi de se conduire "en digne et loyal magistrat."
Il est donc nécessairement parjure puisqu'il obéira bien sûr à son serment maçonnique préférant ne pas être tué.
La fonction de magistrat est donc incompatible avec l'appartenance à la franc-maçonnerie , et pourtant beaucoup en sont !... ils sont donc des parjures… (pas joli pour des magistrats).

********************************************************
Eric de Mongolfier, procureur :
Ce n'est pas un problème de carrière, c'est un problème de vérité.
« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir et qui refusent d’intervenir ». Albert EINSTEIN.

Ces inspecteurs ont tout à fait raison de déclarer qu'il n'y a pas plus de dysfonctionnements de la justice à Nice qu'ailleurs, parce qu'en réalité Monsieur le Premier Ministre, c'est toute la justice française qui dysfonctionne à l'échelon national dans toute la France, surtout à travers les cellules de réseaux occultes qui ont infiltré les administrations françaises et donc la justice. Il suffit pour s'en convaincre, de consulter le rapport de Transparency International sur la classification de la corruption, dans laquelle la France figure en bonne place, juste avant deux autres pays. En clair, nous occupons en matière de corruption la troisième place.
Avec encore un peu d'effort, dans deux ans nous aurons la première place.

***************************
Evelyne SireMarin, Présidente du syndicat de la magistrature :
Pendant un an et demi, ce rapport à été mis sous le coude, d'ailleurs comme ceux de Toulon et de Toulouse, et on le publie maintenant pour nous dire que les magistrats qui dénoncent les dysfonctionnements, il doivent être écarté de la juridiction. C'est un petit, vous savez, celui qui dit la vérité, doit être exécuté.
Pour le moment la chancellerie affirme vouloir jouer l'apaisement afin qu'une justice niçoise retrouve sa célérité. Il n'empêche que dans ses conclusions, le rapport de l'inspection générale des services judiciaires, estime que le maintien à son poste du procureur de Montgolfier n'est pas souhaitable.

=========================

Ce qui est très curieux et très suspect, c'est que la gauche toujours aussi prompte pour dénoncer le comportement de la droite à l'égard de ceux qui rendent la justice, se tait ici dans le cas présent.
Il semble que personne ne l'ait remarqué dans la presse et encore moins dans le public. Il faut cependant savoir qu'il y a eu aussi des morts en prison, dont l'une, celle de Paul Colne le 23/12/1997, n'est pas sans intérêt.
Pour plus de précision, voir le dossier : 57°) Affaires des puits de pétrole au Koweit, 20 à 30 milliards dollars US, silence, sous Jospin on accélère la censure. (01/06/2002)Il est vrai que la gauche avait muté les GENDARMES FOUINEURS de TOULON, et viré Anne-Marie José Fulgéras, qui au crime suprême, avait mis en examen DSK, Dominique Strauss Kahn .
affraid affraid affraid

http://tevirepedo.droitfondamental.eu/?p=840

http://www.20minutes.fr/article/298163/France-Un-magistrat-parle-de-pedophilie-courante-dans-le-Nord.php

http://forum.aufeminin.com/forum/societe3/__f21276_societe3-Stop-au-magistrat-maconiques-corrompus.html
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: BENOIT XVI - PEDOPHILIE - MEDIAS : Vérité, sociologie de la pédophilie dans l'Eglise   Sam 03 Avr 2010, 10:51

Que le peuple s'amuse !

http://droitfondamental.eu/007-Coral___fr.htm
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: BENOIT XVI - PEDOPHILIE - MEDIAS : Vérité, sociologie de la pédophilie dans l'Eglise   Sam 03 Avr 2010, 20:01

Tous les journaux télévisés de ce soir annoncent une nouvelle tempête médiatique : le père Raniero Cantalamessa a lu publiquement une lettre de solidarité d'un ami juif . De nombreuses associations juives se sont immédiatement offusquées d'une comparaison entre l'antisémitisme et les persécutions présentes contre l'église catholique romaine ...
Pour certains juifs , eux seuls ont subi des persécutions !
On est en pleine bouffonnerie !
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: BENOIT XVI - PEDOPHILIE - MEDIAS : Vérité, sociologie de la pédophilie dans l'Eglise   Sam 03 Avr 2010, 20:27

Oui, les médias utilisent les souffrances des victimes dont la finalité est d'attaquer l'Eglise. C'est absolument honteux pour les victimes. Ignoble.
Je vous encourage à signer cet Appel à la Vérité : http://www.appelaverite.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
 
BENOIT XVI - PEDOPHILIE - MEDIAS : Vérité, sociologie de la pédophilie dans l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Retour du Christ selon Benoit XVI
» littérature et société : l'altérité
» DE L'UNITÉ DE L'ÉGLISE (SAINT CYPRIEN) TABLE DES MATIÈRES.
» LES FAUX PROPHÈTES DE MAMMON: CORRUPTION !!!
» Rôle des médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: